L'eschatologie : un trésor de la foi au potentiel malmené ?

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Avatar de l’utilisateur
anachorète moderne
Barbarus
Barbarus

L'eschatologie : un trésor de la foi au potentiel malmené ?

Message non lu par anachorète moderne » dim. 10 oct. 2021, 14:19

Bonjour.

Au risque de paraître un peu prosélyte, un terme plutôt péjoratif pour beaucoup, j'ai placé ce sujet dans cette section car j'ai toujours cherché à convaincre ( assez vainement ) les incroyants de la réalité divine.

Je trouve que parler des prophéties ( au sens ordinaire ; c'est-à-dire de révéler l'avenir ) de la Bible, qui sont probablement réelles,
est une initiative pertinente pour démontrer le bien-fondé du christianisme.

Les problèmes sont hélas nombreux à mon paraître : Une lecture simpliste dans les 2 sens où tout est symbolique ou alors où tout est à prendre à la lettre, volonté malsaine de vouloir prévoir tous les évènements à venir avec précision mais surtout et au final : déni de prophéties réelles.

Mais ce qui m'a paru le plus marquant dans l'exégèse moderne ; c'est cette tendance à être excessif dans une vision " symboliste " de la Bible.
Un désastre selon moi car certains livres comme l'Apocalypse, ont probablement beaucoup à offrir ; je ne pense pas qu'il faille vouloir tout prévoir et tout comprendre d'un livre aussi sibyllin mais quand même, déjà, reconnaître le caractère prophétique du livre serait une bonne chose à mon avis.

J'ai peu lu d'écrits et regardé peu d'interviews à ce sujet mais j'en ai observé cette tendance chez des exégètes, souvent faisant figure d'autorité, de dire que c'était purement symbolique. Je pense au discours eschatologique du Christ dans les évangiles.

Extrait de " 150 Questions à la foi " du Cardinal Gianfranco Ravasi :

" Dans tous les commentaires des évangiles on explique que ces images font partie d'un genre littéraire, d'un mode d'expression pittoresque propre à la littérature apocalyptique, déjà présent dans le livre de Daniel. Il ne s'agirait donc pas de " prévisions " que Jésus élaborerait sur les signes de la fin du monde mais bien d'un moyen d'expression pour créer une tension et rappeler que le règle de Dieu, déjà à l'oeuvre dans le présent, est appelée à atteindre sa fin, qu'il faut être attentif et vigilant, s'engageant et collaborant de façon plus intense pour sa réalisation. "


Dans l'autre extrême, il y a ceux qui prennent par exemple l'apocalypse au mot. Sans y voir aucune métaphore. On a aussi ceux qui veulent prédire avec précision la fin du monde ( Témoins de Jéhovah par exemple qui ont selon moi bien ridiculisé une réalité à venir ).

Pourtant, le Christ lui-même disait, il me semble, que personne ne le sait sauf le Père. Il n'a pas dit qu'il n'y aurait pas de fin de monde avec ses catastrophes à venir.

Mais attention. Il a aussi dit qu'on pouvait en reconnaître les signes.

Le monde va mal. Très mal. Et pourtant j'entends des gens, et même parfois des consacrés dire " Oui mais vous savez, le monde ne va pas plus mal qu'avant, d'ailleurs même les premiers chrétiens redoutaient la fin du monde en leur temps, c'est bien la preuve ! "

Une argumentation spécieuse qui me déplait fortement. Car Jésus a dit aussi : " Car alors, la détresse sera si grande qu'il n'y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu'à présent, et qu'il n'y en aura jamais. " (Mt 24,21)

Alors que penser, de ce qui est à mes yeux, un déni ?

On en est arrivé à un point, où aujourd'hui, on nous a volé la vedette, nous qui avons un tel trésor : la collapsologie en effet a pour but d'étudier les catastrophes à venir, la fin d'un monde voire la fin du monde de manière dite scientifique.

Il ne faut pas s'étonner alors que tant de gens se détournent de la parole de Dieu si on leur dit ce qui est selon moi, de grosses balivernes.

Voilà, j'aimerais vos avis à ce sujet, des extraits sont les bienvenus si vous en avez aussi. Car selon moi c'est un sujet qui, si il n'avait pas été autant malmené, aurait pu donner du crédit à notre foi.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 21 invités