Méditations

Règles du forum
Forum de partage de méditations chrétiennes

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Méditations

Re: Méditations

par Normandt » Hier, 22:10

Merci Carolus, gloire à Jésus.

Je pense que c'est la base, effectivement.

Re: Méditations

par Carolus » Hier, 20:16

Normandt a écrit :
jeu. 15 avr. 2021, 12:36

Après avoir goûté à la Parole de Dieu, il est nécessaire de continuer à affermir notre foi. Chaque jour, nous devons trouver des moyens pour approfondir et étudier la Parole et nous ouvrir aux témoignages de foi des personnes autour de nous, tout en devenant des évangélisateurs.

Dès que nous évangélisons, nous devenons davantage évangélisés. Dès que nous évangélisons selon la volonté et le message de Dieu, la Trinité évangélise en nous et avec nous.
Quelle merveilleuse méditation sur l’évangélisation, cher Normandt. :coeur:

MERCI ❗️

Re: Méditations

par Normandt » Hier, 13:04

381. Rejoindre notre entourage

Image

Paul nous dit :
« Les dons de la grâce sont variés, mais c’est le même Esprit. Les services sont variés, mais c’est le même Seigneur. Les activités sont variées, mais c’est le même Dieu qui agit en tout et en tous. » 1re lettre de Paul aux Corinthiens, chapitre 12, versets 4 à 6

Les dons que nous recevons de Dieu sont pour la communauté. Il nous demande de les mettre en pratique selon qui nous sommes et comment nous pouvons les retransmettre aux autres. Les services que nous rendons dans la communauté sont aussi variés, selon le caractère et les possibilités de comprendre de chaque personne.


Pour réaliser une bonne recette de cuisine, cela nous prend des ingrédients différents. Certains sont plus épicés, d’autres ajoutent de la texture, et d’autres encore permettent d’élever la pâte. Chaque ingrédient a son rôle à jouer.

Pour obtenir une bonne recette dans une église, chaque personne y apporte son ingrédient de pureté, de bonté, de sagesse, etc. C’est absolument nécessaire.

Cela donne des activités qui sont très différentes les unes des autres, mais toujours dans le but de servir le prochain, par grâce et par les dons que chaque personne accueille de Dieu.

Pendant les activités, nous faisons notre possible, puis le Seigneur se laisse trouver, selon le temps que nous lui allouons. Cela dit, il serait intéressant de chercher et de trouver des activités spirituelles, afin d’augmenter les grâces et les dons dont Dieu veut nous combler toujours davantage. Plus nous passons de temps avec lui, plus nous devenons conscients de sa présence. Plus nous le comprenons et plus nous voulons demeurer avec lui.

Lv: Là, où nous sommes
Normand Thomas

Re: Méditations

par Normandt » ven. 16 avr. 2021, 13:40

380. La route

Image

En nous gardant sur la route avec Jésus, nous éliminons peu à peu ce qui nous empêche de nous épanouir chaque jour dans la foi et la Loi. Jésus nous dit :
« Quand l’homme fort et bien armé garde son palais, tout ce qui lui appartient est en sécurité. » Luc, chapitre 11, verset 21

Si nous nous efforçons de demeurer unis à Jésus pour le monde, nous sommes en sécurité. La force dans le palais, c’est de recevoir l’Amour du Roi qui règne dans le Royaume de Dieu.
Mais Jésus nous avertit :
« Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ; celui qui ne rassemble pas avec moi disperse. » Luc, chapitre 11, verset 23

Ne pas œuvrer avec Jésus, c’est nous éloigner de lui, c’est marcher dans le sens contraire. Cela est épuisant. Chaque jour, nous sommes invités à revenir et à réfléchir sur notre relation avec Jésus et lui demander de nous aider à demeurer avec lui.

Que Jésus soit notre ultime recherche, notre ultime trouvaille et la voie que nous proposons.

Lv: Là, où nous sommes
Normand Thomas

Re: Méditations

par Normandt » jeu. 15 avr. 2021, 12:36

379. Le bien partagé

Image

Les personnes qui font le mal, ce sont souvent des personnes qui n’ont pas encore trouvé la joie du bien partagé, ou qui ont été blessées et qui referment l’amour dans leur cœur.

Jésus ajoute :
« Si l’on a gardé ma parole, on gardera aussi la vôtre. » Jean, chapitre 15, verset 20

Pour les personnes qui parlent au nom de Jésus et pour les personnes qui le reçoivent bien, elles se réjouissent et accueillent l’amour de Dieu dans leur vie.
Il est écrit :
« Les Églises s’affermissent dans la foi et le nombre de leurs membres augmente chaque jour. » Actes des Apôtres, chapitre 16, verset 5

Après avoir goûté à la Parole de Dieu, il est nécessaire de continuer à affermir notre foi. Chaque jour, nous devons trouver des moyens pour approfondir et étudier la Parole et nous ouvrir aux témoignages de foi des personnes autour de nous, tout en devenant des évangélisateurs.

Dès que nous évangélisons, nous devenons davantage évangélisés. Dès que nous évangélisons selon la volonté et le message de Dieu, la Trinité évangélise en nous et avec nous.

Lv: Là, où nous sommes
Normand Thomas

Re: Méditations

par Normandt » mer. 14 avr. 2021, 13:22

378. Les défis

Jésus nous dit :
« Le serviteur n’est pas plus grand que son maître. Si l’on m’a persécuté, on vous persécutera, vous aussi. » Jean, chapitre 15, verset 20

Jésus a été persécuté parce que des personnes ne le comprenait pas, d’autres n’aimaient pas ses idées. Mais ces personnes n’ont pas vraiment pris le temps d’écouter Jésus et de vérifier, par la foi, le message important qu’il livre au monde. C’est connu, les gens ont habituellement peur de ce qu’ils ne connaissent pas.

Image

Jésus continue :
« Les gens vous traiteront ainsi à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent pas Celui qui m’a envoyé. » Jean, chapitre 15, verset 21

En réalité, la persécution est partout. Ce n’est pas nécessaire de suivre Jésus pour être persécutés inutilement. Il y a de la persécution là où il y a du mal. Mieux vaut alors vivre la persécution avec quelqu’un qui nous comprend et qui nous aime, Jésus.

Là où nous pouvons dire que c’est vraiment contre Jésus, c’est que la persécution est toujours un mal et le mal se développe contre les personnes qui ont la foi, ou les personnes qui promeuvent la charité, même si ces personnes ne sont pas dans l’Église. Elles sont tout de même en marche, dans un monde en recherche de sens.

Lv: Là, où nous sommes
Normand Thomas

Re: Méditations

par Normandt » mar. 13 avr. 2021, 12:35

377. Croire en lui

C’est pour nous que Jésus est venu, mais aussi pour les personnes qui ne le connaissent pas encore. Elles ont besoin de savoir que la Trinité les aime. Portons-les dans notre prière.

Jésus invite à croire en Lui. Jésus leur répond :
« Amen, amen, je vous le dis : vous me cherchez, non parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé de ces pains et que vous avez été rassasiés.

Image

Travaillez non pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui demeure jusque dans la vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l’homme, lui que Dieu, le Père, a marqué de son sceau. » Jean, chapitre 6, versets 26 à 27
Jésus le dit clairement qu’il donne un pain éternel. Ce pain que Jésus offre est le pain de la vie de Dieu et en Dieu.

Pendant la réception du Pain de Vie, que Jésus nous accorde la grâce de ne jamais nous éloigner de Lui ni de son Église. Que son Pain, son véritable Corps, soit la force d’aimer, la santé, la sainteté de notre Vie.

Lv: Là, où nous sommes
Normand Thomas

Re: Méditations

par Normandt » lun. 12 avr. 2021, 12:49

376. Encourager

Jean le Baptiste savait parler au peuple pour détourner des gens de ce qu’ils faisaient et les centrer sur Jésus, sur l’Agneau de Dieu. Il est aussi le principal acteur dans l’élection des premiers Apôtres, Jean et André.

Nous avons la même mission. Nous sommes invités à encourager les personnes à suivre Jésus.

Chaque personne qui se centre sur Jésus voit sa vie transformée. Paul nous dit :
De la descendance de David, Dieu, selon la promesse, a fait sortir un sauveur pour Israël : c’est Jésus, dont Jean le Baptiste a préparé l’avènement, en proclamant avant lui un baptême de conversion pour tout le peuple d’Israël. Au moment d’achever sa course, Jean disait : « Ce que vous pensez que je suis, je ne le suis pas. Mais le voici qui vient après moi, et je ne suis pas digne de retirer les sandales de ses pieds. » Actes des Apôtres, chapitre 13, versets 23 à 25

Image

Moïse a enlevé ses sandales devant Dieu. Dieu dit alors :
« N’approche pas d’ici ! Retire les sandales de tes pieds, car le lieu où tu te tiens est une terre sainte ! » Exode, chapitre 3, verset 5

Et Jean le Baptiste n’est pas digne d’enlever les sandales des pieds du Seigneur. Jésus, lui, n’a pas besoin d’enlever ses sandales, il est Dieu, il est la sainteté. Là où il se tient, la terre est sainte.

Lv: Là, où nous sommes
Normand Thomas

Re: Méditations

par Normandt » dim. 11 avr. 2021, 13:02

375. Servons

Jésus nous dit :
« Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. » Matthieu, chapitre 23, verset 11

Puisque Jésus est le plus grand de tous et qu’il a été le serviteur de tous, nous pouvons imaginer ce que cela veut dire pour nous.

Jésus demande à tout le monde de devenir des serviteurs les uns des autres. À l’un, il est donné de soigner un malade, à l’autre de se laisser soigner, à l’un d’enseigner, à l’autre de se laisser enseigner, à l’un d’améliorer le monde et à tous d’embarquer dans la mission.

La personne qui se laisse soigner rend service à celle qui la soigne. Cela permet à la personne soignante de développer ses talents, de devenir plus compatissante et aimante.

Image

Alors, ce ne sont pas seulement les personnes qui ont besoin de soins qui reçoivent, mais aussi les personnes soignantes par leur dévouement et leur attention à l’autre.

C’est semblable pour la foi. Lorsque nous partageons la foi, la personne qui la reçoit nous permet de rendre service et de nous améliorer. Nous recevons autant qu’elle. Nous sommes tous gagnants lorsque nous partageons et recevons la foi les uns des autres.

Nous sommes appelés à être au service du prochain, comme notre maître, Jésus l’a été avec nous. Continuons de suivre le Christ, de recevoir son Amour et de le partager entre nous.

Lv: Là, où nous sommes
Normand Thomas

Re: Méditations

par Normandt » sam. 10 avr. 2021, 12:56

374. Portons le message

Nous sommes des chrétiens qui portons un message de liberté, un message de fraternité, de joie et d’Amour pour tous :
« Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie » Jean, chapitre 8, verset 12

et la transmettra comme une lumière dans un lampadaire qui éclaire le chemin. Chaque chrétien uni à Jésus éclaire la route des autres vers le même but, le Royaume de Dieu.

Si nous savions que la richesse se trouvedans le Cœur de Dieu !

Prions pour les chrétiens persécutés dans le monde. Parfois, ils ne veulent qu’éliminer une religion qui n’est pas comme la leur et qu’ils ne connaissent pas. Parfois, c’est parce que les chrétiens parlent un langage de libération et de partage et cela ne plaît pas à quelques-uns. S’ils savaient que l’ultime richesse se trouve dans le Cœur de Dieu. L’Amour et la richesse dans le Cœur de Dieu n’enlève rien à personne de ce monde.

Image

Il y a un aveugle assis au bord de la route près de Jéricho et il entend une foule arriver :
« Il s’informe de ce qu’il y a. On lui apprend que c’est Jésus le Nazaréen qui passe. Il s’écrie : « Jésus, fils de David, prends pitié de moi ! » Ceux qui marchent en tête le rabrouent pour le faire taire. Mais lui crie de plus belle : « Fils de David, prends pitié de moi ! » Jésus s’arrête et il ordonne qu’on le lui amène.
Quand il s’approche, Jésus lui demande : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » Il répond : « Seigneur, que je retrouve la vue. » Et Jésus lui dit : « Retrouve la vue ! Ta foi t’a sauvé. » » Luc, chapitre 18, versets 36 à 42

Il a reçu beaucoup plus que la vue. Son désir que Jésus le touche a augmenté sa foi. Remarquons que cet homme a poussé sa propre volonté à rejoindre Jésus.
Prions pour que la foi augmente dans le monde et spécialement chez nous, afin que la lumière du Christ ressuscité éclaire notre chemin de vie et de foi, et spécialement celui de nos contemporains.

Vivre l’Eucharistie, recevoir la Parole, c’est l’Église des chrétiens qui entrent dans la joie de leur Maître.

Lv: Là, où nous sommes
Normand Thomas

Re: Méditations

par Normandt » ven. 09 avr. 2021, 13:06

373. L’Amour se transmet

Les saints donnent librement :
« Qui aime sa vie la perd ; qui s’en détache en ce monde la gardera pour la vie éternelle. » Jean, chapitre 12, verset 25

L’Amour de Dieu ne coûte rien. Il se transmet toujours dans la liberté et il rejoint la liberté de la personne qui le reçoit.

Nous sommes invités à offrir le 100 % de ce que nous recevons de Dieu. Si nous pensons que nous ne pouvons pas donner beaucoup, donnons le 100 % du peu que nous pouvons offrir. Le Seigneur sera heureux puisque nous donnons le maximum de ce que nous sommes :
« Dieu aime celui qui donne joyeusement. Et Dieu est assez puissant pour vous donner toute grâce en abondance, afin que vous ayez, en toute chose et toujours, tout ce qu’il vous faut, et même que vous ayez en abondance de quoi faire toutes sortes de bien. » 2e lettre de Paul aux Corinthiens, chapitre 9, versets 7 à 8

C’est assez spécial que nous ayons tant de grâces et en surabondance, parce que Dieu ne sait pas compter. Il donne en trop, et après avoir tout donné, nous en avons encore en superflu pour faire toutes sortes de bien.

Image

Pour les enfants, lorsqu’ils partagent leurs bonbons, les bonbons disparaissent vite. Plus ils en partagent, moins ils en ont et le petit sac se vide. C’est différent pour ce que Dieu nous donne. Nous avons beau partager l’Amour de Dieu et plus nous le partageons, plus nous en recevons. Puis, nous en avons encore et encore.

Beaucoup de saintes personnes que nous avons croisées nous ont démontré par leur vie que l’Amour de Dieu était possible et facile à partager. C’est ce qu’il y a de plus simple à offrir. Leur cœur était gonflé de la sève divine qui déborde sur leur entourage.

Il n’est pas question d’épreuves de force ou de nous épuiser à trop vouloir convertir le monde, dans ce que Jésus nous propose, mais bien de partager ce que lui-même nous offre, simplement, pour la foi des personnes.

Aimer sa vie, c’est égoïste, c’est la prendre strictement pour soi. Mais offrir ce que nous recevons de Dieu, être juste, c’est devenir de plus en plus généreux avec l’Amour que nous recevons de lui. Plus nous avons d’expérience à transmettre ce que Dieu nous donne, plus nous développons des moyens pour qu’il passe par nous, jusqu’au cœur des personnes.

Nous sommes créés pour offrir l’Amour de notre vie, l’Amour de Dieu, en abondance. Le partage des grâces (l’évangélisation) que nous recevons de Dieu, c’est la mission par excellence.

L’Amour qui nourrit et abreuve notre vie, lorsqu’elle est vécue joyeusement, procure du bon fruit en abondance. Toutes les personnes peuvent venir se nourrir et s’abreuver à notre arbre rempli de fruits. Puis, nous leur dirons que ces fruits sont fournis par Dieu, pour les nourrir.

Lv: Là, où nous sommes
Normand Thomas

Re: Méditations

par Normandt » jeu. 08 avr. 2021, 12:23

372. Semons largement

« À semer trop peu, on récolte trop peu ; à semer largement, on récolte largement. » 2e lettre de Paul aux Corinthiens, chapitre 9, verset 6

C’est Paul qui nous dit cela ! C’est vrai dans le jardin comme dans la vie. Plus nous semons ce que nous avons et ce que nous sommes, aussi petite soit la semence, plus nous récoltons ou d’autres récolterons le fruit de notre labeur. Vérifions que nous recevons tout de Jésus :
« Jésus Christ : lui qui est riche, il s’est fait pauvre à cause de vous, pour que vous deveniez riches par sa pauvreté. » 2e lettre de Paul aux Corinthiens, chapitre 8, verset 9

Image

Jésus nous le confirme, il sait que le Père va nous le rendre au centuple :
« Quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ; ton Père qui voit au plus secret te le rendra. » Matthieu, chapitre 6, verset 17

Offrons ce qu’il y a de plus précieux pour une mission qui est précieuse aux yeux de Dieu, pour le salut de toutes personnes. Dieu nous rend selon ce que nous offrons de lui.

Lv: Là, où nous sommes
Normand Thomas

Re: Méditations

par Normandt » mer. 07 avr. 2021, 13:00

371. La zone de confort

Cette phrase de Jésus invite à nous dépasser :
« Si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? » Matthieu, chapitre 5, verset 47

Saluer les personnes que nous connaissons déjà, c’est assez simple. Mais arriver dans un nouveau groupe que nous ne connaissons pas, c’est un défi.
Les premiers moments dans un nouveau groupe sont les plus importants. Souvent les gens vont se faire une idée dès les premiers mots que nous allons dire et les premiers gestes que nous ferons.

Arriver dans un milieu où nous avons certaines responsabilités est aussi un piège lorsque les personnes ont déjà leurs habitudes et leurs coutumes. Les craintes se ressentent des deux côtés. Comment se comportera-t-il avec nous ? Nous avons la même question : Comment seront-ils avec moi ?

Loin de saluer toujours les mêmes personnes, il est nécessaire et sage d’aller visiter d’autres personnes à l’occasion, de sortir de notre zone de confort qui est peut-être devenu une habitude.

Image

Aussi, il est important de savoir comment accueillir une personne toujours de manière nouvelle. Surtout, si nous n’avons pas eu une bonne impression au départ, nous sommes invités à dépasser cette impression et à entrer davantage en relation et en communion avec cette personne.

Le premier contact avec de nouvelles personnes guide ce que les personnes penseront. Si la personne semble hésitante à évangéliser, voire même à parler, il se peut qu’elle soit définie par cette hésitation. Il devra y avoir un effort de part et d’autre, afin de créer un dialogue et une confiance.

Pensons-y. Quand une personne arrive nouvellement dans une communauté, elle a déjà une nouvelle langue à apprendre et c’est le langage de l’Église. Elle aura de la difficulté à dire les mots et souvent aussi selon leur signification de foi. Cela est déjà un défi pour elle. Cela lui demande de la concentration, donc de l’énergie et du temps.

Voilà quelques difficultés de rencontres qui existent. Cela nous aide possiblement à trouver d’autres difficultés que nous rencontrons. Essayons d’accueillir ce que la personne porte en elle de beau, de bon, de bien, de vrai et de réel. Accueillons-la comme elle est et non pas avec nos premières impressions. L’Église en soi et les personnes sauront l’aider à devenir de plus en plus à l’aise et l’aideront à comprendre mieux les enjeux et les défis de la foi.
Elle grandira en communauté dans la mesure où nous lui donneront des occasions de s’améliorer et de grandir dans la foi.

Nous ne savons pas quel trésor nous découvrirons dans le cœur d’une personne tant que nous ne l’aurons pas entendu réellement, puis découvert plus profondément en la laissant se dire et dire sa foi. Car au fond de chaque cœur, Jésus s’y repose.

Lv: Debout! Allons!
Normand Thomas

Re: Méditations

par Normandt » mar. 06 avr. 2021, 13:15

370. Nous avons le Seigneur

Jésus nous dit de prier :
« La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. » Luc, chapitre 10, verset 2

Image

Les deux citations ne font qu’une. Prions la Trinité et agissons. Puisque la phrase qui suit c’est :
« Allez ! Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. » Luc, chapitre 10, verset 3

Nous n’avons rien au départ, mais nous avons le Seigneur ; or nous avons tout. N’ayons pas peur d’interpeller doucement, avec respect et charité et beaucoup de loups redeviendront doux comme des agneaux.

Lv: Debout! Allons!
Normand Thomas

Re: Méditations

par Normandt » lun. 05 avr. 2021, 13:25

369. Acceptons d’évangéliser

Évangéliser doit devenir une décision, puis un passage éclairé par le Seigneur. Sinon, demandons à la Trinité la grâce d’évangéliser. Ce bout de texte de Paul à Timothée est fondamental pour devenir des évangélisateurs :
« Le Seigneur, lui, m’a assisté. Il m’a rempli de force pour que, par moi, la proclamation de l’Évangile s’accomplisse jusqu’au bout et que toutes les nations l’entendent. » 2e lettre de Paul à Timothée, chapitre 4, verset 17

C’est la base et le sommet de quiconque veut se lancer comme évangélisateur. Nous pouvons nous dire que nous ne savons pas quoi faire, nous n’avons pas d’études, nous ne sommes pas compétents pour l’évangélisation et nous resterons toujours sur cette chaise, sans plus.
Cependant, dès que nous nous levons et osons accepter d’évangéliser, à ce moment précis, le Seigneur passe en nous. Si nous ne sommes pas en mouvement, le Seigneur ne pourra pas nous soutenir dans sa mission à lui.

Image

La condition première pour l’évangélisateur, après une rencontre sincère avec le Christ, c’est de mettre un pas devant l’autre et y aller, c’est placer une parole à la suite de l’autre, dans les meilleures intentions possibles et les partager, c’est se servir de ses bras et de ses jambes, de son cœur pour rejoindre et embrasser le cœur des autres.

L’idée ici est limpide. Cette phrase de Paul est un rappel de sa rencontre avec le Seigneur et le moment précis où il s’est décidé à se former pour la mission et évangéliser : « Le Seigneur, lui, m’a assisté. Il m’a rempli de force pour que, par moi, la proclamation de l’Évangile s’accomplisse jusqu’au bout et que toutes les nations l’entendent ».

Nous sommes invités à la même évangélisation que Paul, mais à partir de qui nous sommes et dans le milieu où nous sommes. Cela prend « moi », « nous », avec les évangélisateurs, avec Jésus.

L’Esprit Saint promet de nous assister, après notre accord et la décision de marcher, de nous offrir sa force pour « annoncer l’Évangile jusqu’au bout » et « le faire entendre de tous ». C’est majeur. La décision d’évangéliser permet à l’action de Dieu de se déployer en nous et de nous assister. Nous y observerons et y ressentirons la différence en nous.

Lv: Debout! Allons!
Normand Thomas

Haut