L'Église en Allemagne

Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : L'Église en Allemagne

Re: L'Église en Allemagne

par jibrillatein » mer. 16 juin 2021, 15:31

Cinci a écrit :
mar. 15 juin 2021, 15:22
Bonjour jibrillatein,

Vous demandiez :
jibrillatein :

Qu'en pensez-vous ?
Le plus grand mal. J'en pense que je suis dégoûté. Ce fut ma première impression qui, comme on le sait, peut souvent être la plus proche du vrai.
Bonjour Cinci !

Merci pour votre avis sur la question. Je vois bien vos arguments (que j'avais lus avant la suppression par la modération), il est vrai que pour ma part c'est assez troublant... surtout que le Cardinal Marx (qui porte bien son nom :-D :-D ) semble être un proche du Saint-Père...

Fraternellement dans le Christ,
Jb

Re: L'Église en Allemagne

par jibrillatein » mer. 16 juin 2021, 15:29

Gaudens a écrit :
mer. 16 juin 2021, 12:42
De deux articles du site Benoit et Moi (www.benoit-et-moi.fr) ces deux extraits répindant à la question de jmbrillatin:

"Mgr Oster (NB évêque de Passau , en Bavière)est aussi l’un des principaux opposants en Allemagne au Synodal Weg.
Ses confidences n’en ont que plus de poids:
« Le Pape émérite, fils de notre diocèse, est actif dans la conversation, même si ses forces physiques diminuent. Il est aussi un observateur attentif de la situation de l’Église en Allemagne et surtout une prière fidèle pour nous en Allemagne et dans nos Diocèses ».

"Un autre aspect clé de la démarche du cardinal pourrait être lié à son collègue évêque allemand, le cardinal Rainer Woelki. Le cardinal Wölki, archevêque de Cologne, qui est le critique le plus en vue du Chemin synodal, continue de s’opposer au projet, ce qui lui a valu une opposition médiatique et épiscopale concertée".
Bonjour Gaudens !

Merci beaucoup pour ces précisions ! voilà qui, quelque peu, me rassure... il y a encore un peu de loyauté dans l'épiscopat allemand...

Fraternellement dans le Christ,
Jb

Re: L'Église en Allemagne

par Gaudens » mer. 16 juin 2021, 12:42

De deux articles du site Benoit et Moi (www.benoit-et-moi.fr) ces deux extraits répindant à la question de jmbrillatin:

"Mgr Oster (NB évêque de Passau , en Bavière)est aussi l’un des principaux opposants en Allemagne au Synodal Weg.
Ses confidences n’en ont que plus de poids:
« Le Pape émérite, fils de notre diocèse, est actif dans la conversation, même si ses forces physiques diminuent. Il est aussi un observateur attentif de la situation de l’Église en Allemagne et surtout une prière fidèle pour nous en Allemagne et dans nos Diocèses ».

"Un autre aspect clé de la démarche du cardinal pourrait être lié à son collègue évêque allemand, le cardinal Rainer Woelki. Le cardinal Wölki, archevêque de Cologne, qui est le critique le plus en vue du Chemin synodal, continue de s’opposer au projet, ce qui lui a valu une opposition médiatique et épiscopale concertée".

Re: L'Église en Allemagne

par Cinci » mar. 15 juin 2021, 15:22

Bonjour jibrillatein,

Vous demandiez :
jibrillatein :

Qu'en pensez-vous ?
Le plus grand mal. J'en pense que je suis dégoûté. Ce fut ma première impression qui, comme on le sait, peut souvent être la plus proche du vrai.

supprimé le développement anti pape François

Je vous remercie quand même pour avoir posé la question.
Bonne fin de journée !

Re: L'Église en Allemagne

par Gaudens » lun. 14 juin 2021, 12:53

J'ai cherché en vain sur des sites allemands comment répondre à la question de jp brillatain vendredi mais en vain.Et je ne suis pas spécialiste de la question non plus.Sauf erreur,Théodore ,qui vit à Berlin et intervient parfois serait certainement mieux placé pour émettre une hypothèse.

Re: L'Église en Allemagne

par Foxy » ven. 11 juin 2021, 18:53

Re: L'Église en Allemagne

par jibrillatein » ven. 11 juin 2021, 14:37

Par contre je suis inquiet (mais guère étonné) de lire dans la réaction du cardinal Marx au refus de démission de la part du Pape les propos suivants,cités par Aleteia dans ce même article:
"Il dit accepter avec obéissance la décision, qu’il voit comme un « grand défi » et non comme un retour aux « affaires communes ». Il s’engage à réfléchir à de « nouvelles voies » et appelle toute sa communauté à participer au « renouveau de l’Église » qu’il juge indispensable. "
Voilà qui pourrait bien annoncer un nouvel orage où Mgr Marx aurait une grosse part de responsabilité, je le crains.
c'est fort probable... il n'est plus à la tête de la CEA mais il reste très influent. A vrai dire, je ne connaissais pas son influence pourtant considérable dans la cathosphère mondiale...
Auriez-vous des signes d'évêques allemands opposés aux réformes de la CEA ? Ca me paraît étrange qu'aucune voix ne s'élève, sur la totalité de l'épiscopat allemand...

D'autre part, je m'interroge sur le fait qu'Aleteia, qui est pourtant un "journal" que j'apprécie beaucoup et qui n'a pas pour habitude de mâcher ses mots sur la "postmodernité" (je n'ai pas trouvé mieux à l'heure que je rédige ce post) ne mentionne pas l'impact de cet archevêque sur le synode allemand, ni même l'impact de ce dernier...

A suivre...
Dans le Christ
Jb

Re: L'Église en Allemagne

par Gaudens » ven. 11 juin 2021, 10:38

Merci pour cette information et la communication de l'article d'Aleteia.

J'apprécie dans la réponse du Pape qu'il indique que la réforme nécessaire de l'Eglise soit celle de "l'exemple de nos vies" qui fait écho à la réponse de Mère Thérésa à cette m^me question "ce qu'il faut changer dans l'Eglise,c'est vous et moi"...

Par contre je suis inquiet (mais guère étonné) de lire dans la réaction du cardinal Marx au refus de démission de la part du Pape les propos suivants,cités par Aleteia dans ce même article:
"Il dit accepter avec obéissance la décision, qu’il voit comme un « grand défi » et non comme un retour aux « affaires communes ». Il s’engage à réfléchir à de « nouvelles voies » et appelle toute sa communauté à participer au « renouveau de l’Église » qu’il juge indispensable. "
Voilà qui pourrait bien annoncer un nouvel orage où Mgr Marx aurait une grosse part de responsabilité, je le crains.

Re: L'Église en Allemagne

par jibrillatein » ven. 11 juin 2021, 9:29

Bonjour,

Le Saint-Père a refusé la démission de Mgr Marx. Ci-joint un article d'Aléteia qui en parle : https://fr.aleteia.org/2021/06/10/cinq- ... newsletter ainsi que la lettre que le Saint-Père lui a adressée : https://fr.aleteia.org/2021/06/10/docum ... newsletter

Qu'en pensez-vous ?

Fraternellement dans le Christ
Jb

Re: L'Église en Allemagne

par Gaudens » dim. 06 juin 2021, 19:08

Si cette démission est véritable et suivie d'effet, on ne peut se réjouir de l'échec pastoral et spirituel qui l'a motivée. D'autant qu'elle risque de radicaliser ceux qui dans l'aile progressiste de cette Eglise allemande (et ailleurs) sont tentés par le schisme,d'autant que Mgr Marx ferait en ce cas un chef de file vraisemblable de ce schisme. Et si elle est une fausse sortie , pas de raison non plus de s'en réjouir, je pense car elle n'affaiblirait pas les risques de schisme, au contraire ; elle ne ferait que faire enfler la vague contestataire de l'autorité de Rome.

Re: L'Église en Allemagne

par Perlum Pimpum » dim. 06 juin 2021, 16:40

Cher Gaudens,

À vous affliger des propos tenus, devriez vous réjouir qu’un cardinal si mal-pensant démissionne de sa charge.

Re: L'Église en Allemagne:démission proposée du cardinal Marx

par Gaudens » dim. 06 juin 2021, 15:05

La presse nous apprend la démission que le cardinal Marx,archevêque de Munch a présentée au pape ces jours derniers .Une démission peut toujours avoir des raisons diverses mais il vaut la peine de s’attarder à celles que le cardinal met en exergue dans sa lettre de démission.
« Il s’agit pour moi d’assumer la co-responsabilité de la catastrophe des abus sexuels dans l’Eglise au cours des dernières décennies….Il y a eu des défaillances personnelles et des erreurs administratives mais aussi une défaillance institutionnelle,et que l’Eglise n’a pas su en assumer la responsabilité « systémique ».
Ces propos laissent rêveur :le cardinal est-il sincère quand il prend à sa charge la « coresponsabilité » de faits déroulés pendant des décennies » c a d bien avant qu’il ne devienne évêques et singulièrement archevêque de Munich ? Au non de quoi devrait-il être ou se reconnaitre responsable de ces faits anciens sinon en vertu d’un préjugé de responsabilité collective indépendante des temps et des lieux ? Un parallèle osé serait avec l’accusation de « déicide » formulée contre les Juifs de tous temps et tous lieux pour la crucifixion du Sauveur… Mais plus près de nous et plus vraisemblablement , car nous sommes bien dans cette problématique,le parallèle peut être établi avec l’accusation de racisme « systémique » (un mot péché par le cardinal dans l’air vicié du temps) portée par tout ce que le monde occidental compte de décolonialistes , de » woke »et de chantres de la « cancel culture » contre les sociétés où ils vivent.Ce qui veut dire que derrière la reconnaissance (abusive) de sa propre « coresponsabilité » c’est l’insitution ecclésiale que le cardinal veut mettre en cause.Et non seulement la corresponsabilité puisqu’(il ajoute s’agissant de l’Eglise,pas de lui même,le masochisme ayant ses limites ! ) que « certains représentants de l’Eglise ne veulent pas admettre cette coresponsabilité et donc aussi la co-culpabilité de l’institution ».Rien de moins ! Et il ajoute le paragraphe qui montre bien où il veut en venir avec tout cela que « par conséquent,ils rejettent toute forme de réforme et d’innovation ,en ce qui concerne la crise liée aux abus sexuels ».Beau tour de passe-passe :en partant de la crise née des abus sexuels du passé on en vient à l’agenda d’aujourd’hui qu’il s’agit de justifier en décrédibilisant moralement ceux que le processus actuel au sein de l’Eglise allemande alerte à bon droit.Et le cardinal de conclure dans l’espérance que sa démission « déclenche un nouveau commencement das l’Eglise et pas seulement en Allemagne…,une réforme qui ne peut être que celle de la voie synodale ».
Bref,on a compris :il s’agit en bien plus grand de réussir la manoeuvre que certains ont tenté en vain et en petit dans le diocèse de Lyon au détriment du malheureux cardinal Barbarin l’autre année.Il reste à espérer que ni Rome ni les catholiques allemands ne seront dupes de la manoeuvre d’un cardinal qui s’affuble curieusement (est-ce fortuit ?) d’un béret noir porté à la façon de Martin Luther sur les gravures de Cranach.

Re: L'Église en Allemagne

par Cinci » mer. 19 mai 2021, 13:47

Tenez ...


Je suis tombé sur cette vidéo produite par des catholiques américains. Il ne s'agit pas de traditionalistes. Mais sans être traditionalistes ceux-là ont quand même le don de donner l'heure juste en matière de doctrine de l'Église. Je parle de l'équipe derrière ce ministère. Ici c'est une femme, le Dr Mary Healy qui commente cette histoire de bénédiction en Allemagne. Des prêtres qui veulent accorder la bénédiction de l'Église à des personnes en situation de concubinage ?

https://www.youtube.com/watch?v=Zj93d7zAKJo

Re: L'Église en Allemagne

par jibrillatein » mar. 18 mai 2021, 19:07

Hélas, il est plus dur de passer d'un gouvernement "libéral" à un gouvernement "plus intègre" que de faire l'inverse (parallèle que l'on peut faire pour la Sainte Messe en latin : on s'y déshabitue plus vite qu'on s'y réhabitue !).

Maintenant, pour en revenir à ce qu'on a déjà dit plus tôt, tout se joue maintenant : ou le Saint-Siège prend des mesures contraignantes pour résoudre cette crise, ou bien on laisse couler et la fuite ne risque pas de se réparer d'elle-même. La critique est facile, mais je crois que : ce n'est pas en ne faisant rien que ça va s'améliorer. Même si ça va "faire mal" en cas de sanctions graves, il vaut mieux que ça fasse mal, puisqu'il y a des sujets pires qui émergeront dans l'avenir...

Fraternellement dans le Christ,
Jb

Re: L'Église en Allemagne

par Cinci » mar. 18 mai 2021, 16:20

Salut La Samaritaine !
La Samaritaine :

Mais ces évêques et prêtres allemands (et autres de par la planète, plus discrets) aussi ont la foi, une morale et le sens du devoir. Ils n'ont pas le même point de vue sur la question de l'homosexualité et très probablement de la sexualité en général. Il y a un hiatus important sur ce sujet dans l'Église, un clivage et aucun dialogue, pour l'instant ne peut dépasser cette différence fondamentale de vision.
Oui. Ces évêques n'ont pas le même point de vue sur la question. Et ils n'auront pas le même point de vue non plus que le magistère plus ancien de l'Église catholique. C'est cela qui est grave. «Ayez une même pensée», disait saint Paul. C'est l'unité de l'Église qui se trouve à voler en éclat avec l'affirmation et le maintien d'un désaccord semblable.

L'Église est infaillible, et le magistère de l'Église catholique aura eu amplement le temps déjà de s'exprimer infailliblement sur la question, La Samaritaine. De sorte, que l'on ne peut pas imaginer que des évêques catholiques puissent nous revenir, pour mettre en cause les fondements de la morale de l'Église aussi bien que les dogmes. On imaginerait mal que des évêques catholiques s'amèneraient demain pour mettre en discussion la Trinité ! C'est la même chose avec l'homosexualité. Prétendre que l'Église n'aura toujours fait que se tromper depuis 2000 ans à ce sujet, c'est comme discréditer totalement le magistère, la papauté.

Il paraîtrait beaucoup plus logique. plus simple de concevoir comment des clercs peuvent être amenés à pécher, eux, contre la doctrine (refuser de croire à tel article de foi) mais tout simplement parce qu'ils sont plongés dans un environnement culturel global qui les incite fortement à délaisser l'enseignement traditionnel. En fait, je dirais que toute notre société présente occidentale démocratique et libérale "conspire" contre les divers articles de la foi de l'Église. Ce ne sera donc pas étonnant si à un moment donné des prêtres pourraient en avoir assez de se trouver en porte à faux avec tous les beaux esprits qui composent notre société. Personne ne trouvant très agréable ni enviable de se faire considérer avec dédain, mépris, comme autant de sectaires ignares et intolérants.

Actuellement, ce sont toutes les institutions de notre société sans exception, toutes mais toutes-toutes, de même que toutes les entreprises, organismes, grandes banques, GAFAM (etc.), qui poussent avec vigueur pour normaliser l'homosexualité au mépris le plus complet de ce que l'Église a toujours dit. Les prêtres (plusieurs) sont donc tentés de vouloir composer avec cette réalité.

Puis la fameuse réconciliation avec le monde, le nécessaire accommodement avec des frères luthériens/anglicans qui pensent aussi que ... la volonté d'accorder son violon avec les grandes lignes des accords internationaux sur les droits de la personne, les ententes à l'ONU pour la lutte contre les discriminations, etc.

Sauf ...

Est-ce que c'est le monde qui doit enseigner l'Église en matière de foi et de morale ? C'est le monde ou bien si ce serait plutôt le boulot de l'Église d'instruire le monde au sujet des choses révélées ?

Et sinon, mais qui pourrait croire vraiment que c'est le Saint Esprit qui soufflerait en faveur de la normalisation du mode de vie homosexuel ? Difficile d'imaginer que le Saint Esprit puisse nous tenir un discours contraire selon les lieux ou les époques.

Haut