Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

Règles du forum
Forum de partage de méditations chrétiennes

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

par Carolus » lun. 25 janv. 2021, 22:38

Le juge terrible a écrit :
lun. 25 janv. 2021, 1:17
Merci Carolus et Altior pour vos éclaircissements. Vos 2 commentaires me rassurent sur le sens à donner dans ce passage, la parabole des pêcheurs d'hommes.
Je vous en prie, cher Juge. :)
Le juge terrible a écrit :
sam. 23 janv. 2021, 20:41
[Mc 3, 21]
Les gens de chez lui, l’apprenant, vinrent pour se saisir de lui, car ils affirmaient : « Il a perdu la tête. »
Ils ne voulaient pas forcément l'isoler comme on interne un malade mental ou quelqu'un qui a perdu la raison.
Vous êtes trop optimiste, cher Juge. :(

Malheureusement, les gens de chez lui accusaient notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ d’être un malade mentale. :(

Vous venez de citer Mc 3, verset 21. Considérons également le verset 22 :
Mc 3, 22 Les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, disaient : « Il est possédé par Béelzéboul ; c’est par le chef des démons qu’il expulse les démons. »
Considérons ce que nous enseigne le catéchisme concernant le passage ci-dessus :
CEC 574 Jésus a semblé à certains, mal intentionnés, suspect de possession (cf. Mc 3, 22)
Quant aux scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, ils l’accusaient même d’agir par les démons. 😢

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

par Le juge terrible » lun. 25 janv. 2021, 3:00

En ce temps-là, Jésus ressuscité se manifesta aux onze Apôtres et leur dit : « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création.
Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné.
Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants : en mon nom, ils expulseront les démons ; ils parleront en langues nouvelles ;
ils prendront des serpents dans leurs mains et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien. »
Proclamer l'Evangile n'est autre que proclamer une bonne nouvelle. Celui qui croit donc à la bonne nouvelle n'a ni peur, ni angoisse, et se réjouit d'avance. Celui qui ne croit pas en la bonne nouvelle va automatiquement se sentir insécurisé, peur en l'avenir et en son devenir et il va douter, c'est peut-être en ce sens qu'il sera condamné.

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

par Le juge terrible » lun. 25 janv. 2021, 1:17

Merci Carolus et Altior pour vos éclaircissements. Vos 2 commentaires me rassurent sur le sens à donner dans ce passage, la parabole des pêcheurs d'hommes.

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

par Altior » lun. 25 janv. 2021, 1:13

Bonjour, Juge Terrible!
Or, quand on pêche des poissons, on les capture afin de les vendre ou de les manger. Jésus semble donc dire que désormais ils ne captureront pas de poissons, mais des hommes dans leur filet afin de les exploiter.
Souvent dans la Sainte Écriture la mer est associée à la mort. Sortir de la mer, c'est sortir des ténèbres où les péchés nous conduisent, c'est sortir de la mort.

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

par Carolus » dim. 24 janv. 2021, 21:44

Le juge terrible a écrit :
dim. 24 janv. 2021, 1:43
[Mc 1, 17]

[…] Jésus […] leur dit : « Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. »
Jésus semble donc dire que désormais ils ne captureront pas de poissons, mais des hommes dans leur filet afin de les exploiter.
Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ ne veut exploiter personne, cher Juge. :non:

Considérons ce que nous enseigne le catéchisme concernant ce passage :
CEC 787 Dès le début, Jésus a associés ses disciples à sa vie (cf. Mc 1, 16-20
Voici la tâche des pêcheurs d’hommes : il faut associer les poissons (les croyants) à la vie de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. 🙏

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

par Le juge terrible » dim. 24 janv. 2021, 1:43

Après l’arrestation de Jean, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ;
il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. »
Passant le long de la mer de Galilée, Jésus vit Simon et André, le frère de Simon, en train de jeter les filets dans la mer, car c’étaient des pêcheurs.
Il leur dit : « Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. »
Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent.
Jésus avança un peu et il vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque et réparaient les filets.
Aussitôt, Jésus les appela. Alors, laissant dans la barque leur père Zébédée avec ses ouvriers, ils partirent à sa suite
Je trouve la parabole de Jésus un peu ambigüe, celle de pêcheur d'hommes. Il le dit aux pêcheurs de poissons qui deviendront ses apôtres. Or, quand on pêche des poissons, on les capture afin de les vendre ou de les manger. Jésus semble donc dire que désormais ils ne captureront pas de poissons, mais des hommes dans leur filet afin de les exploiter. Dans les psaumes, on a aussi l'allusion aux filets. Exemple :
Ils avaient tendu un filet sous mes pas: Mon âme se courbait; Ils avaient creusé une fosse devant moi: Ils y sont tombés.
Psaume 57:6
Tu me feras sortir du filet qu'ils m'ont tendu; Car tu es mon protecteur.
Psaume 31:4

On pourrait donc penser qu'il faut sortir des filets tendus, par les apôtres même et donc de l'Eglise. Ce qui est pour le moins paradoxal, vous en conviendrez. Mais si c'est le dessein de Dieu, car on sait que ses voies sont impénétrables et que la pensée de Dieu n'est pas celle des hommes ... Mais en définitive, quoi de plus normal de sortir de toute servitude pour acquérir sa liberté ...

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

par Le juge terrible » sam. 23 janv. 2021, 20:41

En ce temps-là, Jésus revint à la maison, où de nouveau la foule se rassembla, si bien qu’il n’était même pas possible de manger.
Les gens de chez lui, l’apprenant, vinrent pour se saisir de lui, car ils affirmaient : « Il a perdu la tête. »
Je pense que ses proches ou voisins ne pensaient pas tant à Jésus qu'à eux qui étaient envahis par une foule innombrable dans leur village, qui les empêchaient de vivre normalement et qui les étouffaient presque ou les chassaient de chez eux. Le saisir était pour l'amener ailleurs, pour déplacer la foule et pour qu'ils puissent avoir de nouveau une vie possible chez eux. Ils ne voulaient pas forcément l'isoler comme on interne un malade mental ou quelqu'un qui a perdu la raison.

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

par Carolus » sam. 23 janv. 2021, 2:54

Le juge terrible a écrit :
ven. 22 janv. 2021, 14:55

Je ne sais pas ce que ça vaut, mais j'ai trouvé ça ici:
Boanèrges
[…]
Robert Ambelain dans son livre les lourds secrets du Golgotha et aussi Jésus ou le mortel secret des templiers, nous donne son étymologie.

Ce nom vient du sumérien GESH-PU-AN-UR qui veut dire «fils du tonnerre».
Jésus s'est donc inspiré d'une langue ancienne, […]
Merci de votre réflexion, cher Juge. :)
Βοανεργές [Boanerges] D’origine Araméene 1123 et 7266

1123 = ben = enfant, captif, fils, jeune
7266 = regaz = irrité

https://www.bible.audio/lexique-grec-993-Boanerges.htm
Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ a employé un mot araméen.

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

par Le juge terrible » ven. 22 janv. 2021, 14:55

En ce temps-là, Jésus gravit la montagne, et il appela ceux qu’il voulait. Ils vinrent auprès de lui,
et il en institua douze pour qu’ils soient avec lui et pour les envoyer proclamer la Bonne Nouvelle
avec le pouvoir d’expulser les démons.
Donc, il établit les Douze : Pierre – c’est le nom qu’il donna à Simon –,
Jacques, fils de Zébédée, et Jean, le frère de Jacques – il leur donna le nom de « Boanerguès », c’est-à-dire : « Fils du tonnerre » –,
André, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques, fils d’Alphée, Thaddée, Simon le Zélote,
et Judas Iscariote, celui-là même qui le livra.
Je voulais m'arrêter ici sur le terme Boanerguès dont je ne connaissais pas l'origine.

Je ne sais pas ce que ça vaut, mais j'ai trouvé ça ici:
Boanèrges

Ce terme biblique de notre nouveau testament nous le trouvons dans le chapitre de l’évangile Marc 3.17 et fut traduit par nos érudits de l’époque par «fils du tonnerre».

Ce sobriquet ne corresponde à aucun nom dans les différentes langues ou dialectes vivant du moyen orient au début de notre aire.

Que veut bien dire une expression aussi incongrue. Ceci semble indiquer que nos doux apôtres furent des hommes intrépides et ne professent pas que la bonne parole.

Nos anciens ne furent pas si éloignés du vrai sens du mot dont ils n’ont certainement pas eu connaissance.

Robert Ambelain dans son livre les lourds secrets du Golgotha et aussi Jésus ou le mortel secret des templiers, nous donne son étymologie.

Ce nom vient du sumérien GESH-PU-AN-UR qui veut dire «fils du tonnerre».

A la langue sumeriens se succède l’akkadien et devient PU-AN-UR-GES que nos rédacteurs du nouveau testament prennent pour BOU-AN-ER-GES.



Ce nom fut simplement le nom qu’on donna aussi à un champignon bien connu «L’amanite muscaria ou amanite tue mouche».

Chez les peuples indo-aryenne il existait une boisson sacrée sous le nom «Soma» mais dont les ingrédients nous sont toujours inconnus. Communément est admis que ce champignon hallucinogène fut la base de ce breuvage. Les chamans depuis la préhistoire se «shootaient» déjà avec cette drogue. Link Soma

Le champignon en question apparaît souvent après un orage, une situation climatique qui influence la végétation comme pour les salades qui montent en grain en quelques heures.

Pas étonnant que le surnom fils de tonnerre lui fut accolé.
Jésus s'est donc inspiré d'une langue ancienne, ce qui m'amène à la question, outre l'araméen, le grec et l'hébreu, connaissait-il d'autres langues comme la langue ancienne sumérienne ? Et par extension, étant le Fils de Dieu, pouvait-il connaître toutes les langues de la terre ?

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

par Carolus » jeu. 21 janv. 2021, 23:13

Le juge terrible a écrit :
jeu. 21 janv. 2021, 18:11
Le juge terrible :
[Mc 3, 12-12]

Et lorsque les esprits impurs le voyaient, ils se jetaient à ses pieds et criaient : « Toi, tu es le Fils de Dieu ! »
Mais il leur défendait vivement de le faire connaître.
Je suis étonné que les esprits impurs se prosternent aux pieds de Jésus. Comme dit ailleurs dans les psaumes (je crois), tout lui est soumis, même les puissances du mal, ce qui expliquerait peut-être ce passage. De là à dire que les puissances du mal le louent, est-ce exact ?
Merci de votre question, cher Juge. :)

Considérons le passage suivant de la lettre de S. Jacques :
Jc 2, 19 Toi, tu crois qu’il y a un seul Dieu. Fort bien ! Mais les démons, eux aussi, le croient et ils tremblent.
Les « esprits impurs se prosternent aux pieds de Jésus » car ils on peur de notre Seigneur et Sauveur.

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

par Le juge terrible » jeu. 21 janv. 2021, 18:11

En ce temps-là, Jésus se retira avec ses disciples près de la mer, et une grande multitude de gens, venus de la Galilée, le suivirent.
De Judée, de Jérusalem, d’Idumée, de Transjordanie, et de la région de Tyr et de Sidon vinrent aussi à lui une multitude de gens qui avaient entendu parler de ce qu’il faisait.
Il dit à ses disciples de tenir une barque à sa disposition pour que la foule ne l’écrase pas.
Car il avait fait beaucoup de guérisons, si bien que tous ceux qui souffraient de quelque mal se précipitaient sur lui pour le toucher.
Et lorsque les esprits impurs le voyaient, ils se jetaient à ses pieds et criaient : « Toi, tu es le Fils de Dieu ! »
Mais il leur défendait vivement de le faire connaître.
Je suis étonné que les esprits impurs se prosternent aux pieds de Jésus. Comme dit ailleurs dans les psaumes (je crois), tout lui est soumis, même les puissances du mal, ce qui expliquerait peut-être ce passage. De là à dire que les puissances du mal le louent, est-ce exact ? Car dans ce passage il semble que ce soit le cas.

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

par Carolus » dim. 15 nov. 2020, 14:54

Le juge terrible a écrit :
dim. 15 nov. 2020, 2:13
Le juge terrible :

J'ai une opinion sur cette parabole. Je pense que c'est pour mettre le doigt sur un des mystères de l'injustice.
Merci de votre réflexion, cher Juge. :)
Mt 25, 21 Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.”
Cette parabole concerne le service véritable au Seigneur.

Pour entrer dans le Royaume de Dieu, le serviteur bon et fidèle doit servir son Seigneur et Sauveur Jésus-Christ avec tout son cœur.

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

par Le juge terrible » dim. 15 nov. 2020, 2:13

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples cette parabole : « Un homme qui partait en voyage appela ses serviteurs et leur confia ses biens.
À l’un il remit une somme de cinq talents, à un autre deux talents, au troisième un seul talent, à chacun selon ses capacités. Puis il partit. Aussitôt,
celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla pour les faire valoir et en gagna cinq autres.
De même, celui qui avait reçu deux talents en gagna deux autres.
Mais celui qui n’en avait reçu qu’un alla creuser la terre et cacha l’argent de son maître.
Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et il leur demanda des comptes.
Celui qui avait reçu cinq talents s’approcha, présenta cinq autres talents et dit : “Seigneur, tu m’as confié cinq talents ; voilà, j’en ai gagné cinq autres.”
Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.”
Celui qui avait reçu deux talents s’approcha aussi et dit : “Seigneur, tu m’as confié deux talents ; voilà, j’en ai gagné deux autres.”
Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.”
Celui qui avait reçu un seul talent s’approcha aussi et dit : “Seigneur, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes là où tu n’as pas semé, tu ramasses là où tu n’as pas répandu le grain.
J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre. Le voici. Tu as ce qui t’appartient.”
Son maître lui répliqua : “Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne là où je n’ai pas semé, que je ramasse le grain là où je ne l’ai pas répandu.
Alors, il fallait placer mon argent à la banque ; et, à mon retour, je l’aurais retrouvé avec les intérêts.
Enlevez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui en a dix.
À celui qui a, on donnera encore, et il sera dans l’abondance ; mais celui qui n’a rien se verra enlever même ce qu’il a.
Quant à ce serviteur bon à rien, jetez-le dans les ténèbres extérieures ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents !” »
J'ai une opinion sur cette parabole. Je pense que c'est pour mettre le doigt sur un des mystères de l'injustice. Celui qui a très peu, on lui enlève le peu qu'il a. Ce qui est contraire à toute morale rationnelle et juste. Quant à celui qui est dans l'abondance, il aura toujours plus. C'est donc évidemment pour dénoncer l'injustice que l'on voit d'ailleurs dans notre monde contemporain malheureusement, les plus riches deviennent encore plus riches, et les pauvres deviennent encore plus pauvres. Il faut donc prendre cette parabole à rebours. Mon analyse a peut-être jamais été faite comme ça par d'autres, mais c'est ce que ma conscience m'inspire.

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

par Le juge terrible » mar. 14 juil. 2020, 14:09

Oui, merci Trinité de cette mise au point. Mais bon, ce n'est qu'un doute, car l'emplacement de cette ville mise à jour près de Bethsaide et Capharnaum peut raisonnablement faire penser qu'il peut quand même s'agir de Corazine. De plus, Jérusalem a bien eu son temple détruit, donc la synagogue "noire" de Corazine a pu être détruite et reconstruite au IIIe siècle à l'identique ! C'est une simple réflexion, non une vérité.

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

par Trinité » mar. 14 juil. 2020, 13:36

Bonjour,

Sur wikipédia on trouve ceci:

Dans la meilleure des hypothèses, synagogue et autres fondations mises au jour remontent à la fin du IIIe siècle: et la plupart sont plus récents. Ce qui laisse un doute sur l’identification exacte de la Chorazeïn du Nouveau Testament. ;)

Haut