Marcher sur la mer

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Aldous
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1433
Inscription : lun. 23 févr. 2009, 18:43

Re: Marcher sur la mer

Message non lupar Aldous » mar. 15 sept. 2009, 8:38

Merci d'ajouter vos connaissances et précisions Libremax: que la mer est bien un symbole (et de quoi) et que l'Eglise reconnaît une portée symbolique des miracles.

J'adore quand j'apprends quelque chose. :) Merci!

antoine75
Barbarus
Barbarus

Jésus marche sur la Mer Morte

Message non lupar antoine75 » dim. 17 sept. 2017, 22:52

Le miracle de Jésus marchant sur la Mer Morte ne peut-il pas s'expliquer par un taux de sel élevé ? :D

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7079
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Jésus marche sur la Mer Morte

Message non lupar Anne » lun. 18 sept. 2017, 0:05

Cher Antoine,

pour avoir eu le privilège de m'y "immerger", je puis vous affirmer que marcher sur la Mer Morte tiendrait aussi de l'exploit puisque même essayer d'y reprendre pied peut être toute une aventure!

Cependant, Jésus n'a pas marché sur la Mer morte mais plutôt sur le lac de Tibériade (appelé aussi mer de Galilée, lac de Kinneret ou lac de Genézareth)! :ciao:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

antoine75
Barbarus
Barbarus

Re: Jésus marche sur la Mer Morte

Message non lupar antoine75 » lun. 18 sept. 2017, 0:26

Je pensais que c'était la mer morte, autant pour moi. Merci Anne pour l'info.
Quand le soir fut venu, ses disciples descendirent au bord de la mer. 17 Etant montés dans une barque, ils traversaient la mer pour se rendre à Capernaüm. Il faisait déjà nuit, et Jésus ne les avait pas encore rejoints. 18 Il soufflait un grand vent, et la mer était agitée. 19 Après avoir ramé environ vingt-cinq ou trente stades, ils virent Jésus marchant sur la mer et s’approchant de la barque. Et ils eurent peur. 20 Mais Jésus leur dit: C’est moi; n’ayez pas peur! 21 Ils voulaient donc le prendre dans la barque, et aussitôt la barque aborda au lieu où ils allaient.
Par contre, lorsque ses disciples aperçurent Jésus, ils étaient proche du rivage car aussitôt la barque aborda. Ne pourrait-on pas pensé que Jésus les a devancé par un autre moyen, peut-être une autre barque et qu'il se tenait au bord alors qu'il avait encore pied ? De plus, il faisait nuit avec un temps mauvais, donc la visibilité devait être faible, ils ne se seraient alors pas aperçu d'être au bord du rivage. D'ailleurs, ça me fait penser à l'apocalypse quand il est dit "Et je me tins sur la grève de la mer". Est-ce que je mélange tout ou il y a une logique et un rapprochement à faire ?

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7079
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Jésus marche sur la Mer Morte

Message non lupar Anne » lun. 18 sept. 2017, 1:42

Cet événement est raconté par trois évangélistes.

Vous citez Jean. Vous pouvez compléter avec Marc (chapitre 6):
45. Et aussitôt il obligea ses disciples à monter dans la barque et à le devancer sur l'autre rive vers Bethsaïde, pendant que lui-même renverrait la foule.
46. Et quand il les eut congédiés, il s'en alla dans la montagne pour prier.
47. Le soir venu, la barque était au milieu de la mer, et lui, seul, à terre.
48. Les voyant s'épuiser à ramer, car le vent leur était contraire, vers la quatrième veille de la nuit il vient vers eux en marchant sur la mer, et il allait les dépasser.
49. Ceux-ci, le voyant marcher sur la mer, crurent que c'était un fantôme et poussèrent des cris ;
50. car tous le virent et furent troublés. Mais lui aussitôt leur parla et leur dit : « Ayez confiance, c'est moi, soyez sans crainte. »
51. Puis il monta auprès d'eux dans la barque et le vent tomba. Et ils étaient intérieurement au comble de la stupeur,
52. car ils n'avaient pas compris le miracle des pains, mais leur esprit était bouché.
53. Ayant achevé la traversée, ils touchèrent terre à Gennésaret et accostèrent.
Et avec Matthieu (chapitre 14):
22. Et aussitôt il obligea les disciples à monter dans la barque et à le devancer sur l'autre rive, pendant qu'il renverrait les foules.
23. Et quand il eut renvoyé les foules, il gravit la montagne, à l'écart, pour prier. Le soir venu, il était là, seul.
24. La barque, elle, se trouvait déjà éloignée de la terre de plusieurs stades, harcelée par les vagues, car le vent était contraire.
25. A la quatrième veille de la nuit, il vint vers eux en marchant sur la mer.
26. Les disciples, le voyant marcher sur la mer, furent troublés : « C'est un fantôme », disaient-ils, et pris de peur ils se mirent à crier.
27. Mais aussitôt Jésus leur parla en disant : « Ayez confiance, c'est moi, soyez sans crainte. »
28. Sur quoi, Pierre lui répondit : « Seigneur, si c'est bien toi, donne-moi l'ordre de venir à toi sur les eaux. » -
29. « Viens », dit Jésus. Et Pierre, descendant de la barque, se mit à marcher sur les eaux et vint vers Jésus.
30. Mais, voyant le vent, il prit peur et, commençant à couler, il s'écria : « Seigneur, sauve-moi ! »
31. Aussitôt Jésus tendit la main et le saisit, en lui disant : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? »
32. Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba.
33. Ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, en disant : « Vraiment, tu es Fils de Dieu ! »
34. Ayant achevé la traversée, ils touchèrent terre à Gennésaret.
Si on reprend la scène, on voit que les disciples partent d'un côté du lac pour se rendre de l'autre côté, sans Jésus.

En lisant les autres versions, on voit que Jésus ne peut être arrivé avant eux, d'une manière ou d'une autre, sur l'autre rive.

Vingt-cinq ou trente stades équivalant à quatre ou cinq kilomètres, la barque ne se trouvait alors probablement qu'au milieu du lac qui en mesure une douzaine dans sa plus grande largeur.

Pourtant la nuit était avancée (ils sont partis après la multiplications des pains, peut-être après le repas du soir) et ils avaient ramés longtemps (la quatrième veille correspond à la période de 3 à 6 heures du matin). De plus, quand on rame, on voit d'où on vient, pas où l'on va. Donc, Jésus les suivait, il ne les précédait pas. Il ne semblait pas se chercher un "lift" non plus: selon Marc, il s'apprêtait à les dépasser!

Il faut aussi garder en mémoire que certains de ces disciples étaient des pêcheurs d'expérience, habitués à naviguer sur ce lac (comme c'est le seul dans le coin, on ne peut le confondre avec un autre). Ils auraient été capables de voir si Jésus arrivait en bateau, même s'il faisait encore nuit, encore plus si le jour commençait à pointer! De plus, on peut le redire, ils connaissent très bien ce plan d'eau qui peut s'avérer typiquement très houleux en cas de tempête (quand j'y suis allée, la veille il y en avait justement eu une et plusieurs quais avaient été emportés tant elle avait été violente). Notez aussi que le vent était contraire, ce qui ajoutait au danger de cette traversée: on perçoit bien la peur des disciples, même celle de Pierre qui est pourtant expérimenté!

Le fait qu'ils touchent presqu'immédiatement terre, selon Jean, peut être expliqué de différentes façons: ayant déjà marché sur les eaux, Jésus n'en est pas à un miracle près et peut avoir ramené la barque à bon port rapidement (ou le temps leur a paru beaucoup plus court une fois la tempête apaisée et le danger passé).

Bien sûr, on peut aussi y aller symboliquement et voir dans ces textes des métaphores expliquant que Jésus peut nous aider à traverser les tempêtes tout aussi métaphoriques si nous avons la foi... C'est à vous de voir!

J'espère que ça vous aide un peu: d'autres compléteront sans doute mieux que moi! :oui:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

antoine75
Barbarus
Barbarus

Re: Jésus marche sur la Mer Morte

Message non lupar antoine75 » lun. 18 sept. 2017, 2:14

Je suis convaincu, il ne peut s'agir que d'un miracle. Jésus a bien marché sur les eaux. :)

Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: Jésus marche sur la Mer Morte

Message non lupar Christophe67 » dim. 01 oct. 2017, 13:27

Antoine75,


D'autant que même si cela avait été la Mer Morte il ne serait pas possible à un homme de marcher dessus et ce uniquement pour des questions de physique, notamment la poussée d'Archimède.

La mer morte, il y a deux mille ans, avait un niveau bien plus élevé que maintenant, donc une salinité moindre.

Hors même de nos jours il est impossible de marcher dessus. Un corps flotte en mer morte mais reste néanmoins immergé, de façon bien moindre qu'en Méditerranée par exemple, mais il ne flottera pas complètement. Alors que la poussée d'Archimède agit sur toute la surface du corps.

Si quelqu'un voulait marcher sur la Mer Morte, il opposerait encore moins de résistance à la poussée d'Archimède car se tenant sur la seule surface de ses pieds. Moins de résistance = moins de portance.

Donc si Jésus avait marché sur la Mer Morte, cela resterait tout de même miraculeux.


Cordialement.

Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Marcher sur la mer

Message non lupar Carolus » sam. 10 nov. 2018, 18:10

Jésus a marché sur la mer. :oui:
Mt 14, 25-26 Vers la fin de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur la mer. En le voyant marcher sur la mer, les disciples furent bouleversés. Ils dirent : « C’est un fantôme. » Pris de peur, ils se mirent à crier.
Il s’agit d’un miracle, bien sûr!
CEC 547 Jésus accompagne ses paroles par de nombreux " miracles, prodiges et signes " (Ac 2, 22) qui manifestent que le Royaume est présent en Lui. Ils attestent que Jésus est le Messie annoncé (cf. Lc 7, 18-23).
La marche du Christ sur la mer atteste “ que Jésus est le Messie annoncé (CEC 547).


Revenir vers « Écriture Sainte »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit