Qui sont les québécois de "souche" ?

Anthropologie - Sociologie - Histoire - Géographie - Science politique
Avatar de l’utilisateur
monachorum
Quæstor
Quæstor
Messages : 259
Inscription : mer. 28 sept. 2005, 14:25
Contact :

Qui sont les québécois de "souche" ?

Message non lu par monachorum » mar. 15 avr. 2008, 13:23

Juste une petite question : C'est quoi un québécois de "souche" ? Un indien ?
Le quebec s'est construit uniquement sur un principe d'immigration comme tout le canada il me semble, comment peut-on appeler par ce principe des québécois qui serait plus québécois que les autres ? :s

Moi pas avoir compris. :sonne:

Avatar de l’utilisateur
Hélène
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1597
Inscription : lun. 13 juin 2005, 3:51
Localisation : Sous le regard de Dieu
Contact :

Re: Hérouxville, Québec: ici on ne lapide pas les femmes

Message non lu par Hélène » mer. 16 avr. 2008, 16:11

Si je peux me permettre...

Un "Québécois de souche" est une personne dont les ancêtres sont les premiers colons venus en Nouvelle France. Ils étaient plutôt appelés "Canadien Français". Un indien (que l'on ne nomme plus ainsi puisqu'il ne vient pas des Indes... ce que l'on croyait au départ) est issu des communautés autochtones. Ils sont considérés comme les premières nations à avoir habité le continent nord-américain et ils se subdivisent en plusieurs groupes. Cela ne veut pas dire que ceux qui sont arrivés dans les vagues d'immigration successives ne sont pas des Québécois. Car être Québécois veut dire "habiter la terre du Québec". Tous ceux qui deviennent citoyens à part entière sont Québécois.

À mon sens on s'invente toutes sortes de pirouettes politiquement correctes pour ne pas heurter les différentes communautés ethnoculturelles mais ce n'est pas une insulte de dire : il/elle est d'origine italienne ou vietnamienne. Ça ne veut pas dire qu'ils ne sont pas Québécois (s'ils ont obtenus leur citoyenneté bien sûr). Ça veut simplement dire qu'ils sont d'origine telle... je trouve que c'est ce qui fait la beauté d'un peuple. Nier ses origines est ridicule et me semble un mépris pour son identité profonde.

Si j'étais chinoise vivant au Québec, terre d'adoption, je n'aurais pas de problème à dire que je suis sino-québécoise. Et si je vais vivre en Italie, je ne dirais pas que je suis "italienne de souche". Je considèrerais que je suis d'origine Québécoise (Canadienne Française) et maintenant citoyenne italienne.

J'espère que ces explications vous éclairent...
Fraternellement,
Hélène
"Le Père n'a dit qu'une seule Parole, c'est son Fils et, dans un éternel silence, il la prononce toujours". (Saint Jean de la Croix)

Avatar de l’utilisateur
monachorum
Quæstor
Quæstor
Messages : 259
Inscription : mer. 28 sept. 2005, 14:25
Contact :

Re: Hérouxville, Québec: ici on ne lapide pas les femmes

Message non lu par monachorum » mer. 16 avr. 2008, 16:35

Ce n'est à mon sens pas une question de politiquement correct mais de trouver des justifications afin de délimiter ceux qui sont plus québécois par rapport à ceux qui sont arrivés après.
Surtout que le canada n'est qu'une terre d'immigration je rappelle.

:)

Monachorum

Avatar de l’utilisateur
Hélène
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1597
Inscription : lun. 13 juin 2005, 3:51
Localisation : Sous le regard de Dieu
Contact :

Re: Hérouxville, Québec: ici on ne lapide pas les femmes

Message non lu par Hélène » mer. 16 avr. 2008, 17:19

monachorum a écrit :Ce n'est à mon sens pas une question de politiquement correct mais de trouver des justifications afin de délimiter ceux qui sont plus québécois par rapport à ceux qui sont arrivés après.
Non Monachorum. Il n'y a pas de délimitation. Seulement des distinctions saines. C'est un sain réalisme que d'appeler un chat un chat.
monachorum a écrit :Surtout que le canada n'est qu'une terre d'immigration je rappelle.
Cette affirmation me semble quelque peu réductrice voire un peu méprisante. Terre d'immigration colonisée par les Français et conquise par les Anglais. Si tu veux appeler cela "n'est qu'une terre d'immigration" libre à toi mais ça ne me semble pas très respectueux. Les premières vagues d'immigrations européennes (autres qu'anglaises et françaises, par exemple, italiennes, grecques, polonaises, russes, irlandaises, écossaises, portugaises, etc.) sont venues après les deux guerres mondiales (surtout la deuxième). On ne peut pas parler de terre d'immigration avant cela. Et encore, il s'agissait d'une immigration issue de pays européens (donc chrétiens). Les cultures orientales et moyens-orientales sont venus encore plus tardivement et ces nouveaux arrivants sont beaucoup plus récents. Le Québec était peuplé de petits Canadiens Français campagnards et d'anglais (venus d'Angleterre). C'est mal connaître l'histoire du Québec et du Canada que d'affirmer autre chose.

Je suis justement dans l'étude historique de mon pays. Je vous ferai part de quelques détails juteux si vous voulez... je suis dans la lecture de Jacques Lacoursière, un des meilleurs (sinon le meilleur) historiens du Québec/Canada.

Hélène
"Le Père n'a dit qu'une seule Parole, c'est son Fils et, dans un éternel silence, il la prononce toujours". (Saint Jean de la Croix)

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1917
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Hérouxville, Québec: ici on ne lapide pas les femmes

Message non lu par DavidB » mer. 16 avr. 2008, 22:32

monachorum a écrit : Surtout que le canada n'est qu'une terre d'immigration je rappelle.

Monachorum
Wow, voilà qui simplifie bien des choses... Malheureusement, en effet, je crois que c'est comme cela que certains "dirigeants" définissent le Canada... en fait, c'est une des raisons pour lesquelles je trouve si difficile d'y vivre, c'est qu'on ne peut pas dire que c'est "notre" terre, que c'est "notre" pays...
Hélène a écrit :


monachorum a écrit:
Surtout que le canada n'est qu'une terre d'immigration je rappelle.

Cette affirmation me semble quelque peu réductrice voire un peu méprisante.
je crois, Hélène, que ce n'est pas complètement faux... réducteur, oui, mais pas faux... méprisant? Bien, ça me semble être le mépris que nous avons de nous mêmes en disant qu'il n'y a pas de balises culturelles ou religieuses qui encadrent le tout, ceci pour faire croire à tout immigrant qu'il ne peut être que le bienvenu avec sa culture et sa religion, sans que qui que ce soit ait quelque chose à redire, à moins que ça ne contredise les principes du laïcisme stérilisé que l'on scande à toutes les sauces dans l'Occident Anti-Chrétien... Moi aussi, ça me fait très mal...
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

Avatar de l’utilisateur
monachorum
Quæstor
Quæstor
Messages : 259
Inscription : mer. 28 sept. 2005, 14:25
Contact :

Re: Hérouxville, Québec: ici on ne lapide pas les femmes

Message non lu par monachorum » jeu. 17 avr. 2008, 12:15

Je voudrais dire que la question ne pose pas en terme de vérité mais d'avis, sur ce je vais argumenter parce que je ne suis pas du tout d'accord avec notre soeur Hélène.
Non Monachorum. Il n'y a pas de délimitation. Seulement des distinctions saines. C'est un sain réalisme que d'appeler un chat un chat.

Si tu crées instinctivement une délimitation en segmantant les invididus en fonction du seul critère qu'ils soient arrivés avant ou après les autres. D'ailleurs puisque tu émets cette analyse dis nous à quel moment, c'est à dire plus explicitement à quelle période historique tu acceptes l'idée qu'on puisse être "de souche" ? Ce ne sont que les premiers bateaux ? Jusqu'a quand ? Et qui décide ? Je pense que ce serait interessant d'entrer dans les détails de ce que signifie en réalité ce concept qui me fait froid dans le dos.
Ensuite la question n'est pas d'être plus sain ou pas d'ailleurs je ne vois pas en quoi être contre cette idée serait malsaine mais passons, la vrai question est de savoir pourquoi utiliser un tel procédé qui fait le lit au communautarisme parce qu'il s'agit de cela hélène, tu communautarises les invididus en fonction de deux critères déterminants "les de souche" et "les nons de souche". Je ne suis certes pas un spécialiste de l'histoire du canada mais cette terre ne s'est construite que par l'immigration. Vous venez tous d'Europe au moins pour les premiers colons (pour schématiser), votre nation ne s'est donc pas construite sur un rapport ethnique mais immigratoire ce qui fait que pour parler "de souche" est d'autant plus abscons.
Cette affirmation me semble quelque peu réductrice voire un peu méprisante. Terre d'immigration colonisée par les Français et conquise par les Anglais. Si tu veux appeler cela "n'est qu'une terre d'immigration" libre à toi mais ça ne me semble pas très respectueux. Les premières vagues d'immigrations européennes (autres qu'anglaises et françaises, par exemple, italiennes, grecques, polonaises, russes, irlandaises, écossaises, portugaises, etc.) sont venues après les deux guerres mondiales (surtout la deuxième). On ne peut pas parler de terre d'immigration avant cela. Et encore, il s'agissait d'une immigration issue de pays européens (donc chrétiens). Les cultures orientales et moyens-orientales sont venus encore plus tardivement et ces nouveaux arrivants sont beaucoup plus récents. Le Québec était peuplé de petits Canadiens Français campagnards et d'anglais (venus d'Angleterre). C'est mal connaître l'histoire du Québec et du Canada que d'affirmer autre chose.

Je suis justement dans l'étude historique de mon pays. Je vous ferai part de quelques détails juteux si vous voulez... je suis dans la lecture de Jacques Lacoursière, un des meilleurs (sinon le meilleur) historiens du Québec/Canada.
Il n'y a aucun mépris à reconnaitre un fait historique. Vous n'êtes pas les premiers habitants de cette terre et vous vous y êtes installés en colonisant le continent, c'est juste un fait froid et sans aucun a priori ni jugement de valeur. Ensuite que l'immigration se soit faite au 17 ou 18 ou même au 20 ème siècle n'enlève en rien l'idée que c'est par vague très aléatoire certes mais par vague quand même que votre population et votre histoire s'est construire.
Je respecte infiniment votre terre et votre histoire je ne porte aucun jugement de valeur sur le canada et d'ailleurs ça n'aurait strictement aucun intérêt.
Wow, voilà qui simplifie bien des choses... Malheureusement, en effet, je crois que c'est comme cela que certains "dirigeants" définissent le Canada... en fait, c'est une des raisons pour lesquelles je trouve si difficile d'y vivre, c'est qu'on ne peut pas dire que c'est "notre" terre, que c'est "notre" pays...
Je crois qu'il faut parler de chose qui ont un sens et de comparer ce qui peut être comparé. On ne peut pas comparer la France qui à plus de 2000 ans d'histoire avec le canada qui n'en a que 400 pour faire très schématique. Qu'on puisse parler de "de souche" pour des populations françaises qui sont sur le territroire depuis au moins le moyen-âge ça à un sens historique justifié, mais parler de "de souche" à un pays qui ne vit que par vague immigratoire depuis la première colonie française du territoire de l'actuelle ville de Québec en 1608, c'est quelque peu disons... pas très sérieux.
Mais je peux comprendre que saucissoner les gens soient une valeur américaine communautariste qui n'est pas dans la mentalité républicaine française.

Avatar de l’utilisateur
Abderrazaq
Barbarus
Barbarus

Re: Hérouxville, Québec: ici on ne lapide pas les femmes

Message non lu par Abderrazaq » jeu. 17 avr. 2008, 12:43

Monachorum, que la paix soit avec vous .

Decidement vous regarder de votre point vue pour les autres et ne regarder que d'un oeil pour vous .

La France il y a 2000 etait la "GAULE" et non la france . sans compté qu''il y a 2000 ans la France etait en grande partie sous gouvernance Romaine (peuple metissé a l'epoque par tous ceux qui partageais les valeurs de la republique Romaine" .

La France que nous connaissons aujourd 'hui n'est pas celle d'il y a seulement 300 ans dans son exactitude, l'existence de la Belgique en est un temoignage .

Dire qu'il existe des Francais de souche c'est a dire de pure francais de par leur sang depuis 2000 ans est une heresie historique ...
Pour arriver a votre conclusion, il faut vraiment oublier les guerre intestine a l'Europe continentale avec ces multiple invasion qui provoque a coup sure des metissages des peuples et coutumes ...

Ce que vous dites du Canada est tout a fait representatif de la France sur du plus long terme historique .

Enfin de compte un francais de souche n'est autre qu'un etranger de plus longue date .

Amicalement
Abderrazaq .

Avatar de l’utilisateur
monachorum
Quæstor
Quæstor
Messages : 259
Inscription : mer. 28 sept. 2005, 14:25
Contact :

Re: Hérouxville, Québec: ici on ne lapide pas les femmes

Message non lu par monachorum » jeu. 17 avr. 2008, 13:31

Decidement vous regarder de votre point vue pour les autres et ne regarder que d'un oeil pour vous .
Bonjour,
Nous sommes sur un forum et je donne mon avis. Je n'ai pas la prétention de penser ni pour les autres et encore moins d'avoir raison.
Dire qu'il existe des Francais de souche c'est a dire de pure francais de par leur sang depuis 2000 ans est une heresie historique ...
Ai-je dis que je défendais cette idée ? Je dis que c'est une idée justifiable pour le cas de certaines nation et ce même si je rejette à titre personnel cette appelation qui n'a pas de sens.
Mais pas de sens pour moi ne signifie pas qu'elle soit grotesque, au plan intellectuel et historique elle peut se défendre ce qui n'est à mon avis pas le cas pour le Canada.

Alors relisez bien ce que j'ai écris avant de parler à ma place mon cher ami. :D
Ce que vous dites du Canada est tout a fait representatif de la France sur du plus long terme historique .
La c'est vous qui entrez dans la caricature.
La france à un passé immigrationiste qui ne remonte qu'a peine 50 ans parce que c'est la première fois de son histoire que la France à a accepté en son territoire une forte population (maghrébine pour la citer) étrangère mais ça ne me pose aucun problème parce que :
- j'ai deux nationalités
- je suis pour l'immigration

:-D
Enfin de compte un francais de souche n'est autre qu'un etranger de plus longue date .
Je rejette cette appelation à titre personnel, mais pour le cas de la france cette idée peut quand même se défendre.

Avatar de l’utilisateur
Abderrazaq
Barbarus
Barbarus

Re: Hérouxville, Québec: ici on ne lapide pas les femmes

Message non lu par Abderrazaq » jeu. 17 avr. 2008, 13:50

Monachorum mon cher ami, que la paix soit avec vous .
Alors relisez bien ce que j'ai écris avant de parler à ma place mon cher ami
Desolé dans ce cas, j'ai eu l'impression que vous defendiez cette position .

Au point de vue religieux, il me semble que l'homme est colonisateur de cette terre(planete), il lui etait etranger etant au premier abord originaire du jardin d'Eden ( alias paradis? ) .

Dans ce cas qui peut vraiment ce revendiquer originaire (de souche) d'une terre .

En tout cas, selon mon avis personnel, imaginer etre de souche de telle nationalité ou race est quelque peut heretique du point vue religieux .
Alors relisez bien ce que j'ai écris avant de parler à ma place mon cher ami.
J'ai repondu a ce que j'ai compris et pas a ce que vous avez pas dit et je m excuse si j'ai mal compris .
Nous sommes sur un forum et je donne mon avis.
C'est tout a votre honneur et je le respecte meme si toute fois je partegerais pas toutes vos visions .

Amicalement
Abderrazaq .

Avatar de l’utilisateur
monachorum
Quæstor
Quæstor
Messages : 259
Inscription : mer. 28 sept. 2005, 14:25
Contact :

Re: Hérouxville, Québec: ici on ne lapide pas les femmes

Message non lu par monachorum » jeu. 17 avr. 2008, 18:11

Il faut vraiment être bouché ou ignorant...
Si on commence sur ce terrain la je crois vraiment que je ne vais pas appriécié...
Vraiment j'ai du mal avec les gens qui ne peuvent pas s'empêcher d'utiliser des attaques de personne afin d'appuyer leur raisonnement. Je n'ai pas personnalisé le débat hélène, je ne donne que mon avis mais en général quand on me dit "t'es bouché t'y connais rien"... je lâche l'affaire parce que ça n'a aucun intérêt de continuer.
Je ne me souviens pas d'avoir personnaliser tout ceci mais en plus d'être bouché j'ai peut être la mémoire courte.


Le bouché va aller manger.
Monachorum.

Avatar de l’utilisateur
monachorum
Quæstor
Quæstor
Messages : 259
Inscription : mer. 28 sept. 2005, 14:25
Contact :

Re: Hérouxville, Québec: ici on ne lapide pas les femmes

Message non lu par monachorum » jeu. 17 avr. 2008, 18:34

Avant d'aller manger :-D , je voulais juste dire que le concept "de souche" est largement utilisé en france par l'extrème droite afin de justifier l'idée qu'il y aurait deux catégories de français et que des comme moi ne seront jamais français parce que né ailleurs.
En france au moins, donc oui le concept "de souche" sent l'extrème droite à plein nez parce que ce sont les seuls qui en font référence mais bon ailleurs c'est peut être différent. :s


Monachorum

Avatar de l’utilisateur
Hélène
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1597
Inscription : lun. 13 juin 2005, 3:51
Localisation : Sous le regard de Dieu
Contact :

Re: Hérouxville, Québec: ici on ne lapide pas les femmes

Message non lu par Hélène » jeu. 17 avr. 2008, 18:44

Ah ha ! Voilà qui explique tout ! :siffle:

L'extrême droite, ça n'existe pas au Québec et cette expression est seulement utilisée comme pour désigner les descendants des premiers colons... rien de plus. Le Québec n'est pas la France et les problèmes d'intégration de la France ne sont absolument pas applicables pour le Québec/Canada.

Cette expression ne veut en rien dire la même chose pour un Québécois que pour un Français. C'est donc que les différences culturelles sont à l'origine de ce débat...

Je te demande pardon si je t'ai blessé mon frère... :oops:

Seulement, j'ai aussi été heurtée (dans mon identité profonde) par tes propos qui me semblaient très injustes et mal compris.

Mais comme le disait Abderrazaq, notre vraie patrie, c'est le ciel et nous ne sommes que des pèlerins sur cette terre. Mais reconnaître son identité et ses origines est quand même important dans le processus humain... beaucoup de blessures de certains peuples ne sont pas guéries et ça créé parfois des problèmes identitaires dans la grande famille humaine. Il faut savoir reconnaître et faire la vérité sur l'histoire pour faire la paix avec nos frères et avec soi-même.

Bon appétit... :)

Hélène
"Le Père n'a dit qu'une seule Parole, c'est son Fils et, dans un éternel silence, il la prononce toujours". (Saint Jean de la Croix)

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1917
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Hérouxville, Québec: ici on ne lapide pas les femmes

Message non lu par DavidB » jeu. 17 avr. 2008, 19:04

monachorum a écrit : En france au moins, donc oui le concept "de souche" sent l'extrème droite à plein nez parce que ce sont les seuls qui en font référence mais bon ailleurs c'est peut être différent. :s


Monachorum
Bien c'est là que nous pouvons dire que vous transposez sur le Quebec ce qui se passe en France, parce qu'ici, ce sont les gauchistes qui utilisent le plus souvent ce concept pour nous faire croire que ceux qui ont bâtit le pays, les défricheurs, ne sont pas complètement oubliés... Disons que les "de souche" au Québec sont ceux qui ont compris et intégré les codes des moeurs de la majorité québécoise... en cela, en 2008, je me demande si être catholique peut entrer dans la catégorie des "de souche", mais une souche, ça parle de l'enracinement... Après quelques générations, ça commence à être solidement enraciné... d'où le "de souche"... moi je l'entend comme ça... on est donc de souche selon notre intégration, à ne pas confondre avec assimilation... c'est bon ça?

Pour le reste, a-t-on le droit d'avoir une histoire? A-t-on le droit d'avoir des racines? Déjà que la France ne nous a utilisé que pour se faire faire des chapeaux en castors, ne soutenant qu'au minimum notre exploitation épanouissement, nous ont abandonné aux Anglais, et maintenant les laïciste qui ne reconnaissent pas que si nous sommes, c'est que nos bâtisseurs, des hommes et des femmes de Foi, se sont sacrifiés, littérallement pour que nous gardions notre identité... les québécois se sont tellement battu à bras le corps pour garder leur identité sur le territoir dit Québec, inclus dans le Canada... venir donc dire que le Canada n'est qu'une terre d'immigration, c'est dire que les 3-6-9-12-15-18 dernières génération qui ont partiticipé à faire notre pays et notre histoire ne se sont pas fait d'identité, c'est donc dire que leur histoire ne prend pas de corps réel ou signifiant.

Disant que le canada n'est qu'une terre d'immigration, c'est dire que les canadiens n'ont pas vraiment d'identité définie... aussi bien dire qu'une identité si floue n'en est pas une, c'est dire que les canadiens ne sont personne... considérerions-nous quelqu'un qui n'a pas de visage comme une personne?

La paix du christ soit sur vous.

David
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

Avatar de l’utilisateur
monachorum
Quæstor
Quæstor
Messages : 259
Inscription : mer. 28 sept. 2005, 14:25
Contact :

Re: Hérouxville, Québec: ici on ne lapide pas les femmes

Message non lu par monachorum » jeu. 17 avr. 2008, 19:08

Je ne comprends pas ce qu'il y a de terrible d'admettre l'idée que le canada s'est construite sur l'immigration ?


Monachorum.

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1917
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Hérouxville, Québec: ici on ne lapide pas les femmes

Message non lu par DavidB » jeu. 17 avr. 2008, 19:15

monachorum a écrit :Je ne comprends pas ce qu'il y a de terrible d'admettre l'idée que le canada s'est construite sur l'immigration ?


Monachorum.
Bien il y a une différence entre dire "n'est qu'une terre d'immigration" et "s'est construite sur l'immigration". Le premier ne tient pas compte de ce qui est construit, ce que fait le second... De dire que ce n,est qu'une terre d'immigration ne tient pas compte de ce qui est bâtit depuis 400 ans... et depuis 400 ans, beaucoup a été bâtit, a été construit, et de dire que le canada "n'est qu'une terre d'immigration" comporte la négation de ce qui est bâtit...

Dieu vous garde


David
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité