De Christ à Nihiliste

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Avatar de l’utilisateur
The Dark Knight
Ædilis
Ædilis
Messages : 17
Inscription : mer. 11 mars 2020, 14:19
Conviction : Nihiliste

De Christ à Nihiliste

Message non lu par The Dark Knight » sam. 14 mars 2020, 19:49

Bonsoir mesdames et messieurs.

Je suis un jeune homme de 21 ans, orphelin, sans personne qui souffre de problème psychiatrique, de la bipolarité avec quelque tendance bordeline. Depuis mon enfance, adolescence j'ai toujours cru en Dieu, le Dieu chrétien, Jésus crucifié et tout le blabla. Mais ma maladie couplé à la dépression, la frustration m'ont complètement annihilé le cerveau, tout n'est plus qu'une vaste blague pour moi, je suis devenu se qu'on appel un nihiliste croire en rien, la vie n'est rien je meurs ya rien etc.

Ce monde vient de détruire la seule parti d'humanité en moi qui reste. Durant toute ces années prié, tenté de demandé de l'aide, les psychiatres, psychologue, les traitements, les internement en hôpital psy, rien de rien.

Ma bipolarité à un effet ultra amplificateur sur mes émotions et mes frustrations et donc mes carences affectives qui sont la pire des choses parmi mes souffrances depuis mon adolescence ainsi que l’hypersexualité (qui est fait parti de la bipolarité comme dit plus haut) ont fait déborder le vase, je tentais de tout contrôler pendant des années pour preuve je n'ai jamais forniqué, pas de masturbation etc mais mon cerveau ne l'accepte plus, on a tenté avec les psy de réguler ça en introduisant une masturbation régulière, ou en m'incitant à avoir une copine mais ils savent que j'ai une morale alors si sont perdu. Je leur accorde bien que si j'avais eux quelqu'un pour moi j'aurais pu m'en sortir mais ça aurait trop beau pour un clown comme moi. Pour le reste je ne peux pas travailler c'est pas du tout envisageable tant que je n'irais pas mieux, c'est pour ça que je vais toucher une pension.

Le côté église ? Les curée, les églises ou je suis allé ne m'ont même pas accordé la moindre compassion, ah si veuillez m'excuser il ont dit que je serais dans leurs prières. Whaou merci comme si cela allez changer quelque chose, comme si la prière était la solution. La vérité c'est qu'ils en avaient rien à faire des gens comme moi, tous autant qu'ils sont dans leurs églises, ils parlent tous de la veuve et de l'orphelin mais ne font rien pour eux hormis les petites prières. Se mettre à genoux 15 secondes c'est facile, relever l'autre avec un acte concret c'est autre chose n'est ce pas ? :) Ils font de la prière un acte nihiliste, A par contre quand une vulgaire structure brûle en plein Paris (oui je parle de la cathédrale) alors là on pleure pendant des semaines, par contre le petit garçon enfermé une énième fois en hôpital psy n'a reçu aucun appel ou aucune visite. D'ailleurs aujourd'hui j'attends toujours. :)

C'est dans ces moments que je me demande si c'est pas vous les nihilistes plutôt que moi. J'en ai marre de continuer à prier, continuer à me flageller depuis toutes ces années car selon les autres croyants nous ne sommes que des pécheurs, qu'il faut continuer à subir tout en gardant le sourire. J'en ai marre du discours complètement bidon de tout ces religieux déconnecté de la réalité qui ne se sont jamais mis à la place d'autrui.

Mes démons, ce monde, ma vie, m'ont poussé tellement loin que rien ne compte plus. C'est comme si rien n'avait jamais existé. En réalité je pense que tout n'est qu'illusion, la morale des gens, leur code, tout ça n'est une mauvaise blague, ils sont mis de côté des le moindre soucis. Les gens sont juste "bon" quand la société, la vie, ce monde leur permet d'être bon. Quand les temps deviendront dur pour eux, ces gens "civilisés" se mangeront entre eux.

Certains pensent avoir vu l'enfer moi je peux prétendre y vivre, je ne mange plus depuis plusieurs jours et j'ai stoppé mon traitement. Le cerveau a atteint un niveau de non retour. j'aurais il ya quelque temps peut être voulu de l'amour mais même cela n'a plus d'importance pour moi, certains hommes comme moi ne recherche plus quelque chose de “logique” comme de l'argent, être connu, de l'amour, avoir une vie de famille ou atteindre le paradis, il ne peuvent plus ni être acheté, ni être victimisé, ni être raisonné et on peut pas négocier avec eux, certains hommes veulent juste voir le monde brûler. La folie c'est comme la gravité, tout ce qu'il faut c'est une petite poussée.

Je raconte pas toute mon histoire il me faudrait 10 pages mais voila comment je suis devenu un nihiliste, le conte d'un enfant qui car il n'a pas été accueilli chaleureusement par le monde veut le voir brûler pour ressentir sa chaleur. Je regarderais attentivement vos réponses.
La folie est comme la gravité, tout ce dont vous avez besoin c'est d'une petite poussée.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3165
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: De Christ à Nihiliste.

Message non lu par Trinité » dim. 15 mars 2020, 0:09

Bonsoir "The dark knight",

Juste une ou deux petites réflexions!
Bien - sûr qu'on est dans un monde de "m...."
Bien - sûr qu'il n'y a pas de bonheur ici- bas...ou éphémère! C'est marrant ça , c'est un des critères qui me permet d'être croyant
J'ai remarqué une chose: vous ramenez tout à vous, votre égo, votre malheur , votre misère affective, la solitude dans laquelle vous vous trouvez!
Essayez de faire un petit tour objectif, pour voir si autour de vous il n'y a pas des personnes plus malheureuses.
La solution peut venir de là, essayer dans la mesure de vos possibilités de les aider une fois de temps en temps, vous verrez, ça vous permettra de vous déconnecter un peu de votre misère personnelle!
Vous dites que "les curés n'en n'ont rien à faire, à part de prier pour vous" Que voulez vous qu'ils fassent en plus ? Si peut-être les petits conseils que je suis entrain d'essayer de vous faire passer, auxquels ils n'auront sans doute pas penser.
Vous dites:
"les gens sont justes bon quand la société, la vie, leur permet d'être bon, quand les temps deviendront durs pour eux, ils se mangeront entre eux"
Je ne suis pas de votre avis!
Ces gens auxquels vous faites allusion, sont de purs matérialistes, qui existent bien entendu.
Vous croyez qu'une personne comme" l'abbé Pierre" rentrait dans ce cadre là? Il faut de tout pour faire un monde...et si...il reste encore des personnes bonnes, emplies de compassion et d'Amour pour les autres.Vous ne les avez sans doute pas encore trouvez!

COURAGE

CORDIALEMENT

Carolus
Senator
Senator
Messages : 830
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: De Christ à Nihiliste.

Message non lu par Carolus » dim. 15 mars 2020, 2:39

The Dark Knight a écrit :
sam. 14 mars 2020, 19:49

[…] le conte d'un enfant qui […] n'a pas été accueilli chaleureusement par le monde […]
Je vous accueille chaleureusement sur ce forum, cher Dark Knight. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 935
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: De Christ à Nihiliste.

Message non lu par Kerygme » dim. 15 mars 2020, 13:32

Bonjour The Dark Knight,


Votre message se comprend à la lueur de ce que vous avez traversé et que vous traversez encore. Et si cela nécessite 10 pages, nous sommes évidemment loin de comprendre ce que vous vivez. Et dans cette dépression qui s'est juxtaposée vous devez vous sentir bien souvent incompris, j'espère ne pas en ajouter.

Je dirais que votre rébellion est compréhensive car bien humaine et exprime un profond sentiment d'injustice, mais que peuvent apporter des prêtres à des troubles psychiatriques si ce n'est la prière ? Laquelle n'est ni inutile, ni inefficace, mais elle n'est pas pour autant une incantation magique qui vous soustrairait à ce que vous traversez. Elle est juste la manifestation d'impuissance d'êtres humains qui s'en remettent au divin pour que Lui puisse agir où nous en sommes incapables. Son agir peut passer par le médecin, mais si vous refusez alors il ne peut vous forcer, vous contraindre.

Je peux maladroitement prétendre que ce que vous qualifiez de nihilisme n"en est pas réellement, votre présence sur ce forum tend à me le faire penser. Car ça ressemble à un cri de désespoir, lequel est amplifié par l'arrêt de votre traitement qui vous fait agir et réagir si radicalement.

Si vous avez aimé le Christ je suis persuadé que cet amour reste encore présent alors que s'exprime cette révolte. Soyez certain que Lui est là, avec vous et que non seulement il vous soutient dans ces moments mais qu'il porte votre souffrance avec vous.
Vous vous sentez faible, à bout ? Confiez lui une part de votre fardeau, il la portera bien volontiers pour vous. Car Lui vous aime toujours, Lui croit en vous, Lui est vraiment fidèle.

Ces mots vous les avez probablement entendus, il vous appartient de leur donner la résonance que vous souhaitez mais par charité pour vous même, n'arrêtez pas votre traitement. Cela ne fera qu'aggraver les choses au point de vous pousser dans une forme d'autodestruction directe ou indirecte.

Si votre médecin ne vous convient pas car sa médication serait inadaptée ou ne répondrait pas à vos troubles, changez mais n'arrêtez pas.

Puissiez-vous revenir sous peu nous apporter des nouvelles plus encourageantes vous concernant.
Aussi démuni que ces prêtres, je ne peux que vous offrir une union de prière avec les personnes qui le souhaitent.


Prenez soin de vous.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Avatar de l’utilisateur
The Dark Knight
Ædilis
Ædilis
Messages : 17
Inscription : mer. 11 mars 2020, 14:19
Conviction : Nihiliste

Re: De Christ à Nihiliste.

Message non lu par The Dark Knight » dim. 15 mars 2020, 17:12

Trinité a écrit :
dim. 15 mars 2020, 0:09
Bonsoir "The dark knight",

Juste une ou deux petites réflexions!
Bien - sûr qu'on est dans un monde de "m...."
Bien - sûr qu'il n'y a pas de bonheur ici- bas...ou éphémère! C'est marrant ça , c'est un des critères qui me permet d'être croyant
J'ai remarqué une chose: vous ramenez tout à vous, votre égo, votre malheur , votre misère affective, la solitude dans laquelle vous vous trouvez!
Essayez de faire un petit tour objectif, pour voir si autour de vous il n'y a pas des personnes plus malheureuses.
La solution peut venir de là, essayer dans la mesure de vos possibilités de les aider une fois de temps en temps, vous verrez, ça vous permettra de vous déconnecter un peu de votre misère personnelle!
Vous dites que "les curés n'en n'ont rien à faire, à part de prier pour vous" Que voulez vous qu'ils fassent en plus ? Si peut-être les petits conseils que je suis entrain d'essayer de vous faire passer, auxquels ils n'auront sans doute pas penser.
Vous dites:
"les gens sont justes bon quand la société, la vie, leur permet d'être bon, quand les temps deviendront durs pour eux, ils se mangeront entre eux"
Je ne suis pas de votre avis!
Ces gens auxquels vous faites allusion, sont de purs matérialistes, qui existent bien entendu.
Vous croyez qu'une personne comme" l'abbé Pierre" rentrait dans ce cadre là? Il faut de tout pour faire un monde...et si...il reste encore des personnes bonnes, emplies de compassion et d'Amour pour les autres.Vous ne les avez sans doute pas encore trouvez!

COURAGE

CORDIALEMENT
Très bon message car il souligne des solutions auquel j'ai fait face.

Oui le mal je le vois chez les autres et SURTOUT chez les autres malades en Hôpital Psy sur le coup on peut se dire "oui c'est vrai c'est gens sont comme nous voire pire" mais au final la vie et ses problèmes te rattrapent tôt au tard. Pire ou moins chez les autres cela n'est qu'un mensonge qui nous permet de fuir nos propres problèmes le temps d'une heure au mieux. J'aidais les personnes que j'avais rencontrées en HP mais le mal prend tellement le dessus que les autres n'existent plus. Comme dit le dicton "il faut s'aimer soi pour pouvoir aimer les autres" et ça s'applique à l'aide pour moi. Et Dieu sait que j'ai donné sans attendre en retour.

Si les curés ne peuvent rien pour leur paroissiens ils feraient mieux de raccrocher leurs soutanes dans ce cas. Je suis pas le seul, mais sur pas mal de forums religion et dans la vraie vie les gens se plaignent des Curés , imams (oui j'ai été chez les musulmans pour voir comment ça se passe chez eux) et c'est pas normal car ils soulignent des problèmes dont l'église viendra se plaindre ensuite. " Ho mince les églises se vident" ben oui en même temps tu délaisses ces même gens.

Les gens vivant de problème psy, solitude sont seul et ont aucun soutien = personne n'en a rien a faire.

Les célibataires = l'église n'organise rien (d'ailleurs des suicides à cause de ça oui oui) C'est quand on renvoie les gens sur des sites de rencontres qu'on voit que le monde devient fou.

Le seul truc que sait faire l'église c'est la bouffe, la soupe populaire, les vêtements. Mais le plan social en général, l'église est MAUVAISE. Frappez et on vous ouvrira est un verset qui devrait être retiré de la bible ce n'est plus d'actualité. Une personne de 67 ans à l’hôpital psy m'a raconté ce que faisait l'église pour les croyants et comment on l'avais reçu, notamment chez les orthodoxes et j'étais sur le cul et lui aussi quand je lui ai raconté comme ça se passe actuellement dans les églises ou je suis allé.


Après je veux pas lancer une guerre en mode "faut détruire l'église" c'est juste que tous ces gens sont des ignorants, vivre la maladie, solitude, frustration, tentative de suicide, désespoir, faut le vivre pour le comprendre. C'est quand on va pour la première fois en HP qu'on comprend que les gens à l’extérieur ne sont que des ignorants sur la souffrance humaine.

Merci de votre réponse.
La folie est comme la gravité, tout ce dont vous avez besoin c'est d'une petite poussée.

Avatar de l’utilisateur
The Dark Knight
Ædilis
Ædilis
Messages : 17
Inscription : mer. 11 mars 2020, 14:19
Conviction : Nihiliste

Re: De Christ à Nihiliste.

Message non lu par The Dark Knight » dim. 15 mars 2020, 17:31

Kerygme a écrit :
dim. 15 mars 2020, 13:32
Bonjour The Dark Knight,


Votre message se comprend à la lueur de ce que vous avez traversé et que vous traversez encore. Et si cela nécessite 10 pages, nous sommes évidemment loin de comprendre ce que vous vivez. Et dans cette dépression qui s'est juxtaposée vous devez vous sentir bien souvent incompris, j'espère ne pas en ajouter.

Je dirais que votre rébellion est compréhensive car bien humaine et exprime un profond sentiment d'injustice, mais que peuvent apporter des prêtres à des troubles psychiatriques si ce n'est la prière ? Laquelle n'est ni inutile, ni inefficace, mais elle n'est pas pour autant une incantation magique qui vous soustrairait à ce que vous traversez. Elle est juste la manifestation d'impuissance d'êtres humains qui s'en remettent au divin pour que Lui puisse agir où nous en sommes incapables. Son agir peut passer par le médecin, mais si vous refusez alors il ne peut vous forcer, vous contraindre.



Je peux maladroitement prétendre que ce que vous qualifiez de nihilisme n"en ait pas réellement, votre présence sur ce forum tend à me le faire penser. Car ça ressemble à un cri de désespoir, lequel est amplifié par l'arrêt de votre traitement qui vous fait agir et réagir si radicalement.

Si vous avez aimé le Christ je suis persuadé que cet amour reste encore présent alors que s'exprime cette révolte. Soyez certain que Lui est là, avec vous et que non seulement il vous soutient dans ces moments mais qu'il porte votre souffrance avec vous. Vous vous sentez faible, à bout ?
Confiez lui une part de votre fardeau, il la portera bien volontiers pour vous. Car Lui vous aime toujours, Lui croit en vous, Lui est vraiment fidèle.

Ces mots vous les avez probablement entendus, il vous appartient de leur donner la résonance que vous souhaitez mais par charité pour vous même, n'arrêtez pas votre traitement. Cela ne fera qu'aggraver les choses au point de vous pousser dans une forme d'autodestruction directe ou indirecte.

Si votre médecin ne vous convient pas car sa médication serait inadaptée ou ne répondrait pas à vos troubles, changez mais n'arrêtez pas.

Puissiez-vous revenir sous peu nous apporter des nouvelles plus encourageantes vous concernant.
Aussi démuni que ces prêtres, je ne peux que vous offrir une union de prière avec les personnes qui le souhaitent.


Prenez soin de vous.
Quand je parle des gens je parle sur le plan social, pas psychiatrique. Quand on vit de ce que je vis il faut être bien entouré mais personne dans toutes les églises ou je suis allé ne porte attention aux autres. Les gens, curés connaissent ta situation sur le bout des doigts du au groupe de discussion les gens ont ton numéros etc et pourtant règne un chacun pour soi, chacun sa merde. Tu viens plus pendant 2 mois car tu es enfermé à cause du trop plein encore une fois dû notamment à la maladie qui amplifie les émotions et ce sentiment de dégoût de tout. MAIS PERSONNE te t'appelle. Je suis sorti depuis 3 semaines et toujours rien.

Les médecins, les psy les internement, traitement j'en ai vu à la pelle pour me rendre compte que mon esprit aurait pu être sauvé mais le temps a donné raison à la folie.

Je suis bien devenu un nihiliste, et je déteste Dieu si il existe, tout ce qu’enseignent les religions monothéiste me font VOMIR. Durant toutes ces années j'ai tenté de rétablir un lien avec "Dieu", cette force qui régit l'univers mais plus ces années avançaient plus je m’enfonçais. D'où le nihilisme, plus rien ne compte, les gentils, les méchants, le bon , le mal, les société, la famille, les religions, l'amour, la vie tout ça n'est qu'une vaste comédie. C'est tout ça que mon esprit a jeté à la poubelle. La non existence est préférable au "cadeau" qu'est la vie.
La folie est comme la gravité, tout ce dont vous avez besoin c'est d'une petite poussée.

Avatar de l’utilisateur
The Dark Knight
Ædilis
Ædilis
Messages : 17
Inscription : mer. 11 mars 2020, 14:19
Conviction : Nihiliste

Re: De Christ à Nihiliste.

Message non lu par The Dark Knight » dim. 15 mars 2020, 17:32

Carolus a écrit :
dim. 15 mars 2020, 2:39
The Dark Knight a écrit :
sam. 14 mars 2020, 19:49

[…] le conte d'un enfant qui […] n'a pas été accueilli chaleureusement par le monde […]
Je vous accueille chaleureusement sur ce forum, cher Dark Knight. :coeur:
Gentil mais je compte pas rester.
La folie est comme la gravité, tout ce dont vous avez besoin c'est d'une petite poussée.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3165
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: De Christ à Nihiliste

Message non lu par Trinité » dim. 15 mars 2020, 21:51

Bonsoir Dark night,

Pardonnez moi de vous avoir secouer un peu...c'était ma réaction de "bien portant déconnecté de vos misères!

Avatar de l’utilisateur
The Dark Knight
Ædilis
Ædilis
Messages : 17
Inscription : mer. 11 mars 2020, 14:19
Conviction : Nihiliste

Re: De Christ à Nihiliste

Message non lu par The Dark Knight » dim. 15 mars 2020, 23:14

Trinité a écrit :
dim. 15 mars 2020, 21:51
Bonsoir Dark night,

Pardonnez moi de vous avoir secouer un peu...c'était ma réaction de "bien portant déconnecté de vos misères!
Les conseils de kerygme sont plus judicieux que les miens!
Non mais votre message est très bon j'y vois aucune attaque. C'est une des premières étapes des thérapies d' aider pour aller mieux.
La folie est comme la gravité, tout ce dont vous avez besoin c'est d'une petite poussée.

Carolus
Senator
Senator
Messages : 830
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: De Christ à Nihiliste

Message non lu par Carolus » dim. 15 mars 2020, 23:20

The Dark Knight a écrit :
dim. 15 mars 2020, 17:32
The Dark Knight :
Carolus a écrit :
dim. 15 mars 2020, 2:39
Carolus :

Je vous accueille chaleureusement sur ce forum, cher Dark Knight. :coeur:
Gentil mais je compte pas rester.
Courage, cher Dark Knight. :coeur:
La nuit ne dure pas toujours; elle se prolonge durant douze heures, et le jour revient ensuite.

Jacques-Paul Migne, Encyclopedie theologique, Paris, 1856, 1296 p.
« La nuit ne dure pas toujours », cher Dark Knight. 🙏

Avatar de l’utilisateur
The Dark Knight
Ædilis
Ædilis
Messages : 17
Inscription : mer. 11 mars 2020, 14:19
Conviction : Nihiliste

Re: De Christ à Nihiliste

Message non lu par The Dark Knight » lun. 16 mars 2020, 14:27

Carolus a écrit :
dim. 15 mars 2020, 23:20
The Dark Knight a écrit :
dim. 15 mars 2020, 17:32
The Dark Knight :

Gentil mais je compte pas rester.
Courage, cher Dark Knight. :coeur:
La nuit ne dure pas toujours; elle se prolonge durant douze heures, et le jour revient ensuite.

Jacques-Paul Migne, Encyclopedie theologique, Paris, 1856, 1296 p.
« La nuit ne dure pas toujours », cher Dark Knight. 🙏
Elle dure plus de douze heure chez moi.moi je suis né dans l'obscurité, j'ai été façonné par elle. Et quand on m'a presenté cette fameuse " lumiere" elle m'a juste paru aveuglante.
La folie est comme la gravité, tout ce dont vous avez besoin c'est d'une petite poussée.

Carolus
Senator
Senator
Messages : 830
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: De Christ à Nihiliste

Message non lu par Carolus » lun. 16 mars 2020, 20:19

The Dark Knight a écrit :
lun. 16 mars 2020, 14:27
Carolus a écrit :
dim. 15 mars 2020, 23:20

Courage, cher Dark Knight. :coeur:

« La nuit ne dure pas toujours », cher Dark Knight. 🙏
Elle dure plus de douze heure chez moi.moi je suis né dans l'obscurité, j'ai été façonné par elle. Et quand on m'a presenté cette fameuse " lumiere" elle m'a juste paru aveuglante.
« Ne faites plus mémoire des événements passés, ne songez plus aux choses d’autrefois » (Is 43, 18), cher Dark Knight. :non:
CEC 711 " Voici que je vais faire du nouveau " (Is 43, 19)
Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ veut faire du nouveau pour vous. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Antoine75
Barbarus
Barbarus

Re: De Christ à Nihiliste

Message non lu par Antoine75 » lun. 16 mars 2020, 23:38

Bonjour, le chevalier noir, moi aussi j'ai subi plusieurs séjours en hôpital psy, fort traitement anti-psychotique (je suis diagnostiqué schizophrène). Je ne suis pas orphelin mais il aurait été préférable de l'être au vue du comportement de mes parents, en particulier ma mère. Comme vous, j'ai cherché du soutien à l'Eglise. Mais la seule chose que j'ai récolté, c'est qu'on me laisse participer aux forums, à la radio, je rencontre régulièrement des prêtres pour parler, etc ... mais ce n'est pas pour autant que j'ai trouvé de vrais solutions à mon problème. Les prêtres sont ignorants la plupart du temps, et le seul retour que j'ai pu avoir, c'est une fausse considération (en définitive, ils m'ont catalogué comme fou), et surtout ils me disent de'bien écouter les psychiatres ... sans savoir s'ils peuvent être oppressifs. Ils devraient sérieusement se poser la question des malheureux comme moi que l'on considère comme anormal, malade, et qu'on relègue au banc de la société entre les mains de psychiatres qui ne sont là que pour anihiler la personne et d'abréger leur vie par des traitements psychiatriques monstrueux.

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 935
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: De Christ à Nihiliste

Message non lu par Kerygme » mar. 17 mars 2020, 10:31

The Dark Knight a écrit :
lun. 16 mars 2020, 14:27
Elle dure plus de douze heure chez moi.moi je suis né dans l'obscurité, j'ai été façonné par elle. Et quand on m'a presenté cette fameuse " lumiere" elle m'a juste paru aveuglante.
Ce qui est normal quand on passe de l'obscurité à la lumière. On peut même être aveuglé si on n'y va pas progressivement.

Antoine75 parle également d'ignorance concernant les prêtres qui restent avant tout des hommes, mais ce n'est pas qu'eux. C'est un réflexe maladroit, très pavlovien mais bien humain que de se replier, voir de fuir face à ce qui nous est inconnu ou nous renvoie à nos propres peurs; et c'est le cas pour la maladie en général. Bien plus en ce qui concerne les troubles psychiatriques qui s'expriment parfois extérieurement et inquiètent/impressionnent ceux qui n'y ont pas été confrontés.

Je n'ai pas plus de solutions qu'eux cependant, de par mon expérience dans le milieu de la santé, je sais qu'on a moins peur de ce qu'on connait mieux. Et pourtant bien que travaillant dans un grand hôpital, et étant aussi visiteur de malades, il y a des situations face auxquelles j'ai parfois envie de tourner les talons. Il faut un effort de la volonté pour ne pas laisser les passions prendre le dessus, mais ce qui s'inscrit dans le cadre d'une mission est difficile à appliquer en dehors.

J'ai bien entendu, The Dark Knight, que vous en aviez parlé à un groupe mais peut être n'était-ce pas suffisant ?
Avoir rejoint une communauté de croyants peut facilement faire basculer dans l'angélisme : "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil". Et quelle déconvenue lorsqu'on se rend compte qu'on y retrouve les mêmes travers qu'ailleurs. Les gens ne peuvent donner ce qu'ils n'ont pas, alors il faut les aider à l'acquérir.

Vous seul pouvez placer des mots sur ce que vous avez. Ce qui vous semble être de l'indifférence est peut-être de la maladresse, cela peut paraître une inversion de la situation mais je crois qu'il vous faut les rassurer, curé en tête, et cela peut prendre du temps. Une paroisse est aussi ce qu'on y apporte, n'hésitez pas à la faire avancer.

Il y a des périodes de crises qui affaiblissent tout l'être, mais une fois celles-ci passées je vous crois fort. Donnez un sens à ce que vous traversez, que cela devienne une force supplémentaire.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Gaudens
Senator
Senator
Messages : 624
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: De Christ à Nihiliste

Message non lu par Gaudens » mar. 17 mars 2020, 16:07

Bonjour Dark Night.
Je n'ai sans doute pas grand chose de neuf à ajouter aux propos très sages et opportuns de Trinité samedi et surtout Kérygme,tant dimanche qu'aujourd'hui.Ils ont tout dit ou à peu près.
Je peux quand même vous dire ma compassion ,vous assurer aussi de ma prière ,comme Carolus en ces temps de double désert(celui du Carême et celui du confinement, ce dernier nous amenant à mieux vivre le premier !). Non,la prière n'est pas un échappatoire facile ,elle ne se substitue pas à nos actes d'ailleurs(faire tout comme si cela dépendait de nous et prier comme si tout dépendait de Dieu,vieille et assurément vraie formule à laquelle il nous faudrait toujours nous référer).
Ensuite,vous écrivez avec raison qu'il faut s'aimer soi même pour pouvoir aimer les autres, et je crois que cette formule est également forte et vraie.Visiblement,vous ne vous aimez pas et peut-être même,vous méprisez -vous.Bien à tort ! D'abord comme être humain ,puis comme enfant de Dieu,vous n'êtes pas méprisable parce que personne ne l'est aux yeux de Dieu (et nos yeux -"oculi mei" ,commençait l'introit de dimanche dernier ) doivent tout faire pour se conformer au regard de de Dieu).Ensuite parce que vos propos suent l'intelligence et votre expression est très claire,pas confuse (quelque fautes de frappe ou d'accord exceptés,comme quasiment tout le monde).Ne vous méprisez donc pas et essayer de vous aimer tel que vous êtes (je sais, c'est difficile, nous aimerions tous être autrement que nous sommes);ce que vous dites de vous montre bien que vous cherchez à aimer les autres ,comme ce que vous racontez du patient en HP de 67 ans.
Ce qu'il vous a confié m'amène à une question:vous dites VOMIR en majuscules toutes les religions monothéistes et pourtant vous avez été scotché par ce qu'il vous a dit de l'accueil reçu dans une église orthodoxe:vous voyez bien qu'on peut être accueilli en Eglise bien que vous n'ayez encore pu en faire l'expérience.Les orthodoxes sont peut être d'ailleurs plus enclins que nous,latins, à accueillir les personnes à la psyché troublée,le type de saint orthodoxe le plus aimé étant celui des "fols en Christ" comme vous le savez peut-être.Mais dans le monde catholique nous avons quelques figures de ce type et non des moindres:Saint François d'Assise serait certainement considéré au moins avec méfiance par la psychiatrie moderne,pour ne rien dire d'un Saint Benoit Labre et d'autres...
En ce qui concerne cet accueil en Eglise,renseignez vous:il existe peut-être dans votre diocèse comme dans le mien des groupes de fraternité paroissiaux,fondé sur la proximité,le voisinage avec rencontres mensuelles autour d'un verre et d'un dessert ou l'on partage d'Evangile ,mais aussi ses soucis,ses demandes de prière,etc...
Et plus généralement,ne jugez pas trop vite les gens que vous croisez:pour ma part,alors que nous vivons dans une société plus dure qu'avant malgré l'aspect ostentatoirement lisse qui est de règle aujourd'hui,je suis youjours étonné d'y rencontrer tant de braves gens...
Bref,ne quittez pas trop vite ce forum où il semble pour le coup que vous vous sentiez accueilli;vous y avez aussi la possibilité d'y envoyer des messages privés à chacun d'entre nous si vous souhaitez vous exprimer plus personnellement.
A bientôt de vos meilleurs nouvelles,malgré l'ambiance un peu délétère pour tous que créée ce confinement .
"Courage,j'ai vaincu le monde !" dit une parole traditonnellement attribuée au Seigneur.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité