Communautés nouvelles et tests pastoraux

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
nano
Censor
Censor
Messages : 55
Inscription : dim. 20 sept. 2009, 16:42
Conviction : Catholique bien imparfait
Localisation : Gallicanie post-conciliaire ordinaire

Re: Communautés nouvelles et tests pastoraux

Message non lu par nano » mar. 16 avr. 2019, 23:40

ChristianK a écrit :
ven. 29 mars 2019, 2:41
1ere étape d'une démarche sérieuse: oû sont les séminaires pleins et pourquoi. Idem pour les vides, même avec quelques amoureux.
à la communauté Saint-Martin il me semble. Autant de séminaristes que de prêtres : 115 de chaque, suivant les derniers chiffres.
Dans votre équation, je les classerais ainsi : ouverture + forme ordinaire + dogme.
étant précisé que l'ouverture est "juste suffisante" pour assurer la charge de paroisse avec la diversité des fidèles qui les composent, et que la forme ordinaire est néanmoins particumièrement soignée.

Pour comparaison, la FFSPX c'est 204 séminaristes pour 637 prêtres, mais sur 72 pays.
Et l’Église de France, tout confondu, 662 séminaristes pour plus de 11000 prêtres diocésains ...

Gaudens
Quæstor
Quæstor
Messages : 232
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Message non lu par Gaudens » mer. 17 avr. 2019, 11:35

Christian, Je continue à ne pas comprendre ce qui serait selon vous un test suffisant et révélateur. Est-ce quand le Vatican décréterait soudainement que tous les séminaires devraient retourner aux pratiques d'avant 1958 ? A mes yeux , cela ne constituerait pas un test mais une révolution et les révolutions sont toujours dangereuses voire fatales dans tous les domaines. Au demeurant un énorme schisme "de gauche" s'ensuivrait et une pagaille sans nom...

Et je ne prône pas une "adaptation d'ouverture", simplement de tenir compte de la réalité civilisationnelle ,sociale, actuelle pour l'infléchir de façon raisonnée et raisonnable en y mettant le temps nécessaire.

Et puis il faut tenir compte des a-coups de la Providence et nous sommes peut-être en train d'en vivre un sans le comprendre, quelque chose dont l'épicentre est la cathédrale Notre Dame de Paris.

Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Senator
Senator
Messages : 795
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: Communautés nouvelles et tests pastoraux

Message non lu par ChristianK » mer. 17 avr. 2019, 13:25

Bravo, c'est exactement le type d'examen empirique qu'il faut faire, et j'avais st Martin dans le collimateur mais sans moyens de la mieux connaitre. Elle constitue un test précieux. Pour affiner, j'écouterais attentivement leur discours pour voir si, p.ex., le terme fermeture ou des équivalents est présent, etc. Etc. Comme on vérifie ou infirme une expérience de labo.

Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Senator
Senator
Messages : 795
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Message non lu par ChristianK » mer. 17 avr. 2019, 14:45

Tout à fait mais tenir compte peut très bien nécessiter la fermeture, c'est ce qu'il faut vérifier.
Le test (tout à fait hypothétique car on pourrait avoir fermeture, e.g. sans retourner à Pie xii, bien que retourner à Pie xii serait le plus simple) n'aurait pas besoin d'être révolutionnaire. On pourrait tout simplement faire comme Benoit en poussant plus loin, retourner aux séminaires de 58 graduellement. D'ailleurs si les tests sont concluants il n'est pas exclu que grosso modo tous les séminaires qui s'en abstiendraient mourraient d'ici 2060 comme sont morts de très nombreux séminaires de 1970. Les tests impliquent une certaine sélection naturelle. C'est pourquoi les progressistes de 1970 sont incapables de schisme.

Un test suffisant serait celui qui serait assez important pour vérifier que fermeture ne causerait aucunement (ou le contraire) ghetto, comme elle ne le causait pas en 1950 (sauf quant aux mondains, ou occasions de péché plus générales, dont il faut de toute facon se protéger)

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1314
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Communautés nouvelles et tests pastoraux

Message non lu par Carhaix » mer. 17 avr. 2019, 22:43

.
Dernière modification par Carhaix le dim. 14 juil. 2019, 3:09, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Senator
Senator
Messages : 795
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: Communautés nouvelles et tests pastoraux

Message non lu par ChristianK » jeu. 18 avr. 2019, 1:16

Absolument, 100%.
Sur st Martin: c'est pas interdit de les classer dogme+ouverture, mais j'aimerais voir de plus près. Car le dogme est très peu à la mode, voire combattu par les mondains. A l'interne il est un peu difficile de croire qu'il est soutenu sans fermeture sur le monde. Mais c'est pas impossible, faut voir.

Gaudens
Quæstor
Quæstor
Messages : 232
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Message non lu par Gaudens » jeu. 18 avr. 2019, 11:18

Christian, nos positions se rapprochent peut-être un peu quand vous mentionnez la voie ouverte par Benoit XVI. Mais je ne crois pas que celui-ci cherchait absolument à revenir à 1958; il connait assez l'histoire des civilisations pour savoir qu'un fleuve ne retourne jamais vers sa source mais il cherchait à infléchir le cours dudit fleuve (catholique) vers plus d'orthodoxie, plus de fidélité au message salvateur (Tradition reçue et assumée). Je crois par ailleurs que nous gagnerions tous à ce que vous précisiez en détail ce que vous entendez par "fermeture", sinon nous risquons de dialoguer dans le vide. Il peut y avoir bien des types de fermetures, pas équivalents.

Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Senator
Senator
Messages : 795
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Message non lu par ChristianK » sam. 20 avr. 2019, 15:20

Absolument. Et il y a plusieurs fermetures.
-contre le péché et l'occasion de péché, les tentations: ascétisme prudentiel. Le monde est dangereux, surtout en contexte consumériste (20e s.)
-contre le caractère distrayant du monde, occupant toute la place, qui fait spontanément oublier l'éternité et les fins dernières (mort, jugement, ciel , enfer).
-contre Satan
-contre les passions (mêmes bonnes), qui affaiblissent la force volontaire
-contre les conséquences du péché originel, qu'il ne faut donc jamais censurer ou mettre entre guillemets, même en fac de théologie.
Etc.

Revenir à 1958 est une expression en noir et blanc même si elle est une part du test. On pourrait dire d'ailleurs que au delà de Pie xii, la fsspx fait le test Pie ix-Pie x puisque sa grosse affaire est la lutte antimoderniste.
En fait les tests seraient: 25% de Pie xii, 50%, 75%, 100%. Et il se pourrait trés bien que les séminaires seraient à leur maximum à 50 et recommencent à baisser à 75. On doit garder l'esprit totalement ouvert (à la fermeture!) En pastorale, qui n'est pas du tout dogme.
Toutefois retourner à 100% à Pie xii, en pasto seulement, serait peut être plus pratique et facile à faire car on aurait tout le modèle clef en mains alors que si on sélectionne on ajoute une part d'arbitraire qui complique les choses.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités