L'affaire du lycée de Mantes la Jolie (78)

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Avatar de l’utilisateur
Briscard
Ædilis
Ædilis
Messages : 28
Inscription : jeu. 29 nov. 2018, 15:31
Conviction : Chrétien tout simplement
Localisation : Yvelines & Finistère

L'affaire du lycée de Mantes la Jolie (78)

Message non lupar Briscard » sam. 08 déc. 2018, 15:17

Étes-vous scandalisé par le traitement infligé par la police aux élèves de ce lycée (mise à genoux avec mains sur la tête) suite aux violences auxquelles ont participé beaucoup d'entre eux avec des casseurs locaux ?

Moi pas car c'était la meilleure manière de les fouiller pour vérifier ceux qui avaient des armes avec eux dans une banlieue difficile.

Évidemment les médias et les réseaux dits sociaux s'en sont emparés immédiatement pour salir et condamner les forces de l'ordre en ces temps particulièrement agités.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4692
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: L'affaire du lycée de Mantes la Jolie (78)

Message non lupar gerardh » sam. 08 déc. 2018, 16:25

_________

En effet, il n'y a pas de quoi en faire un plat.

Il semblerait que les étudiants aient été pour certains munis d'armes à destination et en aient fait usage. Là est le vrai problème, et l'on ne le mentionne pas.

Leur contention s'est passée sans heurts en définitive.

Le parcours d'admission après-bac s'est finalement pas mal passé malgré des défauts de jeunesse. Il sera amélioré l'an prochain. La réforme du bac me semble bonne, privilégiant l'expression orale.

Ce qui va moins bien c'est le niveau bas de beaucoup d'élèves de l'enseignement secondaire, et pourtant on donne le bac à plus de 80 % de ces élèves.

_______

Avatar de l’utilisateur
Briscard
Ædilis
Ædilis
Messages : 28
Inscription : jeu. 29 nov. 2018, 15:31
Conviction : Chrétien tout simplement
Localisation : Yvelines & Finistère

Re: L'affaire du lycée de Mantes la Jolie (78)

Message non lupar Briscard » dim. 09 déc. 2018, 15:18

Bien sùr qu'il ne faut pas en faire un plat. Ce sont ces maudits réseaux sociaux qui essaient une fois de plus de monter "le peuple" contre les forces publiques.

Dans la délinquance chez les jeunes, les parents ont une grande responsabilités que la police tente parfois de pallier.

zelie
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 596
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45
Localisation : France

Re: L'affaire du lycée de Mantes la Jolie (78)

Message non lupar zelie » dim. 09 déc. 2018, 16:56

Bonjour,
je pense que si nous sommes tous conscients qu'il ne faut pas faire d'angélisme en ce qui concerne ces jeunes, il ne faut pas non plus tout exonérer au motif que certains étaient coupables.

Des jeunes (pas tous les jeunes) étaient armés de bâtons (ou de battes, enfin, d'engins quoi) pour casser, et d'autres ont cherché à enflammer des poubelles avec des bouteilles de gaz, et tous n'étaient pas lycéens. Alors oui, ceux-là méritaient d'être arrêtés, d'autant que ces casseurs ont enflammé une ou deux voitures et agressé une femme. Et que la police les mette à genoux ceux-là, je m'en ficherai presque; quand on joue à un jeu dangereux et qu'on perd, c'est tant pis pour soi, la vie fonctionne ainsi.

Ce qui me gêne un peu plus, c'est de mettre tous ces jeunes dans le même panier; des lycéens curieux au mauvais endroit au mauvais moment, des jeunes qui n'ont pas pris part au vandalisme, même si trainer dans le coin n'était pas très malin. Ces jeunes ne méritaient pas d'être associés à une mesure vexatoire, car c'en était clairement une. Si les policiers avaient fait asseoir tous les jeunes les mains sur la tête (au lieu de les faire s'agenouiller), le résultat de sécurité aurait été le même. Humiliation en moins pour la majorité des étudiants non coupables d'agissements violents, et qui ont été relâché rapidement. Mais qui se retrouvent quand même sur une vidéo qui a fait le tour de la France...
Nous sommes nombreux à être parents, et je pense à nos enfants: (je suis dans une autre ville que Mantes) je prends un exemple :devant le lycée de ma fille, des poubelles brûlaient avant même le début des cours, et le lycée a été évacué et fermé illico, internat compris. Résultat: ma fille et ses amies sont restées 45 minutes devant la grille de leur lycée cartables et valises à la main. Certaines se sont faits voler leurs papiers dans la cohue. Les pompiers et forces de l'ordre sont arrivés tardivement, donc le feu a longtemps duré.
A part se faire sortir dare-dare du lycée et se retrouver au mauvais endroit au mauvais moment, isolées et choquées, elles n'ont rien fait de mal. Mais si la police était arrivée avant moi, elles seraient parties au poste comme les autres. Comme elles ne sont pas complètement idiotes, elles se sont faufilées malgré les agressions dans une rue adjacente le temps que j'arrive, les embarque et les ramène chez elles.
Ce genre d'incident, ça fait deux fois que ça arrive, et la première fois, un étudiant qui n'avait rien fait à personne ni rien dégradé s'est pris un flash ball de policier (balle perdue) dans le visage et en est resté défiguré à vie.
Je crois que si en plus de ce qu'elles ont passé ce jour-là elles avaient été arrêtées, menottées et agenouillées, je serais sortie de mes gonds.

Donc non aux violences c'est clair; non aux jeunes casseurs, non aux policiers justiciers. Et un peu de maturité et de maîtrise de soi coté adulte, ce serait bien aussi, car c'est pas parce qu'on est un garçon mal habillé et basané qu'on est un casseur, et qu'on ne ressent rien devant une telle arrestation; car le souci du coté cowboy de la police, c'est qu'elle braque des jeunes qui au départ n'aurait pas eu l'idée de critiquer les forces de l'ordre. Il y a, à mon sens, un dépassement des compétences du policier dans cette vidéo; en ce sens que le rôle de la police, c'est d'arrêter quelqu'un, pas de le justicier, ne serait-ce que par une conduite vexatoire. ET encore moins de sortir la petite phrase idiote qui confirme la mesure vexatoire sur la classe "bien sage"!

une autre vidéo qui montre aussi un envers du décors pas glorieux coté policier lors des manifestations de la semaine dernière :


Ceci dit, je ne veux pas généraliser, la grande majorité des policiers sont très pros, mais à ne pas faire d'angélisme coté jeunes, il ne faut pas en faire non plus coté policier. Même si je conçois toute la difficulté de ce métier et combien ils focalisent la colère de beaucoup trop de gens qui les conspuent constamment au lieu de reconnaître combien ils sont nécessaires et la plupart du temps corrects. Ce qui n'empêche pas de se remettre en question de temps en temps pour que ce genre de choses ne deviennent pas la norme.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4692
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: L'affaire du lycée de Mantes la Jolie (78)

Message non lupar gerardh » dim. 09 déc. 2018, 21:12

__________

Bonjour,

La place des lycéens est dans leurs lycées. La place des étudiants est dans leurs facultés.



__________

Bassmeg
Quæstor
Quæstor
Messages : 328
Inscription : mer. 12 sept. 2018, 22:53
Conviction : Catholique new wave

Re: L'affaire du lycée de Mantes la Jolie (78)

Message non lupar Bassmeg » lun. 10 déc. 2018, 17:20

En ce qui me concerne, je suis complètement choquée. On ne traite pas des gens de cette manière, lycéens de banlieue, ou pas.
De plus, les forces de l' ordre n' ont pas à se moquer des jeunes en les filmant pour faire le buzz sur les réseaux sociaux, c' est indigne de leur fonction (mais au point où on en est ...).
Tout çà ne peut avoir qu' un résultat, la hausse de la colère du peuple et de sa frange étudiante. La place des étudiants est dans les universités?
Pas forcément, à moins d' oublier Mai 68. Celle des ouvriers dans les usines, celle des chomeurs à pole emploi, celle des gens en colère à leur travail? Non, en fait, à moins d' être dans le déni de réalité complet.

Même des élèves d' école primaire commencent à scander MACRON DéMISSION pendant la récréation. Je rappelle que le terme "armes par destination" ne veut strictement rien dire. J' ai des petits cousins et cousines qui ont été gazés et frappés malgré leur jeune age et leur pacifisme.
Ma nièce fait des cauchemars sur la police depuis deux nuits... Le comportement de la police à l' égard des lycéens est une honte et un camouflet pour le peuple. S' en prendre à des petits, franchement...

Il faut vite que ce gouvernement change d' attitude à l' égard du peuple révolté. La balle est dans son camp, mais plus pour très longtemps, parce que la patience du peuple a une limite.

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 496
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: L'affaire du lycée de Mantes la Jolie (78)

Message non lupar Foxy » mar. 11 déc. 2018, 12:42

Bassmeg, je rejoins les posts précédents où les intervenants disent que les lycéens n'ont pas à manifester et encore moins à casser : ce sont leurs PARENTS qui en sont responsables.

Vous mélangez tout avec mai 68 (que vous n'avez pas vécu). La colère partait des étudiants, eux sont des majeurs et pas les lycéens qui, la plupart du temps, ne savent même pas pourquoi ils défilent.

Ce sont les parents qui doivent remettre los choses à leur place en interdisant à leurs enfants de se joindre aux manifestants, en leur expliquant qu'ils n'ont pas l'âge.

Quant aux primaires qui scanderaient dans les cours de récréation, ils s'amusent à répéter ce qu'ils entendent, c'est tout. Vous ne me ferez pas croire le contraire. A moins qu'un bébé en fasse autant quand on lui donne son biberon :rire:
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
Briscard
Ædilis
Ædilis
Messages : 28
Inscription : jeu. 29 nov. 2018, 15:31
Conviction : Chrétien tout simplement
Localisation : Yvelines & Finistère

Re: L'affaire du lycée de Mantes la Jolie (78)

Message non lupar Briscard » mar. 11 déc. 2018, 15:12

Le comportement des forces de l'ordre dans ce lycée d'une banlieue difficile ne m'a nullement choqué.

Par contre son utilisation intensive dans les réseaux dits sociaux m'a choqué car elle avait un but politique incontestable : augmenter la détestation de la police par les gens de gauche et de l'ultra gauche.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3910
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: L'affaire du lycée de Mantes la Jolie (78)

Message non lupar Kerniou » mar. 11 déc. 2018, 16:50

Certains lycéens sont des délinquants caractérisés. Certains agressent les profs, les tuent commettent des délits graves ... Les faire mettre à genoux n'était sans doute pas la meilleure solution; les faire asseoir eût sans doute été suffisant. Mais en faire agenouiller certains qui ne se sentent jamais coupables des délits qu'ils commettent et qui n'en éprouvent jamais la moindre culpabilité ... !!! ...
je peux vous assurer que certains délinquant(e)s ont un air angélique et innocent; ils tiennent des propos tout à fait raisonnables et sérieux ...
Il n'est pas forcément facile de repérer qui est coupable qui ne l'est pas ... Il est vrai, aussi, que les policiers ne font pas dans la dentelle ...
Je ne sais si les manifestations lycéennes étaient autorisées ... mais participer à une manif non autorisée, par exemple, c'est prendre, aussi, un risque pour sa sécurité ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Bassmeg
Quæstor
Quæstor
Messages : 328
Inscription : mer. 12 sept. 2018, 22:53
Conviction : Catholique new wave

Re: L'affaire du lycée de Mantes la Jolie (78)

Message non lupar Bassmeg » mar. 11 déc. 2018, 17:09

Bassmeg, je rejoins les posts précédents où les intervenants disent que les lycéens n'ont pas à manifester et encore moins à casser : ce sont leurs PARENTS qui en sont responsables.
Vous mélangez tout avec mai 68 (que vous n'avez pas vécu). La colère partait des étudiants, eux sont des majeurs et pas les lycéens qui, la plupart du temps, ne savent même pas pourquoi ils défilent.
Ce sont les parents qui doivent remettre los choses à leur place en interdisant à leurs enfants de se joindre aux manifestants, en leur expliquant qu'ils n'ont pas l'âge.
Quant aux primaires qui scanderaient dans les cours de récréation, ils s'amusent à répéter ce qu'ils entendent, c'est tout. Vous ne me ferez pas croire le contraire. A moins qu'un bébé en fasse autant quand on lui donne son biberon :rire:
Ce sont des opinions que je ne partage pas. J' ai manifesté étant lycéenne. Et le gouvernement a , suite à nos manifs, rangé sa reforme au placard. Mes parents n' étaient évidemment pas pour le fait que je manifeste, certes, mais bon... Ils savaient très bien qu' il ne pouvait pas me l' interdire, étant donné que 99 pour cent des élèves de mon lycée manifestaient aussi. Le droit de grève, çà s' appelle. Nous entendions nous aussi des gens nous mépriser en disant que nous ne savions même pas pourquoi nous défilions. Rien de nouveau sous le soleil. Les lycéens ont des parents qui sont eux aussi peut être en colère contre les violences policières et le gouvernement. Penser que les gens devraient rester à leur place et faire ce qu' on leur dit, c' est bien, mais cela ne fonctionne pas. C' est le principe fondateur du péché d'Adam, non?

La vidéo ne montrait aucune casse, au passage. Simplement des jeunes, à genoux dans la boue, un jour de décembre, certains même face contre le mur, avec moqueries et interdiction de tourner la tête... Les policiers ne les ont pas fait rentré en classe, mais par contre, ils les ont "éduqué" et "transmis un savoir". Lequel, c' est la question... Quand on traite les gens comme çà, ils ne peuvent pas le prendre bien.
Les lycéens peuvent tout à fait manifester, c' est prévu par la loi et les droits de l'homme. Et je crois que sur ce coup, ils ont les profs avec eux. Les deux que je connais sont scandalisés par cette vidéo, et apparemment, leurs collègues aussi.

Je signale au passage qu' une enquête est en cours pour trouver qui a tourné la video et qui est responsable de ces humiliations collectives. Apparemment, je ne suis donc pas la seule choquée par tout çà. [...]

Bassmeg
Quæstor
Quæstor
Messages : 328
Inscription : mer. 12 sept. 2018, 22:53
Conviction : Catholique new wave

Re: L'affaire du lycée de Mantes la Jolie (78)

Message non lupar Bassmeg » mar. 11 déc. 2018, 17:42

Bonjour Kerniou,

Ici, on ne parle pas de délinquants, mais de lycéens. Le seul résultat de cet affaire de Mantes, c' est ce qui se passe aujourd'hui, Mardi. La manif étudiante et lycéenne. Voilà tout ce qu' on gagne à humilier les gens… J' aime beaucoup la police, mais je sais qu' elle n' est pas parfaite. Quand c' est le cas, il faut savoir le reconnaitre, plutôt que d' accuser au choix:
-les réseaux sociaux
-les gens de gauche
-les lycéens eux même...

Participer à des manifs non autorisées, çà n' implique pas d' être humilié par la police. Des risques pour la sécurité, on a bien compris qu' il y en avait, entre les gaz les grenades et les coups de matraque. Mais l' humiliation, c' est nouveau. Je ne connaissais pas ce système. Pensez vous que cela aura un effet bénéfique sur ces jeunes et sur le reste de la population? Type apaisement et retour à l' ordre?

Avatar de l’utilisateur
aldebaran
Censor
Censor
Messages : 131
Inscription : ven. 16 févr. 2018, 16:50
Conviction : Catho ni moderniste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: L'affaire du lycée de Mantes la Jolie (78)

Message non lupar aldebaran » mar. 11 déc. 2018, 17:55

Totalement d'accord avec Briscard et Kerniou. Y compris sur une manipulation au travers des réseaux sociaux.

Après et sur le fond, le droit n'a pas été enfreint, et surtout il s'agit d'une procédure de mise en sécurité standard des forces de l'ordre lorsqu'ils sont très largement en sous-nombres pour se parer à toute attaque d'un forcené.
Heureux ceux qui sont doux, car ils hériteront la terre!

Astya
Censor
Censor
Messages : 196
Inscription : lun. 04 juil. 2016, 16:07
Conviction : baptisée catholique assurément déiste

Re: L'affaire du lycée de Mantes la Jolie (78)

Message non lupar Astya » mar. 11 déc. 2018, 19:38

....J' ai des petits cousins et cousines qui ont été gazés et frappés malgré leur jeune age et leur pacifisme.
:s Vous avez emmené des enfants à une manifestation que tout le monde savait être dangereuse ?

Certains représentants des gilets jaunes ont avertis qu'ils renonçaient à aller à cette manifestation qu'ils jugeaient à risque : vous ne pouvez pas prétexter l'ignorance. Vous vous êtes servi d'enfants innocents comme bouclier.

Et vous reportez la responsabilité sur la police !

Cette police qui, en sécurisant les lycéens de Mantes la jolie, a sans doute sauvé la vie de plusieurs d'entre eux. Les policiers avaient été avertis par des voisins que des jeunes recherchaient des bonbonnes de gaz dans le but de faire exploser les feux de poubelle. Cette intervention a été vite menée car les jeunes se mettaient en danger.

Bassmeg
Quæstor
Quæstor
Messages : 328
Inscription : mer. 12 sept. 2018, 22:53
Conviction : Catholique new wave

Re: L'affaire du lycée de Mantes la Jolie (78)

Message non lupar Bassmeg » mar. 11 déc. 2018, 20:09

:s Vous avez emmené des enfants à une manifestation que tout le monde savait être dangereuse ?

Certains représentants des gilets jaunes ont avertis qu'ils renonçaient à aller à cette manifestation qu'ils jugeaient à risque : vous ne pouvez pas prétexter l'ignorance. Vous vous êtes servi d'enfants innocents comme bouclier.

Et vous reportez la responsabilité sur la police !

Cette police qui, en sécurisant les lycéens de Mantes la jolie, a sans doute sauvé la vie de plusieurs d'entre eux. Les policiers avaient été avertis par des voisins que des jeunes recherchaient des bonbonnes de gaz dans le but de faire exploser les feux de poubelle. Cette intervention a été vite menée car les jeunes se mettaient en danger.
Avant toute chose, bonjour, Astya,
Je n' ai pas emmené d' enfants innocents comme bouclier. Ils y sont allés tous seuls. Je ne suis pas mère pour l' instant. Je ne prétexte pas l' ignorance, par contre, je serais intraitable sur l' idée que la police doit agir de manière pacifique face à des gens pacifiques. [...]

A Mantes la jolie, il y a UNE poubelle qui a brulé et cela a déclenché tout le reste. Ces jeunes n' ont pas été "sécurisé" pour leur bien, soyons sérieux... Ils ont juste servi de défouloirs incapables de se défendre à un groupe de CRS fatigués mais armés et en quête d' un semblant de sentiment de domination, après ce qu' ils subissent week-end après week-end. Quand on met quelqu'un en sécurité, ce n' est pas comme çà qu' on fait. Sinon, les pompiers et le SAMU utiliseraient eux aussi l' humiliation comme méthode de sécurite.

Or, non. Là on a eu à voir des moqueries de la part de gens armés et entrainés sur des lycéens à genoux dans la boue. C' était tellement ridicule… La police devrait chercher à apaiser les tensions, redorer son blason, plutôt que de faire çà.

Au début du mouvement, les choses étaient différentes, les gens respectaient la police, c' était très charlie comme ambiance. On les applaudissait , on fraternisait. On sait qu' ils sont dans la même situation que nous. Cette vidéo ruine tout cela. Aujourd'hui les jeunes ont manifesté en solidarité avec Mantes la Jolie. C' est le début. Ne voyez-vous pas les effets produits par les actions de la police à chaque fichue fois? Ne voyez vous pas que cela met le feu aux poudres dans le coeur des gens? A chaque fois? Je ne sais pas qui a eu l' idée de faire çà à des lycéens désarmés, mais si son but était d' apaiser la situation ou de grandir l' image de la police auprès du peuple, c' est rapé. L'enquête est en cours, selon le Ministre de l' Intérieur.

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 496
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: L'affaire du lycée de Mantes la Jolie (78)

Message non lupar Foxy » mar. 11 déc. 2018, 21:08

Mes parents n' étaient évidemment pas pour le fait que je manifeste, certes, mais bon... Ils savaient très bien qu' il ne pouvait pas me l' interdire, étant donné que 99 pour cent des élèves de mon lycée manifestaient aussi.

si, ils avaient le droit et même le devoir de vous l'interdire et vous, mineure, auriez dû obéir à vos parents.
Le droit de grève, çà s' appelle.
je n'engage que moi car je ne connais pas la loi, mais ça m'étonnerait que ce "droit de grève" soit pour les mineurs. En tout cas, les parents sont responsables des dégâts qu'ils font.
J' aime beaucoup la police, mais je sais qu' elle n' est pas parfaite
permettez d'en douter quand on vous lit :-[
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy


Revenir vers « L'actualité décryptée »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit