Une Eglise pour tous ?

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1173
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Une Eglise pour tous ?

Message non lupar prodigal » sam. 13 oct. 2018, 10:30

Cher Cibirsk,
J'approuve à 100% le message précédent (de Carhaix) et je suis comme les Dupondt dans Tintin, je dirais même plus : si Dieu vous demande de pécher, c'est que ce n'est pas Dieu. Voici au mois une certitude sur laquelle s'appuyer.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Bassmeg
Censor
Censor
Messages : 137
Inscription : mer. 12 sept. 2018, 22:53
Conviction : Catholique new wave

Re: Une Eglise pour tous ?

Message non lupar Bassmeg » sam. 13 oct. 2018, 19:23

Personnellement, le concept d' une Eglise pour tous me parait un bon projet.
Ce serait un geste d'ouverture.

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1173
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Une Eglise pour tous ?

Message non lupar prodigal » sam. 13 oct. 2018, 21:03

Chère Bassmeg,
C'est exactement ce que veut dire "catholique", universel, pour tous par conséquent. Cela fait 2000 ans que cela dure.
Sans doute la réalité n'est pas à la hauteur de la beauté de l'idée, mais enfin l'idée est toujours là. :)
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Avatar de l’utilisateur
Cibirsk
Ædilis
Ædilis
Messages : 15
Inscription : lun. 02 mai 2016, 20:26
Conviction : Chercheur de foi

Re: Une Eglise pour tous ?

Message non lupar Cibirsk » sam. 13 oct. 2018, 21:42

@Carhaix
D'abord, le christianisme n'est pas une religion du Livre, contrairement à ce qu'on dit. Le cœur de la foi, c'est de faire confiance en Dieu, et d'être attiré par Dieu. Si c'est le cas, les passages de la Bible (qui n'est pas une Table de la Loi, chez les catholiques) qui semblent obscurs, ou durs à admettre, deviennent anecdotiques. Dieu est bon, voilà le principal. Si Dieu est bon, vous pouvez lui faire confiance.

Maintenant, vous pouvez également envisager que votre compréhension des passages en question est un peu biaisée. J'ai lu la Bible aussi, et je n'ai jamais compris que "une partie de l'humanité" était considérée comme "ennemis de Dieu". Je pense que vous extrapolez et surinterprétez. Saint Paul liste des péchés. Il en liste plein ! Moi-même qui vous parle, je pense les avoir commis à peu près tous. La logique de tout ceci, ce n'est pas de rejeter les pécheurs (nous irions tous en Enfer !) mais au contraire, nous faire comprendre que nous sommes pécheurs et que nous avons besoin de la Miséricorde de Dieu, qui s'est manifestée dans la venue du Christ.
Pour essayer de comprendre cette notion de "religion du livre", j'ai fait quelques recherches et j'ai trouvé cette video: christianisme= religion du livre ?

Il faut que je la regarde plusieurs fois. Surtout les passages où le Pape Benoit XVI est cité. L'auteur lui même les qualifie de "denses" . Cela ne répond pas à mes questions mais au moins cela m'offre une perspective où la Bible n'est pas un livre qui enferme mais qui ouvre et accueil.

Cela m'amène à penser que la lecture de la Bible nécessite une initiation. Je suis un sceptique qui recherche la foi et qui envie ceux qui ont la foi. Vous avez raison quand vous parlez d'extrapolation et de surinterprétation. C'est un piège facile où je tombe facilement.

Carhaix
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 555
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Une Eglise pour tous ?

Message non lupar Carhaix » sam. 13 oct. 2018, 22:19

@Carhaix
D'abord, le christianisme n'est pas une religion du Livre, contrairement à ce qu'on dit. Le cœur de la foi, c'est de faire confiance en Dieu, et d'être attiré par Dieu. Si c'est le cas, les passages de la Bible (qui n'est pas une Table de la Loi, chez les catholiques) qui semblent obscurs, ou durs à admettre, deviennent anecdotiques. Dieu est bon, voilà le principal. Si Dieu est bon, vous pouvez lui faire confiance.

Maintenant, vous pouvez également envisager que votre compréhension des passages en question est un peu biaisée. J'ai lu la Bible aussi, et je n'ai jamais compris que "une partie de l'humanité" était considérée comme "ennemis de Dieu". Je pense que vous extrapolez et surinterprétez. Saint Paul liste des péchés. Il en liste plein ! Moi-même qui vous parle, je pense les avoir commis à peu près tous. La logique de tout ceci, ce n'est pas de rejeter les pécheurs (nous irions tous en Enfer !) mais au contraire, nous faire comprendre que nous sommes pécheurs et que nous avons besoin de la Miséricorde de Dieu, qui s'est manifestée dans la venue du Christ.
Pour essayer de comprendre cette notion de "religion du livre", j'ai fait quelques recherches et j'ai trouvé cette video: christianisme= religion du livre ?

Il faut que je la regarde plusieurs fois. Surtout les passages où le Pape Benoit XVI est cité. L'auteur lui même les qualifie de "denses" . Cela ne répond pas à mes questions mais au moins cela m'offre une perspective où la Bible n'est pas un livre qui enferme mais qui ouvre et accueil.

Cela m'amène à penser que la lecture de la Bible nécessite une initiation. Je suis un sceptique qui recherche la foi et qui envie ceux qui ont la foi. Vous avez raison quand vous parlez d'extrapolation et de surinterprétation. C'est un piège facile où je tombe facilement.
Oui, mais là, vous êtes encore en train de considérer que le christianisme repose sur la Bible. Mais ce n'est pas exact. Je dirais plutôt que la Bible accompagne le christianisme. Le christianisme repose sur la personne du Christ, son incarnation, et son Église. Le point de départ du christianisme, ce n'est pas la Bible. C'est la prédication vivante du Christ, et c'est ensuite l'institution, par le Christ, de l'Eglise. L'Eglise préexiste à la rédaction du Nouveau Testament, par exemple. Le Canon des Ecritures n'est pas encore fixé.

Je ne dis pas qu'il faut ignorer la Bible. La Bible nourrit la foi, éclaire la vie du chrétien (en la lisant avec discernement, et à l'aide de l'enseignement de l'Eglise).

Avatar de l’utilisateur
Cibirsk
Ædilis
Ædilis
Messages : 15
Inscription : lun. 02 mai 2016, 20:26
Conviction : Chercheur de foi

Re: Une Eglise pour tous ?

Message non lupar Cibirsk » sam. 13 oct. 2018, 23:00

@Carhaix
Oui, mais là, vous êtes encore en train de considérer que le christianisme repose sur la Bible. Mais ce n'est pas exact. Je dirais plutôt que la Bible accompagne le christianisme. Le christianisme repose sur la personne du Christ, son incarnation, et son Église. Le point de départ du christianisme, ce n'est pas la Bible. C'est la prédication vivante du Christ, et c'est ensuite l'institution, par le Christ, de l'Eglise.
Et je fais comment pour rencontrer Dieu si je ne peux passer par la Bible ?
Quand on a la foi les choses sont (plus) faciles, mais pour les autres ?
Les chercheurs de foi comme moi, ils font comment ?
Quand on a un "chemin de Damas" ou un abbé Huvelin , les choses sont plus simples mais pour les autres ?
Je pourrai aller à la messe mais à chaque fois que j'y vais, je n'y ressent que pesanteur et convenance. L'impression d'être dans une préfecture.
Le point de départ du christianisme, ce n'est pas la Bible.
Je pars d'où alors ?

@Carhaix: ces questions sont davantage un questionnement spirituel qu'une interrogation directe. Je n'ai aucunement l'intention de vous agresser et je vous remercie du temps que vous prenez à me répondre.

Carhaix
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 555
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Une Eglise pour tous ?

Message non lupar Carhaix » sam. 13 oct. 2018, 23:09

@Carhaix
Oui, mais là, vous êtes encore en train de considérer que le christianisme repose sur la Bible. Mais ce n'est pas exact. Je dirais plutôt que la Bible accompagne le christianisme. Le christianisme repose sur la personne du Christ, son incarnation, et son Église. Le point de départ du christianisme, ce n'est pas la Bible. C'est la prédication vivante du Christ, et c'est ensuite l'institution, par le Christ, de l'Eglise.
Et je fais comment pour rencontrer Dieu si je ne peux passer par la Bible ?
Quand on a la foi les choses sont (plus) faciles, mais pour les autres ?
Les chercheurs de foi comme moi, ils font comment ?
Quand on a un "chemin de Damas" ou un abbé Huvelin , les choses sont plus simples mais pour les autres ?
Je pourrai aller à la messe mais à chaque fois que j'y vais, je n'y ressent que pesanteur et convenance. L'impression d'être dans une préfecture.
Le point de départ du christianisme, ce n'est pas la Bible.
Je pars d'où alors ?

@Carhaix: ces questions sont davantage un questionnement spirituel qu'une interrogation directe. Je n'ai aucunement l'intention de vous agresser et je vous remercie du temps que vous prenez à me répondre.
Mais mon cher Cibirsk, nous en sommes exactement au même point, vous et moi. L'Eglise nous fournit les Sacrements, son Catéchisme (pour éclaircir quelques points), les prêtres (pour les Sacrements), la prière de ses religieux, et puis aussi la Bible (pour approfondir votre foi et votre vie de prière), ses enseignements, et ses Saints. Evidemment, listés ainsi, tous ces éléments font sans doute penser à un formulaire de préfecture. C'est sans doute vrai. Le monde, l'humanité, la société, tout cela fait penser à un guichet de préfecture, si vous voulez. Mais vous pouvez voir les choses d'un autre bout de la lorgnette.

Je vous donne un exemple : un jour où vous êtes pressé, quelqu'un dans le besoin vient vous demander quelque chose, un service, important pour lui. Et comme vous êtes pressé, vous l'envoyez promener. Maintenant, imaginez que le Christ vous apparaisse en rêve, et vous dise : l'homme que vous avez repoussé ce matin, c'était moi.

Voilà le coeur de la vie de foi. Ce n'est pas un livre. Ce sont des êtres de chair.

Cela vous aide, ou pas ?


Revenir vers « Apologétique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : gerardh et 1 invité