Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

« Mon âme aspire vers toi pendant la nuit, mon esprit te cherche dès le matin. » (Is 26.9)
Règles du forum
Forum de partage de méditations chrétiennes
Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2961
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

Message non lu par Trinité » mer. 25 mars 2020, 17:21

Ce n'est écrit nul part, il est simplement précisé que Elisabeth était stérile, on en déduit logiquement que Dieu est intervenu sur sa stérilité, et qu'il a fait en sorte quelle se retrouve enceinte, de la façon la plus naturelle et logique par relation sexuelle.

Avatar de l’utilisateur
Zenith
Censor
Censor
Messages : 63
Inscription : mar. 24 mars 2020, 22:18

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

Message non lu par Zenith » mer. 25 mars 2020, 17:50

Dans Luc chapitre 1, on sait que Zacharie ne croit pas aux paroles de l'ange lui disant que sa femme allait enfanter, et devint muet pour cela jusqu'au jour où cela arrivera. Donc Elisabeth étant stérile, et lui un vieillard, il est possible qu'il n'ait plus de relation sexuelle avec elle. Et enfin, il ne croit pas en la parole de l'ange donc n'a aucune raison d'essayer d'enfanter Elizabeth. C'est une autre hypothèse, non ?
"celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu"

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2961
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

Message non lu par Trinité » jeu. 26 mars 2020, 0:33

Zenith a écrit :
mer. 25 mars 2020, 17:50
Dans Luc chapitre 1, on sait que Zacharie ne croit pas aux paroles de l'ange lui disant que sa femme allait enfanter, et devint muet pour cela jusqu'au jour où cela arrivera. Donc Elisabeth étant stérile, et lui un vieillard, il est possible qu'il n'ait plus de relation sexuelle avec elle. Et enfin, il ne croit pas en la parole de l'ange donc n'a aucune raison d'essayer d'enfanter Elizabeth. C'est une autre hypothèse, non ?
Il ne croit pas aux paroles de l'Ange parce que sa femme est stérile tout simplement, et cela fait longtemps qu'il l'a constaté...maintenant ce n'est pas parce que c'est un vieillard, qu'il n'a pas de relations sexuelles et qu'il ne peut avoir d'enfant...
Un homme peut procréer jusqu'à sa mort et a n'importe quel âge...

Avatar de l’utilisateur
Zenith
Censor
Censor
Messages : 63
Inscription : mar. 24 mars 2020, 22:18

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

Message non lu par Zenith » jeu. 26 mars 2020, 1:48

Trinité a écrit :
jeu. 26 mars 2020, 0:33
Zenith a écrit :
mer. 25 mars 2020, 17:50
Dans Luc chapitre 1, on sait que Zacharie ne croit pas aux paroles de l'ange lui disant que sa femme allait enfanter, et devint muet pour cela jusqu'au jour où cela arrivera. Donc Elisabeth étant stérile, et lui un vieillard, il est possible qu'il n'ait plus de relation sexuelle avec elle. Et enfin, il ne croit pas en la parole de l'ange donc n'a aucune raison d'essayer d'enfanter Elizabeth. C'est une autre hypothèse, non ?
Il ne croit pas aux paroles de l'Ange parce que sa femme est stérile tout simplement, et cela fait longtemps qu'il l'a constaté...maintenant ce n'est pas parce que c'est un vieillard, qu'il n'a pas de relations sexuelles et qu'il ne peut avoir d'enfant...
Un homme peut procréer jusqu'à sa mort et a n'importe quel âge...
Oui je suis d'accord avec votre raisonnement logique Trinité.

Pour la manière dont Elisabeth conçu son enfant on a :
Quelque temps plus tard, sa femme Élisabeth conçut un enfant. Pendant cinq mois, elle garda le secret. Elle se disait :

« Voilà ce que le Seigneur a fait pour moi, en ces jours où il a posé son regard pour effacer ce qui était ma honte devant les hommes. »


Il a posé son regard sur Elisabeth, ce qui est à peu de choses près la parole du Magnificat de Marie il s'est penché sur son humble servante.

Jésus (tu lui donneras le nom de Jésus), comme Jean (tu lui donneras le nom de Jean), ont été nommé par Dieu lui-même, ce qui semble me faire croire que leur conception est semblable, par intervention divine. Avec ou sans relation sexuelle, ça reste une intervention divine. On pourra toujours se poser la question sur les modalités exactes de conception de Jésus comme de Jean, ils restent le fruit d'une intervention divine, l'un comme l'autre. Pour Marie, on a la réponse : pas de relation sexuelle. Pour Elizabeth, soit guérison de sa stérilité, soit intervention divine direct dans son sein, comme Marie. Le texte ne nous donne pas de réponse tranchée.

Jean semble donc, tout comme Jésus, avoir été engendré par Dieu (par intervention divine) donc en même temps fils d'homme tout comme chaque personne sur terre et aussi Fils de Dieu. Jean peut donc être appelé Fils de Dieu où je me trompe ?
"celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu"

Carolus
Censor
Censor
Messages : 99
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

Message non lu par Carolus » jeu. 26 mars 2020, 2:43

Zenith a écrit :
jeu. 26 mars 2020, 1:48
Zenith :

Jean semble donc, tout comme Jésus, avoir été engendré par Dieu (par intervention divine) donc en même temps fils d'homme tout comme chaque personne sur terre et aussi Fils de Dieu. Jean peut donc être appelé Fils de Dieu où je me trompe ?
Jean est né grâce à une intervention divine, cher Zenith. :)

Cependant, Élisabeth ne l’a pas conçu sans spermatozoïde humain. :non:
Lc 1, 23-24 Lorsqu’il eut achevé son temps de service liturgique, il repartit chez lui. Quelque temps plus tard, sa femme Élisabeth conçut un enfant. Pendant cinq mois, elle garda le secret.
« Lorsqu’il eut achevé son temps de service liturgique, [Zacharie] repartit chez lui. Quelque temps plus tard, sa femme Élisabeth conçut un enfant.

Évidemment, après la conclusion de son service liturgique, Zacharie avait de nouveau des rélations sexuelles avec Élisabeth.

Miraculeusement, Élisabeth conçut finalement un enfant. :clap:

Avatar de l’utilisateur
Zenith
Censor
Censor
Messages : 63
Inscription : mar. 24 mars 2020, 22:18

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

Message non lu par Zenith » jeu. 26 mars 2020, 16:33

En ce temps-là, Jésus disait aux Juifs : « Si c’est moi qui me rends témoignage, mon témoignage n’est pas vrai ;
c’est un autre qui me rend témoignage, et je sais que le témoignage qu’il me rend est vrai.
Vous avez envoyé une délégation auprès de Jean le Baptiste, et il a rendu témoignage à la vérité.
Moi, ce n’est pas d’un homme que je reçois le témoignage, mais je parle ainsi pour que vous soyez sauvés.
Jean était la lampe qui brûle et qui brille, et vous avez voulu vous réjouir un moment à sa lumière.
Mais j’ai pour moi un témoignage plus grand que celui de Jean : ce sont les œuvres que le Père m’a donné d’accomplir ; les œuvres mêmes que je fais témoignent que le Père m’a envoyé. »
Et le Père qui m’a envoyé, lui, m’a rendu témoignage. Vous n’avez jamais entendu sa voix, vous n’avez jamais vu sa face,
et vous ne laissez pas sa parole demeurer en vous, puisque vous ne croyez pas en celui que le Père a envoyé.
Vous scrutez les Écritures parce que vous pensez y trouver la vie éternelle ; or, ce sont les Écritures qui me rendent témoignage,
et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie !
La gloire, je ne la reçois pas des hommes ;
d’ailleurs je vous connais : vous n’avez pas en vous l’amour de Dieu.
Moi, je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas ; qu’un autre vienne en son propre nom, celui-là, vous le recevrez !
Comment pourriez-vous croire, vous qui recevez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez pas la gloire qui vient du Dieu unique ?
Ne pensez pas que c’est moi qui vous accuserai devant le Père. Votre accusateur, c’est Moïse, en qui vous avez mis votre espérance.
Si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, car c’est à mon sujet qu’il a écrit.
Mais si vous ne croyez pas ses écrits, comment croirez-vous mes paroles ? »
Il est dit que Jean a rendu témoignage à la vérité.
Or, dans Jean 14 :
Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.
Jean a donc rendu témoignage à Jésus. (à la vérité)

Pourtant, Jésus dit qu'il ne reçoit pas de témoignage d'un homme, et il ajoute que le Père lui rend témoignage, à savoir Dieu car Jésus est le Fils de Dieu. Et il révèle aussi que le Père a une voix, une face, une parole. Or, la voix, la face et la parole ne sont-ils pas des attributs humains ?

Le Père est donc semble-t-il Jean qui est, si ce n'est un homme, Dieu ?
"celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu"

Carolus
Censor
Censor
Messages : 99
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

Message non lu par Carolus » ven. 27 mars 2020, 3:29

Zenith a écrit :
jeu. 26 mars 2020, 16:33
Zenith :

Il est dit que Jean a rendu témoignage à la vérité.
Or, dans Jean 14 :
Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.
Jean a donc rendu témoignage à Jésus. (à la vérité)
Exactement, cher Zenith. :)
Zenith a écrit :
jeu. 26 mars 2020, 16:33
Zenith :

Pourtant, Jésus dit qu'il ne reçoit pas de témoignage d'un homme, et il ajoute que le Père lui rend témoignage, à savoir Dieu car Jésus est le Fils de Dieu.
Oui, c’est vrai. 👍
Zenith a écrit :
jeu. 26 mars 2020, 16:33
Zenith :

Et il révèle aussi que le Père a une voix, une face, une parole. Or, la voix, la face et la parole ne sont-ils pas des attributs humains ?
Dieu le Père est pur ESPRIT lequel est parfois décrit par des termes anthropomorphes ou zoomorphes.
Zenith a écrit :
jeu. 26 mars 2020, 16:33
Zenith :

Le Père est donc semble-t-il Jean qui est, si ce n'est un homme, Dieu ?
:non:

Considérons le verset suivant que vous avez cité :
Jn 6, 36 Mais j’ai pour moi un témoignage plus grand que celui de Jean : ce sont les œuvres que le Père m’a donné d’accomplir […]
Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ n’avait pas besoin de témoignage de Jean, car il a fait tant d’œuvres miraculeuses ; « s’il fallait écrire chacune d’elles, je pense que le monde entier ne suffirait pas pour contenir les livres que l’on écrirait » (Jn 21, 25.)

Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ est DIEU LE FILS ! :clap:

Avatar de l’utilisateur
Zenith
Censor
Censor
Messages : 63
Inscription : mar. 24 mars 2020, 22:18

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

Message non lu par Zenith » ven. 27 mars 2020, 14:35

En ce temps-là, Jésus parcourait la Galilée : il ne voulait pas parcourir la Judée car les Juifs cherchaient à le tuer.
La fête juive des Tentes était proche.
Lorsque ses frères furent montés à Jérusalem pour la fête, il y monta lui aussi, non pas ostensiblement, mais en secret.
On était déjà au milieu de la semaine de la fête quand Jésus monta au Temple ; et là il enseignait.
Quelques habitants de Jérusalem disaient alors : « N’est-ce pas celui qu’on cherche à tuer ?
Le voilà qui parle ouvertement, et personne ne lui dit rien ! Nos chefs auraient-ils vraiment reconnu que c’est lui le Christ ?
Mais lui, nous savons d’où il est. Or, le Christ, quand il viendra, personne ne saura d’où il est. »
Jésus, qui enseignait dans le Temple, s’écria : « Vous me connaissez ? Et vous savez d’où je suis ? Je ne suis pas venu de moi-même : mais il est véridique, Celui qui m’a envoyé, lui que vous ne connaissez pas.
Moi, je le connais parce que je viens d’auprès de lui, et c’est lui qui m’a envoyé. »
On cherchait à l’arrêter, mais personne ne mit la main sur lui parce que son heure n’était pas encore venue.
Quelqu'un pourrait-il me citer le passage de l'Ancien Testament où il est dit que le Christ, personne ne saura d'où il est ?

Car la parole de ces juifs du temple de Jérusalem semble en contradiction avec l'affirmation que le Christ doit venir de Bethléem selon la parole suivante :
Et toi, Bethléem, Éphrata, bien que tu sois petite entre les milliers de Juda, de toi sortira pour moi celui qui doit dominer en Israël, et duquel les origines ont été d'ancienneté, dès les jours d'éternité. (Michée 5,1)
"celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu"

Avatar de l’utilisateur
Zenith
Censor
Censor
Messages : 63
Inscription : mar. 24 mars 2020, 22:18

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

Message non lu par Zenith » ven. 27 mars 2020, 17:00

En attendant une éventuelle réponse plus concrète, j'ai trouvé le commentaire suivant ici :

https://books.google.fr/books?id=MIuSx4 ... on&f=false

"Nazareth, l'éducation dans la maison de Joseph, les frères et les sœurs, c'est-à-dire les parents de Jésus selon la chair, cachaient son origine éternel, et cachaient même la conception et la naissance d'une vierge : de tels voiles devaient cacher d'où viendrait le Messie."
(J'ai recopié le commentaire à partir du vieux français du lien.)

D'où l'expression : Lorsque le Messie viendra, personne ne saura d'où il est.
"celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu"

Carolus
Censor
Censor
Messages : 99
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

Message non lu par Carolus » sam. 28 mars 2020, 3:00

Zenith a écrit :
ven. 27 mars 2020, 14:35
Zenith :

Quelqu'un pourrait-il me citer le passage de l'Ancien Testament où il est dit que le Christ, personne ne saura d'où il est ?
Un tel passage n' existe pas dans l'Ancien Testament , cher Zénith. :non:
Zenith a écrit :
ven. 27 mars 2020, 14:35
Zenith :

Car la parole de ces juifs du temple de Jérusalem semble en contradiction avec l'affirmation que le Christ doit venir de Bethléem selon la parole suivante :
Et toi, Bethléem, Éphrata, bien que tu sois petite entre les milliers de Juda, de toi sortira pour moi celui qui doit dominer en Israël, et duquel les origines ont été d'ancienneté, dès les jours d'éternité. (Michée 5,1)
Malheureusement, pour « ces juifs du temple de Jérusalem », notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ n’était pas Jésus le Bethléhémite. 😢
Jn 18, 4-5 Alors Jésus, sachant tout ce qui allait lui arriver, s’avança et leur dit : « Qui cherchez-vous ? » Ils lui répondirent : « Jésus le Nazaréen. » Il leur dit : « C’est moi, je le suis. » Judas, qui le livrait, se tenait avec eux.
Évidemment, pour « ces juifs du temple de Jérusalem », notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ était Jésus le Nazaréen, n’est pas ?

Avatar de l’utilisateur
Zenith
Censor
Censor
Messages : 63
Inscription : mar. 24 mars 2020, 22:18

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

Message non lu par Zenith » sam. 28 mars 2020, 12:28

Carolus a écrit :
sam. 28 mars 2020, 3:00
Zenith a écrit :
ven. 27 mars 2020, 14:35
Zenith :

Quelqu'un pourrait-il me citer le passage de l'Ancien Testament où il est dit que le Christ, personne ne saura d'où il est ?
Un tel passage n' existe pas dans l'Ancien Testament , cher Zénith. :non:
Zenith a écrit :
ven. 27 mars 2020, 14:35
Zenith :

Car la parole de ces juifs du temple de Jérusalem semble en contradiction avec l'affirmation que le Christ doit venir de Bethléem selon la parole suivante :

Malheureusement, pour « ces juifs du temple de Jérusalem », notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ n’était pas Jésus le Bethléhémite. 😢
Jn 18, 4-5 Alors Jésus, sachant tout ce qui allait lui arriver, s’avança et leur dit : « Qui cherchez-vous ? » Ils lui répondirent : « Jésus le Nazaréen. » Il leur dit : « C’est moi, je le suis. » Judas, qui le livrait, se tenait avec eux.
Évidemment, pour « ces juifs du temple de Jérusalem », notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ était Jésus le Nazaréen, n’est pas ?
Oui, pour eux, il était appelé Jésus le Nazaréen. Mais est-ce contraire à la prophétie sur le Christ ?

Dans Matthieu 2, 23, on peut lire :
et vint habiter dans une ville appelée Nazareth, pour que soit accomplie la parole dite par les prophètes : Il sera appelé Nazaréen.
Une explication donnée est la suivante :
Toutefois, Ésaïe 11 :1 renferme une phrase intéressante que l’on se doit d’examiner : « Puis un rameau sortira du tronc d’Isaï, et un rejeton naîtra de ses racines ». Le mot « rejeton » dans l’hébreu original est « nezer » qui est similaire au terme « Nazaréen ». Cette similarité a peut-être fait en sorte que les Juifs de ce temps comprennent que ce verset faisait référence à quelqu’un de Nazareth.
Source : https://rcg.org/fr/questions/p016-fr.html

Donc le Christ devait être appelé le Nazaréen conformément aux Ecritures.

Evangile du jour :
En ce temps-là, Jésus enseignait au temple de Jérusalem. Dans la foule, on avait entendu ses paroles, et les uns disaient : « C’est vraiment lui, le Prophète annoncé ! »
D’autres disaient : « C’est lui le Christ ! » Mais d’autres encore demandaient : « Le Christ peut-il venir de Galilée ?
L’Écriture ne dit-elle pas que c’est de la descendance de David et de Bethléem, le village de David, que vient le Christ ? »
C’est ainsi que la foule se divisa à cause de lui.
Quelques-uns d’entre eux voulaient l’arrêter, mais personne ne mit la main sur lui.
Les gardes revinrent auprès des grands prêtres et des pharisiens, qui leur demandèrent : « Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? »
Les gardes répondirent : « Jamais un homme n’a parlé de la sorte ! »
Les pharisiens leur répliquèrent : « Alors, vous aussi, vous vous êtes laissé égarer ?
Parmi les chefs du peuple et les pharisiens, y en a-t-il un seul qui ait cru en lui ?
Quant à cette foule qui ne sait rien de la Loi, ce sont des maudits ! »
Nicodème, l’un d’entre eux, celui qui était allé précédemment trouver Jésus, leur dit :
« Notre Loi permet-elle de juger un homme sans l’entendre d’abord pour savoir ce qu’il a fait ? »
Ils lui répondirent : « Serais-tu, toi aussi, de Galilée ? Cherche bien, et tu verras que jamais aucun prophète ne surgit de Galilée ! »
Puis ils s’en allèrent chacun chez soi.
Les pharisiens ont-ils bien cherché quant à eux ? Car un rameau sortira de la souche de Jessé, père de David, un rejeton surgira de ses racines.
"celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu"

Carolus
Censor
Censor
Messages : 99
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

Message non lu par Carolus » sam. 28 mars 2020, 14:13

Zenith a écrit :
sam. 28 mars 2020, 12:28
Zenith :
Carolus a écrit :
sam. 28 mars 2020, 3:00

Évidemment, pour « ces juifs du temple de Jérusalem », notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ était Jésus le Nazaréen, n’est pas ?
Oui, pour eux, il était appelé Jésus le Nazaréen. Mais est-ce contraire à la prophétie sur le Christ ?
Non, ce n’est pas contraire au passage de S. Matthieu que vous avez cité, cher Zenith. :)

Mais considérons également le verset suivant de l’évangile du jour que vous citez :
Jn 7, 52 Ils lui répondirent : « Serais-tu, toi aussi, de Galilée ? Cherche bien, et tu verras que jamais aucun prophète ne surgit de Galilée ! »
Malheureusement, Nazareth est une ville du nord d'Israël, en Galilée.

Donc, pour « ces juifs du temple de Jérusalem », notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ ne pouvait pas être prophète, c’est-à-dire le Messie, n’est-ce pas ? :(

Avatar de l’utilisateur
Zenith
Censor
Censor
Messages : 63
Inscription : mar. 24 mars 2020, 22:18

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

Message non lu par Zenith » sam. 28 mars 2020, 16:15

Dans l'évangile du jour, j'ai remarqué aussi que Jésus-Christ créait de la division :

- dans le peuple entre ceux qui reconnaissait en lui le prophète annoncé, le Christ, et ceux qui doutaient sur son identité
- chez les chefs du peuple et les pharisiens entre ceux qui pensaient qu'il ne pouvait être prophète et ceux comme le notable Nicodème qui voyaient en lui le Christ

Mais la vérité est que Jésus est bien le Messie. Et si, pourtant comme le disent les pharisiens à Nicomède, chercher est la clé, ces pharisiens auraient su en interrogeant Jésus qu'il aurait démontré qu'il était bien le Christ, mais non, basé sur leurs certitudes et leurs orgueils, ils ont préféré repartir chacun chez eux, sûr d'eux et de leur jugement sur Jésus ...

Qui cherche trouve.
"celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu"

Avatar de l’utilisateur
Zenith
Censor
Censor
Messages : 63
Inscription : mar. 24 mars 2020, 22:18

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

Message non lu par Zenith » lun. 30 mars 2020, 17:52

En ce temps-là, Jésus s’en alla au mont des Oliviers.
Dès l’aurore, il retourna au Temple. Comme tout le peuple venait à lui, il s’assit et se mit à enseigner.
Les scribes et les pharisiens lui amènent une femme qu’on avait surprise en situation d’adultère. Ils la mettent au milieu,
et disent à Jésus : « Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d’adultère.
Or, dans la Loi, Moïse nous a ordonné de lapider ces femmes-là. Et toi, que dis-tu ? »
Ils parlaient ainsi pour le mettre à l’épreuve, afin de pouvoir l’accuser. Mais Jésus s’était baissé et, du doigt, il écrivait sur la terre.
Comme on persistait à l’interroger, il se redressa et leur dit : « Celui d’entre vous qui est sans péché, qu’il soit le premier à lui jeter une pierre. »
Il se baissa de nouveau et il écrivait sur la terre.
Eux, après avoir entendu cela, s’en allaient un par un, en commençant par les plus âgés. Jésus resta seul avec la femme toujours là au milieu.
Il se redressa et lui demanda : « Femme, où sont-ils donc ? Personne ne t’a condamnée ? »
Elle répondit : « Personne, Seigneur. » Et Jésus lui dit : « Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, et désormais ne pèche plus. »
Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret.
Je cite cet autre extrait de l'évangile pour montrer qu'un homme juste n'a pas vocation à mettre la loi au-dessus d'une valeur essentielle, l'amour. Joseph aimait probablement Marie, et en apprenant qu'elle était enceinte, pensa logiquement qu'elle était adultère, ce qui méritait lapidation selon la loi comme dans le cas de la femme adultère de l'évangile du jour. Si Joseph avait appliqué la loi, il aurait provoqué la mort de Marie mais aurait pu être qualifié d'homme juste (selon la loi). Joseph, en décidant de ne pas s'en remettre à la loi, se montra un homme juste au regard de Dieu en faiant preuve d'amour envers elle. En effet, Jésus lui-même alla dans le sens de Joseph à ne pas appliquer la loi dans le cas d'adultère, justifiant par là-même la pensée de Joseph en se souciant du sort de la pécheresse.
"celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu"

Avatar de l’utilisateur
Zenith
Censor
Censor
Messages : 63
Inscription : mar. 24 mars 2020, 22:18

Re: Sur l'évangile du jour, questions et commentaires

Message non lu par Zenith » jeu. 02 avr. 2020, 17:48

En ce temps-là, Jésus disait aux Juifs : « Amen, amen, je vous le dis : si quelqu'un garde ma parole, jamais il ne verra la mort. »
Les Juifs lui dirent : « Maintenant nous savons bien que tu as un démon. Abraham est mort, les prophètes aussi, et toi, tu dis : “Si quelqu’un garde ma parole, il ne connaîtra jamais la mort.”
Es-tu donc plus grand que notre père Abraham ? Il est mort, et les prophètes aussi sont morts. Pour qui te prends-tu ? »
Jésus répondit : « Si je me glorifie moi-même, ma gloire n’est rien ; c’est mon Père qui me glorifie, lui dont vous dites : “Il est notre Dieu”,
alors que vous ne le connaissez pas. Moi, je le connais et, si je dis que je ne le connais pas, je serai comme vous, un menteur. Mais je le connais, et sa parole, je la garde.
Abraham votre père a exulté, sachant qu’il verrait mon Jour. Il l’a vu, et il s’est réjoui. »
Les Juifs lui dirent alors : « Toi qui n’as pas encore cinquante ans, tu as vu Abraham ! »
Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : avant qu’Abraham fût, moi, JE SUIS. »
Alors ils ramassèrent des pierres pour les lui jeter. Mais Jésus, en se cachant, sortit du Temple.
Jésus répète la formule JE SUIS le concernant. Je comprends que sa vie est une éternité de chaque seconde. Chaque seconde de Jésus est vécu dans l'Eternité. Il est donc Dieu. Je me trompe ?
"celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu"

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités