Les islamistes

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Avatar de l’utilisateur
Saint Charbel Makhlouf
Quæstor
Quæstor
Messages : 279
Inscription : mar. 25 avr. 2006, 1:38
Contact :

La stratégie des islamistes

Message non lu par Saint Charbel Makhlouf » sam. 10 juin 2006, 4:06

Ils sont malins
Tout le monde prend les islamo-nazis comme des imbéciles légèrement plus bêtes que les gauchistes ou les fascistes d'occidentaux. En fait, ils sont beaucoup plus malins qu'on pourrait le croire. En effet, un groupe de musulmans du Royaume Uni a adressé des menaces avertissements amicaux aux compagnies anglaises les informant que le drapeau anglais avec sa croix de St George rouge était gravement offensant pour ces pauvres victimes de l'oppression occidentale, la croix rouge rappelant les croisades et l'occupation de territoires musulmans par ces monstrueux anglais. On imagine que par territoires musulmans, ils font référence à la Grande-Bretagne.

Or que se passe-t'il si l'on retire la croix rouge du drapeau anglais?

On obtient un drapeau élyséen blanc!

Quoiqu'il en soit, un certains nombre de grandes compagnies anglaises ont plié à ce diktat ainsi que des chaînes de pubs ce qui a conduit le journal le Sun a lancé une campagne de protestation contre ces compagnies. On imagine que Churchill doit se retourner dans sa tombe devant de telles capitulations.

Un site radical musulman tenu par des anglais nous explique le pourquoi de cette campagne:

http://www.ynetnews.com/articles/0,7340 ... 63,00.html

Le moyen d'améliorer la société britannique est de supprimer toutes les valeurs britanniques et d'enseigner au peuple les valeurs islamiques. A noter que sur ce site, on trouve des preuves évidentes que l'islam est une religion de paix puisqu'à la question, si l'on trouve un infidèle mourrant au bord de la route, ces aimables pacifistes répondent que oui mais seulement s'il se convertit à l'islam.
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340 ... 13,00.html

source:

http://balagan.blog-city.com/

Avatar de l’utilisateur
Hélène
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1597
Inscription : lun. 13 juin 2005, 3:51
Localisation : Sous le regard de Dieu
Contact :

Message non lu par Hélène » sam. 10 juin 2006, 4:46

Ce genre de pression politico religieuse ne vient pas seulement des groupes islamistes. C'est la tendance générale. Ici au Québec, les laïcards veulent faire enlever la croix sur le drapeau du Québec ! "Parce que ça ne nous représente plus". Également, il y a beaucoup de pressions au niveau municipal et gouvernemental pour faire enlever la croix du Mont Royal (c'est une gigantesque structure de métal illuminée le soir) qui est placée là où M. De Maisonneuve a planté une croix de bois lors de la fondation de Montréal en action de grâce alors que Montréal (appelée Ville-Marie à l'époque) avait été épargnée des inondations. Cette croix est un symbole de la fondation de notre pays par la foi de nos pères et des périls qu'ils ont affronté. Elle est vue à des kilomètres à la ronde. C'est ridicule de la faire enlever sous prétexte du multiculturalisme de Montréal. D'ailleurs, les immigrants nous trouvent plutôt bêtes de vouloir enlever nos signes religieux !

Ne vous étonnez pas de ce genre de demandes et de pressions. Ici, on a fusionné les municipalités et les villages...étonnament, on a éliminé tous les noms des saints et gardé que les noms des personnages historiques profanes (surtout pour mousser un certain nationalisme...). L'an dernier, une décision a été prise aux commissions scolaires : désormais, tous les noms des écoles qui portent le nom d'un saint seront changés. Les écoles ont tous reçu un nouveau nom (je ne vous raconte pas les imbécilités de noms new âge qu'ils nous ont sorti du genre "la rose des vents" ou encore "harfang des neiges".
"Le Père n'a dit qu'une seule Parole, c'est son Fils et, dans un éternel silence, il la prononce toujours". (Saint Jean de la Croix)

Avatar de l’utilisateur
Lutin Grognon
Censor
Censor
Messages : 115
Inscription : dim. 02 avr. 2006, 19:35
Localisation : France

Message non lu par Lutin Grognon » sam. 10 juin 2006, 9:18

Le laïcisme totalitaire pose moins problème au Royaume-Uni où l'anglicanisme est religion officielle en plus d'être ancré dans l'identité culturelle des Britanniques, qui, même s'ils sont athées, y reconnaissent la tradition à laquelle ils sont attachés. C'est donc l'islam totalitaire qui y prend sa place, avec pour symptomes : culpabilisation de la population autochtone ; islamisation de la loi (reconnaissance de la polygamie) ; etc. Il est toujours question de remplacer une religion par une autre, par le multiculturalisme ou par l'islam dans les cas traités, et cela au nom de la tolérance, de l'intégration, de l'égalité …

Aux Etats-Unis des athées ont même tenté de faire disparaître le slogan « In God We Trust » (« En Dieu nous avons confiance ») des billets verts et la phrase « one Nation under God » (« une Nation sous Dieu ») de l'engagement d'allégeance qui est souvent un rituel matinal des écoles publiques.
Lutin Grognon

oak
Censor
Censor
Messages : 102
Inscription : sam. 29 oct. 2005, 15:12
Localisation : 260 km de Canterbury

Message non lu par oak » sam. 10 juin 2006, 10:45

En regardant de près ce site je me suis rendu compte qu'il ne s'agissait pas d'un site Islamiste mais d'un site Israelien, modéré dans le ton mais sévère contre les terroristes. (photos des victimes d'attentats) du Hamas.

Il faudrait peut être préciser que ynet n'est pas un site islamiste, mais un site de nouvelle israélienne et internationale en hébreu et en anglais.

Le gouvernement anglais est assez solide pour résister à la pression des islamistes, les groupes les plus radicaux sont situés en Grande Bretagne.

Bien que nous ayons eu des "mots" en politique internationale, manifester un peu de solidarité avec la Grande Bretagne ne serait pas de trop. (Ils ont souffert et souffrent - plus qu'en France et aux Etats Unis, des attentats).

D'autre part il n'y a pas de religion officielle de religion d'Etat en Grande Bretagne, il y a une Eglise Anglicane Historique, c'est certain (Church in England), et depuis le 13eme siècle (Article 1er de la Grande Charte) le Roi est protecteur de l'Eglise et des libertés civiques, ce qui laisse de la place aux autres groupes religieux "non-conformists" , méthodistes, musulmans pour se développer.

L'Angleterre n'est pas la France qui passe son temps à basculer d'un Catholicisme Obligatoire à une Laicité Anti-Religieuse obligatoire à peut être demain un New-Age obligatoire.

Les Etats Unis n'ont jamais été créés comme une "nation chrétienne" en 1776 un tiers des fondateurs étaient des FM, un tiers des Unitariens, et un tiers des chrétiens "trinitaires" et la devise initiale des Etats Unis était "Ex Pluribus Unum" ,
C'est dans les années 1950, dans les purges anti-communistes de Mc Carthy que la devise a changé en "In God We Trust" et que le coté religieux a prédominé.

La question de la "Prière dans les Ecoles Publiques" a été réglée après que des familles Catholiques du Vermont et du Wisconsin ait porté plainte jusqu'en "cour suprême." Les diocèses catholiques avaient trouvé qu'il y avait un réel problème.

Jusqu'au début du 20eme siècle le catholicisme aux Etats Unis était considéré comme "ennemi d'état" par les propagandistes, qui racontaient que tous les catholiques romains étaient des "agents du pape", que la Guerre de Sécession avait été provoquée par des agents secrets du Vatican , que le Vatican avait pour projet de catholiciser les Etats Unis par l'immigration de familles provenant de pays catholiques....

Une "saine camaraderie" n'est ce pas ?

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Laïcité & Catholicisme

Message non lu par Christophe » sam. 10 juin 2006, 11:37

[align=justify]
Lutin Grognon a écrit :Il est toujours question de remplacer une religion par une autre, par le multiculturalisme ou par l'islam dans les cas traités, et cela au nom de la tolérance, de l'intégration, de l'égalité …
Il est étonnant de voir comment la laïcité fut d'abord interprétée dans son sens anticlérical pour éliminer le catholicisme de la sphère publique ; et comment elle est maintenant interprétée dans son sens égalitariste pour promouvoir l'islam et consort...

Dire que la laïcisme est d'abord et avant tout une idéologie anti-catholique n'a donc rien d'irrationnel, parce qu'historiquement c'est ce qu'elle a été, ce qu'elle est et ce qu'elle sera toujours.

Pax
Christophe[/align]
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Avancée des islamistes en terre d'Islam

Message non lu par jean_droit » sam. 29 janv. 2011, 23:15

Tous les mouvements qui secouent certains pays d'Islam peuvent être interprétés de différentes façons.
On peut parler du raz-le-bol des jeunes devant le manque total de perspectives ou celles des couches les plus pauvres.
En Tunisie, en Algérie, au Yemen, en Egypte et, maintenant, à Aman.
On peut analyser la politique étrangère américaine. Je me doute que les Etats Unis doivent être perplexes puisque ce sont pratiquement tout ses alliés qui sont déstabilisés.
Ce qui m'intéresse, surtout, ce sont les points que sont en train de marquer les islamistes.
En Tunisie le gouvernement de Ben Ali les avait interdits: Ils vont pouvoir maintenant compter dans la politique tunisienne. Version soft, bien sûr.
En Egypte il semble que les Frères Musulmans soient à la pointe de la contestation. Comme, dès maintenant, malgré toutes les pressions et censures, ils représentent 20 % du corps électoral on voit quelle influence ils auront dans l'Egypte du futur.
En Jordanie on n'a pas encore assez d'éléments.
Et puis il ne faut pas oublier que le Liban vient de passer sous la coupe du Hezbollah.
Et la bande de Gaza.
Bonne récolte pour les islamistes.
Non qu'ils vont "prendre le pouvoir" mais ils vont pouvoir influencer les pouvoirs comme ils le font en Algérie.

Avatar de l’utilisateur
Ren'
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 441
Inscription : ven. 03 déc. 2010, 9:27
Localisation : France
Contact :

Re: Avancée des islamistes en terre d'Islam

Message non lu par Ren' » dim. 30 janv. 2011, 9:28

jean_droit a écrit :Non qu'ils vont "prendre le pouvoir" mais ils vont pouvoir influencer les pouvoirs comme ils le font en Algérie.
Le cas tunisien n'a aucun rapport avec l'Algérie. L'Egypte non plus, mais dans l'autre sens : s'il y a un pays qui présente un réel "péril islamiste", c'est bien la patrie des Frères Musulmans.
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Avancée des islamistes en terre d'Islam

Message non lu par jean_droit » dim. 30 janv. 2011, 10:15

Ce que je trouve intéressant c'est que justement tous ces pays ont une hisoire et des profils différents et que, en même temps, les islamistes y étaient pourchassés, plus ou moins, bien sûr.
Ils risquent maintenant de participer aux décisions des pays directement ou indirectement.
Il faudra donc compter sur eux et sur leurs idées. Version soft ou version hard.
C'est ce qui se passe en Algérie où ils sont plus ou moins aux portes du pouvoir et surveillent la vie des algériens.
Ce qui s'est passé au Liban me semble représentatif de l'action des islamistes.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Avancée des islamistes en terre d'Islam

Message non lu par jean_droit » mer. 02 févr. 2011, 23:07

DE Zenit :
Egypte : Le père Samir Khalil évoque le risque d’islamisation

ROME, Mercredi 2 février 2011 (ZENIT.org) - En Egypte, les mouvements islamistes dont font partie les Frères musulmans « veulent le pouvoir », a affirmé le jésuite égyptien Samir Khalil Samir, professeur d'islamologie et de culture arabe à Beyrouth (Liban).
Alors que des centaines de milliers d'Egyptiens manifestent quotidiennement dans le centre du Caire contre le régime de Moubarak, le père jésuite est revenu pour Radio Vatican sur les raisons de ces protestations. Il évoque notamment le risque que les mouvements extrémistes islamistes profitent de cette instabilité pour prendre le pouvoir.
Dans cette interview, le père Samir Khalil évoque les difficultés économiques vécues par une grande partie de la population : « environ 40% de la population égyptienne vit dans des conditions de pauvreté absolue : ils n'arrivent pas à deux dollars par personne et par jour. En un an, les prix ont augmenté de 5 à 30 fois. Les riches en profitent, mais les pauvres en paient les conséquences ».
Face à cela, « le gouvernement fait peu de choses », explique-t-il. « Et de là naît le danger de l'islamisme, parce que les mouvements islamistes fondamentaux, dont les ‘Frères musulmans' et d'autres, ont compris que pour gagner des votes, il suffit de promouvoir des œuvres sociales ».
Le père jésuite estime que les groupes islamistes veulent le pouvoir. « Les ‘Frères musulmans' sont nés en 1928 dans ce but : créer des pays vraiment islamiques, parce qu'ils pensent que l'Egypte est trop influencée par l'Occident, qu'elle n'est pas suffisamment musulmane ».
« Ils veulent donc le pouvoir pour faire les réformes qu'ils considèrent comme les meilleures pour le peuple et que d'autres considèrent comme pires », affirme-t-il.
« Pour le moment - ajoute le père Samir Khalil - il y a une répression et le régime de Moubarak, dès le début, a interdit ces groupes politiques mais cela ne limite pas leur rayon d'action. Ils entrent dans d'autres partis sous n'importe quel nom pour proposer une politique islamique ».
« Mais l'Egypte est un pays modéré et par nature, l'Egyptien n'est pas rebelle. Il veut simplement vivre », ajoute le père jésuite.
Interrogé sur la nécessité pour l'Egypte de vivre une « vraie démocratisation », le père Samir Khalil a souhaité préciser le sens d'une vraie démocratie : « cela signifie avant tout justice pour les plus pauvres ».
« Et puis il y a la demande d'une plus grande liberté. Nous sommes sous un régime qui contrôle trop, parce qu'il a peur de ces mouvements extrémistes. C'est un cercle vicieux ».
« Comment en sortir ? », se demande-t-il. « En faisant des réformes. Il y a des personnes très riches et le décalage est trop grand. Nous devons donc avoir des lois sociales, un système de taxes plus adapté à cette situation, des services sociaux plus généralisés ».
« L'école se trouve dans une situation catastrophique, avec beaucoup d'analphabètes qui arrivent sur le marché du travail », déplore-t-il enfin. « La réalité, c'est que nous ne sommes pas loin de 40% d'analphabètes ».

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Avancée des islamistes en terre d'Islam

Message non lu par jean_droit » dim. 06 févr. 2011, 16:01

Voilà un article intéressant sur la tactique des frères musulmans en Egypte :

Remarques personnelles :
L'article donne d'autres points de vue tout aussi intéressant.
Tant qu'à ce que peut faire l'Eglise Catholique en Egypte : Rien dans la pratique . N'oublions pas que les chrétiens égyptiens sont coptes.

http://benoit-et-moi.fr/2011-I/0455009e ... c4001.html
La Fraternité prend une part active à la révolution qui est en cours, même si, dans la révolution, ils avancent tous phares éteints. Parce que la révolution n'est pas religieuse mais laïque. Et les Frères musulmans le savent et s'adaptent en intégrant les raisons de la population. L'ennemi, pour tous, c'est Moubarak. Il est l'ennemi du peuple, mais du peuple affamé, pas du peuple musulman. Ce n'est pas une révolution religieuse, mais une révolution de gens qui veulent plus de liberté (y compris religieuse), plus de dignité et plus de bien-être. L'Église catholique par rapport à cette révolution peut seulement regarder. Il n'existe pas de canaux officiels pour entreprendre des initiatives dignes de mention. »

Avatar de l’utilisateur
Ren'
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 441
Inscription : ven. 03 déc. 2010, 9:27
Localisation : France
Contact :

Re: Avancée des islamistes en terre d'Islam

Message non lu par Ren' » dim. 06 févr. 2011, 19:48

Petit aperçu des propos du fondateur des Frères Musulmans, Hassan al-Banna :
Les musulmans traversent actuellement une période où se succèdent les incidents, où se suivent les catastrophes, et les ennemis de l’Islam s’emploient à étouffer son rayonnement, à occulter sa splendeur, à égarer ses enfants, à suspendre ses prescriptions, à affaiblir son armée, à corrompre ses enseignements et ses lois, tantôt en ôtant certaines choses, tantôt en y ajoutant d’autres, et parfois même en les interprétant de manière erronée. Ils ont été aidés, dans leur tâche, par le désarroi du pouvoir politique islamique, par le déchirement de l’Empire musulman, par la démobilisation des armées muhammadiennes, et par la chute des communautés musulmanes entre les mains des négateurs qui les ont avilies et colonisées.

Notre obligation première, à nous les Frères, est d’exposer aux gens les préceptes de cet Islam qui sont clairs, complets, évidents. Rien ne peut y être rajouté ou retranché, et ils ne prêtent ni au doute ni à la confusion. Ceci constitue la dimension théorique de notre pensée. Notre première obligation est également de les inciter à mettre en oeuvre ces préceptes, à les préserver, et à les pratiquer. Cela représente la dimension pratique de cette pensée (...)

Le monde entier est désorienté et s’agite, et tous les pouvoirs qui peuplent le monde sont impuissants à résoudre ses problèmes, car il n’y a pas de remède si ce n’est celui de l’Islam. Soyez au premier rang, en prononçant le nom de Dieu, afin de délivrer ce monde car la totalité des hommes attend un sauveur, et celui-ci ne sera autre que le message de l’Islam, dont vous porterez le flambeau et avec lequel vous annoncerez aux gens (...)

Si le Reich allemand s’impose comme protecteur de tous ceux dont le sang allemand coule dans les veines, et bien la foi musulmane impose à chaque musulman ayant la capacité de se considérer comme protecteur de toute personne ayant été imprégnée de l’apprentissage coranique (...)

Il faut également que la méditerranée et la mer rouge redeviennent des mers musulmanes, comme elles l’étaient auparavant, quand bien même Mussolini s’arroge le droit de reconstruire l’Empire romain. Ce soi disant Empire d’antan ne s’est constitué que sur des bases de cupidité et de désirs passionnels. Il est donc de notre droit de reconstruire l’Empire Islamique (...)

Nous allons nous éduquer afin de promouvoir parmi nous l’individu musulman, nous allons éduquer nos demeures pour que soit issue d’elles la demeure musulmane, nous allons éduquer notre peuple pour faire surgir en son sein le peuple musulman. Nous serons au milieu de ce peuple, nous nous dirigerons, avec des pas fermes et stables, vers la pleine réalisation de ce parcours, et vers le but que Dieu nous a assigné, car c’est un but que nous ne nous sommes pas assignés à nous même, et nous y parviendrons par la permission de Dieu et par Son aide, Et Dieu n’entend que compléter Sa lumière, quelque répulsion qu’en aient les mécréants. Nous avons préparé pour cela une foi inébranlable, un travail perpétuel, une confiance en Dieu qui ne faiblit pas, et des âmes dont le jour le meilleur et le plus heureux sera celui où elles rencontreront leur Seigneur, tombées martyres dans Son sentier (...)

http://www.islamophile.org/spip/Epitre-aux-Jeunes-par-Hasan-Al.html
...Joie et bonheur... :mal:
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Avancée des islamistes en terre d'Islam

Message non lu par jean_droit » jeu. 24 févr. 2011, 21:16

Malheureusement, Anne, en terme de "paix et de tolérance" on peut faire mieux :

Un article lu dans le Salon beige :

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog ... l#comments
Alliance objective entre les « révolutionnaires » et les islamistes

Lu dans Daoudal Hebdo :

"Fin janvier, après le retour de l’islamiste Rachid Ghannouchi en Tunisie, Kadhafi avait fait savoir au nouveau pouvoir tunisien que la Libye ne «pouvait tolérer la présence d’islamistes dans le gouvernement tunisien» et avait mis en place une cellule de crise chargée de suivre les événements chez le voisin, après avoir bouclé la frontière. Aujourd’hui, la Cyrénaïque (tout l’est de la Libye, du côté de l’Egypte) a échappé au contrôle de Tripoli, et un groupe très actif à Al-Baïda se fait appeler « émirat islamique de Barka », « émirat de Barka » étant le nom traditionnel de la région. Le 16 février, 110 militants du Groupe de combattants islamiques libyens (GCIL), dont trois de ses chefs, ont été libérés de prison, dans le cadre d’un accord qui a permis la libération de 360 islamistes depuis un an. [...] l’émirat islamique de Barka a mis la main sur de très nombreuses armes en prenant d’assaut un dépôt de l’armée, et s’est emparée de dizaines de véhicules en scandant : « Au jihad ! »…
Commentaires personnels :
Voilà des informations que l'on ne trouvera guère de la part de nos journalistes.
On voit, ici, les islamistes qui cherchent à jouer leur carte dans les "territoires libérés".
Je ne crois pas que cela va aboutir mais la tactique des islamistes actuellement me parait être de faire "profil bas".
C'est déjà un très grande victoire pour eux de devenir légitimes et de pouvoir profiter de la démocratie.
Tout cela se passe à quelques kilomètres de l’Egypte. Où le vieux mentor des Frères musulmans, Youssouf al-Qaradawi, a fait un retour triomphal, se faisant acclamer par deux millions de personnes au Caire le 18 février. Dimanche, la Cour de sûreté égyptienne a acquitté deux des responsables de la tuerie de Nag Hammadi, quand six coptes avaient été tués à la sortie de la messe de la Nativité, le 6 janvier 2010. Le 16 janvier, le principal accusé a été condamné à mort. Parce qu’il avait tué aussi un musulman qui passait par là. [...]

Après une attaque de prisonniers en fuite, les moines de Saint-Boula (monastère fondé au IVe siècle), avaient érigé une modeste clôture et un portail. Le 20 février, l’armée est venue avec des bulldozers pour détruire la clôture. De même, au monastère Saint-Bishoy (fondé au Ve siècle), après que la police eut fait savoir aux moines qu’elle n’avait pas d’effectifs pour les protéger, ils avaient construit un petit mur du côté le plus vulnérable. Alertée par la police locale, l’armée est venue et a détruit le mur. De même, après une attaque qui a fait six blessés parmi les moines, le monastère Saint-Macaire avait édifié une clôture. L’armée est venue et a donné 48 heures aux moines pour démolir leur clôture, sinon elle le ferait elle-même (ce qui est sans doute fait au moment où vous lisez ces lignes). Ces monastères font partie du plus ancien patrimoine chrétien, tant sur le plan spirituel qu’architectural, iconographique, etc. Ils sont aujourd’hui à la merci des pillards et des jihadistes.


Commentaires personnels :
On voit ici que la persécution des chrétiens, révolution ou non, reste toujours présente en Egypte.
Il me semble que les coptes et surtout leurs responsables l'ont compris.
Pauvres chrétiens persécutés et martyrisés.
Pendant ce temps-là, on assiste à une alliance objective entre les « révolutionnaires » qui ont fait tomber Moubarak et les Frères musulmans, les uns et les autres étant unis contre le gouvernement qui, malgré le nouveau remaniement, comprend toujours des dignitaires de l’ancien régime et ne laisse aucune place aux Frères musulmans."
Commentaires personnels :
Les islamistes egyptiens qui sont très puissants ( 2 millions de personnes pour l'arrivée de leur "mentor" ! Plus que lors des manifestations contre Moubarak ) sont aux portes du pouvoir même s'ils vont devoir le partager sauf si leurs ambitions sont trop grandes.
Mais ils n'ont aucun intérêt à venir aux affaires : comme on s'en doute les lendemains risquent d'être difficiles.

Je pense que l'on va bien s'amuser.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9523
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Avancée des islamistes en terre d'Islam

Message non lu par PaxetBonum » jeu. 24 févr. 2011, 21:37

Les incas avaient-ils vu juste ?
La fin du monde en 2012… sous le cataclysme musulman…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Avancée des islamistes en terre d'Islam

Message non lu par jean_droit » jeu. 24 févr. 2011, 22:18

Ce qui me semble évident c'est que l'Europe est confronté à un véritable défi.
Un de plus vous me direz.
D'une certaine façon les européens ont poussé par le passé à la mise en place de régimes qui leur convenaient tout à fait.
Il en était pareil pour les américains.
Et puis voilà que tout change et que les occidentaux doivent d'urgence changer leurs rapports avec les pays arabes.
Rapidement ils ont trahi leurs alliés sans le moindre remord et essayent de se positionner au mileu de ces bouleversements.
Ce sont les américains qui sont "à la manoeuvre" puisqu'ils ont plus que poussé Ben Ali à partir.
Il me semble qu'ils commencent à comprendre que la situation est plus complexe et que l'évolution de la situation risque de leur échapper.
Les européens sont aux "abonnés absents" car on leur demande pas leur avis, parce que l'européen est un nain politique et parce que chaque pays a des intérêts ou une lecture des actualités différente.
Par contre nous aurons à supporter le contre coup de ce qui se passe dans les pays arabes.
Je pense à l'immigration mais, surtout, à la diminution d'influence de l'occident.
J'ai bien peur que le temps de l'Occident en pays d'Islam soit révolu. N'oublions pas que la Turquie est en embuscade comme le montre sa réaction sur la Libye.
Ce qui me semble normal d'ailleurs.

Avatar de l’utilisateur
Sapin
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 2324
Inscription : sam. 14 juil. 2007, 15:54
Localisation : Montréal

Les islamistes se vengent sur nous autres chrétiens

Message non lu par Sapin » mer. 14 août 2013, 23:56

La situation est catastrophique pour les chrétiens d'Égypte. En cette vigile de l'Assomption, prions pour eux et pour les musulmans.

Aide à l'Église en détresse a écrit :
14/08/2013

COMMUNIQUÉ : Égypte – « Les islamistes se vengent sur nous autres chrétiens »

Après la chute de Morsi, les chrétiens d’Égypte sont inquiets tout en étant pleins d’espérance

Oliver Maksan, AED International

Adaptation Robert Lalonde, AED Canada

Montréal, le mercredi 14 août 2013 – « Les islamistes se vengent sur nous autres chrétiens », affirme Mgr Kyrillos William Samaan, évêque catholique copte d’Assiout, dans une interview accordée à l’œuvre internationale de bienfaisance catholique « L’Aide à l’Église en détresse », pour expliquer les récentes violences islamistes perpétrées lundi dernier contre des chrétiens et des institutions chrétiennes en Égypte.

Ce disant, l’évêque s’est notamment rapporté à des incidents qui se sont déroulés dans les villes de Sohag, Fayoum, Beni Souef ainsi que sur la presqu’île du Sinaï. Des églises y ont été attaquées par des islamistes, des chrétiens ont été menacés et il y a eu des morts.

Dans la ville de Sohag, des extrémistes islamiques auraient hissé le drapeau noir d’Al-Qaïda sur une église. Ayman al-Zaouahiri, le chef d’Al-Qaïda en Égypte, avait accusé les chrétiens d’être co-responsables avec l’armée et les forces du régime de Hosni al-Moubarak de la chute du chef d’État islamiste Mohamed Morsi, destitué de la présidence le 3 juillet 2013. « C’est évidemment absurde. Il y a eu 33 millions d’Égyptiens ont exigé sa démission. Nous autres chrétiens n’étions pas les seuls à manifester contre Morsi », poursuit Mgr Samaan. Eu égard à la situation actuelle en termes de sécurité, il a certes exprimé son inquiétude, mais ne voulait avancer aucun reproche envers les forces de l’ordre. « Actuellement, la police et les autres organes de l’État sont pleinement occupés à maintenir les islamistes sous contrôle. »

« Nous nous sentons à nouveau chez nous en Égypte »

L’évêque a toutefois souligné qu’après la chute de Morsi, l’ambiance pour les chrétiens d’Égypte avait considérablement changé. « Nous nous sentons à nouveau chez nous en Égypte », assure Mgr Samaan. Par ailleurs, il a avancé qu’entre-temps, des journalistes non-chrétiens s’engageaient également en faveur des chrétiens en insistant sur le fait que ceux-ci ne devaient pas payer le prix de la démocratisation du pays. Pour l’évêque, la défense d’églises chrétiennes contre des manifestants islamistes, telle qu’elle a été prise à Sohag ou à Assiout par des musulmans modérés, serait aussi à considérer comme un signe positif. « Telle est la véritable Égypte : chrétiens et musulmans sont unis », poursuit Mgr Samaan.

Toujours selon lui, le message exprimé cette année par sa Sainteté le Pape François à l’occasion de la fin du mois de jeûne islamique qu’est le Ramadan, aurait été accueilli de manière très positive. Pour la première fois, le Pape s’était adressé personnellement aux musulmans du monde entier à cette occasion. Les années précédentes, cette missive avait toujours été publiée au nom du souverain pontife par le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux.

L’évêque a reproché aux Frères musulmans évincés du pouvoir de ne pas accepter les propositions de réconciliation émises par le nouveau gouvernement. « Le problème, c’est qu’ils continuent de vouloir un État islamique, mais la majorité des Égyptiens est contente de ne pas en être arrivés là. Ils veulent un État libéral », assure Mgr Samaan, qui s’est aussi exprimé de manière optimiste quant à la future Constitution égyptienne. Très bientôt, un comité composé de 50 personnes remaniera la Constitution élaborée sous l’islamiste Morsi et approuvée lors du référendum constitutionnel. Des représentants des chrétiens égyptiens contribueront aussi à cette nouvelle Constitution. « Toutes les forces de la société y participeront. Je suis confiant que l’État et la religion seront dorénavant séparés, car le mélange des deux est source de beaucoup de maux. »

Lundi dernier, en raison des tensions confessionnelles, Sa Sainteté Tawadros II, patriarche copte orthodoxe et primat de la plus grande Église d’Égypte, a entretemps demandé d’éviter toute nouvelle effusion de sang. Selon les médias, le patriarche aurait interrompu ses audiences hebdomadaires dans sa cathédrale du Caire craignant des attentats. Auparavant, 16 groupes égyptiens de défense des droits de l’homme avaient accusé les islamistes d’avoir attisé la haine contre les chrétiens d’Égypte depuis le 30 juin, date des protestations de masse contre Mohamed Morsi. En même temps, ils ont reproché à l’État de ne pas s’impliquer suffisamment pour la protection des chrétiens et de leurs institutions.

Source: AED

Bien à vous,

G
Père Guy

"J'attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir".
credo

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités