Le Saint Père et les homosexuels

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Le Saint Père et les homosexuels

Message non lu par jean_droit » mar. 14 oct. 2014, 9:41

https://fr.news.yahoo.com/changement-to ... 48718.html

Extrait :
Changement de ton au Vatican vis-à-vis des homosexuels
Par par Philip Pullella | Reuters –

CITE DU VATICAN (Reuters) - Le Vatican estime dans un document présenté lundi, à mi-parcours du synode, que les homosexuels "ont des dons et des qualités à offrir à la communauté chrétienne", signe d'un changement de ton notable même si l'Eglise ne revient pas sur sa condamnation des actes homosexuels et son opposition au mariage gay.

Sans surprise, les organisations catholiques de défense des droits des homosexuels ont salué un progrès et les groupes conservateurs ont crié à la trahison des valeurs traditionnelles de la famille.

Dans le document "La Relatio post disceptationem", présenté dans la matinée par le cardinal Peter Erdö, rapporteur général de l'assemblée, il est dit que "la question homosexuelle se présente comme un défi éducatif important" aux yeux de l'Eglise catholique.

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2397
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Le Saint Père et les homosexuels

Message non lu par poche » mer. 15 oct. 2014, 7:37

L'idée est d'accueillir le pécheur, mais de détester le péché.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Le Saint Père et les homosexuels

Message non lu par jean_droit » mer. 15 oct. 2014, 9:01

Je sais c'est le : " Qui suis-je pour juger ?."
Réponse : Le pape tout simplement qui se doit de juger conformément à ce que lui demandent les Saintes Ecritures.

Hier soir, sur la 2, je crois, on a eu droit à un reportage sur l'Eglise et l'homosexualité.
Et bien sûr à cette affirmation du Saint Père.

Tout cela est en contradiction avec le mouvement de la manifestation pour tous.

On s'en doutait depuis l'élection de monseigneur Pontier à la tête de la CEF, des remarques négatives de certains évêques sur cette manifestation et du manque évident de soutien de la part de l'épiscopat et du Vatican pour la manifestation qui vient d'avoir lieu.

Les manifestants et les veilleurs se trouvent bien orphelins, aujourd'hui.

Prions pour eux !

Et prions pour l'Eglise !

nad
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1151
Inscription : ven. 24 sept. 2010, 23:09

Re: Le Saint Père et les homosexuels

Message non lu par nad » mer. 15 oct. 2014, 10:21

bonjour Poche et Jean_droit

L'idée n'est pas comme vous l'écrivez d'"accueillir le pécheur mais détester le péché". Cela fait quelques années que l'Eglise pratique cela sinon aucun d'entre nous ou presque nous ne pourrions plus être corps du Christ et communier .....

Un article parmi d'autres permet de regarder aspect : Le "pasticcio" Kasper - benoit-et-moi
benoit-et-moi.fr/2014-II/actualites/le-pasticcio-kasper.html

En relisant les différents fils sur les sujets synodes; homosexualités, divorcés-remariés..... en prenant un peu de recul voilà ce qu'il ressort comme compréhension. Je les mets en vrac comme elle viennent consciente que cela dépasse le thème de ce fil mais ce n'est pas utiles de mettre des brèves de comptoirs en sujets de fil.....

Cela est bien plus pervers l'idée est de conformer l'Evangile au monde, de conformer l'Eglise corps mystique à l'homme.... L'homme se décourage et se désespère de ne pas atteindre l'idéal de la vie évangélique qu'à cela ne tienne, changeons la compréhension du message Christique pour l'adapter à ce que l'homme est capable de vivre ou plutôt aux efforts qu'il croit être bon et juste de faire pour lui-même avec l'idée que Notre Dieu est bon, il s'en contentera.... :mal:

Ce qui est déconcertant est plus les hommes entrent dans le langage inclusif, plus des catégories d'hommes émergent et un système de différenciation se met en place pour modifier les pensées... afin de faire entrer des pseudos égalités et tolérances.

Cela me fait penser aux méthodes éducatives de nos académies, le français est compliqué à apprendre pour nos têtes blondes qu'à cela ne tiennent changeons le français... Les petits anges ont des difficultés a avoir de bonnes notes qu'à cela ne tiennent, ne notons surtout plus cela risque de créer de gros traumatismes psychologiques et des inégalités entre les élèves dans la classe..... Cachons les différences et les inégalités naturelles, un jour l'homme sera "comme des Dieux", il pourra tout recréer même Dieu à l'image de l'homme....

en udp
nad
"Reste avec nous, car le soir vient et déjà le jour baisse". Et Il resta avec eux. Luc 24, 29
« La parole de Dieu est première dans la mission, non seulement elle est antérieure au sacrement, mais il nous faut croire qu'elle est antérieure à l'annonce proprement dite faite par le disciple qui lui-même est d'ordre sacramentel. » p Christian de Chergé

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2565
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: Le Saint Père et les homosexuels

Message non lu par Nanimo » mer. 15 oct. 2014, 15:02

(...)On s'en doutait depuis l'élection de monseigneur Pontier à la tête de la CEF, des remarques négatives de certains évêques sur cette manifestation et du manque évident de soutien de la part de l'épiscopat et du Vatican pour la manifestation qui vient d'avoir lieu.
Les manifestants et les veilleurs se trouvent bien orphelins, aujourd'hui.(...)
Au bout du compte, peut-être que cela fonctionnera en faveur du mouvement de la Manif pour tous qui s'est voulu dès le départ l'affaire de tous et non pas seulement des catholiques. N'oublions pas que derrière ce mouvement, opposé à la PMA et à la GPA qui se profilent à l'horizon, on parle du sauvetage de la famille. Rien de moins. (Petit hs : figurez-vous que je viens de constater qu'à l'occasion de la fête de l'Action de Grâce, qui est une fête nord-américaine aussi fériée que peut l'être Noël, Pâques ou le Jour de l'an, la plupart des magasins montréalais étaient ouverts. Du jamais vu, en Ontario du moins. Tous ces employés qui ne sont pas en famille. Lamentable. Y a-t-il eu consultation pour un tel changement social?!)

Nad, je partage entièrement votre avis. Il y a une façon subtile de nous faire accepter n'importe quoi. Vigilance. Prions.
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

Gnôsis
Censor
Censor
Messages : 59
Inscription : sam. 11 oct. 2014, 21:50
Conviction : Catholique & Orthodoxie orientale
Localisation : Languedoc Roussillon

Re: Le Saint Père et les homosexuels

Message non lu par Gnôsis » mer. 15 oct. 2014, 16:55

jean_droit a écrit :CITE DU VATICAN (Reuters) - Le Vatican estime dans un document présenté lundi, à mi-parcours du synode, que les homosexuels "ont des dons et des qualités à offrir à la communauté chrétienne", signe d'un changement de ton notable même si l'Eglise ne revient pas sur sa condamnation des actes homosexuels et son opposition au mariage gay.

Sans surprise, les organisations catholiques de défense des droits des homosexuels ont salué un progrès et les groupes conservateurs ont crié à la trahison des valeurs traditionnelles de la famille.

Dans le document "La Relatio post disceptationem", présenté dans la matinée par le cardinal Peter Erdö, rapporteur général de l'assemblée, il est dit que "la question homosexuelle se présente comme un défi éducatif important" aux yeux de l'Eglise catholique.
Défi éducatif ou pas, et c'est bien malheureux pour les homosexuels, pour des raisons tout à fait techniques (que j'essaierai d'expliquer plus tard), les lois divines ne permettent pas à ceux-ci le salut et l'accès au Royaume des cieux. Alors de deux choses l'une : où le chrétien entend bien ignorer les lois divines pour pouvoir accepter et même encourager les dérives actuelles et, dans ce cas, il n'est plus chrétien, ou bien il entend respecter les lois divines et il ne peut continuer à agir avec ceux qui veulent détruire l'Eglise. Je ne parle pas des homosexuels qui, au demeurant, sont pris en otage entre la volonté de Dieu et ceux qui ne veulent pas respecter la Doctrine. Ce que le Pape lui-même pourrait un jour dire sur ce sujet ne changera rien au fonctionnement des lois divines. C'est un état de fait et c'est bien triste pour les homosexuels dont la grosse majorité sont des gens de bonne volonté.

Que Dieu vous bénisse.
"j'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi" (II Timothée, 4, 7).

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3408
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Le Saint Père et les homosexuels

Message non lu par Héraclius » mer. 15 oct. 2014, 17:29

C'est pas comme ça que ça marche. Si un homosexuel vivant dans le péché objectivement parlant se voit promettre monts et merveilles par son Eglise qui lui dit qu'il n'y a aucun probème, il peut difficiement être pleinement coupable de son acte.

Dieu est juste, et la Loi divine n'est pas un code pénal qui frappe aveuglement tout être humain.
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
francismichel
Quæstor
Quæstor
Messages : 348
Inscription : sam. 28 juin 2014, 10:03
Conviction : Chrétien orthodoxe
Localisation : Orleans
Contact :

Re: Le Saint Père et les homosexuels

Message non lu par francismichel » mer. 15 oct. 2014, 17:54

Bonjour,

vous suggère d'écouter un entretien audio où l'on entend le Père Marc Antoine, que je connais personnellement depuis 25 ans et qui est un très bon prêtre, en termes théologique et pastoral, s'exprimer sur la question de l'homosexualité.

Je ne fais pas de commentaire à priori, peut-être y en aura-t-il à l'issue. Il rappelle le projet divin pour l'homme (commandements de Dieu pour l'homme) et en parallèle il évoque cette démarche pastorale nécessaire avec les être humains soumis à une tendance homosexuelle.

Je profite de l'occasion pour dire qu'il est meurtrier de définir une personne par ses actes mauvais. On ne doit donc pas dire un "meurtrier" mais un homme ayant commis un meurtre; un homosexuel mais un homme ou femme ayant une tendance sexuelle homosexuelle.

L'image de Dieu est certes abîmé en tout être humain, mais est toujours présente et active; c'est la ressemblance qui est perdu. Telle est la vision chrétienne orthodoxe. En conséquence, un être soumis à une mauvaise tendance peut toujours changer, sous l'action de la grâce divine associé à l'effort humain.

Propos du Père Marc Antoine:

http://orthodoxie.com/regard-chretien-s ... eauregard/

En Christ

Francis
Saint Séraphin de Sarov : « Acquiers la paix intérieure (sauve ton âme, acquiers l'Esprit Saint), et alors des âmes par milliers trouveront auprès de toi le Salut ».

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Le Saint Père et les homosexuels

Message non lu par etienne lorant » mer. 15 oct. 2014, 17:56

Héraclius a écrit :C'est pas comme ça que ça marche. Si un homosexuel vivant dans le péché objectivement parlant se voit promettre monts et merveilles par son Eglise qui lui dit qu'il n'y a aucun probème, il peut difficiement être pleinement coupable de son acte.

Dieu est juste, et la Loi divine n'est pas un code pénal qui frappe aveuglement tout être humain.
Il se trouve que j'ai connu un homosexuel tout à fait "typé" dans le quartier où je travaille : voix pointue, maquillage, attitude maniérée, etc. Les habitants du quartier l'appelaient "Dalida" ! Un jour, il a disparu, puis est reparu quelques mois plus tard. Après avoir été "bastonné" copieusement par une petite bande du quartier (cinq contre un, très courageux, les gars du coin...), il n'avait plus osé sortir de chez lui. Les mois passèrent...

Un dimanche, je me rends à la messe des pères Rédemptoristes du quartier, et qui je vois ? :l'ex-Dalida qui s'efforçait de chanter avec une voix plus grave. Après son agression, il avait rencontré un des Rédemptoristes, il avait redécouvert son baptême. Une fois converti, il a complètement changé sa vie.

Dans cette affaire, ce qui fut le plus triste, c'est la fermeture du "couvent des pères" qui étaient d'admirables confesseurs. Le couvent a été vendu. L'église a été désacralisée et demeure fermée...
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Gnôsis
Censor
Censor
Messages : 59
Inscription : sam. 11 oct. 2014, 21:50
Conviction : Catholique & Orthodoxie orientale
Localisation : Languedoc Roussillon

Re: Le Saint Père et les homosexuels

Message non lu par Gnôsis » mer. 15 oct. 2014, 18:19

Héraclius a écrit :C'est pas comme ça que ça marche. Si un homosexuel vivant dans le péché objectivement parlant se voit promettre monts et merveilles par son Eglise qui lui dit qu'il n'y a aucun probème, il peut difficiement être pleinement coupable de son acte.

Dieu est juste, et la Loi divine n'est pas un code pénal qui frappe aveuglement tout être humain.
Je suis vraiment désolé mais un homosexuel qui se verrait promettre monts et merveilles par son Eglise n'est, bien sûr, en rien coupable et c'est bien alors l'Eglise qui ne tient pas ses engagements vis à vis des lois divines. Bien sûr que Dieu est juste, mais nous sommes rarement conscients de la façon dont fonctionnent les lois divines. En tout cas, je suis formel, eu égard à son état, un homosexuel ne peut accéder au Royaume des cieux ou bien il s'agit d'un mensonge "démocratique" de plus qui n'a rien à faire dans la doctrine de l'Eglise. Si vous entendez vérifier ce que je vous affirme, je vous conseillerais alors de prendre connaissance de l'hymne à saint Jean-Baptiste composé par Paul Diacre, Warnefrid (740-801) secrétaire du roi lombard Didier et dont les travaux furent repris quelques deux siècles plus tard par Guido d'Arezzo, bénédictin italien (995-1050) qui composa, ni plus ni moins pour la première fois, la gamme musicale qui est l'expression la plus pure de la Loi divine. L'Hymne à st Jean-Baptiste est ainsi conçu :

UT queant laxis
REsonare fibris
MIra gestorum
FAmuli tuorum
SOLve polluti
LAbii reatum
Sancte Johannes

Pour désigner la première note, Paul Diacre utilisa la syllabe UT et non pas DO car DO (domine) représente Dieu et Jean-Baptiste était né de la Femme. Il s'agit d'une gamme descendante qui illustre le fonctionnement de la création et du cosmos (de haut en bas). La gamme s'arrête à la note SI consacrée à Jean-Baptiste et ne va pas plus loin car, plus loin, on change d'octave et on retrouve le DO (Dieu) et comme c'était un hymne à Jean-Baptiste... Eh oui, sans internet les moines de cette époque en savaient plus que nos théologiens d'aujourd'hui. Si donc vous avez envie de connaître le fonctionnement des lois divines, partez donc de cet hymne, armez vous de patience et priez beaucoup jusqu'à ce que l'incommunicable finisse par vous atteindre.
Que Dieu vous bénisse.
"j'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi" (II Timothée, 4, 7).

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1872
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Le Saint Père et les homosexuels

Message non lu par Belin » mer. 15 oct. 2014, 18:42

Voici ce que l'Eglise enseigne:

Si quelqu'un est dans un état de péché mortel et refuse de se convertir, il ira en Enfer.

Et voici ce que l'Eglise ne veut plus dire:

- Si un homosexuel ne veut pas abandonner la pratique de l'homosexualité il ira en Enfer.

Une note: on peut avoir deux homosexuels "actifs" l'un dans son cœur veut et fait tous les efforts possibles pour abandonner définitivement la pratique de l'homosexualité, mais l'autre s'y complaît et ne veut en aucun cas abandonner. Alors même comme apparemment les deux ont des comportements identiques, si les deux persévèrent dans leur état actuel, à l'heure de leur mort l'un sera pris, l'autre ne le sera pas.

Mais les divorcés , les homosexuels, les concubins etc ont la chance que leur péché est évident, et ce qu'ils doivent faire pour s'en sortir l'est tout aussi.

Je suis convaincu qu'il y a beaucoup de personnes qui sont mariés religieusement uniquement pour le "décor extérieur" ou pour satisfaire à une certaine "tradition" mais intérieurement ils ne sont pas différent des concubins. Comme Dieu regarde essentiellement "l'intérieur" et non les apparences je crains , car sur ces cas il n' y a aucun avertissement de l'Eglise!

Commet l'Eglise en la personne du Pape omet de dire cela explicitement, elle commet une faute grave par omission et elle ouvre les portes de l'Enfer à ses brebis! on doit pleurer pour les autorités actuelles de l'Eglise elles auront des comptes à rendre. Prions pour elles!

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Le Saint Père et les homosexuels

Message non lu par etienne lorant » mer. 15 oct. 2014, 19:05

kisito a écrit :Comme l'Eglise en la personne du Pape omet de dire cela explicitement, elle commet une faute grave par omission et elle ouvre les portes de l'Enfer à ses brebis! on doit pleurer pour les autorités actuelles de l'Eglise elles auront des comptes à rendre. Prions pour elles!
Et quant à moi, je prierai pour vous, vous qui n'hésitez pas, d'un coup d'un seul!, à juger et condamner le pape et l'Eglise avec lui ... Est-ce que vous vous rendez compte ?!?
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1872
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Le Saint Père et les homosexuels

Message non lu par Belin » mer. 15 oct. 2014, 19:12

etienne lorant a écrit :
kisito a écrit :Comme l'Eglise en la personne du Pape omet de dire cela explicitement, elle commet une faute grave par omission et elle ouvre les portes de l'Enfer à ses brebis! on doit pleurer pour les autorités actuelles de l'Eglise elles auront des comptes à rendre. Prions pour elles!
Et quant à moi, je prierai pour vous, vous qui n'hésitez pas, d'un coup d'un seul!, à juger et condamner le pape et l'Eglise avec lui ... Est-ce que vous vous rendez compte ?!?
Si ce que j'ai dis est faux dite moi plutôt en quoi c'est faux!
Quand une erreur est évidente il faut le dire st Paul avait critiquer ouvertement Pierre pour un comportement précis.
Savez vous que c'est un pape qui avait autorisé l'inquisition? n'est pas cela qui fait la honte de l'Eglise aujourd'hui? n'est ce pas un pape qui avait autorisé les croisades? vous voulez qu'on ressorte les erreurs de l'Eglise dans son histoire?
Pourquoi vouloir fermer les yeux sur une évidence?

Gnôsis
Censor
Censor
Messages : 59
Inscription : sam. 11 oct. 2014, 21:50
Conviction : Catholique & Orthodoxie orientale
Localisation : Languedoc Roussillon

Re: Le Saint Père et les homosexuels

Message non lu par Gnôsis » mer. 15 oct. 2014, 19:16

kisito a écrit :Voici ce que l'Eglise enseigne:

Si quelqu'un est dans un état de péché mortel et refuse de se convertir, il ira en Enfer.

Et voici ce que l'Eglise ne veut plus dire:

- Si un homosexuel ne veut pas abandonner la pratique de l'homosexualité il ira en Enfer.

Une note: on peut avoir deux homosexuels "actifs" l'un dans son cœur veut et fait tous les efforts possibles pour abandonner définitivement la pratique de l'homosexualité, mais l'autre s'y complaît et ne veut en aucun cas abandonner. Alors même comme apparemment les deux ont des comportements identiques, si les deux persévèrent dans leur état actuel, à l'heure de leur mort l'un sera pris, l'autre ne le sera pas.

Mais les divorcés , les homosexuels, les concubins etc ont la chance que leur péché est évident, et ce qu'ils doivent faire pour s'en sortir l'est tout aussi.

Je suis convaincu qu'il y a beaucoup de personnes qui sont mariés religieusement uniquement pour le "décor extérieur" ou pour satisfaire à une certaine "tradition" mais intérieurement ils ne sont pas différent des concubins. Comme Dieu regarde essentiellement "l'intérieur" et non les apparences je crains , car sur ces cas il n' y a aucun avertissement de l'Eglise!

Commet l'Eglise en la personne du Pape omet de dire cela explicitement, elle commet une faute grave par omission et elle ouvre les portes de l'Enfer à ses brebis! on doit pleurer pour les autorités actuelles de l'Eglise elles auront des comptes à rendre. Prions pour elles!
Vous avez tout à fait raison. Si un homosexuel prend la décision d'arrêter cette pratique (c'est plutôt rare), il peut, au prix d'efforts intenses, se "recadrer" par rapport aux lois divines. Vous avez également raison par rapport aux couples mariés qui "fonctionnent" comme des concubins. Il y a quand même une différence : c'est qu'ils ont reçu le sacrement du mariage et ce n'est pas rien. La seule chose qu'on peut leur reprocher alors, c'est de s'être précipités dans les bras l'un de l'autre sans avoir pris le temps de bien analyser leur situation. Mais qui le fait comme ce devrait être fait ? Ce devrait être le travail des églises d'informer les jeunes couples qui viennent de se "découvrir", des dangers de ratages qui affectent la quasi majorité des mariages. Mais on préfère débiter des niaiseries d'un autre âge du genre "le jeune foyer", etc. si bien qu'on se croirait au patronage. Résultat des courses : les couples en supportent les conséquences toute leur vie. Et je ne parle pas des couples parfaits qui, à cause d'un enseignement au raz des pâquerettes, n'arrivent pas à se reconnaître et donc à accomplir la mission qui leur est naturelle.
Que Dieu vous bénisse.

PS : quant à la question de l'enfer qui est si pratique pour "expédier les affaires courantes" au lieu de réfléchir, je vous suggère de ne pas en abuser.
"j'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi" (II Timothée, 4, 7).

Avatar de l’utilisateur
Le croisé
Censor
Censor
Messages : 119
Inscription : lun. 11 août 2014, 18:46
Conviction : Catholique romain

Re: Le Saint Père et les homosexuels

Message non lu par Le croisé » mer. 15 oct. 2014, 20:00

Bonjour,

Je ne comprends pas très bien vos inquiétudes :zut: . Il ne s'agit pas de remettre en cause la condamnation de l'homosexualité mais de promouvoir l'accueil des homosexuels (pratiquants ou non) et donc d'accueillir des pêcheurs comme les autres tout en leur montrant le bon chemin : n'est-ce pas la vocation de l'Eglise ?

Cordialement,
Le croisé
Ad majorem Dei gloriam.
« Pour la plus grande gloire de Dieu »

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités