Les fêtes juives

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Avatar de l’utilisateur
MariaMagdala
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 498
Inscription : jeu. 22 sept. 2011, 20:10

Les fêtes juives

Message non lu par MariaMagdala » mer. 23 mai 2012, 16:55

Bonjour à toutes et à tous.

J'aimerai vous soumettre une interrogation.
Est-il possible pour un catholique pratiquant d'intégrer à sa pratique, les fêtes juives.

Notre fête de Pâques par exemple, est elle une "Christianisation" de la fête de Pessah? Shabbat - jour du Seigneur?

On a un socle commun avec le peuple juifs, alors pourquoi le christianisme a-t-il abandonné les autres fêtes? (ça peut en faire beaucoup :) sur une année )

Je crois que la communauté des Béatitudes fait shabbat, par exemple. Alors est ce permis?

Merci d'avances pour vos lumières!

God bless you!
" A celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré" (Mc 4,25)
" A celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir " (Lc 8,18)

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Les fêtes juives

Message non lu par Raistlin » mer. 23 mai 2012, 17:08

Je réponds, peut-être à tort, un NON catégorique.

Fêter Pessah n'a aucun sens alors que seule la Pâque de Jésus est importante. Fêter Hanouka (la fête de la lumière je crois) n'a aucun sens alors que nous fêtons à Noël la venue dans le monde de la vraie lumière. Observer le Sabbat n'a aucun sens alors que nous devons sanctifier le dimanche, le jour de la Résurrection.

Soit nous appartenons à la Nouvelle Alliance, soit à l'Ancienne. Mais les grands-écarts pour ménager la chèvre et le chou me semblent plus dangereux qu'autre chose.

Fraternellement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
MariaMagdala
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 498
Inscription : jeu. 22 sept. 2011, 20:10

Re: Les fêtes juives

Message non lu par MariaMagdala » mer. 23 mai 2012, 17:41

Quelle rapidité :clap:

Je ne dis pas que c'est pour les substituer, les unes aux autres. Certaines, comme Hanouka, par exemple, n'ont peut être plus lieu d'être comme vous dites.

Je suis catholique pratiquante et j'ai donc peu de formation sur les fêtes juives. Mais nos célébrations ne reposent alors que sur le Nouveau Testament.

Je regarde un peu sur Wikipédia (oui, ce n'est pas forcément la référence du siècle): je prends par exemple la fête (qui n'est pas vraiment une fête) de Roch Hodech. Si j'ai bien compris c'est pour honorer le fait que Dieu aurait confier aux hommes le compte des mois et les femmes y serait à l'honneur car elles n'auraient pas sacrifier leurs boucles d'oreilles au veau d'or.

Ou Souccot, la fête des Tentes ( ou des récoltes) ou Pourim.

Voila, je ne vais pas d'avantage étalée une culture qui n'est pas la mienne, mais je trouve dommage que notre calendrier liturgique oubli un peu les anciens prophètes et tout ce passé...

Cela n'entache en rien notre Seigneur... Après ce n'est bien sur qu'anecdotique, l'essentiel est dans notre Dieu.
" A celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré" (Mc 4,25)
" A celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir " (Lc 8,18)

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Les fêtes juives

Message non lu par Raistlin » mer. 23 mai 2012, 17:50

Je ne mets pas du tout en doute votre catholicité, et j'avais bien compris que vous ne proposiez pas de substituer les fêtes juives aux fêtes chrétiennes (encore heureux ! :-D ).

Ce que j'ai voulu dire, c'est qu'il ne fait pas sens de participer aux deux types de fêtes, sauf dans un cadre très particulier (dialogue inter-religieux, etc.). Ma question est : pourquoi le faire ? Qu'est-ce qui peut bien manquer aux fêtes chrétiennes pour célébrer les fêtes juives ? Ce serait un peu comme vouloir revenir à la circoncision alors que nous avons le Baptême... J'ai une aime juive convertie au christianisme qui a fait circoncire ses 3 fils mais parce qu'elle voulait leur transmettre cette identité de juifs, pas parce qu'elle pensait que pratiquer la circoncision était une manière de plaire à Dieu ou de Le célébrer.

Eh puis, participer à une fête religieuse, c'est en théorie se reconnaître dans la religion qui la célèbre. Or le chrétien n'a pas, selon moi, à se reconnaître dans le judaïsme mais dans le Christ et dans lui seul. Je comprends bien que les Juifs sont nos frères aînés dans la foi mais il ne faut pas pousser, à mon avis, l'affinité trop loin. Le judaïsme actuel, issu du pharisianisme, n'est pas si compatible que ça avec le christianisme.

Bien à vous,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
MariaMagdala
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 498
Inscription : jeu. 22 sept. 2011, 20:10

Re: Les fêtes juives

Message non lu par MariaMagdala » mer. 23 mai 2012, 18:07

Vous avez raison Raistlin.

Ces fêtes la sont peut être plus culturelles que spirituelles finalement.
C'est l'histoire d'un peuple et les chrétiens ne sont pas un peuple....
" A celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré" (Mc 4,25)
" A celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir " (Lc 8,18)

Avatar de l’utilisateur
MariaMagdala
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 498
Inscription : jeu. 22 sept. 2011, 20:10

Re: Les fêtes juives

Message non lu par MariaMagdala » mer. 23 mai 2012, 18:10

Encore ces sacrés Pharisiens :rire:
" A celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré" (Mc 4,25)
" A celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir " (Lc 8,18)

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Les fêtes juives

Message non lu par Raistlin » mer. 23 mai 2012, 18:11

coralie68 a écrit :Encore ces sacrés Pharisiens :rire:
Ils sont partout, même au fond de notre coeur. ;)
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
MariaMagdala
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 498
Inscription : jeu. 22 sept. 2011, 20:10

Re: Les fêtes juives

Message non lu par MariaMagdala » mer. 23 mai 2012, 18:23

:fleur: Merci!
" A celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré" (Mc 4,25)
" A celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir " (Lc 8,18)

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 772
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: Les fêtes juives

Message non lu par Anaisunivers » mer. 23 mai 2012, 19:07

Raistlin a écrit :Le judaïsme actuel, issu du pharisianisme, n'est pas si compatible que ça avec le christianisme.
Je fais peut-être erreur, mais les Juifs actuels reconnaissent que le pharisianisme fut une secte. Ils n'ont donc pas intérêt à s'en inspirer.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11099
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Les fêtes juives

Message non lu par Fée Violine » mer. 23 mai 2012, 19:36

Sans doute pas une secte au sens péjoratif actuel, mais plutôt au sens général, juste une tendance. De même qu'à l'époque du Christ il y avait des sadducéens, des zélotes, des anawim, mais tous ces groupes de gens faisaient partie du judaïsme (bien que la notion de judaïsme n'ait pas existé à l'époque).
Après 70, les sadducéens n'avaient plus de raison d'être, puisqu'ils étaient prêtres du Temple (si je ne me trompe pas).
Les zélotes aussi ont disparu puisque les Romains ont gagné la guerre et que les juifs ont dû quitter la Judée.
Les anawim étaient juste des groupes spirituels.
Les pharisiens étaient donc les seuls véritables représentants de la religion, et d'ailleurs leur enseignement était assez proche de celui du Christ, avec des limites bien sûr.

Avatar de l’utilisateur
Mister be
Quæstor
Quæstor
Messages : 238
Inscription : jeu. 10 févr. 2011, 1:07

Re: Les fêtes juives

Message non lu par Mister be » mer. 23 mai 2012, 20:20

J'ai une question à vous poser
-Comment pouvez-vous comprendre vos rites et coutumes à travers vos fêtes sans vous référer à leur origine?
-Comment pouvez-vous comprendre votre liturgie issue largement de la liturgie synagonale?
-Comment comprendre le symbolisme et le rituel de votre religion sans savoir et comprendre d'où ça vient et pourquoi?
Il y a 7 fêtes incontournables dites fêtes de l'Eternel
1) . Pessah - la fête de la Pâque souvenir de la sortie d’Égypte. Pour les chrétiens CRUCIFIXION
2) . Les pains sans levain - Pendant sept jours, vous mangerez des pains sans levain. Pour les chrétiens La Poursuite, la Sainteté
3) . Fête des prémices - une fois entrés dans le pays que je vous donne vous y ferez la moisson, Pour les chrétiens la Résurrection de Jésus
4). Pentecôte - fête de la récolte, commémoration de la Loi donné à Moïse, Pour les chrétiens Le Don de l’Esprit Saint
5). Roch Hashana – Nouvel an, fête du Shofar. (corne de bélier, sonne) repos sabbatique. Pour les chrétiens la Repentance
6). Yom Kippour – Le Grand Pardon - jour de l'Expiation. Pour les chrétiens Le Jour du Jugement
7). Succot – La fête des Cabanes - souvenir de la traversée d’Égypte Pour les chrétiens La Nouvelle Jérusalem Juifs, chrétiens rien de bien changé, Dieu est le même et vous invite à ses fêtes
Nous pouvons voir les similitudes entre les fêtes correspondantes si vous le désirez et je vous invite à aller fêter shabbat et les fêtes du Seigneur au sein d'une congrégation de Juifs messianiques et même dans certaines synagogues Juives libérales...Nous sommes très accueillant et nous ne faisons pas de prosélytisme...beaucoup de Cathos viennent faire shabbat avec nous!

Vous pouvez avoir vos fêtes mais les fêtes de l'Eternel sont incontournables si vraiment on a la foi en au D.ieu Un d' Israël
Vous allez fêter la Pentecôte et nous fêtons doublement la fête par le don de la thora et le Rouah Hakkodesh(Esprit saint) Tout est lié!

Maintenant vous parlez beaucoup à tort des Pharisiens car sans eux,nous ne liriez pas la Bible aujourd'hui

Avatar de l’utilisateur
Mister be
Quæstor
Quæstor
Messages : 238
Inscription : jeu. 10 févr. 2011, 1:07

Re: Les fêtes juives

Message non lu par Mister be » mer. 23 mai 2012, 20:31

Anaisunivers a écrit :
Raistlin a écrit :Le judaïsme actuel, issu du pharisianisme, n'est pas si compatible que ça avec le christianisme.
Je fais peut-être erreur, mais les Juifs actuels reconnaissent que le pharisianisme fut une secte. Ils n'ont donc pas intérêt à s'en inspirer.
Le Judaïsme hasidique n'est pas non plus reconnu par les orthodoxes et pourtant....

Avatar de l’utilisateur
Mister be
Quæstor
Quæstor
Messages : 238
Inscription : jeu. 10 févr. 2011, 1:07

Re: Les fêtes juives

Message non lu par Mister be » mer. 23 mai 2012, 20:33

Fée Violine a écrit :Sans doute pas une secte au sens péjoratif actuel, mais plutôt au sens général, juste une tendance. De même qu'à l'époque du Christ il y avait des sadducéens, des zélotes, des anawim, mais tous ces groupes de gens faisaient partie du judaïsme (bien que la notion de judaïsme n'ait pas existé à l'époque).
Après 70, les sadducéens n'avaient plus de raison d'être, puisqu'ils étaient prêtres du Temple (si je ne me trompe pas).
Les zélotes aussi ont disparu puisque les Romains ont gagné la guerre et que les juifs ont dû quitter la Judée.
Les anawim étaient juste des groupes spirituels.
Les pharisiens étaient donc les seuls véritables représentants de la religion, et d'ailleurs leur enseignement était assez proche de celui du Christ, avec des limites bien sûr.
Vous oubliez les Esséniens ...Les Nazoréens(Samson)...

Avatar de l’utilisateur
Mister be
Quæstor
Quæstor
Messages : 238
Inscription : jeu. 10 févr. 2011, 1:07

Re: Les fêtes juives

Message non lu par Mister be » mer. 23 mai 2012, 20:47

Raistlin a écrit :Je ne mets pas du tout en doute votre catholicité, et j'avais bien compris que vous ne proposiez pas de substituer les fêtes juives aux fêtes chrétiennes (encore heureux ! :-D ).

Ce que j'ai voulu dire, c'est qu'il ne fait pas sens de participer aux deux types de fêtes, sauf dans un cadre très particulier (dialogue inter-religieux, etc.). Ma question est : pourquoi le faire ? Qu'est-ce qui peut bien manquer aux fêtes chrétiennes pour célébrer les fêtes juives ? Ce serait un peu comme vouloir revenir à la circoncision alors que nous avons le Baptême... J'ai une aime juive convertie au christianisme qui a fait circoncire ses 3 fils mais parce qu'elle voulait leur transmettre cette identité de juifs, pas parce qu'elle pensait que pratiquer la circoncision était une manière de plaire à Dieu ou de Le célébrer.

Eh puis, participer à une fête religieuse, c'est en théorie se reconnaître dans la religion qui la célèbre. Or le chrétien n'a pas, selon moi, à se reconnaître dans le judaïsme mais dans le Christ et dans lui seul. Je comprends bien que les Juifs sont nos frères aînés dans la foi mais il ne faut pas pousser, à mon avis, l'affinité trop loin. Le judaïsme actuel, issu du pharisianisme, n'est pas si compatible que ça avec le christianisme.

Bien à vous,

Il n'empêche que c'est le D.ieu des Juifs que vous vénèrez...!

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11099
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Les fêtes juives

Message non lu par Fée Violine » mer. 23 mai 2012, 21:53

Mister be a écrit :
Fée Violine a écrit :Sans doute pas une secte au sens péjoratif actuel, mais plutôt au sens général, juste une tendance. De même qu'à l'époque du Christ il y avait des sadducéens, des zélotes, des anawim, mais tous ces groupes de gens faisaient partie du judaïsme (bien que la notion de judaïsme n'ait pas existé à l'époque).
Après 70, les sadducéens n'avaient plus de raison d'être, puisqu'ils étaient prêtres du Temple (si je ne me trompe pas).
Les zélotes aussi ont disparu puisque les Romains ont gagné la guerre et que les juifs ont dû quitter la Judée.
Les anawim étaient juste des groupes spirituels.
Les pharisiens étaient donc les seuls véritables représentants de la religion, et d'ailleurs leur enseignement était assez proche de celui du Christ, avec des limites bien sûr.
Vous oubliez les Esséniens ...Les Nazoréens(Samson)...
Non, je n'oublie pas les esséniens. Mais aux dernières nouvelles, il n'est pas du tout certain que ces fameux esséniens aient vraiment existé, bien qu'ils soient à la mode!
Quant aux nazôréens, c'étaient quelques individus et non des groupes.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Trinité et 4 invités