Sur l'avortement

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
mc
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 31 mai 2004, 8:07

Sur l'avortement

Message non lu par mc » mer. 09 juin 2004, 9:26

Découvert :heart: ce matin ce nouveau site PRO VIE français, collectif.
http://www.30anscasuffit.com/
(1975-2005),
1)Rendre aux femmes leur liberté de choix en développant une vraie alternative à l'IVG
2) Oser parler de l'avortement, ses méthodes, ses raisons, ses conséquences.

http://www.survivants.com/
Surtout ne pas hésiter à partager une information, une réflexion ou encore encourager sur le Surviforum!
http://www.survivants.com/esppublic/forum.php3
itout pour le forum du tout nouveau 30anscasuffit.com

Avatar de l’utilisateur
marie
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : mar. 07 sept. 2004, 22:38

Message non lu par marie » jeu. 16 sept. 2004, 21:14

la question est : la France offre t-elle suffisamment de places aux enfants abandonnés ? et autre question la France offre t-elle aux futurs adoptants l'occasion d'adopter ? la réponse est NON dans les 2 cas

MB
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 977
Inscription : lun. 26 juil. 2004, 0:03

Message non lu par MB » jeu. 16 sept. 2004, 21:30

marie a écrit :la question est : la France offre t-elle suffisamment de places aux enfants abandonnés ? et autre question la France offre t-elle aux futurs adoptants l'occasion d'adopter ? la réponse est NON dans les 2 cas
Oui, la possibilité existe d'abandonner son enfant avec l'accouchement sous X ; à l'époque, ça a d'ailleurs été conçu comme une possibilité de sortie pour les femmes enceintes qui ne voulaient pas garder leur enfant, sans pour autant avorter. Il faudrait voir comment l'administration "gère" les enfants qui se trouvent dans cette situation, je crois qu'en effet, ce n'est pas optimal (s'il y a des gens qui s'y connaissent, j'attends leurs réflexions).
Mais supposons que les formalités d'adoption d'enfants nés sous X soient finalement faciles : dans ce cas-là, si les femmes en "grossesse non désirée" ( :sick: avec cette expression) peuvent mener leur grossesse à terme et accoucher sous X, pourquoi sont-elles si nombreuses à ne pas le faire ? La question est sans doute bête, mais il faudrait peut-être la poser.

Amicalement

Avatar de l’utilisateur
Sophia
Barbarus
Barbarus

Message non lu par Sophia » ven. 17 sept. 2004, 20:28

Pour parler vulgairement: il y a plus de demandes que d'offres. C'est une des raisons pour lesquels les gens se tournent vers l'étranger.
Un enfant né sous X est adopté dès que le délai permettant à la mère de reprendre son enfant est écoulé...ce délai a d'ailleurs été raccourci dernièrement, preuve qu'il manque des enfants à adopter. J'ai même entendu parler d'un père qui voulait récuperer son enfant, il n'a pas pu! (pourtant un enfant se fait à 2...)

Je crois tout simplement que l'avortement est si banal que les femmes enceintes qui ne veulent pas de cet enfant préfèrent avorter, c'est tellement facile, et si le délais légal en France est dépassé...le planning familial organise un petit voyage en Angleterre. Accoucher sous X est certainement très difficile: mener une grossesse à terme, voir et abandonner son enfant, et pour certaines, même sans amour, se demander toute sa vie si cet enfant va bien et s'il est heureux. Mais c'est certainement plus courageux que d'avorter. Accoucher sous X c'est assumer, et donner une chance à un enfant: les bébés sont adoptés immédiatement.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Message non lu par Christophe » ven. 17 sept. 2004, 21:02

sof94 a écrit :Accoucher sous X c'est assumer.
[align=justify]C'est assumer, mais seulement partiellement. C'est éviter le pire : l'infanticide. Mais c'est un abandon.
Pour répondre à MB, il me semble que "l'accouchement sous X" n'est pas une solution mise en avant par les promoteurs de l'infanticide (planning familiale et autres associations criminelles). Comme le dit très justement Sophie, il est tellement plus facile d' "interrompre" ( :sick: ) une grossesse indésirée que de la mener à son terme...
Il paraît que la "libération de la femme" passe par là. :arrow: [/align]

Chaleureusement
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1559
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

Re: Nouveau site français PROVIE: 30anscasuffit.com

Message non lu par FMD » ven. 17 sept. 2004, 22:05

[align=justify]Ce que je vais dire vous paraîtra sans doute assez mièvre mais il est à mes yeux primordial de le rappeler : il ne s'agit ici nullement de condamner les femmes qui avortent mais de dénoncer objectivement le crime que représente l'avortement. En ce sens, si une femme confrontée à cette déchirure lit mes propos je tiens à lui réaffirmer que je ne me considère en rien plus « juste » qu'elle et que je n'ai pas de prétentions pharisiennes, ou tout du moins je m'efforce de ne pas en avoir.

Depuis la libéralisation de l'avortement on constate que ce sujet est véritablement devenu tabou en France tant il est assimilé à un véritable « Progrès », à une liberté inaliénable de la femme, que seuls quelques « intégristes » oseraient remettre en question. Tout d'abord j'ai toujours trouvé cela assez paradoxal d'entendre sans cesse les ardents défenseurs de l'avortement parler de « liberté » car force est de constater que dans bon nombre de cas la pression du corps social exercée sur la femme est si forte que celle-ci doit quasiment se résigner à avorter. Encore une fois je ne vais pas essayer de me cacher derrière un discours rassurant, chaque jour je côtoie des jeunes filles qui ont, osons le dire, une certaine expérience sexuelle et il m'est arrivé fréquemment d'aborder avec elles la thématique de l'avortement, et plus précisément leur réaction si elles venaient à tomber enceinte. Hélas la plupart m'ont confié qu'elles recourraient probablement à l'avortement dans une telle situation, mais le plus intéressant - ce qui nous permettra peut-être d'ébaucher une solution à ce fléau - est de comprendre pourquoi des jeunes filles se retrouvent dans une situation si douloureuse. C'est en répondant à ce « pourquoi » que l'avortement est loin d'apparaître comme une liberté, en effet les arguments les plus fréquemment avancés sont la réaction des parents et des proches, la charge financière que représente une enfant ainsi que l'entrave aux études ou à la carrière professionnelle.

À défaut de proposer une politique éducative adaptée aux adolescents, il est donc urgent que l'État cesse son inacceptable hypocrisie qui consiste à s'alarmer de la disparition des valeurs alors qu'il fait tout pour justement les saper en permettant par exemple à des adolescentes d'avorter sans même que leurs parents soient au courrant, ce qui dépasse l'entendement ! Autre point crucial, celui du regard des autres : il est primordial d'arrêter de considérer avec un air moralisateur les jeunes filles qui ont le courage de garder malgré tout l'enfant qu'elles portent ! Oui, elles ont peut-être fait une erreur mais elles ont su l'assumer dignement, et il leur a fallu bien souvent plus de courage pour accepter de garder cet enfant que n'en auront jamais leurs « juges ». Quant aux problèmes matériels, il est nécessaire de créer une structure coopérative entre l'État, les entreprises et les familles permettant d'assurer aux jeunes mères d'élever correctement leurs enfants sans pour autant devoir tirer un trait sur leur avenir.

Bien entendu toutes ces actions doivent être accompagnées en parallèle d'une vaste campagne de sensibilisation de la population afin de dévoiler sans fards ni artifices toute l'horreur de ce véritable crime contre l'humanité qui fait chaque année des centaines de milliers de victimes innocentes en France.[/align]

Avatar de l’utilisateur
Sophia
Barbarus
Barbarus

Message non lu par Sophia » ven. 17 sept. 2004, 23:33

Il est vrai qu'accoucher sous X n'est pas véritablement assumer, mais c'est quand même poursuivre une grossesse jusqu'au bout...et revenir de la maternité les mains vides. A l'heure ou l'avortement est normal, une femme qui accouche sous X est très mal considerée: comment peut-on abandonner son enfant? (Mais comment peut-on le tuer?!)

Je me permets de parler des femmes qui avortent, certes nous parlons ici de l'acte, mais sans acteurs il n'y a plus d'acte, je n'ai pas de compassion pour elles, pourtant je sais que certaines souffrent en avortant. C'est peut être dur, mais il y a une vie innocente qui paie, et cette vie n'est même pas reconnue.
De nos jours il existe une multitude de moyens de contraception, bien sûr aucun n'est fiable à 100%, mais combien d'avortements sont réellement liés à un accident de contraception? (je ne parle pas d'un oubli de pilule, pour moi c'est totalement irresponsable).
J'estime que lorsque l'on choisit d'avoir des rapports sexuels, on s'expose au "risque" d'avoir un enfant, et, quand on s'estime assez mûr(e) pour avoir une vie sexuelle on sait que ce ne sont pas des cigognes qui apportent les bébés...les rapports sexuels servent à faire des enfants, ça fait très réactionnaire de le dire, mais c'est la vérité.
Il faut savoir assumer la conséquence de ses actes, surtout que là, il y a une vie en jeu.

Il faudrait aussi parler des hommes, parce qu'un enfant se fait à 2, et je ne pense pas me tromper en disant que beaucoup de femmes vont avorter seules. Mais jusqu'à présent ce sont les femmes qui portent les enfants, donc je mets les hommes de côté, d'autant plus que si une femme désire avorter alors que le père souhaite s'occuper de l'enfant, c'est elle qui aura le dernier mot.

L'avortement est tristement banal, il est entré dans les moeurs, l'embryon n'a aucun statut, on l'aime quand on le désire, il n'est rien lorsqu'on veut s'en débarrasser. Il est très difficile de faire comprendre à ceux pour qui l'avortement est une liberté, que l'avortement est un crime.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Message de Jean-Paul II aux femmes ayant avortées

Message non lu par Christophe » ven. 08 oct. 2004, 12:32

[align=justify]Je voudrais adresser une pensée spéciale à vous, femmes qui avez eu recours à l'avortement. L'Église sait combien de conditionnements ont pu peser sur votre décision, et elle ne doute pas que, dans bien des cas, cette décision a été douloureuse, et même dramatique. Il est probable que la blessure de votre âme n'est pas encore refermée. En réalité, ce qui s'est produit a été et demeure profondément injuste. Mais ne vous laissez pas aller au découragement et ne renoncez pas à l'espérance. Sachez plutôt comprendre ce qui s'est passé et interprétez-le en vérité. Si vous ne l'avez pas encore fait, ouvrez-vous avec humilité et avec confiance au repentir: le Père de toute miséricorde vous attend pour vous offrir son pardon et sa paix dans le sacrement de la réconciliation. Vous vous rendrez compte que rien n'est perdu et vous pourrez aussi demander pardon à votre enfant qui vit désormais dans le Seigneur. Avec l'aide des conseils et de la présence de personnes amies compétentes, vous pourrez faire partie des défenseurs les plus convaincants du droit de tous à la vie par votre témoignage douloureux. Dans votre engagement pour la vie, éventuellement couronné par la naissance de nouvelles créatures et exercé par l'accueil et l'attention envers ceux qui ont le plus besoin d'une présence chaleureuse, vous travaillerez à instaurer une nouvelle manière de considérer la vie de l'homme.[/align]
(Jean-Paul II, Evangelium Vitae, § 99)
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

mc
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 31 mai 2004, 8:07

Bd/manga pro-vie (catholique) : "Umbert the Unborn"

Message non lu par mc » sam. 09 oct. 2004, 9:48

:heart: http://www.umberttheunborn.com

C'est une pure merveille, pleine d'amour et d'humour, qui s'adresse à tous.
UMBERT, THE UNBORN, (A WOMB WITH A VIEW)
par Gary Cangemi,
Circle Press 2003
Circle Media, Inc.
432 Washington Ave.
North Haven,
CT 06473
(203) 230-3800
ISBN 0-9743 661-1-0

avec le support de mouvements américains provie, comme
Priests for Life et National Right to life.

des 'mangas' avec pour héros, Umbert, être humain au stade embryonnaire. 77 pages et autant de petites histoires et réflexions
bien ajustées.

Un must pour tous les pro-vie!

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Message non lu par Christophe » sam. 09 oct. 2004, 13:39

Bonjour

Savez-vous si on peut trouver cette bande dessinée dans les librairies françaises ?

Amicalement
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

elisseievna
Senator
Senator
Messages : 689
Inscription : ven. 08 oct. 2004, 3:08

!

Message non lu par elisseievna » jeu. 30 déc. 2004, 5:40

"Quant aux problèmes matériels, il est nécessaire de créer une structure coopérative entre l'État, les entreprises et les familles permettant d'assurer aux jeunes mères d'élever correctement leurs enfants sans pour autant devoir tirer un trait sur leur avenir. "

avant de se permettre de dire quoi que ce soit sur le sujet de l'avortement, les "anti-IVG" devraient avoir résolu ces problemes materiels, pour les femmes ou les couples qui auraient envie de garder un enfant non desiré au départ : laisser vivre pour laisser crever apres la naissance, drole de morale ...

on peut certes denoncer la pression exercer sur une femme pour qu'elle avorte (ou pour qu'elle accouche sur X), on peut certes regretter qu'il y a ait encore des avortements malgré la contraception, mais cela ne remet pas en cause le droit d'avorter (dans les premieres semaines) pour celles qui a un moment ne veulent vraiment pas continuer une grossesse.

"Bien entendu toutes ces actions doivent être accompagnées en parallèle d'une vaste campagne de sensibilisation de la population afin de dévoiler sans fards ni artifices toute l'horreur de ce véritable crime contre l'humanité qui fait chaque année des centaines de milliers de victimes innocentes en France."

quand vous vous égratiniez et perdez quelques cellules de votre propre corps, leur faites vous un enterrement dramatique ?! parler de "crime contre l'humanité" est insensé par rapport a la realité concrete d'un embryon microscopique.

quant à l'accouchement sous X, c'est une une "liberté" indispensable, dans certains cas, que l'on souhaite rares, de plus en plus rares,
mais pour ce qui est de son utilisation comme alternative à l'avortement : ne voyez vous pas la monstruosité qu'il y a à pousser une femme à mener à terme une grossesse pour ensuite la séparer, radicalement, definitivement, de l'enfant, qu'elle a porté pendant neuf ans et qui n'a plus rien de l'embryon microscopique ?

je suis abassourdie par certaines choses que je lis ici, j'ai l'impression de lire une humanité vivant "sous cloche", loin des réalités et de certaines sensibilités, dans un monde de dogmes.

Avatar de l’utilisateur
aramis
Censor
Censor
Messages : 100
Inscription : dim. 12 déc. 2004, 23:49
Localisation : Franconville

Message non lu par aramis » ven. 31 déc. 2004, 0:57

Vois, je mets devant toi la vie et la mort... Choisis la vie (Deutéronome 30,19)

Comme je l'ai déjà écrit ailleurs, je ne souhaite en aucun cas remetre en cause la loi sur l'IVG. En aucun cas non plus je ne souhaite que l'on condamne ces jeunes femmes en détresse qui croient que l'avortement est la seule, ou la meilleure solution.
J'ajoute qu'il est hypocrite de se préoccuper de la vie du foetus, et de ne pas se soucier de ce que deviendra l'enfant quand il sera né...

MAIS JE ME DESOLE DE CONSTATER QUE NOTRE SOCIETE PRIVILEGIE LA CULTURE DE MORT A LA DEFENSE DE LA VIE.

Pour lutter contre cette culture de mort, il faut donner aux jeunes femmes les moyens de garder leurs enfants. On doit pouvoir continuer ses étude et élever un enfant. On doit pouvoir faire vivre sa famille, aussi nombreuse soit-elle grace au fruit de son travail, aussi humble soit-il. On doit pouvoir scolariser son enfant handicapé dans n'importe quelle école. On doit pouvoir garder une vie sociale et culturelle, même en décidant de garder un enfant gravement handicapé. Etc....

Le vrais combat des catholiques doit se situer sur ce terrain là.
Inutile de manifester devant les hopitaux qui pratiquent l'avortement. Ce combat est courageux mais incompris, et salit nos convictions.
Rendons l'avortement inutile... cela sera bien plus efficace.
Dépassionner l'homme pour les choses terrestres, j'appelle cela une spiritualité de massacre. (François Varillon. 1980)

mc
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 31 mai 2004, 8:07

Message non lu par mc » sam. 01 janv. 2005, 13:51

Christophe a écrit :Bonjour

Savez-vous si on peut trouver cette bande dessinée dans les librairies françaises ?

Amicalement
Christophe
Des amis évangéliques ici à Genève aimeraient bien faire traduire cette bande dessinée en français mais les moyens financiers manquent.
Est ce que des maisons comme EDIFA ou les Editions du Triomphe spécialisées dans les vies de saints et les BD seraient intéressées?
TOutes les bonnes volontés bienvenues!

mc
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 31 mai 2004, 8:07

Message non lu par mc » sam. 01 janv. 2005, 13:59

Rappel : quand l'avortement est illégal, il y en a moins! cf. l'exemple magistral de la Pologne. C'est le seul crime qui soit légal! on a abolit la peine de mort pour les coupables et on la justifie par tous les moyens pour les innocents!
L'avortement illégal ne se pratique plus avec les aiguilles à tricoter mais avec l'outillage moderne et les compétences modernes.
La légalisation de l'avortement fait exploser les chiffres. On le voit en France... qui selon l'Ined est finalement passée de 50'000/60'000 avortements clandestins avant 1975 à 200'000/220'000 annuels actuellement. Tout ce que l'on peut sauver comme vies sont des vies... sauvées!
On doit lutter sur tous les fronts. Tous les fronts!
Pour les manifestations devant les hopitaux, elles ont aussi sauvé des vies aux USA!
A noter que là bas depuis les mandats d'un certain président anti avortement, les chiffres ont chuté.

mc
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 31 mai 2004, 8:07

Message non lu par mc » sam. 01 janv. 2005, 14:13

J'ai dans les mains le remarquable bulletin mensuel de la Fondation ASME (Aide Suisse pour la Mère et l'Enfant http://www.mamma.ch/ )
no.27 de décembre 2004. un article repris du COmmuniqué de Presse de la "Jeunesse pour la Vie" du 13 octobre 2004 compte rendu du w.end à Vienne des avorteurs du monde entier...
1) une pro avorteuse polonaise a conseillé un emploi "circonspect" de cette contre-vérité qui dit qu'une loi libérale empêcherait les femmes de mourir à cause d'avortements "peu sécurisés". En effet, depuis l'introduction en 1990, d'une législation plus stricte en Pologne, la mortalité liée aux grossesses a diminué...
2)Sinon les avorteurs réunis veulent changé le discours sur la maternité qu'ils considèrent 'patriarchal' et donner un sens nouveau à cette abomination qu'est l'avortement. le présenter comme une décision moralement bonne et fondamentalement positive.
3)Ils veulent faire intégrer l'avortement dans le système de santé courant afin de faire tomber les barrières et les freins (d'où l'importance, Aramis, de ne pas se faire pièger par le discours ambiant!!!!!!). 4)Une déléguée avorteuse de l'OMS veut, elle, obliger les médecins par la législation à pratiquer l'avortement, parce que, sinon, ils ne le feraient pas....
5) Une députée du Parlement Européen a mis en garde les pro-avorteme nt quant à l'utilisation de l'argument qui vuet que, dans les pays où l'IVG a été légalisée, le nombre d'avortements ait beaucoup diminué; ceci n'a JAMAIS été vérifié statistiquement (MC... le contraire, oui...) En Finlande, par exemple, le nombre d'avortements chez les jeunes femmes a fortement augmenté en 3 ans...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités