"Défendons l'honneur du Christ" manifeste

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
ami de la Miséricorde
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3171
Inscription : jeu. 15 juin 2006, 15:17
Contact :

"Défendons l'honneur du Christ" manifeste

Message non lu par ami de la Miséricorde » lun. 05 sept. 2011, 10:27

C'est ici

http://www.defendonslecrucifix.org/

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Dernière modification par Cgs le jeu. 27 oct. 2011, 9:58, modifié 1 fois.
Raison : Titre en minuscules

Avatar de l’utilisateur
PriereUniverselle
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1342
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 4:01

Re: "DEFENDONS L'HONNEUR DU CHRIST" manifeste

Message non lu par PriereUniverselle » lun. 05 sept. 2011, 21:51

ami de la Miséricorde a écrit :C'est ici

http://www.defendonslecrucifix.org/

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Et de faire connaître notre indignation auprès des théâtres qui vont produire ces monstruosités.

ami de la Miséricorde
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3171
Inscription : jeu. 15 juin 2006, 15:17
Contact :

Re: "DEFENDONS L'HONNEUR DU CHRIST" manifeste

Message non lu par ami de la Miséricorde » mer. 26 oct. 2011, 14:03

Dernières infos sur la Défense de l'Honneur de Notre Seigneur Jésus-Christ

http://fr.gloria.tv/?media=208764

http://fr.gloria.tv/?media=208766

http://fr.gloria.tv/?media=208766

http://fr.gloria.tv/?media=208759

http://fr.gloria.tv/?media=208758


Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

ami de la Miséricorde
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3171
Inscription : jeu. 15 juin 2006, 15:17
Contact :

Re: "DEFENDONS L'HONNEUR DU CHRIST" manifeste

Message non lu par ami de la Miséricorde » jeu. 27 oct. 2011, 0:03

Dernières informations ce soir sur la Défense de l'Honneur de Notre Seigneur Jésus-Christ

Enorme succès de la manifestation ce soir au Théâtre de la Ville

"Rentrant de la place du Chatelet où plus de 700 personnes priaient devant le théâtre du Chatelet, sur le terre-plein central de la place, je viens d'apprendre que la manifestation s'est bien terminé, les forces de l'ordre ne sont pas intervenues.

Je viens d'entendre le père Guy Gilbert, sur radio Notre Dame où il anime une émission tous les mercredis soir de 22h à minuit, parler de ces spectacles blasphématoires, soutenir l'action de ces jeunes qui prient, et appeler à venir nombreux à la manifestation du 29 octobre à Paris. Un beau soutien..."

Source : http://www.lesalonbeige.blogs.com/

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

ami de la Miséricorde
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3171
Inscription : jeu. 15 juin 2006, 15:17
Contact :

Re: "DEFENDONS L'HONNEUR DU CHRIST" manifeste

Message non lu par ami de la Miséricorde » jeu. 27 oct. 2011, 0:49

Benoît XVI lors de l'audience du mercredi 26 octobre 2011

Comme Jésus, les messagers de paix de son royaume doivent se mettre en marche, doivent répondre à son invitation. Ils doivent partir, mais pas avec la puissance de la guerre ou avec la force du pouvoir. [...]

Dans le passage de l’Evangile que nous avons écouté, Jésus envoie soixante-douze disciples à la grande moisson qu’est le monde, en les invitant à prier le Maître de la moisson pour que les ouvriers ne manquent jamais à sa moisson (cf. Lc 10, 1-3); cependant il ne les envoie pas avec des moyens puissants, mais bien «comme des agneaux au milieu des loups» (v. 3), sans bourse, besace, ni sandales (cf. v. 4). [...]

Les chrétiens ne doivent jamais céder à la tentation de devenir des loups parmi les loups; ce n’est pas avec le pouvoir, avec la force, avec la violence que le royaume de paix du Christ s’étend, mais avec le don de soi, avec l’amour porté à l’extrême, même à l’égard de ses ennemis. Jésus ne vainc pas le monde avec la force des armes, mais avec la force de la Croix, qui est la véritable garantie de la victoire. Et cela a pour conséquence pour celui qui veut être un disciple du Seigneur, son envoyé, d’être également prêt à la passion et au martyre, à perdre sa vie pour Lui, afin que dans le monde triomphent le bien, l’amour, la paix. Telle est la condition pour pouvoir dire, en entrant dans chaque réalité: «Paix à cette maison!» (Lc 10, 5).

Devant la basilique Saint-Pierre se trouvent deux grandes statues des saints Pierre et Paul, facilement identifiables: saint Pierre tient les clefs dans sa main, saint Paul, en revanche, tient une épée à la main. Celui qui ne connaît pas l’histoire de ce dernier pourrait penser qu’il s’agit d’un grand condottiere qui a guidé de puissantes armées et qui, avec son épée, à soumis des peuples et des nations, parvenant à la célébrité et à la richesse avec le sang des autres. C’est en revanche exactement le contraire: l’épée qu’il tient entre les mains est l’instrument avec lequel Paul fut mis à mort, avec lequel il subit le martyre et répandit son propre sang. Sa bataille ne fut pas celle de la violence, de la guerre, mais celle du martyre pour le Christ. Son unique arme fut précisément l’annonce de «Jésus Christ et du Christ crucifié» (1 Co 2, 2). Sa prédication ne se fonda pas sur «des discours persuasifs de la sagesse; c'était une démonstration d'Esprit et de puissance» (v. 4). Il consacra sa vie à apporter le message de réconciliation et de paix de l’Evangile, prodiguant toutes ses énergies pour le faire retentir jusqu’aux extrémités de la terre. Et telle a été sa force: il n’a pas cherché une vie tranquille, commode, loin des difficultés, des contrariétés, mais il s’est consumé pour l’Evangile, il a donné tout son être sans réserves, et il est ainsi devenu le grand messager de la paix et de la réconciliation du Christ. L’épée que saint Paul tient entre les mains rappelle également la puissance de la vérité, qui souvent peut blesser, peut faire mal; l’apôtre est resté fidèle jusqu’au bout à cette vérité, il l’a servie, il a souffert pour celle-ci, il a donné sa vie pour elle. Cette même logique vaut également pour nous, si nous voulons être des annonciateurs du royaume de paix annoncé par le prophète Zacharie et réalisé par le Christ: nous devons être disposés à payer de notre personne, à souffrir en première personne l’incompréhension, le refus, la persécution. Ce n’est pas l’épée du conquérant qui construit la paix, mais l’épée de celui qui souffre, de celui qui sait donner sa vie.

Source : Zenit
Texte intégral : http://www.zenit.org/article-29322?l=french

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Dernière modification par Anne le jeu. 27 oct. 2011, 0:56, modifié 1 fois.
Raison : Ajout du lien de la source

ami de la Miséricorde
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3171
Inscription : jeu. 15 juin 2006, 15:17
Contact :

Re: "Défendons l'honneur du Christ" manifeste

Message non lu par ami de la Miséricorde » jeu. 27 oct. 2011, 23:02

Deux témoignages pour la Défense de l'Honneur de Notre Seigneur Jésus-Christ

http://fr.gloria.tv/?media=209147

http://fr.gloria.tv/?media=209150

En union de prière

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

ami de la Miséricorde
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3171
Inscription : jeu. 15 juin 2006, 15:17
Contact :

Re: "Défendons l'honneur du Christ" manifeste

Message non lu par ami de la Miséricorde » ven. 28 oct. 2011, 13:27

Rappel

Venons témoigner de notre amour pour Jésus-Christ et pour l'Eglise en participant pacifiquement à la manifestation contre la Christianophobie

SAMEDI 29 OCTOBRE 18H PLACE DES PYRAMIDES A PARIS
MANIFESTATION NATIONALE CONTRE LA CHRISTIANOPHOBIE

http://www.youtube.com/watch?v=zOhsEgVB ... r_embedded#!

En grande union de prière

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

Avatar de l’utilisateur
monachorum
Quæstor
Quæstor
Messages : 259
Inscription : mer. 28 sept. 2005, 14:25
Contact :

Re: "Défendons l'honneur du Christ" manifeste

Message non lu par monachorum » ven. 28 oct. 2011, 16:30

Les mous vont encore nous taxer d'intégristes.

Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1948
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Re: "Défendons l'honneur du Christ" manifeste

Message non lu par Isabelle47 » ven. 28 oct. 2011, 16:57

Ne pensez-vous pas que vous leur faites trop d'honneurs à les considérer comme des "artistes" blasphémateurs alors que ce ne sont que des adolescents attardés niveau scatologique cherchant à se faire remarquer, à choquer gratuitement et à faire parler d'eux à peu de frais?
L'indifférence à de telles inepties ne serait-elle pas une meilleure réponse?
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

ami de la Miséricorde
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3171
Inscription : jeu. 15 juin 2006, 15:17
Contact :

Re: "Défendons l'honneur du Christ" manifeste

Message non lu par ami de la Miséricorde » ven. 28 oct. 2011, 19:13

Chers amis,

J'ai entendu sur Radio Dame aux infos de 18h en résumé que l'Eglise Catholique n'est pas l'organisatrice de la manifestation contre la christianophobie. Que ce ne sont pas ses méthodes pour réagir face à ce qui arrive et que le nécessaire a été fait concernant l'affaire des spectacles blasphématoires. Qu'il y avait eu des violences devant le Théatre de la Ville dans les jours précédents.

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

ami de la Miséricorde
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3171
Inscription : jeu. 15 juin 2006, 15:17
Contact :

Re: "Défendons l'honneur du Christ" manifeste

Message non lu par ami de la Miséricorde » ven. 28 oct. 2011, 19:46

Violences en marge d’un spectacle à Paris : la réaction de Mgr Podvin

Les tensions se poursuivent à Paris autour d’une pièce de théâtre. "Sur le concept du visage du fils de Dieu", du dramaturge Romeo Castellucci présentée au Théâtre de la Ville continue de provoquer des soulèvements à l'appel de groupes intégristes chrétiens, qui jugent le spectacle blasphématoire. Une manifestation contre la christianophobie a été convoquée par ces groupes, ce samedi 29 octobre à Paris. Depuis le 20 octobre dernier, date de la première, les manifestants ont perturbé à plusieurs reprises la représentation, parfois violement. L'Eglise catholique en France a condamné ces violences tout en appelant à « une liberté d'expression respectueuse du sacré ». Nous avons joint Mgr Bernard PODVIN, Porte-parole des évêques de France

Déclarations de Mgr Bernard Podvin disponible sur le site des évêques de France

Le Porte-parole des évêques de France apporte les précisions suivantes :

L'Eglise catholique en France condamne les violences perpétrées lors de récents spectacles. Elle n'est pas organisatrice de la manifestation du 29 octobre prochain. Elle promeut le dialogue entre la culture et la foi. Elle réagit quand c'est nécessaire, avec détermination, et toujours par moyens pacifiques. En l'occurrence, la Conférence des évêques de France a communiqué spécifiquement sur Golgota Picnic, après consultation de source sûre. Elle appelle à une liberté d'expression respectueuse du sacré. Elle appelle à un échange avec les élus, concernant cet enjeu. L'Eglise catholique en France n'est, ni intégriste, ni obscurantiste. Les catholiques aspirent, comme citoyens, à être respectés dans ce qui est le cœur de leur foi.


Source : http://www.oecumene.radiovaticana.org/F ... m=facebook

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1948
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Re: "Défendons l'honneur du Christ" manifeste

Message non lu par Isabelle47 » ven. 28 oct. 2011, 20:05

:oui:
merci, Ami de laMisericorde :)
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

ami de la Miséricorde
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3171
Inscription : jeu. 15 juin 2006, 15:17
Contact :

Re: "Défendons l'honneur du Christ" manifeste

Message non lu par ami de la Miséricorde » ven. 28 oct. 2011, 22:10

Voici un article trouvé à l'instant sur le Salon Beige

Citation :

Mgr Centène apporte son soutien aux manifestants du Théâtre de la Ville
Voici son courrier :

"Monsieur, J’ai bien reçu votre courrier daté du 30 septembre courant concernant les spectacles blasphématoires «Golgota picnic» et «Sur le concept du visage du Fils de Dieu».

Comme vous le faites justement remarquer, les manifestations soi-disant culturelles et artistiques attaquant le Christ et son Eglise sont en hausse constante. A l’heure où, en de nombreux pays, les chrétiens subissent, au seul motif de leur foi, de multiples vexations quand leur vie n’est pas tout simplement mise en péril, il me semble effectivement nécessaire de réagir avec fermeté. C’est la raison pour laquelle nous avons organisé, le 19 février dernier, une marche silencieuse en hommage et soutien aux chrétiens du Proche et Moyen-Orient qui subissent, dans l’indifférence quasi-générale, la haine contre Notre Seigneur Jésus Christ et ceux qui cherchent, jour après jour, à mettre leurs pas dans les Siens. C’est aussi pour cela que s’est tenu, le 15 octobre dernier, un colloque mis en place avec l’aide de plusieurs associations présentes sur le diocèse, sur la persécution des chrétiens et le sens du martyre.

Alors que nos frères, en de nombreux endroits, font face avec courage et détermination pour maintenir le trésor de la foi malgré le danger, je ne peux que soutenir toute action visant à défendre, avec charité et fermeté, l’honneur du Christ et de l’Eglise.

Je félicite et j’encourage tous ceux qui, en cohérence avec leur foi, n’hésitent pas à agir publiquement, et qui, bien que n’usant pas de violence, aussi bien verbale que physique, sont emmenés par les forces de police et placés en garde à vue, alors qu’ils manifestent, en toute justice, leur désapprobation face à des spectacles dont l’ignominie dépasse l’entendement même."

Source : Salon beige et
http://francejeunessecivitas.hautetfort ... 644109.pdf

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

Avatar de l’utilisateur
Amfortas
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 138
Inscription : lun. 27 déc. 2010, 19:44

Re: "Défendons l'honneur du Christ" manifeste

Message non lu par Amfortas » sam. 29 oct. 2011, 12:03



Le Porte-parole des évêques de France apporte les précisions suivantes :

L'Eglise catholique en France condamne les violences perpétrées lors de récents spectacles. Elle n'est pas organisatrice de la manifestation du 29 octobre prochain. Elle promeut le dialogue entre la culture et la foi. Elle réagit quand c'est nécessaire, avec détermination, et toujours par moyens pacifiques. En l'occurrence, la Conférence des évêques de France a communiqué spécifiquement sur Golgota Picnic, après consultation de source sûre. Elle appelle à une liberté d'expression respectueuse du sacré. Elle appelle à un échange avec les élus, concernant cet enjeu. L'Eglise catholique en France n'est, ni intégriste, ni obscurantiste. Les catholiques aspirent, comme citoyens, à être respectés dans ce qui est le cœur de leur foi.



D’abord un premier malaise : il se trouve qu’il existe toutes sortes de violence, violence légitime versus illégitime (« vim vi repellere licet » dit le vieil adage romano-canonique), violence verbale, violence des images, violence des émotions, violence physique, etc... que donc condamner indistinctement et mettre sur le même plan : la violence policière à l’encontre d’un jeune catholique dont la jambe a été écrasée par un fourgon, avec les quolibets de réprimande lancés à l’encontre de voyeurs venant de se délecter d’un spectacle scatologique et offensant gravement Dieu, eh bien une telle condamnation soulève plus de questions qu’elle ne résout de problème, sans compter la violence elle-même du spectacle.

Car à ce compte-là, il faudrait condamner la violence dont fit preuve le Seigneur, violence d’indignation, lorsqu’il chassa les marchands du temple, ou encore la violence d’un Saint Polyeucte fracassant les statues païennes, ce qui lui valut les palmes du Martyr, ou encore violence de Sainte Jeanne d’Arc à l’égard des envahisseurs anglais, ou encore toutes les fois que des Saints et des clercs ont tonné contre des pécheurs se rendant coupables d’abominations. (et la liste est longue).

Si nous étions bouddhistes je comprendrais parfaitement que nous visions l’équanimité :

« considérer les choses agréables ou désagréables qui vous arrivent dans le même esprit que vous regarderiez jouer une pièce : vous assistez aux aventures du héros sans y participer. La libération du cœur qui en résulte est favorable à une renaissance ultime dans les mondes de Brahma (...) c’est une méthode exclusivement éthique, qui présuppose la vertu de l’Innocence [de la non nocivité]. C’est un mot devenu très familier à nos contemporains, étant le principe de « non violence» préconisé par Gandhi comme règle de conduite en toute circonstance : « Dépose ton glaive». L’éducation de la volonté précède logiquement celle de l’intellect. » (« La pensée de Gotama » par Ananda K. Coomaraswamy »)


Seulement nous sommes catholiques, la « vertu d’Innocence » n’existe tout simplement pas, et la réalité n’est pas un théâtre d’illusions :

« La crainte de l’Eternel c’est la haine du mal » (Proverbes 8 :13)

« L’être se porte donc vers ce qui lui convient avant de s’attaquer à ce qui lui répugne : autrement dit, l’amour précède la haine, et la haine dérive de l’amour puisqu’elle n’a pour objet que ce qui contrarie l’amour. (art 2) » (Somme théologique Q. XXIX)

Deuxième malaise, beaucoup plus affligeant que le premier : si je ne m’abuse l’offense dont il est question ici s’adresse directement à Notre Seigneur, et qu’indirectement à la communauté catholique, et encore plus indirectement aux autres communautés religieuses.(puisque les musulmans se sont aussi sentis insultés). Comment se fait-il donc que je n’ai vu nulle condamnation de l’offense directe faite à Notre Seigneur, une condamnation de la sorte : « Nous condamnons formellement l’offense faite à Notre Seigneur Jésus-Christ, vrai Dieu né du vrai Dieu, qui pour nous les hommes et pour notre salut descendit du ciel, crucifié pour nous sous Ponce Pilate ». Nous en sommes donc à ce point que non seulement la hiérarchie ne peut plus se permettre de condamner des abominations, mais doit se contenter d’un pâle et très vague appel au dialogue (ce que fait d’ailleurs n’importe quelle organisation gouvernementale, syndicale ou ONG), et qu’en plus elle ne peut même plus évoquer le nom de son divin fondateur lorsque celui-ci est traîné dans la boue et même pire en l’occurrence ? C’est tout simplement incroyable !

Mais il y a quand même un grand espoir et cela nous permet de comprendre le véritable Esprit du Concile Vatican II :

« Pendant longtemps, les chrétiens vivant dans le monde ont été rejetés dans le domaine profane, comme étrangers aux choses sacrées. Entre les gens d’Eglise et eux, il y eut trop longtemps un grand vide, dû à l’oubli de leur nature sacerdotale. C’est à partir de cet état de décadence qu’on a distingué les chrétiens voués à la perfection et ceux qui n’y sont pas. Un laïc était devenu un élément de réceptivité pure : il n’avait rien à faire dans l’Eglise, sauf de lui apporter sa contribution financière. C’était l’inverse de l’enseignement de Saint Paul qui considère les fidèles comme concitoyens des saints, c’était la réduction vertigineuse de ces appelés à la sainteté à l’état profane qui ne s’occupe que des affaires du monde.

La constitution dogmatique Lumen gentium (chap II 9-10) nous fait sortir de ces ténèbres et c’est pourquoi on peut parler à juste titre de renouveau conciliaire : « Ceux qui croient au Christ, dit le texte, renaissent d’un germe incorruptible, de l’eau et de l’Esprit, par la parole du Dieu vivant (1 P, 1,23 - Jn, 3, 5-6). Ainsi sont constitué une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, qui jadis n’était pas un peuple, mais qui maintenant est le peuple de Dieu. »

Aujourd’hui c’est donc en vertu de ce sacerdoce commun, que les laïcs, les petits, les sans-grades, cette nouvelle race élue, va défendre l’honneur du Christ, de même que face à l’imminence du danger, Balian d’Ibelin n’ayant pu trouver que deux chevaliers dans Jérusalem, fit adouber soixante bourgeois pour défendre la ville sainte. Le voilà l’Esprit du concile.
Un Tel verra comme feu Celui qu'il n'a pas connu comme lumière (St Grégoire Le Théologien)

Harfang
Persona
Persona
Messages : 1427
Inscription : mar. 09 sept. 2008, 23:45

Re: "Défendons l'honneur du Christ" manifeste

Message non lu par Harfang » sam. 29 oct. 2011, 12:33

Le portrait du Christ caillassé au cous de la pièce avec des grenades : http://www.gloria.tv/?media=208941
« O Crux Ave Spes Unica ! »
http://vidi-aquam.blogspot.com/

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités