"Dieu vomit les tièdes"

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 772
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

"Dieu vomit les tièdes"

Message non lu par Anaisunivers » ven. 21 janv. 2011, 23:34

L'expression "Dieu vomit les tièdes" viendrait de ce verset de l'Apocalypse 3:15 :
« Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. »

Quelle pourrait en être l'interprétation ? En fait on doit tous tirés vers la Sainteté, sinon on est tiède, "en gros" ?

S'il vous plait. Merci

Avatar de l’utilisateur
Bip1
Barbarus
Barbarus

Re: "Dieu vomit les tièdes"

Message non lu par Bip1 » sam. 22 janv. 2011, 19:31

Aller vers la sainteté , oui , à condition de connaitre le véritable sens de ce mot .

Avatar de l’utilisateur
guion
Barbarus
Barbarus

Re: "Dieu vomit les tièdes"

Message non lu par guion » ven. 21 avr. 2017, 1:11

Dieu vomit les tièdes c'est à dire ceux qui ne décident rien ou qui s'arrêtent en chemin, les indécis, les profonds paresseux qui sont finalement toujours malheureux et qui se plaignent. Donc soyons déterminé et amoureux de la vie.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: "Dieu vomit les tièdes"

Message non lu par Cinci » ven. 21 avr. 2017, 20:59

Bonjour,

Je penserais que les tièdes sont plutôt les indifférents. Le salut ne les intéresse pas, le sens de la vie est une question oiseuse - "du moment que je peux manger et que je ne souffre pas trop" - "M'en fout de la religion! de Dieu! et puis le reste! tant que je m'amuse un peu!" La justice? "Bah, il n'y a pas vraiment de justice. Puis fichez-moi la paix que je retourne à mon match de foot!"

c'est à dire ceux qui ne décident rien ou qui s'arrêtent en chemin, les indécis, les profonds paresseux qui sont finalement toujours malheureux et qui se plaignent.
Oui, mais l'indécision ou l'incapacité de bouger peut provenir d'une blessure quelconque. Ce peut être une pauvreté aussi, une faiblesse qui en elle-même devrait attirer la miséricorde de Dieu. On peut être indécis et souffrir beaucoup de cet état.

Je penserais que la tiédeur honnit représenterait bien plus une forme d'endurcissement du coeur à la voix de Dieu qui appel. Un peu l'état du pharaon d'Égypte face à Moïse.

- "Ton Dieu? Connaît pas."; "Je connais des experts qui feraient comme ton Dieu en invoquant d'autres puissances. Peuh!", "Un miracle? Pfff ... Un coup de chance, vous voulez dire. Oui, voilà tout! Je n'aurais pas raison de vouloir changer mes petites habitudes. Pour qui? Pourquoi?"; " A part ça, j'ai des dieux tant que je veux par-ici. Et sans ton Dieu je suis le patron. Je me débrouille pas trop mal."

Puisse-tu être chaud ou froid? Être ami ou amoureux de Dieu c'est être chaud, être froid c'est être en guerre ouverte contre Dieu, fâché contre Dieu, en colère _ Saül de Tarse avant sa conversion était en froid contre les chrétiens et leur système de croyance. Il n'était pas indifférent parce qu'il recherchait Dieu malgré tout. Le tiède c'est l'indifférent qui va tenir un discours comme feu le maréchal Pétain :"L'important dans la vie c'est de bouffer et de b ... Le reste? Je m'en tamponne le coquillard." La tiédeur pourrait être une manière de pécher contre le Saint Esprit ...

Enfin, c'est juste une suggestion de ma part.

:)

Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 583
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: "Dieu vomit les tièdes"

Message non lu par Voyageur » mer. 03 mai 2017, 15:10

D'autres versets qui peuvent éclairer Apocalypse 3, 15 :

Vous êtes, vous, le sel de la terre. Mais si le sel s'affadit, avec quoi sera-t-il salé ?
Il n'est plus bon qu'à être jeté dehors et piétiné par les hommes.
(Mt 5, 13)

Que votre parole soi oui, oui ; non, non ;
le surplus vient du Mauvais.
(Mt 5, 37)

Le matin, en revenant à la ville, il eut faim. Et, voyant un figuier près du chemin, il y vint et n'y trouva que des feuilles.
Et il lui dit : "Que jamais plus, de toi, ne naisse de fruit, désormais !" Et le figuier se dessécha instantanément.
(Mt 21, 18-19)
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.

Avatar de l’utilisateur
TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: "Dieu vomit les tièdes"

Message non lu par TREBLA » ven. 05 mai 2017, 15:29

Anaisunivers a écrit : L'expression "Dieu vomit les tièdes" viendrait de ce verset de l'Apocalypse 3:15 :
« Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. »

Quelle pourrait en être l'interprétation ?
S'il-vous-plait. Merci
C'est Jésus lui-même qui dit cela par la plume de St Jean :
Apocalypse 1, 1 Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a confiée pour découvrir à ses serviteurs les événements qui doivent arriver bientôt; et qu'il a fait connaître, en l'envoyant par son ange, à Jean, son serviteur,
Apocalypse 1, 2 qui a attesté la parole de Dieu et le témoignage de Jésus-Christ en tout ce qu'il a vu.
Que le Seigneur vous bénisse.

L'athée
Censor
Censor
Messages : 100
Inscription : mer. 02 nov. 2011, 16:24

Re: "Dieu vomit les tièdes"

Message non lu par L'athée » mar. 27 juin 2017, 20:49

Ce verset est surtout à remettre dans son contexte historique. Saint Jean s'adresse à l'Église de Laodicée, qui est alors une cité de la province romaine d'Asie. Il faut savoir qu'à ce moment là (extrême fin du Ier siècle) une forte communauté juive est attestée dans la ville (on le sait puisque la taxe payée par les membres de la Diaspora juive à Jérusalem a été relevée en 62.) Il faut également avoir en tête qu'un temple provincial du culte impérial (c'est Domitien qui est empereur au moment de la rédaction) est présent depuis 10 av J.-C.
L'auteur de l'Apocalypse est ce que l'on pourrait appeler un "extrémiste" en enlevant tout le côté péjoratif du terme, en ce qu'il s'oppose parfaitement à toutes accommodations avec le monde païen et même juif (à l'inverse de saint Paul).

Pour comprendre ce verset il est enfin capital de comprendre les allusions que l'auteur fait : la communauté s’est certainement laissée tenter par la richesse générale de la cité, malgré la retenue dont elle doit faire preuve en se souvenant que la richesse matérielle ne vaut rien à côté de la richesse spirituelle apportée par la foi en Jésus-Christ. (La cité est tellement riche qu'elle refuse l'aide financière de Néron lors d'un tremblement de terre déstastreux en 60.
L'auteur parle également de nudité et de cécité. C'est assez étrange lorsque l'on sait que ce qui fait la richesse de la ville est le commerce des vêtements en peau de bête et que depuis quelques temps la cité est très réputé de part l'empire pour un remède miracle qui rendrait la vue aux aveugles...

On peut alors comprendre que la tiédeur qui est remise en cause est un laissez aller général de la part de la communauté, qui se plaît dans la richesse de la cité et qui préfère dans l'instant profiter des biens temporelles plutôt que de penser au soucis spirituels que cela peut leur causer.

Avatar de l’utilisateur
Antoine75
Barbarus
Barbarus

Re: "Dieu vomit les tièdes"

Message non lu par Antoine75 » ven. 29 nov. 2019, 16:49

Dieu vomit les tièdes mais ce n'est pas pour autant qu'il n'est pas bon de chercher le compromis, par exemple en diplomatie ou en politique ...

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: "Dieu vomit les tièdes"

Message non lu par Carolus » ven. 29 nov. 2019, 20:29

Hantouane a écrit :
ven. 29 nov. 2019, 16:49
Hantouane :
Dieu vomit les tièdes mais ce n'est pas pour autant qu'il n'est pas bon de chercher le compromis, par exemple en diplomatie ou en politique ...
Vous avez raison, cher Hantouane. :)
CEC 2094 On peut pécher de diverses manières contre l’amour de Dieu : […] La tiédeur est une hésitation ou une négligence à répondre à l’amour divin, elle peut impliquer le refus de se livrer au mouvement de la charité.
Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ parle de la tiédeur spirituelle.

N’hésitons pas à répondre à l’amour divin !

Avatar de l’utilisateur
Levergero
Censor
Censor
Messages : 107
Inscription : dim. 08 sept. 2019, 15:00
Conviction : Catholique

Re: "Dieu vomit les tièdes"

Message non lu par Levergero » sam. 30 nov. 2019, 12:37

Hantouane a écrit :
ven. 29 nov. 2019, 16:49
Dieu vomit les tièdes mais ce n'est pas pour autant qu'il n'est pas bon de chercher le compromis, par exemple en diplomatie ou en politique ...
S'il n'y avait pas les" tièdes" il y aurait encore beaucoup moins de monde dans nos églises, Hantouane. Réfléchissez-y.

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: "Dieu vomit les tièdes"

Message non lu par Carolus » sam. 30 nov. 2019, 15:31

Levergero a écrit :
sam. 30 nov. 2019, 12:37
Levergero :

S'il n'y avait pas les" tièdes" il y aurait encore beaucoup moins de monde dans nos églises, Hantouane. Réfléchissez-y.
Malheureusement, vous avez raison, cher Levergero. :(

MEA CULPA !

Souvent, pas toujours mais souvent, il faut me compter avec les tièdes. 😢

Prions donc les uns pour les autres ! 🙏

Avatar de l’utilisateur
Levergero
Censor
Censor
Messages : 107
Inscription : dim. 08 sept. 2019, 15:00
Conviction : Catholique

Re: "Dieu vomit les tièdes"

Message non lu par Levergero » dim. 01 déc. 2019, 12:31

Votre sincérité est touchante, Carolus. Péché avoué est à moitié, au minimum, pardonné. :oui:

Avatar de l’utilisateur
Dimitryet
Ædilis
Ædilis
Messages : 18
Inscription : mar. 10 nov. 2015, 20:16
Conviction : Chrétien Orthodoxe (Philocatholique)
Localisation : Moscou

Re: "Dieu vomit les tièdes"

Message non lu par Dimitryet » jeu. 04 juin 2020, 0:27

Anaisunivers a écrit :
ven. 21 janv. 2011, 23:34
L'expression "Dieu vomit les tièdes" viendrait de ce verset de l'Apocalypse 3:15 :
« Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. »

Quelle pourrait en être l'interprétation ? En fait on doit tous tirés vers la Sainteté, sinon on est tiède, "en gros" ?

S'il vous plait. Merci
Salut, selon moi il s'agirait de cela:
+
rois-mages possibles en gestation sinon l'islamisme du renard Hérode. À Laodicée "tu es ni chaud ni froid"
+
Image
+
Image
+
Image
+
Image
+
Les rois-mages s'ils se décident ne pas revenir vers le despotisme oriental d'Hérode le renard, vers l'islamisme des kamikazes à couper la gorge et la tête aux innocents comme Jean Baptiste et les bébés de Bethléem, les martyres de Rome païenne aussi.
+
12. Les cultures païennes avec leur philosophie c'est l'église de Laodicée. Leur origine est double entre la philosophie de Noé et l'erreur de construire la tour de Babylone (construction mal motivée): "tu es ni chaud, ni froid" dit le texte d'Apocalypse. Par contre les juifs, les hébreux sont du patriarche Heber (grand père d'Abraham) qui selon la tradition lui seul n'a pas voulu participer dans la construction de la tour de Babylone (Heber fils de Sam, un sémite donc). La tour d'orgueil hostile à l'arche de la paix de Noé. Les gens ont commencé d'idoliser ses capacités et se sont divisés en fractions: sans l'Amour Humble les Unissant avant en diversités saines. La mémoire du Samedi du Paradis avec le repentir d'Adam s'est perdue en partie comme la connaissance d'Origine Bonne et de la création sans aucun mal. En contemplant la création déjà corrompue par le péché les peuples ont commencé par erreur de donner au tout deux principes et origines: bien et mal (toujours "tu es ni chaud ni froid" est dit à Laodicée). Ici à Laodicee le principe est faussement divisé avec le panthéon des capacités, qualités et énergies déifiées faussement aussi. La fausse richesse de Laodicée selon l'Apocalypse. D'ailleurs Babylone se traduit comme "mélange" - ici du chaud et du froid. Il faut "acheter" sans levure des pharisiens et Hérode (sans 666 d'hypocrisie des idoles de soi-même malins, méchants vignerons) pour les dons des rois-mages la présence du Verbe-Logos-Médecin-Rédempteur pour se séparer de la maladie du péché.
+
-Pourtant la division et l'apostasie ici n'est pas dans son apogée selon St Paul dans l'Aréopage d'Athènes (Actes des Apôtres). L'Évangile dit que la situation des païens est meilleure que des pharisiens "idoles d'eux-mêmes" (St Ignace de Caucase sur les pharisiens), les pharisiens sont "les méchants vignerons". Donc le Seigneur poursuit de frapper cordialement à la porte ici. Les battements du cœur (chez les bouddhistes méditants aussi). À cette église Il parle comme quelqu'un de l'extérieur encore. Qui frappe par des signes. Tandis que les autres églises - le Judaïsme et les 5 branches des confessions Chrétiens: Il s'y adresse comme quelqu'un déjà entré et reçu bien ou moins bien.
+
-Alors aux cultures païennes sont donnés les signes comme l'étoile de Bethléem et le discours de l'Apôtre Paul dans l'Aréopage d'Athènes. On voit le commandement de Noé "tu ne tueras point" comme chez les indouistes (avec les vaches et l'eau de l'arche) ainsi que dans le droit romain. Même Pilate ne veut pas tuer JESUS (sa femme aussi selon l'Évangile comme l'âme en souffre). Et JESUS lui répond que "le péché sur toi est moindre que sur ceux qui m'ont livrés à toi". Pilate "ni chaud ni froid". Car "les païens vont dans le Royaume avant les pharisiens". Et de même JESUS trace la généalogie des pharisiens à partir de Caïn (jusqu'à l'antichrist): "sur cette lignée (des pharisiens hypocrites) tombera tout sang juste à partir du sang d'Abel". Par contre les rois-mages ressemblent aux bouddhistes tibétains qui selon leur tradition cherchent le dalaï-lama réincarné dans un enfant. En lui proposant en cadeau des jouets du précédent enseignant qu'il les reconnait ou non parmi les autres. D'ailleurs prince Bouddha ressemble à Moïse qui dans le palais du pharaon ne connaissait pas la souffrance de son peuple. Moïse qui appelle JESUS "vous aurez un prophète comme moi, écoutez Le".
+
-Alors nous avons dans toutes les cultures païennes cette problématique de division entre le bien et le mal, ainsi que l'idolisation des qualités. La problématique entre l'arche de Noé et la tour de Babylone. À partir de taoïsme cherchant le milieu entre le blanc et le noir, yin et yang. Jusqu'à Aristote postulant la vertu au milieu des qualités extrêmes d'une chose ("tu es ni chaud ni froid"). Mais en même temps c'est la recherche du passage à travers le chas d'aiguille par les rois-mages. D'Odyssée entre Scylla et Charybde. Le jeune homme riche. En laissant les erreurs et séductions à Hérode. D'ailleurs même par une consonance Odyssée et Lao-Dzeu ressemblent au nom de l'église de Laodicée. Appelée de recevoir le Pédagogue et naître à travers le chas d'aiguille. Reçue par la Vierge Marie. Le poisson à pécher.
+
-De même chez les animalistes (les animaux entre autres c'est aussi une référence à Noé ou par contre aux qualités et capacités différentes), on retrouve dans la médecine traditionnelle africaine la notion de régulation de chaleur comme la base. Ou les indiens d'Amérique divisés entre l'oiseau et serpent. Pourtant St Paul dans l'Aréopage "simple comme une colombe et prudent (sage dans la traduction orthodoxe) comme un serpent" frappe à la porte.
+
-Même en grande partie l'Islam traditionnel est la poursuite de la philosophie arabe. Avec des idées monothéistes comme chez certains philosophes grecques ou lors de la période monothéiste dans l'ancienne Egypte. Pourtant malgré le monothéisme formel il en reste une ambiguïté indéfinie caractéristique ici pour des cultures païennes. Si Dieu Est Que Bonté (ou est divisé en Soi en bien et mal)? Est-ce que le mal a une origine en soi comme un principe? Est-ce que Dieu a créé le mal? Cela n'est pas tout-à-fait clarifié. Et on peut donner des réponses différentes. Ce que fait rentrer cette tradition en large partie dans la situation de Laodicée. De plus à l'origine St Jean Damascène voyait dans l'Islam le cas d'une division doctrinale par rapport à la doctrine des pères Chrétienne. Ce que rangerait l'Islam plus radical à Sardes car les rois-mages retournés chez Hérode meurtrier ne sont plus les vrais rois-mages venus en Lumière de méconnaissance païenne (de Sardes des divisions religieuses et sectaires on parlera plus loin), et l'islamisme terroriste malin ressemble à la bête comme léopard tacheté par le sang hors l’Arc-en-ciel des 7 églises de l’humanité. Si on revient vers la vision plus large la palette des couleurs de 7 églises: Les coptes et syriens avec des arméniens ont choisi l'orange de Philadelphie, tandis que les arabes sont restés développer le rouge de Laodicée ou certains sont partis vers Sardes qui est jaune ou jaunâtre selon les personnes particulières. Comme ça les peuples musulmans ont "entouré" par le rouge et jaune l'orange de Philadelphie des coptes, syriens, libanais et arméniens.
+
-Donc à Laodicée on doit naître par le chas d'aiguille comme des fœtus. Pour n'est pas être "vomis" tièdes - avortés. En entendant les battements de la Vie dans la porte de son expérience, réflexion ou méditation. Sans admettre que le mal Est ou est un principe ou est créé par le Bon (Le Bon sans division en Soi, Amour Un et Uni et Unifiant). Mais le mal c’est seulement le suicide de Judas Iscariote vide et abominable à rejeter vraiment.
+
+
+
21. Les matériaux du Temple de Jérusalem sont aussi prophétiquement ces 7 églises. Dans le 2ème livre des Chroniques (2 Ch 2.7) dans le Temple de Jérusalem (qui est l'image du Corps du Christ selon l'Évangile de St Jean) il y avait 7 matériaux pour exprimer la sainteté. Les 4 métaux: or, argent, bronze (ou cuivre) et fer. Et 3 tissus de couleurs pourpre violet, cramoisi et écarlate. La traduction historique des types particuliers des tissus est approximative. Les tissus correspondent aux cultures avec des qualités plus féminines, tandis que les métaux correspondent aux cultures plus masculines et patriarcales. Au fond les 3 tissus correspondent aux vertus principales de la féminité. Le tissus brodé artistiquement est la force de faire naître (comme les Coptes de Philadelphie), aussi le tissu de Ste Veronique et du roi libanais converti selon la tradition par l'icône sur le tissu d'une serviette de JESUS. Le tissu de lin clair c'est d'être gardienne de pureté en faveur de ses frères. Une gardienne comme le bon samaritain avec le bondage prompt sur des plaies d'Adam et JESUS même. La samaritaine avec l'eau pour l'Assoiffé (quelques dignes de Sardes). Et alors le tissu de laine chaud avec la coloration profonde et précieuse comme le Ciel des rois-mages (église de Laodicée). L'azur de contemplation des anciens d'Israël. La possibilité de couvrir et consoler. Les vêtements de la Vierge Belle et Corédemptrice.
+
-À noter que "paradoxalement" au centre de l'attention et préoccupation de la culture d'islam on trouve la femme couverte des tissus (ce que correspond à la classification de cette culture comme une des culture de Laodicée et en partie de Sardes). La recherche du Souffle et Inspiration pure métaphoriquement.
+
+
+
22. Alors on est arrivé vers la correspondance suivante entre les 7 églises et les branches des cultures et religions de l’humanité (les branches ressemblantes à 7 branches de lampadaire du temple de Jérusalem et l’Arche de Témoignage dans la main du premier prêtre du rang de Melchisédech: c’est-à-dire dans la main de JESUS Christ avec 7 étoiles dans l'Apocalypse):
+
*1. Éphèse - Juifs
*2. Smyrne - Orthodoxes (de l’Est) comme Russes, Serbes et Grecs
*3. Pergame - Catholiques
*4. Thyatire - La Réforme (protestants traditionnels surtout Luthériens et Calvinistes)
*5. Sardes - les sectaires et schismatiques surtout les “néoprotestants” et “vieux-croyants”
*6. Philadelphie - les Coptes, Arméniens (et d’autres “orthodoxes orientaux”)
*7. Laodicée - la philosophie païenne y compris Bouddhisme, Taoïsme, Indouisme, même l’Islam traditionnel ressemblant aux essais de monothéisme de la philosophie antique en Grèce ou en Égypte, même en Chine pendant 3 anciennes voir premières dynasties: avec des dons des rois-mages possibles

+
+
+
Sinon St Jean Damascène lors de génèse de l'Islam l'a classé comme "hérésie numéro 101". Quand il était tout assez radical. Sinon dans l'islamisme malignisé je vois déjà la 3ème bête de Livre de Daniel, qui est comme panthère ou léopard (avec d'autres kamikazes d'Asie comme des japonais durant la 2ème guerre mondiale).
+
+
+NB
Ma vision de l'ensemble de l'humanité comme 7 églises d'Apocalypse de Jean se trouve ici en détails:

+
+
http://cite-catholique.org/viewtopic.ph ... a&start=90

en bas de page 7
+
+
Extrait de l'Apocalypse de Jean avec les églises de Laodicée et Sardes:
+
3:14 "A l'Ange de l'Eglise de Laodicée, écris: Ainsi parle l'Amen, le Témoin fidèle et vrai, le Principe de la création de Dieu. Je connais ta conduite: tu n'es ni froid ni chaud - que n'es-tu l'un ou l'autre! -- Ainsi, puisque te voilà tiède, ni chaud ni froid, je vais te vomir de ma bouche. Tu t'imagines: me voilà riche, je me suis enrichi et je n'ai besoin de rien; mais tu ne le vois donc pas: c'est toi qui es malheureux, pitoyable, pauvre, aveugle et nu! Aussi, suis donc mon conseil: achète chez moi de l'or purifié au feu pour t'enrichir; des habits blancs pour t'en revêtir et cacher la honte de ta nudité; un collyre enfin pour t'en oindre les yeux et recouvrer la vue. Ceux que j'aime, je les semonce et les corrige. Allons! Un peu d'ardeur, et repens-toi! Voici, je me tiens à la porte et je frappe; si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui pour souper, moi près de lui et lui près de moi. Le vainqueur, je lui donnerai de siéger avec moi sur mon trône, comme moi-même, après ma victoire, j'ai siégé avec mon Père sur son trône. Celui qui a des oreilles, qu'il entende ce que l'Esprit dit aux Eglises."
+
3:1 "A l'Ange de l'Eglise de Sardes, écris: Ainsi parle celui qui possède les sept Esprits de Dieu et les sept étoiles. Je connais ta conduite; tu passes pour vivant, mais tu es mort. Réveille-toi, ranime ce qui te reste de vie défaillante! Non, je n'ai pas trouvé ta vie bien pleine aux yeux de mon Dieu. Allons! rappelle-toi comment tu accueillis la parole; garde-la et repens-toi. Car si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur sans que tu saches à quelle heure je te surprendrai. A Sardes, néanmoins, quelques-uns des tiens n'ont pas souillé leurs vêtements; ils m'accompagneront, en blanc, car ils en sont dignes. Le vainqueur sera donc revêtu de blanc; et son nom, je ne l'effacerai pas du livre de vie, mais j'en répondrai devant mon Père et devant ses Anges. Celui qui a des oreilles, qu'il entende ce que l'Esprit dit aux Eglises.
+
+
+
Image
NB Oui, on peut dire que les Arabes avec d'autres peuples de Proche-Orient avaient la chance, la possibilité de passer par le chas d'aiguille des rois-mages et bergers et devenir l'église de Philadelphie avec ses dons comme les Coptes, Syriens, Éthiopiens, Arméniens. Philadelphie - la 6ème église comme la couleur orange dans l'Arc-en-Ciel des rachetés des enfants de Noé. Mais les Arabes sont restés dans Laodicée (7ème - rouge) et Sardes (5ème - jaune). Moins parfaites dans l'ensemble sur le chemin plus large. D'où les tensions intérieures et extérieures comme Scylla et Charybde (L’Odyssée - Laodicée presque) des fois sanglantes. Pourtant non pas complétement exclus de la Providence même selon la promesse à Abraham sur Ismaël (père des Arabes dans le livre de Genèse). Sinon pour l'instant ils ont entendu bien ou quelque part JESUS, mais ne L'ont pas encore vraiment jamais reçu - et Il poursuit de frapper à la porte de Laodicée de différentes manières.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités