Les Évangéliques et la "marche pour Jésus"

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13455
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Les Évangéliques et la "marche pour Jésus"

Message non lu par etienne lorant » sam. 05 juin 2010, 19:02

«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les Evangéliques et la "marche pour Jésus"

Message non lu par Cinci » sam. 05 juin 2010, 19:22

Et ?

:bomb:
Le café est un breuvage qui fait dormir quand on en prend pas.
- Alphonse Allais

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13455
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les Evangéliques et la "marche pour Jésus"

Message non lu par etienne lorant » dim. 06 juin 2010, 14:44

Et j'ai reproduit l'info en espérant avoir quelques commentaires. Je ne "situe" pas bien les Evangéliques, si ce n'est ce que l'on m'a dit: ils seraient plus volontaires et démonstratifs que les catholiques.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13455
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les Evangéliques et la "marche pour Jésus"

Message non lu par etienne lorant » dim. 06 juin 2010, 14:45

etienne lorant a écrit :Et j'ai reproduit l'info en espérant avoir quelques commentaires. Je ne "situe" pas bien les Evangéliques, si ce n'est ce que l'on m'a dit: ils seraient plus volontaires et démonstratifs que les catholiques.
Cependant, je ne pensais pas que citer un aricle de presse me vaudrait un :bomb: ..
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Frédo MB38
Quæstor
Quæstor
Messages : 379
Inscription : sam. 01 mai 2010, 23:10
Conviction : Protestant « évangélique historique »
Localisation : Roybon, Isère, France.
Contact :

Re: Les Evangéliques et la "marche pour Jésus"

Message non lu par Frédo MB38 » dim. 06 juin 2010, 16:54

etienne lorant a écrit :Et j'ai reproduit l'info en espérant avoir quelques commentaires. Je ne "situe" pas bien les Evangéliques, si ce n'est ce que l'on m'a dit: ils seraient plus volontaires et démonstratifs que les catholiques.
J'ai essayé tant bien que mal me m'intégrer chez les "Evangéliques" pendant vingt-cinq ans (sachant que naguère c'était tout autre chose, ce milieu ayant très mal évolué), et je ne parviens toujours pas à les situer...
C'est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi en Jésus (Apocalypse 14:12)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les Evangéliques et la "marche pour Jésus"

Message non lu par Cinci » lun. 07 juin 2010, 5:01

@ Étienne,

Ah ! mais vous pensiez fort bien, parce que la bombe ne vous était pas destiné non plus. Je ne me permettrais pas de faire ça à un frère qui communie au corps du Christ.

Non c'est bien plutôt mon ombre, sous-personnalité infra-consciente, qui faisait rouler subrepticitement d'un coup de pied ce boulet modèle 1812 vers l'un des chars allégoriques de ce défilé de braconniers, ainsi qu'adversaires de l'Église quoi.


Fredo,
[...] ce milieu ayant très mal évolué, et je ne parviens toujours pas à les situer...
Personnes non una cum ecclesia estimant être de bonne foi, attirées par la croyance en Dieu, mais pour l'instant attachées à de nombreuses hérésies matérielles et ainsi ne parvenant pas trop bien à s'entendre avec des hérésies chrétiennes voisines. Fauteurs de troubles. Conducteurs aveugles d'aveugles. Filtreurs de mouches mais avaleurs de chameaux. Des pécheurs, mais encore que des chrétiens. Est-ce que ça irait ?

:-D
Le café est un breuvage qui fait dormir quand on en prend pas.
- Alphonse Allais

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13455
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les Evangéliques et la "marche pour Jésus"

Message non lu par etienne lorant » lun. 07 juin 2010, 12:00

Un contact que j'ai eu, épisodiquement, lorsque je cherchais à trouver un forum après la disparition du "Chat Catholique" était évangélique. Une assistante sociale très dynamique dans sa foi, mais qui prête un peu trop d'attention aux rêves et aux manifestations prétenduement C'était curieux car je trouvais des propos typiquement protestants en même temps que des photos de baptêmes par "immersion complète". Pourtant cette personne est d'origine catholique... Son cas mérite attention: elle n'avait plus pratiqué sa foi depuis très longtemps, lorsqu'elle a rencontré un jeune protestant, qui est finalement entré... chez les Témoins de Jéovah. Ensuite, voulant comprendre les changements d'attitude de son ami, elle avait voulu prendre conseil, mais au lieu de contacter quelqu'un de l'Evêché, elle avait eu plus simple (hélas) d'aller trouver le pasteur (?) de l'église évangélique qui venait d'ouvrir un local dans son quartier... etc... de fil en aiguille, elle est devenue "cassante" sur certains sujets comme Marie, ou l'Eucharistie, ou - ce qui m'a étonné plus : sur la croyance que les morts "dorment" (un peu comme les sadducéens le disaient) jusqu'à la résurrection finale. Que de mélanges !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2722
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: Les Evangéliques et la "marche pour Jésus"

Message non lu par Cgs » lun. 07 juin 2010, 17:49

etienne lorant a écrit :Un contact que j'ai eu, épisodiquement, lorsque je cherchais à trouver un forum après la disparition du "Chat Catholique" était évangélique. Une assistante sociale très dynamique dans sa foi, mais qui prête un peu trop d'attention aux rêves et aux manifestations prétenduement C'était curieux car je trouvais des propos typiquement protestants en même temps que des photos de baptêmes par "immersion complète". Pourtant cette personne est d'origine catholique... Son cas mérite attention: elle n'avait plus pratiqué sa foi depuis très longtemps, lorsqu'elle a rencontré un jeune protestant, qui est finalement entré... chez les Témoins de Jéovah. Ensuite, voulant comprendre les changements d'attitude de son ami, elle avait voulu prendre conseil, mais au lieu de contacter quelqu'un de l'Evêché, elle avait eu plus simple (hélas) d'aller trouver le pasteur (?) de l'église évangélique qui venait d'ouvrir un local dans son quartier... etc... de fil en aiguille, elle est devenue "cassante" sur certains sujets comme Marie, ou l'Eucharistie, ou - ce qui m'a étonné plus : sur la croyance que les morts "dorment" (un peu comme les sadducéens le disaient) jusqu'à la résurrection finale. Que de mélanges !
Bonjour Etienne,

De ce que j'ai pu expérimenter auprès d'évangéliques, les dogmes catholiques leur pose problème, et ils sont assez agressifs vis-à-vis d'eux. Parfois même, cela vire à l'anti-catholicisme, en véhiculant des idées complètement fausses sur l'Eglise.

De même, j'ai l'impression que bon nombre d'évangéliques ont découvert la Bible seuls, et donc l'interprètent sans vraiment avoir le bagage nécessaire pour cela. Bref, c'est une nébuleuse...

Bien à vous,
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13455
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les Evangéliques et la "marche pour Jésus"

Message non lu par etienne lorant » lun. 07 juin 2010, 18:29

Effectivement, ils pratiquent des recherches personnelles sans en référer à une autorité reconnue. Cela fait un peu "mélange des genres" et pourtant tout le monde semble de bonne volonté. En fait, je crois reconnaître chez eux des éléments de doctrine repris ici et là. Ma copine américaine Lisa était protestante baptiste, mais me disait refuser les échanges sanguins médicaux, étant donné (toujours "comme dit la Bible!) que le sang, c'est l'âme de l'homme... Cependant, ils réussissent à organiser une marche de trois mille personnes, et les catholiques ne peuvent arriver à organiser une procession de cinq mille fidèles ? Et comment comprendre que la Mairie de Paris ait autorisé cette "promenade pour Jésus" dans le climat actuel ?
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Frédo MB38
Quæstor
Quæstor
Messages : 379
Inscription : sam. 01 mai 2010, 23:10
Conviction : Protestant « évangélique historique »
Localisation : Roybon, Isère, France.
Contact :

Re: Les Evangéliques et la "marche pour Jésus"

Message non lu par Frédo MB38 » lun. 07 juin 2010, 20:45

etienne lorant a écrit : ...Ma copine américaine Lisa était protestante baptiste, mais me disait refuser les échanges sanguins médicaux, étant donné (toujours "comme dit la Bible!) que le sang, c'est l'âme de l'homme...
Euh, comme ça, au passage: je suis pasteur baptiste (non "évangélique"), donneur de sang et militant du don d'organes et de moelle épinière. C'est la première fois que j'entends parler d'un Protestant ayant emprunté cette doctrine assassine aux Témoins de Jéhovah... Aspect néfaste de la doctrine de la "libre interprétation des Ecritures", d'origine réformée libérale mais largement reprise par les "Evangéliques" au cours du vingtième siècle.
etienne lorant a écrit : ...ils réussissent à organiser une marche de trois mille personnes...
Le "secret" des néo-Evangéliques réside en un mot: simplification (ce qui implique tout à la fois le rejet de la réflexion théologique, le refus des structures et un "recrutement" presque exclusivement populaire qui entretien le tout).
Ce n'est pas du tout le cas des vieux-Evangéliques toujours très attachés à l'ordre et à la réflexion théologique et qui ont été totalement dépassés par les événements après avoir tout simplement remis le flambeau de l'évangélisation aux "néo-". Telle est mon analyse en tout cas.

Pour mieux comprendre les "Evangéliques", je vous suggère de vous pencher sur les écrits de Sébastien Fath, sociologue des religions, français et spécialiste de la question. Il a un blog intéressant aussi : http://blogdesebastienfath.hautetfort.com/ .
Dernière modification par Frédo MB38 le jeu. 10 juin 2010, 21:48, modifié 1 fois.
C'est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi en Jésus (Apocalypse 14:12)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Les Evangéliques et la "marche pour Jésus"

Message non lu par jean_droit » mer. 09 juin 2010, 19:50

Le terme générique d'évangélique recouvre tout un ensemble d'églises et de communautés très diverses.
Pour ma part j'ai fréquenté l'église évangélique baptiste de l'avenue du Maine et l'église méthodiste de Gennevilliers.
Dans un cas comme dans l'autre j'ai été très bien reçu et j'ai réussi à m'intégrer plus ou moins dans leur communauté.
Je connais, aussi, des communautés évangéliques d'Algérie.
Toutes ces diverses communautés m'ont paru bien sympathiques, très priantes et enseignant un chrisianisme "de bon aloi".
Pour certaines j'admire leur enthousiasme et leur volonté d'évangélisation.
Nous catholiques avons beaucoup à apprendre d'eux.
Je connais, aussi, quelques communautés évangéliques "africaines". Dans leur cas les chants, les transes ont un peu, et des fois beaucoup, tendance à remplacer le contenu religieux. Sans avoir une position par trop négative je suis circonspect.
Un certain nombre d'évangéliques adore "se payer" l'Eglise Catholique. C'est souvent affligeant et condamnable. Leurs propos recoivent parfois un bon accueil. Je regrette.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13455
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les Evangéliques et la "marche pour Jésus"

Message non lu par etienne lorant » jeu. 10 juin 2010, 16:38

D'où la difficulté de juger...
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Frédo MB38
Quæstor
Quæstor
Messages : 379
Inscription : sam. 01 mai 2010, 23:10
Conviction : Protestant « évangélique historique »
Localisation : Roybon, Isère, France.
Contact :

Re: Les Evangéliques et la "marche pour Jésus"

Message non lu par Frédo MB38 » jeu. 10 juin 2010, 21:50

jean_droit a écrit : ... l'église évangélique baptiste de l'avenue du Maine et l'église méthodiste de Gennevilliers ...
Ce sont là deux communautés typiques du "vieil-Evangélisme" en voix de disparition, malheureusement.
C'est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi en Jésus (Apocalypse 14:12)

Sentinel
Civis
Civis
Messages : 1
Inscription : lun. 14 juin 2010, 18:15

Re: Les Evangéliques et la "marche pour Jésus"

Message non lu par Sentinel » lun. 14 juin 2010, 19:27

Bonjour,
Je suis tombé par "hasard" (merci Google !) sur vos échanges à propos des évangéliques et de la Marche pour Jésus. Comme je suis protestant évangélique et que je suis en plus (et entre autres !) Président de la Marche pour Jésus à Strasbourg, et que je ne me suis pas du tout retrouvé dans les descriptifs faits (en particulier de Fredo - historiquement, les "Baptiste" sont évangéliques, donc, je ne vois pas comment il peut dire qu'il est pasteur baptiste et "non évangélique"...), je me permets d'intervenir dans le débat pour vous donner quelques pistes pour vous permettre d'approfondir le sujet en connaissance de cause, en dehors de certains clichés.
Je confirme l'intérêt du blog de Sébastien Fath sur le sujet http://blogdesebastienfath.hautetfort.com, mais je vous suggère également la lecture de "Regard sur le protestantisme évangélique en France" publié par "Documents Episcopat" de la Conférence des Evêques >> http://www.ethosdiffusion.com/catalog/p ... ts_id=3886 (dont aucun lecteur de ce site, j'imagine, ne mettra en doute l'impartialité ;) ), abordant notamment les origines historiques du protestantisme évangélique (16ème siècle), la doctrine, les différents courants et fonctionnements éclésiaux,.
Je reconnais que notre diversité n'est pas toujours facile à cerner. Mais travaillant régulièrement avec des amis catholiques, notamment sur les questions éthiques, j'ai constaté qu'il y avait autant de "chapelles" et de courants chez les catholiques que chez les évangéliques. La seule différence, c'est que nous n'avons pas de pape ! :)
Ceci dit, si certains évangéliques manifestent quelques excès (comme on peut le voir aussi dans d'autres confessions chrétiennes), et si d'autres peuvent manifester un anti catholicisme primaire (les persécutions ne sont pas aussi vieilles que ça...), comme certains catholiques peuvent manifester un anti protestantisme primaire, il existe de plus en plus de dialogues qui nous aide à nous comprendre malgré nos différences. Même si beaucoup sont réticents à l'oecuménisme traditionnel, de plus en plus acceptent les relations interconfessionnelles. Et, dans certains cas, comme nous le vivons par exemple lors de la Marche pour Jésus à Strasbourg, de témoigner ensemble. Voir sur le site http://www.marchepourjesus.org/.
Cordialement,
Daniel

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2722
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: Les Evangéliques et la "marche pour Jésus"

Message non lu par Cgs » mar. 15 juin 2010, 9:12

Sentinel a écrit :Mais travaillant régulièrement avec des amis catholiques, notamment sur les questions éthiques, j'ai constaté qu'il y avait autant de "chapelles" et de courants chez les catholiques que chez les évangéliques. La seule différence, c'est que nous n'avons pas de pape ! :)
Bonjour Daniel est bienvenue sur la cité catholique !

On ne peut pas vraiment comparer le protestantisme et le catholicisme sur le point ci-dessus. Il y a plusieurs sensibilités dans l'Eglise, mais une seule foi, correspondant à un seul ensemble de dogmes. Les protestants sont beaucoup plus divisés sur des questions de foi.

Bien à vous,
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités