Billet d'humour sur la parité homme / femme

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
Avatar de l’utilisateur
Francoise
Censor
Censor
Messages : 73
Inscription : lun. 07 mars 2005, 15:34
Localisation : France
Contact :

Message non lu par Francoise » mer. 08 juin 2005, 8:50

Merci Guy pour cette petite mise au point qui fait tant de bien à la mère au foyer (rien que le nom ça fait ringard ! ) que je suis !

Mais, au-delà de l'humour, le problème est grave car il nie l'évidence, il fait abstraction du bon sens : il est probable qu'en septembre les femmes puissent intégrer la Gendarmerie mobile qui jusqu'alors ne leur était pas ouverte. En fait, c'est comme si vous voyez des femmes CRS. La classe, non? Mais loin de cette considération esthétique, que se passera-t-il lorsque, comme cela c'est passé dans les manifs d'étudiants, dans un mouvement de foule un gendarme en ligne avec ses camarades s'est fait entrainé par son baton au sein des manifestants. Autant vous laisser imaginer ce qui se serait passer si ce gendarme avait été femme et si parmi ses camarades il y avait eu des femmes.
Savez-vous aussi que votre sécurité depuis ce "trip" de la parité n'est plus aussi bien assurée qu'avant?
En effet, un gendarme qui se retrouve avec une gendarmette en patrouille( Gendarmerie départementale), ne passera pas par certains endroits, n'ira pas poursuivre des fuyards.

Il y a des places dans l'armée réserveés aux femmes. Par exemple pour les auditions de petites victimes de pédophilie, ou en unité d'élite comme à l'EPIGN ou on est allé les chercher pour les besoins de filature et autres missions spécifiques. Mais en aucun cas les femmes ne sont sélectionnées en priorité pour leur capacité physiques.

Bon, je me suis attardée à l'armée, mais il y a tant d'autres domaines ou les femmes sont employées en dépit du BON SENS !

Christian
Senator
Senator
Messages : 975
Inscription : dim. 05 déc. 2004, 10:25
Localisation : Londres

Les godillots au féminin

Message non lu par Christian » mer. 08 juin 2005, 19:13

Mais, au-delà de l'humour, le problème est grave car il nie l'évidence, il fait abstraction du bon sens : il est probable qu'en septembre les femmes puissent intégrer la Gendarmerie mobile qui jusqu'alors ne leur était pas ouverte. En fait, c'est comme si vous voyez des femmes CRS.

Bonsoir Françoise,

Les femmes peuvent se montrer fort efficaces dans les conflits violents, ;-) surtout s’ils sont médiatisés (ce que ne sont pas les patrouilles de nuit de la police, comme vous le soulignez).

Il y a moult années, le gouvernement avait autorisé des essais atomiques sur l’atoll de Muruora. Tollé de tous les riverains du Pacifique ! :ranting: L’organisation Greenpeace dépêcha un bateau, le Rainbow Warrior, auprès de l’îlot, sure que les militaires n’oseraient pas l’irradier. Et si la marine arraisonnait le trouble-fête, les écolos comptaient bien retransmettre la brutale agression en direct grâce à une liaison télévision satellite.

J’avais proposé à une connaissance, aide de camp d’un amiral, d’envoyer des femmes à l’abordage. Soit les ‘guerriers de l’arc-en-ciel’ se faisaient passer les menottes par nos gracieuses soldates, soit ces gros barbus leur tapaient dessus en prime time, ce qui faisait quand même tache dans l’image progressiste de Greenpeace.

Mon idée ne fut pas retenue :roll: (en fait, des barbouzes sabotèrent le RW en Nouvelle Zélande, tuant un malheureux photographe qui dormait à bord, et ces nigauds se firent ramasser par la police locale).

Des femmes CRS ou flics désarmées s’opposant à des manifestants peuvent poser un vrai problème aux organisateurs, me semble-t-il. Vont-ils forcer le passage et user de violence sous l’œil des caméras ? S’ils le faisaient, une seconde vague de policiers musclés serait en droit d’intervenir, mais le haut du pavé moral lui appartiendrait.

Christian

PS. Voilà mon côté schizo ! Je suis contre la police d’Etat par principe, mais je lui donne des conseils pour être plus efficace (en tous cas, moins violente). Il est vrai que Greenpeace & Co et la plupart des manifestants fiers-à-bras ne m’inspirent pas non plus des masses de sympathie. ‘Plague on both their houses’, comme disait le vieux barde.

Avatar de l’utilisateur
Francoise
Censor
Censor
Messages : 73
Inscription : lun. 07 mars 2005, 15:34
Localisation : France
Contact :

Re: Les godillots au féminin

Message non lu par Francoise » mer. 08 juin 2005, 19:56

Christian a écrit : Bonsoir Françoise,

Les femmes peuvent se montrer fort efficaces dans les conflits violents, ;-) surtout s’ils sont médiatisés (ce que ne sont pas les patrouilles de nuit de la police, comme vous le soulignez).

Des femmes CRS ou flics désarmées s’opposant à des manifestants peuvent poser un vrai problème aux organisateurs, me semble-t-il. Vont-ils forcer le passage et user de violence sous l’œil des caméras ? S’ils le faisaient, une seconde vague de policiers musclés serait en droit d’intervenir, mais le haut du pavé moral lui appartiendrait.
C'est joli, c'est mignon ce que vous proposez cher Christian ! Vous nous proposez le massacre des Sabines.
Mais cette idée qui semble séduisante au départ, ne l'est plus du tout par la suite quand on connaît les réalités du terrain !

Pensez-vous que chaque "gueulard" (pardonnez-moi l'expression) ait une image à garder ?
Sachez que cette arme est confrontée souvent à des personnes qui n'ont plus rien à perdre, n'ont plus d'honneur et qui font bien peu de cas de vos suggestions.

D'un point de vu physique uniquement une personne cachée derrière un bouclier, un casque (tenue règlementaire de maintien de l'ordre, MO ) et dans le pire des cas d'un masque à gaz, ne peut pas montrer grand chose de son identité sexuelle.
Et puis, Green Peace ou d'autres, c'est pareil : ce sur quoi ils tapent ce n'est pas un homme ou une femme, mais bien plutôt sur les forces de l'ordre !
Dernière modification par Francoise le jeu. 09 juin 2005, 8:10, modifié 1 fois.

zefdebruz
Censor
Censor
Messages : 142
Inscription : jeu. 05 mai 2005, 13:37
Localisation : France

Re: rep

Message non lu par zefdebruz » mer. 08 juin 2005, 21:29

guy1 a écrit :Françoise,
Je citerai une fois de plus René Girard un des grands philosophe et anthropologue ( ? ), peut-etre du monde contemporain dans son ouvrage " je vois Satan tomber comme l' éclair" : " L' antéChrist se flatte d' apporter aux hommes la paix et la tolérance que le christianisme leur promet mais ne leur apporte pas . En réalité , ce que la radicalisation de la victimologie contemporaine apporte , c'est un retour très effectif à toutes sortes d' habitudes paîennes , l' avortement , l' euthanasie , l' indifféreniation sexuelle les jeux du cirque à gogo ....." ; à ce sujet , je suis sûr que le comportement féminin actuel finira très mal pour la survie de notre société . Mais , je suis aussi persuadé que c'est qqch qu'on ne peut pas dire publiquement car ça ne peut pas passer dans le monde actuel . Je suis pessimiste ?? Sur ce sujet , oui . Par contre je crois que d' autres civilisations ne seront pas touchées par ça . Elles feront l' économie de ce féminisme stupide parcequ'elles auront eu le temps de voir venir ces choses . tant mieux pour elles ; pour nous je crains que ce soit définitivement trop tard . J' habite en province et on a déjà des prètres jeunes d' Afrique noire , parcequ' on a plus de vocation . Plus de souffle .
Bonjour,
n'allez surtout pas croire que cette évolution des moeurs est le fruit du hasard ou du temps qui passe : elle fait partie d'un programme acharné de poursuite de la destruction de toutes les racines chrétiennes de la société française mais aussi occidental en général, sous le pilotage de nos "élites " complices de mouvements bien organisés et agissant dans l'ombre. Cette conspiration anti-chrétienne dure depuis 3 siècles et adopte des stratégies adaptées à chaque époque pour parvenir à ses fins. C'est le même souffle fétide qui inspire toutes ces décisions délétères.
Le délabrement spirituel et moral de notre société a des racines profondes et lointaines qui se nourissent du mystère de l'iniquité croissante.
Mais courage, Jésus Christ a déjà vaincu le monde et avec Lui la victoire promise nous est assurée. " Là où le péché abonde, la grâce surabonde "...
A nous de nous montrer dignes et fidèles pour partager un jour sa Gloire !
" Or c'est ici la vie éternelle, qu'ils te connaissent , Toi, le seul vrai Dieu et celui que Tu as envoyé, Jésus Christ" Jean 17,3

Christian
Senator
Senator
Messages : 975
Inscription : dim. 05 déc. 2004, 10:25
Localisation : Londres

Re: Godillots au féminin

Message non lu par Christian » mer. 08 juin 2005, 21:41

C'est joli, c'est mignon ce que vous proposez cher Christian ! Vous nous proposez le massacre de Sabines.
Mais cette idée qui semble séduisante au départ, ne l'est plus du tout par la suite quand on connaît les réalités du terrain !

Pensez-vous que chaque "gueulard" (pardonnez-moi l'expression) ait une image à garder ?
Sachez que cette arme est confrontée souvent à des personnes qui n'ont plus rien à perdre, n'ont plus d'honneur et qui font bien peu de cas de vos fines sugestions.

D'un point de vu physique uniquement une personne cachée derrière un bouclier, un casque (tenue règlementaire de maintien de l'ordre, MO ) et dans le pire des cas d'un masque à gaz, ne peut pas montrer grand chose de son identité sexuelle.
Et puis, Green Peace ou d'autres, c'est pareil : ce sur quoi ils tapent ce n'est pas un homme ou une femme, mais bien plutôt sur les forces de l'ordre !
Rassurez-vous, chère Françoise, les Sabines ne furent pas massacrées. Elles devinrent même fort amoureuses de leurs maris et s’opposèrent à leurs frères qui voulaient les ramener au bercail (voir l’émouvant tableau de David, au Louvre, qui montre la scène http://mucri.univ-paris1.fr/David_Sabines.html).

Dans le monde médiatisé d’aujourd’hui, avec visiophones, blogs, direct permanent, les agitateurs sont en représentation devant l’opinion publique, et elle joue à qui perd gagne. Il lui faut des affamés, des réfugiés, des malheureux, des tabassés, bref, des victimes. Celui qui a le plus de victimes empoche la mise. La photo de policiers frappant une jeune fille dans une manif, c’est du pain bénit pour les organisateurs, la photo fera le tour du monde, les flics seront conspués, le ministre sommé de s’expliquer, etc. Les manifestants auront gagné.

Inversement donc, des flics vulnérables, des femmes désarmées, c’est une double assurance pour le gouvernement :
- il est sûr de n’être pas accusé de ‘brutalités policières’
- le fait de mettre des femmes devant les manifestants désamorce la violence.

Car quand on voit des grandes brutes, casquées, armées de matraques, derrière leur bouclier, la tentation est irrésistible de leur jeter des pavés. Mais caillasser des meufs sans défense, sans casque, sans bouclier ? Il y en a toujours qui seront capables de le faire, mais les organisateurs s’y opposeront ; ils perdraient aussitôt la sympathie du public.

Bien sûr, c’est une tactique à utiliser avec discernement, suivant le type de protestataires auquel on à a faire.

Bien à vous.

Christian

Avatar de l’utilisateur
Francoise
Censor
Censor
Messages : 73
Inscription : lun. 07 mars 2005, 15:34
Localisation : France
Contact :

Message non lu par Francoise » mer. 08 juin 2005, 21:59

Cher Christian,

Dans le "monde médiatisé" où l'on est, les militants d'Act Up n'hésitent pas à violer un lieu de culte et à tabasser un prêtre et pourtant aucun média n'en parle...
Y aura-t-il une différence avec les "méchantes femmes mobiles" ?

MB
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 977
Inscription : lun. 26 juil. 2004, 0:03

Message non lu par MB » jeu. 09 juin 2005, 17:24

Avé

Euh... on ne pourrait pas se calmer un peu ? Quel est le rapport entre le droit au travail qu'ont les femmes, et la présence de petites rastas alternatives ? Quel est le rapport entre cela et le fait qu'une femme conduise un camion ? Au fait, au sujet de cette observation (sur la routière), pourquoi concentrer le raisonnement sur un point de vue esthétique ? Il me semble que les femmes ont le droit d'etre autre chose que des gracieusetés (que de toute façon une bonne partie ne peut pas etre, la nature étant ce qu'elle est). Où est le problème qu'une femme soit laide ? Il y en a tant, hélas, qui le sont naturellement, et cela ne vous choque pas ?

Soyons plus généraux : franchement,Zef, j'en ai assez de ce genre de remarques :
"Bonjour, n'allez surtout pas croire que cette évolution des moeurs est le fruit du hasard ou du temps qui passe : elle fait partie d'un programme acharné de poursuite de la destruction de toutes les racines chrétiennes de la société française mais aussi occidental en général, sous le pilotage de nos "élites " complices de mouvements bien organisés et agissant dans l'ombre. Cette conspiration anti-chrétienne dure depuis 3 siècles et adopte des stratégies adaptées à chaque époque pour parvenir à ses fins. C'est le même souffle fétide qui inspire toutes ces décisions délétères.
Le délabrement spirituel et moral de notre société a des racines profondes et lointaines qui se nourissent du mystère de l'iniquité croissante. "


On peut trouver des actions délétères, comme vous dites, dans tel ou tel événement, tel ou tel contexte ; mais pas dans un prétendu système, pas dans un complot, de mouvements organisés, (vraiment n'importe quoi !), à plus forte raison sur trois siècles... on croirait du Da Vinci Code ! Ce genre de thèses, d'idées si vous voulez, est vraiment néfaste : il empeche de discuter et ne laisse plus de place qu'à l'affrontement bete et méchant ; il froisse ceux qui ne pensent pas comme nous mais qui sont de bonne volonté (il y en a...) ; et intellectuellement, c'est du même niveau que la BD "évangélique" qui nous a été montrée dans un autre post. Vous noterez aussi que s'en remettre à la dénonciation des "complots", des "ennemis", etc. nous empeche de nous occuper sérieusement de nos propres affaires.
Vous ne risquez pas, en faisant ainsi, d'élever le débat... il y a, de fait, des gens qui haissent la religion en général et le catholicisme en tout particulier, quoiqu'ils ne forment pas un "système" ayant traversé les siècles, communiquant en son intérieur par je ne sais quelle télépathie surnaturelle. Ils sont bruyants, hégémoniques parfois ; mais en vous raidissant comme vous le faites, vous leur donnez des arguments. Pour défendre une vision juste et néanmoins calomniée, il faut de la sérénité, c'est-à-dire des nerfs ; ne les perdez pas... :)

Amicalement quand meme :cool:

Avatar de l’utilisateur
Francoise
Censor
Censor
Messages : 73
Inscription : lun. 07 mars 2005, 15:34
Localisation : France
Contact :

Message non lu par Francoise » jeu. 09 juin 2005, 17:59

MB a écrit :Il me semble que les femmes ont le droit d'etre autre chose que des gracieusetés (que de toute façon une bonne partie ne peut pas etre, la nature étant ce qu'elle est). Où est le problème qu'une femme soit laide ? Il y en a tant, hélas, qui le sont naturellement, et cela ne vous choque pas ?
Vous, au moins vous savez parler aux femmes !
"Je ne meurs pas, j'entre dans la vie." Sainte Thérèse de Lisieux

Avatar de l’utilisateur
guelfo
Quæstor
Quæstor
Messages : 305
Inscription : mar. 01 mars 2005, 20:41

Message non lu par guelfo » ven. 10 juin 2005, 10:25

Total respect à MB.
Deus lo volt

Avatar de l’utilisateur
VexillumRegis
Senator
Senator
Messages : 986
Inscription : ven. 21 mai 2004, 22:32
Localisation : Provence

Message non lu par VexillumRegis » ven. 10 juin 2005, 12:23

guelfo a écrit :Total respect à MB.
:arrow: Éviter les messages d'une ou deux lignes - a fortiori si c'est pour ne rien dire - afin de préserver des échanges de qualité et de préserver l'amorce d'une véritable réflexion.
http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... =2404#2404

[align=justify]Ne le prenez pas mal guelfo, mais comme j'ai remarqué votre tendance (naturelle pour un "fopoïste" d'origine...) à multiplier ce genre de messages très courts, j'ai cru bon de vous rappeler cette règle, que vous ne connaissiez d'ailleurs peut-être pas. Si vous souhaitez féliciter un intervenant pour la qualité de ses messages, utilisez de préférence la messagerie privée.[/align]

;-)

- VR -

Avatar de l’utilisateur
sola
Censor
Censor
Messages : 120
Inscription : dim. 27 févr. 2005, 15:00

Message non lu par sola » ven. 10 juin 2005, 13:10

le travail des femmes n'est pas un choix frivole, je me suis déjà exprimée là-dessus dans uen autre conversation: il s'agit de gagner sa vie et celle de ses enfants, en l'absence (ou insuffisance) des hommes et de l'Etat. ma mère s'est retrouvée veuve à 30 ans avec 2 enfants, la société n'a rien fait pour elle, la famille non plus d'ailleurs car ce genre de tragédie fait peur et les proches fuient. heureusement qu'elle avait son travail. et pour combien de femmes peut-on dire ça: "heureusement qu'elle a son travail"? qui lui permet d'élever sa famille puisque monsieur est parti batifoler avec une autre. qui lui permet de quitter un mari violent. etc etc.
pouvoir élever ses enfants, s'occuper des vieux, sans que ça nous retombe sur le coin du nez (pour être polies) oui on en rêve. mais ce rêve ne se réalise que pour une infime minorité. :(

à part ça, ayant eu des ancêtres pauvres, je rappelle que le travail des femmes ne doit pas grand-chose au féminisme. mes grands-mères travaillaient, déjà, comme des hommes mais elles étaient payées moins. tout cela dans une société pas encore déchristianisée. alors vos divagations........ :-x
*sola*
"le grain pourrit quand on l'entasse et fructifie quand on le sème." st dominique

MB
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 977
Inscription : lun. 26 juil. 2004, 0:03

Message non lu par MB » ven. 10 juin 2005, 13:42

Francoise a écrit :
MB a écrit :Il me semble que les femmes ont le droit d'etre autre chose que des gracieusetés (que de toute façon une bonne partie ne peut pas etre, la nature étant ce qu'elle est). Où est le problème qu'une femme soit laide ? Il y en a tant, hélas, qui le sont naturellement, et cela ne vous choque pas ?
Vous, au moins vous savez parler aux femmes !
Bonjour

Je m'attendais à une réponse de ce type... :lol:
Petite mise au point : bien évidemment, il ne s'agit pas d'une remarque à volonté désobligeante et misogyne. Il se trouve que nous avons des modèles esthétiques en tete, conscients ou non, et que la réalité n'y correspond pas la plupart du temps. Et de fait, beaucoup de femmes n'y correspondent pas.
Mais bien évidemment, cela ne veut pas dire que les hommes y correspondent davantage, rassurez-vous ! Comme le sujet du post était tourné vers la gent féminine, il n'y avait pas lieu de parler de l'autre moitié de l'humanité, c'est tout. N'ayez pas peur, "j'aime les filles":roll:.

Je voulais simplement réagir à cette tendance qu'ont beaucoup de gens (et naturellement, "nous les hommes"), qui est de ramener tout ce qui concerne les femmes à leur aspect esthétique ; j'ai l'impression que c'est ce qu'a fait guy1 dans son billet initial. Comme si elles étaient de simples objets de regard, et non des sujets autonomes ; comme si elles n'existaient que dans les yeux des hommes. Ce n'est pas très bien, et je suppose que vous ne me contredirez pas.
Guy1 a parlé du cas de la femme routière, et a trouvé cela dégoutant. C'est son droit ; mais en ce qui me concerne, je ne vais pas critiquer une routière parce qu'elle est laide ; je vais la critiquer si elle fait mal son travail. Or je ne suis pas son patron, son client, son collègue ; donc je n'ai aucune raison a priori de la critiquer. Au niveau familial, je ne suis pas son mari, son enfant, son proche : ne connaissant pas ses affaires personnelles, je ne peux donc pas la critiquer non plus a priori. Elle a peut-etre d'excellentes raisons de travailler (sans parler de ce qu'a dit sola dans le dernier post), et ce n'est pas en se pinçant le nez devant ses gros biscotteaux qu'on va faire avancer la réflexion sur tout cela.

Bien à vous

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité