La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
Sapin
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 2324
Inscription : sam. 14 juil. 2007, 15:54
Localisation : Montréal

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par Sapin » dim. 06 juil. 2008, 21:26

Cher Jean,

Il y a des évêques, lors du Concile, qui n'ont même pas voté en faveur pour 80% des textes conciliaires, se sont-ils pour autant rebellés contre l'Église, le pape et le Concile, certains par obéissance, se sont ralliés au vote de la majorité dans un esprit d'unité et un esprit d'Église. Si vous lisez et écouté les déclarations de Mgr Lefebvre, il est très difficile de le suivre parfois et de comprendre sa cohérence théologique, d'ailleurs simplement à l'entendre parler ou lire sur certains aspects, on peut remarquer tout de suite que c'est un évêque plutôt faible en théologie, s'il ne l'était pas, il n'aurait jamais consacré 4 évêques de sa seule autorité et en plus d'avoir, juste avant, signer son accord à un protocole d'entente avec le Vatican sur des points qui semblaient litigieux. Et regardez la feuille de route des prêtres qu'il avait choisis pour les consacrer évêque, le choix était plutôt douteux!!!!

Jean-Paul II et surtout Benoît XVI se sont montrés plus que généreux à l'égard de la FSSPX, et pour moi il est clair que ces gens sont de mauvaise foi, ils n'auront jamais autant d'écoute de la part d'un pape que celui qui est sur le trône de saint Pierre présentement, et ils ne profitent pas de la situation ni de la grâce qui leur est offerte. Leur refus de signer les dernières propositions qui reposent surtout sur l'autorité pontificale montre à quel point le problème avec eux n'est pas strictement au niveau du Concile Vatican II, mais en rapport avec l'autorité pontificale. Et croyez-moi, si demain matin Benoît XVI, par une déclaration spéciale, rendait nul tous les textes de Vatican II, vous ne verriez pas la FSSPX revenir au bercail en criant ciseau!!!

In Xto
Père Guy

"J'attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir".
credo

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par jean_droit » lun. 07 juil. 2008, 7:05

Bonjour Sapin,
Bonjour à tous,
Je suis tout à fait d'accord avec vous.
Je nirai pas jusqu'au mot "mauvaise foi" mais plutôt enfermement dans un réthorique pernicieuse.
Ce que j'espère c'est que soient nombreux ceux qui, clercs et prêtres de la FSSPX, rejoindront l'Eglise sous une forme ou une autre.
Il se peut que, à terme, on assiste à un éclatement de la FSSPX car il y a des irréductibles qui font de l'extrémisme leur pain quotidien.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par Christophe » mer. 16 juil. 2008, 1:29

Il me semble que l'on pourrait facilement adapter à Mgr Fellay la célèbre citation de Jules César : Plutôt être le premier à Ecône que le second à Rome !
:siffle:
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par jean_droit » mer. 16 juil. 2008, 6:59

Bonjour à tous !
Que Dieu nous bénisse et bénisse cette journée !
Il y aurait beaucoup à dire sur les derniers évènements concernant la FSSPX.
D'abord, en rappel, un passage d'un sermon de monseigneur de Galarreta ( FSSPX ) :

"Cela m’amène à vous parler rapidement de la situation actuelle. Vous avez peut-être entendu dire, par ci, par là, que nous avions reçu un ultimatum de la part de Rome, de la part du Cardinal Castrillón. Je pense que c’est trop dire, un « ultimatum ». C’est trop dire. Il y a évidemment une volonté de nous émouvoir, de nous effrayer en mettant la pression dans le sens d’un accord purement pratique qui a été toujours la proposition de Son Eminence. Evidemment vous connaissez déjà notre pensée. Cette voie est une voie morte ; pour nous, c’est la voie de la mort. Il n’est donc pas question de la suivre. Nous ne pouvons pas nous engager à trahir la confession publique de la Foi. Il n’en est pas question. C’est impossible. Et nous ne pouvons pas, dans la mesure où nous voulons garder la Tradition et édifier ce bâtiment mystique qu’est l’Eglise, nous ne pouvons pas nous embaucher dans une entreprise de démolition. Vous réfléchirez sur tout ce que nous avons déjà dit. C’est impossible."

J'ai trouvé inadmissible les propos de cet évêque.

Pourquoi cette réaction :

Quand un évêque tient de tels propos c'est bien qu'il y a nécessité. Ces propos sont, bien sûr, calibrés et approuvés par les autres évêques de la FSSPX.

Il me semble qu'il s'agit seulement de calmer les plus ultras de la FSSPX et, Dieu sait, s'il y en a.

Analyse de la réponse de la FSSPX :

La FSSPX dit qu'elle ne veut pas s'engager sans avoir discuté à fond sur les problèmes doctrinaux.
Je crois qu'il s'agit seulement d'un prétexte. Cela fait bien longtemps que ces discussions sont finies. Les contacts entre Rome et la FSSPX sont constants et l'on ne me fera pas croire que tous les aspects doctrinaux n'ont pas été évoqués.
On peut résumer le conflit autour du Concile Vatican II et de l'appréciation que l'on peut en avoir.
Il me semble que l'opinion du Saint Père sur le sujet ne doit pas être très différente et de celle de beaucoup de fidèles de la FSSPX et de personnes de bonne volonté. Une acceptation globale du Concile avec quelques réserves sur certains points et une remise en cause assez profonde de son application.
On voit bien que tous les efforts du Saint Père tendent à gommer patiemment les erreurs.

Mais il n'est pas question qu'un pape, quelle que soit sa tendance, critique ouvertement un Concile. Donc le FSSPX ne peut s'y attendre.

L'accord qui a permis la fondation de l'IBP me semble tout à fait acceptable par les deux parties et assez réaliste : Acceptation du Concile avec droit de critique.

Le Saint Père est allé encore plus loin et n'a pas posé une seule condition doctrinale, même pas l'acceptation du Concile. Il s'est limité à l'acceptation de sa primauté ce qui me semble la moindre des choses pour un catholique.

L'explication du refus de la main tendue par le pape se trouve ailleurs : Dans des oppositions internes à la FSSPX et dans la peur de l'avenir.

La FSSPX est plus diverse qu'elle veut le faire croire et comporte différentes tendances. Certaines sont extrémistes, sedevacantistes, d'autres sont très attachées à leur autonomie, d'autres sont proches de Benoît XVI.

Les oppositions internes doivent être fortes et, dans ce cas, au nom de l'unité de la Fraternité on préferre temporiser. Réaction bien connue.

De toute façon on peut se demander si un accord formel avec Rome ne peut se faire sans une scission au sein de la FSSPX, scission qui laisserait sur le bord du chemin les éléments les plus extrémistes.

Le même phénomène doit exister dans l'Eglise et des oppositions virulentes doivent se manifester dans les couloirs feutrés du Vatican.
Mais Benoît XVI est un obstiné qui sait reculer pour mieux sauter.

En continuant sur le même thème on peut se demander si tous les évènements ne sont pas concertés entre le Saint Siège et la FSSPX pour rendre acceptable à la pluspart l'accord à venir.

La peur de l'avenir en cas de réintégration

Là se situe le principal problème. Et je comprends tout fait la peur de la FSSPX.

Quand on voit la charité toute relative des certains évêques dans l'application du premier et du second Motu Proprio on peut être dubitatif sur leurs réactions envers une FSSPX en communion avec Rome. Des haines bien peu chrétiennes se sont crées dans le clergé envers la FSSPX.

Pour essayer de diminuer ce phénomène et de limiter la chasse aux sorcières le Saint Père a proposé que la FXXPX devienne une prélature comme l'Opus Dei.

Je suis dubitatif comme doivent l'être les évêques de la FSSPX. Sauf intervention constante du Saint Père.

Aller vite

Il me semble que le Saint Père aimerait qu'un accord soit rapidement trouvé.

Il sait que les années lui sont comptées et il veut pouvoir surveiller la mise en oeuvre de l'accord.

On peut douter, en effet, que le prochain pape leur soit aussi favorable.

Le FSSPX ferait bien d'y réfléchir sauf si elle veut perpétuer le schisme.

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par Invité » mer. 16 juil. 2008, 8:55

La raison du refus de la FSSPX est toute simple : le pouvoir.
Toute autre raison alléguée pour refuser la main tendue de Rome est spécieuse.

Revenir à Rome et se soumettre à l'autorité du Pape signifierait la perte du pouvoir acquis et le retour à la subalternation. Avoir sa propre église, ses propres fidèles, comment la SSPX pourrait abandonner pareil privilège? Rien de ce que Rome proposera ne sera jamais accepté par la SSPX.

Si l'archevêque Lefebvre vivait, une réunification eût été possible, même certaine, selon moi. La chose n'est plus possible aujourd'hui. Comme dans tout cas de schisme présent ou passé, la 1ère génération (niveau 1), celle qui fut à l'origne du schisme, ne se coupe jamais entièrement et définitivement de la "Maison Mère". Ce n'est qu'à la 2ème génération (niveau 2) que le schisme est consommé et qu'une marche arrière n'est plus permise.

Quel est l'avenir de la FSSPX? Divisions internes et fractionnements. C'est le lot de tout groupe schismatique. Du reste, la SSPX en a déjà fait l'amère expérience lorqu'en 1983, Marcel Lefebvre avait excommunié neuf de ses prêtres américains, lesquels ont alors fondé leur propre église, la SSPV. Quatre de ces neuf prêtres ont à leur tour quitté la SSPV pour créer l'église sédavancatiste... La division engendre la division.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par jean_droit » mer. 16 juil. 2008, 13:45

C'est un peu ce que je disais ... mais j'ai voulu être plus lisse.
Les raisons officielles je n'y crois pas du tout.
Par contre la FSSPX doit être tiraillée par des courants contraires.
Il se peut, comme vous le remarquez justement, que du temps que du temps de monseigneur Lefebvre une réunification aurait été plus simple : un seul chef et des positions peut être plus souples. Mais, a vrai dire, je ne connais pas très bien la FSSPX.
Et, dans le cas présent, on ne fait rien. C'est plus confortable.
Et puis, comme vous l'avez dit, personne ne veut perdre ses privilèges.
On verra bien ....

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par jean_droit » jeu. 31 juil. 2008, 6:06

De l'extrémisme :

J'ai lu hier une interview de monseigneur de Mallerais ( FSSPX ) que je trouve très extrémiste.

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=419991

Par plaisanterie le Centre Saint Paul à réécrit les questions et cela donne :

http://ab2t.blogspot.com/2008/07/interv ... er-de.html

J'en extrait cette phrase qui reprend le texte de monseigneur de Mallerais :

Q : Still, the Roman Church is Catholic too, or is it ?

R : The true Faith, the true teaching, the non-bastard sacraments: all this is in the Fraternity.

Q : Still, the Church needs a pope, maybe the next one will
be…

R : In Rome, a new Pope? Really, if he would become worse, there is no need.

Et tout est du même tonneau. Triste.

En gros c'est à qui sera le plus extrémiste.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par jean_droit » dim. 02 nov. 2008, 20:36

Le pélerinage à Lourdes de la FSSPX.

J'ai été plus qu'impressioné par le pélerinage à Lourdes de la FSSPX.
Selon les observateurs : entre 12.000 et 20.000 personnes.
Disons 15.000.
Je ne sais comment interpréter ce vrai succès.
Ni comment interpréter cette "manifestation de force" ?
Sur le Forum Catholique les négociations avec la Vatican sont souvent évoquées mais il faut laisser de côté toute l'intox.

Des centaines de photographies sont disponibles dont :

http://www.laportelatine.org/district/c ... divers.php

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par jean_droit » ven. 14 nov. 2008, 9:40

Deux petites informations :

D'abord lu ce matin dans le Forum Catholique ... un article de Golias

"Levée de sanctions pour les lefebvristes ?

Les rumeurs se multiplient à Rome et ailleurs d’une possible levée de l’excommunication portée à l’époque contre les évêques ordonnés sans l’accord du pape et contre lui par Mgr Marcel Lefebvre et un évêque intégriste brésilien (les deux étant décédés, l’excommunication a cessé par le fait même).
En tout cas, Mgr Bernard Fellay, directement concerné en tant qu’évêque et supérieur de la fraternité sacerdotale Saint Pie X, demande à ses fidèles de réciter un million de chapelets entre le 1er novembre et le 25 décembre pour que cette perspective de paix se concrétise enfin. Selon nos sources, le cardinal Castrillon Hoyos et Mgr Perl, responsables de la Commission vaticane « Ecclesia Dei » en charge du dialogue avec les intégristes, auraient rédigé de concert avec un prélat italien, Mgr Mario Marini, un texte de réconciliation en ce sens. Il ne s’agirait pas d’une reconnaissance pleine et entière de la fraternité comme d’aucuns l’espéraient il y a quelques mois d’une simple levée de la sanction, façon de reconnaître la bonne foi et le sens ecclésial des intégristes, lors même que le plein accord n’est pas encore trouvé.

Dans le passé déjà, divers cardinaux (Oddi, Palazzini, Thiandoum, Gagnon) avaient proposé comme préalable à une réconciliation une telle levée de l’excommunication mais Jean Paul II ne s’y était pas résolu faute de consensus à la curie même sur une telle mesure de bienveillance. Y compris d’ailleurs parfois de milieux conservateurs qui redoutaient que ne soit ainsi indirectement affaiblie l’autorité du Pape. Il semble cependant que le plus probable pour le futur proche soit que Rome se contente de traiter les évêques concernés comme s’ils n’avaient pas été excommuniés, ce qui est une façon toute romaine en définitive de « relativiser » pour le moins cette excommunication sans pour autant se dédire.

Source : G o l i a s"

Tout cela me parait sensé.
Pour ma part j'attends avec impatience la réconciliation entre l'Église et la FSSPX. Même si elle va poser bien et bien des problèmes. Même s'il faudra faire attention à tous les extrémismes et extrémistes des deux camps.

Autre toute petite information :

J'ai rencontré un évêque cette semaine qui m'a fait la réflexion suivante :
"Pendant 15 ans le responsable de la FSSPX dans mon diocèse ne m'a pas rencontré. Or il vient de m'en faire la demande et, bien sûr, je l'ai accepté. Cela s'est très bien passé".
Je pense que c'est déjà pas mal si on se parle.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par Christophe » ven. 14 nov. 2008, 14:07

Dommage, les efforts viennent toujours du même côté... :roule:
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par jean_droit » ven. 14 nov. 2008, 14:21

Je suis tout à fait d'accord avec vous, Christophe.
Et cela m'énerve quelque peu.
Sauf mon dernier exemple où l'on voit un prêtre FSSPX demander à recontrer l'archevêque.
Jean Paul II et Benoît XVI ont fait bien des ouvertures et bien des "concsessions". Il y a une limite à tout.
Et, de toute façon, il ne s'agit pas pour l'Eglise de réintégrer la FSSPX sans un minimum de conditions et de précautions.
L'accord avec l'IBP me semble globalement bon et juste.

Avatar de l’utilisateur
Baskerville
Ædilis
Ædilis
Messages : 33
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 12:47

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par Baskerville » sam. 22 nov. 2008, 1:32

Je ne trouve pas très "neutre", voire charitable, de prêter d'office de mauvaises intentions aux membres de la FSSPX qui ne souhaitent pas un accord avec Rome actuellement.

L'argument le plus simple et le plus honnête reste que
- la liturgie n'est pas tout -
- que signifie de se mettre en accord officiel pour célébrer les sacrements "en toute légalité", si l'on n'est pas d'accord sur l'enseignement de la FOI ? -

La liturgie est loin d'être le seul point qui s'oppose à la tradition dans la Rome moderne. La conception des rapports avec les païens l'est encore plus. On les respecte, on les encense, on les met au paradis sans conversion...

Je condense, mais je ne vois pas ici de "mauvaise foi"
Christus regnat

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3130
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par jeanbaptiste » sam. 22 nov. 2008, 1:51

Cher Baskerville, je vous invite à lire le Catéchisme de l'Église Catholique promulgué par JPII :
1257 Le Seigneur lui-même affirme que le Baptême est nécessaire pour le salut (cf. Jn 3, 5). Aussi a-t-il commandé à ses disciples d’annoncer l’Évangile et de baptiser toutes les nations (cf. Mt 28, 20) (cf. DS 1618 ; LG 14 ; AG 5). Le Baptême est nécessaire au salut pour ceux auxquels l’Évangile a été annoncé et qui ont eu la possibilité de demander ce sacrement (cf. Mc 16, 16). L’Église ne connaît pas d’autre moyen que le baptême pour assurer l’entrée dans la béatitude éternelle ; c’est pourquoi elle se garde de négliger la mission qu’elle a reçue du Seigneur de faire " renaître de l’eau et de l’Esprit " tous ceux qui peuvent être baptisés. Dieu a lié le salut au sacrement du Baptême, mais il n’est pas lui-même lié à ses sacrements.
C'est assez clair, non ?

Avatar de l’utilisateur
Baskerville
Ædilis
Ædilis
Messages : 33
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 12:47

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par Baskerville » lun. 24 nov. 2008, 10:41

Oui, Dieu merci, les textes sont encore assez catholiques... sinon il ne resterait qu'à rejoindre un ou l'autre groupe sédévacantiste...

Mais il reste un problème dans les actes... depuis les rencontres d'Assise et cette obstination à se rendre dans un lieu de culte païen à quasiment chaque voyage apostolique...

Enfin, je n'ai pas d'avis sur la question, ça me dépasse un peu. Mais je ne pense pas que la FSSPX soit "de mauvaise foi" comme cela a été sous-entendu...
Mon intelligence s'arrête là, désolé, le reste me dépasse.

Cordialement
Christus regnat

Avatar de l’utilisateur
Columbanus
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 508
Inscription : jeu. 21 août 2008, 13:53
Conviction : Catholique romain traditionaliste
Localisation : Artois

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par Columbanus » ven. 09 janv. 2009, 16:15

[CI-DESSOUS EST RELATIF AUX MESSAGES - CONCERNANT LA FSSPX - ÉCRITS DANS LE SUJET "MISSEL DU RITE TRIDENTIN" DE LA SOUS-RUBRIQUE "LITURGIE"]

Voici de quoi répondre à certaines interrogations et affirmations:

1) Si la FFSPX peut avoir une attitude est une position qui évoque le schisme, elle ne fait que l'"évoquer". Sur le fond, les prêtres de la fraternité ont de nombreux moyens de défense (et arguments) de nature canonique. Ce n'est jamais parce qu'une opinion est la plus répondue qu'elle est force de vérité; elle peut cependant paraître ainsi.

2) Lorsque je suis allé pour la première fois à une messe de la FSSPX, j'ai réellement senti ma foi se magnifié simplement parce que tout appelait à une plus grande densité spirituelle (liturgie, attitude des fidèles, etc..). C'est mon ressenti et cela ne m'empêche pas d'aller parfois à des offices suivant le missel de Paul VI.

Un conseil pour Etrigan. Il faut bien étudier la liturgie "tridentine" mais j'ai été désorienté la 1ère fois car je croyais que le prêtre allait utiliser un latin "moins rapide". Il faut aller aux messes parlées en semaine bien faire attention aux gestes du prêtre..et tu prendras facilement le pli..

3) Le latin, c'est aussi pratique lorsque l'on souhaite se rendre en Flandre belge (habitant à Lille) afin de suivre une messe dédiée au Saint-Sang à Bruges. Là, le latin joue son rôle d'union des catholiques. Même chose lorsque je ferai un voyage prochain en Pologne.

4) Attention, la FSSPX reconnait bien le concile de Vatican II...quant à son contenu appliqué (comme celui non appliqué), c'est assez une question assez complexe dont je ne maîtrise pas tous les tenants et aboutissants. Par contre, il s'agit bien, comme ils disent, d'un concile pastoral et on doctrinal/disciplinaire.

5) Même excommuniés, les sacrements délivrés par les évêques ordonnes par Monseigneur Lefebvre restent valides (pour le mariage, il semble cependant qu'il y ait une polémique). Les fidèles , eux, sont finalement considérés comme en pleine communion...surtout depuis le motu proprio.
« Car je n'ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié... »

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités