2008 - Synode sur l'évangélisation

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

2008 - Synode sur l'évangélisation

Message non lu par jean_droit » jeu. 09 oct. 2008, 8:36

ZENIT reprend quelques interventions d'évêques qui me semblent intéressantes.

http://zenit.org/article-19008?l=french

Début :

...........

Les sectes recrutent à l’heure où les églises sont fermées

L’homélie, antidote à la propagande des sectes

ROME, Mercredi 8 octobre 2008 (ZENIT.org) - Les sectes recrutent à l'heure où les églises sont fermées, a fait observer un évêque lors de la discussion « libre » de mardi soir, au synode des évêques.

Plus d'un est revenu sur cette nécessité d'armer les catholiques avec une meilleure connaissance de la Bible pour les préserver des sectes. C'est en particulier le rôle de l'homélie, véritable antidote, lorsqu'elle est riche de la Parole de Dieu, ont souligné des intervenants
L'homélie, a fait observer un évêque, souvent, ne se construit pas sur la Parole de Dieu. Et puis, il faut prendre « plus de temps » pour la prédication. En effet, faisait-il remarquer, le soir, après le travail, les églises catholiques sont fermées, alors que les groupes sectaires ouvrent les portes pour accueillir et prêcher pendant des heures.

Avatar de l’utilisateur
Judith
Censor
Censor
Messages : 86
Inscription : mar. 23 sept. 2008, 18:58

Re: Nouvelles du synode

Message non lu par Judith » jeu. 09 oct. 2008, 11:46

Justement je cherchais sur quoi portait le synode de cette année.
Mais comment êtes-vous sure que cela a été dit au cours du synode, car sur le site Zenit je n'ai rien vu qui le présice.
<:
Illum oportet crescere, me autem minui . (Jn 3 ; 30)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Nouvelles du synode

Message non lu par jean_droit » jeu. 09 oct. 2008, 12:02

Il est dit au début de l'article : "lors de la discussion « libre » de mardi soir, au synode des évêques".

Je n'ai mis que le début de l'article. Il comporte bien d'autres points tout à fait intéressants et qui peuvent être une base de réflexion ou de discussion.

Avatar de l’utilisateur
Judith
Censor
Censor
Messages : 86
Inscription : mar. 23 sept. 2008, 18:58

Re: Nouvelles du synode

Message non lu par Judith » jeu. 09 oct. 2008, 15:54

Toute mes excuses d'avoir mal lu, je devais encore être dans le coltar !! :zut:
Illum oportet crescere, me autem minui . (Jn 3 ; 30)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Nouvelles du synode

Message non lu par jean_droit » ven. 10 oct. 2008, 7:27

De ZENIT.ORG

http://zenit.org/article-19021?l=french

Remarque : Vous avez aussi sur ZENIT la synthèse des interventions du jour

Début de l'article :

...................

Faut-il élargir aux laïcs le ministère institué de lecteur ?

La Parole de Dieu entre les mains des « pauvres »

ROME, Jeudi 9 octobre 2008 (ZENIT.org) - Faut-il élargir aux laïcs le ministère institué de lecteur ? Un intervention « libre » au synode des évêques sur la parole de Dieu a posé la question, pour remédier à la mauvaise qualité des lectures lors de la liturgie de la messe.

Les « interventions libres » au synode, introduites par Benoît XVI en 2005, se sont déroulées à nouveau mercredi soir, 8 octobre, de 18 h à 19 h : 18 membres du synode ont parlé de la parole de Dieu soit par rapport à la célébration eucharistique soit en-dehors, spécialement pour les « pauvres ».

Dans la célébration eucharistique

Une intervention a voulu souligner, indique le P. Joseph Ballong, porte-parole pour les francophones, l'importance du ministère des laïcs, rappelant qu'une commission avait été mise en place et suggérant de la ré-activer.

Pour ce qui est de la lecture, il ne faudrait pas lire sans avoir auparavant invoqué l'Esprit Saint, a suggéré un intervenant.

Avatar de l’utilisateur
Olivier JC
Senator
Senator
Messages : 684
Inscription : mer. 16 avr. 2008, 23:57
Localisation : Bordeaux

Re: Nouvelles du synode

Message non lu par Olivier JC » ven. 10 oct. 2008, 10:02

Bonjour,
Can. 230 - § 1. Les laïcs hommes qui ont l'âge et les qualités requises établies par décret de la conférence des Évêques, peuvent être admis d'une manière stable par le rite liturgique prescrit aux ministères de lecteur et d'acolyte ; cependant, cette collation de ministère ne leur confère pas le droit à la subsistance ou à une rémunération de la part de l'Église.
Dès lors, qu'un évêque puisse suggérer d'élargir le ministère de lecteur aux laïcs me laisse quelque peu songeur...

+
Propter nomen tuum, Domine, vivificabis me !
(Ps 143, 11)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Nouvelles du synode

Message non lu par jean_droit » mer. 15 oct. 2008, 8:35

Un premier point :

De ZENIT :

http://www.zenit.org/article-19072?l=french

.....................

Premier bilan du synode : six thèmes principaux



ROME, Mardi 14 octobre 2008 (ZENIT.org) - Six thèmes principaux ressortent des 191 interventions préparées et lues au synode et des 99 interventions libres, prononcées entre le 6 et le 13 octobre, soit, durant la première semaine du synode des évêques sur « la Parole de Dieu dans la vie et dans la mission de l'Eglise ».

1. La Parole de Dieu est beaucoup plus que la Bible

Le synode a commencé par évoquer un malentendu fréquent parmi les croyants. Comme l'a expliqué le cardinal Marc Ouellet, P.S.S., archevêque de Québec, le premier jour du synode, la Parole n'est pas un simple texte écrit, c'est l'amour de Dieu fait homme en Jésus Christ.

Par conséquent, la Parole est beaucoup plus que la Bible. Le Nouveau Testament est d'ailleurs écrit au cœur de l'Eglise naissante et implique donc la Tradition et l'interprétation du Magistère.

Les 7 et 8 octobre, plusieurs pères synodaux sont revenus sur cet éclaircissement.

Les pères ont souligné que ce synode ne cherche pas à réécrire la constitution dogmatique « Dei Verbum » du Concile Vatican II qui explique déjà ces questions doctrinales. Il ne s'agit donc pas d'un synode doctrinal (même s'il rappelle des vérités du Magistère) mais avant tout d'un synode pastoral.

Des questions telles que l'inspiration des auteurs bibliques ne sont donc pas évoquées directement. Plusieurs pères synodaux ont demandé un document du Saint-Siège sur l'interprétation des Saintes Ecritures, suggérant même un document papal sous forme d'encyclique (cardinal Ouellet).

2. Prêcher par l'exemple : le problème des homélies

La préoccupation concernant la qualité des homélies en général a été constante pendant la première semaine du synode. Certains y voient même une raison de l'abandon de l'Eglise par de nombreux fidèles.

Le synode tente d'offrir des solutions concrètes à ce problème.

Des évêques ont demandé un « Directoire pour les homélies », reprenant l'idée du « Directoire pour la catéchèse » avec des indications pratiques sur la prédication.

Le cardinal Angelo Scola, patriarche de Venise, rapporteur du synode sur l'Eucharistie en 2005, a précisé que la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements prépare un document sur les homélies thématiques destiné aux prêtres, pour la préparation des homélies. Il ne s'agit pas, cependant, d'un manuel de prédication.

De nombreux évêques ont insisté également sur le fait que les séminaristes et les prêtres doivent non seulement étudier la Bible mais aussi apprendre à la savourer en la méditant, comme l'a fait ce lundi le cardinal Agostino Vallini, vicaire du pape pour le diocèse de Rome.

Les évêques ont toutefois expliqué, surtout lors des interventions libres, que l'homélie n'est pas uniquement une question de formation rhétorique ou académique.

Les célèbres paroles de Paul VI qui affirmait que le monde écoute les maîtres mais suit les témoins, ont été citées plusieurs fois. Si le prédicateur ne vit pas la Parole qu'il prêche, il perd toute sa crédibilité, ont constaté les pères synodaux.

Les évêques ont également cité l'expression de Benoît XVI qui dit que la Parole n'est pas seulement « informative » mais « performative », c'est-à-dire qu'elle doit accomplir ce qu'elle énonce, elle doit conformer la vie de la personne.

3. La lectio divina

L'un des termes les plus répétés cette semaine a peut-être été celui de lectio divina. La méditation priante de la Parole de Dieu, spécialement en communauté (il existe différentes méthodes, comme les sept étapes pour partager l'Evangile), est un encouragement du synode à chaque paroisse.

On pourrait dire, d'une certaine manière, que l'efficacité de ce synode pourra donc être mesurée dans une dizaine d'années selon l'extension de la lectio divina, que le pape Benoît XVI encourage par ailleurs depuis le début de son pontificat.

4. L'Ancien Testament

Plusieurs pères ont constaté que les catholiques ont du mal à lire et à méditer l'Ancien Testament. Ils ne peuvent donc pas profiter pleinement de la révélation divine. Ce phénomène est aggravé dans certains milieux, pour deux raisons.

Dans le cas des Eglises orientales, comme l'a expliqué Mgr Kidane Yebio, évêque de Keren (Erythrée), la liturgie ne prévoit presque jamais la lecture de passages de l'Ancien Testament.

Dans le cas des chrétiens du Moyen Orient, il y a un rejet de la lecture et de la méditation de l'Ancien Testament à cause du conflit entre Israéliens et Palestiniens et des interprétations sionistes de la Bible.

Ce phénomène a été décrit spécialement par deux patriarches : S. Béatitude Fouad Twal, patriarche de Jérusalem et des Latins et S. Béatitude Grégoire III Laham, B.S., patriarche d'Antioche des gréco-melkites (Syrie). Ce dernier a expliqué par exemple qu'au cours d'une célébration liturgique, un fidèle arabe avait changé l'expression biblique « Peuple d'Israël » par « Peuple de Palestine ».

5. L'exégèse

Plusieurs évêques ont par ailleurs expliqué que l'exégèse académique de la Bible conduit parfois à douter de l'historicité du Christ ou du fait que l'Ecriture soit un texte révélé.

Cette lecture sans la foi du texte révélé aurait conduit certains catholiques à chercher une interprétation de foi dans des groupes protestants. Même si ce phénomène préoccupe profondément le synode, l'assemblée des pères synodaux a toutefois souligné l'importance de l'apport de l'exégèse à la compréhension de la Parole.

Dans son intervention d'ouverture du synode, le cardinal Ouellet a proposé aux exégètes de la Bible une vision de foi et d'écoute de l'Esprit, mettant ainsi fin immédiatement à un débat inutile. Les évêques ont insisté sur le fait qu'il n'y a pas de reniement de la foi, ni de la science biblique.

6. Les traductions de la Bible et leur distribution

Cette question a été soulevée devant l'assemblée par Mgr Louis Pelâtre, vicaire apostolique d'Istanbul (Turquie) qui a constaté que la Bible n'était pas encore traduite dans beaucoup de langues locales.

Lorsque ces populations sont minoritaires et pauvres, elles n'ont pas non plus les moyens d'imprimer et de distribuer les Bibles à un prix accessible.

De nombreux évêques africains, latino-américains et asiatiques sont intervenus pour demander la création d'un organisme dans l'Eglise catholique qui contribue à résoudre ce grave problème, également du point de vue économique.

L'ambiance du synode

Depuis le rétablissement de la pratique de convoquer le synode des évêques, après le Concile Vatican II, cette assemblée est peut-être la plus sereine, signe d'une nouvelle unité retrouvée dans l'Eglise après les divisions des décennies passées, constate le cardinal Oscar Rodríguez Maradiaga, archevêque de Tegucigalpa, au Honduras.

Le thème choisi par Benoît XVI « La Parole de Dieu dans la vie et la mission de l'Eglise », qui touche personnellement chacun des participants, a sans aucun doute également contribué à ce climat d'unité entre les pères du synode.

Jesús Colina

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Nouvelles du synode

Message non lu par jean_droit » mer. 15 oct. 2008, 14:04

Un bon article dans le blog de Patrice de Plunkett et très bons commentaires :

http://plunkett.hautetfort.com/archive/ ... .html#more

Remarque personnelle :

Tout ce qui est dit est intéressant mais je me demande, comme le dernier intervenant : "Que va-t-il rester de tout cela ?"
Mais je me dis aussi : "A force de répéter les mêmes choses peut être que certaines mentalités changeront"
Comme dit au début du synode une bonne encyclique permettrait d'enfoncer le clou.

Avatar de l’utilisateur
Olivier JC
Senator
Senator
Messages : 684
Inscription : mer. 16 avr. 2008, 23:57
Localisation : Bordeaux

Re: Nouvelles du synode

Message non lu par Olivier JC » ven. 17 oct. 2008, 23:59

Bonjour,
Can. 230 - § 1. Les laïcs hommes qui ont l'âge et les qualités requises établies par décret de la conférence des Évêques, peuvent être admis d'une manière stable par le rite liturgique prescrit aux ministères de lecteur et d'acolyte ; cependant, cette collation de ministère ne leur confère pas le droit à la subsistance ou à une rémunération de la part de l'Église.
Or, voici une proposition faite par Mgr Carré lors du synode :
7. On pourrait reconnaître - instituer - des ministres extraordinaires de la Parole. Ces ministres - catéchistes, lecteurs, animateurs de communautés de base, hommes et femmes - seraient spécialement préparés pour cette mission et délégués officiellement par l'évêque.
Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer ? Il y a sûrement une subtilité, mais elle m'échappe... Parce que mis à part faire sauter l'actuelle réservation des ministères institués aux hommes, je ne vois pas ce qu'il y aurait de neuf ? Avant de créer des ministres extraordinaires, encore faudrait-il se préoccuper de désigner des ministres ordinaires...

Je ne suis pas certain que Mgr Carré aie bien compris le sens du terme "extraordinaire" ? A moins qu'il ne pense à l'Evangile ?? Au point où on en est, remarquez...

+
Propter nomen tuum, Domine, vivificabis me !
(Ps 143, 11)

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Nouvelles du synode

Message non lu par Anne » sam. 18 oct. 2008, 4:39

C'est peut-être inclure les femmes qui est extraordinaire? ;)
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Nouvelles du synode

Message non lu par jean_droit » sam. 18 oct. 2008, 6:09

Bonjour à tous,
Je suis très favorable à l'insitutionnalisation des fonctions de lecteur, catéchistes etc.
Si j'ai bien compris les ordres mineurs sont en désuétude depuis bien longtemps. Je croyais même qu'ils n'existaient plus.
La part des laïcs dans le fonctionnement de l'Eglise est de plus en plus importante alors qu'il me semble que leur formation est par trop légère.
J'ai assisté à deux messes où un nouveau diacre aidait le prêtre et j'ai été plus qu'étonné qu'il ne sache pas remplir sa fonction lors de la messe ou se trompe plus d'une fois dans le choix des lectures. C'est, peut être, un cas isolé mais cela m'a interpelé. Et cela doit en étonner plus d'un.
La bonne volonté ne suffit pas. Les laïcs doivent être vraiment formés pour remplir au mieux ce que j'appelle leur ministère.
Et cette formation doit être continue.
Je pense, surtout, aux catéchistes pour que l'on en sorte, enfin , des catéchismes coloriages.
Je suis très favorable à ce que ces laïcs reçoivent des ordres mineurs.
Et, de même, qu'il y a des soeurs ou des femmes consacrées je suis favorable à ce que ces ordres mineurs soient donnés aux femmes.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Nouvelles du synode

Message non lu par jean_droit » sam. 18 oct. 2008, 8:05

De ZENIT :

Voilà qui va dans le sens de ce que je disais :

................

Faut-il instituer des « ministres extraordinaires » de la Parole de Dieu ?

Un exemple des « rapports » des groupes de travail


ROME, Vendredi 17 octobre 2008 (ZENIT.org) - Pourquoi ne pas instituer des « ministres extraordinaires » de la Parole de Dieu, comme il existe des « ministres extraordinaires » de l'Eucharistie, hommes ou femmes, notamment pour porter la communion aux malades.

C'est l'une des proportions qui ont émergé des travaux en groupes linguistiques, et qui ont été présentées par Mgr Pierre-Marie Carré, archevêque d'Albi, rapporteur d'un groupe francophone.

Ce même groupe a rappelé que la Terre Sainte constitue un « cinquième évangile », exhortant à ne pas abandonner les chrétiens de Terre Sainte, et à favoriser les pèlerinages.

A propos d'une éventuelle révision du lectionnaire , des évêques de ce groupe suggèrent que l'on puisse lire l'Ancien Testament aussi pour lui même et pas uniquement en parallèle avec un passage du Nouveau Testament. Le cardinal Barbarin avait souhaité, au début du synode que l'on lise la Bible « entière » (cf. Zenit du 7 octobre 2008).


« Le renouveau biblique dans l'Église catholique est encore récent, soulignait Mgr Carré dans son rapport avant de citer les suggestions de son groupe. Nous redécouvrons la Parole de Dieu et il nous faut revenir à la longue tradition d'interprétation qui remonte aux Pères de l'Église. Bien entendu, le contexte n'est plus le même. Dei Verbum, en s'appuyant sur le renouveau biblique, a donné des clefs d'interprétation encore trop peu connues. Il nous faut travailler à mieux faire connaître ce texte. Des propositions simples seront nécessaires pour que la Bible devienne la nourriture spirituelle de tous les membres de l'Église ».


Voici les propositions présentées par Mgr Carré :


1. Une lecture de l'Écriture qui commence en famille et se poursuit dans des soirées bibliques en paroisse. La célébration de semaines bibliques dans les diocèses prolongera cet effort.

3. Éduquer à une écoute vivante de la Parole de Dieu. Il faut que chaque croyant puisse transformer son coeur en une bibliothèque de la Parole. La Bible deviendra ainsi source vivante de la catéchèse (mémorisation à l'école de Marie, mise en musique de certains textes). Annoncer la Parole aux pauvres est l'objet premier de la mission de l'Église. Il est nécessaire d'élargir la notion de pauvreté pour en percevoir les différents aspects.

5. Des moyens pédagogiques, des supports en ligne (Internet) pour faciliter la compréhension des passages bibliques les plus difficiles.

6. Nous souhaitons une révision du lectionnaire.

7. On pourrait reconnaître - instituer - des ministres extraordinaires de la Parole. Ces ministres - catéchistes, lecteurs, animateurs de communautés de base, hommes et femmes - seraient spécialement préparés pour cette mission et délégués officiellement par l'évêque.

8. Lien intrinsèque entre Eucharistie et Parole
Dei Verbum a dit que l'Église prend le pain de la table de la Parole et de l'Eucharistie pour nourrir ses enfants. La Parole, c'est le Christ Jésus ; l'Eucharistie, c'est le Christ Jésus. Il serait bon de valoriser les rôles de serviteurs de la Parole (lecteurs, chantres, prédicateurs, etc.). Le Christ Jésus se donne par les serviteurs de la Parole et les célébrants de l'Eucharistie.

9. Diffusion de la Bible
Il faut tout faire pour assurer les traductions et la diffusion de la Bible dans le plus grand nombre de langues. Que les fédérations bibliques mondiales créent un fonds pour le soutien financier des projets bibliques grâce à un partage entre diocèses.

10. Comment assainir les rapports entre exégètes et théologiens?
Le véritable exégète doit être un humble serviteur de la Parole et s'ouvrir à l'Esprit de Dieu. Dans la formation des prêtres, il faudrait avoir plusieurs approches de l'Écriture: Lectio divina, exégèse.

12. Congrès mondial sur la Parole de Dieu
Que les congrès eucharistiques mondiaux donnent toute sa place à la Parole de Dieu, présence du Christ parmi nous.

13. Le dialogue avec les juifs
Une saine lecture juive de l'Écriture, attentive aux éditions critiques et à la datation des textes juifs, pourrait compléter la recherche du milieu de vie du texte biblique entreprise par la méthode historico-critique.

17. La Terre Sainte, cinquième évangile
Un pèlerinage sur les pas du Christ et des Apôtres permet de renouveler la foi.

20. La femme, "passeur" de la Parole
On souhaite que les femmes, et spécialement les mères de famille, aient une formation appropriée à cette condition de "passeur" de la Parole.

Avatar de l’utilisateur
Olivier JC
Senator
Senator
Messages : 684
Inscription : mer. 16 avr. 2008, 23:57
Localisation : Bordeaux

Re: Nouvelles du synode

Message non lu par Olivier JC » sam. 18 oct. 2008, 13:07

Bonjour,

M'enfin ! C'est quelque chose qui existe déjà ! Quand Paul VI a supprimé les ordres mineurs, il a créé deux ministères institués parmi lesquels le lectorat.

Il existe déjà donc un ministère institué ! A quoi cela sert-il de créer un truc de plus ? Commençons par mettre en oeuvre ce qui existe !

+
Propter nomen tuum, Domine, vivificabis me !
(Ps 143, 11)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Nouvelles du synode

Message non lu par jean_droit » sam. 18 oct. 2008, 13:21

Excusez moi, Olivier, mais je ne le savais pas.
Alors utilisons, en effet, ces deux ministères institués, ouvrons les aux femmes, assurons une forte formation et faisons-en le suivi.
Et faisons en sorte que les catéchistes soient bien formés.
Malheureusement moi qui suis vraiment un tout petit j'en entends parfois des vertes et des pas mûres.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Nouvelles du synode

Message non lu par jean_droit » sam. 25 oct. 2008, 8:14

Texte intégral du rapport du synode :

http://zenit.org/article-19202?l=french

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité