Peut-on vraiment communier en état de péché mortel .....

Avatar de l’utilisateur
From Da Wu
Censor
Censor
Messages : 69
Inscription : dim. 12 nov. 2006, 2:22

Peut-on vraiment communier en état de péché mortel .....

Message non lupar From Da Wu » mar. 17 juin 2008, 16:38

.... mais avec le ferme propos d'aller recevoir le Sacrement de pénitence après dans la meme journée?

Je demande cela car j'ai été communier il y a environ deux mois en étant en état de péché mortel, mais mon accompagnateur de mon groupe de confirmation m'avait soutenu qu'il était possible d'aller recevoir la communion avec ce ferme propos de recevoir l'absolution après dans l'après midi par exemple.

Il avait invoqué le fait que tout nos péchés sont pardonnée par avance et que de fait, la "temporalité" n'a que peut d'importance au yeux de Dieu entre le moment ou l'on pourrait communier et recevoir le Sacrement de réconciliation.

Je suis moi-meme perplexe, qu'en pensez-vous? Que dois-je faire?

En Christ +
Forum islamo-catholique: http://www.islam-catholique.com
Islam et Vérité: http://www.islam-et-verite.com
Bonne visite, en Christ +

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2891
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Peut-on vraiment communier en état de péché mortel .....

Message non lupar ti'hamo » mar. 17 juin 2008, 18:52

Bah faut aller se confesser. Si, si. Communion en état de péché mortel = sacrilège ("quiconque mange et boit mon corps et mon sang indignement, mange et boit sa propre condamnation", voilà).

Alors, oui, sûr, pour Dieu le temps est autre que pour nous,
mais nous ne sommes pas Dieu, nous sommes humains vivant des vies humaines, et nous sommes inscrits dans l'espace et le temps.
Et on ne triche pas avec Dieu. En état de péché mortel, ça veut dire en état de péché mortel.
(et d'ailleurs, pourquoi aller communier, si on se sait en état de péché mortel, après tout ? mais c'est une autre question.)

L'absolution "de désir", ça existe dans le cas d'impossibilités majeures - du style chrétiens emprisonnés pour être jetés le lendemain aux lions : oh, je suis en état de péché, je regrette fermement, bon ben je suis absous. ça peut même valoir comme baptême, là, d'ailleurs (baptême de sang).
C'était pas le cas, je suppose.

Donc, confession.

Et, après : taper sur les doigts du monsieur qui a raconté n'importe quoi. Non, mais, sérieusement : il ne faut pas laisser se transmettre de fausses infos, c'est grave.
(évidemment, bien sûr, pour quelqu'un qui suivrait ses conseils en toute bonne foi, il y aurait donc ignorance de la matière grave, et donc pas vraiment péché mortel du fait de cette communion sacrilège ; je pense (mais je ne suis pas spécialiste de droit canon) ; mais tout de même - cela risque de laisser se développer des pensées et pratiques un peu bancales et étranges - je communie maintenant parce que je vais me confesser le mois prochain, pourquoi pas ?)
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1927
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Peut-on vraiment communier en état de péché mortel .....

Message non lupar DavidB » mar. 17 juin 2008, 19:42

voilà une croyance malheureusement très répandue.

Plusieurs prêtres me l'ont raconté aussi...

En fait, en état de péché mortel, cela veut dire en rupture avec l'amour de Dieu. De s'abstenir de communier pour prendre conscience de se que l'on s'est soi-même exclus de la communion en péchant mortellement me semble bon pour l'humilité. C'est faire acte de vérité. La vérité : je ne suis plus en communion avec Dieu et avec la communion des saints, en dehors de l'absolution. Jean-Paul II le rappelait aussi dans Ecclesia de Eucharistia.

Il y a tout un travail de redressement à faire... ouf.



David
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

Avatar de l’utilisateur
From Da Wu
Censor
Censor
Messages : 69
Inscription : dim. 12 nov. 2006, 2:22

Re: Peut-on vraiment communier en état de péché mortel .....

Message non lupar From Da Wu » mer. 18 juin 2008, 8:08

@ pour ti'hamo,

Je suis aller me confesser après, là n'est pas le probleme.
Je voulais simplement savoir s'il était vrai que l'on pouvait aller recevoir la sainte communion en état de péché mortel avec la ferme intention d'aller recevoir le Sacrement de reconciliation après, voilà tout ;)

En Christ +
Forum islamo-catholique: http://www.islam-catholique.com
Islam et Vérité: http://www.islam-et-verite.com
Bonne visite, en Christ +

Avatar de l’utilisateur
VexillumRegis
Senator
Senator
Messages : 987
Inscription : ven. 21 mai 2004, 22:32
Localisation : Provence

Re: Peut-on vraiment communier en état de péché mortel .....

Message non lupar VexillumRegis » mer. 18 juin 2008, 9:37

Prenons l'exemple de deux fidèles en état de péché mortel.

Le premier se confesse immédiatement avant la Messe, mais sans véritable contrition, puis communie.

Le second, qui ne peut se confesser avant la Messe, communie en état de péché mortel, mais avec une véritable contrition au coeur et le ferme propos de recevoir le Sacrement de réconciliation immédiatement après la Messe, ce qu'il fait effectivement.

Quel est, à votre avis, le bon chrétien ? Où est la communion sacrilège ? Où est le pharisaïsme ?

Cordialement en Jésus +,

- VR -

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1927
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Peut-on vraiment communier en état de péché mortel .....

Message non lupar DavidB » mer. 18 juin 2008, 11:31

Bien, le second semble avoir au moins la contrition, mais comme disait le Curé d'Ars, comment nous imagine-t-on capable d'un acte de contrition parfait si nous ne résistons même pas au péché?

En tel cas, les deux sont dans l'erreur...


J'ai la bonne réponse, dites?
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2891
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Peut-on vraiment communier en état de péché mortel .....

Message non lupar ti'hamo » jeu. 19 juin 2008, 7:20

Oui, pareil :
le premier triche, le second aussi.

D'ailleurs, "une contrition parfaite" : là je ne vois pas. Avoir réellement conscience de la gravité de son péché, et se faire tout de même des petits arrangements pour aller communier ? Mais, si l'on est conscient de la gravité de son péché, pourquoi aller communier ?
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Avatar de l’utilisateur
VexillumRegis
Senator
Senator
Messages : 987
Inscription : ven. 21 mai 2004, 22:32
Localisation : Provence

Re: Peut-on vraiment communier en état de péché mortel .....

Message non lupar VexillumRegis » jeu. 19 juin 2008, 8:30

Un prêtre très sérieux - peu suspect de laxisme - m'a affirmé que l'on pouvait communier en état de péché mortel avec une véritable contrition et le ferme propos de recevoir rapidement le Sacrement de Réconciliation.

Par conséquent, je sais que ce ne sont pas seulement des prêtres modernistes qui affirment cela...

Voir aussi cet article sur la contrition parfaite.

- VR -

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2000
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: Peut-on vraiment communier en état de péché mortel .....

Message non lupar Théophane » jeu. 19 juin 2008, 11:54

Selon certains théologiens, la contrition et la résolution de se confesser seraient une anticipation de l'absolution reçue dans le sacrement de la confession, et permettrait donc de communier après avoir commis un péché mortel et avant de s'être confessé.

Je pense toutefois qu'il est plus sage de s'abstenir de communier dans ce genre de situation. Ne pas communier ne signifie pas qu'on ne participe pas à la Sainte Messe.
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2891
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Peut-on vraiment communier en état de péché mortel .....

Message non lupar ti'hamo » jeu. 19 juin 2008, 12:43

...J'avoue que je ne vois pas trop, effectivement.

Soit on est dans un sentiment d'urgence, on va mourir,
et alors soit on a un prêtre sous la main donc on se confesse,
soit on n'en a pas, du coup la contrition et la réelle intention de se confesser valent absolution dans cette circonstance, mais du coup la question de communier ou pas ne se pose pas.


Soit on n'est pas du tout dans une situation d'urgence,
et alors si on a trouvé le temps d'aller à la messe, on peut trouver avant celui de se confesser.

(après, si on a un doute sur la nature du péché commis, cela peut sans doute être différent. On parle là, c'est entendu, de quelqu'un qui sait être en état de péché mortel)
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Avatar de l’utilisateur
VexillumRegis
Senator
Senator
Messages : 987
Inscription : ven. 21 mai 2004, 22:32
Localisation : Provence

Re: Peut-on vraiment communier en état de péché mortel .....

Message non lupar VexillumRegis » jeu. 19 juin 2008, 12:59

Il est évident que cette situation (communier en état de péché mortel et se confesser après) ne doit être envisagée que de manière exceptionnelle, et uniquement avec l'accord explicite de son directeur de conscience.

Cordialement en Jésus +,

- VR -

grapac
Barbarus
Barbarus

Re: Peut-on vraiment communier en état de péché mortel .....

Message non lupar grapac » dim. 25 oct. 2015, 17:16

Codex Iuris Canonici, canon 916:
Qui a conscience d’être en état de péché grave ne célébrera pas la Messe ni ne communiera au Corps du Seigneur sans recourir auparavant à la confession sacramentelle, à moins d’un motif grave et qu’il ne soit dans l’impossibilité de se confesser ; en ce cas, il n’oubliera pas qu’il est tenu par l’obligation de faire un acte de contrition parfaite, qui inclut la résolution de se confesser au plus tôt.
Un canoniste commente ainsi: " Un acte de contrition parfaite, en effet, pardonne le péché mortel ;mais [...] l’obligation demeure de se confesser avant de recevoir l’Eucharistie. Cette obligation ne peut être dispensée par le droit lui-même que lorsque, la parfaite contrition étant supposée, les conditions suivantes sont réunies :
1) Une cause grave : danger de mort ou d’infamie, s’il ne célèbre pas ou ne communie pas.
2) L’impossibilité de se confesser avant, par manque de confesseur (cf. Concile de Trente, Sess. XIII, ch. 11, D 1661). Naturellement, l’acte de contrition exige, en tant que partie intégrante de sa perfection, la ferme résolution de se confesser, qu’il faut mettre à exécution dès que possible.

Anne M
Barbarus
Barbarus

Re: Peut-on vraiment communier en état de péché mortel .....

Message non lupar Anne M » jeu. 30 nov. 2017, 15:40

J’aimerais savoir que conseiller à nos jeunes qui ont une relation stable avec leur compagnons mais sexuelle. Ils ne voient pas là un péché, même s’ils craignent quand même Dieu (ils savent qu’ils ne devraient pas...)
Ils ne peuvent pas aller se confesser chaque semaine et ont d’ailleurs du mal à avouer ce péché charnel, car ils savent pertinemment qu’ils vont continuer à le refaire (par habitude ou faiblesse).
Ils ont un profond désir de communier. S’ils ne communient plus, je crains qu'ils s’éloignent de la messe et de leur relation à Dieu.
Communion ou pas?

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4608
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Peut-on vraiment communier en état de péché mortel .....

Message non lupar gerardh » jeu. 30 nov. 2017, 16:06

_________

Bonjour,

Le plus urgent et le plus important serait d'arrêter de pécher. Cela est prioritaire. Ensuite ils pourront s'inquiéter des autres dévotions.


_________

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10013
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Peut-on vraiment communier en état de péché mortel .....

Message non lupar Fée Violine » jeu. 30 nov. 2017, 16:06

Bonjour Anne M,

comme disait quelqu'un au début de ce fil, on ne triche pas avec Dieu. Dieu n'est pas un objet de consommation auquel on aurait droit...


Revenir vers « Liturgie des sacrements »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité