Par quel processus l'agneau retire-t-il le péché?

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
cmoi
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1239
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: Par quel processus l'agneau retire-t-il le péché?

Message non lu par cmoi » mar. 04 août 2020, 12:14

Si je peux donner un coup de pouce...
Pierrot2,
Vous vous arrêtez à l'évocation que fait Marc (13:32/36) tandis qu'en Mathieu (24:43/50) et Luc (12:35/40) dans les versets 39 pour Luc et 43 pour Mathieu, il y a bien l'évocation d'autre chose que l'idée qui renvoie aussi à la parabole des 10 vierges : être prêt. Cependant, elle est souvent cette chose plus mise en rapport avec une signification spirituelle (le démon qui revient avec 7 autres par exemple) mais qui n'exclut pas l'usage qu'en fait PaxetBonum.

Je me pose une question par rapport à la légitimité de ceux venus arrêter Jésus, qui n'étaient a priori en rien des Romains ! Il est vrai que dans Mathieu, quand il sera question de garder le tombeau de Jésus, Pilate dira aux grands prêtres de se débrouiller avec ce (ceux) dont ils disposent.
Quelqu'un aurait-il des lumières à ce sujet ? Carolus, avez-vous enquêté ?

pierrot2
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1285
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Par quel processus l'agneau retire-t-il le péché?

Message non lu par pierrot2 » ven. 07 août 2020, 18:44

cmoi a écrit :
mar. 04 août 2020, 12:14
il y a bien l'évocation d'autre chose que l'idée qui renvoie aussi à la parabole des 10 vierges : être prêt
C'est ce qu'il me semblait avoir suggéré, cher cmoi:
pierrot2 a écrit :
lun. 03 août 2020, 17:07
Ce serait là une question d'endurance dans la vertu, que le maître de maison (ou voleur) pourrait découvrir en arrivant à l'improviste
Voici l'une des citations:
Mt 24,43Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle veille de la nuit le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison 44C'est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas.
Ne pensez-vous pas que Jésus assimile le Fils de l'homme et le voleur? Car le voleur, c'est bien lui aussi, n'est-ce pas, qui vient à l'heure où l'on n'y pense pas? Comme le Fils de l'homme..
Je plaide donc qu'associer le maître de maison à la défense de la maison contre le voleur, c'est l'associer aussi à la défense de la maison contre le Fils de l'homme.

Or, le maître de maison n'est-il pas aussi ce serviteur fidèle qui garde les gens de la maison, censé leur donner leur nourriture en temps voulu? (la suite en Matthieu 24)

Ainsi, c'est une relation contractuelle entre ce serviteur-maître de maison et le Fils de l'homme(voleur) qui me semble au coeur de la question.

Et la légitime défense, contre le Fils de l'homme qui viendrait percer cette maison, par lui-même louée en gérance au serviteur ressemble donc à un hors-sujet, vous ne trouvez pas?

cmoi
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1239
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: Par quel processus l'agneau retire-t-il le péché?

Message non lu par cmoi » sam. 08 août 2020, 6:11

Bonjour Pierrot2,

J’avoue que j’ai du mal à associer Jésus à un voleur, ne retenant pour moi la comparaison que dans sa signification « d’être prêt ».
Le voleur est pour moi le(s) démon(s) et les serviteurs sont nos vertus et qualités, qui nous défendent et se purifient dans la lutte ou l’attente espérentielle.
Et là où je vous rejoins donc, c’es t que quand nous avons péché, sans Jésus (sans qui le repentir est presque impossible, plus du remord…nous en avons parlé il y a peu…) nous n’avons plus à attendre que les mauvaises choses qui en résultent, le bien ne peut plus « entrer » car il correspond à autre chose d’incompatible. Et là, surprise !, Jésus s’introduit comme un voleur donc, certes, et transforme tout et apporte la lumière. Avec ou sans sacrement, c’est une grâce du ciel. La «nuit » des mystiques en figure l’épreuve sensible, pour leur acquérir des mérites et Le consoler dans la communion des saints.
Lui seul peut y parvenir, à cette intrusion surprise et inespérée, c’est pourquoi il est notre Rédempteur et c’est un vrai miracle sans tambours ni trompettes ni signes extérieurs.
Donc cette assimilation peut se faire dans le cas où nous avons péché, mais pour nous sauver quand nous avons péché. Nous ne sommes plus à l’heure de notre jugement, mais avant, à l’heure de notre salut et c’est surprenant, miraculeux…
Cela fait penser à cette belle histoire des pas sur le sable, de Paulo Coelho je crois, que j'ai déjà citée ici : quand il n'y a plus 2 traces mais 1 seule, ce n'est pas quand Jésus nous a abandonné, mais quand il nous a porté...

Je m'éloigne peut-être du sens littéral, je ne sais...

pierrot2
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1285
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Par quel processus l'agneau retire-t-il le péché?

Message non lu par pierrot2 » sam. 08 août 2020, 6:36

cmoi a écrit :
sam. 08 août 2020, 6:11
J’avoue que j’ai du mal à associer Jésus à un voleur, ne retenant pour moi la comparaison que dans sa signification « d’être prêt ».
Même dans :
1 Thessaloniciens 5, 2Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit.
?
Je ne vous suggère pas d'en faire un voleur, pourtant. Juste de l'y assimiler
cmoi a écrit :
sam. 08 août 2020, 6:11
Cela fait penser à cette belle histoire des pas sur le sable, de Paulo Coelho je crois, que j'ai déjà citée ici : quand il n'y a plus 2 traces mais 1 seule, ce n'est pas quand Jésus nous a abandonné, mais quand il nous a porté...
Belle image, en effet, comme tout ce qui parle de vérité..vraie!

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité