Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Littérature - Fiches de lecture - Biographies - Critiques - Essais - Philologie
Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lu par Cinci » lun. 19 août 2019, 0:48

Un ouvrage de Louise Michel sur la Commune, de Jean-Baptiste Clément, La Revanche des Communeux; des textes d'Oscar Wilde; du Julien Green aussi.

Avatar de l’utilisateur
apatride
Quæstor
Quæstor
Messages : 287
Inscription : lun. 06 juin 2016, 1:24
Conviction : Catholique romain

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lu par apatride » lun. 19 août 2019, 4:02

En ce moment deux lectures en parallèle :

Le Choix de Dieu - livre d'entretiens avec Jean-Marie Lustiger, un ouvrage d'une profondeur inouïe qui me donne beaucoup à réfléchir là où je ne m'y attendais pas, et qui me livre beaucoup de réponses à des questions que moi-même j'ignorais parfois me poser.

Cambodge, année zéro - ou le récit de la révolution des khmers rouges par François Ponchaud, Prêtre des Missions Etrangères de Paris (MEP) et vicaire général du diocèse de Kompong Cham.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11106
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lu par Fée Violine » mar. 20 août 2019, 22:23

Mes dernières lectures :

*Les employés, de Balzac, qui décrit avec humour les "mammifères à plumes",
*un livre sur "les miracles de Lourdes" qui affirme que Bernadette était névrosée et hallucinée, et que l'affaire a été montée par le clergé local !!!,
*deux romans palpitants de Didier van Cauwelaert : Les témoins de la mariée, et Hors de moi,
*Le seigneur du fleuve, de Bernard Clavel (roman qui décrit les bateliers du Rhône au XIXe siècle),
*trois romans de Jean-Louis Curtis, notamment Un jeune couple qui m'a bien plu,
*Le bouc émissaire, de Daphné du Maurier, un beau livre qui commence sur une situation intrigante et on a envie de savoir la suite,
*relu La dame de pique, de Pouchkine,
*des nouvelles d'Hervé Bazin,
*Debout-payé, de Gauz, http://www.lenouvelattila.fr/debout-paye/,
*et quelques centaines d'autres... :lecteur:

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1239
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lu par Foxy » mer. 21 août 2019, 13:37

Mon bouquin actuel :

"Le sortir de son monde" (le combat d'une mère pour son enfant autiste) de Florentine Leconte.
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1624
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lu par zelie » mar. 27 août 2019, 10:10

Serait-il possible qu'en citant un livre, un auteur, vous citiez aussi un passage du livre qui vous a marqué, un moment particulièrement beau, ou particulièrement pertinent? Quelque chose qui pourrait nous éclairer ou nous accrocher sur tel ou tel livre?
Merci pour nous, vos lecteurs!
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2344
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lu par Teano » ven. 20 sept. 2019, 17:11

Bonjour lectrices et lecteurs,

C'est très tendance ! Je lis "Soif" d'Amélie Nothomb

Voici un extrait :

"Je ne veux me rappeler que la liesse de Cana, l'innocence de notre bonheur à boire ce vin venu de nulle part, la pureté de cette première ivresse. Celle-ci ne vaut que partagée. Le soir de Cana, ivres, nous l'étions tous, et de la meilleure façon. Oui, ma mère était pompette, et cela lui allait bien. Depuis la mort de Joseph, je l'avais rarement vue heureuse. Ma mère dansait, j'ai dansé avec elle, ma bonne femme de mère que j'aime tant. Mon ivresse lui disait que je l'aimais et je sentais sa réponse que pourtant elle taisait"

Dans la joie du Christ,

Teano
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Avatar de l’utilisateur
Pathos
Senator
Senator
Messages : 983
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lu par Pathos » ven. 20 sept. 2019, 23:09

Le Christ ivre,
Sa "bonne femme de mère" pompette...et rarement heureuse...
Et bien... Après Marek Alter nous voilà gâté avec Amélie Nothombe.
A force de vouloir rendre familier Jésus et sa mère nous les rendons quelconque.
Mais priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher.

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1624
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lu par zelie » lun. 21 oct. 2019, 21:40

Je me permets un apparté puisque la réflexion est déjà amenée dessus:

C'est étonnant... comme des auteurs dotés d'un vrai talent, qui écrivent par ailleurs des romans captivants, et sont capables d'un travail pré-rédactionnel de recherche époustouflant, ne prennent pas la peine de cultiver leurs dons jusqu'au bout quand il s'agit de Jésus... Et décrivent, livre après livre, une vision défigurée, incroyablement appauvrie et décontextualisée de Notre Sauveur à leurs lecteurs. Nonobstant le fait qu'il ne s'agit que d'un livre où l'auteur est libre, cet appauvrissement systématique est problématique:
- quand on voit comment le public a accueilli le Da Vinci Code pour argent comptant, à tel point qu'il a fallu que des prêtres remettent les choses en perspective, et alertent les spectateurs suivants via les médias. N'oublions pas la force de persuasion des écrans, objet de nombreuses études convergentes. De la même façon, le livre d'un auteur connu pour son érudition et sa puissance de recherche sera pris beaucoup plus comme un documentaire romancé que comme ce qu'il est en réalité, un simple roman. Des lecteurs m'ont dit avoir appris des choses sur Jésus après avoir lu "l'évangile selon Pilate" de Eric-Emmanuel Schmidt! C'est consternant, tellement ce livre est une libre réinterprétation de toute la vie de Jésus et de fait un tissu d'âneries si le cadre référentiel est Les Evangiles.

- la propension actuelle du lecteur de préférer une version romancée aux versions d'origine interroge sur tout un ensemble d'attitudes de l'homme face à sa propre culture, et face à l'accès à sa culture. La voie de la facilité devient la seule et unique voie envisageable, par perte de connaissance qu'il pourrait y avoir d'autres voies d'accès à la figure de Jésus. Et encore, nous n'avons pas tout vu. Quand les élèves d'aujourd'hui seront grands et parents, comment cet accès à Jésus, le Jésus véritable, se fera-t-il, quand aujourd'hui toute une classe de CE2 bute sur le mot "église" dans un texte et ne voit pas de quoi l'auteur parle! (ils butent aussi sur le mot "tabouret", on en est là...).

Et enfin, cela m'est douloureux de constater combien la mère de Jésus est elle aussi trainée dans la boue des vicissitudes humaines, comme s'il était inconcevable de la laisser un peu tranquille, de lui accorder la sainteté que l'Eglise lui a reconnue, car la figure de Marie a été souvent donnée comme le chemin ultime qui fleurira au XXI ème siècle pour ramener les enfants perdus vers Jésus. C'est une figure évangélique dont nous avons encore beaucoup, beaucoup à découvrir. Mais comment partir à la découverte d'une grande figure en partant d'une représentation aussi éloignée d'elle que possible, d'une représentation initiale qui d'emblée nous coupe de la Puissance de Dieu en Elle? Car ne nous y trompons pas : aborder la figure de Marie, c'est s'ouvrir à Dieu d'une manière singulière pour Le laisser respirer en nous, et comprendre par le ressenti ce qu'à pu être "vivre de la Grâce" pour Marie. Si d'emblée nous sommes hermétiques à ce lâcher prise si particulier, ce dénuement pour revêtir autre chose, comment se fera la compréhension de l'enseignement marial? L'évangile est clair, à donner des perles aux pourceaux, l'animal ne change pas d'un iota, et l'évangéliste perd son temps. Nos romans modernes ne résonnent-ils pas, quelquefois, comme des machines à accoucher de pourceaux?
Pourquoi ne voit-on pas, ne veut-on pas voir ce qu'engagent nos actes?
Pourquoi, devant un livre, un film, avant même de l'avoir fini, à chaque page s'il le faut, ne s'interroge-t-on pas: est-ce que Jésus serait heureux et honoré que je lise ce livre? Est-ce qu'en le lisant je Le glorifie, ou je Lui enfonce sa couronne d'épines en pesant dessus?
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2589
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lu par Nanimo » mar. 10 mars 2020, 23:43

Et moi, je vis toujours de Jean d'Ormesson

Il ne s'agit pas d'un livre d'inspiration chrétienne qui aurait pu s'inscrire dans le fil dédié. Il s'agit d'un livre sur les épopées de l'homme avant et après sa sortie d'Afrique (des épopées qui se racontent avec un "je" comme si vous et moi y étions), et voici ce que l'on y trouve. Lisez.
Nous devons tout à la Grèce et à Rome. Et pourtant, tout au long de ces siècles de puissance et de gloire, un seul événement, le plus inaperçu d'abord et le plus décisif sans doute de l'histoire des hommes, s'inscrit soudain dans l'espace et le temps : un enfant naît sous le règne d'Auguste.

Nous savons presque tout de Platon, d'Alexandre le Grand, de César ou d'Auguste. Nous ne savons presque rien de Jésus. Sa naissance à Bethléem, la fuite en Égypte, un pan de son enfance jusqu'à douze ans. Rien pendant dix-huit ans. Et trois ans d'enseignement avant le Calvaire et la Crucifixion. Au point que son existence même a pu être mise en doute. Il semble aujourd'hui qu'un accord se soit fait sur sa réalité historique.

Cinq cents ans avant le Christ, à l'époque de la naissance de la géométrie et de la philosophie, l'histoire universelle, vous le savez déjà, connait un bouleversement, une sorte d'élan et de nœud : Socrate en Grèce, le Bouddha en Inde, Confucius en Chine. Beaucoup ont imaginé, mais, là encore, personne n'en sait rien, que Jésus a voyagé en Orient et en Inde. Ce qui est sûr, c'est que quatre récits rédigés par quatre disciples - Matthieu, Marc, Luc, Jean - et connus sous le nom d'Évangiles rapportent ses paroles et son action dans les trois dernières années de sa vie et qu'il trouve la mort sous un procurateur de Judée du nom de Ponce Pilate.

Jésus est le révolutionnaire le plus radical que j'aie jamais connu. Il est permis de soutenir que le christianisme constitue la révolution la plus ambitieuse et peut-être la plus réussie de tous les temps. A une époque partagée entre citoyens libres et esclaves, où les puissants ont tous les droits et les plus pauvres aucun et où les femmes sont soumises à la volonté des hommes, Jésus prêche la dignité des pauvres, l'égalité entre tous les hommes, l'émancipation des femmes. Autant peut-être que Jean, son disciple préféré, il aime Marie-Madeleine, une ancienne prostituée. Dans ce monde impérial et romain si fortement hiérarchisé où seul compte la puissance, il lance une idée folle : il faut aimer les autres, il faut aimer jusqu'à ses ennemis. Jésus est avec évidence l'annonciateur et l'ancêtre du socialisme. Il a changé plus que personne l'image du monde à venir.
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3170
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lu par Trinité » mer. 11 mars 2020, 1:17

Merci nanimo, pour cet extrait de Jean d'Ormesson.

Avatar de l’utilisateur
apatride
Quæstor
Quæstor
Messages : 287
Inscription : lun. 06 juin 2016, 1:24
Conviction : Catholique romain

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lu par apatride » mer. 11 mars 2020, 4:10

Le Dormant d'Ephèse, de Xavier Accart.

Quatrième de couverture :
Tréguier, 1903. Alors que le gouvernement expulse les congrégations catholiques, le jeune et impétueux Renaud tue accidentellement un gendarme dans une échauffourée. Contraint de s'exiler, il laisse derrière lui Mari, l'amour de sa vie, enceinte de leur enfant, Malques. Pendant près de quarante ans, Renaud partira en quête d'une rédemption qui le conduira vers Dieu, tandis que Malques, malheureux et révolté, tentera de se construire entre la fréquentation des surréalistes dans le Paris littéraire des années 1920 et la rencontre de l'âme soeur. Père et fils verront leur destin basculer sur les champs de bataille de la Seconde Guerre mondiale. De la Bretagne à la Turquie, en passant par Paris, le Maroc, l'Égypte et le désert de Libye, ce roman, tour à tour épique et intime, entrecroise la Grande Histoire et une chronique familiale délicate. Dans un récit plein de rebondissements, Xavier Accart explore les méandres de la passion amoureuse et de la filiation, ainsi que le surgissement inattendu du sacré.
C'est un court roman, un peu moins de 350 pages, qui m'a semblé un brin naïf de prime abord : les sentiments sont beaux, la langue est soutenue, tout baigne dans une atmosphère surannée... sans que cela gâche le plaisir pour autant.

Très vite pourtant, au fur et à mesure des années qui s'écoulent, le récit prend une belle ampleur et le parcours des personnages se fait de plus en plus touchant et émouvant, dans la beauté comme dans la tragédie. Xavier Accart excelle à nous emmener au milieu de la Bretagne profondément catholique du début du XXe siècle, en passant par le Maroc ou encore l'Égypte.

Cette histoire d'un père et de son fils qui ne se connaissent pas, de leur chassé croisé au gré des décennies, leurs élans spirituels aussi bien dans le calme d'une longue marche bretonne que sous la fureur des assauts allemands à Bir Hakeim, résonnent avec nos interrogations de lecteurs.

En tous cas pour ma part, j'ai été emporté et ne peux que le recommander chaudement.

Avatar de l’utilisateur
Grégory
Censor
Censor
Messages : 107
Inscription : dim. 29 déc. 2019, 0:30
Localisation : Paris

[Livre]Les préceptes de la vie civile

Message non lu par Grégory » jeu. 16 avr. 2020, 14:46

Capture.PNG
Les préceptes de la vie civile
Je lis que les jeunes sont assis impuissants, sans but à la société civile, après tout ce n'était pas mon But de pointer qui que se soit mais ça été mon gagne temps durant ma Vie à mieux comprendre des fois...

Cordialement.
Première aux Corinthiens 13:12
Aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, d’une manière confuse, mais alors ce sera face à face. Aujourd’hui je connais partiellement, mais alors je connaîtrai comme je suis connu.

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2589
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lu par Nanimo » jeu. 16 avr. 2020, 18:15

apatride a écrit :
mer. 11 mars 2020, 4:10
Le Dormant d'Ephèse, de Xavier Accart

(…) j'ai été emporté et ne peux que le recommander chaudement.
Vous en parlez très bien de ce bouquin. Maintenant, je dois attendre que la pandémie fiche le camp pour pouvoir rendre visite en France et en profiter pour me le procurer.
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11106
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lu par Fée Violine » ven. 17 avr. 2020, 15:03

Je relis avec délices les "Mémoires à deux voix", un dialogue entre Marcelle Auclair et sa fille Françoise Prévost :coeur: :coeur: :coeur:

Et avant, j'ai relu les Contes de Perrault.

Cet hiver, j'avais entrepris de relire Proust, mais comme la 1ère fois, jai dévoré les premiers tomes et je suis restée en panne dans la Prisonnière (je n'ai pas Sodome et Gomorrhe mais je pense que ça ne m'aurait pas passionnée non plus).

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1782
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lu par prodigal » ven. 17 avr. 2020, 16:06

C'est la première moitié de la Prisonnière qui est poussive, seul mauvais moment de la Recherche avec une bonne partie d'Albertine disparue. Sodome et Gomorrhe, en revanche, c'est formidable!
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités