Projet de création d'une terre catholique

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
Riou
Barbarus
Barbarus

Re: Projet de création d'une terre catholique

Message non lu par Riou » dim. 09 févr. 2020, 21:22

Thurar a écrit :
dim. 09 févr. 2020, 20:46
Riou a écrit :
dim. 09 févr. 2020, 19:31


Bonjour.

La vie spirituelle ne doit elle pas être affranchie du critère d'utilité et d'efficacité selon nos normes sociales?
Eh bien non parce que pour vivre, même si on est moine trappiste, il faut se nourrir, s'habiller, se chauffer, se loger, se soigner... et tout cela ne tombe pas du ciel, on ne vit pas d'amour et d'eau fraîche.
La spiritualité pour moi c'est d'être une personne honnête, vertueuse, utile pour la communauté. Personne ne peut se retirer du monde et vivre dans son coin comme les ermites anachorètes, on dépend forcément des autres, et inversement.
Lorsque Notre Seigneur a dit à Marthe que Marie aurait ''la meilleure part'' en l'écoutant, ça ne veut pas dire qu'il ne faut rien faire et vivre de contemplation/méditation. Il voulait dire que ça ne servait à rien de s'agiter, qu'il faut avant tout agir avec discernement, dans le but de servir Dieu, autrement tous nos efforts sont vains. St Ignace de Loyola parle de ''purifier son intention'' dans ses exercices spirituels je crois ?
Bonsoir.
Je suis d'accord avec vous pour une bonne part. La vie monastique accomplit d'ailleurs des tâches productives, mais dans un cadre tout imprégné de contemplation, où la vie profane est restreinte. Leur vœu de pauvreté matérielle leur permet d'être moins dépendants matériellement du monde. Par ailleurs ils vendent des produits de leur fabrication dans le monde, et ils ont donc une certaine utilité sociale et économique. Je voulais dire par là qu'on ne peut pas disqualifier la vie monastique sous pretexte qu'elle serait inutile, car l'utilité n'est pas l'alpha et l'omega de la vie et de la vocation.
Pour Marthe et Marie, d'accord également. D'ailleurs Marie travaillait sans doute au champ ou pratiquait une autre activité, puisqu'elle est décrite en train de s'asseoir. Il ne s'agit pas de dire que Marie doit vivre de contemplation sans rien faire d'autre, mais de dire que tout ce qui est fait doit être ancré dans la contemplation (l'unique nécessaire), ce que Marthe ne fait pas, car elle considère exclusivement l'utilité et en oublie la "meilleure part", qui dépasse le simple cadre de l'utilité. Saint Augustin ira dans ce sens dans ses sermons sur ce passage de Saint Luc.

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1813
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Projet de création d'une terre catholique

Message non lu par Carhaix » dim. 09 févr. 2020, 22:23

Thurar a écrit :
dim. 09 févr. 2020, 20:46
Riou a écrit :
dim. 09 févr. 2020, 19:31


Bonjour.

La vie spirituelle ne doit elle pas être affranchie du critère d'utilité et d'efficacité selon nos normes sociales?
Pour moi non, car pour vivre, même si on est moine trappiste, il faut se nourrir, s'habiller, se chauffer, se loger, se soigner... et tout cela ne tombe pas du ciel, on ne vit pas ''d'amour et d'eau fraîche''. C'est le travail de la communauté qui permet de satisfaire nos besoins. En effet pour que la société fonctionne, il faut que chacun produise part.
La spiritualité de mon point de vue c'est tout simplement d'être une personne honnête, vertueuse, utile pour sa communauté. Personne ne peut se retirer du monde et vivre dans son coin comme les ermites anachorètes, on dépend forcément des autres, et inversement.
Lorsque Notre Seigneur a dit à Marthe que Marie aurait ''la meilleure part'' en l'écoutant, ça ne veut pas dire qu'il ne faut rien faire et vivre de contemplation/méditation. Il voulait dire que ça ne servait à rien de s'agiter, qu'il faut avant tout agir avec discernement, dans le but de servir Dieu, autrement tous nos efforts sont vains. St Ignace de Loyola parle de ''purifier son intention'' dans ses exercices spirituels je crois ?
On pourrait effectivement suivre les préceptes de Mao et mettre tout le monde au travail forcé, et écarter tous les faibles, et les handicapés, devenus des poids inutiles à la société.

Pour ma part, je crois à une autre civilisation, où la rentabilité productive n'est pas au premier rang, et où l'on prend soin des personnes faibles, fragiles, malades, asociales, ainsi que des religieux qui souhaitent vivre dans la contemplation, et n'ont pas de grands besoins financiers. Je trouve que ce modèle de société est plus humain et plus intéressant qu'une société où seule "l'utilité" fonctionnelle et mécanique de l'homme serait prise en compte.

Le même raisonnement peut être observé sur le plan culturel, car certains utilitaristes trouvent la culture inutile, mais aussi l'enseignement, les sciences, les loisirs, les sports, la recherche. En résumé, tout ce qui compte, à leurs yeux, c'est de manger, boire et dormir. Et le reste est inutile. Je me demande presque ce qui, pour eux, justifie l'appartenance à l'espèce humaine, puisque leur logique suit exactement la même que celle des bêtes qui ne se soucient que de se conserver en vie et de se reproduire. Le résultat sans doute de la dérive libérale axée sur l'argent de notre société moderne.

Alors en effet, je trouve préférable une société où une place est faite à "l'inutilité" qui peut nourrir l'homme autrement que par les aliments terrestres. Il est bon pour l'homme d'avoir accès à des manifestations artistiques, spirituelles, intellectuelles, et de voir son horizon s'ouvrir. Si certains êtres ont peine à le comprendre, cela me semble inquiétant.
Dernière modification par Carhaix le dim. 09 févr. 2020, 22:31, modifié 1 fois.

Thurar
Censor
Censor
Messages : 126
Inscription : dim. 19 janv. 2020, 13:59
Conviction : Catholique

Re: Projet de création d'une terre catholique

Message non lu par Thurar » dim. 09 févr. 2020, 22:31

Carhaix a écrit :
dim. 09 févr. 2020, 22:23
Alors en effet, je trouve préférable une société où une place est faite à "l'inutilité" qui peut nourrir l'homme autrement que par les aliments terrestre. Il est bon pour l'homme d'avoir accès à des manifestations artistiques, spirituelles, intellectuelles, et de voir son horizon s'ouvrir.
Est-ce que j'ai parlé de supprimer les handicapés etc. ? Non. Je dis que la spiritualité c'est avant tout la justice. Si la société était juste, chacun mangerait à sa faim et aurait de quoi vivre correctement, désolé si c'est trop trivial pour vous. S'il y a autant de pauvreté, c'est parce que les richesses sont mal réparties. L'Eglise l'a toujours dit et a toujours combattu l'injustice sociale.

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1813
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Projet de création d'une terre catholique

Message non lu par Carhaix » dim. 09 févr. 2020, 22:34

Thurar a écrit :
dim. 09 févr. 2020, 22:31
Carhaix a écrit :
dim. 09 févr. 2020, 22:23
Alors en effet, je trouve préférable une société où une place est faite à "l'inutilité" qui peut nourrir l'homme autrement que par les aliments terrestre. Il est bon pour l'homme d'avoir accès à des manifestations artistiques, spirituelles, intellectuelles, et de voir son horizon s'ouvrir.
Est-ce que j'ai parlé de supprimer les handicapés etc. ? Non. Je dis que la spiritualité c'est avant tout la justice. Si la société était juste, chacun mangerait à sa faim et aurait de quoi vivre correctement, désolé si c'est trop trivial pour vous. S'il y a autant de pauvreté, c'est parce que les richesses sont mal réparties. L'Eglise l'a toujours dit et a toujours combattu l'injustice sociale.
Non, l'Église n'a pas toujours combattu la justice sociale. Faux. C'est peut-être dommage, mais c'est faux. L'Église n'a jamais prôné l'idée de faire du monde un paradis terrestre, mais au contraire, a toujours exhorté l'homme a accepter sa misère sur la terre.

[...]

Thurar
Censor
Censor
Messages : 126
Inscription : dim. 19 janv. 2020, 13:59
Conviction : Catholique

Re: Projet de création d'une terre catholique

Message non lu par Thurar » dim. 09 févr. 2020, 22:38

Vous parlez de Mao mais le christianisme s'en rapproche beaucoup par certains côtés. Si je lis les Pères de l'Eglise et les saints, comme St Basile de Césarée, Charles de Foucauld, St Jean de la Croix, l'apôtre St Jacques... (et Notre-Seigneur lui-même)
St Basile a dit dans un sermon contre les riches au IVème siècle :

« ’’À qui fais-je tort, dit l’avare, en gardant ce qui m’appartient ?’’ Qu’y a-t-il, dis-moi, qui t’appartienne ? Où as-tu pris quelque chose pour l’introduire dans ta vie ? Comme quelqu’un qui, après avoir occupé une place au théâtre, repousserait ceux qui voudraient entrer, parce qu’il considère comme sa propriété personnelle ce qui est mis à la disposition de tous indistinctement : tels sont les riches. Ils s’emparent d’avance de ce qui est à tous et se l’approprient en vertu du droit du premier occupant. Si chacun prenait seulement de quoi subvenir à ses besoins et laissait le superflu à l’indigent, personne ne serait riche, personne ne serait pauvre, personne ne serait dans la misère. » http://www.patristique.org/Basile-de-Ce ... ontre.html
Carhaix a écrit :
dim. 09 févr. 2020, 22:34
Non, l'Église n'a pas toujours combattu la justice sociale. Faux. C'est peut-être dommage, mais c'est faux. L'Église n'a jamais prôné l'idée de faire du monde un paradis terrestre, mais au contraire, a toujours exhorté l'homme a accepter sa misère sur la terre.
Jusqu'au retour du Christ (la Parousie) il y aura encore de l'injustice sociale, jusqu'à l'avènement du Royaume de Dieu (''sur la terre comme au ciel'' dit le Notre Père). Alors l'injustice aura disparu totalement. Le Christ nous l'a promis.
Je n'ai pa d'ancien pseudo, je suis nouveau ici.

''Accepter sa misère'' ? Ca ne veut pas dire se résigner à vivre dans la misère !! on a le droit d'en sortir de la misère, quand même.
Dernière modification par Thurar le dim. 09 févr. 2020, 22:55, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1813
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Projet de création d'une terre catholique

Message non lu par Carhaix » dim. 09 févr. 2020, 22:46

Thurar a écrit :
dim. 09 févr. 2020, 22:38
Vous parlez de Mao mais le christianisme s'en rapproche beaucoup par certains côtés. Si je lis les Pères de l'Eglise et les saints, comme St Basile de Césarée, Charles de Foucauld, St Jean de la Croix, l'apôtre St Jacques... (et Notre-Seigneur lui-même)
St Basile a dit dans un sermon contre les riches au IVème siècle :

« ’’À qui fais-je tort, dit l’avare, en gardant ce qui m’appartient ?’’ Qu’y a-t-il, dis-moi, qui t’appartienne ? Où as-tu pris quelque chose pour l’introduire dans ta vie ? Comme quelqu’un qui, après avoir occupé une place au théâtre, repousserait ceux qui voudraient entrer, parce qu’il considère comme sa propriété personnelle ce qui est mis à la disposition de tous indistinctement : tels sont les riches. Ils s’emparent d’avance de ce qui est à tous et se l’approprient en vertu du droit du premier occupant. Si chacun prenait seulement de quoi subvenir à ses besoins et laissait le superflu à l’indigent, personne ne serait riche, personne ne serait pauvre, personne ne serait dans la misère. » http://www.patristique.org/Basile-de-Ce ... ontre.html
Carhaix a écrit :
dim. 09 févr. 2020, 22:34
Non, l'Église n'a pas toujours combattu la justice sociale. Faux. C'est peut-être dommage, mais c'est faux. L'Église n'a jamais prôné l'idée de faire du monde un paradis terrestre, mais au contraire, a toujours exhorté l'homme a accepter sa misère sur la terre.
Jusqu'au retour du Christ (la Parousie) il y aura encore de l'injustice sociale, jusqu'à l'avènement du Royaume de Dieu (''sur la terre comme au ciel'' dit le Notre Père). Alors l'injustice aura disparu totalement. Le Christ nous l'a promis.
[Ne prenez pas la peine de répondre à des questions personnelles sur un fil. Rappel à tous et à Carhaix en particulier : Veuillez utiliser le message privé si vous souhaitez aborder des questions d'ordre personnel. La modération]

Oui. Mais l'Église ne prône pas de contraindre le riche à partager avec le pauvre. Vous saisissez la différence ? Ou pas ? Ce n'est pas un contrat social ou un contrat de gouvernement. Chacun est renvoyé à sa propre conscience.

Et ce qui s'applique au riche ne s'applique pas aux biens de l'Église.

Thurar
Censor
Censor
Messages : 126
Inscription : dim. 19 janv. 2020, 13:59
Conviction : Catholique

Re: Projet de création d'une terre catholique

Message non lu par Thurar » dim. 09 févr. 2020, 22:50

Non bien sûr, c'est chacun individuellement qui doit se réformer soi-même, il s'agit pas d'imposer la ''justice'' par la force. Mais si chacun le faisait, l'injustice aurait disparu, ce serait vraiment la Parousie. St Charles de Foucault notamment le dit dans ses carnets.

Thurar
Censor
Censor
Messages : 126
Inscription : dim. 19 janv. 2020, 13:59
Conviction : Catholique

Re: Projet de création d'une terre catholique

Message non lu par Thurar » dim. 09 févr. 2020, 22:58

Carhaix a écrit :
dim. 09 févr. 2020, 22:46
Oui. Mais l'Église ne prône pas de contraindre le riche à partager avec le pauvre. Vous saisissez la différence ? Ou pas ? Ce n'est pas un contrat social ou un contrat de gouvernement. Chacun est renvoyé à sa propre conscience.
L'Eglise ne prône pas non plus de se résigner à vivre dans la pauvreté et à se laisser dominer par le riche. Quelle horreur !
On n'a pas à se laisser exploiter par les autres, on a non seulement le droit, mais le devoir de sortir de la servitude.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1780
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Projet de création d'une terre catholique

Message non lu par Altior » lun. 10 févr. 2020, 0:07

Thurar a écrit :
dim. 09 févr. 2020, 22:58
L'Eglise ne prône pas non plus de se résigner à vivre dans la pauvreté et à se laisser dominer par le riche. Quelle horreur !
On n'a pas à se laisser exploiter par les autres, on a non seulement le droit, mais le devoir de sortir de la servitude.
Cette chanson je l'ai chantée déjà! Pendant toute ma jeunesse dans la République Socialiste de Ceausesco! Je m'en souvient parfaitement:

Il n’est pas de sauveurs suprêmes :
Ni Dieu, ni César, ni Tribun.
Travailleurs, sauvons-nous nous-mêmes ;
Travaillons au salut commun.
Pour que les voleurs rendent gorge,
Pour tirer l’esprit du cachot,
Allumons notre grande forge !
Battons le fer quand il est chaud !

Eh bien, maintenant je ne le chante plus. J'ai d'autres torches à porter. J'ai une autre flamme qui m'enflamme.

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1813
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Projet de création d'une terre catholique

Message non lu par Carhaix » lun. 10 févr. 2020, 10:51

Thurar a écrit :
dim. 09 févr. 2020, 22:58
Carhaix a écrit :
dim. 09 févr. 2020, 22:46
Oui. Mais l'Église ne prône pas de contraindre le riche à partager avec le pauvre. Vous saisissez la différence ? Ou pas ? Ce n'est pas un contrat social ou un contrat de gouvernement. Chacun est renvoyé à sa propre conscience.
L'Eglise ne prône pas non plus de se résigner à vivre dans la pauvreté et à se laisser dominer par le riche. Quelle horreur !
On n'a pas à se laisser exploiter par les autres, on a non seulement le droit, mais le devoir de sortir de la servitude.
Le sens de l'Évangile vous a échappé : mon royaume n'est pas de ce monde ; si tu veux être mon disciple, porte ta Croix et suis-moi.

Le Christ n'a jamais encouragé à la révolte contre l'oppresseur, ni saint Paul, ni les Pères de l'Église, ni la doctrine catholique. Bien au contraire.

Saint Paul enjoint même clairement à se soumettre au gouvernement des rois. Car c'est de Dieu qu'ils détiennent leur pouvoir.

Vous confondez le christianisme avec le marxisme.

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3000
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Projet de création d'une terre catholique

Message non lu par Jean-Mic » lun. 10 févr. 2020, 12:15

Une question : Comment comptez-vous sélectionner les "candidats" ?
Question corollaire : Comment ferez-vous avec les "déviants" ? ceux qui deviendraient "tièdes" ? ceux qui se mettraient à douter ?
Je n'ose pas l'imaginer :diable:

Avatar de l’utilisateur
Boris II
Barbarus
Barbarus

Projet de création d'une terre catholique

Message non lu par Boris II » lun. 10 févr. 2020, 14:18

Jean-Mic a écrit :
lun. 10 févr. 2020, 12:15
Une question : Comment comptez-vous sélectionner les "candidats" ?
Question corollaire : Comment ferez-vous avec les "déviants" ? ceux qui deviendraient "tièdes" ? ceux qui se mettraient à douter ?
Je n'ose pas l'imaginer :diable:
Évidemment, la plaisanterie la plus évidente vient à l'esprit... : "mais, le bûcher, très cher :)

C'est vrai qu'à première lecture, l'idée m'a semblé saugrenue et j'ai inévitablement songé aux Indiens d'Amérique.

Cela dit, cette tentation de repli s'explique...

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1813
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Projet de création d'une terre catholique

Message non lu par Carhaix » lun. 10 févr. 2020, 17:20

[Supprimé. Ton agressif. Nous verrouillons momentanément. La modération]

Aliocha
Civis
Civis
Messages : 2
Inscription : mer. 13 mars 2019, 14:51
Conviction : Chrétien non-baptisé

Vie chrétienne rurale et communautaire

Message non lu par Aliocha » ven. 22 mai 2020, 22:18

Pour faire suite au fil démarré par Laborare est orare "Projet de création d'une terre catholique" ( http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 46#p416160 ), je voudrais partager quelques ressources que j'ai trouvées de mon côté.

Il y a tout d'abord le site Plain Catholics : https://plaincatholic.webs.com/ , qui regroupe différentes approches pour une vie rurale chrétienne, où la simplicité est cultivée. D'intéressantes ressources y sont listées.

Et il y a le livre Flee to the Fields: The Faith and Works of the Catholic Land Movement qui contient plusieurs essais tournant autour du Catholic Land Movement. C'est un mouvement qui est né au Royaume-Uni pour proposer une alternative aux méfaits de l'industrialisation.

Il y a une sorte d'engouement de nos jours pour les vies alternatives, le retour à la terre, voire l'objectif d'une vie autarcique, et j'avoue être assez intéressé. Des racines spirituelles bien ancrées dans le catholicisme permettraient d'apporter une stabilité qui souvent manque dans ce type de projet. Mais la dimension communautaire est aussi un point essentiel, de peur de se renfermer sur soi et de se limiter au cercle familial, voire individuel. Cette communauté elle-même ne serait pas fermée sur elle-même mais ouverte sur le monde avec en commun les principes chrétiens qui permettent un plein et sain épanouissement individuel, familial et sociétal.

Y a-t-il des personnes qui sont également attirées par l'union entre vie agraire/rurale et la foi chrétienne catholique ?

menochios
Ædilis
Ædilis
Messages : 19
Inscription : jeu. 23 janv. 2020, 17:29

Re: Projet de création d'une terre catholique

Message non lu par menochios » mar. 07 juil. 2020, 15:34

Bonjour Laborare, Félicitations pour la naissance de votre fille. Toute discussion sur l'avenir de la foi catholique devrait commencer par cet utile rappel. On ne se bat pas pour nous, mais pour les enfants qui viendront et ceux qui sont déjà là.

Bonjour Aliocha,

Si vous me permettez un avis contraire, je pense que l'option Benedict ne mène nulle part. D'abord, parce qu'elle est un contre sens historique. C'est dans la mentalité américaine que l'on forme le cercle de chariots au milieu des terres sauvages. Le modèle de survie américain, ce qu'ils ont en ligne de mire, ce sont les mormons. Joyeux modèle en vérité. Ils ne tiennent que parce qu'ils participent du fonctionnement des USA, et qu'ils sont abrités par ses structures.

Vous cherchez un pays catholique ? C'est la France, avec son maillage d'églises, et ses tribus nombreuses et indisciplinées.
En France, on sonne le tocsin, on se regroupe et on affronte le péril. C'est de haute tradition, ininterrompue depuis les gaulois, et cela continuera. Mais cela ne s'annonce pas à grand renfort de publicités et de sites internet. La réponse d'Altior va d'ailleurs dans ce sens. Ce qui s'annonce avec des trompettes dans l'Apocalypse, ce ne sont pas les bonnes nouvelles.

Il y a une vraie question là dedans : que souhaiteriez vous faire dans un réduit catholique qui vous serait impossible actuellement ? Le Christ a fini sur une croix, l'histoire de l'Eglise s'est forgée dans les persécutions, n'allons pas nous plaindre qu'on nous regarde de travers une fois de temps en temps.
Il y a surtout le risque de se laisser gagner par le défaitisme. Un de mes anciens professeurs m'a appris une chose : quand on regarde le mur, on va dans le mur. Il s'agit de se fixer de nouveaux objectifs, personnels, accessibles par nos propres moyens et qui oeuvrent au bien commun. Pour le reste, prier pour l'Esperance, qui est une des trois Vertus qui ne viennent que de Dieu. Je vous propose une petite lecture : Veillleur, où en est la nuit. du père Adrien Candiard,https://www.laprocure.com/veilleur-est- ... 09109.html
L'Eglise a plus de ressources qu'elle ne l'accepte, à commencer par sa propre histoire.

L'histoire de Saint Benoit de Nustrie ( le fameux saint de l'option Benedict ) est instructive à cet égard. Issu d'une grande famille de Nustrie, le voilà envoyé à Rome. Et devant la décadence de cette ville, il s'enfuit au désert pour devenir ermite. C'est à dire qu'il s'isole pour le soin de sa propre âme. Au bout de trois ans, il met fin à cette première expérience d'ermite. Officiellement, parce que le moine qui lui amenait sa nourriture ne donne plus signe de vie.
Ce que cela signifie, c'est que Benoit n'est plus entretenu. On lui a coupé les vivres, et sans doute sa famille n'y est elle pas étrangère, puisqu'aussitôt après, on le retrouve à la tête d'un monastère, où on cherche à l'empoisonner. Le légendaire dit que la règle n'y est plus respectée. Nous ne saurons pas ce que ce terme pudique recouvre de malversations et de trafics. En la matière, la créativité humaine est sans bornes.
C'est là que l'histoire ou la légende commence.
Dans sa retraite retrouvée, il voit venir à lui quantité de disciples, qui viennent le chercher pour qu'il prenne leur tête, et c'est avec eux qu'il fondera les premières communautés.

Cette histoire est riche d'enseignements pour notre époque.
Ce que j'en retiens :
- il ne faut pas chercher à conserver les anciennes structures qui se sont installées dans la corruption. Ce qui doit tomber, tombera. On ne purge pas le mal d'un groupe d'hommes. Il faut installer à côté un autre exemple, et les hommes, l'un après l'autre, viendront.
- Il faut se rassembler et suivre. En notre temps où tout le monde veut être césar ou tribun, ou à défaut manager, c'est peut être le plus difficile. Ceux qui ont vocation à conduire, on viendra les chercher. Pour nous, perdus dans la foule obscure, on peut seulement espérer réunir quelques proches et trouver quelqu'un pour nous guider.
Enfin, et celle là est je trouve la plus dure pour nous hommes modernes qui croyons tant à l'immense pouvoir de la raison raisonnante :
- Nous n'avons pas à trouver la communauté parfaite ou la solution qui réparera la France. Comme chrétiens, tâchons déjà de faire le bien là où nous sommes et de soutenir nos frères, et pas uniquement par la prière.
Ce que les temps nouveaux vont demander, c'est de la force et du courage.
Où Dieu m'a mis, je tiens.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités