La côte d'Adam

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2966
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Adam et Eve : Où et quand ?

Message non lu par Suliko » ven. 27 déc. 2019, 23:33

Bonjour Xavi,

Je ne sais pas si vous avez déjà abordé cette question, mais dans la Genèse, il est précisé que la femme fut tirée de l'homme. Or, dans votre hypothèse, cet enseignement est mis de côté, non ? Pourtant, la Commission biblique pontificale, répondant à certaines questions relatives à la Genèse, a déclaré en 1909 qu'on ne pouvait nier ce point : formatio primae mulieris ex primo homine.
C'est pourquoi elle seule, prédestinée avant les générations et annoncée par les prophètes, la Mère du Créateur de tout l'univers, non seulement n'a participé en rien à la tache originelle, mais elle est toujours demeurée pure comme le ciel et toute belle. (extrait du règlement pour le monastère de Biélokrinitsa (1841)

Avatar de l’utilisateur
Xavi
Prætor
Prætor
Messages : 1708
Inscription : mar. 28 juil. 2009, 14:50

Re: Adam et Eve : Où et quand ?

Message non lu par Xavi » sam. 28 déc. 2019, 11:40

Bien sûr, chère Suliko, la Commission ne fait que reprendre ce que disait déjà Saint Paul. Mais attention de ne pas surinterpréter ce qui est décrit dans le récit imagé du jardin d’Eden qui raconte des événements qui se sont produits après que la Genèse ait indiqué que Dieu a créé l’humain mâle et femelle. Il y est dit aussi que tant la femme que l’homme masculin sont nommés « adam » (Gn 5, 1).

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2966
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Adam et Eve : Où et quand ?

Message non lu par Suliko » ven. 17 janv. 2020, 19:42

Xavi a écrit :
sam. 28 déc. 2019, 11:40
Bien sûr, chère Suliko, la Commission ne fait que reprendre ce que disait déjà Saint Paul. Mais attention de ne pas surinterpréter ce qui est décrit dans le récit imagé du jardin d’Eden qui raconte des événements qui se sont produits après que la Genèse ait indiqué que Dieu a créé l’humain mâle et femelle. Il y est dit aussi que tant la femme que l’homme masculin sont nommés « adam » (Gn 5, 1).
Bonjour Xavi,

Je ne suis que moyennement convaincue. En effet, cette commission biblique traite du caractère historique des trois premiers chapitres de la Genèse. Donc, lorsqu'elle écrit que l'on doit croire notamment que la femme fut tirée de l'homme, il me semble qu'on ne peut pas interpréter cela de manière totalement métaphorique. Le contexte de ce texte pontifical ne me paraît pas aller dans ce sens.
C'est pourquoi elle seule, prédestinée avant les générations et annoncée par les prophètes, la Mère du Créateur de tout l'univers, non seulement n'a participé en rien à la tache originelle, mais elle est toujours demeurée pure comme le ciel et toute belle. (extrait du règlement pour le monastère de Biélokrinitsa (1841)

Avatar de l’utilisateur
Xavi
Prætor
Prætor
Messages : 1708
Inscription : mar. 28 juil. 2009, 14:50

Re: La côte d'Adam

Message non lu par Xavi » ven. 17 janv. 2020, 21:45

En effet, chère Suliko.

Nous partageons ensemble cette conviction que Dieu nous a bien créés concrètement dans l’histoire et que le péché originel est un fait qui s’est réellement produit dans l’histoire. Ce n’est pas un récit uniquement métaphorique. C’est un récit, certes imagé et symbolique, mais de faits bien réels.

Faut-il pour autant limiter l’interprétation à un récit matériel où un morceau d’os physique est transformé matériellement ? Où sont l’action spirituelle et la réalité spirituelle dans une telle interprétation ?

Le problème d’une telle lecture c’est de ne pas prendre en considération la réalité spirituelle essentielle de l’humain créé, de comprendre le récit comme si l’humain n’était que corporel en oubliant qu’il a une double nature.

Le jardin planté « dans » l’Eden de Dieu peut-il être compris de manière uniquement corporelle ou doit-il être compris dans la double réalité corporelle et spirituelle qui est aussi la nôtre ?

Oui, la femme est « tirée » de l’homme, mais ce fait historique bien concret doit-il et peut-il se comprendre d’un point de vue limité au physique et au matériel ? Je ne le pense pas.

Ce qui s’est produit dans l’Eden de Dieu, c’est une naissance spirituelle, même si ce fut aussi un fait dans la réalité bien concrète.

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: La côte d'Adam

Message non lu par Invité » sam. 18 janv. 2020, 15:27

Que la femme ait été tirée de la cote d'Adam provient du second récit de la création.

Le premier récit, quant à lui, nous précise que "Dieu et femme il les créa" sans préciser l'ordre de la création. Dans sa rédaction, le texte suggère plutôt une simultanéité.

Rien d'étonnant à cela, nous sommes face à deux récits qui étaient indépendants l'un de l'autre mais qui ont été assemblés.

C'est d'ailleurs pour cette raison que tout lecteur objectif remarquera une contradiction évidente :

Dans le premier récit, l'homme est appelé à peupler toute la terre et à la soumettre. Ici la terre a une connotation positive et est associée à la bénédiction de Dieu.

Dans le second récit, l'homme est appelé à vivre avec Dieu en un jardin qui, par définition, est un lieu clos, délimité. Et parce qu'il a commis une faute, l'homme est expulsé du jardin et condamné à vivre sur la terre. Ici la terre est associée à la souffrance, elle est un environnement hostile.

Deux conceptions opposées de la terre pour deux récits issus de traditions et d'époques distinctes.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité