Sur la confession

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9523
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Sur la confession

Message non lu par PaxetBonum » sam. 31 août 2019, 9:30

Altior a écrit :
sam. 10 août 2019, 22:56
2. Négatif. Manger dans un resto en jour d'obligation n'est ni un péché mortel, ni un péché véniel. Cela appartient a une catégorie de faits que la morale désigne sous le nom de «collaboration matérielle au péché».

C'est quoi une collaboration matérielle au péché ? C'est une action qui n'est pas un péché naturaliter, mais qui apporte une contribution à répandre le mal dans le monde. Manger dans un resto n'est pas un péché par sa nature, cependant vous dites bien que cela fait des gens travailler le dimanche.

Bonjour Altior,

Ce point m'intéresse particulièrement et ce que vous indiquez est nouveau pour moi.
Selon vous favoriser le travail le dimanche en allant dans un restaurant ne serait pas peccamineux ?
En irait-il de même selon vous d'aller au théâtre ? au cinéma ? d'aller au marché ?

Merci de votre réponse.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1696
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Sur la confession

Message non lu par Altior » sam. 31 août 2019, 23:28

Bonjour, PaxetBonum,
PaxetBonum a écrit :
sam. 31 août 2019, 9:30
En irait-il de même selon vous d'aller au théâtre ? au cinéma ? d'aller au marché ?
Effectivement, selon moi les trois actes cités ne sont pas des péchés. Aller voir un spectacle ou un film, ou bien acheter ses tomates au marché n'est pas, en soi-même, un péché.
Le fait d'aller au marché est completement analogue au fait d'aller au resto, duquel on vient de parler.
Néanmoins, le fait d'aller au théatre ou au cinéma soulève deux problèmes:
-d'une manière souvent frivole, les spectacles peuvent faire l'apologie du péché et même de la vie en débauche. S'exposer à ça n'est pas peccamineux, mais peut être ce que la morale comprend par «erreur prudentielle». De la même manière que la lecture de certaines livres ou la fréquentation des mauvaises amitiés peuvent être des erreurs prudentielles. On voit vite que cela n'a aucun rapport avec le dimanche, car c'est la même chose si on fait ça en jour oeuvré.
-le théâtre et d'une façon particulière les films peuvent contenir souvent des scènes décolletées, sinon franchement pornographiques. Là, on parle du péché de la pornographie. Cela n'a non plus de rapport avec le dimanche: il est consommé dans n'importe quel jour de la semaine lorsqu'on voit bien qu'il s'agit de la pornographie et pourtant on continue à regarder. N'oublions par qu'un péché est consommé lorsqu'il y a adhésion de la volonté à la tentation.

Alors, quels sont les péchés que le troisième commandement interdit ? Selon la morale catholique traditionnelle, il est interdit le travail servile. On distingue deux type de travail: le travail noble et le travail servile. Le travail servile, donc interdit, peut être:
-un travail servile en soi-même: c'est un travail qui, autrefois, était fait par des esclaves. Par exemple, brosser les planchés de sa maison est un travail servile en soi-même. Donc, on ne doit pas faire ça le Dimanche.

-un travail qui est mon coeur de métier, dont je suis un professionnel. Par exemple, sculpter des statues n'est pas un travail servile en soi-même, c'est un travail noble par nature. Néanmoins, si la sculpture n'est pas mon loisir, mais mon métier, travailler ce Dimanche à une statue pour laquelle j'ai reçu une commande contrevient au troisième commandement. Sauf exceptions connues: des activités qui imposent des urgences vitales (médecin, pompier), des activités qui ne peuvent pas être interrompues sans danger ou grand dommage (employé dans une centrale nucléaire), des activités qui par leur nature sont faites le dimanche (diacre, photographe de noces).


Un autre exemple: faire du jardinage le Dimanche est un péché pour un paysan qui doit trouver un autre jour pour planter ses tomates. Mais pas pour moi, car pour moi mes tomates sont un loisir et je ne vous les vend pas.

Munis de ce trop long préambul, revenons aux questions:
-Est-ce qu'aller au resto est un travail servile (je ne parle pas des dégustateurs professionnels, mais des gens comme vous et comme moi) ?
-Aller au théatre est un travail servile ? Aller au cinéma ?
-Remplir son pannier au marché de dimanche est un travail servile ?

Pax. Et Bonum!

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9523
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Sur la confession

Message non lu par PaxetBonum » lun. 02 sept. 2019, 14:25

Merci Altior pour votre réponse,


Si nous pouvions poursuivre ici : http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 57#p406501

(pour ne pas détourner le sujet)
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité