La doctrine de l'enfer éternel est-elle supportable aujourd'hui ?

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1530
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: La doctrine de l'enfer éternel est-elle supportable aujourd'hui ?

Message non lu par Carhaix » mar. 13 août 2019, 11:43

cmoi a écrit :
mar. 13 août 2019, 11:40
Carhaix a écrit :
mar. 13 août 2019, 11:24

L'"évolution positive" dont vous parlez me paraît douteuse.
J'ai hésité à l'écrire, envisageant effectivement une contestation possible, mais je maintiens qu'il y en a une, même s'il y en a aussi une négative.
Le progrès matériel, scientifique, médical, etc. permet à de plus en plus de personnes de s'intéresser aux choses spirituelles, avec ou sans affiliation religieuse.
En matière de religion, il y a de moins en moins d'hypocrisie puisque plus de liberté, et si ce n'est pas vrai partout sur le terre, s'il y a le risque d'une catastrophe nucléaire ou autre, les doctrines matérialistes collectivistes ont bu le bouillon (communisme...), leur idéal n'est plus qu'individuel, froid, administratif et certaines autres religions se décrédibilisent toutes seules par la violence de leurs affiliés.
L'éthique ne cesse de faire l'objet de débats politiques ou autres un peu partout : qu'importe le résultat, c'est un progrès...
De plus en plus de personnes, riches ou non, investissent ce qu'ils ont pour développer leur être, et non plus leur avoir ou leur consommation.
Les organismes humanitaires ont pris de l'ampleur, le bio, l'usage des armes se fait avec plus de discernement (je l'espère un jour : leurs ventes)
Bon, la liste serait sans fin, même s'il y en aurait une autre à lui opposer...
Je constate exactement l'inverse dans tous les domaines que vous citez. Particulièrement sur le plan religieux.

cmoi
Quæstor
Quæstor
Messages : 206
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: La doctrine de l'enfer éternel est-elle supportable aujourd'hui ?

Message non lu par cmoi » mar. 13 août 2019, 13:55

Moi aussi, mais je ne les fréquente pas...! :rire:

En fait, j'avais oublié le principal : LE CHRIST VAINCRA, et chaque seconde qui passe nous en rapproche :clap:

C'est pourquoi je préfère voir les choses comme çà... : :dance:

Ce qui ne m'empêche pas de penser que le jour où je partirai, je serai bien content de m'en aller d'ici : je me sens déjà un peu obsolète :oops:

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: La doctrine de l'enfer éternel est-elle supportable aujourd'hui ?

Message non lu par Carolus » jeu. 15 août 2019, 14:22

cmoi a écrit :
lun. 12 août 2019, 11:28
cmoi :

Aucun péché ne saurait nous priver du paradis, pourvu que nous ayons à son égard une attitude juste (à savoir, un sincère repentir : celui qui existe par peur de l’enfer a-t-il jamais été suffisant ?)
Merci de votre réflexion, cher cmoi. :)

Après avoir entendu la proclamation de dix commandements, le peuple d’Israël « voyait les éclairs, les coups de tonnerre, la sonnerie du cor et la montagne fumante. Le peuple voyait : ils frémirent et se tinrent à distance » (Ex 20, 18).
Ex 20, 20 Moïse répondit au peuple : « N’ayez pas peur. Dieu est venu pour vous mettre à l’épreuve, pour que vous soyez saisis de crainte en face de lui, et que vous ne péchiez pas. »
On pourrait dire également : « Dieu est venu pour vous mettre à l’épreuve, pour que vous soyez saisis de crainte en face de [l’enfer], et que vous ne péchiez pas », n’est-ce pas ?

« La sagesse commence avec la crainte du Seigneur » (Pr 9, 10) :!:

cmoi
Quæstor
Quæstor
Messages : 206
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: La doctrine de l'enfer éternel est-elle supportable aujourd'hui ?

Message non lu par cmoi » ven. 16 août 2019, 9:23

Je crains que vous n'ayez raison : aussi parfaite que soit la contrition, sans la crainte de l'enfer et parce qu'il n'y a plus de "filet" (Adam et Eve ignoraient qu'il y en aurait un !) , elle a besoin de cette crainte pour perdurer...

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: La doctrine de l'enfer éternel est-elle supportable aujourd'hui ?

Message non lu par Carolus » ven. 16 août 2019, 22:24

cmoi a écrit :
ven. 16 août 2019, 9:23
cmoi :
Je crains que vous n'ayez raison : aussi parfaite que soit la contrition, sans la crainte de l'enfer et parce qu'il n'y a plus de "filet" (Adam et Eve ignoraient qu'il y en aurait un !) , elle a besoin de cette crainte pour perdurer...
Merci de votre réponse, cher cmoi. :)
1 S 15, 22 Samuel répliqua : « Le Seigneur aime-t-il les holocaustes et les sacrifices autant que l’obéissance à sa parole ? Oui, l’obéissance vaut mieux que le sacrifice, la docilité vaut mieux que la graisse des béliers.
Selon le verset cité ci-dessus, c’est « l’obéissance [qui] vaut mieux que le sacrifice », n’est-ce pas ?

Cela veut dire : l’obéissance à Dieu vaut mieux que la contrition :!:

cmoi
Quæstor
Quæstor
Messages : 206
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: La doctrine de l'enfer éternel est-elle supportable aujourd'hui ?

Message non lu par cmoi » lun. 19 août 2019, 12:35

Je vais emporter cette intéressante réflexion avec moi, cher Carolus, cela tombe bien vu que je pars pour quelques jours dans un monastère...
D'autant qu'il semble, en conviendrez-vous, qu'on ne puisse dire que la contrition fasse partie de l'obéissance...

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: La doctrine de l'enfer éternel est-elle supportable aujourd'hui ?

Message non lu par Carolus » lun. 19 août 2019, 13:34

cmoi a écrit :
lun. 19 août 2019, 12:35
cmoi :
Je vais emporter cette intéressante réflexion avec moi, cher Carolus, cela tombe bien vu que je pars pour quelques jours dans un monastère...
Merci de votre réponse, cher cmoi. :)

Je vous souhaite une retraite édifiante.

Avatar de l’utilisateur
Didyme
Senator
Senator
Messages : 632
Inscription : dim. 16 août 2009, 12:42

Re: La doctrine de l'enfer éternel est-elle supportable aujourd'hui ?

Message non lu par Didyme » dim. 25 août 2019, 13:41

Cinci a écrit :
sam. 10 août 2019, 21:25
Didyme :

Il faut considérer ce que dit Adrienne sur les effigies.
C'est un modèle explicatif que je trouve particulièrement difficile à saisir.  C'est un peu comme si une référence était faite ici à une sorte de virtualité seulement. Tel un "possible" se trouvant alors dans un univers parallèle. Il y aurait,  par exemple,  le Didyme sauvé auprès du Seigneur dans le royaume à la fin des temps, et puis  le double de Didyme (son reflet. image, etc.) survivant à quelque part dans une autre dimension avec toutes les images de mal que l'on voudrait.  La géhenne y serait comme la grande poubelle de tout ce qui serait mort, inexploitable, la somme de tous les péchés de l'univers avec des personnalités fantomatiques. Qu'est-ce ? des hologrammes ?
Sur la définition d'une effigie :
nom féminin
1.
(PEINTURE•SCULPTURE)
Représentation d'une personne.
synonymes :image, portrait
2.
Représentation du visage (d'une personne), sur une monnaie, une médaille.



À la base, le péché est un néant, il n'a pas d'existence propre. Je me rappelle de discussions où je disais que le péché n'existait pas en soi, qu'il n'avait pas l'être. Ce à quoi on me répondait à juste titre "et pourtant le péché existe".

Effectivement, et il me semble qu'il n'existe pas en soi malgré tout mais que ce qui le fait exister c'est nous, ce qu'on lui donne de nous. On le substantialise en lui donnant de notre substance.
Je pense que c'est comme si le péché portait ta marque, ta trace, ta substance. Comme une empreinte génétique. On peut trouver des traces de ton ADN mais ces traces ne sont pas ta personne, elles sont une part de ta personne. Mais il ne viendrait pas à l'idée de penser que dans cette part réside la volonté, l'intellect.
Je pense qu'on donne au péché une part de ce qu'on est mais qui n'est pas de l'ordre de ce qui constitue la conscience, la volonté, l'âme, l'esprit. Comme si par exemple le péché avait corrompu notre "bras spirituel" et qu'on se retrouvait alors amputé de celui-ci.

Mais j'avoue que ton interrogation est juste.
L'autre est un semblable.

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: La doctrine de l'enfer éternel est-elle supportable aujourd'hui ?

Message non lu par Carolus » lun. 26 août 2019, 13:39

Didyme a écrit :
dim. 25 août 2019, 13:41

À la base, le péché est un néant, il n'a pas d'existence propre. Je me rappelle de discussions où je disais que le péché n'existait pas en soi, qu'il n'avait pas l'être. Ce à quoi on me répondait à juste titre "et pourtant le péché existe".
Merci de votre réflexion, cher Didyme. :)
PÉCHÉ, subst. masc.

Acte libre par lequel l'homme, en faisant le mal, refuse d'accomplir la volonté de Dieu, se séparant ainsi de Lui.
Le péché est un acte libre.

Le péché (l’acte) ne peut pas exister sans la personne qui agit (le pécheur), n’est-ce pas ?

Avatar de l’utilisateur
Briscard
Quæstor
Quæstor
Messages : 259
Inscription : jeu. 29 nov. 2018, 15:31
Conviction : Chrétien tout simplement
Localisation : Yvelines & Finistère

Re: La doctrine de l'enfer éternel est-elle supportable aujourd'hui ?

Message non lu par Briscard » lun. 26 août 2019, 17:26

Pour répondre à cette question de l'enfer et de l'éternité de l'enfer, perso, je ne le pense pas.

Pourquoi ? parce que le mentalités ont évolué ainsi que la doctrine de l'Eglise qui appuie de plus en plus sur l'amour et la miséricorde ainsi que sur la rédemption...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités