Comment savoir si je crois en Dieu?

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Comment savoir si je crois en Dieu?

Message non lupar Carolus » mer. 23 mai 2018, 14:22

Trinité :
Vous faites référence au C.E.C47 , n'aurait'il pas été abrogé par la parution du C.E.C92 de St jean-Paul II ?
Pourquoi, cher Trinité ?
CEC 92 L’ensemble des fidèles (...) ne peut se tromper dans la foi
L’ensemble de fidèles (à l’enseignement des apôtres) ne peut se tromper dans la foi.
Le Credo de Nicée-Constantinople (DS 150)

Je crois en un seul Dieu, le Père Tout-Puissant, Créateur du ciel et de la terre, de l’univers visible et invisible.
L’enseignement des apôtres nous présente Dieu comme Créateur du ciel et de la terre. Il est le seul CRÉATEUR de l’univers.
CEC 317 Dieu seul a créé l’univers librement, directement, sans aucune aide.
Les fidèles, qui croient que “ Dieu seul a créé l’univers librement, directement, sans aucune aide “, ne peuvent pas se tromper dans leur foi apostolique.

Hélène49
Civis
Civis
Messages : 9
Inscription : mer. 16 mai 2018, 19:30

Re: Comment savoir si je crois en Dieu?

Message non lupar Hélène49 » lun. 11 juin 2018, 20:32

Hélène49 :
Bonjour et merci de m'avoir répondu,
Honnêtement je ne sais pas vraiment, ne peut-on pas être le fruit du hasard tout en étant une créature de Dieu ?
Bonjour et merci à vous pour votre question, chère Hélène49.

Relisons le paragraphe suivant du Catéchisme :
CEC 47 L’Église enseigne que le Dieu unique et véritable, notre Créateur et Seigneur, peut être connu avec certitude par ses œuvres grâce à la lumière naturelle de la raison humaine (cf. Cc. Vatican I : DS 3026).
Selon le Catéchisme, Dieu “ peut être connu avec certitude par ses œuvres “. L’univers est une œuvre qui n’a pas toujours existé. Qui a créé l’Univers ?
CEC 317 Dieu seul a créé l’univers librement, directement, sans aucune aide.
Est-ce que vous croyez que “ Dieu seul a créé l’univers librement, directement, sans aucune aide “ ?
Honnêtement je ne sais pas vraiment, dans un sens je me dit que oui, parce que l'univers n'a pas forcément pu être créé comme ça mais je n'en suis pas certaine.

Hélène49
Civis
Civis
Messages : 9
Inscription : mer. 16 mai 2018, 19:30

Re: Comment savoir si je crois en Dieu?

Message non lupar Hélène49 » lun. 11 juin 2018, 20:45

Bonjour,
Bonjour et merci de m'avoir répondu,
Honnêtement je ne sais pas vraiment, ne peut-on pas être le fruit du hasard tout en étant une créature de Dieu ?
Si, si on considère que Dieu est le maître de ce que nous appelons hasard.
Mais dans ce cas là ce n'est pas vraiment du hasard, est-ce que on peu pas considéré que Dieu laisse des choses se faire sans décider quoi que ce soit et que c'est a nous de prendre certains choix ?

Or, la majorité des gens n'ont pas de telles occasions mystiques.
La question se pose particulièrement à notre époque. Il fut un temps où, tout le monde étant croyant, la question ne se posait pas: les gens croyaient sincèrement et c'était plus facilement une évidence pour eux .
De nos jours, il est très facile d'être athée puisque beaucoup le sont, et cela semble une évidence de l'être, sinon il n'y aurait pas auutant de gens dans ce cas.
A quoi on peut opposer que notre époque est un peu unique en son genre et que ça n'a jamais été le cas. C'est un cercle vicieux. Mais d'oùu provient le doute que vous évoquez.
On peut, à notre époque, ayant été bercé d'une atmosphère croyante, prendre du recul avec l'âge dessus, et poser une sorte de dialectique pour se reposer la question. C'est théoriquement ce qu'un chrétien est censé faire à la Confirmation, où il réaffirme la foi dans laquelle ses parents l'ont inscrits.
C'est ainsi que beaucoup s'affermissent dans leur foi de nos jours, ils le sont un peu obligé par la diversité des convictions postmodernes.

On peut faire le trajet inverse en ayant été bercé dans une atmosphère athée, prendre du recul et se poser la question: sur quel fondement tiennent mes convictions?
Sans qu'il s'agisse parfois d'un fondement intellectuel, parfois se demander où est notre coeur.
Mais croire en Jésus, aimer Jésus, ou pas: tout cela implique qu'on cherche à le connaitre un peu plus.
La réponse tient donc dans la recherche, à l'extérieur mais surtout en vous, dans la cohérence et l'unité de votre personne.
Il est vrai que que de nos jours c'est facile d'être athée, mais pour moi ce n'est pas du tout une évidence de l'être (et je pense que pour beaucoup d'autre personnes c'est un choix réfléchit aussi), c'est pour ça que je me questionne. J'essaye de prendre du temps pour me questionner, pour chercher, mais c'est compliqué parce que c'est long et j'ai l'impression de ne rien trouver.

Hélène49
Civis
Civis
Messages : 9
Inscription : mer. 16 mai 2018, 19:30

Re: Comment savoir si je crois en Dieu?

Message non lupar Hélène49 » lun. 11 juin 2018, 20:53

Il n'est pas nécessaire de vivre soi-même des choses fantastiques avant de commencer à croire. Je pense que l'on s'aperçoit que l'on commence à sentir quelque chose de Dieu quand on réalise que l'on est fasciné ou séduit par des thèmes comme la justice, la beauté, la vérité, la bonté. Il y a souvent un pôle qui nous attire plus que d'autres. Il y a un de ces thèmes qui nous fait plus vibrer. La vibration est un indice que quelque chose en nous se trouve mis en contact avec Dieu.

Il suffit de faire mémoire, de se rappeler ces occasions où l'on aurait pu se sentir transorté juste à l'idée de ... ému d'une façon pas ordinnaire en considérant que ... en écoutant le témoignage de ... après avoir été témoin de ...
Il est vrai que quand j’entends certains témoignages, de personnes qui se sont rapprocher de Dieu ou qui sont devenu religieux ou religieuse, je sent qu'ils ont ressentit quelque chose de fort en eux, et du coup je comprends pourquoi ils croient en Dieu mais ça ne me touche pas plus qu'autre chose. Et moi je n'arrive à ressentir la même chose que ces personnes

Hélène49
Civis
Civis
Messages : 9
Inscription : mer. 16 mai 2018, 19:30

Re: Comment savoir si je crois en Dieu?

Message non lupar Hélène49 » lun. 11 juin 2018, 21:05

Chère Hélène,

ce qui m'intrigue, c'est votre phrase ci-après :

"Cependant, j'ai quand même eu une proximité avec la religion catholique, et j'ai été croyante pendant une grande partie de mon enfance."

Vous semblez ne pas remettre en cause cette foi de votre enfance. Je serais donc tentée de dire que vous êtes peut-être sur le chemin du retour, une sorte de jeune recommençante...
Bonjour,
Non effectivement je ne la remet pas en cause cette foi de mon enfance, parce que sur le moment j'y croyais, comme j'ai pu croire au père Noël par exemple avant d'avoir su qu'il n'existait pas et ce serait difficile de recroire en lui, et je dirait que c'est la même chose avec la croyance en Dieu c'est compliqué de faire ce chemin inverse après ne plus avoir cru en lui
Comment ai-je su que je croyais ?
Le climat de violence sur fond de djihad m'inquiétait beaucoup pour la cohésion de la société plurielle. Je me suis sentie démunie face à une situation qui dépasse de loin mes propres petites forces. Une envie m'a gagnée : prier. Je n'ai jamais prié auparavant de ma propre initiative (j'étais baptisée et j'ai eu de l'instruction religieuse tout au long de ma scolarité). Un jour, j'ai franchi le pas, je suis rentrée dans la cathédrale de ma ville, très mal à l'aise, je me sentais ridicule en fait mais je me suis adressée à Dieu en lui demandant de faire revenir la paix. Une sorte de Deus ex machina comme au théâtre antique. En sortant, toujours ce sentiment "mais je suis ridicule". Sauf que l'envie de prier revenait, sans cesse.
En parallèle, j'ai chanté avec mon ensemble vocal au cours de messes, j'ai donc lu pas mal de choses sur la liturgie histoire de mieux comprendre, et une envie de communier est née en moi, et pas pour "faire comme les autres".
Peu à peu, je me suis rendue à l'évidence : Dieu existe, il est vivant, et il agit dans ma vie. Pas évident à accepter, à se laisser déplacer, à envisager les conséquences (dont surtout l'appréhension très forte de devoir sortir de mon jardin secret)... mais bon, j'ai reçu les grâces qu'il me fallait pour persévérer.

Je vous dirais en somme : si vous vous laissez faire, si vous acceptez d'envisager que la réponse à la question de savoir si vous êtes croyante pourrait devenir un "oui" franc, alors vos doutes s'effaceront progressivement.
La difficulté c'est que je ne sais pas comment me laisser faire, j'ai beaucoup de mal à me dire que je crois en Dieu parce que je suis très vite rattrapé par mes doutes et mes incertitudes.

Avatar de l’utilisateur
Cendrine
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 337
Inscription : mar. 04 avr. 2017, 19:50
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Comment savoir si je crois en Dieu?

Message non lupar Cendrine » mar. 12 juin 2018, 14:20

Bonjour chère Hélène49,

Vous dites :
j'ai l'impression de ne rien trouver.

Mais vous n'avez rien à trouver, c'est le Christ qui vient vous trouver le premier, lui le premier qui vous aime, et vous n'avez qu'une chose à faire : choisir entre répondre à cet amour ou l'ignorer plus ou moins longtemps. Pour savoir de quel amour il s'agit je pourrais vous conseiller de lire/relire doucement l'Évangile de saint Jean, pourquoi pas aussi de regarder des films comme "Jésus de Nazareth " et surtout de prier, de demander la foi, le retour vers Dieu.

Je n'ai pas compris si vous êtes baptisée ?

Si vous êtes ainsi travaillée par le questionnement et par le désir de croire, c'est que vous avez la graine de la foi dans votre main, il vous faut ouvrir cette main pour que l'arbre se développe. De la racine Foi naissent l'Espérance et la Charité (Caritas : l'Amour plus fort que tout), c'est comme un arbre dont l'Amour est la partie la plus belle et la plus fournie donc visible, portant fleurs et puis fruits.

Nul besoin de ressentir quoi que ce soit de fort, on peut passer une vie de foi sans rien de mirobolant car le vrai mirobolant est souvent discret, aussi humble que cette hostie consacrée qui est le vrai Corps du Christ. Si vous savez apprécier cette discrétion et cette humilité, vous resterez sereine malgré le manque d'émotions plus ou moins fortes. La paix en Christ est la plus précieuse de toutes ! :) Il y a aussi le psaume 130 qui le dit tellement bien.

Et puis il y a Marie. Souvent on l'oublie, mais elle est celle qui nous a porté le Christ, et on va souvent (et reste) à Lui par elle. Si vous lui demandez de vous aider à faire émerger votre foi et à la laisser grandir, elle ne vous le refusera jamais.

Je prierai pour vous Hélène. Tenez-nous au courant ? :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Cendrine
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 337
Inscription : mar. 04 avr. 2017, 19:50
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Comment savoir si je crois en Dieu?

Message non lupar Cendrine » mar. 12 juin 2018, 14:20

Bonjour chère Hélène49,

Vous dites :
j'ai l'impression de ne rien trouver.

Mais vous n'avez rien à trouver, c'est le Christ qui vient vous trouver le premier, lui le premier qui vous aime, et vous n'avez qu'une chose à faire : choisir entre répondre à cet amour ou l'ignorer plus ou moins longtemps. Pour savoir de quel amour il s'agit je pourrais vous conseiller de lire/relire doucement l'Évangile de saint Jean, pourquoi pas aussi de regarder des films comme "Jésus de Nazareth " et surtout de prier, de demander la foi, le retour vers Dieu.

Je n'ai pas compris si vous êtes baptisée ?

Si vous êtes ainsi travaillée par le questionnement et par le désir de croire, c'est que vous avez la graine de la foi dans votre main, il vous faut ouvrir cette main pour que l'arbre se développe. De la racine Foi naissent l'Espérance et la Charité (Caritas : l'Amour plus fort que tout), c'est comme un arbre dont l'Amour est la partie la plus belle et la plus fournie donc visible, portant fleurs et puis fruits.

Nul besoin de ressentir quoi que ce soit de fort, on peut passer une vie de foi sans rien de mirobolant car le vrai mirobolant est souvent discret, aussi humble que cette hostie consacrée qui est le vrai Corps du Christ. Si vous savez apprécier cette discrétion et cette humilité, vous resterez sereine malgré le manque d'émotions plus ou moins fortes. La paix en Christ est la plus précieuse de toutes ! :) Il y a aussi le psaume 130 qui le dit tellement bien.

Et puis il y a Marie. Souvent on l'oublie, mais elle est celle qui nous a porté le Christ, et on va souvent (et reste) à Lui par elle. Si vous lui demandez de vous aider à faire émerger votre foi et à la laisser grandir, elle ne vous le refusera jamais.

Je prierai pour vous Hélène. Tenez-nous au courant ? :coeur:

Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Comment savoir si je crois en Dieu?

Message non lupar Carolus » mer. 13 juin 2018, 14:07

Hélène49 :
Carolus :
Est-ce que vous croyez que “ Dieu seul a créé l’univers librement, directement, sans aucune aide “ ?
Honnêtement je ne sais pas vraiment, dans un sens je me dis que oui, parce que l'univers n'a pas forcément pu être créé comme ça mais je n'en suis pas certaine.
Merci pour votre réponse, chère Hélène49.

Vous n’êtes pas encore certaine que “ Dieu seul a créé l’univers librement, directement, sans aucune aide “, mais au moins “ dans un sens [vous vous dites] que oui, parce que l'univers n'a pas forcément pu être créé comme ça ”.

Je prie que votre intelligence vous donne la conviction inébranlable que “ notre Créateur et Seigneur peut être connu avec certitude par ses œuvres grâce à la lumière naturelle de la raison humaine “ (CEC 47).

Le Psalmiste nous dit :
Ps 8, 4-5 Quand je contemple tes cieux, ouvrage de tes doigts, la lune et les étoiles que tu as créées, je m'écrie: Qu'est-ce que l'homme, pour que tu te souviennes de lui, et le fils de l'homme, pour que tu en prennes soin?
Le Psalmiste s’est rendu compte que “ notre Créateur et Seigneur peut être connu avec certitude par ses œuvres “.

Hélène49
Civis
Civis
Messages : 9
Inscription : mer. 16 mai 2018, 19:30

Re: Comment savoir si je crois en Dieu?

Message non lupar Hélène49 » dim. 24 juin 2018, 12:38

Bonjour chère Hélène49,

Vous dites :
j'ai l'impression de ne rien trouver.

Mais vous n'avez rien à trouver, c'est le Christ qui vient vous trouver le premier, lui le premier qui vous aime, et vous n'avez qu'une chose à faire : choisir entre répondre à cet amour ou l'ignorer plus ou moins longtemps. Pour savoir de quel amour il s'agit je pourrais vous conseiller de lire/relire doucement l'Évangile de saint Jean, pourquoi pas aussi de regarder des films comme "Jésus de Nazareth " et surtout de prier, de demander la foi, le retour vers Dieu.

Je n'ai pas compris si vous êtes baptisée ?
Bonjour, et merci pour cette réponse,
Alors non ma mère ne m’a pas baptisé, elle voulais que le baptême ce soit mon choix à moi et pas le sien.
Si vous êtes ainsi travaillée par le questionnement et par le désir de croire, c'est que vous avez la graine de la foi dans votre main, il vous faut ouvrir cette main pour que l'arbre se développe. De la racine Foi naissent l'Espérance et la Charité (Caritas : l'Amour plus fort que tout), c'est comme un arbre dont l'Amour est la partie la plus belle et la plus fournie donc visible, portant fleurs et puis fruits.

Nul besoin de ressentir quoi que ce soit de fort, on peut passer une vie de foi sans rien de mirobolant car le vrai mirobolant est souvent discret, aussi humble que cette hostie consacrée qui est le vrai Corps du Christ. Si vous savez apprécier cette discrétion et cette humilité, vous resterez sereine malgré le manque d'émotions plus ou moins fortes. La paix en Christ est la plus précieuse de toutes ! :) Il y a aussi le psaume 130 qui le dit tellement bien.

Et puis il y a Marie. Souvent on l'oublie, mais elle est celle qui nous a porté le Christ, et on va souvent (et reste) à Lui par elle. Si vous lui demandez de vous aider à faire émerger votre foi et à la laisser grandir, elle ne vous le refusera jamais.

Je prierai pour vous Hélène. Tenez-nous au courant ? :coeur:
Il faudrait que j’essaie «d’ouvrir cette main», mais je ne sais pas vraiment comment m’y prendre, par quoi commencer. J’ai acheté une bible et comme j’ai du temps libre je vais tenter de la lire. Je pense depuis quelques semaines à aller dans une église et allumer une bougie et faire une petite prière mais je ne sais pas vraiment comment m’y prendre ou si ça sert à quelque chose.
Merci encore pour cette réponse, ça m’a aidé dans le sens où je comprends bien que je ne ressentirais peut être jamais quelque chose mais qu’il ne faut pas que je m’arrête à ça et que j’aille plus loin. Je vous tiendrais au courant..

Hélène49
Civis
Civis
Messages : 9
Inscription : mer. 16 mai 2018, 19:30

Re: Comment savoir si je crois en Dieu?

Message non lupar Hélène49 » dim. 24 juin 2018, 12:48

Merci pour votre réponse, chère Hélène49.

Vous n’êtes pas encore certaine que “ Dieu seul a créé l’univers librement, directement, sans aucune aide “, mais au moins “ dans un sens [vous vous dites] que oui, parce que l'univers n'a pas forcément pu être créé comme ça ”.

Je prie que votre intelligence vous donne la conviction inébranlable que “ notre Créateur et Seigneur peut être connu avec certitude par ses œuvres grâce à la lumière naturelle de la raison humaine “ (CEC 47).
Bonjour,
Un jour peut être j’en serais convaincue..
Merci pour votre réponse

Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Comment savoir si je crois en Dieu?

Message non lupar Carolus » mar. 26 juin 2018, 4:46

Hélène49 :

Bonjour,
Un jour peut être j’en serais convaincue..
Merci pour votre réponse
Je continue à prier pour vous, chère Hélène.

Avatar de l’utilisateur
papounet
Ædilis
Ædilis
Messages : 46
Inscription : lun. 01 mai 2017, 14:59
Conviction : Catholique proche de notre Pape François
Localisation : yvelines & finistère
Contact :

Re: Comment savoir si je crois en Dieu?

Message non lupar papounet » sam. 30 juin 2018, 14:37

À mon humble avis on ne peut le savoir que si on éprouve l'envie de pratiquer notamment en allant régulièrement à la messe le dimanche, mais aussi en allant recevoir le sacrement de réconciliation.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7994
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Comment savoir si je crois en Dieu?

Message non lupar Cinci » dim. 01 juil. 2018, 15:06

papounet a écrit :
À mon humble avis on ne peut le savoir que si on éprouve l'envie de pratiquer notamment en allant régulièrement à la messe le dimanche, mais aussi en allant recevoir le sacrement de réconciliation.
La remarque est intéressante. On pourrait y voir là un bon indice.

Mais encore qu'il faudra parler ici du Dieu de la révélation chrétienne. Parce qu'il y a des gens qui peuvent croire en l'existence d'un Dieu mais sans que ce Dieu soit trop bien défini, et on ne les verra pas nécessairement à l'église le dimanche. Juste parmi les chrétiens : il y a aussi le fait d'une difficulté touchant l'exigence de croire à l'Église catholique romaine.

On peut bien vouloir croire en Dieu le plus sincèrement du monde, même si incapable pourtant de croire à la magistrature suprême ou à la fonction enseignante de l'Église catholique romaine. "Croire en Dieu" et "croire à l'Église catholique dont l'évêque de Rome est le chef sur terre" correspondent quand même à deux facettes différentes du problème.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7994
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Comment savoir si je crois en Dieu?

Message non lupar Cinci » dim. 01 juil. 2018, 18:29

Enfin ... Je viens de penser à autre chose.

:idea:



Un moyen de savoir si l'on croit en Dieu ou en "une déité quelconque à la rigueur" mais "promotrice d'une morale ou d'une éthique assez semblable à celle des chrétiens" : il y a l'activité prophétique.

On peut penser à l'activité publique de bonshomme, plus proche de nous dans le temps que les prophètes de l'Ancien Testament. Je pense au militantisme de bonshommes comme le Mahatma Gandhi, le pasteur Martin Luther King, l'agir de Mgr Romero au Salvador, etc. Ils sont tous morts assassinés d'ailleurs,

Il y en a eu bien d'autres qui, sans périr assassinés, auront quand même soutenu toute une vie une activité assez impressionnante en faveur des défavorisés, des sans voix ou des plus faibles. Moi je pense que l'on ne peut pas supporter toute une vie de sacrifice en faveur des défavorisés, dans l'adversité, dans l'échec apparent de la mission, sans être alimenté soi-même, en-deça, par l'Esprit Saint.

Le combat de toute une vie de Gandhi, en faveur de la libération de l'Inde du joug colonial anglais, et ce, par le moyen de la non-violence et au nom de l'instauration de nouveaux rapports non-violents entre les peuples : c'est la signature du Saint Esprit. Le père spirituel de l'Inde d'aujourd'hui ne pouvait pas être "sans foi".

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7994
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Comment savoir si je crois en Dieu?

Message non lupar Cinci » dim. 01 juil. 2018, 19:02

Gandhi

... en réponse au terrible massacre d'Amritsar, le 13 avril 1919, massacre où les soldats ont fait feu pendant dix minutes sur une foule pacifique piégée dans un espace emmuré, il appelle à une campagne massive de boycottage des produits britanniques, des écoles d'état et des emplois de la fonction publique et il annonce trois jours de jeûne en signe de pénitence. Cette réaction renferme à elle seule les valeurs, le style et les moyens d'action propre à Gandhi.

Tout au long de sa vie, le Mahatma Gandhi mis en effet sur une action non-violente. Il organise soigneusement ses campagnes de masse et il insiste au plus au haut point pour que ceux qui y participent s'y conduisent avec calme et dignité quelles que soient les circonstances. Il prépare les manifestants en leur exposant les risques qu'ils courent et il les exhorte "à se soumettre sans protester aux peines qui sanctionnent la désobéissance à la loi [...] par obéissance à la loi supérieure de l'être : la voix de la conscience".

[...]

Quinze ans plus tard, il obtient par le même moyen l'abandon d'un projet de loi concernant la représentation électorale, loi qui aurait eu pour effet de diviser les Indiens selon des catégories religieuses et d'isoler par le fait même les "hors castes" qui sont les intouchables. Le 1er septembre 1947, juste après l'accession du pays à l'indépendance, Gandhi commence un autre jeûne jusqu'à la mort pour faire cesser les explosions de violence qui éclatent à Calcutta et il réussit à ramener les siens à la raison au bout de quatre jours. Les jeûnes de Gandhi constituent donc une arme pacifique très efficace par laquelle il fait triompher ce qu'il juge être conforme à la vérité et à l'amour.

Il fait de la non-violence qu'il pratique "la plus haute qualité du coeur" et l'instrument par excellence de la réconciliation entre les humains : "J'espère, dit-il, qu'il y aura suffisamment de non-coopérateurs non-violents dont on puisse dire : ils ont reçu des balles sans en ressentir de colère et en gardant sur leurs lèvres une prière, même pour l'ignorant meurtrier." Car Gandhi bannit de la non-violence toute intention de vengeance et toute pensée haineuse et c'est pourquoi il admet que "sans une coopération cordiale de l'esprit, l'observation purement extérieure de la non-violence ne serait qu'un masque, néfaste aussi pour celui qui le porte que pour autrui".

Un tel amour se nourrit de largeur de coeur : "J'ai le privilège de compter de nombreux Anglais parmi mes amis", dit-il. Ses ses ennemis se recrutent aussi parmi les Britanniques, mais le Mahatma entretient avec eux des relations faites de droiture et il sait distinguer la personne de ses actes même les plus répréhensibles. Il exclut de sa lutte toute division et toute rancoeur et c'est en risquant ce choix jusqu'au bout qu'il trouve la mort, murmurant devant l'assassin qui vient de tirer sur lui :"Hey Rama !" c'est à dire "Ah ! mon Dieu !" Gandhi remontait à sa source , une source à laquelle il n'avait cessé de puiser cette non-violence qu'il appelait "parfait amour".

Source : Louis Fisher, La vie du Mahatma Gandhi, p. 262-263


Revenir vers « Spiritualité »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités