Frère gay, que faire ?

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
étincelle
Ædilis
Ædilis
Messages : 13
Inscription : lun. 09 avr. 2018, 15:45
Conviction : Catholique

Re: Frère gay, que faire ?

Message non lupar étincelle » lun. 16 avr. 2018, 11:03

:exclamation: :exclamation: j'ai raté le message de zelie du 14 avril, je ne l'ai pas vu que maintenant !!! Je suis vraiment désolée zelie, vous m'avez accordé beaucoup d'attention en me prêtant votre temps pour me répondre. Mais franchement je ne sais pas comment j'ai pu raté ça.
Là je n'ai pas encore beaucoup de temps, mais Je vais plutard prendre le temps pour bien vous lire.
Encore désolée, et merci.

Chipsy
Quæstor
Quæstor
Messages : 348
Inscription : mar. 09 oct. 2012, 17:51
Localisation : Paris

Re: Frère gay, que faire ?

Message non lupar Chipsy » lun. 16 avr. 2018, 21:59

Ma chère Etincelle,
Je comprends ce que vous traversez, car j'ai vécu la même chose avec ma soeur il y a 2 ans. Je tombais des nues, d'autant qu'elle avait été mariée.
Cela a été un véritable choc pour moi. Je l'ai appris par d'autres personnes qu'elle dans un premier temps. Je ne suis pas allée lui dire que je le savais, car cela aurait été comme une effraction. J'ai attendu l'occasion qu'elle se livre. Un jour au téléphone elle s'est mise à pleurer, et là elle a fini par me dire la vérité. Par bonheur, j'étais préparée à cela, car j'aurais sûrement mal réagi sinon !

Il est clair que je n'approuve pas ce qu'a fait ma soeur, qui est chrétienne en plus. Elle a arrêté d'aller à l'église, car ce qu'elle vivait était en conflit total avec sa foi. Son histoire a fini par une rupture, et depuis elle est dépressive. Elle vit avec une énorme culpabilité, car sa vie n'a pas été en accord avec sa foi et ses valeurs.

Quand elle m'a fait cette révélation, je lui ai rappelé l'amour de Dieu pour elle, son pardon inconditionnel et lui ai conseillé de se tourner vers lui d'un coeur repentant. J'avais l'impression de prêcher dans le désert. Elle n'était à l'époque pas capable de faire un pas vers Dieu.

Mon compagnon et moi avons prié beaucoup pour elle. Aujourd'hui, 2 ans après, elle est encore en dépression, mais elle a commencé à retourner à l'église. Dieu agit, mais son temps n'est pas le nôtre.

C'est pourquoi, chère Etincelle, sachez que tout est possible, et priez pour votre frère, c'est de toute façon la seule chose que vous puissiez faire pour lui. Il n'y a que Dieu qui puisse l'aider !

Vous pouvez continuer à aimer votre frère, à lui montrer votre amour pour lui, car il est sans aucun doute en souffrance, mais cela ne signifie pas que vous approuvez sa conduite. Tout comme Dieu nous aime alors que nous péchons !

Prenez courage ma chère Etincelle et confiez-vous en Dieu pour surmonter ce terrible choc et pour votre frère !

Avatar de l’utilisateur
Apocalypse21
Censor
Censor
Messages : 126
Inscription : jeu. 30 janv. 2014, 18:33
Conviction : Chrétien
Localisation : Grand Est, France
Contact :

Re: Frère gay, que faire ?

Message non lupar Apocalypse21 » sam. 12 mai 2018, 22:54

Bonjour Étincelle,

J'ai lu votre message avec attention. Bien sur que certaines manières nous trahissent (je dis nous parce que je suis homo) quoique pas forcément...

Y a déjà un petit détail qui me titille un peu : Pourquoi voulez vous lui en parler ? il en a peut être pas envie ? Personnellement, je n'ai jamais annoncé à ma famille que j'aimais les hommes. Ils s'en doutent oui mais je n'ai jamais voulu. c'est ma vie. Peut etre devriez vous rester proche de lui. Il en parlera peut-être de lui même.

Un autre point quand je lis "Il me dégoûte" qui ça votre frère ? Si oui, je trouve celà dommage. C'est votre frère et un etre humain. Pas un meurtrier. S'il vous dégoute il va s'en apercevoir et votre lien va se rompre. Quand on est gay on se sent rejeter par beaucoup. Au contraire il aura besoin de réconfort.

Après niveau foi ça se complique. C'est à lui seul de voir ce qu'il a envie de faire. L'Église accueil les homosexuels avec grand coeur mais propose le célibat. S'il vous en parle proposez lui de voir en privé un prêtres pour discuter. Pour moi ça a fonctionné.

Mais vous ne pouvez rien faire. Il est libre. Mais soyez présent pour lui. c'est votre frère et Dieu l'a créé ainsï.

n'hésitez pas à me poser vos questions..


julien
Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.

Apocalypse 21,1

étincelle
Ædilis
Ædilis
Messages : 13
Inscription : lun. 09 avr. 2018, 15:45
Conviction : Catholique

Re: Frère gay, que faire ?

Message non lupar étincelle » mer. 16 mai 2018, 10:23

Bonjour,

Je tiens tout d'abords à vous remercier à tous pour vos conseils qui m'aident vraiment beaucoup, et veuillez m’excuser pour le temps que j'ai mi pour vous répondre, c'est parce que je voulais bien réfléchir à tout ce que vous avez dit et voir ce que j'arrive à faire.

Maintenant, je vais plutôt mieux grâce aux conseils que vous m'avez donné, qui ont eu des effets positifs par rapport à notre relation dans la famille, mais aussi on a finalement pu en parler plus calme. J'ai parlé de vos conseils à ma sœur et son mari, et ils sont d'accord pour laisser comme ça, d'essayer de ne rien lui dire.
Par contre, ma sœur l'a dit accidentellement à mon père qui ne partage pas le même avis que nous. On lui a convaincu alors, mais lui ne voulais pas laisser mon frère comme ça, et agir en hypocrisie, faire semblant comme si de rien n’était. Il était anéanti par cette nouvelle.
La première fois, on déjeunait ensemble mon père et moi, et il me demandait juste comme ça, si je suis au courant. Je ne lui ai pas dit un mot, en faite je ne savait pas quoi dire, j'étais surprise qu'il le savait. Mais en faite, je pense qu'il venait juste de l'apprendre par ma sœur et voulait se confier à moi et partager cette nouvelle qui l'a choqué. Mais moi, ne savais pas quoi dire, j’étais silencieuse en l'écoutant me raconter sa déception et son chagrin, puis j'ai fini par changer la conversation sans lui dire un mot de ce que j'en pensais. En ce moment là, je n'étais pas encore plus calme comme maintenant, mais j'ai quand même regretter de ne pas l'avoir soutenu.
Puisque lui et moi avons beaucoup de point en commun (caractère), il a agit exactement comme moi (quand je suis venu ici pour vous en parler). Il veut tellement l'aider et à lui montrer la voie à suivre, comme il a toujours fait envers nous. Il insistait à dire à mon frère qu'on est au courant, mais heureusement que j'en ai pu discuter avec ma sœur et son mari avant.

Depuis, mon beau frère est devenu un peu distant envers mon frère, et mon frère a remarqué cela mais ne sais pas pourquoi. Il en veut même à mon beau frère pour cet élan, mais en faite mon beau frère a un peu peur par rapport à l'avenir de son fils qui est en plus le seul garçon dans sa génération (partout ou il va, il n'y a que des filles) et donc je le comprend.

Finalement, on a pu convaincre mon père de ne rien dire (pour l'instant). Il a accepté mais contre sa volonté. Mon père disait, comment pouvons nous l'aider alors si on ne peut pas le dire que nous le savons? Il pourra faire n'importe quoi, et nous on reste là à ne rien faire? Surtout que, voilà maintenant, ça commence à avoir une conséquence négative à son emploi (qu'il ne sait pas), et on ne peut même pas lui prévenir, de faire attention. :(

Voilà ce qui concerne de ma nouvelle, et pour vos questions:

Fleur de Lys:
- Donc même si nous voulons l'aider avec ces "témoignages de catholiques homosexuels abstinents " comme vous le dites, on ne ne peut pas puisqu’il ne sait pas qu'on est au courant.
- Oui il est toujours croyant et toujours en pause que je pense involontaire. Je trouve qu'il n'est plus très à l'aise avec notre paroisse actuelle (la raison je ne sais pas exactement); il veut changer de paroisse pour pouvoir reprendre des activités (il était heureux en le faisant avant et avec beaucoup d'enthousiasme).
- votre troisième question, je pense que je l'ai répondu en haut.

invitée2:
Oui on est catholique dans la famille, à part ma sœur qui s'est marié avec un non catholique.
Et pour le Pape, j'avoue que je n'ai pas l'habitude d'écouter ses enseignements :oops: , mais désormais, je vais le faire tant que je peux.

Pierre:
Vous me demandez ce qui me dégoûte, en faite je ne sais pas, c'est peut-être la pratique!?. :incertain: Ça m'est arrivé juste comme ça et c'est pas facile à éviter, mais voilà maintenant grâce à votre aide à tous, je le sens de moins en moins.

Chipsy:
Par bonheur, j'étais préparée à cela, car j'aurais sûrement mal réagi sinon !
heureusement pour nous aussi, et merci Dieu, nous sommes maintenant préparé et avec vos conseils à tous ici, nous saurons plus ou moins quoi dire et comment agir. Oui, je vais continuer à prier pour lui.

Apocalypse21
Julien, tout d'abord je tiens à m'excuser envers vous, car je sais que, certainement, il y a des mots que j'ai dit qui peuvent vous blesser. Et je m'adresse à tous les homo qui lisent ce message aussi. Je me suis ouverte totalement à tous les forumeurs ici pour qu'on puisse m'aider à maximum, mais ça ne m'est vraiment pas passé dans l'esprit que certaines personnes pourront être concernés.
- on veut lui en parler pour pouvoir l'aider, de ce qu'il peut faire et ce qu'il ne peut pas. Moi par exemple, c'est ici que j'ai trouvé tous ces réponses, ces conseils qui me font comprendre mieux ce que c'est vraiment, et je veux partager tout ça avec lui. Mais oui, comme vous dites, il n'a peut-être pas envie.
- pour la question du dégout, j'ai déjà répondu avec la question de Pierre.
A vraie dire, au début, quand il n'y avait personne à part moi qui le savait et que je retenais le secret à moi seule, je ressentais ça à chaque fois que je croise un gay, et j’agissais exactement à l'opposé de ce que vous m'avez conseiller ici. Surtout quand je étais avec mon frère, je faisais exprès de lui montrer à quel point je détestais ces personnes. Je pensais que c'est un choix (et malheureusement beaucoup de gens le pensent aussi, même si oui pour certain c'est un choix, ou causé par son environnement et son éducation). En faisant cela, ça pensais l'aider à éviter. Maintenant, je m'en veux tellement d'avoir agit ainsi. J'en suis désolée sincèrement. :cry: :cry:
- concernant la foi, je ne pense pas que "envie de faire" soit suffisant pour un vrai chrétien. Je le vois plutôt comme un devoir de chacun dans l’église et envers Dieu. Je veux dire, il faut participer et prendre part dans l'activité et le service. (mais je peux avoir tord).

Beaucoup d'entre vous propose d'en parler avec un prêtre. La où nous sommes, mon frère est bien connu à l’église puisqu'il était dans l'équipe pastoral, et il a d'excellente relation avec les prêtres, les religieu(se)x et les séminaristes. Je pense que ça va être difficile, ça pourra affecter sa réputation (pardon, mais tous les prêtres ne sont pas aussi saint qu'on le croit, ce sont aussi des êtres humains) et d’ailleurs je ne sais pas non plus comment le lui dire.

J’espère ne pas voir oublier de question.

Encore merci.

étincelle
Ædilis
Ædilis
Messages : 13
Inscription : lun. 09 avr. 2018, 15:45
Conviction : Catholique

Re: Frère gay, que faire ?

Message non lupar étincelle » mer. 16 mai 2018, 12:20

Mon père essayait de nous convaincre de lui en parler en fait, pour pouvoir l’aider, parce qu’il connait des personnes (collègue, ami et connaissance) qui s’en sortait de l’homosexualité et qui ont une famille et des enfants aujourd’hui, et donc il pense que c’est fort possible aussi que mon frère puisse s’en sortir.
J’ai lu aussi quelques publications dans le forum concernant ce sujet, et je pense qu’on peut quand même avoir de l’espoir, pas seulement pour mon frère mais pour les autres aussi, si on y travail dur.

Julien, vous avez dit que Dieu l'a crée ainsi, (même si je ne suis pas d'accord, pour moi tout ça est due aux divers pêcher que les humains ont fait avant, donc nous même l'avons créer). Dieu a créé l'homme mais pas ça (tout comme les maladies par exemple). Si Dieu a pu ressuscité les morts, ne croyez-vous pas qu'Il peut très bien aussi changer un gay? en plus Il n'aime pas la pratique homosexuel.
Je le souhaite pour vous aussi cher Julien et à tous les autres, vous pouvez être le miracle de Dieu. Je pense que tout dépend de la volonté de la personne concerné.
En tout cas moi j’y crois « Car rien n’est impossible à Dieu » Luc 1,37. Malheureusement je ne sais pas comment m’y prendre.

Ces liens ci-dessous, je ne sais pas la véracité mais, je vous le partage quand même.
https://www.youtube.com/watch?v=B8cgshtDT24
https://www.youtube.com/watch?v=khGaNkjI_rw
https://www.youtube.com/watch?v=oARcPwab2So
Il y en a encore plein d'autre. Si eux ont réussit, pourquoi pas vous?

Bien à vous.

Chipsy
Quæstor
Quæstor
Messages : 348
Inscription : mar. 09 oct. 2012, 17:51
Localisation : Paris

Re: Frère gay, que faire ?

Message non lupar Chipsy » mer. 16 mai 2018, 17:06

Mon père essayait de nous convaincre de lui en parler en fait, pour pouvoir l’aider, parce qu’il connait des personnes (collègue, ami et connaissance) qui s’en sortait de l’homosexualité et qui ont une famille et des enfants aujourd’hui, et donc il pense que c’est fort possible aussi que mon frère puisse s’en sortir.
Bonjour Etincelle,
Je suis contente de voir que vous avez retrouvé une peu de sérénité.
Concernant le désir de votre père d'aider votre frère à se sortir de l'homosexualité, je ne pense pas que cela soit réaliste. En effet, la démarche doit partir non de l'entourage, mais de la personne concernée elle-même ! Si en effet, on essaye de proposer ou d'imposer à votre frère une démarche susceptible de l'aider, cela risque d'avoir l'effet inverse de l'effet souhaité et il risque en plus de se sentir rejeté et pas accepté comme il est. Ce n'est à mon sens que s'il se sent une sécurité affective au sein de sa famille , s'il sent que sa famille l'accepte même homosexuel qu'il pourra se lancer dans une démarche loin d'être évidente !
La meilleure chose à faire demeure la prière pour lui. Dieu seul peut agir dans son coeur et faire en sorte qu'll ait la volonté de ne pas demeurer dans l'homosexualité.
In CHristo.

pierre_
Ædilis
Ædilis
Messages : 21
Inscription : dim. 07 janv. 2018, 0:05

Re: Frère gay, que faire ?

Message non lupar pierre_ » mer. 16 mai 2018, 22:54

Si Dieu a pu ressuscité les morts, ne croyez-vous pas qu'Il peut très bien aussi changer un gay? en plus Il n'aime pas la pratique homosexuel.
Je le souhaite pour vous aussi cher Julien et à tous les autres, vous pouvez être le miracle de Dieu. Je pense que tout dépend de la volonté de la personne concerné.
Bonjour étincelle,

Il est impossible pour une personne homosexuelle de "changer" sa sexualité. Des études ont prouvé que certaines thérapies qui visent à "guérir" certaines personnes de leur homosexualité, sont dangereuses et inefficaces.
En revanche, il est possible de choisir de vivre ou de ne pas vivre sa sexualité. Mais ce choix est subjectif à chaque individu. Par conséquent il convient de laisser chaque être humain agir en son âme et conscience et ne pas chercher à le conformer à un discours qui pourrait être perçu comme un jugement,

Pierre_

étincelle
Ædilis
Ædilis
Messages : 13
Inscription : lun. 09 avr. 2018, 15:45
Conviction : Catholique

Re: Frère gay, que faire ?

Message non lupar étincelle » jeu. 17 mai 2018, 7:58

Oui, je suis d'accord avec vous Chipsy, vous avez raison.
J'espère que mon père ne changera pas d'avis alors.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3790
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Frère gay, que faire ?

Message non lupar Kerniou » jeu. 17 mai 2018, 10:53

Je pense que la seule chose que, dans l'état actuel des choses, vous puissiez faire pour votre frère est de prier ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

étincelle
Ædilis
Ædilis
Messages : 13
Inscription : lun. 09 avr. 2018, 15:45
Conviction : Catholique

Re: Frère gay, que faire ?

Message non lupar étincelle » jeu. 17 mai 2018, 11:54

Oui, vous avez raison. Je demande vos prières alors, ne serait-ce que quelques secondes pour lui et pour les autres frères et sœurs qui ont une possibilité de s'en sortir.

Je suis plus calme maintenant, mais je ne sais pas pour demain. J’espère que le pire est passé, qu'il n'y aura plus rien de plus grave que ça.

Chipsy
Quæstor
Quæstor
Messages : 348
Inscription : mar. 09 oct. 2012, 17:51
Localisation : Paris

Re: Frère gay, que faire ?

Message non lupar Chipsy » jeu. 17 mai 2018, 17:02

A vos côtés dans la prière Etincelle, soyez confiante !
Dieu connaît et aime votre frère encore plus que vous !

étincelle
Ædilis
Ædilis
Messages : 13
Inscription : lun. 09 avr. 2018, 15:45
Conviction : Catholique

Re: Frère gay, que faire ?

Message non lupar étincelle » jeu. 17 mai 2018, 19:01

Merci Chipsy, et à vous tous qui avez répondu à mon appelle aussi.

J'espère cher Julien que je ne vous ai pas offensé!?

Que Dieu vous garde chacun et chacune.
:coeur: :fleur:

Avatar de l’utilisateur
Apocalypse21
Censor
Censor
Messages : 126
Inscription : jeu. 30 janv. 2014, 18:33
Conviction : Chrétien
Localisation : Grand Est, France
Contact :

Re: Frère gay, que faire ?

Message non lupar Apocalypse21 » sam. 26 mai 2018, 17:30

Bonjour Étincelle.

Je n'ai pas été blessé par vos paroles non mais un peu interpellé plutôt.

Je relirait plus calmement vos réponses mais y a déjà une question ou deux qui me taraude :

Je ne saisi pas trop le fait de vouloir l'aider. En quoi pouvez-vous l'aider ? Il est mal dans sa peau, dépressif? Pensez-vous qu'il vit mal son attirance pour les hommes ?

Quand j'ai dit que Dieu nous a fait ainsi, je me suis peut être mal exmprimer en effet, mais pour ma part j'ai toujours su que j'aimais les hommes dès la primaire! Je voulais dire que je pense qu'il n'y a pas, pour mon avis, de facteur d'éducation, je pense que c'est en nous depuis le plus jeune âge. Sujet débat mais ce n'est pas le motif de notre discussion.

Après je pense que Dieu peut nous changer en effet, je crois en sa puissance. Mais pour ma part je ne pense pas que sa volonté soit que je devienne hétérosexuel.... mais on sait jamais. Mais je vous conseil d'aimer votre frère tel qu'il est, sans tout faire pour le changer.

Après vouloir en parler à un prêtre peut être bien pour vous. Après c'est gênant pour lui en effet. Moi j'ai déjà confesser les péchés auprès de deux prêtres de ma ville. Je ne suis pas senti juger. Il m'ont rassuré. Ils étaient âgés.... j'aurai plus de mal avec un jeune prêtre.

Merci de vos éclaircissements

Julien
Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.

Apocalypse 21,1

Eva1988
Barbarus
Barbarus

Re: Frère gay, que faire ?

Message non lupar Eva1988 » mar. 29 mai 2018, 0:57

Chère Étincelle,

C'est courageux de votre part de venir exprimer votre souffrance et vos doutes, et je vous remercie grandement pour votre honnêteté et votre transparence sur un sujet qui vous touche si profondément.

Je suis admirative des réponses de Zelie, et je la rejoins sur tout ce qu'elle exprime.

Je voudrais répondre à votre "dégoût", et à la crispation que vous décrivez vous envahir lorsque vous êtes en sa présence. Je n'appelle pas à des réponses publiques, mais je vous encourage à vous poser des questions à ce sujet, sous le regard d'amour infini de notre Seigneur.

A travers ce dégoût et au-delà d'un rejet moral de l'homosexualité, je ressens une forme de peur et confusion de votre part, vis-à-vis de la sexualité elle-même, du contact physique, et des sensations qui leur sont liées. Cela est tout à fait normal, en particulier si vous êtes jeune ; et je me demande dans quelle mesure cette confusion ne se mélangerait pas avec ce que vous savez maintenant de votre frère. Quoi qu'il en soit, ce sont des émotions humaines et normales. C'est en les confiant à notre Dieu créateur que vous pourrez grandir dans son amour, et qu'il vous aidera à épauler votre frère sur sa route.

Dieu vous aime, aussi dans vos doutes, votre confusion, et votre difficulté de comprendre votre frère. Il vous écoute avec patience et confort.

Je prie pour vous, pour votre frère, et pour votre famille.

Mathieu31
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : lun. 25 nov. 2013, 17:16

Re: Frère gay, que faire ?

Message non lupar Mathieu31 » mar. 29 mai 2018, 18:56

Bonjour étincelle, bonjour à tous,

Je viens de lire votre messages et plusieurs réponses de cette conversation.

J'ai moi même un désir homosexuel depuis toujours. J'ai 30 ans aujourd'hui MAIS je suis toujours vierge (je n'ai jamais eu de relation sexuelle), et depuis 2013, j'ai décidé de vivre dans la chasteté totale et la continence : pas de relation sexuelle, pas de pornographie, pas de masturbation, RIEN.

J'ai d'ailleurs posté un message sur ce même forum à l'époque.

Aujourd'hui en 2018, je suis toujours dans ce même engagement sans JAMAIS avoir péché depuis ! Je suis donc la preuve vivante qu'un homme peut contrôler ses pulsions et peut totalement vivre sans sexe et sans jamais atteindre l'orgasme sexuel. Et même si je vis moi même avec cette déviance depuis toujours, je suis d'accord avec vous : l'homosexualité est vraiment un grave péché et quelque chose de profondément malsain et contre-nature.

Voilà pourquoi j'ai fait des choix radicaux ! Et je crois qu'il ne faut rien lâcher à ce sujet et ne surtout pas être plus "ouverts" ou "flexibles" sur cette question de l'homosexualité. Je pense que toute personne catholique vivant avec un désir homosexuel devrait faire de même : chasteté et continence totale. C'est LA condition pour pouvoir vivre correctement notre foi en Jésus-Christ.

Et si un homme ayant un désir homosexuel rechute souvent, ou pire pratique par choix des l'homosexualité, c'est qu'il n'est pas suffisamment croyant, voir au fond de lui pas du tout ! Car je le répète : OUI un homme peut totalement se maîtriser. J'ai même quelques conseils pratiques à ce sujet si vous souhaitez.

Mais n'oublions tout de même pas que c'est bien la pratique en elle même qui est une abomination, pas la personne victime des désirs !

Bon courage dans cette épreuve et bonne route vers la pureté à votre frère.


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités