Les livres d'inspiration chrétienne qui vous ont plu

Littérature - Fiches de lecture - Biographies - Critiques - Essais - Philologie
Ioannes
Censor
Censor
Messages : 167
Inscription : sam. 26 nov. 2016, 14:42
Conviction : Catholique

Re: Les livres d'inspiration chrétienne qui vous ont plu

Message non lu par Ioannes » mer. 04 oct. 2017, 15:21

Le Véritable Disciple, de Antoine Chevrier : idéal pour vivre chaque en essayant d'imiter un peu plus le Christ ! (Ecrit pour des séminaristes et prêtres à la base.)

https://www.amazon.fr/V%C3%A9ritable-Di ... 2845736959
51wrqta4-lL.jpg


Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1781
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Les livres d'inspiration chrétienne qui vous ont plu

Message non lu par Altior » mer. 18 oct. 2017, 19:31

Jean OUSSET, Pour qu'il règne, ed DMM, 1998.

Un livre sur la doctrine sociale de l'Église, un guide spirituel et pratique pour les chrétiens qui voudraient que Son règne vienne et que Sa volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Pour tous ceux qui prient et surtout pour ceux qui se demandent comment faire pour travailler dans ce sens.

Ce n'est pas un livre facile. C'est un «livre lourd» qu'on ne peut pas lire dans le lit, mais sur la table, cahier de fiches à côté. Le style est rendu difficile par les citations inhabituellement riches. Un livre complet, après l'avoir lu on a l'impression qu'il n'y a plus rien à ajuter.

Avatar de l’utilisateur
apatride
Quæstor
Quæstor
Messages : 283
Inscription : lun. 06 juin 2016, 1:24
Conviction : Catholique romain

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lu par apatride » jeu. 02 nov. 2017, 23:20

J'ai récemment terminé Une vie bouleversée de Etty Hillesum, qui m'a bien chamboulé tant ses interrogations rejoignent celles qui sont miennes ; et le spectre grandissant du nazisme et de l'horreur des camps qui rendent d'autant plus poignants les écrits de cette jeune femme.

Je finis tout juste Journal d'un curé de campagne de George Bernanos, un auteur que je découvre avec ce premier livre et que je vais m'empresser de mieux connaître, disposant d'un recueil de quatre romans : Sous le soleil de Satan, Nouvelle histoire de Mouchette et Un mauvais rêve ; mais aussi La Joie. De quoi faire un bon petit tour du propriétaire !
Milla a écrit : Orthodoxie de Chesterton.
Bon, ce n'est pas ma tasse de thé ! Ou pour être plus précise, il y a quelques passages que j'aime beaucoup - comme celui souvent cité sur les vertus chrétiennes devenues folles - mais il ne va pas rester très longtemps dans ma bibliothèque. La quatrième de couverture parle d'un "livre touffu, foisonnant d'images et d'idées" ; ce n'est pas faux mais quelque part c'est ce que je lui reproche. Ça part dans tous les sens.
C'est le livre qui m'a ramené au catholicisme, je le relis régulièrement avec un plaisir jamais entamé. Effectivement ça foisonne, ça va parfois un peu vite en besogne, mais à mes yeux, son style et sa (contre-)logique irrésistibles emportent tout.

Avatar de l’utilisateur
axou
Barbarus
Barbarus

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lu par axou » ven. 10 nov. 2017, 23:09

apatride a écrit :
jeu. 02 nov. 2017, 23:20
J'ai récemment terminé Une vie bouleversée de Etty Hillesum, qui m'a bien chamboulé tant ses interrogations rejoignent celles qui sont miennes ; et le spectre grandissant du nazisme et de l'horreur des camps qui rendent d'autant plus poignants les écrits de cette jeune femme.
Ce livre est l'un de mes livres de chevet. Milla, l'avez-vous lu aussi ?

Axou

ml95
Ædilis
Ædilis
Messages : 12
Inscription : mer. 15 nov. 2017, 20:31
Conviction : catholique

Les livres d'inspiration chrétienne qui vous ont plu

Message non lu par ml95 » ven. 17 nov. 2017, 9:56

Comme beaucoup, je suis aussi sur plusieurs livres à la fois. Je lis "Le médecin de campagne" de Balzac, Les paraboles d'un curé de campagne de Pierre Trévet et Comment être chrétien dans un monde qui ne l'est plus de Rod Dreher.
En ce qui concerne Balzac, m'attaquer à nouveau à un de ses romans était pour moi un pensum ! Finalement, je redécouvre Balzac avec un autre regard aujourd'hui, bien loin des analyses de textes décourageantes de mes années lycée. Quant aux paraboles d'un curé de campagne, ça se lit très bien, par petits chapitres (mais le livre s'y prête), c'est à la fois rafraîchissant car certaines anecdotes sont amusantes tout en ayant un fond propre à la réflexion. Pour celui de Rod Dreher, je n'en suis qu'au début donc il est difficile de donner mon avis pour l'instant. Le sujet est cependant passionnant. Quelqu'un d'autre l'a-t-il lu ?

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Les livres d'inspiration chrétienne qui vous ont plu

Message non lu par Anne » sam. 18 nov. 2017, 5:40

Non, mais j'aimerais bien connaître votre avis: ça semble intéressant! :)
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les livres d'inspiration chrétienne qui vous ont plu

Message non lu par Cinci » dim. 19 nov. 2017, 14:52

Merci pour la critique des livres!

:)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les livres d'inspiration chrétienne qui vous ont plu

Message non lu par Cinci » mar. 05 déc. 2017, 7:29

Bonjour Milla,

je me sentirais étranger à ce passage choisie de l'oeuvre de Simone Weill. La difficulté des catholiques d'aujourd'hui n'est plus du tout le poids menaçant de l'Institution mais très exactement l'inverse,

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les livres d'inspiration chrétienne qui vous ont plu

Message non lu par Cinci » mar. 05 déc. 2017, 15:14

Oui, l'aspect institutionnel concret de l'Église va poser des problèmes aux gens. C'est vrai en général, je pense.

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1781
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Les livres d'inspiration chrétienne qui vous ont plu

Message non lu par prodigal » jeu. 04 janv. 2018, 15:45

Je viens de relire Sous le soleil de Satan, de Georges Bernanos.
Comme à chaque fois, j'ai eu l'impression d'un livre écrit pour moi seul, impression d'ailleurs illusoire car, de façon très étonnante, ce livre a toujours eu du succès.
Deux pensées me sont venues durant cette relecture.
La première est que Satan est bien le prince de ce monde, et Bernanos nous rend cela presque palpable. Ce n'est pas qu'il y ait du sang et des meurtres à chaque page, c'est plus insidieux que cela, c'est que chaque âme semble enfermée dans ses propres mensonges, celle des croyants comme celle des incroyants d'ailleurs. Contre cette emprise du mal l'abbé Donissan utilise tous les moyens, jusqu'à se donner la discipline avec ce qu'il trouve sous la main, puisqu'il faut mortifier ce corps. Mais la lutte contre le mal à chaque instant risque de tourner à la comédie, et Satan, qui apparaît physiquement dans le livre, se rit de ce qui est vainement tenté contre lui.
La seconde est que la sainteté, qui là aussi est rendue presque palpable, consiste avant tout à aller à la pêche, à la pêche aux âmes, bien entendu. Non pas en jouant une comédie concurrente de celle qu'elles se jouent à elles-mêmes, mais en leur tendant un miroir de vérité, en leur offrant la possibilité d'être sincère.
On peut bien sûr lire aussi bien d'autres choses. Signalons ce qui est presque un petit miracle : ce livre a été l'objet d'une excellente adaptation, par Maurice Pialat, athée, avec un acteur génial dans le rôle principal, qui s'appelle Gérard Depardieu. Ce film a reçu la palme d'or au festival de Cannes, amplement méritée. C'est pourquoi sans doute, car Cannes est située comme chacun sait sous le soleil de Satan, cela a fait scandale!
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les livres d'inspiration chrétienne qui vous ont plu

Message non lu par Cinci » jeu. 04 janv. 2018, 17:23

Bonjour,

Il est question des influences littéraires de Georges Bernanos dans le lien ci-dessous. Ça ne peut pas faire de mal. Le commentateur évoque au passage Sous le soleil de Satan. Je me dis que si nous connaissions mieux les autres écrivains ou leur oeuvre peut-être aussi apprécierions-nous davantage l'oeuvre de Bernanos.

http://www.juanasensio.com/archive/2013 ... nanos.html

Le film de Pialat était extraordinaire. Il avait su rendre l'atmosphère un peu inquiétante pour les uns et filtrant aussi bien de l'abbé Donissan que de sa contrepartie maléfique (Mouchette et al.) Ce qui s'écarte de la norme un peu somnolente fini toujours par inquiéter à quelque part.

:)

(J'étais tombé sur ce blogue parce que je faisais une petite recherche sur Arthur Machen)

Avatar de l’utilisateur
Hesper
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : mer. 24 janv. 2018, 22:08
Conviction : Catholique

Re: Les livres d'inspiration chrétienne qui vous ont plu

Message non lu par Hesper » mer. 24 janv. 2018, 22:19

Bonsoir,

Je trébuche ici. Terriblement timide. Attirée et affiliée à la foi depuis si peu...
Et bercée depuis quelques années par Léon Bloy...

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les livres d'inspiration chrétienne qui vous ont plu

Message non lu par Cinci » mar. 27 févr. 2018, 2:55

Fynn, Anna et Mister God, Paris, Seuil, 1974

Incroyable comme une histoire vraie
Fynn rôde dans le quartier des docks de l'East End londonien
et découvre une petite fille sale et terrifiée. Anna a pour intérêt
principal dans l'existence sa familiarité avec Dieu. "Mister God".
Elle comprend le sens de la vie et la signification de l'amour.
A six ans, elle est théologienne, mathématicienne, philosophe,
poète et jardinière. A sept ans, elle meurt dans un accident.
Ce livre ressemble à un conte, il est frais et plein de philosophie.

(quatrième de couverture)

Chapitre un

"La différence qu'il y a entre un ange et une personne ? Facile. Un ange, c'est presque tout en dedans, une personne, presque tout en dehors." Ainsi parlait, à six ans, Anna, également connue sous les noms de Pompom', Souris ou La Joie. A cinq ans, Anna connaissait parfaitement le but de l'existence, la signification de l'amour et elle était l'amie intime et le bras droit de Mister God.

Quand on lui posait une question, la réponse venait toujours, en temps utile. Parfois, il fallait patienter des semaines ou des mois, mais alors, à son rythme et en son temps, la réponse venait, simple, directe, et parfaitement à propos. Ses huit ans, elle ne les eut jamais. Un accident l'emporta. Son visage souriait. Elle mourut en disant :"J'parie qu'Mister God m'laissera entrer au ciel à cause de ça." Je parie qu'il l'a fait.

[...]

Je m'appelle Fynn. Enfin, ce n'est pas mon vrai nom, mais quelle importance ? Tous les amis n'appellent Fynn, ça m'est resté. Fynn est un personnage de la mythologie irlandaise. Un géant. Quant à moi, je mesure un mètre quatre-vingt-cinq. Je pèse cent deux kilos. J'adore la gymnastique. Ma mère est irlandaise, mon père Gallois. J'ai un faible pour les hot-dogs et le chocolat aux raisins, dégustés séparément bien sûr. Mon passe-temps favori ? Me ballader dans le quartier des docks, la nuit, par temps de brouillard. Ma vie avec Anna commença un de ces soirs-là. J'avais dix-neuf ans.

Les réverbères ouvraient dans la brume des halos, des silhouetes bizarressortaient de l'ombre pour y retourner. Un peu plus bas, la vitrine d'un boulanger adoucissait l'âpreté de la nuit et la réchauffait sous ses becs de gaz. Sur la grille du soupirail, une petite fille. Rien d'inhabituel, en ce temps-là, à voir des enfants courir les rues le soir. Mais là, c'était autre chose.

En m'asseyant, je dis : "Pousses-toi, môme." Elle se poussa sans répliquer. J,ajoutai : "Tiens, un hot-dog."
Elle secoua la tête.
"C'est à toi.
- J'en ai plein. Et puis, j'ai plus faim."

Comme elle ne bougeait pas, je posai le sachet entre nous sur la grille. La lumière de la vitrine n'était pas très forte, la gosse était dans l'ombre et je ne discernais pas son visage. Mais je voyais qu'elle était crasseuse, qu'elle serrait sous son bras une poupée de chiffon, et contre sa poitrine une vieille boîte de couleurs cabossée. La demi-heure suivante s'écoula dans un silence complet. Je crus sentir sa main glisser vers le hot-dog mais je me retins de tourner la tête ou de parler, pour ne pas l'effaroucher. Je me souviens encore du plaisir que j,ai eu à entendre la peau tendue de la saucisse crevée sous son coup de dent. Une minute après, elle prit une seconde bouchée, puis une troisième.
J,extirpai de ma poche un paquet de Woodbines.
- ¨ca ne te gêne pas que je fume pendant que tu mange, môme ?
- Quoi ? Sa voix était tout inquiète.
Je peux fumer une clope ?
Elle roula sur elle-même, se mit à genou et me dévisagea.
Mais pourquoi ... ? demanda-t-elle.
- J'ai une vieille très à cheval sur les manières. Et c'est vrai qu'on ne souffle pas la fumée dans la figure d'une dame pendant qu'elle mange.

Un instant, elle contempla sa saucisse entamée, puis elle me regarda bien en face et demanda : "Pourquoi ? Tu m'aimes bien ?"
Je hochai la tête.
"Alors fume ta clope." Et elle me sourit en enfournant dans sa bouche le reste de sa saucisse.

Je sortis une cigarette, l'allumai, et lui tendis la flamme de l'allumette à souffler. Elle gonfla ses joues, et je reçus une grêle de bouts de saucisse. Ce petit malheur eut sur elle un effet si violent que j'en eus le souffle coupé. Un chien recroquevillé, la queue entre les jambes, attendant la raclée. Jamais un enfant n'avait eu devant moi cette peur panique, ces yeux béants d'angoisse. Elle attendait, dents serrées, que je lui cogne dessus.

[...]

Ai-je alors fait le lien entre cette vision et l'image qui s'impose à moi aujourd'hui ? Désemparé d'horreur devant la violence : le crucifié. La terrible plainte de l'enfant était plus que je ne pouvais supporter. Je ne voudrais plus jamais l'entendre.

Mais on ne supporte pas longtemps une telle tension dans l'angoisse. Les plombs sautent. C'est ce qui se passa pour moi : mes plombs sautèrent, et je me mis à rire, jusqu'à m'apercevoir que la gosse, elle aussi, riait. Le petit ballot craintif était dénoué - elle riait comme une folle, à genoux sur le trottoir, sa tête venant toucher la mienne - elle riait de ce rire si souvent entendu les trois années suivantes - ni carillon de cristal, ni cascade poétique, mais hurlement de joie d'une môme de cinq ans, un jappement, une pétarade, un pouffement sans fin. je posai mes mains sur ses épaules et, la maintenant à bout de bras, je découvris qui était Anna : bouche grande ouverte, yeux immense, comme un chien courant impatient de sa laisse. Chaque fibre de son petit corps vibrait sur une note claire. Des bras aux jambes, de la tête aux pieds, son petit être tremblait et trépidait comme le fait notre Mère la Terre quand elle donne le jour à un volcan. Et quel volcan était à l'oeuvre dans cette enfant !

Avatar de l’utilisateur
de passage
Barbarus
Barbarus

Re: Les livres d'inspiration chrétienne qui vous ont plu

Message non lu par de passage » mar. 27 févr. 2018, 4:13

Bonjour,

Les livres d'inspiration chrétienne qui m'ont plu (je ne sais pas s'ils ont été déjà cités) :

- "L'IMITATION DE JÉSUS-CHRIST
(livre le plus imprimé après la Bible encore aujourd'hui - (date du XIVème siècle).

Lien vers l'article de Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Imita ... sus-Christ


- "TRAITÉ DE LA VRAIE DÉVOTION A LA VIERGE MARIE" de saint Louis-Marie Grignion de Montfort (1673-1716).

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité