Relations sexuelles avant mariage

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Kitab
Censor
Censor
Messages : 110
Inscription : mar. 14 nov. 2017, 0:07
Conviction : Catholique
Localisation : Les Halles, Strasbourg

Re: Faut-il s'abstenir de relations sexuelles

Message non lupar Kitab » mer. 22 nov. 2017, 11:11

Je suis tout à fait d'accord avec vous (et l'Eglise) lorsqu'il est question d'ordonner sa sexualité. Le mariage est en effet à honorer et revêt un caractère sacré. En revanche, je ne suis pas contre le concubinage ni contre une sexualité hors mariage, du moment que ce mode de vie et les relations sexuelles se déroulent dans un climat de confiance, de fidélité et d'amour mutuel (et non pas dans la recherche d'un simple plaisir physique) en attendant le mariage. Je ne comprends donc pas comment l'Eglise peut "condamner" le concubinage ou ce genre de relations, Dieu regarde les circonstances, notre coeur et nos intentions.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1015
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Faut-il s'abstenir de relations sexuelles

Message non lupar Altior » ven. 24 nov. 2017, 15:31

Bonjour, Kitab!
Je ne comprends donc pas comment l'Eglise peut "condamner" le concubinage ou ce genre de relations, Dieu regarde les circonstances, notre coeur et nos intentions.
La chose qui confère légitimité aux actes sexuels ne s'appelle ni «fidélité», ni «amour». La chose qui confère cette légitimité est une réalité objective et elle s'appelle «mariage».
Tout rapport sexuel avant le mariage ou en dehors du mariage, c'est à dire toute fornication, est, donc, illégitime. C'est un acte intrinsèquement mauvais. Lorsqu'un acte est mauvais, les circonstances, notre cœur, nos intentions peuvent jouer dans le même sens que dans tout crime il peut avoir des circonstances. Un crime passionnel n'est pas la même chose qu'un crime pour dérober de l'argent. Un crime fait par pitié face aux souffrances de la victime, éventuellement à sa demande (ce qu'on appelle euthanasie) n'est pas pareil à un crime qui provoque lui-même la souffrance. Toutefois, ces circonstances, ces bonnes intentions peuvent être au plus de motivations, mais pas des justifications pour un crime.

Prenons autre cas. La contraception (éventuellement versus l'abstinence périodique). La contraception est un mal intrinsèque. Un péché par elle-même. Intention, circonstance, etc, importent peu (ou même peu importent). L'abstinence périodique n'est pas un mal intrinsèque, car s'abstenir des relations sexuelles n'est pas un mal intrinsèque. Alors, dans le cadre de l'abstinence périodique, tout se joue sur l'intention et sur les circonstances. Ce couple a une raison sérieuse ? Une intention altruiste ? Y a t-il des circonstances comme par exemple un fort risque de maladie génétiquement transmise aux éventuels enfants ou une précarité réelle ? Alors on parle d'une légitimité (parfois même d'un devoir) de pratiquer l'abstinence périodique. Par contre, l'intention de ce couple n'est pas altruiste ? Alors on parle d'un péché. D'un péché par contraception. Cette fois, le péché n'est pas dans l'acte, mais dans l'intention.

Espérant que ça aide, fraternellement,
A.

murielle 3
Barbarus
Barbarus

Re: Faut-il s'abstenir de relations sexuelles

Message non lupar murielle 3 » mer. 29 nov. 2017, 10:19

j'ai une vision assez stricte de la morale dans ce domaine !
pas de sexualité en dehors du mariage : je parle de l'acte sexuelle proprement dit mais aussi de toutes les pratiques '' modernes ''qui ne mettent pas en jeu la virginité de la future épouse. il faut savoir patienter avant le mariage et avoir une chasteté totale sans s'autoriser de transgression.
Pour parler crûment, la masturbation réalisée seul(e) ou a deux n'a pas sa place dans un couple en construction ou après le mariage.
une seule règle de vie : abstinence hors mariage.

Kitab
Censor
Censor
Messages : 110
Inscription : mar. 14 nov. 2017, 0:07
Conviction : Catholique
Localisation : Les Halles, Strasbourg

Re: Faut-il s'abstenir de relations sexuelles

Message non lupar Kitab » lun. 08 janv. 2018, 21:09

je ne vois pas pourquoi les relations sexuelles seraient subitement acceptées dans le cadre du mariage ; le mariage moral existe aussi ;) je pense que personne ne saurait me convaincre sur ce point. Mais chacun a son propre avis sur la question. Ce qui me dérange beaucoup , en revanche, c'est le fait que certaines personnes - du fait de leur contraception ou concubinage - se voient injustement exclues de la communnion. Peut-être que ces personnes sont plus chrétiennes et dignes que les apôtres de la morale sexuelle...

Je suis née hors-mariage d'un père profondément catholique (mes parents ont vécu en concubinage pendant des années) et d'une mère qui l'est devenue au fil des années ; eux-mêmes sont tombés des nues lorsque je leur ai dit que ces situations s'apparentaient pour la majorité d'entre vous à un "péché".

Il m'arrive de jalouser les couples mariés (oui, encore un péché..) car eux au moins sont adulés de tous les chrétiens et libres de s'adonner à toutes les activités qu'ils souhaitent; ils peuvent mener leur vie comme ils le souhaitent sans être ostracisés (ô chance) . On ne les culpabilise pas comme les concubins (des gens souvent très bien) ou les personnes en couple ayant des relations sexuelles hors-mariage.

Désolée mais la sexualité est une affaire intime qui ne regarde pas l'Eglise et je reste persuadée que Dieu s'intéresse au coeur et à ses intentions plutôt qu'à de vulgaires histoires de masturbation et de positions.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7078
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Faut-il s'abstenir de relations sexuelles

Message non lupar Anne » sam. 13 janv. 2018, 6:15

C'est votre point de vue.

Il y a cependant tout un contexte qui vous échappe et qui, justement, va au delà de la "vulgarité" que vous voyez dans la masturbation et les positions sexuelles puisque c'est le qualificatif que vous utilisez. Dans les faits, ce sont les désordres qu'elles peuvent engendrer chez certains qui posent habituellement problème.

Pour le catholique, tout la Vie d'une personne dépasse les instincts basiques et son but est de rendre cette Vie le plus en lien avec ce qui, dans notre foi, consiste à faire la volonté du Père.

Que l'Église s'intéresse à la façon dont les catholiques gèrent leur sexualité ne vous semble pas pertinent (personne ne vous oblige d'ailleurs à en tenir compte) n'est pas exactement la manière de voir la chose. Ce que l'Église propose, c'est un "guide" qui permet à la personne de se rapprocher de Dieu.

Pour ce qui est de vos parents, ils sont comme bien des catholiques dirait-on: ignorants de plusieurs aspects de leur propre religion. Remarquez qu'il ne serait nullement difficile pour eux de régulariser leur situation s'ils le souhaitaient. Tout dépend de leur degré d'investissement dans leur vie spirituelle.

Comme bien des gens, vous avez votre idée de ce que peut penser Dieu. Peut-être avez-vous raison, mais peut-être que non.

La lecture de la Bible et, en particulier, du Nouveau Testament, aide déjà à s'en faire une idée.

L'enseignement de l'Église est, étrangement, basé entièrement sur ces livres: faut croire qu'elle y a vu certaines choses qui l'ont amenée à se positionner comme elle le fait...

Pour ce qui est de votre jalousie: éventuellement vous n'aurez peut-être plus à en ressentir, puisqu'il semble bien que des forces soient à l'oeuvre pour détruire ces "institutions" que sont le mariage et la famille...
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Quæstor
Quæstor
Messages : 341
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Localisation : Loiret
Contact :

Re: Faut-il s'abstenir de relations sexuelles

Message non lupar JCNDA » sam. 13 janv. 2018, 17:13

Bonjour,
Que l'Église s'intéresse à la façon dont les catholiques gèrent leur sexualité ne vous semble pas pertinent (personne ne vous oblige d'ailleurs à en tenir compte) n'est pas exactement la manière de voir la chose. Ce que l'Église propose, c'est un "guide" qui permet à la personne de se rapprocher de Dieu.

Pour ce qui est de votre jalousie: éventuellement vous n'aurez peut-être plus à en ressentir, puisqu'il semble bien que des forces soient à l'oeuvre pour détruire ces "institutions" que sont le mariage et la famille...
En effet dans le monde que nous vivons actuellement, l'être humain a besoin d'un "guide" pour élever les enfants.
"Car Yahweh connait la voie du juste, mais la voie des pécheurs mène à la ruine."
L’abbé Augustin Crampon

TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: Faut-il s'abstenir de relations sexuelles

Message non lupar TREBLA » sam. 13 janv. 2018, 23:34

Chère Kitab,

Je vous remercie d'avoir été si franche.
Kitab : lun. 08 janv. 2018

Désolée mais la sexualité est une affaire intime qui ne regarde pas l'Eglise et je reste persuadée que Dieu s'intéresse au coeur et à ses intentions plutôt qu'à de vulgaires histoires de masturbation et de positions.
Vous avez raison : « Dieu s'intéresse au coeur et à ses intentions. »

Ce n'est pas celui qui m'aura dit: " Seigneur, Seigneur! " qui entrera dans le royaume des cieux, mais celui qui aura fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux (Matthieu 7, 21).

Êtes-vous prête à faire la volonté du « Père qui est dans les cieux » pour entrer « dans le royaume des cieux » ?
1ère épître de Saint Paul apôtre aux Corinthiens

Chapitre 6

9 Ne savez-vous pas que les injustes ne posséderont point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez point: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes,
10 ni les voleurs, ni les avares, ni les ivrognes, ni les calomniateurs, ni les rapaces ne posséderont le royaume de Dieu.

18 Fuyez l'impudicité. Quelque autre péché qu'un homme commette, ce péché est hors du corps; mais celui qui se livre à l'impudicité pèche contre son propre corps.
19 Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous n'êtes plus à vous-mêmes?
20 Car vous avez été rachetés à prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps.
Celui ou celle qui se livre à l'impudicité pèche (1 Corinthiens 6, 18).

Question : Quelle est la conséquence de ce péché sans la répentance ?
Réponse : Les impudiques ne posséderont le royaume de Dieu (1 Corinthiens 6, 9-10).

Je prie que vous changiez d'avis.

Que le Seigneur vous bénisse.

Kitab
Censor
Censor
Messages : 110
Inscription : mar. 14 nov. 2017, 0:07
Conviction : Catholique
Localisation : Les Halles, Strasbourg

Re: Faut-il s'abstenir de relations sexuelles

Message non lupar Kitab » jeu. 18 janv. 2018, 16:08

Merci pour votre réponse mais je vous demanderais plutôt de ne pas prier pour moi à ce sujet car Dieu ne se laissera pas toucher par ce genre de prières

Vous interprétez mal le terme "impudicité", à mon humble avis. "Impudiques" signifie ici "débauchés" (avec une sexualité débridée, par exemple) et s'adresse également à des personnes convoitant le mari/la femme du prochain.

Bien à vous,
K.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8650
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Faut-il s'abstenir de relations sexuelles

Message non lupar PaxetBonum » jeu. 18 janv. 2018, 19:18

Vous interprétez mal le terme "impudicité", à mon humble avis. "Impudiques" signifie ici "débauchés" (avec une sexualité débridée, par exemple) et s'adresse également à des personnes convoitant le mari/la femme du prochain.
Alors la bonne question est : avez-vous déjà eu des relations sexuelles avec une personne avec laquelle vous n'avez pas reçu le sacrement du mariage ?
Car il s'agit bien là d'avoir convoité et même plus, avec une personne qui n'est pas votre époux légitime.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

phil
Censor
Censor
Messages : 79
Inscription : jeu. 11 janv. 2018, 15:17

Re: Faut-il s'abstenir de relations sexuelles

Message non lupar phil » ven. 19 janv. 2018, 16:59

La question que l'on peut se poser : est ce que la Religion est en phase avec la société actuelle (ou inversement) ? Depuis 30 ou 40 ans la société impose des études longues, des déplacements à prévoir etc etc qui ne permettent pas (ou difficilement en tout cas) de s'installer de manière durable lorsque l'on a 18 ou 20 ans. Plus également une volonté de trouver "la bonne personne". Les mariages ont lieu de plus en plus tard , donc penser à une abstinence avant mariage quand on se marrie vers 30 ans , c'est long ...

Je terminerais par une réflexion : qu'est ce qu'il y avait comme prématurés anciennement ;-) . Je pense qu'il y avait beaucoup plus d’hypocrisie , de choses cachées que l'on ne voulait pas voir dans le passé et qui se passait avant le mariage.

Avatar de l’utilisateur
Théodore
Prætor
Prætor
Messages : 826
Inscription : jeu. 07 mars 2013, 23:43
Conviction : Catholique de Rit latin.
Localisation : Berlin, Allemagne.

Re: Faut-il s'abstenir de relations sexuelles

Message non lupar Théodore » ven. 19 janv. 2018, 17:57

Le catholicisme n'est certainement pas "en phase" avec la société. Et alors ?
Le Christ nous a promis que le monde nous haïrait, et que nous ne devions pas être du monde. Notre société est "du monde" ; qu'elle y reste. Nous, nous restons fidèles aux paroles du Christ, et peu nous importe ce que la société fait ou pas.

Sinon vous avez ici un vrai grand prématuré ^^
Unam peti a Domino, hanc requiram,
Ut inhabitem in domo Domini omnibus diebus vitae meae.
Ut videam voluptatem Domini, et visitem templum eius.


Psaume XXVI, verset 7-8.

TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: Faut-il s'abstenir de relations sexuelles

Message non lupar TREBLA » sam. 20 janv. 2018, 3:58

Chère Kitab,

Merci pour votre réponse.
Kitab : jeu. 18 janv. 2018

Vous interprétez mal le terme "impudicité", à mon humble avis. "Impudiques" signifie ici "débauchés" (avec une sexualité débridée, par exemple) et s'adresse également à des personnes convoitant le mari/la femme du prochain.

Bien à vous,
K.
Le terme "impudicité" c'est le mot grec « πόρνος = pornos ». Ce terme se traduit également par "fornication."

Voici l'article concernant la fornication :
2353 La fornication est l’union charnelle en dehors du mariage entre un homme et une femme libres. Elle est gravement contraire à la dignité des personnes et de la sexualité humaine naturellement ordonnée au bien des époux ainsi qu’à la génération et à l’éducation des enfants. En outre c’est un scandale grave quand il y a corruption des jeunes.

Catéchisme de l'Église Catholique

Êtes-vous prête à faire la volonté du « Père qui est dans les cieux » pour entrer « dans le royaume des cieux » ?

Celui ou celle qui se livre à [la fornication] pèche (1 Corinthiens 6, 18).

Question : Quelle est la conséquence de ce péché sans la repentance ?
Réponse : Les [fornicateurs/fornicatrices] ne posséderont le royaume de Dieu (1 Corinthiens 6, 9-10).

Je prie que le Seigneur remplace votre cœur endurci, car je vous aime comme une sœur.

Que le Seigneur vous bénisse.

Kitab
Censor
Censor
Messages : 110
Inscription : mar. 14 nov. 2017, 0:07
Conviction : Catholique
Localisation : Les Halles, Strasbourg

Re: Faut-il s'abstenir de relations sexuelles

Message non lupar Kitab » sam. 20 janv. 2018, 22:05

Bonjour et merci pour vos réponses,

Je pense que tout dépend des circonstances, comme dit dans un autre post. De nombreux termes ont plusieurs acceptions, en grec comme en allemand , on ne peut donc pas vraiment se baser là-dessus.

Enfin bon, chacun devrait également se fier à son intuition pour ne pas sombrer dans la névrose! de toute façon, la fornication est lun des rares plaisirs qui me restent

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7078
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Faut-il s'abstenir de relations sexuelles

Message non lupar Anne » dim. 21 janv. 2018, 2:15

Kitab écrit:

Merci pour votre réponse mais je vous demanderais plutôt de ne pas prier pour moi à ce sujet car Dieu ne se laissera pas toucher par ce genre de prières
:jesus:

Quelle étrange perception de ce par quoi Dieu se laisse toucher ou pas...
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

DeusPrimus
Ædilis
Ædilis
Messages : 33
Inscription : mar. 23 janv. 2018, 21:49
Conviction : catholique

Re: Faut-il s'abstenir de relations sexuelles

Message non lupar DeusPrimus » sam. 27 janv. 2018, 22:15

Chère Kitab,

Justement, à ma connaissance, le plaisir ( par définition terrestre quel qu'il soit ) nous éloigne du bonheur de l'Amour de Dieu par l'amour des créatures.

Je ne suis pas d'accord avec vous sur l'étymologie, c'est une science et, si des mots ont en effet plusieurs acceptations, elles ne se sont pas formées par hasard.

Mais bon, c'est votre avis, nous en avons tous des différents (comme dit l'étymologie mihi est visum : ce que je (donc chacun) vois comme bon :-D ).

Priez, Prions tous (je recommande la Vierge Marie et Jésus Enfant). :sign:

Je prierai aussi pour vous malgré mon propre péché,

Vive Dieu !

PrimusDeus
"Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu car Dieu est Amour" Saint Jean

QUIS UT DEUS ?


Revenir vers « Morale et Éthique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités