Le Pape nous exhorte à accueillir les migrants

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Avatar de l’utilisateur
Cendrine
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 305
Inscription : mar. 04 avr. 2017, 19:50
Conviction : Catholique de rite romain

Re: Le Pape nous exhorte à accueillir les migrants

Message non lupar Cendrine » mer. 10 janv. 2018, 21:19

Bonsoir Suliko,

Merci pour ces réflexions qui tempèrent la mienne.

Cher Relief,

J'ai beau me relire, je ne vois pas d'où vous tenez que je me prête à ce jeu maintenant usé jusqu'à la corde, et qui apparemment donne envie à ses détracteurs de sortir une litanie d'exemples aussi probants que convaincants... ;) Nulle part je ne parle des avanies occidentales à l'encontre de peuples colonisés pouvant en concevoir quelque animosité, et je me contente de dire qu'une occasion d'évangéliser au sein de la France des populations étrangères est tombée à l'eau par invisibilité du corps catholique.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2009
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Le Pape nous exhorte à accueillir les migrants

Message non lupar Relief » mer. 10 janv. 2018, 21:27

Bonsoir Suliko,

Merci pour ces réflexions qui tempèrent la mienne.

Cher Relief,

J'ai beau me relire, je ne vois pas d'où vous tenez que je me prête à ce jeu maintenant usé jusqu'à la corde, et qui apparemment donne envie à ses détracteurs de sortir une litanie d'exemples aussi probants que convaincants... ;) Nulle part je ne parle des avanies occidentales à l'encontre de peuples colonisés pouvant en concevoir quelque animosité, et je me contente de dire qu'une occasion d'évangéliser au sein de la France des populations étrangères est tombée à l'eau par invisibilité du corps catholique.
Quand vous dites : "Il n'est pas étonnant qu'un pays tel que le nôtre, avec une population capricieuse, consumériste, jouisseuse, gavée de confort, et en voie de re-paganisation n'ait pas su édifier, intégrer et évangéliser les immigrés qui sont venus prêter main forte - à notre invitation dans les années 70 - à notre sacro-sainte Croissance du PIB. ", c'est faire porter les torts à la France et aux Français de ce qui se passe pourtant également dans tous les pays du monde accueillant des sectateurs de la même religion.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4464
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Le Pape nous exhorte à accueillir les migrants

Message non lupar gerardh » mer. 10 janv. 2018, 22:36

_____

Bonjour,

Après les exhortations du Pape à accueillir les migrants, j'ai appris par la radio que les évêques français avaient fait de même. Quels sont leurs arguments ?


____

Avatar de l’utilisateur
Cendrine
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 305
Inscription : mar. 04 avr. 2017, 19:50
Conviction : Catholique de rite romain

Re: Le Pape nous exhorte à accueillir les migrants

Message non lupar Cendrine » mer. 10 janv. 2018, 22:56

Relief, je ne saisis pas la logique qui vous fait discerner dans mes propos des faits précisément étrangers à la thématique que j'abordais.

Mais si - au delà de ce petit problème logique qui nous fait dévier le fil vers un terrain que je n'ai pas abordé (la politique étrangère Française et la haine subséquente musulmane envers la France) - vous êtes sincèrement convaincu que la France depuis quelques décennies joue son rôle de pays chrétien en montrant sa Foi, son Espérance en plus de sa Charité, je vous envie le prisme que révèle votre regard car manifestement nous ne constatons pas la même chose dans notre même contrée française.

Nous gagnerions peut-être alors à comparer avec d'autres pays d'Europe...

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2009
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Le Pape nous exhorte à accueillir les migrants

Message non lupar Relief » mer. 10 janv. 2018, 23:02

Vous êtes sincèrement convaincu que la France depuis quelques décennies joue son rôle de pays chrétien en montrant sa Foi, son Espérance en plus de sa Charité, je vous envie le prisme que révèle votre regard car manifestement nous ne constatons pas la même chose dans notre même contrée française.
Chère Cendrine, vous avez bien sûr raison, la France ne joue plus son rôle de pays chrétien, mais ce que j'ai voulu montrer c'est que même en tant que pays apostasié, nous n'avions pas le droit de lui faire porter le chapeau de la situation actuelle des sectateurs de la religion susnommée.
Dernière édition par Relief le jeu. 11 janv. 2018, 0:11, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Cendrine
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 305
Inscription : mar. 04 avr. 2017, 19:50
Conviction : Catholique de rite romain

Re: Le Pape nous exhorte à accueillir les migrants

Message non lupar Cendrine » mer. 10 janv. 2018, 23:40

Cher Relief, je suis d'accord avec vous au sujet de la nocivité et de l'imbécilité trop facile qui consiste à rendre la France responsable de l'état d'esprit haineux de certains à son encontre ; je voulais simplement insister sur l'exigeant travail que les catholiques persistant sur la voie de la fidélité au Christ doivent continuer coûte que coûte. :)

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2009
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Le Pape nous exhorte à accueillir les migrants

Message non lupar Relief » mer. 10 janv. 2018, 23:52

je voulais simplement insister sur l'exigeant travail que les catholiques persistant sur la voie de la fidélité au Christ doivent continuer coûte que coûte. :)
Je suis bien d'accord avec vous :)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7548
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le Pape nous exhorte à accueillir les migrants

Message non lupar Cinci » jeu. 11 janv. 2018, 1:44

Axou a écrit :

Hello Cinci

mon ordi délire et ne donne plus les sons. Auriez vous des textes des évêques du Québec et du Vatican qui vous donnent à penser qu'ils ont la même mentalité multi-trudeauiste ? Nous pourrons ainsi débattre d'après leurs mots écrits.
Dommage que vous ayez perdu l'audio.



Des textes ? Oui, il y en a; encore que certains ne soient plus disponibles sur Internet. Je pense à un rapport des évêques canadiens qui avait été produit à l'époque de la fameuse Commission portant sur les "accommodements raisonables". Peu importe !

Si vous voulez des exemples ou des échos ...
La Constitution conciliaire Gaudium et Spes (1965) parlera à plusieurs reprises des enjeux sociaux, politiques, religieux et économiques liés aux migrations humaines. Selon le Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacement : « Le Concile Vatican II marque un moment décisif pour le ministère pastoral des migrants et des personnes en déplacement […]. L’accueil de l’étranger, qui caractérise l’Église naissante, reste le sceau permanent de l’Église de Dieu. […] Cet accueil est donc inhérent à la nature même de l’Église et témoigne de sa fidélité à l’Évangile. »(6) Le Saint-Siège prend maintenant régulièrement position en faveur des migrants et des réfugiés. Chaque année (le dimanche après l’Épiphanie), l’Église universelle célèbre d’ailleurs une journée mondiale qui leur est consacrée et à l’occasion de laquelle le pape leur dédie un message de solidarité.

http://cjf.qc.ca/vivre-ensemble/webzine ... accueilli/
Il faut voir tout le discours présent dans cette page évidemment.


encore :
Déjà en 2006, dans leur lettre pastorale intitulée « Car nous ne sommes devant toi que des étrangers et des hôtes », les évêques catholiques du Canada nous proposaient quelques pistes concernant l’immigration et l’accueil des réfugiés. Dans ce texte, ]les évêques nous rappelaient que la vulnérabilité et la précarité auxquelles tout humain doit faire face au long de sa vie devraient nous inspirer « à porter une attention particulière à la réalité des migrants et à se solidariser avec eux » (voir note 1).

Cette lettre dont, le contenu est toujours actuel, précisait que les pays doivent veiller à ce que les droits des réfugiés soient assurés et respectés « autant que les droits de leurs propres citoyens » (voir note 2).

http://www.diocesevalleyfield.org/fr/me ... s-refugies
voir :
https://fr.zenit.org/articles/migrants- ... du-canada/
Lettre pastorale des évêques canadiens

Entre la prise de position politique du gouvernement fédéral canadien, les idées de monsieur Trudeau junior et la tenue du discours public des évêques catholiques au Canada : c'est l'accord parfait. C'est comme la crème et les fraises que l'on sert au championnat de Wimbledon. Ils vont tellement bien ensembles !

J'appelle "trudeauisme" ou politique du multi le fait de considérer comme nulle la différence entre les citoyens du pays et les nouveaux arrivants. Aussi, quand le pape François disait récemment que la nécessité d'accueillir les migrants passait avant le souci de sécurité des États, son propos ne faisait que garder le cap sur le genre d'idées que l'on rencontre pareillement chez nos hauts fonctionnaires/conseillers immigrationistes du gouvernement canadien.

http://www.lapresse.ca/actualites/polit ... -2100-.php

On voit ce qui anime la boîte à fantasme de Trudeau.

Il est impossible de suivre ce que raconte nos intervenants catholiques, à différents niveaux, sans comprendre du coup mais à quel point la plupart se trouvent engagés jusqu'au cou dans la politique libérale, multiculturaliste et anglo-protestante; c'est à dire s'appuyant sur une compréhension légale du monde en fonction du sytème des "droits de la personne" ... ce système individualiste qui méconnaît les droits collectifs, qui privilégie la défense de(s) religion(s) avant le droit de défense des États, etc. Je parle de cette mentalité juridique abstraite qui fait totalement fi de l'histoire des pays concernés.

Voyez un peu ça, Axou :

« Nous voulons rappeler avec force que les lois et les politiques donnant la préséance à l’intérêt national sur la dignité humaine des personnes sont une inversion fondamentale des valeurs », a déclaré Mgr Ébacher en faisant entre autres référence au fait que les réfugiés sont souvent considérés comme boucs émissaires des préoccupations nationales de sécurité depuis le 11 septembre 2001. (lettre pastorale des évêques canadiens 2006)


Ce que dit Mgr Ebacher correspond à du trudeauisme pur jus.

Le père Trudeau a fait sa carrière avec son combat personnel contre le nationalisme québécois en particulier. Le fils Trudeau déclare plus récemment que le Canada au complet n'a pas d'identité propre (Nous sommes tous de gentils immigrants venus des quatre coins du monde en quelque sorte ... tous pareils ... no problema ... tous des Canadiens ... celui arrivé l'an dernier ou d'autres installés avant ... Quelle importance ! ) Le père Trudeau considérait que l'individu devait avoir la priorité sur tout. Trudeau était un libéral. Et c'est ce que pense Mgr Ebacher. cf la dignité personnelle doit passer avant l'intérêt national. Donc l'État doit veiller à faire respecter les droits individuels de Trucmuche ("J'ai le droit d'avoir une mosquée pour pratique ma religion") avant les intérêts collectifs de la nation qui est représentée à l'Assemblée nationale. Trudeauisme ...

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7548
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le Pape nous exhorte à accueillir les migrants

Message non lupar Cinci » jeu. 11 janv. 2018, 1:48

Le trudeauisme représente une philosophie politique, celle de Pierre Elliot Trudeau, telle qu’elle s’est incarnée et incorporée dans le régime fédéral de 1982, qui sacralise la Charte des droits, disqualifie conséquemment la souveraineté parlementaire, fait du multiculturalisme l’horizon moral indépassable de notre époque et conteste la légitimité du nationalisme québécois. — (Blogue de Mathieu Bock-Côté, « Philippe Couillard : Un trudeauiste à Québec », 24 mars 2014)


https://fr.wiktionary.org/wiki/trudeauisme

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7548
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le Pape nous exhorte à accueillir les migrants

Message non lupar Cinci » jeu. 11 janv. 2018, 14:01

Axou,

De toute façon, les affirmations officielles ou les "précisions" que vous demandez touchant la politique du multiculturalisme et l'Église catholique se trouvent nulle part ailleurs, aussi bien condensées, que dans le document publié l'été dernier, dans la foulée de l'intervention du pape François faite en prévision de janvier 2018 et la fameuse journée internationale des migrants.

Ici :

http://w2.vatican.va/content/francesco/ ... -2018.html

Le document stipule :

Le dernier verbe, intégrer, se place sur le plan des opportunités d’enrichissement interculturel général du fait de la présence de migrants et de réfugiés. L’intégration n’est pas « une assimilation, qui conduit à supprimer ou à oublier sa propre identité culturelle. Le contact avec l'autre amène plutôt à en découvrir le ‘‘secret’’, à s'ouvrir à lui pour en accueillir les aspects valables et contribuer ainsi à une plus grande connaissance de chacun. Il s'agit d'un processus de longue haleine qui vise à former des sociétés et des cultures, en les rendant toujours davantage un reflet des dons multiformes de Dieu aux hommes » (Jean-Paul II, Message pour la Journée mondiale du migrant et du réfugié (2005), 24 novembre 2004). Ce processus peut être accéléré à travers l’offre de citoyenneté dissociée des capacités économiques et linguistiques et l’offre de parcours de régularisation extraordinaire pour des migrants qui peuvent faire valoir une longue présence dans le pays. J’insiste encore sur la nécessité de favoriser, dans tous les cas, la culture de la rencontre, en multipliant les opportunités d’échange interculturel, en documentant et en diffusant les ‘‘bonnes pratiques’’ d’intégration et en développant des programmes visant à préparer les communautés locales aux processus d’intégration. Je dois souligner le cas spécial des étrangers forcés à quitter le pays d’immigration à cause de crises humanitaires. Ces personnes demandent que leur soient assurés une assistance adéquate pour le rapatriement et des programmes de réintégration professionnelle dans leur pays d’origine.

Tout le document de l'Église catholique est un plaidoyer en faveur du multiculturalisme et de toutes les mesures politiques qui reçoivent déjà l'aval du gouvernement fédéral canadien depuis des décennies, de ses organismes comme Patrimoine Canada, le Conseil des Arts et cie.

Le document adopte une position hostile à l'assimilation du nouveau venu et réclame plutôt que ce dernier n'oublie pas son identité d'origine, signale que le but du processus vise à formes des sociétés et différentes cultures. Ainsi, l'Église nous dit noir sur blanc que nos pays occidentaux devraient tous fonctionner politiquement selon les principes du multiculturalisme, les principes du trudeauisme. Le terme "interculturel" rencontré dans le texte pontifical est déjà employé au Québec depuis longtemps signifiant la version québécoise du trudeauisme (comment faire du trudeauisme sans le dire : "Nous allons mettre en place des politiques interculturelles ..."). L'Église souhaite favoriser la balkanisation de chaque pays, la recréation de la Yougoslavie, faire une macédoine sur chaque territoire, faire de la France un nouveau LIban, etc.

Promouvoir un élargissement du regroupement familial, une égalité de statut entre l'Immigrant légal et l'envahisseur illégal (sans papier, etc.), une égalité complète de traitement entre le nouveau venu et les ressortissants nationaux ( droit de circuler, droit au travail, soins de santé, etc.) mais c'est travailler objectivement dans le même sens que nos politiciens libéraux de l'État fédéral canadien. On pourrait dire également qu'il s'agit de brader la nationalité du citoyen, vouloir supprimer les frontières, liquider la souveraineté nationale (nos députés devraient tous se soumettre à une sorte d'ordre juridique internationale leur fixant le contour de ce qu'ils peuvent faire ou ne pas faire).

Le document de l'Église donne raison aux avocats des islamistes contre les atermoiements d'une Djemilah Benhabib et ses idées franco-laïcardes, assimilationnistes, gaulliennes d'une autre époque, anti-cléricales, menaçantes pour la liberté des religieux et des imams. Il est hors de question de vouloir forcer des immigrants à adopter un autre code de valeurs que le leur, que celui des cousins qui sont rester dans le bled, en attendant que leur propre statut à eux soit régularisé à son tour.

Tous nos évêques au Québec ont manifesté une fin de non-recevoir en 2013/2014 et lorsqu'il y eut un bref débat dans l'opinion au sujet d'une possible "charte des valeurs" mise en place par l'Assemblée nationale (advenant le cas où c'est un gouvernement "nationaliste" qui siégerait à Québec), mais alors une charte dont l'objectif eût été de fixer des balises claires aux religieux islamiques. Les évêques ont fait chorus avec les fédéralistes canadiens et tous les trudeauistes, avec les religieux musulmans et ... et contre le patriote blanc, franco, amateur de la nation, soucieux d'histoire et de continuité; contre les libertaires plus ou moins irreligieux et désireux de rogner les ailes aux fondamentalistes du Coran.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7548
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le Pape nous exhorte à accueillir les migrants

Message non lupar Cinci » jeu. 11 janv. 2018, 14:18

Laurent Dandrieu sur TV liberté exposait le "souci" que représente une prise de position ecclésiale comme celle que l'on voit de nos jours, dans ce que dit le Pape.

https://www.tvlibertes.com/2017/09/03/1 ... on-malaise

Voir les douze ou quatorze premières minutes

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7548
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le Pape nous exhorte à accueillir les migrants

Message non lupar Cinci » jeu. 11 janv. 2018, 15:15

Le journaliste Christian Rioux qui est correspond à Paris du journal Le Devoir soulignait, un 26 juin 2015, comment après plus d'une douzaine d'années de règne continue des libéraux au Québec, la propagande multiculturaliste s'était abattue et alourdie sur les épaules de Bozo .

Il écrivait :
... il suffit de relire les déclarations de tous les leaders politiques pour constater cette peur du peuple. On se croirait dans un confessionnal. Pas un seul qui ne s'est cru obligé de réciter le bréviaire de la "diversité" et de "l'ouverture à l'Autre". Exactement comme à l'époque on demandait la rémission de ses péchés avant d'en avoir commis un seul. Mieux valait être prudent !

La palme en cette matière revient au premier ministre Philippe Couillard qui, non content de vanter la "diversité québécoise", ajoute aussitôt - des fois qu'on aurait pas compris - que cette diversité est évidemment de "tous les horizons". On ne nous fera pas croire que cet homme intelligent ne sait pas ce qu'est un pléonasme.

En écoutant toutes ces déclarations de résipiscence, un étranger de passage ne pourrait que se demander quel crime contre l'humanité ont donc commis ces Québécois. Il doit bien s'être passé quelque chose d'affreux pour que l'on s'excuse comme ça à tout moment avant même d'avoir dit quelque chose. Sinon, pourquoi toutes ces incantations au nom de "l'ouverture à l'Autre"et du "vivre-ensemble", des expressions qui, il y a dix ans à peine - j'ai vérifié - étaient confinées aux seuls articles sur la religion et la psychologie. Qu'avons-nous fait pour être ainsi passé en dix ans du vocabulaire de la citoyenneté à celui du bréviaire multiculturel ?

[...]

Qu'avons-nous fait pour qu'un premier ministre ose laisser entendre que nous sommes tous des immigrants en précisant que "c'est juste la date d'arrivée qui change" ? Fidèle à son père "à sa manière, à son modèle" , [Gilles] Vigneault accueillait les étrangers et leur offrait sa langue et sa culture en partage, On préfère aujourd'hui les laisser s'installer à côté de nous sans rien leur offrir. Le ghetto en guise de liberté.
Christian Rioux employait à dessein des références religieuses catholiques dans son article (il le faisait à dessein, je pense) et pour administrer une "claque sur la gueule"au multiculturalisme cf le ghetto en guise de liberté. C'est l'écrivain anglo-canadien Neil Bissoondath qui qualifiait le multiculturalisme de politique du ghetto.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7548
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le Pape nous exhorte à accueillir les migrants

Message non lupar Cinci » jeu. 11 janv. 2018, 16:23

Axou,

Quand vous écrivez :
Axou a écrit :
... ne projetez pas sur l'Europe et sur le Vatican cette mentalité là. C'est propre au continent américain et dans une certaine mesure, à l'Angleterre.
Je ne peux pas vous suivre. Je ne comprend pas que vous supposiez un si radical "différentialisme" par rapport à nos positions respectives.

Je vous explique.

Les idées de Trudeau plongeaient leurs racines dans le même terreau que celui des socialistes européens, les idées progressistes de certains catholiques français également (Emmanuel Mounier, la revue Esprit entre autres).

http://www.esprit.presse.fr/article/dom ... 0?folder=0


Trudeau s'alimentait au même bouillon que les pères fondateurs de l'Union européenne; vénérait ces mêmes idées que de Romain Rolland ou Stephan Zweig pouvaient partager ensemble.

Ensuite, toutes les "têtes de turcs" préférés des sites identitaires français que vous connaissez bien, tous ces "ennemis de la nation dénoncés" sont gens qui que s'expriment comme de vrais représentants du parti libéral du Canada et de ce que je peux en juger à les lire. Médiapart et un Edwy Plenel mais c'est "cul et chemise" avec Trudeau et le trudeauisme.

Puis la mère Merkel en Allemagne et certaines mairesses comme à Cologne ? Aussi ouvertes d'esprit envers l'immigrationnisme-ultra et islamique "sans problème" que des ministres libéraux de l'Ontario.

L'idée de remplacer la classe des travailleurs par l'immigré musulman dans le rôle de "damné de la terre" est bien une idée des socialistes européens que je sache ! C'est une idée qui semble être bien adoptée par tous les Mélenchons de la terre. David Cameron en Angleterre, les gars de Bruxelles (Romano Prodi, Solana ...), la Cour européenne des droits de l'homme, du parti Vert en passant par Cohn -Bendit ...



Tiens, puis fouillant dans mes tiroirs :
Zweig rêvait d'une culture supranationale
Michel Lapierre

"... l'écrivain, qui avait fait de l'idéal européen sa raison de vivre, constatait alors [...] les nationalismes des grandes puissances et, en fin de compte, leurs impérialismes ont provoqué, selon lui, la plus effroyable défaite de la raison et précise-t-il, empoisonné la fleur de notre culture européenne.

Le peuple nouveau

Les mots-clés sont lancés : raison et culture. Pour Zweig, "l'unification de l'Europe nécessaire pour assurer sa désintoxication morale que causent les chauvinisme, par lesquels, longtemps après la bataille, les ombres des morts continuent à se battre dans les airs" doit se faire avant tout par l'élimination rationnelle des préjugés et un rapprochement culturel créateur.

[...]

Inspiré par Nietszche et Freud , il souhaite qu'un peuple nouveau , sensible à l'énigme de l'inconscient, puisse transformer la jeunesse en passant de l'enseignement de l'histoire politique et militaire à l'enseignement de ce qu'il appelle déjà "l'autre histoire, celle de la culture".

Convaincu par son expérience cosmopolite d'humaniste viennois, d'écrivain au succès mondial et d'érudit rompu à la haute vulgarisation, Zweig pense que la civilisation repose sur le partage. D'après lui, "l'histoire réinventée montrerait non le mal qu'un peuple fait à un autre, mais ce qu'il lui doit".

Appels aux européens,
Stephan Zweig
Préface et traduction
de Jacques Le Rider
Paris, 2014, 160 pages

(tiré d'une chronique du journal Le Devoir, 2014, mois ? jour ? )
http://www.ledevoir.com/culture/livres/ ... anationale

L'idéal de Trudeau père c'est l'idéal de Zweig en large partie. Même idée ! Même profil psychologique à bien des égards : grand bourgeois apatride, métissé, favorable au métissage, le type qui a pu jouer au globe-trotter un bon moment, qui étoufferait à devoir être l'homme d'un seul engagement, qui respire mieux dans un empire, qui pense que le nationalisme représente le mal en soi, le plus grand danger, la bassesse, l'enfermement, la fermeture, etc.

Pour abréger, je suis en train de dire que les socialistes large d'esprit de tous les pays sont aujourd'hui alliés à la finance et au Grand Capital. Ce n'était pas vrai du temps de Zweig. Mais tous mènent aujourd'hui "le" même combat, et il n'importe à rien que vous soyez d'un bord ou de l'autre de l'Atlantique. Il s'agit d'une même civilisation.

Tous mènent le combat que Bernanos évoquait déjà en 1945, le combat de l'automatisation, de la machine, de l'uniformisation, de la vitesse, du déterminisme économique.

C'est le Capital Trans-National qui s'attache les "socialo-humanistes-à-l'esprit large" comme la classe des nouveaux clercs appelés à fournir une âme à leur système (pour paraphraser le marxiste d'hier Antonio Gramsci*), à l'instar des seigneurs féodaux d'antan qui avait bien besoin pour ce faire de la classe des religieux instruits, dans le genre de l'évêque Pierre Cauchon. Le défunt père Trudeau au Québec - tiens ! - c'était comme le Pierre Cauchon canadien et laïc occupé à instruire son procès en sorcellerie contre les nationalistes francophones au profit du Big business anglo-saxon.

____
* On se rappelle que les marxiste avaient en haine les socialistes, perçus par eux comme des bourgeois, des traîtres, amateurs de réformettes de comédie alliés à la cause du Capital ou n'attendant que le moment propice pour se mettre à son service.

Trudeau est né une cuillère en argent dans la bouche, fut élevé dans un milieu bourgeois protégé, instruit chez les jésuites, diplôme en droit des meilleurs universités anglo-saxonnes, encanaillé toute sa jeunesse et son premier âge adulte avec des mentors socialistes, posant presque en communiste, admirateur de Mao, des révolutionnaires cubains ... pour finalement avoir fait oeuvre contre les progressistes, contre les humanistes, contre les syndicalistes, contre les étatistes et nationalistes francophones du Québec, au profit du Capital anglo-américain, du système des banques et du capitalisme de son bon ami Desmarais (... décoré de la Légion d'honneur par Nicolas Sarkozy). Trudeauisme, hollandisme ... même combat !

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1693
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Le Pape nous exhorte à accueillir les migrants

Message non lupar axou » jeu. 18 janv. 2018, 23:40

Bonsoir à tous !

Ci-joint le discours complet d'E Macron à Calais :

https://en-marche.fr/articles/discours/ ... CAMPAIGN_2


Cher Cinci, je vous répondrai un peu plus tard sur l'épineux sujet "Eglise et multi " !

Axou

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8526
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Le Pape nous exhorte à accueillir les migrants

Message non lupar PaxetBonum » Hier, 9:23

Je retiens cela du discours de notre président :

"Si des dizaines de milliers de migrants sont passés ici au cours des 20 dernières années, c'est d'abord parce que le Royaume-Uni était leur destination finale. Qu'ils soient réfugiés, exilés ou migrants économiques, la même détermination les pousse vers les îles britanniques. Parce qu'ils y ont de la famille, des amis, un réseau communautaire pour les accueillir, ou peut être parfois un projet professionnel ou d'études, dans une large majorité des cas, les migrants présents à Calais ne souhaitent souvent pas rester en France. Pour eux, notre pays n'est qu'un lieu de passage, comme l'ont été tant de pays avant nous.

Mais ce qui ne devait être qu'un passage se transforme en impasse, souvent en profonde détresse. Car la frontière est fermée aux franchissements illégaux. "

Bref, il utilise la même terminologie évasive de "migrant" pour parler d'immigrés clandestins.
Et le clou du spectacle est que ces migrants qui ont traversés tant de pays selon ses propos se trouvent en situation illégale face à l'Angleterre !
Il n'y a donc que l'Angleterre qui fait respecter ses frontières ?
Cela ne choque pas notre président ?

Calais n'est que le résultat de la corruption de nos états qui ne protègent plus leur citoyens en laissant les frontières perméables à tout.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise


Revenir vers « L'actualité décryptée »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités