Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3427
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Kerniou » mar. 08 août 2017, 17:00

Dans le cas très optimiste où vous arriverez aux cieux...
Un peu de modestie Altior, je vous en prie, ne vous prenez pas pour Dieu ... J'ai, au fond du coeur, la folle espérance pour ne pas dire la quasi certitude qu'Il sera bienveillant, beaucoup plus tolérant et beaucoup plus compréhensif que vous à mon égard ... Ne serai-je pas, à Ses yeux, une pauvre brebis égarée ? J'en viens à redouter moins le jugement de Dieu que le vôtre ...

Le vieux dicton aurait-il raison ? "Mieux vaut avoir affaire au Bon DIeu qu'à ses saints"... J'espère humblement, que Dieu attachera de l'importance à la démarche intérieure d'une brebis, possiblement égarée.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8512
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar PaxetBonum » mar. 08 août 2017, 19:52

J'ai, au fond du coeur, la folle espérance pour ne pas dire la quasi certitude qu'Il sera bienveillant, beaucoup plus tolérant et beaucoup plus compréhensif que vous à mon égard ...
Je vous le souhaite de tout cœur chère Kerniou et si vous avez des entrées gratuites, je suis preneur !
Sinon par pitié pour ma pauvre âme, touchez Lui un mot pour moi afin qu'Il m'accorde à moi aussi Miséricorde !
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Altior
Senator
Senator
Messages : 875
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Altior » mar. 08 août 2017, 20:04

Dans le cas très optimiste où vous arriverez aux cieux...
Un peu de modestie Altior, je vous en prie, ne vous prenez pas pour Dieu ...
Détrompez-vous, Kerniou, je ne fais que mon devoir chrétien de vous avertir qu'il est largement plus probable d'aller sur l'autoroute vers l'enfer que sur la voie étroite qui mène au paradis. C'est ce que notre Seigneur enseigne et averti, c'est ce que nos saints disent et le répètent, c'est ce que notre Dame a dit à La Salette et a montré à Fatima.

Seulement votre théologie moderniste prend l'enfer pour vide (ou presque) et c'est justement cela la chose qui a vidé nos églises.

Avatar de l’utilisateur
Maxime62
Censor
Censor
Messages : 128
Inscription : mar. 29 janv. 2013, 22:10
Contact :

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Maxime62 » mar. 08 août 2017, 22:51

Je n'ai malheureusement pas eu le temps de lire toute la conversation, mais pour revenir a la question initiale: peut-être le manque de messes?

J'ai longtemps fait partie d'une paroisse où l'on avait une messe le dimanche a endroit fixe. Ayant déménagé maintenant les messes se déroulent en alternance sur une bonne dizaine de clochers, jamais aux mêmes heures et, pour couronner le tout sans aucun affichage et avec un prêtre très particulier ...

Je suis découragé, et du coup je préfère aller très occasionnellement dans mon ancienne paroisse (70 km de trajet aller retour quand même).
Pourquoi ne pourrait-on pas organiser des groupes de prières, ou des célébrations menées par des laïcs?

Je ne suis pas expert sur cette question je vous serais reconnaissant de m'éclairer. Je pense qu'on a besoin d'une relation a son clocher, aller a l'église a pied, régulièrement. Bon nombre d'entre elles sont fermées, c'est un vrai problème à mon avis.
"Et quand je serai allé et que je vous aurai préparé une place,
à nouveau je viendrai et je vous prendrai près de moi,
afin que, là où je suis,
vous aussi, vous soyez.
Et du lieu où je vais, vous savez le chemin."
(Jean, XIV, 3 & 4)

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8512
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar PaxetBonum » mer. 09 août 2017, 9:00

Pourquoi ne pourrait-on pas organiser des groupes de prières, ou des célébrations menées par des laïcs?
Bien sûr et vous y êtes même invité, mais cela ne remplace pas une messe.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1503
Inscription : dim. 08 juil. 2012, 11:56
Conviction : Catholique Romain
Localisation : Alsace

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Christophe67 » mer. 09 août 2017, 11:57

Pourquoi ne pourrait-on pas organiser des groupes de prières, ou des célébrations menées par des laïcs?
Bien sûr et vous y êtes même invité, mais cela ne remplace pas une messe.
Et cela existe déjà par les groupes du Rosaire, les partages d'Evangile, les adorateurs du Saint Sacrement etc.. etc..

Il existe même une formation des laïcs, en cas d'absence de prêtre, pour assurer une liturgie de la Parole (sans Eucharistie ou avec utilisation de Celle présente dans le tabernacle), nous avons une fois dû y faire appel un dimanche ou le prêtre "remplaçant" était tombé en panne. Ca nous a secoué et également imposé la réalité de la nécessité du prêtre pour ce Sacrement et donc des vocations, mais également à celles des diacres pour présider cette liturgie de la Parole. Avec la moyenne d'âge des prêtres en France, il serait sage que de nombreux laïcs s'y préparent.


Cordialement.
"Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. 2Tim 4:3-4

« La compréhension est la récompense de la foi. Ne cherche donc pas à comprendre pour croire, mais crois afin de comprendre, parce que si vous ne croyez pas, vous ne comprendrez pas. » St Augustin

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2154
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Suliko » mer. 09 août 2017, 15:20

Les jeunes de l'époque ont décidé tout simplement de rompre avec les pratiques de grand-père.
Non, d'une manière générale, ce ne sont pas les jeunes et moins jeunes qui ont décidé de rompre avec toute pratique religieuse catholique, mais l'Eglise elle-même qui leur a fermé la porte au nez, en jetant aux orties la foi traditionnelle, que ce soit dans la liturgie ou la pastorale, au profit du modernisme le plus stérile (célébrations œcuméniques et inter-religieuses, silence sur les fins dernières, liturgie misérable, etc...). Et tout ce désastre a suivi le dernier concile. Il est trop facile de rejeter la responsabilité de l'apostasie généralisée sur le consumérisme, le matérialisme, la culture du loisir, etc... Et qui vous dit d'ailleurs que vous n'inversez pas la cause et la conséquence et que le phénomène "Mai 68" ne fut pas grandement facilité par la défection religieuse massive qui a suivi le concile ?
Tant que l'Eglise ne reconnaîtra pas sa responsabilité dans la crise que nous vivons, je ne vois pas d'issue de secours. Tant de consciences catholiques sont obscurcies, étant persuadées que la chute dramatique de la pratique religieuse est due non pas au concile ou à son esprit, mais à la soit disant rigidité de l'Eglise pré-conciliaire ! Ces gens-là ont beau constater que leurs propres enfants ont cessé toute pratique religieuse à l'âge adulte, ou plutôt dès l'adolescence, alors même que ce qui leur était proposé n'était en rien rigide, mais au contraire le catholicisme typiquement post.conciliaire de la majorité des paroisses actuelles, l'éternel coupable semble demeurer pour eux le catholicisme d'autrefois, c'est-à-dire de toujours, avec ses prétentions (légitimes !) à imposer non seulement à ses fidèles, mais à la société toute entière la doctrine chrétienne. Ils feraient mieux de se rendre enfin compte que dans ce catholicisme d'autrefois, on savait au moins son catéchisme et on parvenait à le transmettre à ses enfants.
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1984
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Relief » mer. 09 août 2017, 17:37

Je suis en tous points de votre avis, Suliko. Vous avez admirablement expliqué les choses.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1494
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Trinité » mer. 09 août 2017, 21:27

En l'occurrence, je fais partie des "consciences catholiques obscurcies" :D "mais à la soit disant rigidité de l'Eglise pré-conciliaire ! "...
Tout a fait ! Evidemment il est impossible de faire un état de l'évolution de la pratique religieuse dans le cadre d'un conservatisme "Post conciliaire"... Mais il y a "fort à parier" que cette évolution aurait été ....CATASTROPHIQUE .... ;)

J'ai fait un constat! Moi qui suit revenu à l'Eglise depuis peu, j'ai été interloqué par la ferveur des jeunes qui fréquentent l'Eglise maintenant, surtout dans les mouvements divers inhérents aux militants... Ce phénomène n'existait pas à mon époque dans les années1950 à 1960. Nous allions à l'Eglise dans le cadre d'un enseignement dispensé par nos parents, même si nous cautionnons cet enseignement.

Maintenant il se passe autre chose. Du fait de leur indépendance parentale les jeunes qui vont à l'Eglise sont des convaincus...

Je voulais rajouter pour être plus explicite que nous étions également convaincus à l'époque, mais la démarche était différente !

Avatar de l’utilisateur
Cendrine
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 267
Inscription : mar. 04 avr. 2017, 19:50
Conviction : Catholique de rite romain

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Cendrine » mer. 09 août 2017, 22:35

Pourquoi faut-il toujours écarter une cause possible dès lors qu'on croit en tenir une ?

Ne pourrait-on concevoir que c'est à la fois le penchant naturel de l'homme depuis sa séparation d'avec Dieu, conjugué au manque de contre-feu proposé par nos pasteurs actuellement qui sont les causes de la désertion des Églises ?

Il me semble que c'est idéaliser le peuple de Dieu (pasteurs et fidèles) d'il y a 120 ans que de nier la pente naturelle humaine. Huysmans décrit par exemple dans ses romans la formation calamiteuse des prêtres, une doctrine vague et une mondanité à faire peur. Quant à la liturgie d'alors (vers 1890) elle semblait tout bonnement un cirque : flonflons, musique de fanfare, laxisme, laisser-aller... En un mot, la mode bourgeoise faisait rage dans l'Église et seuls les monastères semblaient à peu près à l'abri de l'incurie. Heureusement Dom Guéranger a fait un travail immense qui a fini par porter des fruits jusqu'à ce que le Malin ne revienne à la charge une nouvelle fois. Je ne souhaite pas entrer dans le débat concernant Vatican II, car c'est sous son régime que nous vivons notre foi et je lui dois un minimum de respect, même si je m'interroge sur certains apports. Donc je trouve bel et bien judicieux d'affirmer que le "consumérisme, le matérialisme, la culture du loisir" sont des ingrédients pertinents dans la dégringolade de la foi, ils font tout simplement écran et sont des preuves supplémentaires de la faiblesse humaine.

Mais où sont les contre-feu ?

Il me semble illusoire de contester qu'il y a actuellement un problème dans la façon dont la doctrine est enseignée. Elle est toujours là, pleine et entière, prête à servir, mais c'est comme si beaucoup de fidèles et de pasteurs en avaient peur, comme si elle faisait vieux jeu. Plus la parole de l'Église sera mollassonne, moins nous aurons des vocations. Comment croire que des jeunes qui ont soif d'absolu et d'idéal vont gober des discours qu'on entend à longueur de discours publicitaire et politique ? Même ma brique de jus de fruits me dispense le matin un petit "catéchisme" pour nigaudins : "Quel va être votre réflexe gentillesse aujourd'hui ?".

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1494
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Trinité » mer. 09 août 2017, 23:05

Bonsoir Cendrine,
Vous ne répondez pas à mon constat!
En ce qui me concerne ,je ne mets pas la désertification des Eglises ,relative à l'enseignement des prêtres !
Cordialement!

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1984
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Relief » mer. 09 août 2017, 23:11

Comment croire que des jeunes qui ont soif d'absolu et d'idéal vont gober des discours qu'on entend à longueur de discours publicitaire et politique ? Même ma brique de jus de fruits me dispense le matin un petit "catéchisme" pour nigaudins : "Quel va être votre réflexe gentillesse aujourd'hui ?".
Quel excellent message, Cendrine ! La brique de jus de fruits, c'est bien trouvé :D

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7416
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Cinci » jeu. 10 août 2017, 6:20

Je ne crois pas que l'Église catholique ait une grande responsabilité dans le fait d'une progression foudroyante de l'incroyance en Occident ou de l'indifférentisme religieux. Pour la simple et bonne raison que l'Église n'occupait tout simplement plus une position centrale en Occident, et ce, depuis longtemps déjà et au tournant des années 1960.

L'Église catholique n'avait rien à voir avec la fameuse culture du soupçon (Marx, Nietsche, Freud, ), rien à voir avec la propagation de l'évolutionnisme comme un dogme et pour nier la foi, rien à voir avec le développement de l'industrie du spectacle. L'Église catholique n'avait rien à voir non plus avec le développement de l'État-Providence, le keynésianisme ou la prise en charge par l'État de tous les services naguère assurés par l'Église (... l'accentuation de la marginalisation de celle-ci du fait de son retrait forcé du domaine public) L'Église n'a pas grand chose à voir avec la volonté de déconfessionnaliser les écoles.

Personnellement,je pense que la popularité d'une religion dans un pays dépend toujours du degré d'estime que les pouvoirs publics vont lui accorder.

Altior
Senator
Senator
Messages : 875
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Altior » jeu. 10 août 2017, 8:21

Personnellement,je pense que la popularité d'une religion dans un pays dépend toujours du degré d'estime que les pouvoirs publics vont lui accorder.
Cinci, les pouvoirs publics de l'Epire Romain n'ont pas voulu accorder aucun degré d'estime à la religion catholique. Pourtant, pendant les dix persécutions, cela n'a pas empêché sa popularité de croître. Arrivée à Rome d'abord par le biais des esclaves, la vraie religion a touché leurs maîtres ensuite et a fini par conquérir ces pouvoirs dont vous parlez.

Je doute que ce sont les pouvoirs publics de nos jours ceux qui transforment la caté en séance de coloriage. Je ne suis pas au courent du fait que les pouvoirs publics interdisent aux prêtres d'afficher un horaire de confessions, ni qu'ils les obligent de ne pas aborder autre sujet que les relations interhumaines. Je ne crois pas que les mêmes pouvoirs ont transformé le chant grégorien en chansons de maternelle. Et alors, pourquoi aller à l'église ? À l'école on fait des dessins plus jolis, au café du coin on parle mieux du bon voisinage, aux soirées culturelles les chansons sont plus dynamiques. D'autant plus que la Messe n'est plus obligatoire. Dieu ne punit plus et d'ailleurs il n'a jamais puni, l'enfer n'est plus un «là-bas», il est devenu d'abord un état d'âme pour finir par disparaître complètement. Les choses que vous lisez dans la Bible sont seulement allégoriques, car la Bible est pleine de poésies, de hyperboles et de fables, c'est mon curé qui m'a dit ça. Et depuis, je ne la lis plus, je suis revenu à La Fontaine. Donnez-moi une raison d'aller à la Messe et j'irai. Mais ne mettez pas mon renoncement sur les épaules des pouvoirs publics, leur seule contribution a été de mettre les matches de foot et la randonné à vélo justement à l'heure de la Messe. Je préfère aller au stade, c'est plus amusant.
Dernière édition par Altior le jeu. 10 août 2017, 21:14, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1984
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Relief » jeu. 10 août 2017, 15:39


Je doute que ce sont les pouvoirs publics de nos jours ceux qui transforment la caté en séance de coloriage.
Absolument Altior ! Adolescent, le prêtre progressiste qui nous faisait le catéchisme traitait régulièrement le Pape de "con" (Jean-Paul II) et Jésus était juste un "pote".
La seule prière non inventée et respectant la liturgie lors des messes qu'il officiait était le "Notre père". Tout le reste n'était que fantaisie et était à l'image d'une messe protestante.
Aucun de mes camarades que j'ai pu revoir à l'âge adulte n'allait à la messe.
Et ce prêtre n'était pas un cas isolé, loin s'en faut.


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités