Hospitalisation de ma mère Léa

« Je vous exhorte, frères, à soutenir mon combat en priant Dieu pour moi » (Rm 15.30)
Règles du forum
Confiez ici à nos lecteurs vos intentions de prières.

NB : Toutes les intentions déposées dans cette section seront apportées à la messe quotidienne d'un prêtre du forum.
NB2 : les questions relatives à la pratique de la prière chrétienne doivent être publiées dans le forum Spiritualité.
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12645
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Hospitalisation de ma mère Léa

Message non lupar etienne lorant » ven. 03 févr. 2017, 17:34

Bonnes nouvelles ! Au cours de la semaine , ma mère s'est tout d'un coup remise à respirer sans le secours du masque à oxygène. D'un jour à l'autre, je l'ai retrouvée assise dans un fauteuil pour regarder la télévision. Elle ne savait plus s'exprimer, et la voici qui parle couramment. Nous avons écouté ensemble les Concertos Brandebourgeois de Bach sur un lecteur cd que je lui avais offert il y a quelques années déjà.. Elle a reçu la visite d'un aumônier.

Mais à présent qu'elle va mieux, je remarque que je reste le seul à persister dans des visites régulières. Invité par ma soeur aînée à participer dimanche prochain à un office oecuménique à Bruxelles, j'ai décliné, ce qui me vaut d'être un peu plus isolé (c'est du moins ce que je ressens). Cependant, seul à ma table, j'ai été appelé par une résidente de la maison de repos : elle est la sœur du "Préfet des Études" , l'Abbé Marchand, au Collège Notre-Dame de Tournai. Les Jésuites sont des éducateurs sévères, mais ils m'ont appris surtout à "faire face" et cette grâce me permet de passer au-delà de tout jugement : celui dont je vais l'objet tout comme celui que je serais tenté d'exercer. Donc : tout demeure grâce....

---------------------

HOMMAGE à Monsieur le Supérieur, lors de ses funérailles.

C’est un homme de conviction et de caractère qui nous a quittés à l’aube de ce dimanche 26 février. Au terme d’une longue vie riche et généreuse, mais touché depuis peu par la maladie, il s’était préparé à la rencontre avec son Seigneur.
Mercredi dernier, lors de ma visite, il m’avait confié sans inquiétude : «C’est la fin, je le sens bien, je m’en remets à la Providence».
Et en ce jour où nous l’accompagnons dans ce face à face avec son Dieu, je voudrais lui rendre hommage pour les 27 années qu’il a passées au service du Collège Notre-Dame.

Ordonné prêtre en 1946, il fut d’abord, pendant 13 ans, professeur à l’institut Saint-Joseph de La Louvière.
C’est en 1959 qu’il arriva au Collège NotreDame pour exercer les fonctions de préfet de discipline : comme tel, il fut un guide sûr, écouté
et respecté ; car s’il était exigeant, il restait foncièrement
juste.

Quelques années plus tard, c’est-à-dire en 1978, Mgr Himmer lui confia la mission de diriger le Collège Notre-Dame et il assuma cette tâche
jusqu’en 1986. En plus de la gestion quotidienne de l’établissement, il dut, en début de mandat, négocier le passage à l’enseignement rénové tout en veillant à l’épanouissement des professeurs et des élèves.

Quelque 3 ans plus tard, c’est-à-dire en 1981, il se préoccupa du passage à la mixité : opération délicate s’il en est dans un collège de garçons depuis sa fondation en 1839. Dans cette mission nouvelle de Supérieur, tous ceux qui l’ont connu ont pu apprécier son esprit
d’initiative, sa disponibilité et ses compétences. Il travailla avec générosité, abnégation et efficacité. Homme de Dieu, il attachait avant tout de l’importance à ce que soit révélé au sein du Collège, la présence mystérieuse du Christ afin que chacun et chacune, à son niveau, puisse le découvrir et en vivre, évitant ainsi de situer simplement et uniquement sur un plan humain.

Attaché à son école, il le resta jusqu’au bout puisqu’il nous faisait l’honneur d’être présent à chaque réunion d’Anciens à la mi-novembre. Et
aussi longtemps que sa santé lui a permis, il acceptait volontiers de célébrer la messe des Anciens. Ainsi en fut-il encore en novembre 2010 où il a concélébré avec le vicaire général Olivier Frölich ici présent, t, lui-même ancien du Collège Notre-Dame.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8512
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Hospitalisation de ma mère Léa

Message non lupar PaxetBonum » ven. 03 févr. 2017, 22:44

Deo Gratias !
Très heureux pour vous Etienne Lorant.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1495
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Hospitalisation de ma mère Léa

Message non lupar Trinité » sam. 04 févr. 2017, 1:45

Très heureux également Etienne Lorant !
J'ai vécu si près de ma maman pendant les dernières années de sa vie... Comme je vous comprends!

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7417
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Hospitalisation de ma mère Léa

Message non lupar Cinci » sam. 04 févr. 2017, 4:23

C'est une joie! Ce temps prolongé qui permet la communication. Alléluiah!

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12645
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Hospitalisation de ma mère Léa

Message non lupar etienne lorant » sam. 04 févr. 2017, 18:51

Bonne nouvelle : maman Léa quittera la chambre de la clinique ce prochain lundi dans la matinée. Et seconde bonne nouvelle : le directeur de la maison de repos qu'elle va retrouver, a été "remercié" Combien de fois mes sœurs et moi l'avions-nous, en vain, demandé de la déplacer du troisième étage (où résident les personnes "désorientées" ? Ma mère a les genoux bloqués, c'est un grand handicap, mais est-ce une raison pour la laisser toute une journée (sauf les repas) au milieu d'un groupe de personnes très désorientées et qui poussent des hurlements chacun(e) à leur tour ?

Pour le reste, ma mère est enchantée du parc qui entoure le bâtiment. En été, je pousse sa chaise jusqu'au balcon du premier étage, où elle peut rester plus d'une heure à contempler les arbres et donner le nom des oiseaux qui nichent au printemps ?

Lorsque je l'ai quittée, ce samedi, elle a reçu une nouvelle bénédiction de la main du père Maurice, aumônier de la clinique.
Je suis donc très heureux de vous faire part de ces bonnes nouvelles et vous remercie, toutes et tous, pour vos prières !

Etienne
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3428
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Hospitalisation de ma mère Léa

Message non lupar Kerniou » sam. 04 févr. 2017, 20:14

Merci de nous faire partager la nouvelle. Votre mère est étonnante dans sa capacité de vivre dans le monde qui l'entoure.
Que Dieu l'entoure toujours de sa grâce.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1495
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Hospitalisation de ma mère Léa

Message non lupar Trinité » sam. 04 févr. 2017, 23:07

Mon cher Etienne Lorant!
Je ne sais que trop comment se passe les séjours dans les maisons de retraites ,pour les avoir fréquentées pendant de longues années et encore maintenant ,pour une personne qui était très proche de ma maman...
La promiscuité est terrible ,malheureusement ils n'ont pas les moyens de gérer les malades en fonction de leurs niveaux d'incapacité et surtout...de compréhension de leur état!
Malheureusement ce phénomène est terrible pour les résidents... je ne veux pas vous inquiétez outre mesure ,vous êtes près d'elle et
conscient de ces choses là ,que vous saurez gérés ... ;)

Courage Etienne!
Je suis de tout coeur avec vous! :coeur:

Je prierai pour vous deux ce soir!

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12645
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Hospitalisation de ma mère Léa

Message non lupar etienne lorant » lun. 06 févr. 2017, 17:43

En fait, je dois reconnaître que le jour où ma mère a voulu intégrer cette maison de repos, je n'ai pas voulu y aller (mes sœurs) m'ont remplacé avantageusement - d'autant que je songeais déjà aux travaux à effectuer dans cette maison des années 20 : il ne se passe pas une année sans un "chantier" nécessaire. Cette année, il faut renouveler la couche d'isolant d'une plateforme située au-dessus de la pièce de séjour... mais ensuite, lorsque je l'ai vue en train contempler les arbres du parc, j'ai changé d'idée ! Car ma mère, toute handicapée quelle est par l’arthrose,
a toujours contempler la nature - elle reconnaît chaque arbre, chaque fleur, mais encore : les oiseaux et leurs nids, les migrations, etc.

Bref, retrouver la maison de repos, aujourd'hui, c'était rentrer "à la maison"... Elle souriait jusqu'aux oreilles ! :>

Je suis revenu à la boutique pour rapporter simplement ce sourire "impossible" et pourtant !!!
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3428
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Hospitalisation de ma mère Léa

Message non lupar Kerniou » mar. 07 févr. 2017, 4:11

Merci de cette "bonne" nouvelle !
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12645
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Hospitalisation de ma mère Léa

Message non lupar etienne lorant » ven. 10 févr. 2017, 17:39

De retour à la maison de repos, Léa a de nouveau pris ses repas dans la salle de restaurant avec les autres résidents. Cependant, ce midi, je l'ai trouvée nerveuse, tendue, exaspérée... Comme souvent auparavant, j'ai fait remarquer aux serveuses que son potage lui avait été, une fois de plus, servi trop tard - comme c'est courant - pratiquement en même temps que le plat principal. Je me suis focalisé sur ce point du service, mais le dialogue avec une des serveuses, n'a pas rassuré Léa.

D'une manière extraordinaire, les traits tirés, exaspérée, elle avait tout l'air de vouloir s'excuser de ce "quelque chose qui ne va pas" ... Néanmoins, avec l'hospitalisation, j'ai appris qu'il faut être patient pour apprendre ce qu'il faudrait faire et ce qui serait le mieux...

De nouveau saisi par un souci, j'ai prié mentalement pour savoir ce que je pourrais faire. C'est étonnant comme la réponse, aussitôt, m'a paru évidente ! Il m'a suffi de dire : "Ne serais-tu pas mieux si tu prenais ton repas à l'étage ? Tout te serait servi au bon moment et sans effort (cet - effort consistant pour elle à se tenir parfaite devant tous les autres résidents). Elle n'y parvenait pas et c'est cela qui la troublait le plus.

J'ai été inspiré sur le moment même : "Est-ce que tu serais soulagée si tu prenais ton repas à l'étage, avec tes voisines ?"

Son sourire est revenu aussitôt. C'est bien cela qu'elle désire désormais et ce que désire son cœur est passé de son esprit au mien. J'en suis encore tout ému : est-ce donc si simple ?

Apparemment, c'est tout à fait cela, car lorsque je lui ai proposé le repas à son étage, ah, ce sourire revenu !

Du reste - et c'est un autre signe : l'infirmière principale, à l’étage où réside ma mère, m' a répondu : "C'est bien ce qu'elle m'avait demandé, mais elle ne voulait blesser personne pour son propre confort... ["/i]

Merci au Seigneur pour tout ce qui passe d'un cœur à un autre lorsqu'ils désirent ce qui est le mieux....
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12645
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Hospitalisation de ma mère Léa

Message non lupar etienne lorant » dim. 12 févr. 2017, 16:44

Ma mère prend donc ses repas à l'étage où elle réside. De ce fait, le directeur de la maison de repos ne me permet plus de prendre mon propre repas au rez-de-chaussée où se situe le restaurant. J'y ai noué des amitiés, mais je dois y renoncer. Il serait "inadmissible" que je paie tarif réduit du fait que Léa prend désormais ses repas à l'étage. J'ignore complètement comment ils calculent leurs prix, mais soit, je n'ai fait aucune remarque. Il me reste le droit de visite - autrement j'aurais déjà porté plainte en urgence.

Elle est très affaiblie désormais, mais toujours volontaire: je l'ai trouvée ce matin en train de déjeuner, mais j'ai dû lui retirer de la bouche la serviette de papier qu'elle était en train de mâchonner à la place de son pain... Pas facile de vivre çà.. Une toute jeune assistante (en stage) a souri avec ironie ... du moins jusqu'au moment où je lui ai raconté l'histoire de la pierre qu'on a jeté en l'air, sans savoir sur quelle tête elle retombera. Cette remarque l'a rendue pensive et lui a effacé son sourire narquois...

Puisse Le Seigneur me donner la force pour vivre toutes ces choses. Léa est proche du Royaume. Merci de prier pour ceux qui vont continuer de lutter dans un monde qui se détourne de l'Amour !!!!
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1495
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Hospitalisation de ma mère Léa

Message non lupar Trinité » dim. 12 févr. 2017, 20:13

Bien sur Etienne!

Je prie pour vous et votre maman!

J'aimerai bien connaître cette histoire de la pierre?

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3428
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Hospitalisation de ma mère Léa

Message non lupar Kerniou » lun. 13 févr. 2017, 12:51

Votre maman, Etienne, est un exemple de vie ... Dieu la bénisse !
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

nad
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1124
Inscription : ven. 24 sept. 2010, 23:09

Re: Hospitalisation de ma mère Léa

Message non lupar nad » mar. 14 févr. 2017, 21:54

Merci Etienne pour ces partages.
Merci à votre maman de laisser autant passer sa beauté d'âme dans sa faiblesse. Merci à vous pour la tendresse et l'amour que vous lui témoignez et la conversion que vous suscitez ainsi autour de vous.
Merci de choisir de vivre au quotidien la phrase "Ce que vous faites au plus petit d'entre les miens...."

Dieu vous bénisse tous les deux!
Marie veille sur vous
udp

nad
"Reste avec nous, car le soir vient et déjà le jour baisse". Et Il resta avec eux. Luc 24, 29
« La parole de Dieu est première dans la mission, non seulement elle est antérieure au sacrement, mais il nous faut croire qu'elle est antérieure à l'annonce proprement dite faite par le disciple qui lui-même est d'ordre sacramentel. » p Christian de Chergé

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12645
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Hospitalisation de ma mère Léa

Message non lupar etienne lorant » dim. 03 déc. 2017, 22:36

Cette fois, en ce nouvel hiver, j'ai pu intervenir à temps pour que ne se reproduise pas le" scénario de l'an dernier. Ce week-end, tandis qu'aucun médecin ne se serait déplacé (si ce n'est en retard), j'ai pu apporter à mère un sirop destiné à dissoudre les mucosités et dégager les voies respiratoires. Et d'après elle, ce fut "juste à temps". .. Après quoi, j’ai eu une petite altercation avec la ( nouvelle) responsable de l'étage, qui ne croyait pas un mot des recommandations. Heureusement, une autre infirmière est venue témoigner de ce qui s'était passé l'an dernier (trois semaines d'hospitalisation avant qu'elle ressorte d'un demi coma.

Les pharmacies ferment le week-end, mais il me restait un sirop en vente libre (sans prescription médicale) avec lequel je m'étais soigné. Elle s'est sentie mieux et dès ce lundi, le médecin lui rendra visite... Bref, il s'en est fallu de peu, cette fois-ci. ... Pour ce qui est de moi, j'ai cessé mon activité de bouquiniste - contraint et forcé (pas question d'acheter un local solitaire à deux ans de la pension... Mon nouveau statut: "demandeur d'emploi," indemnisé après une année de "state d'attente" ... Fort déprimé au début, je fais face à la dépression avec quelques insomnies, quelques médicaments, et de nouvelles disciplines personnelles pour vivre mieux en 2018. Une fois encore, la rencontre de chaque jour avec la Liturgie - toujours aussi "passionnante" - me permet de continuer à "marcher sur les "eaux du lac" ...

Dure époque : cette année en Belgique on note une hausse de 56 % de morts chez les "SDF" nationaux... De nombreux de mes concitoyens voteront très à gauche cette année...Etienne
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )


Revenir vers « Intentions de prières »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités