La situation politique en Espagne

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 515
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Marinaleda, un village en utopie

Message non lupar Wazabi » mer. 09 sept. 2015, 11:54

Diffusé sur France 2 le samedi 23 mars 2013 à 13:15 - Durée : 39 min.

Ce deuxième volet de la série "Carnet d'utopies" nous emmène en Espagne, à Marinaleda, petit village d'Andalousie qui développe depuis des années un système social et politique à contre-courant du modèle prédominant.
Un document signé Michel Mompontet, Antoine Morel et Mathilde Rougeron.
https://www.youtube.com/watch?v=UkLbnLpHl-8

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12626
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Espagne : manifestation indépendantiste

Message non lupar etienne lorant » sam. 12 sept. 2015, 17:40

C’est aux cris d’« Independència ! », qu’à 17 h 14 précise a commencé vendredi 11 septembre la « Diada », la « journée nationale de la Catalogne », en référence au 11 septembre 1714, la prise de Barcelone par les troupes franco-espagnoles du roi Philippe V. Selon la police locale, près de 1,4 million de personnes ont pris part à la manifestation, qui s’étirait en fin d’après-midi sur 5 kilomètres d’une artère du nord de Barcelone. Le gouvernement espagnol estimait lui qu’ils n’étaient que 500 000.

La manifestation, qui avait déjà rassemblé plus d’un million de personnes en 2014, malgré une polémique sur les chiffres entre la préfecture et la mairie, revêt cette année une dimension particulièrement politisée et sécessionniste, avant le scrutin des régionales, le 27 septembre. Elle doit exprimer « la volonté sans équivoque d’obtenir un Parlement catalan de majorité indépendantiste », résume Jordi Sanchez, président de l’une des associations citoyennes qui l’organisent, l’Assemblée nationale catalane (ANC). « Nous ne demandons pas la lune, a martelé pour sa part le président de l’exécutif catalan, Artur Mas, devant la presse internationale. Nous aspirons à ce que la plupart des nations européennes ont déjà, c’est-à-dire un Etat. »

http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... 6_3214.htm
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12626
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: La situation en Espagne

Message non lupar etienne lorant » mer. 30 sept. 2015, 16:22

Le parti de gauche radicale espagnol Podemos a présenté ses propositions économiques au Fonds monétaire international (FMI) vendredi 5 juin, dans le cadre d’une série de rencontres avec des formations politiques espagnoles organisées à la demande du FMI.

La secrétaire d’analyse politique et sociale Carolina Bescansa et le responsable des affaires économiques au sein du conseil citoyen (l’organe dirigeant du parti) ont notamment participé à cette réunion « pour exposer les propositions économiques » de Podemos, précise la jeune formation antilibérale dans un communiqué.

La formation, qui a souvent dénoncé la toute puissance de la troïka formée par le FMI, la Banque centrale européenne et la Commission européenne qui impose des mesures d’austérité en échange de son aide financière, avait un temps envisagé d’exiger une renégociation de la dette espagnole en cas d’arrivée au pouvoir.

Interrogé sur la question, Pablo Iglesias, son dirigeant, a récemment refusé de se prononcer, indiquant simplement que cette question dépendrait du niveau de croissance et d’emploi en Espagne.

Note personnelle : il se confirme que la Grèce comme l'Espagne forment déjà deux "fissures" dans "l'Union" européenne... en attendant d'autres défis ...

http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... _3214.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12626
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Espagne : coup de filet anti-pédophiles

Message non lupar etienne lorant » sam. 17 oct. 2015, 14:06

La police espagnole a annoncé samedi avoir mené une vaste opération contre la pédopornographie, en interpellant à travers le pays 81 hommes soupçonnés d'avoir échangé sur Internet des photos et vidéos pornographiques impliquant des mineurs. Parmi les interpellés – tous des hommes – figurent "deux mineurs et deux personnes avec un handicap mental", a précisé la direction de la police nationale.

Selon son communiqué, les 81 hommes "ont été arrêtés dans 28 provinces pour avoir échangé à travers les réseaux P2P ("peer-to-peer" ou pair à pair, NDLR) sur Internet des vidéos et photographies sexuelles impliquant des mineurs". "Certaines images saisies par les agents sont d'une extrême dureté et relèvent du sadisme et de la bestialité", selon le communiqué.
Une année d'enquêtes

Quelque 300 agents ont participé au coup de filet et aux perquisitions aux domiciles des personnes interpellées. Y ont été saisis disques durs, ordinateurs, clefs USB, tablettes, CD et DVD, téléphones, appareils photo et vidéo.


http://www.lepoint.fr/monde/espagne-vas ... 474_24.php
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12626
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: La situation politique en Espagne

Message non lupar etienne lorant » jeu. 29 oct. 2015, 16:52

La convocation devant la Justice du président catalan Artur Mas pour l'organisation le 9 novembre 2014 d'une « consultation sur l'avenir de la Catalogne » s'est transformée ce 15 octobre 2015 en une manifestation de force indépendantiste. A douze jours de l'ouverture du nouveau parlement catalan, où la majorité des sièges a été attribuée aux indépendantistes, Artur Mas est entrée dans le tribunal accompagné d'une foule agitant des drapeaux catalans et de la plupart des élus séparatistes.
Artur Mas en victime

A sa sortie, il a pu se présenter comme un martyr de la démocratie catalane face à une justice espagnole aveugle. « Il existe des institutions qui considèrent que laisser les gens voter est un crime », a-t-il proclamé avant d'endosser la « responsabilité politique » du 9 novembre, tout en rejetant sa responsabilité juridique. C'est donc un positionnement de héros démocratique qu'a pu adopter Artur Mas avant que ne s'engage lors de l'ouverture du parlement un bras de fer avec Madrid. Et il faut bien reconnaître que la justice espagnole a beaucoup concouru à ce résultat. Car cette convocation est une erreur à trois titres au moins.

http://www.latribune.fr/economie/union- ... 13941.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12626
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: La situation politique en Espagne

Message non lupar etienne lorant » lun. 21 déc. 2015, 16:55

L’Espagne sans gouvernement ?

Le Parti socialiste et le parti de gauche radicale Podemos ont annoncé lundi qu’ils voteraient contre l’investiture d’un gouvernement espagnol formé par le conservateur sortant Mariano Rajoy, compliquant sa reconduction.

«Le PSOE va voter non au Parti populaire et à Rajoy», a déclaré le secrétaire d’organisation du Parti socialiste espagnol, Cesar Luena, deuxième force politique, avec 22% des suffrages et 90 sièges.

«Podemos ne permettra d’aucune manière un gouvernement du PP», a de son côté déclaré Pablo Iglesias, dirigeant de cette formation de gauche radicale, arrivée troisième avec 20,6 % des voix et disposant avec ses alliés de 69 sièges à la chambre des députés.

Le parti libéral Ciudadanos ayant déjà annoncé qu’il s’abstiendrait, M. Rajoy n’aurait ainsi pas les voix pour être investi.

La Constitution prévoit que le roi désigne, après consultations, un candidat chargé de former un cabinet qui doit être investi par la chambre. Pour ce faire, il doit obtenir la majorité absolue des sièges, 176 sur 350. En cas d’échec, l’investiture est possible à la majorité simple, que Mariano Rajoy n’obtiendrait pas.

http://www.liberation.fr/planete/2015/1 ... oy_1422191
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12626
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Fissures de l'UE : Le Roi contraint de signer...

Message non lupar etienne lorant » mar. 12 janv. 2016, 18:20

Le roi Felipe VI, qui incarne l'unité du pays, a sans doute signé un des décrets les plus déchirants de son règne :

Puigdemont devait prendre mardi soir ses fonctions de nouveau président de l'exécutif de Catalogne, avec une feuille de route claire: mettre en place les institutions nécessaires à l'indépendance de la région la plus riche d'Espagne.

Le roi Felipe VI, qui incarne l'unité du pays, a sans doute signé un des décrets les plus déchirants de son règne commencé en 2014: dans le texte paru mardi au journal officiel, il nomme "président de la Generalitat (gouvernement catalan) Carles Puigdemont i Casamajo, élu par le Parlement de Catalogne lors de sa session du 10 janvier".

Ex-maire de Gérone (nord-est), ce journaliste de 53 ans ouvertement républicain avait salué, dimanche, son investiture au parlement d'un "vive la Catalogne libre" qui résume son programme.

Mardi à 19h00 locales (18h00 GMT), le président catalan sortant Artur Mas devait passer le relais à M. Puigdemont après cinq années au pouvoir au cours desquelles ses relations avec Madrid s'étaient de plus en plus tendues.

Depuis leur victoire aux élections du 27 septembre en Catalogne, les indépendantistes - pour la première fois majoritaires au Parlement régional - se déchiraient sur l'identité du président de leur gouvernement. Les plus à gauche, les dix députés de la Candidature d'unité populaire (CUP), refusaient obstinément d'investir le président sortant Artur Mas, à qui ils reprochent notamment ses mesures d'austérité.

Samedi, Artur Mas a finalement accepté de s'effacer pour préserver le grand projet de son camp, résumé dans une résolution parlementaire en neuf points adoptée le 9 novembre: mener la région vers l'indépendance en 2017 au plus tard, en suivant une feuille de route qui prévoit que le parlement n'est pas soumis aux institutions espagnoles.

http://www.afp.com/fr/info/en-catalogne ... -fonctions
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 515
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Espagne : indépendantisme

Message non lupar Wazabi » sam. 16 janv. 2016, 14:26

Europrégions, dislocation des nations, infos sur l'état dramatique de l'Espagne :

à 39:20 : https://www.youtube.com/watch?v=3OzGE5Kjalk

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12626
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: La situation politique en Espagne

Message non lupar etienne lorant » ven. 29 janv. 2016, 16:48

Les séparatistes catalans ont réussi à former un gouvernement après le retrait d'Artur Mas.


Le «procès», le nom catalan désignant le processus devant mener à la sécession avec l’Espagne (et qui donne de l’urticaire à Madrid), rebondit à la surprise générale. Donné pour mort, sa résurrection s’est produite samedi grâce au «sacrifice» du messianique leader Artur Mas qui, fin 2012, avait entamé le bras de fer avec Madrid dans le but de «rompre tous les liens avec le reste de l’Espagne». Aux dernières régionales, en septembre 2015, sa liste séparatiste avait emporté le scrutin, mais sans majorité absolue. Pour l’obtenir, il fallait absolument le soutien des dix députés du mouvement d’extrême gauche anticapitaliste de la CUP, mais ce dernier refusait obstinément d’appuyer l’investiture d’Artur Mas, un libéral de centre-droit qui depuis trois ans a appliqué des remèdes de cheval pour juguler le déficit public et obéir aux injonctions de Bruxelles.

Le «salut» des séparatistes a été obtenu in extremis, au terme de négociations interminables entre les membres de la coalition disparate. Comment ? Samedi, Artur Mas a (enfin) accepté de ne pas être le chef de file, et le choix s’est reporté sur une personnalité qui rassemble davantage : Carles Puigdemont, 54 ans, maire de Gérone et président de l’association des municipalités pro-Indépendance, l’AMI.

Linguiste de formation, ancien rédacteur en chef du journal souverainiste El Punt, Puigdemont s’est fait connaître pour son radicalisme anti-espagnol et pour sa «disposition pleine et entière à proclamer l’Etat catalan libre et souverain». Il fut un des plus actifs artisans de la résolution d’indépendance approuvée le 9 novembre dernier par le parlement autonome à Barcelone – même si cette résolution a été ensuite invalidée par le Tribunal constitutionnel, à Madrid.

http://www.liberation.fr/planete/2016/0 ... ce_1425468
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12626
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Catalogne : le chemin de l'indépendance

Message non lupar etienne lorant » mar. 02 févr. 2016, 18:23

Le nouveau dirigeant de Catalogne, Carles Puigdemont, a annoncé vendredi 15 janvier que son gouvernement ne déclarerait pas unilatéralement l’indépendance de la région. Dans un entretien accordé jeudi à la chaîne de télévision catalane TV3, Carles Puigdemont a semblé admettre que ce projet était irréaliste. « Disposons-nous d’une puissance suffisante pour déclarer l’indépendance de la Catalogne avec ce Parlement ? Pas encore », a-t-il dit.

Carles Puigdemont a pris mardi ses fonctions de président de région à la tête de la coalition Junts pel Si (« Ensemble pour le oui », en catalan) qui réunit plusieurs formations indépendantistes. Lors de la campagne électorale, les indépendantistes avaient dévoilé une feuille de route censée mener la Catalogne à l’indépendance en dix-huit mois.

http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... _3214.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12626
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: La situation politique en Espagne

Message non lupar etienne lorant » lun. 22 févr. 2016, 19:01

La Catalogne s’est finalement choisi un président. Deux heures avant l’expiration du délai imparti aux parlementaires catalans, ces derniers ont élu, dimanche 10 janvier par 70 voix pour et 63 contre Carles Puigdemont, 53 ans, pour les amener vers la sécession.

(...)

La majorité séparatiste – de droite, de gauche et d’extrême gauche – est censée amener la Catalogne à se séparer de l’Espagne en 2017 au plus tard. Le 9 novembre, les députés indépendantistes ont adopté une résolution annonçant le lancement du processus d’indépendance, annulée quelques semaines plus tard par la Cour constitutionnelle espagnole.


http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... ment_48445
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12626
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: La situation politique en Espagne

Message non lupar etienne lorant » jeu. 07 juil. 2016, 18:31

La Commission européenne a déclaré, jeudi, l'Espagne et le Portugal en dérapage budgétaire, renvoyant aux ministres des Finances de l'UE le soin de se prononcer sur le déclenchement d'une procédure de sanction, ce qui serait une première.

La Commission européenne a ouvert, jeudi 7 juillet, une procédure pour déficit excessif contre l'Espagne et le Portugal, qui risquent de se voir infliger des amendes avant la fin du mois de juillet.
Ces deux pays ont affiché en 2014 et 2015 des déficits publics supérieurs à la limite autorisée de 3 % de leur produit intérieur brut (PIB) et ne les ont pas réduits au rythme nécessaire, a estimé l'exécutif européen.
L'Espagne et le Portugal risquent désormais la suspension de leur accès aux fonds européens s'ils ne parviennent pas à prouver que leur situation budgétaire résulte de "circonstances économiques exceptionnelles". Les règles européennes prévoient en outre des amendes pouvant atteindre 0,2 % du PIB pour les pays de la zone euro qui ne résorbent pas leurs déficits excessifs. De telles sanctions n'ont jamais été appliquées jusqu'à présent.

Les ministres des Finances de l'UE se prononceront sur cette recommandation de la Commission lors de leur réunion prévue le 12 juillet, a annoncé une porte-parole de la présidence slovaque de l'UE. "Je fais confiance aux ministres des Finances de l'UE pour qu'ils confirment bientôt notre évaluation", a déclaré le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici.

Note personnelle : La Catalogne ne s'est jamais reconnue comme appartenant à l'Espagne. Quant au Portugal, c'est un des pays d'Europe parmi les plus pauvres dont il "eût fallu" se préoccuper il y a bien des années, bien avant le projet de l'Union Européenne

FRANCE 24 - France 24 - jeudi 7 juillet 2016[
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 515
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Le séparatisme catalan en perte de vitesse…

Message non lupar Wazabi » lun. 19 sept. 2016, 12:57

Infos intéressantes sur la passivité du gouvernement Français...
Ces dernières années, avec l’arrivée au pouvoir d’hommes politiques séparatistes, ce jour de fête s’est transformé en vitrine de la propagande indépendantiste, avec l’organisation de manifestations dans le centre de la ville. Grassement subventionnées (alors que le système sanitaire et éducatif catalan, financé par la Généralité[3], subit des coupes drastiques), ces marches ont été depuis 2012 l’occasion pour Artur Mas, puis pour son successeur à la tête de la région depuis janvier 2016, Carles Puigdemont, de peser dans le rapport de force avec l’État central espagnol. Carles Puigdemont, pas plus que son prédécesseur, n’a lésiné sur les moyens mis en place : drapeaux, banderoles, autobus affrétés aux quatre coins de la région, subsides à diverses associations séparatistes, etc
.

Suite : https://www.upr.fr/actualite/europe/les ... me-catalan

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12626
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Un blog du journal "Le Monde" au sujet de la Catalogne

Message non lupar etienne lorant » sam. 16 sept. 2017, 14:33

Voici un lien qui permet de suivre l'évolution des relations entre Madrid et la Catalogne:

http://catalanindependance.blog.lemonde.fr/
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12626
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: La situation politique en Espagne

Message non lupar etienne lorant » sam. 30 sept. 2017, 19:28

L'Etat espagnol a fermé le système électronique de comptage des voix en Catalogne afin de compromettre encore un peu plus le référendum sur l'indépendance prévu demain/dimanche 1er octobre dans cette région du nord-est de l'Espagne, mais considéré comme anticonstitutionnel par Madrid.

Madrid est en train de déployer tous les moyens mis à sa disposition pour éviter ce scrutin. Ces derniers jours, les autorités centrales ont saisi au moins 12 millions de bulletins de vote papier et des millions d'affiches et de dépliants électoraux. De nombreux sites internet ont également été fermés.

Plus de 4.000 agents de la Guardia Civil et de la police nationale ont été déployés en Catalogne et les forces de sécurité ont posé des scellés sur des milliers de bureaux de vote.

Source AFp

Ah, la démocratie à l'oeuvre dans la merveilleuse Union Européenne ! Mais quel sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes ?
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )


Revenir vers « Politique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités