Religions interdisant la magie ou le fantastique

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Avatar de l’utilisateur
amelie
Barbarus
Barbarus

Religions interdisant la magie ou le fantastique

Message non lu par amelie » ven. 06 juin 2014, 11:20

Bonjour,
J'ai appris que certaines religions interdisaient de lire ou regarder tout livre ou film fantastique ou comportant de la magie comme Harry Potter, Twilight... Est-ce que vous pouvez me donner les noms de ces religions, si vous plaît.
Merci d'avance.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11007
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: religion interdisant la magie ou llefantastique

Message non lu par Fée Violine » ven. 06 juin 2014, 19:41

Bonjour Amélie,

sur ce forum, nous ne connaissons pas toutes les religions qui existent, nous connaissons surtout la religion chrétienne, qui n'interdit pas ce genre de livres ou de films.
Sur Harry Potter, les chrétiens ne sont pas d'accord. Moi, j'ai lu le premier Harry Potter, qui m'a plutôt ennuyée, mais d'autres personnes aiment beaucoup.
Quant à Twilight, le peu que j'en sais ne me donne pas envie d'essayer. Mais ce n'est pas une question de religion, c'est surtout une question de goût.

Ce qui est vrai, par contre, c'est que la religion chrétienne et la religion juive interdisent de pratiquer la magie. Mais c'est très différent !

Avatar de l’utilisateur
cath1250
Censor
Censor
Messages : 166
Inscription : mar. 15 févr. 2011, 9:47
Localisation : belgique

Re: religion interdisant la magie ou llefantastique

Message non lu par cath1250 » dim. 08 juin 2014, 13:55

j'ai fréquenté durant quelques mois une église évangélique (et donc chrétienne) et leurs adeptes interdisaient à leurs enfants de voir ce genre de films et de lire les livres, au prétexte que c'était diabolique et susceptible "d'ouvrir des portes" aux esprits malfaisants.... et donc... risque d'être possédé. Donc, si , il y a des "mouvements chrétiens" qui interdisent cela... mais c'est du cas par cas, on ne peut le savoir qu'en franchissant le seuil de ces églises là. au risque de se voir endoctriner si vous êtes dans une période de fragilité
Quand je parlerais les langues des hommes et celles des anges, si je n'ai pas l'amour je ne suis qu'une pièce de bronze qui résonne, qu'une cymbale qui retentit...
...L'amour est patient ; l'amour est plein de bonté. L'amour n'est point envieux ; il n'est pas présomptueux, il ne s'enfle pas d'orgueil. Il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s'aigrit pas ; il ne soupçonne point le mal. Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il met sa joie dans la vérité. Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout....

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3403
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: religion interdisant la magie ou llefantastique

Message non lu par Héraclius » dim. 08 juin 2014, 18:29

C'est un peu le genre d'exemple qu'on ressort à toutes les sauces, mais il est amusant de savoir que le père de la "Fantasy" médiévale, Tolkien, était catholique et a écrit le Seigneur des Anneaux dans une perspective chrétienne.

Et oui, ce genre de comportement ne m'étonne pas de la part des évangéliques... :zut:


Héraclius -
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2396
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: religion interdisant la magie ou llefantastique

Message non lu par poche » lun. 09 juin 2014, 6:57

Vous pouvez regarder ou de lire presque tout ce que vous voulez si vous pouvez discerner la différence entre la fiction et la vie réelle.

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 502
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: Religions interdisant la magie ou le fantastique

Message non lu par Lys_Sul » mar. 10 juin 2014, 23:04

http://fr.wikipedia.org/wiki/Controvers ... rry_Potter

Le lien est un exemple pour votre question, le problème reste de savoir si les personnes qui lisent un livre ou autres savent faire la distinction entre le réel et l’irréel comme Poche l'a écrit. Mais voila si certaines religions sont critiques envers des œuvres fantastiques c'est pour éviter que des personnes fassent des grosses bêtises par superstition comme cela:

Exemple : http://www.lefigaro.fr/international/20 ... iction.php

http://www.directmatin.fr/monde/2014-06 ... ion-681160

Interdire n'est pas la solution mais plutôt informer avec des arguments si cela est dangereux ou non. :)
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

Lolo62
Censor
Censor
Messages : 83
Inscription : dim. 13 avr. 2014, 9:16

Re: Religions interdisant la magie ou le fantastique

Message non lu par Lolo62 » jeu. 05 nov. 2015, 23:14

Donc j'ai le droit de lire des livres fantastiques? A ce que j'ai compris en lisant ce poste ce poste répond a ma question :oui:

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3403
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Religions interdisant la magie ou le fantastique

Message non lu par Héraclius » ven. 06 nov. 2015, 0:05

Lolo62 a écrit :Donc j'ai le droit de lire des livres fantastiques? A ce que j'ai compris en lisant ce poste ce poste répond a ma question :oui:
Oui, nous en avons le droit !

Maintenant, cela ne veux pas dire qu'il faut lire n'importe quoi ou n'importe comment. Par exemple, dans un genre beaucoup plus sérieux que Harry Potter, la série A la Croisée des Mondes de Pullman est clairement un livre anti-religieux, qui critique l'Eglise et la croyance en Dieu. Est-ce que on peut le lire pour autant ? Oui. Mais il faut être conscient de ce qu'on lit et des motivations de l'auteur.
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Lolo62
Censor
Censor
Messages : 83
Inscription : dim. 13 avr. 2014, 9:16

Re: Religions interdisant la magie ou le fantastique

Message non lu par Lolo62 » ven. 06 nov. 2015, 10:56

Okay merci :)

xTheo
Ædilis
Ædilis
Messages : 41
Inscription : ven. 01 mai 2015, 5:59

Re: Religions interdisant la magie ou le fantastique

Message non lu par xTheo » jeu. 12 nov. 2015, 9:51

amelie a écrit :Bonjour j'ai appris que certaines religions interdisaient de lire ou regarder tout livre ou film fantastique ou comportant de la magie comme harry potter, Twilight...
Est ce que vous pouvez me donner les noms de ces religions si vous plaît.
Merci d'avance
Bonjour Amelie

Ma réponse ne vous caressera pas dans le sens du poil certainement mais c'est un devoir en tant que Catholique.
Je pense humblement que les réponses des intervenants qui disent que cela est autorisé vous induisent en erreur.
Nos réponses doivent se faire sur la base et à la lumière de l’Écriture Sainte, du Canon de l’Église et des Écrits Apostoliques et non selon nos interprétations personnelles.

Nous Catholiques n'avons pas le droit de lire ou de regarder avec plaisir ce que l’Église nous interdit de faire.
Si l’Église défend de pratiquer la magie, comment peut-elle autoriser de regarder un film de magie? Ce serait illogique d'autoriser de regarder ce qu'elle défend de faire et c'est cela que St Cyprien de Carthage explique ci dessous.
les premiers chrétiens étaient défendus d'aller au cirque pour voir les gladiateurs combattre et se faire tuer. Aujourd’hui vous me direz qu'il n'y a plus de gladiateurs de nos temps mais c'est exactement pareil de regarder un film où des êtres humains se font tuer avec tout ce que cela comporte comme plaisir démoniaque des réalisateurs de ces films.

Quel plaisir un Catholique peut-il avoir à regarder un film où l'on fait l'apologie de la magie et de la sorcellerie? Et dans le même temps lire l’Écriture sainte qui défend de telles pratiques? Ne voyez vous pas une contradiction ?

Tout notre Corps doit être utilisé pour la gloire de Dieu. "Ne savez vous pas que vos corps sont les membres du Christ?" (Co 6-14) Et plus loin: "Glorifiez donc Dieu dans votre corps." (Co 6,20)
Lorsque vous utilisez vos yeux pour regarder avec plaisir des films d'horreur ou de magie; lorsque vous utilisez avec plaisir votre langue pour lire des romans de sorcellerie, dites moi quelle gloire Dieu peut retirer de vos yeux ou de votre langue lorsque vous prenez les yeux et la langue du Christ pour faire ce qu'il défend de pratiquer?

Votre conscience même vous parle lorsque vous voyez un film avec du sang giclant partout.
Et si vous n’êtes pas convaincu, je vous prie de répondre à cette question: Comment l’Église peut-elle autoriser de regarder avec plaisir ce qu'elle défend de pratiquer ?

-------St Cyprien de Carthage: SUR LES SPECTACLES-------------------------------
Mais est-il bien vrai que l’Écriture n’ait pas interdit les spectacles? Sans doute elle défend de regarder ce qu’elle défend de faire. Or, elle proscrit l’idolâtrie, mère de tous les jeux, principe de toutes ces fêtes où la vanité et la licence se donnent rendez-vous; elle proscrit donc par cela même tous les genres de spectacles. Est-il, en effet, un spectacle sans idole? un jeu sans sacrifices? un combat qui ne soit pas consacré à un mort? Que fait un chrétien au milieu de ces représentations ? s’il a renoncé à l’idolâtrie, que peut-il dire? s’il est saint, peut-il trouver son plaisir dans des cérémonies coupables? Peut-il approuver des superstitions qui offensent Dieu et y trouver du plaisir?

http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saint ... tacles.htm
-----------------------------------------------------------------------------------

Nos réponses doivent se faire sur la base et à la lumière de l’Écriture Sainte, du Canon de l’Église et des Écrits Apostoliques et non selon nos interprétations personnelles.

xTheo

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11007
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Religions interdisant la magie ou le fantastique

Message non lu par Fée Violine » ven. 13 nov. 2015, 8:21

c'est exactement pareil de regarder un film où des êtres humains se font tuer
C'est assez mon avis. On élimine ainsi la plupart des films !

Cela dit, xThéo, pour les livres et films fantastiques, on peut les considérer juste comme des distractions, sans y croire, ce qui est généralement le cas. Il s'agit de savoir dans quelle mesure on a le droit de se distraire. La réponse à cette question a été variée au fil des siècles, Tertullien proscrivait absolument les spectacles, Savonarole faisait brûler les tableaux et les instruments de musique à Florence, les talibans interdisent la musique... Saint Cyprien, que vous citez, cherche surtout à éliminer ce qui reste de paganisme chez ses ouailles.
De nos jours, on considère qu'un peu de saine distraction est une bonne chose. C'est une question de mesure.

xTheo
Ædilis
Ædilis
Messages : 41
Inscription : ven. 01 mai 2015, 5:59

Re: Religions interdisant la magie ou le fantastique

Message non lu par xTheo » ven. 13 nov. 2015, 9:24

Fée Violine a écrit : C'est assez mon avis. On élimine ainsi la plupart des films !
On elimine donc les films de magie.
Cela dit, xThéo, pour les livres et films fantastiques, on peut les considérer juste comme des distractions, sans y croire, ce qui est généralement le cas.

C'est vous qui le dites. Voici la définition selon Wikipédia de Film fantastique:
-------------------------
Le cinéma fantastique est un genre cinématographique regroupant des films faisant appel au surnaturel, à l'horreur, ou aux monstres. L’intrigue d’un film fantastique se fonde sur des éléments irrationnels, ou irréalistes. Le cinéma fantastique se caractérise par sa grande diversité : il regroupe des œuvres inspirées du merveilleux, des films d'horreur faisant appel au surnaturel, et à l'épouvante, au cauchemar à la folie. Quoi que représentant un genre à part entière, les films de science-fiction se rattachent au genre en mettant en scène des faits considérés comme impossibles, et qui s'accompagnent pour certains d'entre eux, d'horreur et d'épouvante...
-------------------------

Y'a t-il de la distraction à prendre plaisir à voir ou à lire ce qui nous est défendu de pratiquer?
La réponse à cette question a été variée au fil des siècles, Tertullien proscrivait absolument les spectacles, Savonarole faisait brûler les tableaux et les instruments de musique à Florence, les talibans interdisent la musique... Saint Cyprien, que vous
citez, cherche surtout à éliminer ce qui reste de paganisme chez ses ouailles.
Parce que vous pensez que Savonarole et les talibans seraient une contre référence pour nous Catholiques? Qu'ils le fassent c'est leur problème. Nous catholiques nous ne nous en referont pas à eux; nous avons les Écritures, le Canon de l’Église et les Écrits des Pères. Devons nous donc lire des livres et des films qui font l'apologie de ce qui nous est interdit de pratiquer pour ne pas être taxés d’intégristes?

PS: Tertullien (avant de sombrer dans l’hérésie) proscrivait les spectacles pour les mêmes raisons que St Cyprien de Carthage.
http://www.tertullian.org/french/g2_11_ ... aculis.htm
De nos jours, on considère qu'un peu de saine distraction est une bonne chose. C'est une question de mesure.
C'est vrai MAIS sur quelle base jugez vous que telle distraction est saine et telle autre ne l'est pas?
St Paul tout comme St Cyprien réponds à cette question: "Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu."(1 Co 10, 24.31)
Quelle gloire Notre Dieu a t-il à retirer d'une distraction avec un film qui fait l'apologie de la magie, du surnaturel, de l'horreur, du cauchemar, de la folie, de l’épouvante etc...?

"Soyez saints, car je suis saint, moi, l’Éternel, votre Dieu." (Lévitique 19:2) Est ce rechercher la sainteté dans des distractions avec ce genre de films?

---
xTheo

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3403
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Religions interdisant la magie ou le fantastique

Message non lu par Héraclius » ven. 13 nov. 2015, 10:56

La distinction essentielle à faire, c'est que la magie d'un univers de Fantasy n'a rien à voir avec celle de notre réalité. Elle est souvent tenu comme une chose naturelle, une réalité semblable à la présence de l'eau et de l'air, et non le fruit d'un pacte plus ou moins conscient avec les démons. Lorsque Sainte Hildegarde utilisait des pierres énergétiques pour guérir, pratiquait-elle la magie ? Non. Précisément parce qu'elle considérait les energies de ses pierres comme purement naturelle.

Votre citation de St Cyprien est hors-sujet. Ce qui préoccupe Saint Cyprien, c'est que les spectacles sont en son temps systématiquement associé au paganisme ; du théatre au combat de gladiateurs, tout est consacré aux dieux païens.

D'autre part, les films en notre temps sont la plupart du temps inscrits dans un contexte moral. Il y a les gentils, et les méchants. Et plus les méchant sont monstrueux, plus les gentils sont héroïques en les combattant. Le monstres que vous citez sont donc la plupart du temps des antagonistes, et il serait faux de dire que le spectateur se délecte de leur existence ; il se délecte du combat des gentils contre eux.

De la même manière, lorsque vous évoquez les morts dans les films ; rejettez-vous pour autant la mort dans les livres ? Car l'élément essentiel est que la mort est généralement au coeur des processus narratifs, quels qu'ils soient, et y compris au coeur même des hagiograpghies des martyrs. Lorsque le gentil tue, dans un blockbuster américain basique, il le fait pour le plus grand bien, pour combattre le méchant et ses sbires et mettre fin à une oppression. C'est essentiellement différent du combat de gladiateur, qui lui n'a d'autre sens que la violence du combat (et la glorification des dieux païens).


Cela dit, vous avez tout à fait raison de rappeller l'importance du discernement et notamment la nécessité de placer tous les instants de notre existence, y compris ceux de repos, sous le signe de Dieu. Il est évident qu'un certain nombre de films sont condamnables ; plus encore, il faut faire attention à la fréquence des films que l'on regarde. Regarder un film n'a de sens qu'en terme de repos de l'esprit (et à la rigeur, de prétexte à la vie sociale) ; il ne peut en aucun cas être une activité à part entière. Même chose pour les jeux vidéo.


Dieu vous bénisse,


Héraclius -
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11007
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Religions interdisant la magie ou le fantastique

Message non lu par Fée Violine » ven. 13 nov. 2015, 11:54

xTheo a écrit : Parce que vous pensez que Savonarole et les talibans seraient une contre référence pour nous Catholiques?
Savonarole était catholique. Sa cause de béatification est même en cours depuis des siècles (elle n'avance pas beaucoup).

Quand je dis qu'il faut éliminer la plupart des films, c'était de l'ironie. Personnellement, je n'aime pas les films où on tue des gens, ni les histoires fantastiques, et encore moins l'horreur. Mais des tas de gens (surtout les hommes) aiment les films de guerre, qui ne sont pas forcément diaboliques.

Et par ailleurs, vous confondez le fantastique et l'horreur, ce qui est quand même bien différent. Supprimez-vous tous les contes pour enfants, sous prétexte qu'on y croise des fées?

Avatar de l’utilisateur
pierresuzanne
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 636
Inscription : dim. 11 mai 2014, 8:33

Re: Religions interdisant la magie ou le fantastique

Message non lu par pierresuzanne » ven. 13 nov. 2015, 17:07

xTheo a écrit :
Nous Catholiques n'avons pas le droit de lire ou de regarder avec plaisir ce que l’Église nous interdit de faire.
Si l’Église défend de pratiquer la magie, comment peut-elle autoriser de regarder un film de magie? Ce serait illogique d'autoriser de regarder ce qu'elle défend de faire et
les premiers chrétiens étaient défendus d'aller au cirque pour voir les gladiateurs combattre et se faire tuer.

Comment l’Église peut-elle autoriser de regarder avec plaisir ce qu'elle défend de pratiquer ?
Bonjour xThéo.

Votre argumentaire est intéressant,
mais j'ai tendance à penser comme Héraclius.
Comme le disait Saint Paul, " tout est bon, mais tout n'est pas profitable. " (1 Co 10,23).

Sachons discerner en fonction des fruits.

Par ailleurs, n'est-il pas naturel de savoir distinguer la réalité de l'imagination ?
Les jeux du cirque des romains n'avaient rien à voir avec la lecture d'un livre de fantasy.
Lors des jeux du cirque, on mettait réellement à mort des gens, et de plus dans des rituels qui participaient à un culte des idoles.
Lire Harry Potter ce que j'ai fait avec un extrême plaisir, ainsi que le Seigneur des anneaux) ne m'a pas conduit à modifier ma foi et mes pratiques catholiques. Je me verrais mal m'en confesser (!). En fait il s'agit bien d'une conscience personnelle, car je ne parviens pas à voir le péché qu'il y a.

J'ajouterais, un peu par provocation, mais à peine,
que la lecture que les catholiques font de la Bible n'est pas une lecture littérale.
Nous avons accès au sens symbolique et mystique de la Bible et non à la lecture au pied de la lettre.
Comprendre un texte dans son sens intelligent,
sans s'imaginer prisonnier de la lettre d'un texte,
est un exercice profitable à la lecture intelligente d'un texte.

Je n'irais pas jusqu'à dire que lire Harry Potter permet de mieux comprendre la Bible,
naturellement non !
Mais cela n'est pas incompatible.
Un catholique sait distinguer la réalité du rêve.


En revanche, je suis tout à fait ferme sur le fait que toute pratique de magie et d'invocations magiques sont des péchés, ... et d'abominables péchés.
Si ce genre de lecture donne envie de pratiquer de telles choses, il ne faut pas se mettre en situation d'être tenté...
Je pense cependant qu'il est tout à fait possible de pratiquer l'un sans succomber à l'autre.

D'ailleurs, le catéchisme de l'Eglise dit-il quelque chose sur ce sujet ?

Bien amicalement à vous.

Pierre-Elie
L'archéologie et la science peuvent-elles nous apprendre la vérité sur nos religions ?Télécharger gratuitement en copiant collant : https://onedrive.live.com/redir?resid=83935C97F75476A6!103&authkey=!AC2tYNawNpXvvR8&ithint=folder%2cpdf
HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités