L'hérésie de Leonard Feeney

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
Lysdefrance
Censor
Censor
Messages : 76
Inscription : mer. 15 avr. 2015, 10:44
Conviction : Catholique

L'hérésie de Leonard Feeney

Message non lu par Lysdefrance » jeu. 10 sept. 2015, 11:15

Bénédictions a écrit :Il n'y a pas qu'un seul chemin pour se rapprocher de Dieu. Seul le Christ sauve. Mais plein de spiritualités non bibliques permettent de se rapprocher de Dieu. Nous sommes des peintres. Nous avons les mêmes couleurs et pinceaux à notre disposition. Ce qui compte ce n'est pas notre modèle mais notre habileté.
Le dogme catholique dit qu'"hors de l'Eglise, il n'y a point de salut". Cela signifie que tous les personnes non catholiques sont damnées.
Qu'en pensez-vous ?

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3400
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: La spiritualité paienne

Message non lu par Héraclius » jeu. 10 sept. 2015, 11:48

Lysdefrance a écrit : Le dogme catholique dit qu'"hors de l'Eglise, il n'y a point de salut".
Cela signifie que tous les personnes non catholiques sont damnées.
Non, cela ne veut pas dire cela. Cela veut dire que tout les hommes sauvés sont sauvés dans l'Eglise spirituelle, dans le Corps mystique du Christ qui est le seul chemin, la seule vérité, la seule vie.

Mais cela ne veut pas dire que seuls les catholiques affichés seront sauvés. Ca, c'est le feeneysianisme, une hérésie.
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10641
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: La spiritualité paienne

Message non lu par Fée Violine » jeu. 10 sept. 2015, 11:53

Héraclius a écrit :le feeneysianisme, une hérésie.
Je n'ai jamais entendu parler de ça!? Je viens de chercher sur internet et la seule occurrence que j'ai trouvé de ce mot, c'est un message de vous, sur le forum, il y a quelques mois (ce qui prouve que je ne lis pas tous vos messages :oops:
Ça sort d'où cette hérésie, je veux dire, d'où vient son nom?

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: La spiritualité paienne

Message non lu par Mac » jeu. 10 sept. 2015, 12:10

Bonjour Héraclius :)
Héraclius a écrit :Non, cela ne veut pas dire cela. Cela veut dire que tout les hommes sauvés sont sauvés dans l'Eglise spirituelle,
Où Jésus parle dans l'évangile de l'Eglise spirituelle dans laquelle serait sauvé les hommes? A ma connaissance l'Eglise qui sauve c'est celle qui a été fondée par Pierre et sur Pierre comme l'atteste l'Ecriture et qui donne le bapême conformément au commandement du Christ. Ca c'esr certain puisque scripturaire.

Fraternellement. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Milla
Barbarus
Barbarus

Re: La spiritualité paienne

Message non lu par Milla » jeu. 10 sept. 2015, 12:19

@ Fée Violine

Ça vient de Leonard Feeney qui, d'après ce que j'ai compris de sa page Wikipédia (je ne connais pas le bonhomme), envoyait sans hésiter tous les non baptisés en enfer.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: La spiritualité paienne

Message non lu par Mac » jeu. 10 sept. 2015, 12:27

Bonjour Milla :)
Milla a écrit :@ Fée Violine

Ça vient de Leonard Feeney qui, d'après ce que j'ai compris de sa page Wikipédia (je ne connais pas le bonhomme), envoyait sans hésiter tous les non baptisés en enfer.
Je ne connais pas mais Jésus a dit ; "Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé. Celui qui ne croit pas sera condamner". Ca c'est certain puisque c'est Dieu qui l'affirme.

Fraternellement. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3400
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: La spiritualité paienne

Message non lu par Héraclius » jeu. 10 sept. 2015, 12:45

Fée Violine a écrit :
Héraclius a écrit :le feeneysianisme, une hérésie.
Je n'ai jamais entendu parler de ça!? Je viens de chercher sur internet et la seule occurrence que j'ai trouvé de ce mot, c'est un message de vous, sur le forum, il y a quelques mois (ce qui prouve que je ne lis pas tous vos messages :oops:
Ça sort d'où cette hérésie, je veux dire, d'où vient son nom?
Milla a répondue à ma place. :)

Où Jésus parle dans l'évangile de l'Eglise spirituelle dans laquelle serait sauvé les hommes? A ma connaissance l'Eglise qui sauve c'est celle qui a été fondée par Pierre et sur Pierre comme l'atteste l'Ecriture et qui donne le bapême conformément au commandement du Christ. Ca c'esr certain puisque scripturaire.
Tout à fait. Mais, prenez, par exemple, un hindou du 8ème siècle au nord-est de l'Inde qui se serait conduit droitement en aimant son prochain. Sera-t-il condamné parce qu'il était ignorant de la religion du Christ ? Non, bien sûr.
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Lysdefrance
Censor
Censor
Messages : 76
Inscription : mer. 15 avr. 2015, 10:44
Conviction : Catholique

Re: L'hérésie de Leonard Feeney

Message non lu par Lysdefrance » jeu. 10 sept. 2015, 12:57

Leonard Feenay remettait en cause les notions de baptême de sang, de désir et de désir implicite.
De façon générale on assiste dans l’Église à une approche de plus en plus libérale et relativiste des anciens dogmes.
Difficile de nos jours de cerner clairement la vérité.
En tous les cas, je ne pense pas comme Pollnareff qu'"on ira tous au paradis".
"Nul ne vient au Père que par moi" a dit le Christ.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: L'hérésie de Leonard Feeney

Message non lu par Mac » jeu. 10 sept. 2015, 13:17

Bonjour Héraclius :)
Héraclius a écrit :Tout à fait. Mais, prenez, par exemple, un hindou du 8ème siècle au nord-est de l'Inde qui se serait conduit droitement en aimant son prochain. Sera-t-il condamné parce qu'il était ignorant de la religion du Christ ? Non, bien sûr.


Où scripturairement ce que vous affirmez est attestée Héraclius?
Jésus n'a pas parlé de ça c'est un raisonnement philosophique mais je me base sur la parole du Christ qui est certaine et ce qui est dit est ceratin et non sur ce qui n'est pas dit et recouvre une incertitude. En gros je n'affirme pas des choses que Jésus n'a pas affirmé sinon c'est plus Sa parole mais la mienne. Peut-être que votre raisonnement est juste mais on n'est sûr de rien alors que Jésus parle de manière certaine.

Fraternellement. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3400
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: L'hérésie de Leonard Feeney

Message non lu par Héraclius » jeu. 10 sept. 2015, 13:19

Mac a écrit :Bonjour Héraclius :)
Héraclius a écrit :Tout à fait. Mais, prenez, par exemple, un hindou du 8ème siècle au nord-est de l'Inde qui se serait conduit droitement en aimant son prochain. Sera-t-il condamné parce qu'il était ignorant de la religion du Christ ? Non, bien sûr.


Où scripturairement ce que vous affirmez est attestée Héraclius?
Jésus n'a pas parlé de ça c'est un raisonnement philosophique mais je me base sur la parole du Christ qui est certaine et ce qui est dit est ceratin et non sur ce qui n'est pas dit et recouvre une incertitude. En gros je n'affirme pas des choses que Jésus n'a pas affirmé sinon c'est plus Sa parole mais la mienne. Peut-être que votre raisonnement est juste mais on n'est sûr de rien alors que Jésus parle de manière certaine.

Fraternellement. :coeur:
J'en suis certain parce que l'Eglise de Jésus-Christ l'enseigne dans sa Très Sainte Doctrine. :fleur:
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: L'hérésie de Leonard Feeney

Message non lu par Mac » jeu. 10 sept. 2015, 13:30

Héraclius a écrit :[J'en suis certain parce que l'Eglise de Jésus-Christ l'enseigne dans sa Très Sainte Doctrine. :fleur:
Je crois plutôt que l'Eglise dit par "un moyen que Dieu seul connaît" ce qui veut dire qu'elle ne sait pas comme l'explique l'Abbé Pagès. Jésus ne parle pas de ça, Lui dit de se convertir et de se faire baptiser. Et Je crois plus sage et prudent de faire ce qu'Il dit.

Fraternellement. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10641
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: La spiritualité paienne

Message non lu par Fée Violine » jeu. 10 sept. 2015, 15:01

Milla a écrit :@ Fée Violine

Ça vient de Leonard Feeney qui, d'après ce que j'ai compris de sa page Wikipédia (je ne connais pas le bonhomme), envoyait sans hésiter tous les non baptisés en enfer.
Merci ! J'ai appris quelque chose !

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3400
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: L'hérésie de Leonard Feeney

Message non lu par Héraclius » jeu. 10 sept. 2015, 18:37

Mac a écrit :
Héraclius a écrit :[J'en suis certain parce que l'Eglise de Jésus-Christ l'enseigne dans sa Très Sainte Doctrine. :fleur:
Je crois plutôt que l'Eglise dit par "un moyen que Dieu seul connaît" ce qui veut dire qu'elle ne sait pas comme l'explique l'Abbé Pagès. Jésus ne parle pas de ça, Lui dit de se convertir et de se faire baptiser. Et Je crois plus sage et prudent de faire ce qu'Il dit.

Fraternellement. :coeur:
Oui, c'est ça. Je n'ai jamais dit qu'il ne fallait pas faire oeuvre d'évangélisation !
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Lysdefrance
Censor
Censor
Messages : 76
Inscription : mer. 15 avr. 2015, 10:44
Conviction : Catholique

Re: L'hérésie de Leonard Feeney

Message non lu par Lysdefrance » ven. 11 sept. 2015, 13:41

L'argument du moine hindouiste est extrême. Le fait que le christianisme se soit répandu aussi vite sur toute la surface du globe nous laisse penser que chaque homme a la possibilité de connaître le Christ.

Lorsqu'on en vient à parler de baptême de désir implicite, on dit en gros que tous les "gens biens" sont sauvés et que la question religieuse est secondaire, que le Sacrifice du Christ n'est pas important.

Est-ce que pour vous un Juif, qui rejette le Christ de par sa religion, peut-être sauvé ?

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3400
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: L'hérésie de Leonard Feeney

Message non lu par Héraclius » ven. 11 sept. 2015, 15:43

L'argument du moine hindouiste est extrême. Le fait que le christianisme se soit répandu aussi vite sur toute la surface du globe nous laisse penser que chaque homme a la possibilité de connaître le Christ.
Je ne suis pas d'accord. D'autant qu'l y a une différence entre avoir entendu parler du Christianisme et en connaître le contenu. Un cadre du parti communiste chinois, fils de dignitaire maoïste, a certainement entendu parler du Christ. Maintenant, connaît-il vraiment le contenu profond de ce message qu'on lui a toujours appris à mépriser sans le connaître ?

L'idée est d'avantage de dire que le Christ désire le salut de tous en égale mesure et que personne n'est privilégié dans l'accès à la communion de sainteté et d'amour avec le Souverain Trine.
Lorsqu'on en vient à parler de baptême de désir implicite, on dit en gros que tous les "gens biens" sont sauvés et que la question religieuse est secondaire, que le Sacrifice du Christ n'est pas important.
Non, puisque même ces "gens bien" sont sauvés dans le Christ et dans les médiations de l'Eglise (prière des saints, sacrifice de la Messe, etc...).
Est-ce que pour vous un Juif, qui rejette le Christ de par sa religion, peut-être sauvé ?
Non. En principe, si il la rejette en conscience, en toute connaissance de cause, ce n'est pas possible.

Mais je pense que beaucoup de juifs n'ont pas conscience du Saint Evangile. De la même manière, accuseriez-vous un paysan russe du 17ème siècle d'être schismatique ? Non, il ne l'était pas au sens où il n'a pas posé l'acte de schisme ou qu'il n'a pas rejetté la réintégration en conscience. Il est né dedans.


Dieu vous bénisse,


Héraclius -
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités