Conversion au catholicisme

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2293
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: XXIème siècle et conversion

Message non lupar poche » mar. 25 août 2015, 8:40

Vous ne savez jamais si vous ne tentez pas.
Si quelque chose est important pour vous, faites-en une priorité. Si vous croyez vraiment en Dieu, alors donnez-Lui au moins une heure de la semaine en allant à la messe le dimanche. En ce qui concerne les autres choses, Jésus nous connaît mieux que nous nous connaissons. Voilà pourquoi il a institué le sacrement de réconciliation.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3837
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: XXIème siècle et conversion

Message non lupar Kerniou » mar. 25 août 2015, 10:33

Bonjour Mey,
Les questions que vous posez sont bien réelles et relatives au changements que l'amour de Dieu peut apporter dans nos vies.
Vous pouvez, concrètement, prendre contact avec la paroisse la plus proche de votre domicile. il existe des groupes d'accompagnement au baptême. La préparation dure environ deux ans avec des étapes. vous y rencontrerez des gens comme vous accompagnés d'un prêtre et de paroissiens qui vont cheminer avec vous. Si vous souhaitiez arrêter, vous arrêtez; ce n'est pas un contrat, mais une démarche personnelle librement consentie.
Quand aux obligations, la foi nous amène à regarder la vie autrement et à définir des priorités. ainsi la messe peut devenir un rendez vous dominical avec Dieu et nos frères. L'objectif n'est pas de vivre sa foi tout seul dan son coin mais de partager la Bonne Nouvelle de l'Evangile. Jésus a donné sa vie pour nous, cela vaut bien que nous lui accordions un peu de notre temps. De Nouvelles priorités vont de faire jour dans votre vie qui ne seront plus des contraintes ...
Bonne route et bon Vent à vous !
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
pierresuzanne
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 636
Inscription : dim. 11 mai 2014, 8:33

Re: XXIème siècle et conversion

Message non lupar pierresuzanne » mar. 25 août 2015, 17:33


Selon moi si je crois en Dieu, Jésus et Marie, et que je suis baptisée et converti cela peut suffire car jai la foi. Et t'il nécessaire de tout faire, je veux dire de tout pratiquer ?
Honnêtement je ne sais pas si j'arriverais à fusionner la vie que je mène actuellement (tentation, emploi du temps, travail, weekend, ...) et tout ce qui fait notre société actuelle avec la religion.

Si quelqu'un peut m'éclairer merci beaucoup
Félicitations pour cet appel de Notre seigneur, que vous avez accepté d'entendre et de suivre.

Si j'osais, je vous dirais bien que vous vous faites du souci pour rien.

La conversion est un chemin progressif. Chacun y avance selon son rythme. Pour certain, c'est la conversion d'un instant, pour d'autres, c'est une mise en ordre progressive.

Il y a bien des choses qui vous restent à découvrir.
Et d'abord, que la foi catholique n'est pas le respect de rituels desséchés, mais la rencontre avec le Seigneur.
Vous allez expérimenter peu à peu à quel point cette rencontre se passe plus facilement à l'occasion des sacrements.

Aller à la messe n'est pas une corvée d'obligation pour être conforme au rituel prescrit,.
Aller à la messe est l'occasion d'une rencontre vivifiante, c'est le moment de recevoir la paix et la force de Notre Seigneur, c'est le moment privilégié de la prière pour le monde.
Plus je vieillis, plus le saint sacrifice de la messe devient le cœur de ma vie....

Mais il est vrai qu'à l'adolescence, je n'aurais pas dit la même chose :rire: .

Prenez donc votre temps,
mais ne perdez pas votre temps.


Pourquoi ne pas prendre contact avec la paroisse de votre domicile pour demander le Baptême ?
Et ne vous inquiétez pas, le baptême ne vous sera pas imposée dès le premier rendez-vous. On vous laissera le temps d'apprendre, de réfléchir, et de vous engager en toute liberté.

Sinon,.. si vous souhaitez vous former seule, copiez-collez l'adresse de mon pied de page et téléchargez le texte. C'est gratuit. Vous y trouverez une histoire du Christianisme suffisamment complète pour répondre à la plupart des questions que se posent les jeunes.

Bien cordialement,

Pierre-Elie.
L'archéologie et la science peuvent-elles nous apprendre la vérité sur nos religions ?Télécharger gratuitement en copiant collant : https://onedrive.live.com/redir?resid=83935C97F75476A6!103&authkey=!AC2tYNawNpXvvR8&ithint=folder%2cpdf
HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES

Avatar de l’utilisateur
pierresuzanne
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 636
Inscription : dim. 11 mai 2014, 8:33

Re: Conversion

Message non lupar pierresuzanne » mar. 01 sept. 2015, 17:14

C'est malheureusement là où il y a un problème, car pour se faire baptiser il faut avoir accès à une église, or il n'y en a pas là où je vis.
Bonjour à nos deux futurs catéchumènes (Visiteur et Etienne).

Concernant le baptême, il faut préciser qu'un adulte baptisé voit tous ses péchés pardonnés au moment où le sacrement lui est donné, et sans qu'il ait besoin de se confesser.
Peu importe que le catéchumène ait oublié certains de ces péchés, ils sont effacés par le baptême.
C'est pour cette raison que les premiers chrétiens attendaient la dernière minute de leur vie pour obtenir le baptême.
Le soucis est naturellement que certains décédaient avoir d'avoir eu l'occasion d'être baptisés.

Dans sa sagesse, l'Eglise conseille donc de se faire baptiser dès qu'on le peut.
Les baptisés, naturellement et hélas, feront d'autres péchés après leur baptême, car nul n'est saint que Dieu.
Mais les sacrements sont là pour soutenir et reconstruire le baptisé, et en particulier le sacrement de Réconciliation.
Le second avantage d'un baptême rapide (dès qu'on le peut), est que le baptisé devient participant et membre du corps qui est l'Eglise.
Nous avons chacun le devoir de rentre le service demandé par Dieu, chacun selon notre charisme, et notre vocation.
Avoir vécu longtemps en baptisés catholiques, nous permet de nous mettre au service de Notre Eglise et de l'aider à porter du fruit, en répondant à la vocation de Dieu nous donne.

Au sujet de nos frères musulmans qui souhaiteraient être baptisés dans l'Eglise catholique, la réalité prime.
S'ils vivent en Europe, la liberté religieuse est y respectée et ils peuvent se présenter à la paroisse de leur domicile, comme n'importe qui.
La démarche pour obtenir le baptême prend, de toute façon, du temps, car cette engagement demande que 'l'on connaisse les réalité de la foi à laquelle on souhaite adhérer. Le christianisme n'est pas l'islam. Les catholiques ne font pas signer des chèques en blanc à leurs nouveaux membres, pour ne les informer qu’après du contenu de la foi.

Si nos frères musulmans intéressés par le catholicisme vivent au Maghreb, la réponse est finalement la même. Ils peuvent contacter le diocèse dont dépand leur lieu d'habitation.
Cependant, la plupart des états musulmans interdisant l'apostasie à l’islam, il est possible que les rares prêtres catholiques présents n'aient pas l'autorisation légale officielle de baptiser des autochtones.
A chacun de voir ce qui se passera suite à une prise de contact. Il n'est évidement pas impossible que les prêtes se méfient d'une démarche qui pourrait passer pour une provocation orchestrée par le gouvernement local dans le but de les faire expulser.
Il faut tout de même préciser que Notre Dieu n'est pas ignorant de ces réalités humaines.
Des possibilités inattendus peuvent s'ouvrir à celui qui sait frapper sans se décourager... et surtout prier Dieu, le vrai Dieu, Celui annoncé par Notre Seigneur Jésus-Christ.


Ne vous découragez pas ! et avancer pas à pas, guettant les portes qui s'ouvriront devant vous.
Si vous faites tout votre possible pour être baptisé, mais sans y parvenir, garder l'espérance que le Baptême de désir puisse vous assurer le salut à l’heure du Jugement.
Mais naturellement, il est nettement préférable d'avoir obtenu le baptême.

Sachez, à toutes fins utiles, qu'un simple baptisé (non prêtre) peut vous donner le baptême validement, en particulier si vous êtes à la fin de votre vie.

Je prierai pour vous, afin que votre désir de vie chrétienne puisse se réaliser malgré les obstacles que vous vivez.
Les chrétiens des trois premiers siècles ont été persécutés, ils ont su préserver leur foi.
Vos ancêtres du Maghreb étaient tous chrétiens au VIe siècle.... leur foi chrétienne n'a pas survécu à l'islam et à ses persécutions, mais qui sait !
L'Esprit Saint est souverain.

Très amicalement à vous tous. Si vous êtes empêchés de recevoir les sacrements, je ne doute pas que vous sachiez déjà qu'internet est un outil puissant qui se moque des frontières et des dictatures. Nous pouvez vous former à la doctrine catholique à partir des sites officiels de l'Eglise.... assis dans votre canapé.

Pierre-Elie.

PS : Etienne, ce jeune homme de 15 ans qui s’inquiète des difficultés de son futur baptême, devrait réfléchir à la chance qu'il a de ne pas être confronté aux difficultés de notre frère musulman vivant au Maghreb. Qu'il bénisse donc le Seigneur de la grâce qu'il lui a été faite de naître en pays chrétien, et qu'il se hâte d'aller frapper à la porte de sa paroisse pour commencer sa formation doctrinale et morale. Il peut d'ailleurs offrir au Seigneur ses petit soucis et ses petites difficultés pour recevoir son propre baptême afin que son frère musulman y ait accès rapidement lui-aussi.
L'archéologie et la science peuvent-elles nous apprendre la vérité sur nos religions ?Télécharger gratuitement en copiant collant : https://onedrive.live.com/redir?resid=83935C97F75476A6!103&authkey=!AC2tYNawNpXvvR8&ithint=folder%2cpdf
HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES

anne claire
Civis
Civis
Messages : 1
Inscription : sam. 05 sept. 2015, 23:44

Re: Conversion au catholicisme

Message non lupar anne claire » dim. 06 sept. 2015, 0:03

Je suis dans le même cas, étant attirée depuis longtemps par cette religion, mais je n'ai jamais rien concrétisé. Je n ai aucune éducation religieuse et suis athée mais souhaiterais être dirigée. Aidez-moi, s'il vous plait, merci.



[Bienvenue parmi nous, Anne Claire! Les premiers messages des intervenants sont soumis à la modération préalable et c'est pourquoi ils ne se sont pas affichés tout de suite. La Modération]

Avatar de l’utilisateur
Ambrogio
Ædilis
Ædilis
Messages : 23
Inscription : jeu. 20 nov. 2014, 11:54
Conviction : Catholique

Re: Conversion au catholicisme

Message non lupar Ambrogio » lun. 07 sept. 2015, 11:25

Bienvenue Anne-Claire, j'ai longtemps été dans la même situation que vous.

Je ne saurais que vous conseiller de vous rapprocher de votre paroisse. La plupart des paroisses organisent des permanences au sein des presbytères ou des salles paroissiales (vous trouverez sans nul doute les infos concernant le lieu et les horaires sur internet). Sinon, vous pouvez aussi tout simplement vous rendre à la messe dominicale (si vous ne la fréquentez pas encore, pensez à vérifier le lieu et l'horaire sur internet ou sur les panneaux devant l'église) et à vous présenter au prêtre à la fin de celle-ci.

Le premier pas est le plus difficile, il faut affronter sa timidité, une certaine honte/gène (qui n'a en réalité pas de véritable raison d'être), une peur du regard des autres... mais rassurez vous par avance, vous serez accueillie chaleureusement et sans être jugée.

Nirmine
Barbarus
Barbarus

Conversion au catholicisme

Message non lupar Nirmine » mer. 12 avr. 2017, 2:29

Tout d'abord bonjour à tous !

J'espère n'offenser personne avec les questions que je vais poser dans ce poste ! Alors voilà, je m'appelle Nirmine et j'ai 19 ans. je suis née dans une famille musulmane et j'ai toujours pratiqué la religion que ma mère m'avait donner sans réellement la connaître. Je ne prie pas 5fois par jour et ne porte pas le voile. ( pour plus de précision !) Mais j'ai la foi. Cependant, depuis quelques semaines, mon esprit se pose mille et une question ! Ça a d'abord commencer par " Comment "prêcher" l'islam si tu ne l'a connaît pas ?" Du coup, je me suis dis qu'il fallait que je connaisse mieux ma religion !

Mais au fur et à mesure de mes recherches, ma vision de l'islam change ... Le paradis, l'enfer, nos actions sur terre, le salut .. Plusieurs sujet qui font qu'aujoud'hui j'en viens au christianisme ! Pourquoi ? Car cette religion me semble être tellement paisible ! Mais je reste perplexe car je ne comprend pas tout ! Tout d'abord dieu ? Qui est il dans le christianisme ? Je ne comprend pas le principe de trinité !

Veuillez d'avance m'excuser si ce n'est pas l'endroit où il faut que je pose ces questions .. j'aurai pu le faire sur un forum musulman mais je préfère avoir l'avis de chretiens, car les musulmans diront que je suis égarée sans rien m'expliquer !

Merci d'avance !

Avatar de l’utilisateur
Cendrine
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 340
Inscription : mar. 04 avr. 2017, 19:50
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Incompréhension

Message non lupar Cendrine » mer. 12 avr. 2017, 12:16

Bonjour Nirmine,

Tout d'abord merci pour votre message, merci pour ces réflexions et questions, qui sont un vrai don de Dieu.

Pour les chrétiens Jésus Christ est celui qui nous permet d'appeler Dieu "père". Cela nous introduit déjà un peu dans la Trinité. Jésus est le fils de Dieu, par lui nous sommes sauvés mais nous avons quand même tout un travail à faire déjà sur terre et ce travail c'est l'amour. La relation d'amour entre Dieu et son fils crée un mouvement qui se nomme Esprit Saint, c'est comme une circulation incessante entre eux trois qui ne forment qu'un parce que Dieu est Un ; on ne peut d'ailleurs jamais vraiment parler de lui autrement que grâce au Christ en se mettant dans les mains du Saint Esprit.

Cette relation d'amour qui circule dans la Trinité vient nous saisir, l'Esprit Saint nous saisit quand nous prions, quand nous aimons les autres êtres humains. Aimer les êtres humains ce n'est pourtant pas aimer leurs mauvaises actions mais les expliquer par le péché qu'a commis Adam et qui continue de nous hanter, tous. C'est parce que nous aimons Dieu de toutes nos forces, de tout notre cœur, que nous pouvons oser espérer aimer notre prochain comme nous-mêmes et si nous savons que nous sommes fragiles, comment ne pas le comprendre des autres ?

Si ce que je dis est mal formulé, mes frères et sœurs me reprendront. L'essentiel c'est l'amour, nous ne voulons refuser aucune souffrance si cela fait croître l'amour, de cette conviction naît une grande paix et une immense joie.

Bon chemin à vous Nirmine.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Incompréhension

Message non lupar Mac » mer. 12 avr. 2017, 12:37

Pour complèter :
20Si quelqu'un dit: J'aime Dieu, et qu'il haïsse son frère, c'est un menteur; car celui qui n'aime pas son frère qu'il voit, comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas? 21Et nous avons de lui ce commandement: que celui qui aime Dieu aime aussi son frère.
http://saintebible.com/lsg/1_john/4.htm

Fraternellement :coeur:

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1173
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Incompréhension

Message non lupar prodigal » mer. 12 avr. 2017, 14:35

Chère Nirmine,
pour compléter, à mon tour.
Dieu est Dieu, et il n'y a pas d'autre Dieu que lui. Il est le créateur de toutes choses.
Dieu est Un, en trois personnes, Père, Fils et Saint-Esprit. C'est ce que nous appelons le mystère de la Trinité. Il n'y a pas trois dieux mais un seul Dieu, Dieu d'amour entre les trois personnes qui ne font qu'un en lui.
C'est le mystère qui est enseigné aux chrétiens dès leur enfance.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3228
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Incompréhension

Message non lupar Héraclius » mer. 12 avr. 2017, 15:18

Comme on l'a bien décrit au-dessus, la Trinité est un Mystère, c'est-à-dire que c'est une vérité que l'esprit humain ne peut pas saisir. On ne peut l'accepter que dans la foi.

Ce n'est pas pour autant une contradiction, c'est-à-dire que ce n'est pas comme si on disait "1 + 1 + 1 = 3". C'est plus comme si on essayait d'enseigner la physique nucléaire à un enfant de 3 ans. Un enfant ne peut tout simplement pas comprendre, ça le dépasse. Et bien le plus grand des théologien est comme un enfant de 3 ans devant le Mystère de Dieu. En même temps c'es un peu normal : qui peut prétendre comprendre la nature du Tout-Puissant ?


Comme l'a très bien expliqué Cendrine, le coeur de la Trinité c'est l'Amour. Quand les Chrétiens disent que "Dieu est amour", ils ne disent pas juste que "Dieu aime", ou que "Dieu a pour attribut l'Amour". Pour eux c'est une affirmation radicale ; "Dieu est amour", ça veut dire, si vous voulez que Dieu est "fait d'amour", que l'amour est sa substance, sa nature profonde.


Et pour qu'il y ait amour, il fat qu'il y ait une certaine forme d'altérité (de différence, si vous voulez). On aime toujours l'autre, et donc si Dieu EST amour, c'est qu'il y a en Dieu une certaine forme de différence. Cette différence, c'est les 3 personnes.


Quand on dit "personne" d'ailleurs il faut faire très attention ; le mot n'est pas du tout utilisé dans le même sens que lorsqu'on parle d'une "personne" humaine. Dieu n'est pas 3 individus. Il est un, mais en lui, il y a 3 "personnes", trois "formes" qui s'aiment les unes les autres et qui aiment toutes chose en dehors d'elles-mêmes.



Bref, comme vous pouvez le voir, c'est compliqué. Donc quand vous dites que vous ne comprenez pas la Trinité, j'ai envie de dire : c'est normal, et nous non plus. :)



Une des conséquences de la Trinité, c'est bien sûr de dire que Jésus-Christ est Dieu ; c'est la Seconde Personne de la Très Sainte Trinité qui s'est faite chair.

Le coeur du Christianisme c'est cela : Dieu nous a tant aimé qu'il s'est abaissé dans la poussière humaine, pour laver nos péchés dans le sang de Sa Croix. En se faisant homme, Dieu a entrainé l'humanité dans la relation d'amour absolue qui jaillit de lui même entre le Père, le Fils et le Saint Esprit.


Dieu vous bénisse ! :)


Héraclius -
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 442
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: Incompréhension

Message non lupar Voyageur » mer. 12 avr. 2017, 15:41

DIEU s'est révélé aux Hommes à travers trois noms, qui nous aident à entrer en relation avec Lui.

IL est Père car IL est à l'origine de toute chose.
IL est Saint-Esprit car IL vit en chacun de nous.
IL est Fils car IL a vécu parmi nous afin de nous sauver.

Chaque fois, c'est DIEU.
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.

Pierre Carhaix
Barbarus
Barbarus

Re: Incompréhension

Message non lupar Pierre Carhaix » mer. 12 avr. 2017, 16:38

Tout d'abord bonjour à tous !
J'espère n'offenser personne avec les questions que je vais poser dans ce poste !
Alors voilà, je m'appelle Nirmine et j'ai 19 ans. je suis née dans une famille musulmane et j'ai toujours pratiqué la religion que ma mère m'avait donner sans réellement la connaître.
Je ne prie pas 5fois par jour et ne porte pas le voile. ( pour plus de précision !) Mais j'ai la foi
Cependant, depuis quelques semaines, mon esprit se pose mille et une question !
Ça a d'abord commencer par " Comment "prêcher" l'islam si tu ne l'a connaît pas ?" Du coup, je me suis dis qu'il fallait que je connaisse mieux ma religion !
Mais au fur et à mesure de mes recherches, ma vision de l'islam change ...
Le paradis, l'enfer, nos actions sur terre, le salut ..
Plusieurs sujet qui font qu'aujoud'hui j'en viens au christianisme !
Pourquoi ? Car cette religion me semble être tellement paisible !
Mais je reste perplexe car je ne comprend pas tout ! Tout d'abord dieu ? Qui est il dans le christianisme ? Je ne comprend pas le principe de trinité !


Veuillez d'avance m'excuser si ce n'est pas l'endroit où il faut que je pose ces questions ..
j'aurai pu le faire sur un forum musulman mais je préfère avoir l'avis de chretiens, car les musulmans diront que je suis égarée sans rien m'expliquer !

Merci d'avance !
En résumé, Dieu est unique. Il n'y a qu'un seul Dieu. Dieu donne une Loi aux hommes pour bien se conduire en cette vie et se rapprocher de lui : ce sont les dix commandements. Mais les hommes sont pécheurs et incapables de respecter la Loi. Alors pour les sauver, Dieu s'incarne parmi les hommes, en la personne de Jésus Christ. Jésus est homme, mais aussi Dieu incarné. Deux personnes, père et fils, et néanmoins le même Dieu. Comment sauve t il les hommes ? En endossant tous les péchés. Il fallait qu'il s'incarne pour assumer tous les péchés du genre humain, et nous en décharger, car nous sommes incapables de nous en affranchir par nous-mêmes. La seule chose qu'il nous demande est d'être miséricordieux comme il l'a été envers nous-mêmes. Avec son aide, c'est à notre portée. Et entre le père et le fils, Dieu fait circuler son Esprit Saint, qui est également Dieu. C'est toujours le même Dieu, en trois personnes.
Enfin, ces trois personnes coexistent éternellement de toute éternité, car Dieu ne cesse d'aimer, d'agir et de créer. Ces trois personnes sont l'expression de l'amour et de l'action incessants de Dieu, et dont l'homme est l'oeuvre.

Avatar de l’utilisateur
Baruch
Ædilis
Ædilis
Messages : 13
Inscription : lun. 18 juil. 2016, 23:47
Localisation : France

Re: Incompréhension

Message non lupar Baruch » ven. 14 avr. 2017, 17:34

Chère Nirmine,

En effet, nous croyons que Dieu est trinité. Nous le croyons car c’est ainsi qu'Il s’est révélé. Cela n’est pas une supposition fondée sur des probabilités, il ne s'agit pas non plus d'une hypothèse ou d'une conjecture. Nous le croyons car c’est ainsi que Dieu s’est révélé.

Quant à la doctrine chrétienne, elle peut se résumer simplement : les chrétiens doivent aimer Dieu de toutes leurs âmes, et aussi aimer leurs prochains comme eux-mêmes. Tous leurs efforts tendent vers cela. Voilà pourquoi, je pense, le christianisme vous paraît si paisible.

Bien fraternellement.
Dominus illuminatio mea et salus mea ; quem timebo ?
Dominus protector vitæ meæ ; a quo trepidabo ?

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 440
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: Incompréhension

Message non lupar p.cristian » sam. 15 avr. 2017, 12:11

Bonjour,

Je continuerai tout ce propos avec quelques remarques.
Je salue au passage le respect envers notre jeune sœur musulmane en recherche. C'est un devoir pour nous d'être accueillant, d'aller à la rencontre de nos frères pour leur partager la bonne nouvelle. Vous serez toujours la bienvenue dans toutes les Églises, le message du Christ est là pour l'humanité entière, et rejoint les hommes où qu'ils soient.

Il y a dans la Trinité quelque chose de l'ordre de l'incompréhensible.

Dans toute messe catholique, il y a un passage qu'on nomme du mot d'anamnèse, littéralement "souvenir" mais qui contient cette parole répétée depuis des siècles (les plus érudits me corrigeront), dont l'introduction est : Il est grand le mystère de la foi.

Elle poursuit avec la foi en la résurrection, totalement d'actualité aujourd'hui puisque nous sommes aujourd'hui le Samedi Saint, le jour de la veillée pascale, qui commémore la résurrection du Christ. C'est le jour où les nouveaux baptisés passeront de la mort à la Résurrection dans le Christ... mais je m'éloigne de mon propos.

Au niveau théologique on peut y voir une nécessité, le christianisme est une religion monothéiste.. la nature du Christ a alimenté de nombreux débats au sein de l'Église naissante. Ces questions, il ne me semble pas possible de ne pas se les poser dans son propre cheminement.

Mais toute la raison du monde ne suffit peut-être pas, il y a un moment où l'on doit faire le "saut de la foi".

Pour arriver à une pleine compréhension, il faut peut-être un peu lâcher prise, certains diraient se laisser guider comme par le Père,
être comme un enfant « Amen, je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme les enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux. ».
https://www.aelf.org/bible/Mt/18

Si on veut une définition précise de ce qu'est la trinité, il suffit de se référer au "Credo", (en latin "je crois") qui résume l'essentiel de la foi Catholique.
Il existe sous deux formes.
Une forme courte dite symbole des Apôtres. C'est l'une des prières les plus anciennes de la chrétienté.
http://www.eglise.catholique.fr/approfo ... s-apotres/
et une plus complète mais plus précise qui est le résultat des différents conciles qui ont définit plus précisément la foi et la nature de la trinité.
http://www.eglise.catholique.fr/approfo ... -de-nicee/

(En toute honnêteté, je dois avouer que je préfère le symbole des Apôtres :oops: je ne pense pas être le seul).

On demandera aujourd'hui à chaque baptisé s'il croit chacune des phrases du Credo.. auxquels ils répondront chacun "Oui Je crois", le prêtre demandera à l'assemblée si elle croit également, et il conclura en disant que c'est la foi de l'Eglise.. aujourd'hui est un jour du renouvellement, de la résurrection dans le Christ. Je me réjouis d'avance et il me tarde d'être à ce soir. Mais je m'éloigne encore.

Pour revenir à la trinité, il y a un point important, c'est la nature humaine finie du Christ. C'est quelque chose d'assez inédit et incompréhensible, une inversion où ce qui est infini se fait petit par Amour pour nous.

On peut le retrouver par exemple en lisant Matthieu 25
Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ;
j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !”
Alors les justes lui répondront : “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ? tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ?
tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?”
Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.”
Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : “Allez-vous-en loin de moi, vous les maudits, dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges. Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ; j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli ; j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé ; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.”
Alors ils répondront, eux aussi : “Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, avoir soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ?” Il leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne l’avez pas fait.”
Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. »


Toutes ces réflexions me font venir à l'Eucharistie, la communion, qui nous fait devenir corps de Christ, membre de son Église vivante, en charge de propager la bonne parole, comme quoi tout est lié.

Une dernière piste pour approcher sans texte biblique, je vous invite à écouter un chant
https://www.youtube.com/watch?v=e28kvROMKQY
Pour l'appel à rejoindre ton peuple,
Pour le peuple où Jésus nous accueille,
Béni sois-tu, Seigneur !
Pour la voix qui transmet ton message,
La présence où rayonne ta grâce,
Béni sois-tu, Seigneur !
L'Évangile prend corps dans les tiens.
Béni sois-tu, Seigneur !
L'Évangile prend corps dans les tiens.

Pour la joie de passer par l'épreuve,
La patience où ta force est à l'œuvre,
Béni sois-tu, Seigneur !
Pour la peur qui se change en confiance,
Le désert et le temps du silence,
Béni sois-tu, Seigneur !
Les eaux-vives murmurent ton nom.
Béni sois-tu, Seigneur !
Les eaux-vives murmurent ton nom.

Pour tous ceux que l'amour illumine,
Le regard qui discerne tes signes,
Béni sois-tu, Seigneur !
Pour le Christ honoré dans le pauvre,
Le partage annonçant le Royaume,
Béni sois-tu, Seigneur !
Notre cœur est en fête pour toi.
Béni sois-tu, Seigneur !
Notre cœur est en fête pour toi.

Pour la Pâque et le pain de l'Église,
Pour les eaux et le feu qui baptisent,
Béni sois-tu, Seigneur !
Pour le Corps où l'Esprit nous rassemble,
Pour l'appel à chanter ta louange,
Béni sois-tu, Seigneur !
Sois loué d'habiter notre chant.
Béni sois-tu, Seigneur !
Sois loué d'habiter notre chant.

Pour conclure cette longue réponse, troublé par mon enthousiasme pour Pâques , je vous adresse toutes mes prières.
Il n'est pas évident de s'approcher d'une foi qui n'est pas celle de votre famille.
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité