Position de l'Église par rapport à l'astrologie

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Philon
Barbarus
Barbarus

Position de l'Église par rapport à l'astrologie

Message non lupar Philon » mer. 25 juin 2008, 0:32

Bonsoir,

il se trouve que je connais de nombreux astrologues qui exercent leur métier comme vous et moi et qui essaient de m'avoir pour cliente.
J'ai aussi quelques notions en la matière.
Toutefois je lis dans les "Aveux" de St Augustin qu'il est déconseillé de s'adresser aux astrologues. Cela me parait lumineux mais dans mes moments de doute, j'y retourne quand même à cause du côté "ludique" et empirique de l'astrologie.

Je voudrais savoir quelle est la position de l'Eglise concernant l'astrologie et pourquoi.
Souvent je me suis sentie mal à l'aise avec cette discipline même exercée par des gens sérieux. Je sais que des hommes politiques, des dirigeants d'entreprise, s'en servent. Les prédictions sont toujours un peu floues de sorte qu'il n'y a ni erreur ni exactitude : cela se vérifie toujours plus ou moins.
Ce qui me gêne est plutôt le caractère fataliste de cette pratique basée sur la course des astres : il y a un côté "éternel retour" assez déprimant.
Les personnes qui la pratiquent y mettent beaucoup de leurs visions personnelles, sans "jugement moral" mais aussi sans espérance et certaines des prédictions sont de nature à faire peur (la santé notamment). Elles sont accompagnées de conseils psy assez flous pour être appplicables à tout le monde mais sans indiquer ni espoir, ni repères, ni direction autres que "faites au mieux avec la fatalité".Il y a là-dedans beaucoup de clichés.

Un astrologue que j'ai consulté m'envoie régulièrement des pubs "new age" pour des stages, etc. Il partage comme de nombreuses personnes de son métier une vision non religieuse du monde et des relations humaines et m'a dit plusieurs fois de "laisser tomber le catholicisme" qu'il assimile à du "dolorisme".
J'ai l'impression que certains profitent parfois du désespoir des gens : ils créent des peurs et ensuite on revient pour en savoir plus.
Souvent ils disent par exemple à propos du couple des phrases qui n'engagent à rien mais qui semblent aller avec l'air du temps : que "tout bouge", la vie est mouvement, à 42 ans on a l'opposition d'Uranus, il faut s'adapter, accepter les changements, etc. ou pour telle ou telle position de Neptune que l'on aura des illusions et que l'on subira le départ de son mari cru à tort quelqu'un de bien.
Cela fait peur pour quelqu'un comme moi qui vis comme chrétienne avec des convictions (le mariage est un sacrement pour moi, pas une phase jetable dans un processus de changements perpétuels) dans un monde où il y a de nombreuses sectes, de fausses croyances, et qui met à mal les valeurs chrétiennes dans le couple. Comme une partie de ce que disent les astrologues est exact, je crois facilement le reste.
Je sais que cela parait idiot mais je n'ose pas rompre avec eux.
Je pense que je saurais mieux me détacher de l'astrologie si je savais exactement ce qu'en pense l'Eglise.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7852
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

L'Eglise et la Divination

Message non lupar Christophe » mer. 25 juin 2008, 21:33

Chère Philon, l'astrologie est une forme de divination, et voici ce qu'en dit le Catéchisme :
Divination et magie

2115 Dieu peut révéler l’avenir à ses prophètes ou à d’autres saints. Cependant l’attitude chrétienne juste consiste à s’en remettre avec confiance entre les mains de la Providence pour ce qui concerne le futur et à abandonner toute curiosité malsaine à ce propos. L’imprévoyance peut constituer un manque de responsabilité.

2116 Toutes les formes de divination sont à rejeter : recours à Satan ou aux démons, évocation des morts ou autres pratiques supposées à tort " dévoiler " l’avenir (cf. Dt 18, 10 ; Jr 29, 8). La consultation des horoscopes, l’astrologie, la chiromancie, l’interprétation des présages et des sorts, les phénomènes de voyance, le recours aux médiums recèlent une volonté de puissance sur le temps, sur l’histoire et finalement sur les hommes en même temps qu’un désir de se concilier les puissances cachées. Elles sont en contradiction avec l’honneur et le respect, mêlé de crainte aimante, que nous devons à Dieu seul.

2117 Toutes les pratiques de magie ou de sorcellerie par lesquelles on prétend domestiquer les puissances occultes pour les mettre à son service et obtenir un pouvoir surnaturel sur le prochain, – fût-ce pour lui procurer la santé -, sont gravement contraires à la vertu de religion. Ces pratiques sont plus condamnables encore quant elles s’accompagnent d’une intention de nuire à autrui ou qu’elles recourent ou non à l’intervention des démons. Le port des amulettes est lui aussi répréhensible. Le spiritisme implique souvent des pratiques divinatoires ou magiques. Aussi l’Église avertit-elle les fidèles de s’en garder. Le recours aux médecines dites traditionnelles ne légitime ni l’invocation des puissances mauvaises, ni l’exploitation de la crédulité d’autrui.
Voici les citations bibliques auxquelles renvoit le CEC :
Contre la divination et la magie - Le prophète

9 Quand tu seras entré dans le pays que te donne Yahweh, ton Dieu, tu n'apprendras pas à imiter les abominations de ces nations-là. 10 Qu'on ne trouve chez toi personne qui fasse passer par le feu son fils ou sa fille, qui s'adonne à la divination, au augures, aux superstitions et aux enchantements, 11 qui ait recours aux charmes, qui consulte les évocateurs et les sorciers, et qui interroge les morts. 12 Car tout homme qui fait ces choses est en abomination à Yahweh, et c'est à cause de ces abominations que Yahweh, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi. 13 Tu seras intègre avec Yahweh, ton Dieu. 14 Car ces nations que tu vas chasser écoutent les augures et les devins; mais à toi, Yahweh, ton Dieu, ne le permet pas.

15 Yahweh, ton Dieu, te suscitera du milieu de toi, d'entre tes frères, un prophète tel que moi: vous l'écouterez. 16 C'est ce que tu as demandé à Yahweh, ton Dieu, en Horeb, le jour de l'assemblée, en disant: « Que je n'entende plus la voix de Yahweh, mon Dieu, et que je ne voie plus ce grand feu, de peur de mourir. » 17 Yahweh me dit: « Ce qu'ils ont dit est bien. 18 Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète tel que toi; je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai. 19 Et si quelqu'un n'écoute pas mes paroles qu'il dira en mon nom, c'est moi qui lui en demanderai compte. 20 Mais le prophète qui s'enorgueillira jusqu'à dire en mon nom une parole que je ne lui aurai pas commandé de dire, ou qui parlera au nom d'autres dieux, ce prophète-là mourra. » 21 Que si tu dis dans ton cœur: « Comment reconnaîtrons-nous la parole que Yahweh n'aura pas dite ? »..., 22 quand le prophète aura parlé au nom de Yahweh, si ce qu'il a dit n'arrive pas et ne se réalise pas, c'est là la parole que Yahweh n'a pas dite; c'est par l'orgueil que le prophète l'a dite: tu n'auras pas peur de lui.
8 Car ainsi parle Jéhovah: Ne vous laissez pas séduire par vos prophètes qui sont au milieu de vous, ni par vos devins, et n'écoutez pas les songes que vous vous donnez. 9 C'est faussement qu'ils vous prophétisent en mon nom; je ne les ai pas envoyés, dit Jéhovah.

10 Car voici ce que dit Jéhovah: C'est lorsque soixante--dix ans se seront accomplis pour Babylone que je vous visiterai et que j'exécuterai pour vous ma bonne parole, en vous ramenant en ce lieu. 11 Car moi je connais les pensées que j'ai pour vous, dit Jéhovah, pensées de paix, et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance. 12 Vous m'appellerez, et vous viendrez, et vous me prierez, et je vous écouterai. 13 Vous me chercherez et vous me trouverez, parce que vous me chercherez de tout votre cœur, 14 et je me laisserai trouver par vous, dit Jého-vah; je ramènerai vos captifs, et je vous rassemblerai de toutes les nations et de tous les lieux où je vous ai chassés, dit Jéhovah, et je vous ramènerai au lieu d'où je vous ai exilés. 15 Mais, dites-vous, Jéhovah nous a sus-cité des prophètes jusqu'à Babylone.
La Parole de Dieu qualifie donc la divination d'abomination (Cf. Dt 18,9-12) ...

In Christo
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7079
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Position de l'Eglise par rapport à l'astrologie

Message non lupar Anne » jeu. 26 juin 2008, 1:02

L'astrologie ne nie-t-elle pas, en fait, que nous ayions le contrôle moral de nos actions?

Si c'est écrit dans les étoiles que ça doit arriver, qu'y pouvons-nous?
:exclamation:

Et si jamais c'est écrit, "pour vrai", dans les étoiles... Qui l'y a écrit?
:sonne:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Hélène
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1603
Inscription : lun. 13 juin 2005, 3:51
Localisation : Sous le regard de Dieu
Contact :

Re: Position de l'Eglise par rapport à l'astrologie

Message non lupar Hélène » jeu. 26 juin 2008, 2:17

Bonjour Philon,
Je vous invite à consulter le site Final Age (site de discernement contre les pratiques douteuses, religiosités, mouvements du Nouvel Âge et qui est en accord avec la position de l'Église) pour connaître les enjeux de ce genres de pratiques : http://www.final-age.net/recherche.php3 ... ie&lang=fr . Plusieurs rubriques en parlent. Si vous sentez une attirance irrésistible à les consulter (les astrologues), je vous propose de remettre cela dans le Sacrement de la Réconciliation car c'est là que le Seigneur peut vous donner la force de résister et d'avancer tout en reprenant le Chemin (qu'Il est) chaque fois que vous errez dans une voie qu'Il n'a pas préparé pour vous.

Fraternellement,
Hélène
"Le Père n'a dit qu'une seule Parole, c'est son Fils et, dans un éternel silence, il la prononce toujours". (Saint Jean de la Croix)

Philon
Barbarus
Barbarus

Re: Position de l'Eglise par rapport à l'astrologie

Message non lupar Philon » jeu. 26 juin 2008, 11:39

Merci frères et soeurs de vos réponses,
elles confirment ce que je pensais, en particulier l'idée de maitrise du temps et celle de négation morale de nos actions.
Je vais consulter le site.
Ce que vous dites me rassure car j'avais toujours un petit doute quant à l'astrologie que les astrologues présentent comme "inoffensive"( et la question financière qui l'est moins).
C'est toujours tentant de "voir" à l'avance un succès ou une rentrée d'argent par exemple... Mais nous ne savons jamais ce qui va nous arriver et c'est cette humilité qu'il faut observer.

Que Dieu vous bénisse

Philon

aur15
Quæstor
Quæstor
Messages : 250
Inscription : ven. 28 mars 2014, 21:01

Question astrologie et religion

Message non lupar aur15 » mer. 16 avr. 2014, 19:48

Bonjour

Je voulais savoir ce qu'il fallait penser de l'astrologie ?
Est-ce un bien ou un mal ? les roi mages n'étaient-ils pas astrologue pour avoir devine la naissance de jesus ?
Après il y a deux sortes d'astrologie, celle des magazines papier/internet qui donnent l'avenir de plusieurs millions de français d'un coup (60millions de français divisé douze signe astrologique) même il me semble qu'il y a une astrologie plus technique, ou on regarde l'ascendant et aussi le jour de naissance etc...
Que pensé de l'astrologie, bien ? péché ? péché mortel ?

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10104
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Question astrologie et religion

Message non lupar Fée Violine » mer. 16 avr. 2014, 20:02

Bonjour Aur15,

j'ai fusionné votre question à un sujet qui y répond (prenez l'habitude, avant de poser une question, d'utiliser la fonction "rechercher" pour savoir si la question a déjà été traitée. C'est souvent le cas).
Voir aussi ici :
http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... astrologie

alimscw
Civis
Civis
Messages : 2
Inscription : mar. 30 juin 2015, 18:39
Conviction : Catholique

L'astrologie est-elle un péché ?

Message non lupar alimscw » mar. 30 juin 2015, 19:51

Bonjour tout le monde,

Une amie m'a dernièrement parlé d'astrologie, je dois vous avouer que ses paroles et ses descriptions correspondaient à ma personnalité. Elle a calculé suivant mes planètes et mes signes, mais n'est-ce pas occulte? Est-ce un péché ? Est-ce que ces pratiques sont divinatoires ?

Merci de m'éclairer.

Ali

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 502
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: L'astrologie est-elle un péché ?

Message non lupar Lys_Sul » mar. 30 juin 2015, 23:44

Bonsoir, du Catéchisme de l'Eglise Catholique concernant l'astrologie:

2116 Toutes les formes de divination sont à rejeter : recours à Satan ou aux démons, évocation des morts ou autres pratiques supposées à tort " dévoiler " l’avenir (cf. Dt 18, 10 ; Jr 29, 8). La consultation des horoscopes, l’astrologie, la chiromancie, l’interprétation des présages et des sorts, les phénomènes de voyance, le recours aux médiums recèlent une volonté de puissance sur le temps, sur l’histoire et finalement sur les hommes en même temps qu’un désir de se concilier les puissances cachées. Elles sont en contradiction avec l’honneur et le respect, mêlé de crainte aimante, que nous devons à Dieu seul.

http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_P79.HTM#FU
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: L'astrologie est-elle un péché ?

Message non lupar Christophe67 » mer. 01 juil. 2015, 0:49

Bonsoir,


Lys_Sul vous a répondu avec un texte qui fait référence, je le crois tellement que cela fait des années que je ne lis même plus l'horoscope du programme télé.


Cordialement.

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2292
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: L'astrologie est-elle un péché ?

Message non lupar poche » jeu. 02 juil. 2015, 8:33

C'est un péché de croire sérieusement à l'astrologie.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7079
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: L'astrologie est-elle un péché ?

Message non lupar Anne » ven. 03 juil. 2015, 6:23

On parle aussi de l'astrologie dans :

Nature de la magie
Hata-Yoga, astrologie et magnétisme

Si vous entrez "astrologie" dans "rechercher" vous obtiendrez d'autres résultats.

Bonne lecture ! :)
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

lulu1958
Barbarus
Barbarus

Re: Position de l'Église par rapport à l'astrologie

Message non lupar lulu1958 » sam. 30 juin 2018, 4:52

Bonjour,

Je voudrais dire à certaines personnes qu'il y a des astrologues très sérieux. Qui ne cherchent pas à vous faire peur. J'en connaîs un dont toutes les " prédictions" se sont réalisées; j'en ai la preuve depuis trois ans et en plus concernant plusieurs personnes, car j'apprends à ses côtés. Il dit honnêtement ce qu'il voit et si sa concerne la santé il vous dira d'être plus sérieusement à l'écoute de votre corps, car telle ou telle planète est dans tel secteur. Il m'avait annoncé que j'avais une année propice pour régler mes problèmes de santé et m'a envoyé voir des médecins certains jours précis. Résultats des courses je revis après 18 ans de douleurs.

Il fait de même pour tout le reste, et comme il dit le but n'est pas de faire peur mais d'aider. Je l'ai aussi selon les thèmes dire de belles choses qui se sont réalisées. L'astrologie doit se faire sérieusement, il ne faut pas traumatiser , il faut savoir dire les choses vue avec tact. Elle est d'une grande aide, et n'empêche pas de croire en Dieu, car tout ce que nous faisons, découvrons et apprenons sur cette terre est la volonté du Divin tout ce qui apporte du bien à l'homme et quand l'astrologie est faite par un homme qui aime son prochain et veut l'aider grâce au don qui lui a été accordé ce ne peut être que l'oeuvre du bien. J'ai vu des personnes se sentir mieux même si le thème n'était pas super, car elles savaient dans quelle direction Dieu les envoyaient et pensaient à comment bien affronter l'épreuve pour qu'il en reste du bon. Mais attention rares sont les bons et sérieux astrologues

Avatar de l’utilisateur
Cendrine
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 340
Inscription : mar. 04 avr. 2017, 19:50
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Position de l'Église par rapport à l'astrologie

Message non lupar Cendrine » mer. 04 juil. 2018, 10:29

Bonjour lulu1958,

Sous aucun prétexte un chrétien ne doit consulter ni encourager les astrologues, chiromanciens et autres praticiens de ce type. Je ne dis pas qu'il faut tourner le dos à des amis qui en font leur vie, mais qu'il ne faut pas se prêter à leurs consultations, ni gratuitement ni en payant.

- D'abord parce que cela établit une distance entre vous et la vertu théologale d'Espérance en nourrissant l'idée que le Salut peut venir d'ailleurs que de Dieu seul et par des voies plus ou moins hermétiques, mystérieuses et obscures.

- Ensuite parce que ces pratiques passent par le travail avec des 'esprits'. Le propre du démon est de donner quelques fruits sensibles, matériels et satisfaisants, des preuves que "cela marche", que la ou le voyant voit de nombreuses réalités de votre vie, des maladies qu'aucun médecin parfois n'avait diagnostiqué efficacement. Tout cela à court terme paraît bel et bon, mais tôt ou tard il y aura un retour de bâton.

Votre corps et votre situation sociale auront beau être florissants, c'est peut-être votre âme qui ira pourrissant, et s'éloignera insensiblement de la Foi, de la patience, de l'humilité, de l'Amour (Caritas) et de l'Espérance. Si jamais on y a déjà pris part, il n'est jamais trop tard, et on peut faire cesser ce désordre et ses dangers avec une bonne confession.

J'ai bien conscience que ce que je dis (et je ne fais que répéter ce que dit l'Église - il faudrait ouvrir son Catéchisme aux bonnes pages) est dérangeant à courte vue. Mais nous devons voir au-delà, plus haut, plus plein, et éternel. :)

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4640
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Position de l'Église par rapport à l'astrologie

Message non lupar gerardh » mer. 04 juil. 2018, 10:42

______

Bonjour,

Je suis d'accord avec Cendrine. Il faut fuir tout cela. C'est diabolique et charlatan.

A noter qu'en 2 Rois 25, 5 et Job 38, 32 sont mentionnés le zodiaque ou les signes du zodiaque. Mais cela n'enlève pas l'exhortation à ne pas tomber dans les pratiques de divination ou d'horoscopes.



_________


Revenir vers « Le Christianisme "pour les nuls" ! »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités