Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
Rémi
Censor
Censor
Messages : 56
Inscription : ven. 11 mai 2007, 0:47
Localisation : Province du Québec
Contact :

Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par Rémi » ven. 21 nov. 2014, 22:11

Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Oui je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu. Oui vraiment; honte de Dieu, le mot n'est pas trop fort, du moins une certaine partie de plus en plus dominante de notre Église; de tendance progressiste et moderniste qui semble avoir une telle honte de Dieu, qu'elle doit cacher une partie de ses très saintes Paroles; car elles ne leurs conviennent plus. Je constate bien qu'autour de moi, nous n'entendons plus que très rarement parler de certains enseignements de Jésus, des paroles qu'Il nous a pourtant données à entendre et à suivre; et que nous voulons oublier. Des paroles qui agacent nos oreilles, qui choquent notre conscience, si enlisée dans la boue de tous ces plaisirs déréglés; entrant en contradiction si flagrante avec les vertus chrétiennes et dont le monde raffole; et parmi eux, beaucoup de chrétiens. Nous qui nous disons catholiques, ainsi que bon nombres de prêtres, d'évêques et de cardinaux, de religieux et religieuses, qui ne voulons plus entendre parler de ces paroles de Jésus; qui pourtant nous relèveraient, nous réveilleraient et nous redonneraient la vue. On ne veut plus qu'entendre ««Moi non plus, je ne te condamne pas»»(Jean8.1,11) comme Jésus le disait, si amoureusement à la femme adultère près d'être lapidée, on omet volontairement le reste, qui nous demanderait beaucoup plus d'efforts de corrections et de remises en questions de nos mauvaises conduites. Oui on omet maintenant de dire et d'instruire; sur le reste de cet enseignement de Jésus; ««Va, désormais ne pèche plus»» Ce passage des paroles de Jésus est pourtant lu à la messe lors de l'Évangile, mais est-il vraiment enseigné par certains de nos pasteurs et de nos évêques? Est-il vraiment développé dans les homélies et dans les textes qui expliquent ces paroles de Jésus? Bien vite on semble glisser dessus et on passe de facto à une miséricorde débonnaire où; ""Dieu pardonne toujours malgré notre mauvaise conduite, sans se soucier de ce que nous nous corrigions ou non. ««Va, désormais ne pèche plus»» n'a plus de valeur, le péché n'est rien, il n'est plus besoin d'en parler; puisque Dieu semble-t-il. nous a sournoisement menti dans les enseignements de la Bible, le péché et l'enfer ce n'était que de l'humour noir, une farce que les chrétiens pendant 2000 ans ont cru dur comme fer, bande de sombres imbéciles ceux-là, nous maintenant; nous ne sommes pas idiot à ce point, enseigner cela est une perte de temps, Dieu ne condamne personne et ne le fera jamais"".


En taisant tout cela et en niant ces vérités; on entre pleinement en contradiction, avec ce que Dieu le Père et Jésus son Fils; nous ont donné comme enseignements dans les textes sacrés et dont l'Église nous a bien instruit pendant 2000 ans. Dieu est miséricorde et juste; Il est miséricorde c'est certain et cela est enseigné encore heureusement; car c'est une pure vérité et que sans sa miséricorde aucune âme ne peut être sauvé; car nous sommes tous pécheurs et impurs; et que l'impureté ne peut côtoyer Dieu. Par contre il ne faut pas omettre d'enseigner toujours; que Dieu est juste et pour que justice soit pleinement effective, il doit y avoir un jugement et pour qu'il y ait un jugement, le péché grave et volontaire doit avoir une conséquence néfaste et éternelle, comme Jésus nous l'enseigne, et le bien; une récompense heureuse et éternelle, c'est une promesse pourtant si clairement enseignée par Dieu dans la Bible et Dieu n'a qu'une Parole. Donc; deux sentences possible et deux destinations subséquentes. Jésus parle clairement de deux lieux éternels dans ses enseignements, l'un de bonheur éternel, pour ceux qui veulent de Dieu, l'aiment et se corrigent du mal; et l'autre du feu éternel, pour ceux qui refusent d'aimer, de se rapprocher de Dieu et de se convertir. Refuser cela et ne pas l'enseigner, revient à dire; que l'enseignement de Dieu dans la Bible à ce sujet est des plus faux. C'est une hérésie pure et simple, que de faire croire; que Jésus nous a menti éhontément sur ces faits, d'une si extrême importance pour le salut de l'âme. Ces pasteurs modernistes ne disent pas ouvertement que Dieu est menteur, mais leurs agissements en niant l'enfer ou en le taisant de fait revient à cela. De l'extérieur certains peuvent dire alors; que la Bible est pleine de mensonges; puisque beaucoup de prêtres ne croient plus en certaines paroles de Jésus, ou que l'Église est hypocrite; car elle tait certaines choses pour attirer les gens vers elle; comme le font bien des sectes. En agissant ainsi, cela discrédite l'Église et lui cause un tort immense devant la face du monde, qui ne la prendra plus au sérieux. On en voit aujourd'hui l'effet à tous les jours; les églises, les séminaires et les monastères, tous plus vident les uns que les autres et de plus en plus.


Pourquoi un grand nombre de ceux; qui ont charge de mener les hommes à Dieu, taisent-ils ses enseignements de Jésus qui semblent si durs à entendre pour certains?
Pourquoi? Est-ce pour ne pas effrayer les gens et les faire fuir des églises qui sont déjà bien vides?
Est-ce par souci de se faire aimer des autres et de ne pas être pointé d'un doigt injurieux ou moqueur?


Fait-on vraiment la volonté de Dieu en taisant ses Paroles de vérité; qui ont de tous temps réveillé des morts et sauvé des âmes en perdition? N'est-ce pas une pure hypocrisie que de vouloir attirer vers nous des gens, tout en masquant; ce qui pourrait un premier temps les repousser; parce que personnes n'osent leur parler des conséquences grave du péché? Et n'est-ce pas aussi horriblement funeste; que d'enseigner en taisant les vérités du péché et de l'enfer, à ceux qui viennent régulièrement à l'église; pour ne pas les faire fuir? Comment peut-on croire, que de faire ainsi plait à Dieu? Ce n'est pas ainsi que les églises se rempliront au contraire, c'est ce qui cause la désertion. Donnez la Vérité aux enfants et ils viendront par soif à la Vérité même qui est Dieu. Cachez la Vérité aux enfants et ils resteront cachés et fuiront l'Église. Elle ne leur sera plus d'aucune utilité; car ils n'auront plus crainte du péché et de l'enfer, et surtout plus crainte d'offenser Dieu; car cela ne leur a pas été enseigné. Ainsi ils pourront vivre dans le péché sans remords et n'éprouverons plus le besoin des sacrements de l'Église, alors plus besoin du Corps et du Sang du Christ; qui les abreuverait; car on leur a enlevé la soif de la Vérité, en l'amputant de ce qui donne la connaissance de nos faiblesses; qui elle-même rend le cœur contrit, humble et assoiffé.


Nous devons faire maintenant un constat; qui saura en choquer un grand nombre. Depuis que le péché et l'enfer, ne font plus vraiment partis du vocabulaire des enseignements et des croyances de certains diocèses, les églises, les monastères et les séminaires se sont vidés peu à peu jusqu'à fermer définitivement. Pourquoi tant de désert? Et bien; pourquoi Dieu voudrait-Il voir nos églises, nos monastères et nos séminaires se remplir à nouveau, pour que l'on enseigne une partie seulement de sa Parole et que l'autre partie, plus dure à entendre soit cachée; pour ne pas être mal vu du monde. Dieu n'a pas besoin de petits cachotiers, ou de gens qui doutent de la Vérité entière de Ses Paroles pour le servir, Il cherche des gens qui se donnent totalement à Lui et qui ont toute confiance en ses enseignements.


Contrairement à ce que beaucoup prêchent aujourd'hui, en expliquant que les Églises sont vides et que l'on manque cruellement de prêtres; pour la simple raison; que cela est un signe grandiose de l'Esprit-Saint de Dieu, pour faire l'Église autrement qu'avant. Ce raisonnement des plus ridicule revient à dire; que notre grange de foin a brûlé; parce que Dieu voulait que nous nous en débarrassions, alors que la vraie raison étant que; nous avions oublié d'enseigner à nos enfants, de ne pas fumer près de la grange à foin pour ne pas les apeurer. Aujourd'hui, puisqu'il n'est plus vraiment enseigné les grands dangers du péché et du risque de l'enfer; pour ceux qui ne veulent pas se corriger, la grande majorité des catholiques en sont venus à croire les erreurs suivantes; puisque certains prêtres n'osent plus les corriger, ou croient eux-mêmes ses erreurs. Mais à quoi maintenant disent-ils; cela peut-il bien servir de se confesser à un prêtre de nos péchés et de promettre à Dieu de faire les effort pour s'en corriger; si tout le monde est sauvé. À quoi bon maintenant venir à l'église tous les dimanches; pour remercier Jésus de s'être sacrifié pour nous; car notre salut semble-t-il est assuré sans cela. Le péché ce n'est pas bien grave et Jésus a souffert pour si peu, tout le monde sera sauvé, l'enfer n'existe pas, profitons de la vie, restons couchés, la messe du dimanche ce n'est qu'un repas sans plus, les dix commandements et l'obligation de la messe dominicale; tout cela c'est bien démodé, moi je demande pardon directement à Dieu et je le prie chez-moi, c'est ce que bon nombre de prêtres nous disent maintenant; pourquoi faire plus que ce qui est nécessaire pour aller au paradis; aujourd'hui seul lieu possible de destination après la mort; pour bon nombre de croyants et de prêtres.


Dieu veut que tous nous soyons sauvés, il ne faut pas en douter, c'est pourquoi; Il verse sur nous tous en abondance ses grâces. Malheureusement le péché en repousse tant, mais une confession bien accompli ,avec des regrets sincères, rend notre cœur beaucoup plus perméable aux bienfaits de ces grâces et communier après une telle confession, devient le summum pour un chrétien; afin de faire de lui un être qui court héroïquement vers Dieu. Quand cet enseignement, sera de nouveau pleinement mis en avant dans nos églises et dans les cours de catéchèse; avec ceux de l'amour de Dieu, de sa miséricorde, sans omettre sa justice, la notion d'état de grâce pour bien accueillir Dieu dans son coeur, ainsi que celles du péché, de l'enfer et de la conversion nécessaire. Alors de nouveau, Dieu fera croître les semences dont nous avons besoin; pour que l'Église rayonne devant la face du monde, des jeunes voudront devenir prêtre, d'autres religieux, les églises de nouveau se rempliront avec des fidèles; qui viendront premièrement; par amour pour Dieu, par crainte de lui faire tort en l'oubliant, pour Lui rendre hommage et le remercier pour le salut qu'Il nous offre, pour demander son aide; car nous sommes faibles et pécheurs, pour trouver sa miséricorde et par désir d'être sauvés. Ce n'est pas avoir honte de Dieu que de faire cela, que d'enseigner pleinement sa Parole, sans en omettre un iota; pour ne pas froisser les oreilles tendres du monde d'aujourd'hui. Je ne me suis attardé qu'à un passage plus particulièrement de l'Évangile; pour expliquer ce que je voulais d'écrire, mais Jésus a dit bien d'autres choses, un grand nombre de paroles d'amour et de miséricorde; formant la majorité de son enseignement, mais aussi un nombre bien important traitant du péché, des damnés de l'enfer éternel, de satan et des démons qui sont bien réels. Maintenant, pour ceux qui croient en Jésus Dieu notre Sauveur, Fils de Dieu le Père, deux autres paroles qu'Il a prononcé et qu'il faut toujours avoir à l'esprit, pour prendre conscience de toute la vérité de notre foi et pour bien la proclamer dans sa totalité, les voici, elles font bien réfléchir:


Matthieu 10, 32-33


«Quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, moi aussi je me déclarerai pour lui
devant mon Père qui est dans les cieux; mais celui qui m'aura renié devant les hommes, à
mon tour je le renierai devant mon Père qui est dans les cieux.»


Et aussi Marc 8. 38


«Car celui qui aura rougi de moi et de mes paroles dans cette génération adultère et
pécheresse, le Fils de l'homme aussi rougira de lui, quand il viendra dans la gloire de son
Père avec les saints anges.»


Avoir honte de son enseignement; c'est aussi avoir honte de Lui.


Rémi Dechamplain 1 novembre 2014 en la fête de la Toussaint.


Autres Paroles de Jésus qui confirment ce que je décris et dont on ne veut plus parler:
(Lisez ces textes mais de grâce par la suite, prenez donc le temps de lire le Nouveau-Testament
en entier pour mieux comprendre l'enseignement de Dieu.)


(Matthieu5.13,48)--(Mt.6.15,16)--(Mt.7.13,23)--(Mt.8.11,12)--(Mt.10.16,42)--(Mt.12.31,37)--(Mt.13.24,43)--
(Mt.13.47,52)--(Mt.17.17,21)--(Mt.24.1,51)--(Mt.25.31,46)
(Marc8.34,38)--(Marc16.16)--(Marc10.3,12)--(Marc10.14,27)
(Luc10.13,15)—(Luc11.17,26)--(Luc11.33,36)--(Luc13.25,30)--(Luc16.13,18)--(Luc17.20,37)--(Luc16.19,31)
(Jean15.1,8)--(Jean15.18,27)--(Jean20.23)

Pdf de ce texte en téléchargement sur ces liens.
Fond couleur : https://drive.google.com/file/d/0B6L4zE ... sp=sharing
Fond blanc : https://drive.google.com/file/d/0B6L4zE ... sp=sharing

Forest Ent
Ædilis
Ædilis
Messages : 40
Inscription : jeu. 04 déc. 2014, 2:50
Conviction : Catholique

Re: Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par Forest Ent » jeu. 11 déc. 2014, 13:12

Moi je suis d'accord avec vous : nous devons être fiers de notre Eglise. Mais il ne tient qu'à nous de le clamer partout sur terre et dans les cieux. Je me permets donc de vous recommander ce petit ouvrage qui explique pourquoi les calomnies des mécréants contre l'Eglise sont ridicules, et qui nous aide à afficher cette fierté. Il est très orienté "histoire de France", mais beaucoup d'arguments sont tout aussi valables au Québec.

http://forestent.blogspot.fr

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13244
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par etienne lorant » jeu. 11 déc. 2014, 17:05

J'habite une petite ville où tout se sait rapidement. En sorte que beaucoup de mes clients savent que je suis catholique et même que je vais à la messe chaque matin - et comme il n'y a qu'une messe le matin en semaine, il n'est pas difficile de savoir où cela se passe. Je n'ai jamais éprouvé aucune honte. Personne ne m'a jamais posé de questions directes, mais une de mes relations, un ancien "noceur de première", qui buvait du matin au soir et tenait un ménage-à-trois, s'est converti, a renoncé à tout et est retourné à la messe. Peu de temps après, il a attrapé un cancer ... mais qui est en bonne voie de rémission ! De violent qu'il était, il est désormais doux comme un agneau... Si vous croyez sincèrement, si vous pratiquez sincèrement votre foi, alors, le Seigneur agit à travers vous - souvent même sans que nous puissions nous en rendre compte. En fait, il suffit d'être un peu cohérent avec soi-même et de prier.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Rémi
Censor
Censor
Messages : 56
Inscription : ven. 11 mai 2007, 0:47
Localisation : Province du Québec
Contact :

Re: Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par Rémi » jeu. 11 déc. 2014, 23:23

Bonjour Étienne, vous savez, nous sommes assez nombreux à avoir de temps en temps un peu honte des paroles de Jésus, reprenons-nous les personnes que nous savons en danger de mort éternelle, proclamons-nous dans les rues au passant la bonne nouvelle comme l'ont fait les saints de toutes époques, c'est bien sur par timidité, par manque de courage et surtout par peur de s'humilier que nous ne le faisons pas, alors on peut dire que nous avons honte de répéter les paroles de Jésus, on peut dire aussi que ce n'est pas notre vocation mais nous voyons présentement que plus personne n'a cette vocation puisque l'on entend plus de par les chemins prêcher la bonne nouvelle et les dangers du péché. Est-ce Dieu qui ne suscite plus de missionnaire pour courir les chemins ou est-ce l'homme qui par orgueil ne veut plus s'humilier pour ramener à Dieu des brebis égarées. Je penche pour la 2e réponse, nous vivons une époque où l'orgueil domine le monde entier, c'est l'arme préférée de satan et nous y sommes soumis pour la très grande majorité, même les croyants en Dieu n'y échappent pas.


Oui Forest Ent nous devons aimer tous les jours notre Église qui est sainte et en être fier mais les hommes bien souvent ne le sont pas et font revivre continuellement la passion à notre Sauveur Jésus-Christ par leur manque de fidélité à Dieu et au saint Magistère qui font un tord considérable à l'image de l'Église.

Forest Ent
Ædilis
Ædilis
Messages : 40
Inscription : jeu. 04 déc. 2014, 2:50
Conviction : Catholique

Re: Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par Forest Ent » ven. 12 déc. 2014, 0:34

Il existe deux péchés opposés de même gravité, car tous deux empêchent une conversion sincère : l'orgueil et le désespoir. Le désespoir est une forme inversée d'orgueil, car on se croit au delà du pouvoir de Dieu.

Si l'on croit en Dieu, les imperfections de l'Eglise ne peuvent être vues que comme une occasion de l'améliorer. Le résultat final du match est connu d'avance : ATTENTION SPOILER Satan perd à la fin.

Avatar de l’utilisateur
Rémi
Censor
Censor
Messages : 56
Inscription : ven. 11 mai 2007, 0:47
Localisation : Province du Québec
Contact :

Re: Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par Rémi » ven. 12 déc. 2014, 1:30

Forest Ent a écrit :Il existe deux péchés opposés de même gravité, car tous deux empêchent une conversion sincère : l'orgueil et le désespoir. Le désespoir est une forme inversée d'orgueil, car on se croit au delà du pouvoir de Dieu.
Oui en effet le désespoir est une autre arme privilégiée de satan et comme le dit saint-Jean Climaque, satan nous dit quand nous sommes tentés que ce péché n'est pas très grave pour nous inciter à le commettre et quand nous l'avons commit il nous dit que Dieu ne nous pardonnera jamais ce péché pour nous faire tomber dans le désespoir mais l'on sait que Dieu pardonne tout quand il trouve un coeur contrit, sauf le péché contre l'Esprit-Saint.
Forest Ent a écrit :Si l'on croit en Dieu, les imperfections de l'Eglise ne peuvent être vues que comme une occasion de l'améliorer. Le résultat final du match est connu d'avance : ATTENTION SPOILER Satan perd à la fin.
Cela c'est certain et l'Église catholique ne tombera jamais au plus grand malheur de satan.

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1020
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par Jeremy43 » ven. 12 déc. 2014, 10:16

Bonjour,

Merci pour votre beau et long message.
Cela c'est certain et l'Église catholique ne tombera jamais au plus grand malheur de satan.
L'Eglise pourrait tout de même, comme son Maître, descendre au tombeau pour la plus grande joie du monde, ce sera temporaire mais le mal pourrait "matériellement" gagner durant un court laps de temps.

Avatar de l’utilisateur
Rémi
Censor
Censor
Messages : 56
Inscription : ven. 11 mai 2007, 0:47
Localisation : Province du Québec
Contact :

Re: Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par Rémi » ven. 12 déc. 2014, 15:59

Jeremy43 a écrit :Bonjour,

Merci pour votre beau et long message.
Cela c'est certain et l'Église catholique ne tombera jamais au plus grand malheur de satan.
L'Eglise pourrait tout de même, comme son Maître, descendre au tombeau pour la plus grande joie du monde, ce sera temporaire mais le mal pourrait "matériellement" gagner durant un court laps de temps.
Merci Jeremy pour votre appréciation de mon texte.

Oui un temps de presque éclipse de l'Église est prédit dans de nombreuses prophéties et dans le catéchisme mais l'Église sera toujours présente dans le monde mais il est certain que la très grande majorité des hommes un jour prochain se réjouiront de voir l'Église catholique presque totalement anéantie mais Elle renaîtra purifiée et plus belle que jamais après cette épreuve pour une période de paix et de conversion du monde avant que de nouveau le monde retourne dans ces vielles habitudes en s'éloignant de Dieu et en combattant son Église jusqu'à la Parousie du Christ Jésus.

Avatar de l’utilisateur
Dofiar
Censor
Censor
Messages : 79
Inscription : ven. 22 avr. 2011, 16:05
Conviction : Catholique et légitimiste
Localisation : Vendôme
Contact :

Re: Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par Dofiar » lun. 22 déc. 2014, 1:13

Moi, je n'ai pas honte de Dieu parce que je rejette le régime qui le combat : la république franc-maçonne et laïciste. Je n'adore pas non plus son faux dieu aux seins nus, la religion de l'être suprême, la laïcité qui n'est que la haine des catholiques. Je n'ai pas à obéir à une loi qui me dit de renier Dieu et de désobéir à Ses commandements.

"Dieu premier servi"

Je suis légitimiste, et j'ai de la chance parce que je suis cohérente.

"Dieu et le Roi", dit-on en Vendée.
Pro Deo et Rege

RalphLG
Censor
Censor
Messages : 67
Inscription : mer. 30 juil. 2014, 14:36
Conviction : œcuméniste

Re: Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par RalphLG » jeu. 25 déc. 2014, 12:47

Honte de Dieu ? ... plutôt de ce que l' Église est devenue au fil des siècles. Et je ne peux m'empêcher de penser que le paganisme romain n'a pas été bénéfique au christianisme.

Avatar de l’utilisateur
Rémi
Censor
Censor
Messages : 56
Inscription : ven. 11 mai 2007, 0:47
Localisation : Province du Québec
Contact :

Re: Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par Rémi » sam. 27 déc. 2014, 22:44

RalphLG a écrit :Honte de Dieu ? ... plutôt de ce que l' Église est devenue au fil des siècles. Et je ne peux m'empêcher de penser que le paganisme romain n'a pas été bénéfique au christianisme.
Le paganisme romain certainement pas mais l'empire romain oui. Dieu a fait que du jour où l'empire romain est devenu chrétien ; que l'évangélisation des peuples sous dominations romaines s'est répandue à vitesse grand V, ce qui a permis le salut de millions et de millions d'âmes sans quoi le tout aurait été beaucoup plus lentement, car au contraire de l'islamisme ; qui lui pour se répandre rapidement a dû prendre les armes pour répandre sa foi. La manière divine est beaucoup plus morale que la manière satanique.

RalphLG
Censor
Censor
Messages : 67
Inscription : mer. 30 juil. 2014, 14:36
Conviction : œcuméniste

Re: Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par RalphLG » lun. 29 déc. 2014, 15:17

Rémi a écrit :Le paganisme romain certainement pas
Il y a tout de même matière à se poser des questions.
Rémi a écrit :Dieu a fait que du jour où l'empire romain est devenu chrétien ; que l'évangélisation des peuples sous dominations romaines s'est répandue à vitesse grand V, ce qui a permis le salut de millions et de millions d'âmes
Oui, ET la condamnation d'un grand nombre d'incrédules qui était encore «excusable» avant l'avènement du Messie. Le revers de la médaille.
Rémi a écrit :car au contraire de l'islamisme ; qui lui pour se répandre rapidement a dû prendre les armes pour répandre sa foi. La manière divine est beaucoup plus morale que la manière satanique.
Foi et massacres. Les musulmans ne sont pas les seuls à faire couler le sang innocent. Eux, ils ont presque l'excuse d'avoir été abusés par un faux prophète, ce qui n'est pas le cas des chrétiens.

Avatar de l’utilisateur
Rémi
Censor
Censor
Messages : 56
Inscription : ven. 11 mai 2007, 0:47
Localisation : Province du Québec
Contact :

Re: Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par Rémi » lun. 29 déc. 2014, 18:08

Rémi a écrit :car au contraire de l'islamisme ; qui lui pour se répandre rapidement a dû prendre les armes pour répandre sa foi. La manière divine est beaucoup plus morale que la manière satanique.
RalphLG a écrit :Foi et massacres. Les musulmans ne sont pas les seuls à faire couler le sang innocent. Eux, ils ont presque l'excuse d'avoir été abusés par un faux prophète, ce qui n'est pas le cas des chrétiens.
L'homme n'est pas parfait, il y a eu de bonne causes pour reprendre des territoires qui avaient étés dérobés par l'islam, d'autres où la légitime défense primait mais certains ont abusés de leurs pouvoirs mais aucun ne pouvait justifié leurs abus par la Bible car Jésus et les apôtres n'ont pas enseigné cela mais par contre le coran lui enseigne qu'il est bien vu par allah de décapiter des chrétiens et des juifs et aussi d'autres groupes, vous voyez la différence de moralité, jamais de paix sur terre tant qu'existera l'islam et aussi le sionisme, l'un étant fier de sa violence et l'autre veut dominer le monde en faisant de nous des esclaves leurs devant rétributions si l'on ne se converti, le coran et le talmud vraiment pas de grandes différences dans l'objectif final, tandis que la Bible appelle à la paix et à la conversion non-imposée.

RalphLG
Censor
Censor
Messages : 67
Inscription : mer. 30 juil. 2014, 14:36
Conviction : œcuméniste

Re: Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par RalphLG » mer. 31 déc. 2014, 13:30

Je constate des dérives dans tous les mouvements chrétiens, et il y aurait -à mon avis- beaucoup à redire sur le catholicisme (de son origine jusqu'à nos jours). Mais j'avoue ne pas être vraiment concerné par ce qui se passe au vatican. Vous avez probablement raison: l'Église a d'une certaine façon honte de Dieu.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13244
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par etienne lorant » mer. 31 déc. 2014, 17:37

RalphLG a écrit :Honte de Dieu ? ... plutôt de ce que l' Église est devenue au fil des siècles..
Pour ma part, je ne peux juger de ce qu'est devenue l’Église au fil des siècles, car j'avais 29 ans lorsque j'y suis retourné - j'ai rencontré deux prêtres sur le même mois, ils ont su m'écouter et le Seigneur a mis sur ma route des fidèles catholiques qui ont soutenu mes petites pas défaillants. Et puis je me dis que le plus grave serait que Dieu ait honte de nous. !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités