Réciter le chapelet "pour les nuls"

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
chnook
Civis
Civis
Messages : 1
Inscription : dim. 25 août 2013, 16:59

Dire son chapelet

Message non lupar chnook » dim. 25 août 2013, 17:13

Chapelet : méditation suivant les passages de la Bible

Bonjour à toutes et à tous,

Est-ce que quelqu'un pourrait me dire quels sont les passages de la Bible parlant de l'Assomption et du couronnement de la Sainte Vierge ? Ce sont deux des mystères glorieux et, lorsque j'effectue une recherche sur internet, on me site : Ap 12. 14-16 (assomption) et Ap 12 1-3 (couronnement) mais je ne comprends pas le lien entre le femme, le dragon, l'enfant et ces mystères.

Merci d'avance pour les réponses que vous me donnerez.
Cordialement

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Chapelet : méditation suivant les passages de la Bible.

Message non lupar Peccator » sam. 28 sept. 2013, 17:33

Bonjour,

je me permet de relancer ce fil, car la question m'intéresse moi aussi, et je préfèrerais écouter les avis de quelqu'un de compétent au lieu de mes propres élucubrations personnelles.

Je suis très peu familier de tout ce qui touche à la mariologie, mais affamé d'en apprendre plus.


Merci.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4606
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Chapelet : méditation suivant les passages de la Bible.

Message non lupar gerardh » sam. 28 sept. 2013, 21:49

__________

Bonjour, vous demandez :
quels sont les passages de la Bible parlant de l'Assomption et du couronnement de la Sainte Vierge ?
Il n'y en a pas.



__________

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2279
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Chapelet : méditation suivant les passages de la Bible.

Message non lupar Teano » mer. 09 oct. 2013, 15:47

Bonjour chnook,

Les passages de l'Apocalypse cités sont en effet ceux habituellement associés à l'Assomption et au couronnement de la Vierge Marie.
Voici un lien vers le commentaire de la Bible des peuples qui vous en dira un peu plus :

http://www.bibledespeuples.org/Livres/index.html?Liv=Ap

Dans la joie de Marie

Teano
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8036
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Chapelet : méditation suivant les passages de la Bible.

Message non lupar Cinci » ven. 11 oct. 2013, 0:11

Il y a Jean Pierre Prévost qui en parle dans son bouquin sur l'Apocalypse.


chook :
mais je ne comprends pas le lien entre le femme, le dragon, l'enfant et ces mystères.

  • Comme une femme enceinte, sur le point
    d'enfanter,
    frémit et crie dans ses douleurs,
    tels nous étions devant toi, Yavhé.
    Nous avons conçu, nous avons été en travail,
    et n'avons enfanté que du vent,
    nous n'avons pas apporté le salut à la terre,
    il n'est pas né d'habitants au monde !

    Tes morts revivront, leurs cadavres se relèveront;
    réveillez-vous et criez de joie, hôtes de la poussière !

    - Isaïe 26, 17

Je cite :


Combat du Dragon contre la Femme

«... l'Ancien Testament recourt souvent à la figure de la Femme pour désigner l'ensemble du peuple de Dieu (Osée 1-3; Isaïe 26, 17-18; Michée 4, 9-10; Ezéchiel 16 et 23, Cantique, etc.) et le Nouveau Testament fait de même (Galates 4; Ephésiens 5). Jean s'inscrit dans cette double tradition.

Les douze étoiles qui couronnent sa tête font une fois de plus référence au peuple de Dieu, fondé jadis sur les douze tribus d'Israël et maintenant sur les douze apôtres.

L'enfantement dans la douleur est connue de la tradition juive pour Sion, figure elle aussi du peuple de Dieu.

La fuite et le séjour dans le désert s'appliquent difficilement à un épisode de la vie de Marie, tandis que la durée du séjour manifestent la période d'épreuve actuelle de l'Église, soit les mille deux cent soixante jours (verset 6) ou ce qui revient au même, un temps, et des temps et la moitié d'un temps [...]

La protection divine sous diverses formes (nourriture et aide du grand aigle), évoque la protection que Dieu avait assurée à son peuple au temps de l'Exode et du séjour au désert. La mention de l'archange Michel s'inscrit dans cette veine, puisqu'il est présenté dans une tradition apocalyptique bien connue de Jean - le livre de Daniel - comme «celui qui se tient auprès des fils de ton peuple», c'est à dire comme son protecteur (Daniel 12, 1;cf 10, 13-21) La figure de Michel joue d'ailleurs un rôle prépondérant dans le déroulement des événements de la fin dans les apocalypses juives non-canoniques.

La figure de la Femme sera reprise indirectement par Jean sous les traits de la fiancée et de l'épouse (chapitre 21-22), en relation avec la Jérusalem nouvelle, elle-même présentée en opposition à la figure d'une autre Femme, la Prostituée du chapitre 17. On se retrouve toujours au niveau communautaire.

Est-ce à dire qu'il faille exclure toute référence à Marie ? Pas nécéssairement, mais toujours à l'intérieur d'une interprétation ecclésiologique. C'est d'ailleurs un point qui a toujours été important pour les tenants de l'exégèse mariologique d'Apocalypse 12 : ils n'ont jamais nié le sens premier, ecclésiologique du texte. S'ils y voient une référence à Marie, elle demeure toujours seconde par rapport à la référence à l'Église.

Il est question par exemple en 12,5 de la naissance d'un enfant mâle qui est le Messie, et donc Jésus le Christ. Dans ce contexte, il est vraisemblable, surtout dans un milieu johannique, que l'auteur ait pensé à Marie, mère de Jésus. On se souviendra d'ailleurs que, dans l'Évangile de Jean, les deux fois où Jésus s'adresse directement à sa mère, il le fait en utilisant le titre mystérieux et symbolique de «Femme» (Jean 2,4 et Jean 19,26). Il n'est donc pas impossible que l'auteur de l'Apocalypse, appartenant au cercle johannique, ait pu faire allusion à Marie en parlant de la Femme, vêtue de soleil. On aurait alors, comme en surimpression, Marie et l'Église.

Un autre argument invoqué par les tenants de l'interprétation mariologique s'appuie sur la référence certaine d'Apocalypse 12 à Genèse 3 - la mention de l'Antique serpent. La référence est certaine, mais la question posée à l'exégèse moderne vis à vis de Genèse 3,15 est de savoir s'il faut y voir une figure individuelle ou communautaire. Et c'est plutôt la deuxième interprétation qui tend à s'imposer. Quoiqu'il en soit, dans tous les textes du Nouveau Testament où il est question de Marie, mère de Jésus, son appartenance à la communauté des croyants, et donc au mystère de l'Église, est toujours fortement soulignée, et à ce chapitre, les traits de la Femme d'Apocalypse 12 qu'on pourrait appliquer à Marie ne saurait faire exception.



L'enfant mâle

Bien que mentionnée brièvement, la figure de l'enfant-mâle apparaît comme un grand signe d'espérance et de victoire et nous oriente de façon décisive quant au combat que le Dragon s'apprête à livrer à la Femme et à sa descendance : «En arrêt devant la Femme en travail, le Dragon s'apprête à dévorer son enfant aussitôt né. Or la Femme mit au monde un enfant mâle, celui qui doit mener toutes les nations avec un sceptre de fer; et son enfant fut enlevé jusqu'auprès de Dieu et de son trône ...» (12, 4-6) Celui que le Dragon pourchasse d'abord, c'est l'enfant mâle.

Or qui est l'enfant-mâle ? La référence au psaume 2, 9 donne au passage une coloration nettement messianique. Il ne s'agit toutefois pas dans la perspective de Jean d'un messie inconnu, mais bien du Christ mort et ressuscité, à qui il rend témoignage tout au long de son livre. Il faut remarquer comment Jean a le don de nous renvoyer à l'essentiel. Ce qu'il dit de l'enfant-mâle se réfère aux deux pôles extrêmes de son existence, sa naissance et son enlèvement. Pas un seul mot sur la vie publique et le ministère du Christ. Bien plus, son allusion à la naissance, résultat d'un enfantement douloureux, est à comprendre en relation à l'enfantement douloureux du Calvaire, et donc, à la mort de Jésus, plutôt qu'à sa naissance à Bethléem. Jésus lui-même n'avait-il pas présenté sa mort comme un enfantement (Jean 16, 19-22) et n'est-il pas désigné, dans le livre de l'Apocalypse comme le premier-né d'entre les morts ? Ainsi donc, en une formule très condensée, Jean nous propose la figure du Christ mort («sa naissance») et ressuscité (son «enlèvement» auprès de Dieu et de son trône).

Source : J.-P. Prévost, Pour lire l'Apocalypse, Paris, Éditions du Cerf, 1991, p.138


Avatar de l’utilisateur
Rémi
Censor
Censor
Messages : 55
Inscription : ven. 11 mai 2007, 0:47
Localisation : Province du Québec
Contact :

Dire son chapelet

Message non lupar Rémi » ven. 08 nov. 2013, 2:27

La couronne angélique ou le chapelet de Saint Michel. Dossier trop long pour tout refaire la mise en page, suivez ce lien pour mieux connaître cette belle prière.

http://forumarchedemarie.forumperso.com ... chel#47766

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2283
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: LA COURONNE ANGÉLIQUE OU LE CHAPELET DE SAINT MICHEL

Message non lupar poche » sam. 09 nov. 2013, 9:23

J'ai prié le chapelet de St Michael depuis de nombreuses années. Je pense que c'est une belle façon de prier.

Avatar de l’utilisateur
Rémi
Censor
Censor
Messages : 55
Inscription : ven. 11 mai 2007, 0:47
Localisation : Province du Québec
Contact :

Re: LA COURONNE ANGÉLIQUE OU LE CHAPELET DE SAINT MICHEL

Message non lupar Rémi » sam. 09 nov. 2013, 20:00

Oui très belle prière en effet. J'ai terminé les 15 oraisons de Sainte-Brigitte et je cherchais une autre dévotion pour remplir la place laissée libre alors j'ai eu fortement le gout en moi de commencer cette couronne angélique, c'est pourquoi je m'efforce de la faire connaître maintenant.

Avatar de l’utilisateur
Columbanus
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 511
Inscription : jeu. 21 août 2008, 13:53
Conviction : Catholique romain traditionaliste
Localisation : Artois

Re: LA COURONNE ANGÉLIQUE OU LE CHAPELET DE SAINT MICHEL

Message non lupar Columbanus » ven. 15 nov. 2013, 18:51

Très belle dévotion à laquelle se livrent souvent les Chevaliers de Notre-Dame.
« Car je n'ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié... »

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8659
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: LA COURONNE ANGÉLIQUE OU LE CHAPELET DE SAINT MICHEL

Message non lupar PaxetBonum » ven. 15 nov. 2013, 21:53

Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
ArthurPremier
Civis
Civis
Messages : 5
Inscription : ven. 04 avr. 2014, 6:37
Localisation : Bourgogne

Re: Chapelet

Message non lupar ArthurPremier » ven. 12 sept. 2014, 14:46

Bonjour, je relance je sujet sur le chapelet avec une simple question que je me pose et dont je ne trouve pas la réponse sur internet :

Y a t il une méthodologie, outre la récitation des prières, mais dans la prise en main du chapelet y a t il une main de prédilection ?

Merci de m'éclairer.
Fraternellement, Arthur.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7078
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Chapelet

Message non lupar Anne » ven. 12 sept. 2014, 21:51

Votre question m'a intriguée et j'ai aussi cherché de mon côté, sans plus de succès.

Je pense donc que l'important est sans doute d'utiliser le chapelet (l'objet) avec respect.

Si la symbolique "gauche-droite" est importante pour vous, alors vous pouvez l'égrener de la main droite.

Sinon, je crois que l'essentiel est que vous soyez suffisamment à l'aise dans votre position de prière afin de la favoriser.

Comme disait Ste Thérèse D'Avila
[...] Dieu vous récompensera des moindres choses que vous ferez pour son service
comme si elles étaient fort importantes,
parce qu'il ne les considère pas en elles-mêmes,
mais les mesure par l'amour que vous lui portez.
Bonne prière ! :sign:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Servant du Christ
Barbarus
Barbarus

Re: Le Chapelet

Message non lupar Servant du Christ » ven. 26 juin 2015, 13:39

Bonjour,

Le chapelet est la chaîne d'Amour qui lie un fils au Cœur de la La Très Sainte Mère.

Padre Pio da pietralcina

Avatar de l’utilisateur
Marie du 65
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1747
Inscription : ven. 10 avr. 2015, 21:00
Localisation : LOURDES 65100

Re: Les chapelet

Message non lupar Marie du 65 » mer. 16 sept. 2015, 17:34

Bonjour Jérémy,

Voici un lien qui va pouvoir dans un premier temps vous aider, avez vous un chapelet ?

http://maranatha.mmic.net/Comment-reciter.html

Amicalement

Marie
Tu Aimeras ton Prochain comme Toi-même

Près de Notre Saint Père

Avatar de l’utilisateur
katolik
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1046
Inscription : ven. 29 avr. 2011, 12:54
Conviction : catholique
Localisation : France
Contact :

Re: Les chapelet

Message non lupar katolik » mer. 16 sept. 2015, 17:55

jeje,

peut être que ce petit document que je met en pièce jointe vous aidera .... :)

Ainsi que ce qui suit :
Prières du début
Signe de la Croix
Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen

Symbole des Apôtres (qu'on dit sur le crucifix)
Je crois en Dieu, le Père tout puissant, Créateur du ciel et de la terre, et en Jésus Christ son Fils unique Notre Seigneur, qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers, le troisième jour, est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite du Père d'où Il viendra juger les vivants et les morts.
R: Je crois au Saint Esprit, à la Sainte Église Catholique, à la communion des saints, à la rémission des péchés, à la résurrection des morts et à la vie éternelle. Amen.

Notre Père (qu'on dit sur le gros grain qui suit le crucifix)
Notre Père, qui es au cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
R: Donne-nous aujourd'hui, notre pain de ce jour et pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal. Amen.

Trois Je vous salue Marie (qu'on dit sur les trois grains qui suivent)
Je vous salue Marie, pleine de grâce! Le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles est béni.
R: Sainte Marie, Mère de Dieu, prie pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

Gloire soit au Père (qu'on dit sur le gros grain qui suit)
Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
R: Au Dieu qui est, qui était et qui vient pour les siècles des siècles. Amen.
ou
R: Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Amen.

Les 20 mystères du Rosaire
Le rosaire en son entier se compose depuis le 16 octobre 2002 : de 20 dizaines de "Je vous Salue Marie" ( cf : Lettre apostolique "Rosarium Virginis Mariae" du Pape Jean-Paul II ). Il est coutume de réciter le chapelet qui consiste en cinq dizaines. Chaque dizaine sera dédiée en l'honneur d'un mystère de la vie de Notre Seigneur ou de celle de sa Sainte Mère. Il est recommandé qu'on médite sur le mystère annoncé, en demandant d'obtenir la grâce du fruit de ce mystère. Les méditations portent sur les mystères joyeux, lumineux, douloureux ou glorieux, et le chapelet de coutume est médité en fonction du jour de la semaine: mystères joyeux les lundi et samedi, lumineux le jeudi, douloureux les mardi et vendredi, et glorieux les mercredi et dimanche.
Voici comment réciter chaque dizaine:
1. Annoncer le mystère et méditer sur ce mystère au cours de la récitation de la dizaine.

Mystères Fruit suggéré Audio source
Joyeux lundi et samedi

Joyeux
Écouter MP3_logo.png
1er: Annonciation de l'Ange à Marie Conformité à la Volonté De Dieu, Humilité
2e: Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth Charité, oeuvres de miséricorde temporelle
3e: Naissance de Jésus Joie, paix, détachement des biens matériels
4e: Présentation de Jésus au temple Esprit de sacrifice, obéissance
5e: Recouvrement de Jésus au temple Ferveur, réponse à l'appel de Dieu
Lumineux jeudi

Lumineux
Écouter MP3_logo.png
1er: Le Baptême au Jourdain Miséricorde, mission, vocation
2e: Le début des signes à Cana Intercession de Marie
3e: La prédication Écoute de la parole de Dieu, conversion
4e: La Transfiguration Contemplation, prière, union à Dieu
5e: L'institution de l'Eucharistie Adoration eucharistique et action de grâce
Douloureux mardi et vendredi

Douloureux
Écouter MP3_logo.png
1er: Agonie de Jésus au jardin des oliviers Repentir et résignation à la volonté de Dieu
2e: Flagellation de Jésus Mortification
3e: Couronnement d'épines Courage
4e: Portement de la croix Patience dans les épreuves
5e: Crucifiement et mort de Jésus sur la croix Persévérance et pardonner à ses ennemis
Glorieux mercredi et dimanche

Glorieux
Écouter MP3_logo.png
1er: Résurrection de Jésus Foi
2e: Ascension de Jésus Espérance
3e: Descente du Saint Esprit sur les apôtres Dons du Saint Esprit
4e: Assomption de la Sainte Vierge Marie Bonne mort et union avec Jésus
5e: Couronnement de la Sainte Vierge au ciel Dévotion envers Marie

2. Réciter le "Notre Père" sur le gros grain qui précède chaque dizaine.

3. Réciter un "Je vous salue Marie" sur chacun des grains de la dizaine.

4. Réciter un "Gloire soit au Père" puis un "Ô mon Jésus..." (prière de Fatima) sur le gros grain. Ô, mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

5. Commencer la dizaine suivante en annonçant le mystère suivant et en récitant le "Notre Père" sur le même gros grain. (continuer en répétant les étapes 3,4 et 5 jusqu'à ce que soit terminée la récitation d'au moins cinq dizaines.)

Prières finales

Salut au Reine (Salve Regina)
Salut, ô Reine, Mère de Miséricorde, notre vie, notre douceur, notre espérance, salut! Enfants d'Ève, malheureux exilés, nous élevons nos cris vers toi, nous soupirons vers toi, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes. Nous t'en supplions, tourne vers nous ton regard miséricordieux, et, après cet exil, montre-nous Jésus, le fruit béni de tes entrailles. Ô clémente, ô charitable, ô douce Vierge Marie.

Prie pour nous, Sainte Mère de Dieu,
R: afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus Christ.

Ô Dieu, dont le Fils unique
Ô Dieu dont le Fils unique, par sa vie, sa mort et sa résurrection, a racheté pour nous la récompense de la vie éternelle, accorde-nous, nous t'en supplions, qu'après avoir médité sur ces mystères du très saint rosaire de la bienheureuse Vierge Marie, nous puissions imiter ce qu'ils contiennent et obtenir ce qu'ils promettent, par le même Jésus Christ Notre Seigneur. Amen.

Que Dieu se hâte de nous secourir,
R: et que les âmes des fidèles défunts reposent en paix par la miséricorde de Dieu. Amen.

Prière à saint Michel

Saint Michel Archange,
défendez nous dans le combat.
Soyez notre protecteur contre la méchanceté et les embûches du démon.
Que Dieu lui commande, nous vous en supplions.
Et vous, Prince de la milice céleste,
par le pouvoir divin qui vous a été confié,
précipitez au fond des enfers Satan et les autres esprits mauvais qui parcourent le monde pour la perte des âmes.
Amen.

Invocations

Sacré Coeur de Jésus
R:J'ai confiance en vous

Coeur Immaculé de Marie
R:Priez pour nous

Saint Joseph
R:Priez pour nous

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen

Bonne prière ....
Pièces jointes
chapelet.doc
(58 Kio) Téléchargé 41 fois
« Je ne suis pas chargée de vous le faire croire, je suis chargée de vous le dire » (Sainte Bernadette Soubirous)


Revenir vers « Spiritualité »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités