Rebouteux et autres guérisseurs, qu'en dit l'Eglise?

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11007
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Rebouteux et autres guérisseurs, qu'en dit l'Eglise?

Message non lu par Fée Violine » jeu. 15 août 2013, 11:15

[fil fusionné avec un autre sur le même sujet.
Voir aussi ici:
http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... A9risseurs]

Avatar de l’utilisateur
cath1250
Censor
Censor
Messages : 166
Inscription : mar. 15 févr. 2011, 9:47
Localisation : belgique

Re: Rebouteux et autres guérisseurs, qu'en dit l'Eglise?

Message non lu par cath1250 » jeu. 22 août 2013, 20:25

j'ai moi aussi été voir une personne qui pratiquait une thérapie basée sur les énergies. C'était très efficace. Un jour, un chrétien m'a mise en garde contre ce genre de pratique. j'avais encore un rendez vous fixé avec le thérapeuthe. j'y suis allée.... avant d'entrer, j'ai prié (à cette époque, je n'étais pas encore très chrétienne) un notre père. le monsieur n'a rien su faire. la séance a été écourtée....
Quand je parlerais les langues des hommes et celles des anges, si je n'ai pas l'amour je ne suis qu'une pièce de bronze qui résonne, qu'une cymbale qui retentit...
...L'amour est patient ; l'amour est plein de bonté. L'amour n'est point envieux ; il n'est pas présomptueux, il ne s'enfle pas d'orgueil. Il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s'aigrit pas ; il ne soupçonne point le mal. Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il met sa joie dans la vérité. Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout....

Avatar de l’utilisateur
Sheyrine
Quæstor
Quæstor
Messages : 205
Inscription : lun. 15 août 2011, 18:10
Conviction : child of God
Localisation : 59

Re: Rebouteux et autres guérisseurs, qu'en dit l'Eglise?

Message non lu par Sheyrine » lun. 26 août 2013, 21:38

Ce post me rappelle une histoire (vraie), que j'ai un jour entendu à la télé.
Dans une foule immense autour du pape Jean-Paul, il y avait un enfant mexicain (si mes souvenirs sont bons). Ce jeune garçon était atteint d'une leucémie. Le pape l'a miraculeusement guéri. Une trentaine d'années plus tard, le jeune mexicain, devenu adulte, se trouvait à nouveau devant le pape parmis des nilliers de personne.. Et malgré le nombres de personnes qui étaient passées devant le pape et le nombrz d'années écoulées, avant même que le mexicain ai pu dire un mot, le pape l'avait reconnu.

Personellement je crois à ces dons.
Et je crois aussi que certains sont faux et leurs effets n'est du qu'à l'effet " placebo"
"Plus grande est la souffrance... plus grande sera la consolation du Christ."

"La mesure de l'amour, c'est d'aimer sans mesure" Saint Augustin

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1323
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: Rebouteux et autres guérisseurs, qu'en dit l'Eglise?

Message non lu par mike.adoo » mer. 28 août 2013, 11:19

Bonjour à tous

Je suis catholique et je connais une prière de guérison . Je vous livre mon expérience et mon point de vue [Suppression d'un lien vers un article douteux]

Avatar de l’utilisateur
Ami
Censor
Censor
Messages : 195
Inscription : sam. 04 août 2012, 23:50
Localisation : Côte d'azur

Re: Rebouteux et autres guérisseurs, qu'en dit l'Eglise?

Message non lu par Ami » sam. 31 août 2013, 0:21

:ciao: Bonjour, moi j'ai des capacités de magnétiseur, je m'en suis déjà servi parfois pour soulager des amis, il n'y a aucun rapport avec des démons ou des entités, c'est une capacité physique que l'on choisit ou non de déclencher par la volonté et la concentration... Tout comme on se servirait de sa main pour frotter sur un bleu qu'on vient de se faire, ou comme on appuierait au dessus d'une plaie pour cesser un saignement. Je ne considère pas ça comme magique, même si j'avoue que c'est assez chouette de voir le mal guérir alors qu'en apparence on a fait que passer sa main au dessus d'un point douloureux.

Justement, je venais sur ce topic pour en savoir un peu plus sur la position de l'Eglise à ce sujet... pour l'instant je n'ai pas le sentiment qu'il y ai eu de réponse claire, juste des avis vaguement superstitieux :s Le magnétisme est-il considéré comme de la sorcellerie/magie/ quelque chose à bannir? Pourquoi cela? Que penser alors des autres formes de guérison non conventionnelles (qui ne soient pas des médicaments sous forme de cachets/sirops/injections prescrits par un médecin), telles que la litho-thérapie, la guérison par les plantes, équilibrage des énergies, chakras et toutes ces choses dites "new-age"? Que penser alors des "miracles"?

J'avoue avoir du mal à comprendre pourquoi des avis si tranchés, c'est mon père qui m'a transmis ce don, en ouvrant un "canal" oui, c'est bien conforme à ce que j'ai lu plus haut, il a placé sa paume en face de la mienne, a émis quelque chose, m'a expliqué comment faire de même, et nous avons fait celà pendant environ une dizaine de minutes, à la fin j'avais des fourmis dans tout le bras, et un don réveillé. Je l'ai déjà vu faire des choses surprenantes grâce à ça, comme faire repartir une montre qui avait sa pile déchargée, soulager les rhumatismes de mes chiens qui se faisaient vieux, et j'en passe...

Il est vrai qu'après cela, j'ai eu beaucoup de mal à continuer de grandir, si ça ne s'étais pas produit, j'aurais été totalement différent de ce que je suis aujourd'hui, je n'aurais pas passé mon temps à ressentir le mal-être des autres comme s'il était le mien, à l'époque ça me semblait être une torture, une injustice, aujourd'hui j'affronte leurs douleurs avec courage et je n'en ai que plus de compassion pour eux, moi qui alors les avait détesté pour ce qu'ils me faisaient vivre ces autres, et mon fardeau n'en est plus un. Donc je dirais que ce n'est pas faux, certaines de ces pratiques peuvent rendre "vulnérable", "fragile". Mais cela donne la chance de pouvoir aider tout ceux qui souhaitent être aidés (à préciser: pour eux, aucun "canal" ne va modifier leur existence comme ce fut le cas pour moi, puisque pour cela il faut que la volonté du "donneur" soit bel et bien de réveiller le don du "récepteur").

J'espère avoir fourni pas mal de détails intéressants à prendre en compte, merci à celles et ceux qui auront lu mon pavé et qui prendront le temps d'y répondre :)
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire."

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Rebouteux et autres guérisseurs, qu'en dit l'Eglise?

Message non lu par Raistlin » mar. 03 sept. 2013, 15:06

Bonjour Ami,

Vous dites que votre père vous a transmis ce don. Savez-vous ce qu'il a fait ? Savez-vous d'où vous viennent ces "pouvoirs" ?

En outre, savez-vous, puisque vous parlez de chakras, que l'hindouisme (d'où vous vient cette connaissance des chakras) met en garde, lorsque le sage travaille sur ses chakras, de ces "pouvoirs" qui se manifestent car ils viennent "d'entités" (des devas) et assujettissent ceux qui s'y abandonnent ?

Il existe un prêtre, le père Verlinde, qui avant sa conversion, a étudié plusieurs années dans un Ashram en Inde auprès d'un Guru. Il a ouvert ses chakras comme on dit, sauf que lui, c'était du sérieux, et pas une lubie d'occidental en mal de bien-être (comme c’est trop souvent le cas chez nous). Lorsque le Christ est venu le chercher, et qu'il est rentré en Europe fort de sa nouvelle foi, un groupe se prétendant chrétien lui a mis la main dessus, et voyant ses chakras ouverts, l’a invité à exercer ses pouvoirs de guérison « latents ». De fait, il en avait ! Et il s’est rapidement rendu compte que ses pouvoirs venaient d’entités dont on lui a, bien sûr, assuré qu’il s’agissait d’anges. Jusqu’à ce qu’il les entende blasphémer lors d’une Messe et qu’il réalise alors qu’il s’agissait de démons.
Voici un site avec ses : http://sosparanormal.free.fr/videos.php ... s/verlinde Les videos "Danger du new age" et "l'expérience interdite" racontent l'histoire que je viens de vous écrire.

Bref, l’Église est prudente avec ces manifestations. Rien ne vous prouve qu’il s’agisse d’un don de Dieu. Il serait donc sage d’en discuter avec un prêtre compétent qui pourra vous aider à discerner d’où vient ce pouvoir.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Rebouteux et autres guérisseurs, qu'en dit l'Eglise?

Message non lu par Invité » mar. 03 sept. 2013, 16:07

Bonjour,

Je suis d'accord avec vous Raistlin, l'église se montre prudente avec ce genre de "phénomène" et elle a raison. En effet, il lui est impossible de savoir d'où peut provenir ce don. Dans le doute, il convient de s'abstenir.

Par contre, s'entretenir avec un prêtre me parait mission impossible (je parle d'un vrai dialogue).

Il écoutera poliment, raccompagnera à la porte et dira au revoir. L'histoire s'arrêtera là.

Il n'y a pas d'aide à attendre concernant ce genre de situation même si j'aimerais que ce soit l'inverse.

Cordialement.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Rebouteux et autres guérisseurs, qu'en dit l'Eglise?

Message non lu par Raistlin » mar. 03 sept. 2013, 17:27

Je pense au contraire qu'un prêtre a toute sa place dans cette affaire, notamment un prêtre exorciste. Le père Verlinde témoigne que si les prétendus "anges" qui lui donnaient ses pouvoirs ont été tout à coup amenés à blasphémer pendant l'élévation lors de la Messe, c'est parce que le prêtre qui célébrait était le prêtre exorciste du diocèse.

Normalement, les prêtres exorcistes ont compétence pour discerner et gérer ce genre de cas. Mais même un prêtre non exorciste peut faire l'affaire. Je connais plusieurs prêtres qui prennent ces choses au sérieux.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Rebouteux et autres guérisseurs, qu'en dit l'Eglise?

Message non lu par Invité » mar. 03 sept. 2013, 17:31

Oui, tout-à-fait, c'est le rôle d'un prêtre d'accompagner.

Mais aujourd'hui le paranormal n'a plus sa place dans l'église. Elle n'y croit plus.

La personne repart avec au meilleur des cas une adresse de psy.

Et ça fait mal.

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Rebouteux et autres guérisseurs, qu'en dit l'Eglise?

Message non lu par Invité » mar. 03 sept. 2013, 18:17

@ Raistlin

Pour creuser un peu le sujet, je vous propose ce lien en espérant que vous y trouverez autant d'intérêt que j'ai à lire vos interventions :

http://saintmichelarchange.free.fr/trentejours.htm

Cordialement.

Avatar de l’utilisateur
Ami
Censor
Censor
Messages : 195
Inscription : sam. 04 août 2012, 23:50
Localisation : Côte d'azur

Re: Rebouteux et autres guérisseurs, qu'en dit l'Eglise?

Message non lu par Ami » dim. 15 sept. 2013, 21:35

Je ne me suis jamais intéressé aux devas et mon père serait bien le dernier à l'avoir fait :rire: (à vrai dire je n'ai du entendre ce mot qu'une ou deux fois, et c'était surement dans des reportages à la télé? Je ne crois pas du tout aux divinités hindoues, je suis seulement d'avis que les chakras existent, les énergies, mais leurs Dieux je n'y crois pas, pourquoi l'un et pas l'autre? Ben parce que les chakras ça fait partie de ma constitution physique, les Dieux non... et les leurs ne me semblent pas "crédibles". Je sais c'est maigre comme raisonnement mais simplement ils me repoussent dans leur concept, ils me semblent des personnages menaçants, dangereux, du genre "pacte avec le diable", je te donne ce que tu veux et en échange tu me donnes ce qui te rendra inutile ce que je t'ai donné... Enfin bref ils ont pas l'air sympas! :s )

Mon père à transmis un "don" (je dirais plutôt il a éveillé une capacité déjà présente, puisque j'avais déjà pris conscience de cette chose avant qu'il me montre ça, mais disons de façon embryonnaire), il n'y a pas de rapport avec quelque entité, d'ailleurs il ne croit en aucun Dieu ni au-delà. Comment comparer... C'est comme faire du bouche à bouche pour faire respirer là personne, vous respirez dans elle, ça la fait respirer, et à la fin elle respire toute seule. La personne avait déjà cette capacité mais n'étais plus capable ou pas encore capable de s'en servir.
A vous lire on dirait que c'est un super-pouvoir donné par des "Dieux" démoniaques (en lesquels vous ne croyez pas en plus... donc subjectivement même, comment auraient-ils pu faire?). Je doute qu'on puisse un jour se comprendre, sur le sujet :incertain: A part les pratiquants conscients du magnétisme, personne n'a l'air de comprendre réellement de quoi il s'agit... Un peu dommage qu'il faille absolument le vivre pour le comprendre, ça met des barrières. J'essaie d'expliquer au mieux mais je ne sais pas si j'arrive à être clair, si ce n'est pas le cas vous m'en voyez navré :incertain:

Je me posais vraiment des questions sur ça, car d'un côté on a "la sorcellerie c'est mal, la magie est à proscrire", et de l'autre, on a "Jésus guéris les gens par imposition des mains"... Donc est-ce que "imposition des mains et magnétisme", ça rentre dans "sorcellerie et magie"? L’Église considère-t-elle officiellement cette faculté comme diabolique et à éliminer ou non?

Voilà j'espère que j'étais un peu plus précis :-D
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire."

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Rebouteux et autres guérisseurs, qu'en dit l'Eglise?

Message non lu par Raistlin » mar. 17 sept. 2013, 11:32

Ami,

Peu importe ce que croit votre père et ce que vous croyez aussi. Il existe des entités spirituelles et ce sont elles qui nous donnent certains pouvoirs. Les traditions religieuses sont, je pense, unanimes à ce sujet.

Je vous repose donc ma question : savez-vous vous d'où vous vient ce don ? Vous dites que votre père vous l'a transmis mais d'où le tenait-il ? Vous dites que votre père a éveillé votre don mais qui vous dit que ce don vous appartient et qu'en l'éveillant, votre père ne vous a pas attaché à des entités spirituelles malignes ?

Voilà pourquoi je vous invite à la prudence. L'Église du Christ est formelle : il y a danger car le démon est habile à tromper les humains, parfois en se déguisant en "ange de lumière", c'est-à-dire en faisant déguisant le mal sous l'apparence du bien. Si c'est le Christ que vous aimez, vous l'aimerez davantage que votre "don". Je vous invite donc à en parler à un prêtre exorciste. Qu'avez-vous à perdre ? Si votre don vient de Dieu, il vous sera maintenu. Si votre don vient du démon, vous serez libérée.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Philo Perenne
Censor
Censor
Messages : 64
Inscription : lun. 07 janv. 2013, 23:40
Conviction : Catholique

Re: Rebouteux et autres guérisseurs, qu'en dit l'Eglise?

Message non lu par Philo Perenne » mar. 17 sept. 2013, 19:52

Raistlin a écrit :Ami,

Peu importe ce que croit votre père et ce que vous croyez aussi. Il existe des entités spirituelles et ce sont elles qui nous donnent certains pouvoirs. Les traditions religieuses sont, je pense, unanimes à ce sujet.

Je vous repose donc ma question : savez-vous vous d'où vous vient ce don ? Vous dites que votre père vous l'a transmis mais d'où le tenait-il ? Vous dites que votre père a éveillé votre don mais qui vous dit que ce don vous appartient et qu'en l'éveillant, votre père ne vous a pas attaché à des entités spirituelles malignes ?

Voilà pourquoi je vous invite à la prudence. L'Église du Christ est formelle : il y a danger car le démon est habile à tromper les humains, parfois en se déguisant en "ange de lumière", c'est-à-dire en faisant déguisant le mal sous l'apparence du bien. Si c'est le Christ que vous aimez, vous l'aimerez davantage que votre "don". Je vous invite donc à en parler à un prêtre exorciste. Qu'avez-vous à perdre ? Si votre don vient de Dieu, il vous sera maintenu. Si votre don vient du démon, vous serez libérée.

Cordialement,
Bonjour,

Je profite de ce fil pour poser quelques questions sur le sujet : d'où proviennent les entités malignes, les esprits démoniaques, etc. qui peuplent ces plans dit "astraux" ou les enfers ? Je suppose que Dieu n'a pas créé ces êtres tels quels, puisqu'il n'a pas créé le Mal. Sont-ils alors tous des esprits célestes déchus qui ont suivi Lucifer dans sa rébellion ? Ou éventuellement des esprits telluriques "neutres" à l'origine, créés aussi par Dieu, mais qui ont choisi la voie des ténèbres ? Ou alors Satan lui-même a-t-il le pouvoir de créer des esprits maléfiques ?

Merci par avance pour votre éclairage !

Cordialement.
Philo Perenne
"L'homme qui dénie le Christ est comme un sourd qui dénigre la musique."

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 438
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: Rebouteux et autres guérisseurs, qu'en dit l'Eglise?

Message non lu par p.cristian » mer. 18 sept. 2013, 21:53

Bonjour,

Je me suis inscrit recemment dans un site de rencontre entre gens ayant la même passion, en l'occurence la foi catholique. J'ai été choqué d'y voir fleurir des publicités pour des séances de "guérison". Je ne rentre pas dans les détails car je ne veux pas en faire la promotion. Être croyant ne veut pas dire laisser son esprit critique au vestiaire.

Je ne suis pas assez bien placé pour indiquer la position de l'Église, mais je peux déjà dire que c'est condamné par la loi française sous le titre d'exercice illégal de la médecine.

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Rebouteux et autres guérisseurs, qu'en dit l'Eglise?

Message non lu par Peccator » mer. 18 sept. 2013, 23:53

Philo Perenne a écrit : Bonjour,

Je profite de ce fil pour poser quelques questions sur le sujet : d'où proviennent les entités malignes, les esprits démoniaques, etc. qui peuplent ces plans dit "astraux" ou les enfers ? Je suppose que Dieu n'a pas créé ces êtres tels quels, puisqu'il n'a pas créé le Mal. Sont-ils alors tous des esprits célestes déchus qui ont suivi Lucifer dans sa rébellion ? Ou éventuellement des esprits telluriques "neutres" à l'origine, créés aussi par Dieu, mais qui ont choisi la voie des ténèbres ? Ou alors Satan lui-même a-t-il le pouvoir de créer des esprits maléfiques ?
Je ne sais pas si je fais bien de répondre, puisque je connais très mal ces questions. Sans doute devriez vous les adresser au Père Verlinde, qui lui est expert en la matière, et qui a un blog sur Internet.

Mais certains points me semblent difficilement discutables :
toute la création est l'oeuvre de Dieu, et Dieu est seul créateur. Toute la création. Satan lui-même n'est qu'une créature.

Est-ce que sont des esprits célestes ? telluriques ? astraux ? Honnêtement, je ne sais pas tout ce que ces mots désignent. Pour moi, ce sont simplements des entités qui vivent dans l'univers invisible mentionné dans le symbole de Nicée-Constantinople. Et je préfère rester dans l'ignorance.

Mais il est sûr qu'ils sont aussi créés par Dieu.

Evidemment, Dieu ne les a pas créés mauvais. Quand Dieu regarde la création, il voit qu'elle est bonne.
Par contre, Dieu leur a donné la liberté, tout comme il nous l'a donné. Et ces créatures ont fait le libre choix de tourner le dos à leur créateur.

Je pense que nous n'avons guère moyen de savoir dans quelles conditions ils ont fait ce choix. il n'y a rien dans les Ecritures, qui ne font que présupposer l'existence des anges comme allant de soi. Saint Paul notamment parle des principautés et puissances, les forces personnelles de domination mauvaises qui exercent leur puissance dans notre monde, mais lui aussi ne fait que constater leur action, il ne dit rien de leur origine, ni de ce qui les a amené à se détourner de Dieu. Il annonce aussi que par son sacrifice, le Christ les a déjà vaincu. Mais leur activité est encore "permise" par Dieu, car cette épreuve permet de faire grandir notre foi (cf Job, où Dieu permet à Satan de tourmenter son serviteur pour l'éprouver).


Je précise que ce n'est pas une interprétation de ma part : c'est formalisé dans le magistère de l'Eglise par le IVe concile de Latran : il n'existe aucun être qui soit mauvais dès le commencement, tout mal a un caractère fini et temporel et provient de l'acte libre de la créature.
Là encore, le concile explique que si les démons sont devenus mauvais, c'est en raison de leurs propres actes. Mais il ne fait que constater, et ne dit rien sur la création et la chute des démons.



Et non, Satan n'a pas de pouvoir de création. C'est la gnose qui fait participer des anges à la création, les appelant démiurges. Le Magistère de l'Eglise a toujours combattu cette idée.



Enfin, il me semble bon de rappeler que la notion de "plan astral" ne fait pas partie de la cosmologie catholique traditionnelle. Le père Verlinde en parle, mais je pense que c'est en raison de son parcours personnel (il a pratiqué l'hindouisme, puis un ésotérisme magique faussement chrétien, avant de se convertir). Je suis toujours sur ma réserve quand je vois ce terme utilisé, car pour moi il y a grand risque de syncrétisme avec la théosophie (qui a introduit ce concept, en interprétant à sa sauce certains enseignements du bouddhisme tibétain) ou avec le New Age, qui a repris pas mal de choses de la théosophie.

Dans le catholicisme, il n'y a qu'un monde, visible et invisible. Les anges et les démons sont invisibles, mais ils sont de ce monde. Ce ne sont pas des fantômes qui viendraient nous hanter.
Ce n'est pas contradictoire avec une cosmologie faisant intervenir un plan astral, ni même d'autres plans. Mais cette cosmologie ne nous apporte en réalité pas grand chose de bien utile à notre salut.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités