La préparation au baptême d'un adulte

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Baptême Adulte

Message non lu par Raistlin » lun. 10 juin 2013, 11:14

Duagt a écrit :Je dis juste qu'une fois qu'on a connaissance de la vie de jesus, quon 'a la bible, que l'on croit, et qu'on a la foi, on est pas obligé de passer par l'église.
Cette vision des choses est répandue mais fausse et dangereuse.

Déjà, je vous signale que votre foi en Jésus, vous pouvez l'avoir grâce à l'Église et seulement par elle car c'est l'Église qui l'a transmise au cours des siècles. Sans l'Église, vous ne connaîtriez pas Jésus.

Ensuite, même avec la foi, nous avons besoin d'être éduqué, de grandir, d'être nourri, etc. Voilà le rôle de l'Église : elle est cette mère qui nous éveille à la foi, certes, mais qui nous accompagne aussi dans notre croissance spirituelle. L’enfant qui vient de naître a besoin d’être nourri et protégé, le don de la vie ne suffisant pas. De même, le chrétien enfanté à la vie divine doit être nourri et protégé. Sans l’Église, nous dévions, c'est inévitable. Et puis, sans elle, vous vous coupez des sacrements, l'Eucharistie et le sacrement de réconciliation. Selon l’Écriture, l’Église est le corps mystique du Christ : coupé de l’Église, vous êtes donc coupé du corps du Christ.

Enfin, le Christ nous a donné des frères à aimer. L'Église, c'est le peuple des rachetés, le peuple de Dieu. Le Christ nous a commandé d’aimer nos frères. Hors de l’Église, vous ne pouvez exercer cette charité envers vos frères dans la foi. Et c’est grave. Saint Jean le dit dans une de ses lettres : celui qui dit aimer Dieu et qui n’aime pas ses frères est un menteur. Se couper délibérément de l’Église, c’est donc refuser d’aimer ses frères, car aimer, c’est aussi et surtout aimer en actes, et pas seulement avec de jolis sentiments dans le cœur.

Pour terminer, sachez que coupé de l’Église, vous êtes en grand danger de mort spirituelle. Car le démon s’attaquera à votre foi, et n’ayant pas les armes de l’Église et l’appui de vos frères pour vous défendre, vous chuterez immanquablement.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: Baptême Adulte

Message non lu par Christophe67 » lun. 10 juin 2013, 17:54

Bonjour Duagt,


N'êtes vous pas aveuglé par un monologue qui dirait "Jésus aime MOI comme MOI JE veux être aimé ?"
Ne devriez pas plutôt vous dire "Jésus je veux T'aimer et pour TE le prouver je vais T'aimer comme TU l'as demandé ?".

Cordialement.

Avatar de l’utilisateur
Ina
Barbarus
Barbarus

Re: Baptême Adulte

Message non lu par Ina » lun. 10 juin 2013, 18:25

Bonjour Duagt,

Je comprends bien votre impatience et la relation très personnelle que vous souhaitez entretenir avec Dieu.

Il serait bien je crois que vous vous intéressiez à ce nous appellons "la communion des saints" car c'est ce vers quoi notre Seigneur souhaite nous conduire.

Vous comprendrez que nous ne pouvons pas envisager d'être catholique dans la solitude, en nous coupant de nos frères et soeurs car c'est contraire à ce que Dieu veut.

Il n'empêche que chacun d'entre nous peut s'adresser à Dieu (c'est même recommandé) dans l'intimité.

La préparation au baptême est justement là pour faire en sorte que vous fassiez connaissance avec notre religion.

Je me doute bien que c'est compliqué lorsqu'on est adulte donc forcément surbooké la plupart du temps. N'abandonnez pas votre projet, ce serait dommage.

Tenez-nous au courant, je vous lirai avec plaisir.

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2344
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Catéchuménat des adultes

Message non lu par Teano » dim. 18 août 2013, 14:19

Bonjour à tous,

Depuis l'année dernière, dans ma paroisse, je fais partie des accompagnateurs et accompagnatrices des catéchumènes adultes.
Ce n'est pas une tâche facile, bien qu'elle soit passionnante. Cela m'a obligée à me mettre à l'écoute de l'autre et à réviser les fondements de ma propre foi.

L'équipe se réunit chaque mois avec les catéchumènes pour une soirée autour d'un thème et sinon, le reste est en préparation individuelle.

Est-ce que d'autres sur ce forum, préparent des catéchumènes ? Quelles sont les ressources que vous utilisez pour préparer les rencontres ? Avez-vous des bons conseils ?

In Christo

Teano
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Avatar de l’utilisateur
cath1250
Censor
Censor
Messages : 166
Inscription : mar. 15 févr. 2011, 9:47
Localisation : belgique

Re: Catéchuménat des adultes

Message non lu par cath1250 » jeu. 22 août 2013, 20:27

je suis preneuse également de conseils.... je me lance dans la même mission.
Quand je parlerais les langues des hommes et celles des anges, si je n'ai pas l'amour je ne suis qu'une pièce de bronze qui résonne, qu'une cymbale qui retentit...
...L'amour est patient ; l'amour est plein de bonté. L'amour n'est point envieux ; il n'est pas présomptueux, il ne s'enfle pas d'orgueil. Il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s'aigrit pas ; il ne soupçonne point le mal. Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il met sa joie dans la vérité. Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout....

Philo Perenne
Censor
Censor
Messages : 64
Inscription : lun. 07 janv. 2013, 23:40
Conviction : Catholique

Re: Catéchuménat des adultes

Message non lu par Philo Perenne » ven. 30 août 2013, 9:01

Bonjour,

A l'invitation de Téano à la suite à ma présentation, je poste ici en tant que catéchumène. C'est donc un témoignage depuis "l'autre côté de la table", si je puis dire.

J'avais écrit dans ma présentation que le programme paroissial que je suis actuellement en vue du baptême était un peu "light à mon goût". J'aurais du préciser que ce n'est pas le programme en lui-même que je trouve "light", mais le fait de me limiter à lui, dans mon cas très particulier. J'éprouve en effet le besoin et le désir de puiser auprès de beaucoup d'autres sources (retraites en Foyer de Charité, Amitiés carmélitaines, parcours Alpha, ...) pour étancher une soif peut-être plus intense que la moyenne. :D

Sinon, pour ce qui concerne le programme, il s'appuie, à ce qu'il me semble, sur un plan officiel établi par le CEF, ou en tout cas une ligne conductrice préconisée par le CEF, que les équipes locales peuvent adapter à leurs configurations spécifiques. Il y a eu dans ma paroisse, durant la saison passée, une douzaine de soirées de deux heures chacune (soit environ toutes les trois semaines en moyenne), plus trois dimanches en regroupement diocésain. Chaque soirée était consacrée à un thème, par exemple "Expérience de la Foi, ouvrir la Bible", "Le Royaume et le règne de Dieu", etc. Chaque participant avance à son rythme, selon ses possibilités. La durée habituelle de préparation est de deux ans, mais certains ont choisi trois, quatre, voire cinq ans, selon qu'il / elle se sent prêt(e) ou pas.

En faisant la synthèse des différents enseignements reçus aux différentes sources, je pense qu'il y a une dimension sur laquelle il est primordial d'insister : la Foi, le travail sur la relation vivante que nous pouvons tisser avec le Christ. Et c'est l'aspect qui m'a paru manquer un peu dans ma paroisse, où c'est resté un peu "scolaire".

Benoît XVI souligne dans son encyclique Spe salvi la distinction entre message "informatif" et message "performatif", et c'est à mon avis toute la clé de la catéchèse et de l'évangélisation. Chez de nombreux chrétiens (y compris des prêtres), j'ai rencontré une parole informative, c'est-à-dire cantonnée au dire, à la leçon récitée, presque. A l'inverse, j'ai eu l'immense bonheur d'écouter d'autres prêtres et monastiques, à l'occasion d'enseignements et d'homélies, des hommes rayonnant d'une force spirituelle extraordinaire, et en même temps d'une grande simplicité et douceur. La différence est très flagrante. C'est ça le performatif, qui nous touche et nous inspire au plus profond de nous-mêmes. C'est ce que l'on devrait parvenir à transmettre aux catéchumènes dès le début de leur parcours.

Ce sera avec plaisir que je continuerai d'échanger avec vous sur le sujet, notamment s'il y a des points particuliers sur lesquels vous souhaitez avoir mon regard de catéchumène avide. :)

Philo Perenne
"L'homme qui dénie le Christ est comme un sourd qui dénigre la musique."

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3171
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Catéchuménat des adultes

Message non lu par Griffon » ven. 30 août 2013, 10:26

Philo Perenne a écrit :Benoît XVI souligne dans son encyclique Spe salvi la distinction entre message "informatif" et message "performatif", et c'est à mon avis toute la clé de la catéchèse et de l'évangélisation. Chez de nombreux chrétiens (y compris des prêtres), j'ai rencontré une parole informative, c'est-à-dire cantonnée au dire, à la leçon récitée, presque. A l'inverse, j'ai eu l'immense bonheur d'écouter d'autres prêtres et monastiques, à l'occasion d'enseignements et d'homélies, des hommes rayonnant d'une force spirituelle extraordinaire, et en même temps d'une grande simplicité et douceur. La différence est très flagrante. C'est ça le performatif, qui nous touche et nous inspire au plus profond de nous-mêmes. C'est ce que l'on devrait parvenir à transmettre aux catéchumènes dès le début de leur parcours.
Bonjour Philo,

C’est vraiment intéressant de vous lire !
Vous mettez le doigt sur un point clé.

Devenir chrétien, c’est entrer dans le Royaume de Dieu, vivre de l’Esprit, revêtir l’Homme Nouveau… Les expressions abondent dans le Nouveau Testament.
Il y a derrière le voile du temple, un autre monde : le monde de Dieu, où coule bien plus que « le lait et le miel » de la terre promise, l’eau vive et l’Esprit.
A la mort de Jésus, ce voile s’est déchiré. On peut désormais avoir accès au saint des saints.
Encore faut-il le vouloir.

Or seuls ceux qui y ont pénétré peuvent vous transmettre ce qu’ils y ont reçus.
Encore faut-il qu’ils passent au-dessus d’une certaine pudeur pour transmettre leur vie intime avec Dieu, ce qui les fait vivre.

Ces deux « conditions » (y entrer et transmettre) sont des fruits de l’oraison.
Il faut prendre le temps de prier !

Merci encore pour votre contribution,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2344
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Catéchuménat des adultes

Message non lu par Teano » ven. 30 août 2013, 15:47

Merci Philo Perenne de votre témoignage, merci Griffon de ton analyse : vous avez mis dans le mille tous les deux.

C'est en effet la difficulté à laquelle je me sens confrontée : passer d'une présentation de la foi au témoignage d'une vie enracinée dans cette foi...

Dans la joie de Marie,

Teano
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4426
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Catéchuménat des adultes

Message non lu par Kerniou » ven. 30 août 2013, 19:20

Dans ma paroisse les choses se passent globalement comme le dit Philo Perenne, sauf que les rencontres ont lieu une semaine sur deux. Dans notre équipe, le prêtre rend témoignage en disant comment il se sent personnellement interpellé, comment il agit et il nous invite, nous les accompagnants, à faire de même. Ceci pour que les échanges soient moins scolaires. Ce qui permet aux catéchumènes de mesurer que nous ne sommes des saints, que nous n'avons pas de solutions miracles et qu'on se pose toujours des questions.
On essaie, aussi, d'intégrer les catéchumènes dans différents les groupes de la paroisse pour qu'ils puissent s'y sentir accueillis et s'y impliquer après le baptême afin de ne pas se retrouver seuls.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2344
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Catéchuménat des adultes

Message non lu par Teano » lun. 02 sept. 2013, 11:13

Je tente une innovation avec la jeune catéchumène dont je m'occupe : nous allons travailler avec les mystères du Rosaire.
Bonne idée Kerniou : je vais lui parler aussi des autres activités de la paroisse...

Dans la joie de Marie

Teano
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2926
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Catéchuménat des adultes

Message non lu par Jean-Mic » lun. 02 sept. 2013, 11:51

:clap: :clap: :clap:
Bravo pour ce que vous faites !
Dans l'Eglise, les missions sont diverses, l'Esprit est unique.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10998
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Catéchuménat des adultes

Message non lu par Fée Violine » lun. 02 sept. 2013, 13:21

Kerniou a écrit :On essaie, aussi, d'intégrer les catéchumènes dans différents les groupes de la paroisse pour qu'ils puissent s'y sentir accueillis et s'y impliquer après le baptême afin de ne pas se retrouver seuls.
Oui, ça c'est très important. Car j'ai entendu dire que la plupart des baptisés adultes ne tardaient pas à tout laisser tomber, faute de soutien. :(

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2344
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Catéchuménat des adultes

Message non lu par Teano » lun. 02 sept. 2013, 14:28

Jean-Mic a écrit ::clap: :clap: :clap:
Bravo pour ce que vous faites !
Dans l'Eglise, les missions sont diverses, l'Esprit est unique.
et quelle joie Jean-Mic ! :)

Oui, fée Violine, c'est un autre aspect le "suivi post-catéchuménal"....


Dans la joie de Marie

Claire
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Philo Perenne
Censor
Censor
Messages : 64
Inscription : lun. 07 janv. 2013, 23:40
Conviction : Catholique

Re: Catéchuménat des adultes

Message non lu par Philo Perenne » lun. 02 sept. 2013, 18:42

Fée Violine a écrit :
Kerniou a écrit :On essaie, aussi, d'intégrer les catéchumènes dans différents les groupes de la paroisse pour qu'ils puissent s'y sentir accueillis et s'y impliquer après le baptême afin de ne pas se retrouver seuls.
Oui, ça c'est très important. Car j'ai entendu dire que la plupart des baptisés adultes ne tardaient pas à tout laisser tomber, faute de soutien. :(
Bonjour chère Fée Violine, :ciao:

En effet, et pas que les adultes, d'ailleurs. Il y a un nombre appréciable de jeunes en aumônerie dans ma paroisse, très bien accompagnés jusqu'au baptême ou à la confirmation, mais eux aussi se retrouvent un peu "lâchés dans la nature" après.

Je trouve que la question de la formation continue mérite de concerner l'ensemble des fidèles, et pas seulement les animateurs. Cela permet aux paroissiens d'approfondir toujours plus leur foi, et d'accueillir les nouveaux baptisés en étant une communauté entière avide d'apprendre et de transmettre.

On trouve à foison des programmes d'enseignements et de retraites adaptés à tous les niveaux, toutes les contraintes de disponibilité - soirées, journées, weekends, semaines complètes - et qui accueillent même, pour certains, les familles. On n'en parle pas beaucoup, l'information n'est pas vraiment diffusée en paroisse. Il y a là des sources de nourriture spirituelle qu'on n'exploite pas à leur juste potentiel. Dès que je peux, j'encourage les gens à prendre cette initiative, y compris en catéchuménat.

Philo Perenne
"L'homme qui dénie le Christ est comme un sourd qui dénigre la musique."

Avatar de l’utilisateur
Annabelle
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : mar. 20 août 2013, 15:11
Localisation : Paris

Re: Catéchuménat des adultes

Message non lu par Annabelle » mar. 03 sept. 2013, 21:25

Je suis moi-même passée par le catéchuménat pour adultes, afin de préparer ma première communion-confirmation, l'année dernière. J'ai été très bien accompagnée par une dame absolument fabuleuse, laïque consacrée, que je voyais deux fois par mois : nous préparions les textes étudiés lors de la séance de groupe (une fois par mois) et/ou nous travaillions des questions particulières, comme les sacrements, la liturgie, etc. J'ai beaucoup beaucoup appris !

Pour ce qui est du suivi "post-catéchuménal" ma paroisse organisait un repas entre accompagnateurs et nouveaux baptisés/confirmés à la fin de l'année, pour faire le point, mais ce n'est pas suffisant. Il faut préparer ça en amont et ne pas arriver à la fin de la formation : "Alors, maintenant, qu'est-ce que tu fais ?" Eh bien, la plupart des anciens catéchumènes ne font rien d'autre à côté de la préparation dans la paroisse ! C'est déjà très prenant. De plus, livrés à eux-mêmes pendant l'été qui suit, alors que tout le monde part en vacances, que le rythme des messes est un peu relâché... certains lâchent prise, moi la première ! :p
Il faut essayer de s'insérer durant la préparation à au moins une autre activité : groupe de prière ignacienne, groupe des 18-35ans, groupe de lecture biblique, solidarité entre paroissiens... mais aussi au dehors de la paroisse, dans des associations, des groupes, en accord avec nos possibilités. Il faut le faire avant la fin de la formation et l'accompagnateur devrait œuvrer en ce sens. Peut-être même faciliter le premier contact pour les plus timides des catéchumènes.

Le sacrement n'est pas une violente révélation et la foi continue à se construire hors du catéchuménat, lentement. Or, on a parfois du mal à le percevoir en tant que catéchumène. On ne s'imagine pas que le travail continue ! D'où peut-être la noyade une fois lâché dans le grand bain :-D

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités