Rupture entre mariage civil et mariage chrétien

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Rupture entre mariage civil et mariage chrétien

Message non lu par Christophe » mer. 03 juil. 2013, 10:07

Ce matin, deux articles m'interpellent concernant la rupture sémantique en train de s'opérer entre le mariage civil et le mariage chrétien, tant aux USA qu'en France. Je vous les transmets pour réflexion.



Faut-il appeler le mariage chrétien "alliance matrimoniale" ?
C'est une proposition très sérieuse d'un prêtre américain, postée sur le blog du diocèse de Washington. En réponse à la décision de la Cour suprême des Etats-Unis d'invalider la semaine dernière le Defense of Marriage Act (DOMA), une loi fédérale de 1996 définissant le mariage comme l'union d'un homme et d'une femme, ce qui ouvre la voie à l'adoption du mariage homosexuel dans plusieurs États, Mgr Charles Pope s'interroge sur la possibilité pour les chrétiens de continuer à utiliser le terme « mariage ».
[…]
:arrow: Dans La Vie, Faut-il appeler le mariage chrétien "alliance matrimoniale" ?


"Demandons le divorce pour l'intégrité du mariage chrétien"
L'Abbé Michel-Jean Pillet demande le divorce entre le mariage civil et le mariage religieux. Malgré le ton provocateur de son accroche, le prêtre part d'un constat : la loi Taubira redéfinissant unilatéralement le mariage, remet en cause les fondements même de la concorde qui régnait entre l'ordre républicain respectueux de la loi naturelle et l’Église. […]
:arrow: Sur Le Salon beige, "Demandons le divorce pour l'intégrité du mariage chrétien"
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Ina
Barbarus
Barbarus

Re: Rupture entre mariage civil et mariage chrétien

Message non lu par Ina » mer. 03 juil. 2013, 11:46

Bonjour,

En tant que divorcée remariée j'ose à peine donner mon avis.

Mais j'ai des enfants et un jour je suppose qu'ils passeront par la case "mariage".

Mon avis est qu'il serait très judicieux de la part de l'Eglise de renommer l'union entre un homme et une femme.

De plus, en utilisant des termes différents, j'ai l'impression que les "postulants" comprendraient un peu mieux que cette union, devant Dieu, est indissoluble jusqu'à la mort alors que, dans le civil, le mariage peut être dissout par un divorce relativement facilement.

Une différence qui n'est pas souvent appréhendée par les futurs époux. Saisissons l'occasion pour faire comprendre que le mariage devant Dieu et le mariage devant un maire ne sont pas identiques.

Fraternellement.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Rupture entre mariage civil et mariage chrétien

Message non lu par Christophe » mer. 03 juil. 2013, 11:57

Ina a écrit :En tant que divorcée remariée j'ose à peine donner mon avis.
Votre avis est aussi important que celui de n'importe qui d'autre. :)
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Johnny
Senator
Senator
Messages : 751
Inscription : mar. 26 mars 2013, 16:44
Localisation : Ile-de-France

Re: Rupture entre mariage civil et mariage chrétien

Message non lu par Johnny » mer. 03 juil. 2013, 12:31

Christophe a écrit :
Faut-il appeler le mariage chrétien "alliance matrimoniale" ?

Concours d'idées pour renommer le mariage chrétien : vos suggestions :

- alliance matrimoniale
- union sacrée...

Plus sérieusement, on devrait appeler la formalité en mairie UAF : union administrative et fiscale
Se croire soi-même imparfait et trouver les autres parfaits, voilà le bonheur. (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

Ce qui attire le plus de grâces du bon Dieu, c'est la reconnaissance, car si nous le remercions d'un bienfait, il est touché et s'empresse de nous en faire dix autres et si nous le remercions encore avec la même effusion, quelle multiplication incalculable de grâces ! (idem)

Avatar de l’utilisateur
archi
Prætor
Prætor
Messages : 1696
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: Rupture entre mariage civil et mariage chrétien

Message non lu par archi » mer. 03 juil. 2013, 13:09

Ina a écrit :Mon avis est qu'il serait très judicieux de la part de l'Eglise de renommer l'union entre un homme et une femme.

De plus, en utilisant des termes différents, j'ai l'impression que les "postulants" comprendraient un peu mieux que cette union, devant Dieu, est indissoluble jusqu'à la mort alors que, dans le civil, le mariage peut être dissout par un divorce relativement facilement.
L'Eglise n'a pas à renommer ce qui lui appartient en propre, et ce d'autant plus qu'il s'agit d'un sacrement. Le mariage civil a été inventé à partir du mariage chrétien. C'est le mariage civil qui s'est tellement dénaturé au fil des ans qu'il devrait désormais changer de nom.

Bref, ça ne serait pas une bonne idée.

In Xto,
archi.
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Avatar de l’utilisateur
Scratchy
Censor
Censor
Messages : 143
Inscription : mer. 22 févr. 2012, 12:30

Re: Rupture entre mariage civil et mariage chrétien

Message non lu par Scratchy » mer. 03 juil. 2013, 13:45

La solution serait à mon sens de déconnecter totalement le mariage religieux du mariage civil.

Le problème étant que le mariage civil est le seul à produire des effets juridiques en matière matrimoniale et de succession. Cela signifierait que les gens continueraient d'avoir recours au mariage civil. A moins de reconnaître, une valeur juridique au mariage religieux permettant à celui ci d'avoir les mêmes effets de droit que le mariage civil.

Mais ne rêvons pas, une telle solution ne verra probablement jamais le jour. On sait très bien que le mariage civil a été institué pour faire, et il continue à le faire, de l'ombre à l'Eglise.

Sinon, comment expliquer l'article 433-21 du Code pénal qui interdit à un ministre du culte de marier religieusement tant que le mariage civil n'est pas intervenu? Cela démontre bien que le mariage civil avait vocation à porter atteinte au mariage religieux avant toute chose.

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2722
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: Rupture entre mariage civil et mariage chrétien

Message non lu par Cgs » mer. 03 juil. 2013, 13:46

Bonjour,

Je suis assez de cet avis. Néanmoins, pour clarifier les choses là où le législateur fait tout pour brouiller les idées, peut-être conviendrait-il d'ajouter après le terme "mariage" une précision sur son caractère sacré. Par exemple "mariage sacré", "mariage alliance", ou autre.
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

Emmanuel Lyasse
Quæstor
Quæstor
Messages : 243
Inscription : lun. 05 sept. 2011, 10:05

Re: Rupture entre mariage civil et mariage chrétien

Message non lu par Emmanuel Lyasse » jeu. 04 juil. 2013, 12:43

Pourquoi pas "mariage chrétien" ou "mariage catholique", cher CGS ?

J'ai du mal à comprendre ces propositions de "rupture" avec le mariage civil, qui reviennent à donner raison à ceux qui ont prétendu que les catholiques n'avaient pas à se mêler de la loi Taubira puisqu'ils avaient le mariage religieux.

Ce n'est pas parce qu'un gouvernement et une majorité parlementaire prétendent changer le sens des mots qu'il faut nous adapter et renoncer nous aussi au sens incontestable du mot mariage, qui correspond à un fait présent depuis l'origine de l'humanité.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités