Difficultés à vivre une vie Chrétienne

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Alleluia
Quæstor
Quæstor
Messages : 314
Inscription : lun. 22 nov. 2010, 18:36

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par Alleluia » lun. 09 janv. 2012, 18:02

Bonjour,

Le problème lorsque je prie et que je ne ressens rien, c'est que j'ai l'impression de ne pas avoir été en communion avec Dieu, que je parlais toute seule, même si j'essaie de me convaincre que Dieu écoute et est présent. J'ai la nostalgie des moments où je fermais les yeux, et je priais en ressentant l'amour de Dieu, et sa présence réconfortante. J'étais totalement rebooster après un moment comme celui-ci. Là je ne ressens plus rien.

Je crois que Dieu essaie de me parler depuis un certain temps, mais je n'ai pas fait attention... Voilà 3 jours que je ne prie plus, j'ai essayé hier de fermer les yeux, et de parler à Dieu, mais rien ne venait, et mon esprit vagabondait dans mes interrogations quant à mon avenir... :sonne:
Pourtant je pense tous les jours à Dieu, au Christ, mais sans pouvoir décrocher un mot...

Je me suis réveillée dans la nuit en repensant à l'abandon à Dieu, à ma volonté d'y parvenir de manière sincère, pas que des mots.
Et ce matin en me réveillant me sont venus d'un coup deux idées, alors que je cogitais, en silence toujours : rejoindre un groupe de prière avec les chants de Taizé, peut être que voir d'autres jeunes prier autour de moi m'aidera à me plonger dans la communion avec le Christ car cela me manque beaucoup.
J'ai toujours adoré les chants de Taizé que j'écoute généralement le soir depuis plusieurs mois, c'est un moment de "déconnexion" avec la réalité, j'aime beaucoup.

La seconde chose qui m'est venu en tête est d'intégrer une chorale car j'adore le gospel. Parfois je chante seule des chants de Taizé, ou du gospel. Je ne suis pas une grande chanteuse mais j'ai envi de chanter, du moins d'apprendre à louer Dieu. Là, je n'aurais pas à me cacher, et ce sera une manière d'affirmer haut et fort devant tout le monde que je suis Chrétienne, et que Jésus est mon Dieu, même si je vis un parcours semé d'épreuve, le fait d'intégrer une chorale et de chanter la gloire de Dieu devant tout le monde ne m'effraie pas du tout, c'est étonnant et réjouissant. Cela me permettra de chanter pour le Seigneur et en même temps, d'affirmer ma foi. C'est un premier pas je dirai...

Je suis ravie d'avoir "reçu" ces deux idées de l'Esprit Saint, je n'avais jamais pensé à intégrer une chorale ou un groupe de prière de Taizé, jamais, alors que je chante tout le temps, et que j'adore les chants de Taizé, je savais qu'il y avait un groupe de prière pas loin, mais je n'avais jamais pensé à les rejoindre... :sonne: .

Mais en ayant simplement la volonté que Dieu gère ma vie, j'ai déjà reçu deux bonnes idées, je crois que Dieu veut me guider, et m'aider à avancer. Je crois qu'il sait que j'ai du mal à prier, et à entrer en contact avec Lui, mais qu'Il veut me dire qu'il est présent, et ne m'oublie pas.
Je vais essayer à nouveau de prier ce soir. Je garde en mémoire ce que vous m'avez dit : l'abandon et la confiance. Ces deux mots sont dans ma tête tous les jours, je m'efforce de me dire "les projets que Christ a pour moi sont bien meilleurs que ce que j'ai pour moi même, alors "Alleluia", écoute Jésus", et ça marche, peu à peu. Je ne ressens pas le besoin de prier pour que Jésus m'exauce à tout prix, mais je ressens comme une petite flamme en moi, raviver par ces deux idées reçues du Saint Esprit.

Cette flamme me donne envi de dire "Seigneur, j'ai confiance en toi, ma vie t'appartient, je remets au creux de tes mains toutes mes faiblesses, toutes mes craintes, et je te demande pardon du fond du coeur pour mon manque de confiance. Je te demande rien, simplement d'être présent, d'éclairer ma route, et de faire ta volonté dans la vie que tu m'as donné car tes projets pour moi sont les meilleurs". Cela me permettra, comme vous le dites AnneT, de ne pas croire que Jésus doit m'exaucer à tout prix, s'Il considère que ce n'est pas le mieux pour moi. Je tiens cette manie de demander à ce que ma volonté soit faite d'une Eglise Evangélique que j'avais fréquenté pendant un certain temps. On m'avait dit de toujours demander sans relâche, ne pas désespérer.

Je pense que ce soir, je lirai un passage de la Bible, ou un Psaume, et j'écouterai un chant de Taizé pour m'aider à entrer en prière.
Je ne sais comment vous remercier pour tous vos conseils, ils m'aident énormément à traverser ce moment difficile.

Que Dieu vous bénisse

Avatar de l’utilisateur
Ficelle
Censor
Censor
Messages : 147
Inscription : ven. 25 févr. 2011, 21:16

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par Ficelle » lun. 09 janv. 2012, 18:36

Alleluia,
Je suis contente pour vous!!! :) .
Vous me paraissez en bien meilleure "forme" qu'auparavant! :clap:
Comme quoi, vous n'êtes jamais seule: tout ceci n'était peut-être que pour arriver à votre décision d'aujourd'hui...
Je trouve aussi les chants de Taizé magnifiques!

Tenez nous au courant,

Fraternellement,

:fleur:
"Heureux les hommes dont tu es la force, des chemins s'ouvrent dans leur coeur." Psaume 83

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4474
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par Kerniou » lun. 09 janv. 2012, 18:38

L'idée d'intégrer une chorale me paraît très bien. Vous dites ne pas être une grande chanteuse mais je suppose que vous ne souhaitez pas devenir soliste, du moins pas maintenant. Alors, en groupe ce n'est pas un problème, chacun fait avec sa voix.
Quant aux questions que vous vous posez, elles me semblent faire partie du cheminement. Vous savez, le doute fait partie de la foi.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par etienne lorant » lun. 09 janv. 2012, 19:01

Il y a des passages à vide et je peux en témoigner. Il y a plus de vingt ans que je communie chaque jour et pourtant, cela ne m'empêche pas de connaître des moments où je pense n'avoir rien connu de la grâce ou de n'en avoir rien fait. Mais tout aussi soudainement, d'un instant à l'autre, me voici "ressaisi" par le Christ.

Je tiens pour certain qu'un chrétien convaincu, pratiquant, qui a pris le pli de se tourner vers le Seigneur dans les circonstances les plus diverses... n'est tout simplement plus le même homme. Mais il ne s'en rend pas compte, bien sûr !

Je ne m'attendais certes pas, samedi dernier, mis en présence d'un prêtre âgé que je connais de solliciter de sa part, non une poignée de main, mais une bénédiction. Cette demande, que je lui ai faite, est sortie de moi si naturellement, si promptement que je n'en peux douter: c'est l'Esprit qui m'a poussé.

Les difficultés, considérons-les comme normales. Par contre, il n'est pas du tout "normal" - selon les normes du monde, qu'un homme ou une femme, systématiquement, durant des périodes tout à fait changeantes, aient continué de chercher Dieu de la même manière : par la prière et les sacrements. C'est pourquoi, tout ce que nous dit l'apôtre Jean dans sa première lettre, j'y adhère complètement.
Par exemple: "Je vous l'ai dit à vous, mes enfants : « Vous connaissez le Père. »Je vous l'ai dit à vous, les plus anciens :« Vous connaissez celui qui existe depuis le commencement. »Je vous l'ai dit à vous, les plus jeunes :« Vous êtes forts, la parole de Dieu demeure en vous,vous avez vaincu le Mauvais. »

J'aurais très difficile de me replonger dans l'état où j'étais AVANT ma conversion. Je me souviens que c'était un état de torture intérieure. A l'âge de vingt-trois ans, j'étais malheureux comme une pierre et les journées étaient extrêmement pénible. Je fuyais les difficultés et je me précipitais dans d'autres. J'étais un pécheur qui se haïssait. Oh, comme j'ai été tiré des profondeurs du mal !

Finalement, toute la différence tient dans l'image de l'oiseau. Si un oiseau a des ailes, mais qu'il n'est pas conscient qu'elles sont là pour lui faire quitter le sol, quel pauvre oiseau que celui-là. De même, dirait Jésus, si la lumière qui est en toi est ténèbres, quelles ténèbres ce sont !

Donc, dans les moments de vide, il ne faut pas douter. Il faut plutôt douter du doute ! :toast:
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Alleluia
Quæstor
Quæstor
Messages : 314
Inscription : lun. 22 nov. 2010, 18:36

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par Alleluia » lun. 09 janv. 2012, 19:23

Ficelle a écrit :Alleluia,
Je suis contente pour vous!!! :) .
Vous me paraissez en bien meilleure "forme" qu'auparavant! :clap:
Comme quoi, vous n'êtes jamais seule: tout ceci n'était peut-être que pour arriver à votre décision d'aujourd'hui...
Je trouve aussi les chants de Taizé magnifiques!

Tenez nous au courant,

Fraternellement,

:fleur:
Merci Ficelle :)
Je vais mieux car je suis à présent persuadée que Dieu attend de moi que je le laisse agir dans ma vie.
Le fait d'avoir pris du recul durant cette "retraite", et de ne pas avoir prié pendant 3 jours m'a aidé à prendre conscience que je priais "bêtement", en m'accrochant à ma volonté, et qu'en adoptant ce type d'attitude, je refusais l'Amour que Dieu m'offrait, je refusais ses projets pour moi, je refusais qu'Il me parle en somme...d'où ma tristesse de me sentir loin de Dieu.

Bien que je lise la Bible régulièrement, et bien que j'ai récité le Notre Père "que TA volonté" soit faite, et bien non, moi c'était à ma volonté que je m'accrochais, volonté non exaucée qui me torturait au final... :/

J'ai eu un déclic lorsque j'ai lu "remettez tout entre ses mains, ayez confiance". Depuis tout à l'heure, j'écoute des chants de Taizé à fond, je suis pressée de rejoindre ce groupe de prière! Je pense que ce soir, j'arriverai à prier, à trouver les mots, je l'espère :>

En vérité, je crois également que j'étais tellement centrée sur le baptême que j'en ai oublié qu'avant d'aller au baptême, je devais donner ma vie au Christ. Sinon, mon baptême n'aurait aucun sens.
Je suis très heureuse de ces deux nouveaux projets qui, j'en suis certaine, m'ont été donné par l'Esprit Saint. C'est une preuve que Dieu connait mon coeur et mes difficultés, et qu'Il attendait que je lui ouvre enfin la porte, pour qu'Il puisse m'aider. J'ai été très injuste de croire qu'Il m'avait abandonné :(

Je vous tiendrai au courant, depuis tout à l'heure, je recherche une chorale :>

Fraternellement :fleur:

Alleluia
Quæstor
Quæstor
Messages : 314
Inscription : lun. 22 nov. 2010, 18:36

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par Alleluia » lun. 09 janv. 2012, 19:29

Kerniou a écrit :L'idée d'intégrer une chorale me paraît très bien. Vous dites ne pas être une grande chanteuse mais je suppose que vous ne souhaitez pas devenir soliste, du moins pas maintenant. Alors, en groupe ce n'est pas un problème, chacun fait avec sa voix.
Quant aux questions que vous vous posez, elles me semblent faire partie du cheminement. Vous savez, le doute fait partie de la foi.
A vrai dire, je ne sais pas comment se compose une chorale, mais celles que j'ai sélectionnées accepte toutes les personnes de bonne volonté, que l'on soit grand chanteur, musicien, ou qu'on ne sache pas lire une partition.

Un jour, on m'a dit effectivement que le doute faisait parti de la foi. C'est très dur à vivre, mais j'ai l'impression que Dieu voulait qu'avant de penser au baptême, je puisse mieux le connaitre et savoir dans quoi je m'engageais. A savoir que la vie Chrétienne n'est pas de tout repos, mais surtout qu'il faut que j'apprenne à écouter le Seigneur, et à ne pas douter de son Amour, à placer toute ma confiance en Lui, et à bien intégrer que ses projets sont meilleurs que les miens, chose que je refusais d'entendre auparavant.
Je ne suis pas encore prête pour le baptême, mais je suis sure qu'un jour, Dieu me rappellera.

Alleluia
Quæstor
Quæstor
Messages : 314
Inscription : lun. 22 nov. 2010, 18:36

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par Alleluia » lun. 09 janv. 2012, 19:36

etienne lorant a écrit :Il y a des passages à vide et je peux en témoigner. Il y a plus de vingt ans que je communie chaque jour et pourtant, cela ne m'empêche pas de connaître des moments où je pense n'avoir rien connu de la grâce ou de n'en avoir rien fait. Mais tout aussi soudainement, d'un instant à l'autre, me voici "ressaisi" par le Christ.

Je tiens pour certain qu'un chrétien convaincu, pratiquant, qui a pris le pli de se tourner vers le Seigneur dans les circonstances les plus diverses... n'est tout simplement plus le même homme. Mais il ne s'en rend pas compte, bien sûr !

Je ne m'attendais certes pas, samedi dernier, mis en présence d'un prêtre âgé que je connais de solliciter de sa part, non une poignée de main, mais une bénédiction. Cette demande, que je lui ai faite, est sortie de moi si naturellement, si promptement que je n'en peux douter: c'est l'Esprit qui m'a poussé.

Les difficultés, considérons-les comme normales. Par contre, il n'est pas du tout "normal" - selon les normes du monde, qu'un homme ou une femme, systématiquement, durant des périodes tout à fait changeantes, aient continué de chercher Dieu de la même manière : par la prière et les sacrements. C'est pourquoi, tout ce que nous dit l'apôtre Jean dans sa première lettre, j'y adhère complètement.
Par exemple: "Je vous l'ai dit à vous, mes enfants : « Vous connaissez le Père. »Je vous l'ai dit à vous, les plus anciens :« Vous connaissez celui qui existe depuis le commencement. »Je vous l'ai dit à vous, les plus jeunes :« Vous êtes forts, la parole de Dieu demeure en vous,vous avez vaincu le Mauvais. »

J'aurais très difficile de me replonger dans l'état où j'étais AVANT ma conversion. Je me souviens que c'était un état de torture intérieure. A l'âge de vingt-trois ans, j'étais malheureux comme une pierre et les journées étaient extrêmement pénible. Je fuyais les difficultés et je me précipitais dans d'autres. J'étais un pécheur qui se haïssait. Oh, comme j'ai été tiré des profondeurs du mal !

Finalement, toute la différence tient dans l'image de l'oiseau. Si un oiseau a des ailes, mais qu'il n'est pas conscient qu'elles sont là pour lui faire quitter le sol, quel pauvre oiseau que celui-là. De même, dirait Jésus, si la lumière qui est en toi est ténèbres, quelles ténèbres ce sont !

Donc, dans les moments de vide, il ne faut pas douter. Il faut plutôt douter du doute ! :toast:
Merci de votre témoignage.
Vous me montrez que l'on peut vivre des bouleversements dans sa foi à tout instant, que l'on soit baptisé ou non, que l'on ait reçu les sacrements ou non.

Vous dites que l'on ne se rend pas compte du changement opéré en nous, pourtant vous avez ressenti que Christ vous avait sorti des ténèbres, avec du recul bien entendu.
Peut être qu'avec le temps, je m'apercevrais moi aussi que j'ai changé. D'après ce que vous me dites, la lumière a pris place en vous, et a balayé la noirceur du péché. Aviez-vous conscience d'être pécheur avant votre conversion?

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par etienne lorant » lun. 09 janv. 2012, 20:09

Alleluia a écrit :Aviez-vous conscience d'être pécheur avant votre conversion?
Et comment ! J'étais malheureux comme un chien - mais un chien ne peut pas tomber aussi bas qu'un humain, alors je m'en excuse auprès du chien... Pourtant, j'étais tout proche : j'étais passé du scepticisme au stoïcisme, de la philosophie à la morale, de l'existence destinée à la mort à une vie qu'il fallait malgré tout centrer sur l'amour, sur le bien et le beau. Mais je restais comme à une frontière: "Il n'est pas possible que Dieu puisse m'aimer, moi, de façon différentiée, et aimer en même les milliards d'hommes qu'il y a sur la terre". Une semaine avant ma conversion, j'avais fait un choix terrible (mais c'est sans doute ce choix qui m'a sauvé): j'ai purement et simplement cessé de travailler en déclarant que je ne recommencerai à vivre lorsque je connaîtrais "la raison pour laquelle l'homme est malheureux". C'est dans cette volonté : de trouver la vérité "à tout prix", que Jésus m'attendait... J'ai capitulé comme l'enfant prodigue le matin de ma conversion. Il m'a suffi de dire "Jésus, si Tu es là, j'ai besoin que tu me le dises". Et j'ai cru - et je crois depuis ce temps-là. Les ténèbres se sont changées en lumière, et même lorsque je souffre, c'est dans la Lumière !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1948
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par Isabelle47 » lun. 09 janv. 2012, 20:53

@Alleluia

Je suis en train de lire le livre de Sylvie Germain "Rendez-vous nomade" et je ne résiste pas à vous copier un court extrait qui devrait vous parler:

Je cite:

"La lumière peut être une lueur à la fois vive et ténue, un feu intense, une clarté naissante, un éclair qui fulgure. Un appel peut être un cri autant qu'un sifflement, une interjection, un chant, une modulation, un soupir, et la richesse ne se résume pas à l'abondance et à la magnificence, elle peut se révéler aussi dans un vide radieux, dans un ondoiement de douceur"
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par Anne » mar. 10 janv. 2012, 4:45

:> Bravo, Alléluia !

L'Esprit vous a en effet répondu (vous avez demandé et vous avez reçu ;) ) et je note que vous avez fait un autre grand pas dans votre cheminement spirituel !
:clap: :clap: :clap:

Dieu vous bénisse et vous accompagne ! :coeur:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité