Avortement : c’est toujours la bonté qui doit se manifester

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2890
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Avortement : c’est toujours la bonté qui doit se manifes

Message non lu par ti'hamo » ven. 20 mai 2011, 19:43

@priere universelle
. Pourriez-vous expliquez pourquoi vous vous plaignez d'agressions verbales, alors que personne ne vous a agressée ni insultée, alors que vous-même depuis maintenant de nombreuses interventions vous accusez vos interlocuteurs de pensées et de propos qu'ils n'ont pas ?
Vous vous montrez blessante, injuste, fermée au dialogue, et vous arrivez encore à accuser "d'agressions verbales" ceux qui prennent le temps de vous réexpliquer 20 fois la même chose que vous refusez a priori et sans justification de prendre en compte ? :sonne:

. J'applaudis de même aux propos de Gyrovague quand il dit que la solution doit venir d'une réelle politique familiale.
Pourriez-vous cependant m'expliquer pourquoi vous n'aviez pas du tout remarqué qu'on avait déjà écrit exactement la même chose plusieurs messages avant ? :sonne:


Vous ne lisez pas ce qu'on vous écrit. Comment voulez-vous donc y répondre ?
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Avatar de l’utilisateur
PriereUniverselle
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1342
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 4:01

Re: Avortement : c’est toujours la bonté qui doit se manifes

Message non lu par PriereUniverselle » ven. 20 mai 2011, 20:10

Ti'hamo, bien sûr que je vous lis ! Je ne vais pas applaudir sans cesse sur ce que je trouve exact de vos propos ! En gros nous pensons la même chose, mais nous allons l'exprimer et l'expliquer différemment ! Gyrovague a répondu comme on doit l'attendre, dans cette situation de péril ! C'est en tenant cette ligne de conduite pédagogique que vous pourrez faire entendre raison à cette jeunesse avorteuse ! Et non pas à crier à tue-tête au crime du bébé qui ne peut pas naître. La méthode est contre pédagogique parce que la jeune fille se sent déjà victime ! En voulant la victimiser encore plus, elle vous rejette comme un oppresseur de plus !....C'est votre raisonnement masculin là , qui fait blocage ! On a déjà essayé votre méthode, et nous nous sommes tous cassés les dents ! Cette approche là que je vous montre fait beaucoup plus réfléchir les jeunes filles et leurs copines parce qu'elle réveille en elles les souffrances qu'elles ont vécues, elles peuvent se les échanger entre elles, les aider à faire le deuil, et repartir dans la vie avec une expérience digérée, en se créant des réseaux d'aide féminins. Celles-ci ne reviennent plus à la case avortement ensuite. Parce qu'elles prennent conscience de tout le défilement qui les a amené à cette extrémité ! C'est à ce moment ensuite que vous pouvez aborder ce merveilleux bonheur d'être un jour Maman. Les reconstruire en tant que femme, avec la recherche du respect d'elle même, et se faire respecter ensuite, guider ses pas vers une relation construite sur une morale, etc. etc.
Dernière modification par PriereUniverselle le ven. 20 mai 2011, 20:24, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9524
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Avortement : c’est toujours la bonté qui doit se manifes

Message non lu par PaxetBonum » ven. 20 mai 2011, 20:23

PriereUniverselle a écrit : Enfin on arrive au nœud du problème ! La femme ne cherche aucune revanche en faisant l'homme....J'explique ! Les guerres de 1870 et 1914 où de nombreux morts , et 1940 de nombreux prisonniers de guerre engagés dans les STO, ont obligé les femmes à travailler à la place des hommes, en prenant à leur charge seule toutes les responsabilités pour faire tourner la maison et les champs . L''immense demande en main d'œuvre créée par le développement accéléré industriel a contribué à enrôler les femmes dans les usines. A la fin de la guerre en 1945, les maris saufs revenus des camps ont contribué à améliorer le salaire des ménages. Vient ensuite l'après des 30 glorieuses. L'économie stagne, les prix augmentent, un salaire ne suffit plus à faire vivre une famille, alors les femmes reprennent du service, rentrent dans l'économie, tout en gardant à leur seule charge toute la maintenance et cumulent sur une seule tête plusieurs casquettes = s'occuper du complément de salaire familial, par leur engagement dans le travail professionnel, s'occuper du ménage, de leur mari, de l'intendance de toute leur maisonnée, de son rôle de mettre ses enfants au monde, de son rôle de mère à élever ses enfants et de s'occuper de ses parents âgés. Ce sont parfois des triples journées de travail qu'elles font en 24 h, dans un rythme insoutenable. Période "Super Nana" dixit le mot de ma Reine Mère. Elles jonglent comme des artistes, mais physiquement, nerveusement elles trinquent. C'est à cette période que les hommes les lâchent, ils ont des sollicitations nouvelles, des tentations multiples auxquels ils cèdent, les tensions entre les exigences des hommes et la lourde charge des femmes n'est plus tenable. La liberté financière nouvelle pour les femmes fait éclater l'hypocrisie des liens soumis qui les liaient à leur dominateur. Elles n'acceptent plus de faire les frais de tous les efforts dans le couple.
Jusque là , malgré quelques raccourcis je vous suis

PriereUniverselle a écrit : Et à partir de ce moment là chacun fait le décompte de ce que lui rapporte ou non une relation suivie ou non et les engagements contraignants à vivre ensemble. La Société force et façonne les femmes à ressembler aux hommes par la compétition et le travail contraignant ; Jusqu'à s'habiller pareil pour se sentir respectée. Ne pouvant plus assurer tout en même temps, elles demandent à 85 % de divorcer de leur carcan. Eclatement des familles, abandon des familles par les hommes qui ne supportent aucune contrainte, ni être astreint à payer des pensions alimentaires (75 % ne sont pas payées). Il n'était pas dans les habitudes françaises de transmission traditionnelle qu'ils s'investissent au delà de leur travail professionnel. La situation arrive à une détresse absolue au moment de la Loi Veil, qui décide un arrêt de la mortalité des femmes. Les hommes se sont bien tirés quant à eux de tous ces soucis, ils papillonnent au gré de leur fantaisie, et changent tous les 20 ans de femme pour atteindre le Top Hit-parade de la fontaine de jouvence. D'où pour les 50 % qui se marient, 25 % divorcent. Sur les 50 % restant non mariés vivotant à la colle , la stabilité dure entre 2 et 5 ans seulement.
Là je ne suis plus d'accord avec votre généralisation
Surtout que l'on parle d'une période relativement faste économiquement
Vous oublier un autre aspect (qui ne va pas vous plaire, je sais)

Certaines femmes vont jusqu'à s'habiller comme des hommes pour trouver un plan d'égalité
Ne voulant plus tout assurer (et pas toujours à tort, j'en conviens) elles décident de vivre comme des hommes
Elles décident ainsi de devenir aussi volages et inconséquentes
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9524
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Avortement : c’est toujours la bonté qui doit se manifes

Message non lu par PaxetBonum » ven. 20 mai 2011, 20:30

PriereUniverselle a écrit : Ti'hamo, bien sûr que je vous lis ! Je ne vais pas applaudir sans cesse sur ce que je trouve exact de vos propos ! En gros nous pensons la même chose, mais nous allons l'exprimer et l'expliquer différemment ! Gyrovague a répondu comme on doit l'attendre, dans cette situation de péril ! C'est en tenant cette ligne de conduite pédagogique que vous pourrez faire entendre raison à cette jeunesse avorteuse ! Et non pas à crier à tue-tête au crime du bébé qui ne peut pas naître. La méthode est contre pédagogique parce que la jeune fille se sent déjà victime ! En voulant la victimiser encore plus, elle vous rejette comme un oppresseur de plus !....C'est votre raisonnement masculin là , qui fait blocage ! On a déjà essayé votre méthode, et nous nous sommes tous cassés les dents ! Cette approche là que je vous montre fait beaucoup plus réfléchir les jeunes filles et leurs copines parce qu'elle réveille en elles les souffrances qu'elles ont vécues, elles peuvent se les échanger entre elles, les aider à faire le deuil, et repartir dans la vie avec une expérience digérée, en se créant des réseaux d'aide féminins. Celles-ci ne reviennent plus à la case avortement ensuite. Parce qu'elles prennent conscience de tout le défilement qui les a amené à cette extrémité ! C'est à ce moment ensuite que vous pouvez aborder ce merveilleux bonheur d'être un jour Maman. Les reconstruire en tant que femme, avec la recherche du respect d'elle même, et se faire respecter ensuite, guider ses pas vers une relation construite sur une morale, etc....etc.......
Mais on est d'accord sur ce côté pédagogie à avoir vis à vis de ces femmes
Mais ni Tihamo ni moi-même ne sommes en train de vouloir avorter
Alors n'utilisez pas de langue de bois avec nous mais exprimez le fond de votre pensée
Sur ce forum on dénonce le côté immoral de l'avortement mais on étudie aussi les causes et les solutions envisageables
Vous nous avez assené depuis des pages du féminisme militant pour nous dire ici que c'est une tournure de style ??
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
PriereUniverselle
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1342
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 4:01

Re: Avortement : c’est toujours la bonté qui doit se manifes

Message non lu par PriereUniverselle » ven. 20 mai 2011, 20:31

PaxetBonum a écrit :
PriereUniverselle a écrit :
Là je ne suis plus d'accord avec votre généralisation
Surtout que l'on parle d'une période relativement faste économiquement
Vous oublier un autre aspect (qui ne va pas vous plaire, je sais)

Certaines femmes vont jusqu'à s'habiller comme des hommes pour trouver un plan d'égalité
Ne voulant plus tout assurer (et pas toujours à tort, j'en conviens) elles décident de vivre comme des hommes
Elles décident ainsi de devenir aussi volages et inconséquentes


2008 + 2009 + 2010 + 2012 certainement en plus ! sont et seront des années en pleine crise.....elle n'est pas terminée.

Et pour les quelques femmes qui prennent les plus mauvaises habitudes des hommes, volages et tutti quanti, elles gèrent admirablement leur contraceptif et ne se retrouvent jamais à la case Avortement, ou alors c'est dans de très très rares cas comme celui que vous aviez relaté.
Dernière modification par PriereUniverselle le sam. 21 mai 2011, 18:28, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2890
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Avortement : c’est toujours la bonté qui doit se manifes

Message non lu par ti'hamo » ven. 20 mai 2011, 22:57

@priere universelle
"On a déjà essayé votre méthode, et nous nous sommes tous cassés les dents !"
Heuuu, mais à quelle méthode précisément faites-vous allusion ?
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2890
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Avortement : c’est toujours la bonté qui doit se manifes

Message non lu par ti'hamo » ven. 20 mai 2011, 23:03

@priere universelle
elles gèrent admirablement leur contraceptif et ne se retrouve jamais à la case Avortement, ou alors c'est dans de très très rares cas
:sonne: Qu'en savez-vous ?
Vous, d'après votre propre témoignage, vous n'avez directement affaire qu'à celles qui ont avorté contraintes et forcées, et qui en souffrent. Toutes les autres, ne viendront pas se plaindre auprès de vous, et vous ne pouvez donc émettre que des conjectures à leur propos.
Comment donc pouvez-vous être aussi affirmatives ?

On a un peu l'impression que sur ce point vous inventez simplement un monde qui correspond à ce que vous voulez croire ; à des a priori.
Le premier de ces a priori, d'ailleurs, étant qu'une "grossesse non désirée" ça n'arrive que si on n'a pas su "gérer" correctement sa contraception.

La femme moderne qui "gère admirablement" sa contraception et ne connaît de ce fait aucun imprévu, c'est un mythe moderne ; dans un article de "Elle" ou de "Marie Claire", peut-être, on peut trouver ce genre d'idée...



En tous les cas, tenez, encore une fois, vous essayez immédiatement de minimiser l'existence de ce qui n'entre pas dans votre idée préconçue : l'homme honnête, la femme égoïste,...
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2890
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Avortement : c’est toujours la bonté qui doit se manifes

Message non lu par ti'hamo » ven. 20 mai 2011, 23:11

@priere universelle
Les 270 000 avortements par an : ces femmes ne sont pas enceintes du St Esprit, remarquez-vous. Certes.
Mais elles ne sont pas non plus toutes violées. Si ?
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2890
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Avortement : c’est toujours la bonté qui doit se manifes

Message non lu par ti'hamo » ven. 20 mai 2011, 23:20

@priere universelle

. Le problème est que vos propos mélangent sans cesse deux choses :
- la question de l'avortement, et comment aider les femmes à s'en sortir.
- vos propres problèmes personnels vis-à-vis des hommes (entre autres).

Mais vos problèmes personnels ce n'est pas le sujet, du moins pas dans cette section du forum et dans cette discussion. Le souci c'est que les idées préconçues, les préjugés, que vous vous êtes construits sur les hommes et les femmes, vous les plaquez que la problématique de l'avortement et vous nous les resservez ici à n'en plus finir,
en répétant à tue-tête sans rien prendre en compte de ce que d'autres vous disent.
(soit dit en passant : si c'est ça votre capacité d'écoute, je ne vois pas bien qui vous arrivez à aider de cette façon... :/ ) (ou alors vous savez écouter les femmes mais pas les hommes ? ou bien pas ceux qui ne vont pas dans votre sens ?)


Alors, merci de laisser de côté vos théories sur les hommes, théories que vous répétez sans jamais les étayer, sans jamais pouvoir répondre aux objections, et sans rien de solide ni de réel pour les appuyer.
Si vous voulez maintenir vos propos, répondez aux objections.

Le fait est que la cruauté, la lâcheté, sont aussi répandues chez les hommes que chez les femmes ; niez-vous cela ?
(d'ailleurs, les personnes qui essayent le plus de persuader tout le monde que l'avortement est anodin et que l'embryon n'est rien, ce sont des femmes, notamment au planning familial, je vous le rappelle) (planning familial dont la lointaine fondatrice américaine était une femme, d'ailleurs)

Merci donc de laisser tomber une propagande anti-hommes complètement dépassée et irrationnelle, ne reposant que sur des préjugés incompatibles avec la réalité, qui ressortent plus du fantasme qu'autre chose, et merci d'en rester au sujet.
Merci de remiser au placard vos idées imaginaires sur vos interlocuteurs, qui deviennent souvent insultantes et blessantes.

(je ne sais pas ce que vous vous imaginez des hommes à qui vous vous adressez sur ce forum : qu'ils violent leurs épouses ? qu'ils en changent chaque mois ?)
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Avatar de l’utilisateur
PriereUniverselle
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1342
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 4:01

Re: Avortement : c’est toujours la bonté qui doit se manifes

Message non lu par PriereUniverselle » sam. 21 mai 2011, 0:01

ti'hamo a écrit :@priere universelle
"On a déjà essayé votre méthode, et nous nous sommes tous cassés les dents !"
Heuuu, mais à quelle méthode précisément faites-vous allusion ?

votre discours est obsolète !
Dernière modification par PriereUniverselle le sam. 21 mai 2011, 18:30, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
PriereUniverselle
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1342
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 4:01

Re: Avortement : c’est toujours la bonté qui doit se manifes

Message non lu par PriereUniverselle » sam. 21 mai 2011, 0:06

ti'hamo a écrit :@priere universelle

. Le problème est que vos propos mélangent sans cesse deux choses :
- la question de l'avortement, et comment aider les femmes à s'en sortir.
- vos propres problèmes personnels vis-à-vis des hommes (entre autres).

Mais vos problèmes personnels ce n'est pas le sujet, du moins pas dans cette section du forum et dans cette discussion. Le souci c'est que les idées préconçues, les préjugés, que vous vous êtes construits sur les hommes et les femmes, vous les plaquez que la problématique de l'avortement et vous nous les resservez ici à n'en plus finir,
en répétant à tue-tête sans rien prendre en compte de ce que d'autres vous disent.
(soit dit en passant : si c'est ça votre capacité d'écoute, je ne vois pas bien qui vous arrivez à aider de cette façon... :/ ) (ou alors vous savez écouter les femmes mais pas les hommes ? ou bien pas ceux qui ne vont pas dans votre sens ?)


Alors, merci de laisser de côté vos théories sur les hommes, théories que vous répétez sans jamais les étayer, sans jamais pouvoir répondre aux objections, et sans rien de solide ni de réel pour les appuyer.
Si vous voulez maintenir vos propos, répondez aux objections.

Le fait est que la cruauté, la lâcheté, sont aussi répandues chez les hommes que chez les femmes ; niez-vous cela ?
(d'ailleurs, les personnes qui essayent le plus de persuader tout le monde que l'avortement est anodin et que l'embryon n'est rien, ce sont des femmes, notamment au planning familial, je vous le rappelle) (planning familial dont la lointaine fondatrice américaine était une femme, d'ailleurs)

Merci donc de laisser tomber une propagande anti-hommes complètement dépassée et irrationnelle, ne reposant que sur des préjugés incompatibles avec la réalité, qui ressortent plus du fantasme qu'autre chose, et merci d'en rester au sujet.
Merci de remiser au placard vos idées imaginaires sur vos interlocuteurs, qui deviennent souvent insultantes et blessantes.

(je ne sais pas ce que vous vous imaginez des hommes à qui vous vous adressez sur ce forum : qu'ils violent leurs épouses ? qu'ils en changent chaque mois ?)

Sortez un peu de votre presbytère ouvrez la fenêtre, et enlevez vos lunettes de soleil pour mieux voir les réalités ! Au lieu d'enfoncer votre tête dans la terre pour ne rien voir comme les autruches.

Fraternellement en prière.
Dernière modification par PriereUniverselle le sam. 21 mai 2011, 18:31, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
PriereUniverselle
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1342
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 4:01

Re: Avortement : c’est toujours la bonté qui doit se manifes

Message non lu par PriereUniverselle » sam. 21 mai 2011, 0:09

[quote="PriereUniverselle"][quote="ti'hamo"]@priere universelle


(soit dit en passant : si c'est ça votre capacité d'écoute, je ne vois pas bien qui vous arrivez à aider de cette façon... :/ ) (ou alors vous savez écouter les femmes mais pas les hommes ? ou bien pas ceux qui ne vont pas dans votre sens ?)



Je ne m'occupe pas des hommes sur ce problème parce que ce ne sont pas 270.000 hommes qui avortent ! Vous avez déjà vu un homme enceinte se promener ?..... :rire: :rire: :rire: :rire: vous êtes très drôle par moment.

Fraternellement en prière.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Avortement : c’est toujours la bonté qui doit se manifes

Message non lu par Anne » sam. 21 mai 2011, 0:10

PriereUniverselle a écrit :
AnneT a écrit :Si vous aviez lu tout le fil, vous m'auriez dit que je radotais en écrivant ce j'ai écris plus haut... :rire:

Et où ai-je dit que vous étiez pro-avortement ? :incertain:
Relisez vous ! voilà votre phrase : ce n'est pas en défendant le soi-disant droit à l'avortement que les choses s'arrangeront, que les femmes seront plus heureuses et qu'il y aura une continuité à notre société.
Alors faudra relire vos propres messages car ne défendez-vous pas le droit à l'avortement ? C'est l'impression générale que j'ai retenu en les lisant...
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
PriereUniverselle
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1342
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 4:01

Re: Avortement : c’est toujours la bonté qui doit se manifes

Message non lu par PriereUniverselle » sam. 21 mai 2011, 0:19

Le problème est que vos propos mélangent sans cesse deux choses :
- la question de l'avortement, et comment aider les femmes à s'en sortir.
- vos propres problèmes personnels vis-à-vis des hommes (entre autres).

Mais vos problèmes personnels ce n'est pas le sujet, du moins pas dans cette section du forum et dans cette discussion. Le souci c'est que les idées préconçues, les préjugés, que vous vous êtes construits sur les hommes et les femmes, vous les plaquez que la problématique de l'avortement et vous nous les resservez ici à n'en plus finir,


ti'hamo ! vous êtes perdu ! Non mais sans blague, vraiment tout perdu là ! :rire: :rire: :rire: Je n'ai aucun problème moi ! Les 270.000 femmes oui, elles ! elles ont un problème que vous refusez catégoriquement de voir....

Vous parlez comme DSK en ce moment qui se cache sous un faux procédé de préjugé..... :rire: :rire:

ah ti'hamo c'est dur hein de prendre conscience que ce sont les hommes qui sont les vrais criminels de leurs propres enfants à naître. !....houuuuu la la il est tout perdu ti'hamo ! Je vais prier la Sainte Vierge pour le consoler. :rire:
Dernière modification par PriereUniverselle le sam. 21 mai 2011, 0:32, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Avortement : c’est toujours la bonté qui doit se manifes

Message non lu par Anne » sam. 21 mai 2011, 0:31

Réponse édifiante s'il en est.
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités