Priorité des catholiques pour l'Eglise

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales

Quel doit etre notre priorité pour que les catholiques perdurent dans le temps et deviennent de plus en plus nombreux?

Le sondage est terminé depuis le mar. 21 mars 2006, 6:43

Faire beaucoup d'enfants , tout simplement
1
8%
Faire l'oecumenisme au plus vite entre protestants , catholiques et orthodoxes
3
25%
Evangéliser en masse les non catholiques
5
42%
Faire beaucoup d'écoles catholiques afin que la nouvelle jeunesse retrouve la foi
2
17%
C'est trop tard , le catholicisme est voué à disparaitre avec le temps
1
8%
 
Nombre total de votes : 12

Avatar de l’utilisateur
Hélène
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1597
Inscription : lun. 13 juin 2005, 3:51
Localisation : Sous le regard de Dieu
Contact :

Message non lu par Hélène » jeu. 23 févr. 2006, 20:08

thomasthomas a écrit :Merci pour les explications marchenoir.

J'ai une autre question , n'étant jamais sorti de mon trou , est ce seulement en France que la communion dans la main se fait ou est ce que ça s'est généralisé partout?

Pour Hélène , comment ça se passe au Québec , du moins pour la majorité des fidèles?

Que Dieu vous benisse
Je me souviens (c'est notre devise du Québec :) ! Mais maintenant on pourrait la changer pour "je suis amnésique" :lol: ) de ma préparation à ma première Communion il y a de cela quelques 30 ans ( :blink: ), c'était donc vers 1976-1977 que le prêtre nous interdisait carrément de prendre la communion directement dans la bouche ! C'est plutôt affreux comme souvenir, mes parents étant très traditionnels et conservateurs. Le prêtre m'avait dit : tu tends les mains, c'est ainsi qu'on fait maintenant...et de l'autre côté, mes parents qui me disaient : je te défends de prendre la Sainte Hostie dans les mains. Vous vous imaginez pour une petite fille de 7 ans la confusion !? D'un côté, obéir à ses parents (et c'est ce que je croyais le mieux du plus profond de mon petit coeur d'enfant qui aimait Jésus) et de l'autre, si le prêtre dit que c'est comme ça, c'est que c'est vrai et il faut obéir à l'Église ! À ma grande surprise, beaucoup plus tard, j'apprends que l'Église n'a jamais dit de ne plus communier sur la langue mais que les deux sont acceptables ! Mes parents n'ont pas voulu que je fasse ma Première Communion avec tous mes camarades de classe mais nous sommes allés à une autre paroisse, celle de mon enfance, afin que je puisse faire ma Première Communion de façon traditionnelle.

Si vous saviez les horreurs auxquelles j'assiste dans nos églises québécoises...vous seriez mort de peur ! Parfois, j'ai envie de fuire à toute allure devant les dérives. Je ne blâme pourtant pas l'Église, ni le prêtre (quoique certains auraient à se convertir à l'enseignement de l'Église) mais je mets plus d'ardeur à demander pardon à Jésus pour toutes les indélicatesses qui se présentent sous mes yeux. Aussi, je mets plus d'ardeur à mes gestes pour réparer les fautes commises à ce niveau de la part de mes frères. Ce qui me brûle c'est le trempage dans le Précieux Sang du Christ par les laïcs...

Vous savez, dans une paroisse anglophone qui a adopté beaucoup de dérives d'influence protestante, le curé est venu me voir après la Messe pour me dire de ne plus m'agenouiller durant la Consécration parce que nous sommes des sauvés qui devons se tenir debout et que seuls les bébés se font nourrir directement à la bouche et qu'il faut devenir adulte dans la foi...et que la prochaine fois, je devrai tendre les mains pour recevoir la Communion comme un adulte. J'ai beau lui parler de Redemtionist Sacramentum...il croit que je suis asservie...

Voilà un peu le portrait au Québec... :oops:
Priez pour nous !
Hélène
"Le Père n'a dit qu'une seule Parole, c'est son Fils et, dans un éternel silence, il la prononce toujours". (Saint Jean de la Croix)

Avatar de l’utilisateur
thomasthomas
Ex Civitate
Ex Civitate
Messages : 177
Inscription : dim. 12 févr. 2006, 4:49

Message non lu par thomasthomas » jeu. 23 févr. 2006, 20:10

Merci Exupère , ça me rassure.

Que Dieu vous benisse

Avatar de l’utilisateur
marchenoir
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 268
Inscription : dim. 25 déc. 2005, 22:58
Localisation : Vincennes

Message non lu par marchenoir » jeu. 23 févr. 2006, 20:19

Exupère a écrit :Thomas,
thomasthomas a écrit : J'ai une autre question , n'étant jamais sorti de mon trou , est ce seulement en France que la communion dans la main se fait ou est ce que ça s'est généralisé partout?
J'ai communié dans une église catholique du Caire, Egypte, au mois de décembre dernier. Je n'ai pas vu une seule personne prendre l'hostie dans la main; l'église était littéralement bondée, il y avait 5 files (!) pour atteindre la communion.

En Christ
Ex
Bonsoir Exupère.

Dites-nous, il paraît que le pain de la Consécration est très différent chez nos frères chrétiens d'Orient. Est-ce vrai ? Un moine bénédictin m'a dit un jour que, pour se moquer de nos hosties, certains de ces chrétiens disent que l'Eglise Catholique Romaine demande de croire à deux choses lors de la Consécration : qu'après c'est le Corps du Christ, et qu'avant c'est du pain...

Cordialement.

Marchenoir

Avatar de l’utilisateur
thomasthomas
Ex Civitate
Ex Civitate
Messages : 177
Inscription : dim. 12 févr. 2006, 4:49

Message non lu par thomasthomas » jeu. 23 févr. 2006, 20:20

Merci pour les informations Hélène.
J'ai quelques petites questions.
Qu'est ce qu'une église anglophone?Ce sont des catholiques aussi?

Quelle a été la différence dans la pratique d'etre allé faire votre communion dans l'église traditionnel?
Quelles auraient été les différences majeures si vous l'aviez fait dans la plus moderniste?

Vous voulez dire que des fidèles trempent l'ostie dans la coupe du Christ?Je n'ai jamais vu ça de ma vie , mais en quoi est ce blasphématoire?

Que Dieu vous benisse ainsi que vos enfants

Exupère
Quæstor
Quæstor
Messages : 278
Inscription : jeu. 25 août 2005, 16:03
Localisation : Toulouse

Message non lu par Exupère » jeu. 23 févr. 2006, 20:20

Bonjour Hélène,
Hélène a écrit : Vous savez, dans une paroisse anglophone qui a adopté beaucoup de dérives d'influence protestante, le curé est venu me voir après la Messe pour me dire de ne plus m'agenouiller durant la Consécration parce que nous sommes des sauvés qui devons se tenir debout et que seuls les bébés se font nourrir directement à la bouche et qu'il faut devenir adulte dans la foi...et que la prochaine fois, je devrai tendre les mains pour recevoir la Communion comme un adulte. J'ai beau lui parler de Redemtionist Sacramentum...il croit que je suis asservie...
Alors là, j'avoue que j'en reste bouche bée... ne plus s'agenouiller, refuser le geste le plus humble qui soit devant notre Seigneur? En 2005, refuser de donner la sainte communion à la bouche? Je crois que je vais me retenir d'écrire ce que je pense de ce prêtre. Ca n'est plus un massacre de notre liturgie à ce niveau-là, c'est une crise de foi.

En Christ et en peine,
Ex
- Quiconque donc écoute les paroles que je viens de prononcer et les met en pratique ressemblera à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc -
Mt 7, 24

Avatar de l’utilisateur
thomasthomas
Ex Civitate
Ex Civitate
Messages : 177
Inscription : dim. 12 févr. 2006, 4:49

Message non lu par thomasthomas » jeu. 23 févr. 2006, 20:25

Hélène , quand ce pretre n'a pas voulu que tu t'agenouilles , c'est juste avant de recevoir le corps du Christ qu'il parlait , ou quand tu retournes à ta place et que tu t'agenouilles pour communier.

bajulans
Quæstor
Quæstor
Messages : 236
Inscription : lun. 18 avr. 2005, 9:51
Localisation : provence

Chacun veut imposer ses idées

Message non lu par bajulans » jeu. 23 févr. 2006, 20:37

Et si au lieu de vouloir imposer ses idées on respectait la loi ? C'est une sorte de tyrannie cela.

Chère Hélène, comme vous devez souffrir.

C'est curieux ce tsunami d'injustices que vous vivez à Québec.
Loué soit Jésus-Christ

Exupère
Quæstor
Quæstor
Messages : 278
Inscription : jeu. 25 août 2005, 16:03
Localisation : Toulouse

Message non lu par Exupère » jeu. 23 févr. 2006, 20:38

Bonsoir marchenoir,
marchenoir a écrit : Dites-nous, il paraît que le pain de la Consécration est très différent chez nos frères chrétiens d'Orient. Est-ce vrai ? Un moine bénédictin m'a dit un jour que, pour se moquer de nos hosties, certains de ces chrétiens disent que l'Eglise Catholique Romaine demande de croire à deux choses lors de la Consécration : qu'après c'est le Corps du Christ, et qu'avant c'est du pain...
Non, je n'ai pas remarqué de différence dans la forme, ni la composition, ni le goût de l'hostie. D'autre part, malgré une messe en langue arabe (que je comprends mal), je n'ai pas décelé de différence liturgique majeure avec les célébrations dans ma paroisse toulousaine. Il y avait un groupe de musique type oriental, 3 ou 4 joueurs, dans une des allées, qui accompagnaient les chants de façon fort plaisante j'ai trouvé. 4 enfants de choeur dont 2 jeunes filles dans l'adolescence. Pas mal de jeunes en groupe, âge étudiant, chose plus rare par chez moi. Dieu se dit "Allah" pour les Arabes chrétiens aussi, ce qui m'a fait drôle au début et m'a réconcilié avec le mot. J'ai aussi deux hommes qui arrivant dans l'église sont allés prier devant une statue de la Vierge, à mi-voix, assez longtemps, avant que de retourner s'asseoir. A peu près tout le monde s'est agenouillé pendant la consécration eucharistique, et comme je l'ai dit je n'ai pas vu une seule communion prise dans les mains. Les files pour aller communier étaient au nombre de cinq et interminables, je me souviens avoir attendu longtemps pour m'y glisser (j'étais dans les permiers rangs). Le prêtre ou diacre (je n'ai pas fait attention) qui m'a donné la communion m'a regardé intensément dans les yeux, je me souviens que ça m'a surpris. Les chants étaient repris par à peu près toute l'assemblée m'a-t-il semblé.

La sortie était chaleureuse dans le Caire bruyante, le quartier était chrétien (plusieurs autres églises, dont des coptes, autour). Les jeunes gens à côté de qui j'étais pendant l'office (par hasard, je m'y étais rendu seul) m'ont apostrophé et nous avons discuté en français (!) pendant une vingtaine de minutes de foi, et surtout de politique. Ce sont eux qui m'ont dit que nous étions complètement fous, en Europe, de laisser s'installer et prospérer autant de musulmans. Je comprenais la douleur d'être "castrés", privés de parole et d'identité décomplexée et assumée, en Egypte, pays de charia. Mais j'ai déjà parlé de ceci sur ce forum, ailleurs.

Je voyage fréquemment pour raisons professionelles, souvent dans des pays à majorité islamique. Je mets un point d'honneur à pratiquer ma foi dans ces endroits et à parler ouvertement de religion à mes interlocuteurs musulmans. J'attends désormais impatiemment mon prochain voyage au Pakistan pour aller y soutenir par la prière et la communion nos frères persécutés. C'est une bien maigre contribution à la cause chrétienne, mais...

En Christ,
Ex
- Quiconque donc écoute les paroles que je viens de prononcer et les met en pratique ressemblera à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc -
Mt 7, 24

Avatar de l’utilisateur
Hélène
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1597
Inscription : lun. 13 juin 2005, 3:51
Localisation : Sous le regard de Dieu
Contact :

Message non lu par Hélène » jeu. 23 févr. 2006, 21:01

thomasthomas a écrit :Merci pour les informations Hélène.
J'ai quelques petites questions.
Qu'est ce qu'une église anglophone?Ce sont des catholiques aussi?

Oui ! Pardon, je me suis mal exprimée. Ici, à Montréal qui est une ville bilingue, il y a, dans "l'observation des choses", deux Églises Catholiques, une anglophone et une francophone. C'est bien sûr la même Église du Christ rattachée à l'Église universelle mais, les mentalités sont bien différentes. Les églises catholiques anglophones sont encore toutes aussi vivantes qu'elles l'étaient il y a 30 ans. En fait, elles comptent plus de jeunes et de familles. Tandis que chez le québécois moyen (francophone) qui a rejetté l'Église violemment, elles sont moins pleines...ceci n'étant pas forcément dû à une baisse de pratique plus que chez les anglophones mais parce qu'elles sont plus nombreuses (les églises), les francophones étant encore majoritaires au Québec et à Montréal. Enfin, ce que j'observe chez nos frères catholiques anglophones c'est une tendance et une influence marquée par le protestantisme...pourquoi ? Peut-être en raison de la proximité de nos voisins américains, de la culture américaine étalée partout dans nos médias ? Je ne sais pas. Une chose que je sais est qu'ils n'ont pas connu les mêmes blessures que l'Église Catholique d'avant Vatican II dans un Québec francophone.
Quelle a été la différence dans la pratique d'etre allé faire votre communion dans l'église traditionnel?
J'ai pu communier directement sur la langue...
Quelles auraient été les différences majeures si vous l'aviez fait dans la plus moderniste?
J'aurais communié dans la main...
Vous voulez dire que des fidèles trempent l'ostie dans la coupe du Christ?Je n'ai jamais vu ça de ma vie , mais en quoi est ce blasphématoire?
La Miséricorde nous est donnée d'en-haut. C'est Lui qui se donne par les mains du prêtre. Ce n'est pas à nous de nous servir, de mettre la main sur Dieu. Vous vous imaginez un peu de voir ces gros doigts, plus ou moins propres, plonger dans le Précieux Sang, en éclabousser un peu partout en secouant comme si c'était une trempette aux légumes, tomber par terre, etc...c'est pratique courante dans les paroisses où il y a beaucoup de "chachas" et que le prêtre laisse faire...parce qu'il ne sait tout simplement pas où il a baissé les bras ou, il préfère garder ses paroissiens que de leur dire que ce n'est pas une pratique respectueuse.
Que Dieu vous benisse ainsi que vos enfants
Merci ! Que le Seigneur te bénisse aussi ! Et les tiens...
"Le Père n'a dit qu'une seule Parole, c'est son Fils et, dans un éternel silence, il la prononce toujours". (Saint Jean de la Croix)

Avatar de l’utilisateur
Hélène
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1597
Inscription : lun. 13 juin 2005, 3:51
Localisation : Sous le regard de Dieu
Contact :

Message non lu par Hélène » jeu. 23 févr. 2006, 21:19

Exupère a écrit :Bonjour Hélène,
Hélène a écrit : Vous savez, dans une paroisse anglophone qui a adopté beaucoup de dérives d'influence protestante, le curé est venu me voir après la Messe pour me dire de ne plus m'agenouiller durant la Consécration parce que nous sommes des sauvés qui devons se tenir debout et que seuls les bébés se font nourrir directement à la bouche et qu'il faut devenir adulte dans la foi...et que la prochaine fois, je devrai tendre les mains pour recevoir la Communion comme un adulte. J'ai beau lui parler de Redemtionist Sacramentum...il croit que je suis asservie...
Alors là, j'avoue que j'en reste bouche bée... ne plus s'agenouiller, refuser le geste le plus humble qui soit devant notre Seigneur?
Il ne s'agit pas seulement d'un geste d'humilité, c'est aussi un geste d'amour...si Lui s'est penché pour me laver les pieds comme un esclave et qui s'abaisse jusque dans ma mort, eh moi je ne m'abaisserais pas devant Lui ? Par orgueil d'autonomie ? Je suis grande dans la foi, donc je reste debout ? C'est Lui le premier qui s'est humilié et moi par orgueil je ne m'abaisserais pas devant Sa Grandeur, Son Amour, Sa Toute-Puissance ?
En 2005, refuser de donner la sainte communion à la bouche? Je crois que je vais me retenir d'écrire ce que je pense de ce prêtre. Ca n'est plus un massacre de notre liturgie à ce niveau-là, c'est une crise de foi.
Une moniale ma raconté qu'un jour, la communauté a dû se rendre à l'église du village parce qu'il n'y avait pas de prêtre pour célébrer la Messe chez eux ce jour-là. La Messe express en moins de 20 minutes, quelle ne fut pas leur surprise d'entendre le prêtre dire à une dame qui lui présentait la bouche : allez, cessez ces bêtises, tendez-moi vos mains ! La pauvre dame aurait voulu mourir plutôt que de trahir son Seigneur mais elle l'a fait...par obéissance. Et puis la communauté, voulant faire réparation, a décidé de rester prosternée en adoration après la Communion...jusqu'à ce que le curé décide de fermer les lumières pour leur signaler qu'elles devaient quitter parce qu'il allait barrer les portes ! Vous savez, ce genre d'histoires choquantes ne sont que très rares mais, pour voir combien la prière pour les prêtres est efficace, il faut lire Thérèse d'Avila. Elle raconte avoir vu deux démons hideux tenant à la gorge durant l'Élévation un prêtre qui était dans l'état de péché mortel. Le Seigneur lui a montré qu'elle devait prier pour ce prêtre qui s'en allait à la perdition et qui allait entraîner un tas d'âmes avec lui. C'est ce qu'elle a fait. Elle a prié et jeuné intensément pour ce prêtre. Quelque temps plus tard, elle a revu le prêtre et les démons avaient disparus. Le Seigneur se tenait là, près de lui souriant à Thérèse...

Prions pour nos prêtres, prions pour l'Église, prions pour notre monde...
Hélène
"Le Père n'a dit qu'une seule Parole, c'est son Fils et, dans un éternel silence, il la prononce toujours". (Saint Jean de la Croix)

Avatar de l’utilisateur
Hélène
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1597
Inscription : lun. 13 juin 2005, 3:51
Localisation : Sous le regard de Dieu
Contact :

Message non lu par Hélène » jeu. 23 févr. 2006, 21:30

thomasthomas a écrit :Hélène , quand ce pretre n'a pas voulu que tu t'agenouilles , c'est juste avant de recevoir le corps du Christ qu'il parlait , ou quand tu retournes à ta place et que tu t'agenouilles pour communier.
Normalement, après le Sanctus, il consacre les espèces et c'est à ce moment que les fidèles s'agenouillent jusqu'à l'anamnèse. C'est de ce moment qu'il m'a fait le reproche. Dans cette église, personne ne se met à genou. Je m'agenouille également après la Communion. Pas à la Communion puisqu'il n'y a pas d'endroit, c'est debout à la queue leu leu... :-x Par ailleurs, si je vais dans une église où il y a une balustrade, par exemple à l'Oratoire de saint Joseph, et que nous avons la possibilité de nous agenouiller, je le fais avec grande joie. À défaut de pouvoir m'agenouiller, je me prosterne juste avant d'arriver à Jésus.

J'espère que ça répond à ton questionnement... :)

Hélène
"Le Père n'a dit qu'une seule Parole, c'est son Fils et, dans un éternel silence, il la prononce toujours". (Saint Jean de la Croix)

Avatar de l’utilisateur
Hélène
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1597
Inscription : lun. 13 juin 2005, 3:51
Localisation : Sous le regard de Dieu
Contact :

Re: Chacun veut imposer ses idées

Message non lu par Hélène » jeu. 23 févr. 2006, 21:36

bajulans a écrit :Et si au lieu de vouloir imposer ses idées on respectait la loi ? C'est une sorte de tyrannie cela.

Chère Hélène, comme vous devez souffrir.
C'est une bien grande douleur oui...mais comme disait (en substance) la grande Thérèse d'Avila : N'est-ce pas assez qu'Il ait eu a souffrir sa passion pour que nous rajoutions à l'offense de son Corps par nos indélicatesses ?
C'est curieux ce tsunami d'injustices que vous vivez à Québec.
Il faudrait plutôt parler d'une vague de froid... :ill: Je vomis les tièdes nous dit Jésus... Seigneur, celui que tu aimes est malade... Et comme dit l'épouse du Cantique des cantiques : je suis malade d'amour !
"Le Père n'a dit qu'une seule Parole, c'est son Fils et, dans un éternel silence, il la prononce toujours". (Saint Jean de la Croix)

Avatar de l’utilisateur
marchenoir
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 268
Inscription : dim. 25 déc. 2005, 22:58
Localisation : Vincennes

Message non lu par marchenoir » jeu. 23 févr. 2006, 22:13

Exupère a écrit :Bonsoir marchenoir,
marchenoir a écrit : Dites-nous, il paraît que le pain de la Consécration est très différent chez nos frères chrétiens d'Orient. Est-ce vrai ? Un moine bénédictin m'a dit un jour que, pour se moquer de nos hosties, certains de ces chrétiens disent que l'Eglise Catholique Romaine demande de croire à deux choses lors de la Consécration : qu'après c'est le Corps du Christ, et qu'avant c'est du pain...
Non, je n'ai pas remarqué de différence dans la forme, ni la composition, ni le goût de l'hostie. D'autre part, malgré une messe en langue arabe (que je comprends mal), je n'ai pas décelé de différence liturgique majeure avec les célébrations dans ma paroisse toulousaine. Il y avait un groupe de musique type oriental, 3 ou 4 joueurs, dans une des allées, qui accompagnaient les chants de façon fort plaisante j'ai trouvé. 4 enfants de choeur dont 2 jeunes filles dans l'adolescence. Pas mal de jeunes en groupe, âge étudiant, chose plus rare par chez moi. Dieu se dit "Allah" pour les Arabes chrétiens aussi, ce qui m'a fait drôle au début et m'a réconcilié avec le mot. J'ai aussi deux hommes qui arrivant dans l'église sont allés prier devant une statue de la Vierge, à mi-voix, assez longtemps, avant que de retourner s'asseoir. A peu près tout le monde s'est agenouillé pendant la consécration eucharistique, et comme je l'ai dit je n'ai pas vu une seule communion prise dans les mains. Les files pour aller communier étaient au nombre de cinq et interminables, je me souviens avoir attendu longtemps pour m'y glisser (j'étais dans les permiers rangs). Le prêtre ou diacre (je n'ai pas fait attention) qui m'a donné la communion m'a regardé intensément dans les yeux, je me souviens que ça m'a surpris. Les chants étaient repris par à peu près toute l'assemblée m'a-t-il semblé.

La sortie était chaleureuse dans le Caire bruyante, le quartier était chrétien (plusieurs autres églises, dont des coptes, autour). Les jeunes gens à côté de qui j'étais pendant l'office (par hasard, je m'y étais rendu seul) m'ont apostrophé et nous avons discuté en français (!) pendant une vingtaine de minutes de foi, et surtout de politique. Ce sont eux qui m'ont dit que nous étions complètement fous, en Europe, de laisser s'installer et prospérer autant de musulmans. Je comprenais la douleur d'être "castrés", privés de parole et d'identité décomplexée et assumée, en Egypte, pays de charia. Mais j'ai déjà parlé de ceci sur ce forum, ailleurs.

Je voyage fréquemment pour raisons professionelles, souvent dans des pays à majorité islamique. Je mets un point d'honneur à pratiquer ma foi dans ces endroits et à parler ouvertement de religion à mes interlocuteurs musulmans. J'attends désormais impatiemment mon prochain voyage au Pakistan pour aller y soutenir par la prière et la communion nos frères persécutés. C'est une bien maigre contribution à la cause chrétienne, mais...

En Christ,
Ex
Merci beaucoup pour ces très intéressantes précisions et chapeau bas pour votre courage.

Que Dieu vous garde et vous protège.

Marchenoir.
Il n'y a qu'une tristesse, c'est de n'être pas des saints (Léon Bloy, La Femme Pauvre)

Avatar de l’utilisateur
Eremos
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 230
Inscription : dim. 11 sept. 2005, 13:50
Localisation : Nantes

Message non lu par Eremos » jeu. 23 févr. 2006, 23:58

Au sujet de la communion sur la langue,

Il m'est arrivé une fois, dans ma paroisse, de me retrouver dans la file (...) où un jeune garçon donnait la communion. Il n'est pas enfant de coeur pourtant, et je doute qu'il ait 18 ans. Pourtant il distribuait le Corps du Christ. Lors que je suis arrivé devant lui, il a présenté le Corps du Christ en Le levant puis immédiatement après L'a abaissé... alors que je ne tendais pas mes mains et que je voulais communier sur la langue. J'étais donc devant lui, bouche ouverte à attendre... Faisant le geste trop vite, il n'avait pas regardé ce que je faisais. Le pire est venu après : il n'a pas su me donner correctement l'Hostie et nous sommes restés pendant quelques secondes, moi à retenir l'Hostie entre mes dents sans La croquer pour qu'Elle ne tombe pas :oops: , lui à me permettre de La prendre entièrement, toujours sans La faire tomber.

J'ai été assez bouleversé par cette situation qui, d'extérieure est parfaitement ridicule, mais m'a semblé en réalité très inconvenante pour la solenité de ce moment... Ce jeune homme n'est probablement pas fautif, on ne lui aura probablement pas expliqué. Je reconnais que j'en ai un peu voulu aux prêtres de l'avoir laissé distribué le Corps du Christ. Si l'Hostie était tombé, je m'en serais voulu énormément, et une communauté entière en prostration à la fin de la Messe n'aurait pas effacé ma honte. Maintenant, j'évite de communier sur la langue, de peur qu'une pareille chose ne se reproduise...
NISI Dóminus ædificáverit domum, in vanum laboravérunt qui ædíficant eam.
(Liber Psalmorum, 126)

Avatar de l’utilisateur
thomasthomas
Ex Civitate
Ex Civitate
Messages : 177
Inscription : dim. 12 févr. 2006, 4:49

Message non lu par thomasthomas » ven. 24 févr. 2006, 7:12

C'est fou de voir comme des pratiques peuvent changer d'un pays à l'autres , alors qu'on est tous catholiques .
Moi je suis jeune , j'ai 21 ans , et j'ai du faire enfant de choeur pendant 5 ans , et jamais mon pretre ne nous a laissé donner l'ostie .
Je ne sais pas exactement "les noms " des moments de la messe , mais je sais qu'au moment au le pretre allait prendre le corps et le sang du Christ , nous , les enfants de Choeurs , on s'agenouillait autour de l'autel , et dès qu'il avait pris le corps ou le sang , je faisais sonner trois coups , et quand il se revelait , un coup .
Ceci je le faisais 2 fois , une fois pour le sang et une autre fois pour le corps .
Ensuite , on allait au fond de l'église , on commençait la procession , et quand on arrivait au père (pa de ballustrade) , on s'agenouillait devant le père une seconde , et quand on se revelait , on recevait le corps du Christ .
Quand je sonnais les cloches , ça permettait aux fidèles de savoir à quelle moment baisser et relever la tete , certains le faisaient à genoux , et d'autres debout .
Pour recevoir l'ostie , certains s'agenouillait juste avant de le recevoir et d'autres debout ( à peu près 50% et 50%) .
Et je parle de ça il y a à peine 10 ans .

Pour Hélène à propos de ta communion , dans l'église "moderne" ils t'obligeaient à prendre l'ostie dans la main , mais dans la traditionnel , tu étais aussi obligé de le prendre que dans la bouche , ou est que chaque enfant avait le choix , je veux dire est ce que le pretre acceptait les 2 pratiques?

Pour Exupère , vous avez vraiment du courage de vous imposer cette conduite , celle d'affirmer votre foi dans ce genre de pays.
Que Dieu vous protège

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités