Des êtres humains ailleurs ?

Informatique - NTIC - Web 2.0 - Robotique - Mathématiques - Bioéthique
antioche
Barbarus
Barbarus

La Bible et l'univers

Message non lupar antioche » mer. 30 déc. 2009, 16:02

Bonjour,

Je viens de suivre un reportage à la télévision qui m'a bien impressionné. Il y était question de l'exploration de l'univers.

J'y ai entendu que le nombre des étoiles pourrait être plus grand que le nombre de tous les grains de sable de toutes les plages de notre terre.

Alors, avec humilité, je regarde la grandeur de Dieu.

Et de me poser la question : la bible pourrait-elle admettre l’ existence d'autres mondes, intersidéraux ?

Avatar de l’utilisateur
philémon.siclone
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1825
Inscription : lun. 13 juil. 2009, 0:58
Localisation : Ciel-sur-Mer

Re: La bible et l'univers

Message non lupar philémon.siclone » mer. 30 déc. 2009, 17:23

En effet : des milliards d'étoiles dans notre Voie Lactée, et des milliards de galaxies possédant chacune des milliards d'étoiles.

Alors personnellement, je ne vois aucune raison pour que n'existent pas d'autres planètes comparables à la nôtre, avec des êtres humains comme nous. Si ça se trouve, le Christ les a visités eux aussi !

Et on peut se dire que si Dieu a créé ce vaste ensemble, c'est peut-être pour permettre un jour à l'homme de l'explorer, le visiter, s'y établir.

Ceci dit, techniquement on est encore à la préhistoire. La seule technique employée jusqu'ici pour voyager dans l'espace, que ce soit pour aller sur la Lune, ou prochainement sur Mars, est la technique de la catapulte. C'est-à-dire qu'on ne sait rien faire d'autre que propulser un engin, en ayant calculé au préalable sa trajectoire. Si l'on voulait employer un moteur indépendant, il nous coûterait trop d'énergie nucléaire. Si l'on voulait, par exemple, rejoindre l'étoile la plus proche, qui est à 4 années-lumière, et donc sortir du Système Solaire, il faudrait au moins atteindre le 10e de la vitesse de la lumière pour accomplir un voyager aller de 40 ans (ce qui est déjà complètement inimaginable), ce qui nous coûterait plusieurs années de toute la production d'énergie mondiale, rien que pour ce simple voyage aller.

Donc, c'est pas demain la veille...
Anima nostra sicut passer erepta est de laqueo venantium
Laqueus contritus est, et nos liberati sumus

Notre âme s'est échappée comme un passerau du filet de l'oiseleur,
Le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Ps. 123

antioche
Barbarus
Barbarus

Re: La bible et l'univers

Message non lupar antioche » mer. 30 déc. 2009, 17:35

Alors personnellement, je ne vois aucune raison pour que n'existent pas d'autres planètes comparables à la nôtre, avec des êtres humains comme nous. Si ça se trouve, le Christ les a visités eux aussi !
Plaisantez-vous ou pouvez-vous réellement imaginer ce que vous écrivez ?

C'est intéressant.

Avatar de l’utilisateur
Laurent L.
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1612
Inscription : lun. 25 mai 2009, 13:18

Re: La bible et l'univers

Message non lupar Laurent L. » mer. 30 déc. 2009, 19:19

Alors personnellement, je ne vois aucune raison pour que n'existent pas d'autres planètes comparables à la nôtre, avec des êtres humains comme nous. Si ça se trouve, le Christ les a visités eux aussi !
Ça contredit le monogénisme, non? :non: A moins d'être membre du fanclub de Stargate ( :s ), série dans laquelle des aliens ont kidnappés des humains il y a des milliers d'années pour les déporter sur une autre planète, cela supposerait une double création, un double péché originel, une double rédemption, (euh, si le Fils prend la chair d'une juive alien ??? <: , c'est lequel son corps, là haut?) moi pas convaincu du tout du tout.
J'y ai entendu que le nombre des étoiles pourrait être plus grand que le nombre de tous les grains de sable de toutes les plages de notre terre.
Renseignez-vous sur la probabilité d'obtenir un être humain à partir de quelques éléments naturels, n'est-elle pas plus infime que l'inverse du nombre d'étoiles ? L'approche probabiliste de la création me paraît de toute façon irréconciliable avec la Volonté du Seigneur de nous créer. Il y avait beaucoup d'humains sur Terre, Dieu n'avait pourtant élu qu'un seul peuple, tout petit qui plus est.

En revanche, peut-être y a-t-il des bestioles dans l'espace :?:

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4605
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: La Bible et l'univers

Message non lupar gerardh » mer. 30 déc. 2009, 20:09

_______

Bonjour,

Franchement je ne crois pas à l'existence d'êtres animée, ni même vivants. C'est Dieu qui crée la vie, et c'est Jésus qui sauve les âmes.

S'il en était autrement, je pense que le fait aurait été suffisamment important pour que la divine Révélation le mentionne.


__________

Avatar de l’utilisateur
philémon.siclone
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1825
Inscription : lun. 13 juil. 2009, 0:58
Localisation : Ciel-sur-Mer

Re: La bible et l'univers

Message non lupar philémon.siclone » mer. 30 déc. 2009, 20:47

Alors personnellement, je ne vois aucune raison pour que n'existent pas d'autres planètes comparables à la nôtre, avec des êtres humains comme nous. Si ça se trouve, le Christ les a visités eux aussi !
Plaisantez-vous ou pouvez-vous réellement imaginer ce que vous écrivez ?

C'est intéressant.
J'y ai souvent réfléchi, et je ne vois pas ce que ça aurait d'absurde. La science nous a montré que la terre n'était pas le centre de l'univers, alors que c'est ce qu'on a cru pendant longtemps. Aujourd'hui nous nous croyons seuls, et Dieu pourrait nous réserver bien des surprises ! Et rien dans l'enseignement de l'Evangile ne dit qu'il n'y a pas d'autres hommes ailleurs. Cela en fait d'autant à évangéliser ! :-D Ce qui fait que la proclamation de l'Evangile aux 4 coins du monde n'est pas prête d'être achevée.

Et puis : on a bien trouvé d'autres civilisations en Amérique, alors qu'on ignorait l'existence même de ce continent. Alors pourquoi pas non plus sur d'autres planètes ?
Anima nostra sicut passer erepta est de laqueo venantium
Laqueus contritus est, et nos liberati sumus

Notre âme s'est échappée comme un passerau du filet de l'oiseleur,
Le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Ps. 123

antioche
Barbarus
Barbarus

Re: La Bible et l'univers

Message non lupar antioche » mer. 30 déc. 2009, 20:53

Bonsoir,

Cela devrait signifer que, dans le passage "sur la terre comme au ciel", ou dans tout autre passage de la bible où apparait le mot "terre", il faudrait entendre "terre" dans un sens très très très large !

Personnellement j'en doute.

Avatar de l’utilisateur
philémon.siclone
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1825
Inscription : lun. 13 juil. 2009, 0:58
Localisation : Ciel-sur-Mer

Re: La Bible et l'univers

Message non lupar philémon.siclone » mer. 30 déc. 2009, 20:53

_______

Bonjour,

Franchement je ne crois pas à l'existence d'êtres animée, ni même vivants. C'est Dieu qui crée la vie, et c'est Jésus qui sauve les âmes.

S'il en était autrement, je pense que le fait aurait été suffisamment important pour que la divine Révélation le mentionne.


__________
La Révélation divine ne dit rien des Indiens d'Amérique, ni du café, ni de la pomme de terre, ni de la canne à sucre.

Elle ne nous a pas révélé non plus qu'un jour nous marcherions sur la Lune.

La Bible n'est pas un documentaire, mais un ensemble d'enseignements spirituels.
Anima nostra sicut passer erepta est de laqueo venantium
Laqueus contritus est, et nos liberati sumus

Notre âme s'est échappée comme un passerau du filet de l'oiseleur,
Le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Ps. 123

Avatar de l’utilisateur
philémon.siclone
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1825
Inscription : lun. 13 juil. 2009, 0:58
Localisation : Ciel-sur-Mer

Re: La Bible et l'univers

Message non lupar philémon.siclone » mer. 30 déc. 2009, 20:57

Bonsoir,

Cela devrait signifer que, dans le passage "sur la terre comme au ciel", ou dans tout autre passage de la bible où apparait le mot "terre", il faudrait entendre "terre" dans un sens très très très large !

Personnellement j'en doute.
Mais bien sûr ! Le Ciel est la demeure de Dieu. Vous croyez que Dieu habite quelque part dans cet univers ?

La Terre signifie ce monde manifesté et créé, et comprend le vaste univers, le monde matériel dans toute son étendue qui nous entoure.

Le Ciel est la demeure de Dieu, intemporelle, non manifestée, non créée, inconditionnée, et non localisable quelque part dans l'espace.
Anima nostra sicut passer erepta est de laqueo venantium
Laqueus contritus est, et nos liberati sumus

Notre âme s'est échappée comme un passerau du filet de l'oiseleur,
Le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Ps. 123

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2891
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: La Bible et l'univers

Message non lupar ti'hamo » mer. 30 déc. 2009, 21:43

Effectivement, la Bible racontant les relations entre Dieu et les Homes, humains, de cette Terre, et notamment le peuple élu, on ne peut pas conclure que ce qui n'y est pas cité n'existe pas (les amérindiens, les mayas, les inuits, les celtes, les pygmées, etc..).

Physiquement, c'est possible. Ou, du moins, plausible.
Métaphysiquement, rien n'est impossible à Dieu (évitons de commettre les mêmes erreurs que certains dans le passé, qui pensaient pouvoir déterminer les limites de la création - notamment décréter hérétique l'idée d'un univers infini ; cela revient toujours à poser arbitrairement des limites aux possibilités de Dieu, ce qui me semble hautement présomptueux).

Quant à savoir qui le péché originel touche, dans ce cas :
ceux qui s'intéressent à la question devraient lire la "trilogie cosmique" de C.S.Lewis :
. Au-delà de la planète silencieuse
. Perelandra
. Cette hideuse puissance

Une simple fable dans un univers emprunté à la science-fiction, certes - mais, justement, une variation intéressante sur la possibilité d'autres espèces intelligentes, dans une optique chrétienne ; une réponse également extrêmement intéressante aux auteurs de SF qui glorifiaient la conquête de l'espace par l'Homme.
Une réflexion intéressante à ce sujet et sur bien d'autres encore (la fécondité dans le couple, la complémentarité de l'homme et de la femme, la liberté de l'Homme, le mal, la création avant la chute,...).
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2891
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: La Bible et l'univers

Message non lupar ti'hamo » mer. 30 déc. 2009, 21:44

Il a notamment une façon de voir, décrire et "expliquer" les anges... qui me touche assez, je dois dire. :-) Et assez impressionnante.
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Avatar de l’utilisateur
philémon.siclone
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1825
Inscription : lun. 13 juil. 2009, 0:58
Localisation : Ciel-sur-Mer

Re: La Bible et l'univers

Message non lupar philémon.siclone » mer. 30 déc. 2009, 22:43

Effectivement, la Bible racontant les relations entre Dieu et les Homes, humains, de cette Terre, et notamment le peuple élu, on ne peut pas conclure que ce qui n'y est pas cité n'existe pas (les amérindiens, les mayas, les inuits, les celtes, les pygmées, etc..).

Physiquement, c'est possible. Ou, du moins, plausible.
Métaphysiquement, rien n'est impossible à Dieu (évitons de commettre les mêmes erreurs que certains dans le passé, qui pensaient pouvoir déterminer les limites de la création - notamment décréter hérétique l'idée d'un univers infini ; cela revient toujours à poser arbitrairement des limites aux possibilités de Dieu, ce qui me semble hautement présomptueux).

Quant à savoir qui le péché originel touche, dans ce cas :
ceux qui s'intéressent à la question devraient lire la "trilogie cosmique" de C.S.Lewis :
. Au-delà de la planète silencieuse
. Perelandra
. Cette hideuse puissance

Une simple fable dans un univers emprunté à la science-fiction, certes - mais, justement, une variation intéressante sur la possibilité d'autres espèces intelligentes, dans une optique chrétienne ; une réponse également extrêmement intéressante aux auteurs de SF qui glorifiaient la conquête de l'espace par l'Homme.
Une réflexion intéressante à ce sujet et sur bien d'autres encore (la fécondité dans le couple, la complémentarité de l'homme et de la femme, la liberté de l'Homme, le mal, la création avant la chute,...).
J'ai le pressentiment que s'il existait une autre planète dans l'univers permettant la vie, elle emprunterait les mêmes chemins et les mêmes cycles que sur notre terre : formation des océans, premières espèces aquatiques, amphibiens, forêts de conifères, reptiles, plantes à fleurs, mammifères, et enfin l'être humain, qui est l'espèce animale qui vient couronner la création toute entière. Autrement dit, je ne crois pas qu'il y ait d'autres espèces intelligentes que la nôtre. Je m'attends plutôt à retrouver d'autres espèces humaines, qui se seraient formées suivant le même processus, et qui auraient ensuite connu les mêmes cycles de préhistoire et d'histoire. Et d'ailleurs, n'avons-nous pas connu justement deux espèces humaines distinctes : Néanderthal et la nôtre ?

Car la nature est la même partout. Les confins de l'univers sont formés de la même façon partout. La matière est la même. Les étoiles se forment toutes de la même façon, et passent par les mêmes cycles. Il en de même pour les galaxies. C'est d'ailleurs intéressant de voir une simulation montrant les amas de galaxies, qui ressemblent à des réseaux, un trafic, un maillage très étroit de fils lumineux tous reliés entre eux.

Image

On dirait que tout cela grouille de vie. Et c'est la même structure et la même matière d'un bout à l'autre.
Anima nostra sicut passer erepta est de laqueo venantium
Laqueus contritus est, et nos liberati sumus

Notre âme s'est échappée comme un passerau du filet de l'oiseleur,
Le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Ps. 123

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7853
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: La Bible et l'univers

Message non lupar Christophe » mer. 30 déc. 2009, 23:03

Je sens que cette discussion va finir en délire « ummite »… :bulles:

J'ai été sidéré de savoir qu'une de mes connaissances, pourtant rationaliste, limite scientiste (il enseigne la physique) y croyait…
:roule:
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Laurent L.
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1612
Inscription : lun. 25 mai 2009, 13:18

Re: La Bible et l'univers

Message non lupar Laurent L. » mer. 30 déc. 2009, 23:25

Et puis : on a bien trouvé d'autres civilisations en Amérique, alors qu'on ignorait l'existence même de ce continent. Alors pourquoi pas non plus sur d'autres planètes ?
Ha ha, je savais que vous poseriez cette question :diable: ; peut-être parce que les amérindiens ont migrés de l'Asie vers l'Amérique via le détroit de Béring... Et descendent donc du couple originel.
Donc, soit c'est Stargate, soit pas d'humains dans l'espace, na!

Vous n'avez pas répondu à mes remarques précédentes

Avatar de l’utilisateur
philémon.siclone
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1825
Inscription : lun. 13 juil. 2009, 0:58
Localisation : Ciel-sur-Mer

Re: La Bible et l'univers

Message non lupar philémon.siclone » mer. 30 déc. 2009, 23:27

Je sens que cette discussion va finir en délire « ummite »… :bulles:

J'ai été sidéré de savoir qu'une de mes connaissances, pourtant rationaliste, limite scientiste (il enseigne la physique) y croyait…
:roule:
Je ne connaissais pas ce mot. Mais votre message m'a conduit sur la page wikipédia d'Ummo. C'est intéressant ! :D
Ceci dit, malgré ce que j'ai écrit plus haut, je ne crois pas du tout à ces histoires d'extraterrestres venus visiter la Terre.

Pour commencer, j'imagine que l'apparition de la vie est quand même un phénomène rare. Et toutes les étoiles ne permettent pas le développement de la vie, loin de là. Et si la vie se développe, doit-elle donner systématiquement naissance un jour à l'espèce humaine ? Je n'en sais rien.

Maintenant imaginez que nous découvrions enfin le moyen de voyager rapidement dans l'espace. Nous serions, je crois, très embarrassés : quelles étoiles visiter ? Il en existe des centaines de milliards dans cette galaxie. Et il existe des milliards d'autres galaxies. De combien d'astronautes et d'engins disposerions-nous pour mener ces explorations ? Sans compter qu'il faut être certain de ne pas se perdre. Oserait-on s'éloigner trop du système solaire ? Oserait-on sortir de la Voie Lactée pour aller sur Andromède ?

Quand on pense à toutes ces questions, on se rend bien vite compte que même s'il existait d'autres êtres humains plus avancés que nous, et disposant de moyens de voyager à travers l'espace, il y aurait une chance sur des milliards pour qu'ils habitent comme par hasard tout près de nous (la distance censée nous séparer des Ummites, 14 années-lumières, c'est vraiment à côté de chez nous !), et s'ils habitaient loin, une chance sur des milliards de milliards pour qu'ils nous trouvent.

Voilà pourquoi je n'y crois pas du tout. Et cela ne m'empêche pas de penser que, rationnellement, il n'y a vraiment aucune raison que n'existent pas d'autres humains en d'autres points de l'espace.
Dernière édition par philémon.siclone le mer. 30 déc. 2009, 23:34, édité 1 fois.
Anima nostra sicut passer erepta est de laqueo venantium
Laqueus contritus est, et nos liberati sumus

Notre âme s'est échappée comme un passerau du filet de l'oiseleur,
Le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Ps. 123


Revenir vers « Sciences & Technos »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités