Je ne comprends pas les positions et le combat de Madame Soupa

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Censor
Censor
Messages : 100
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Je ne comprends pas les positions et le combat de Madame Soupa

Message non lu par Désird'humilité » ven. 14 août 2020, 20:13

Et je poste cela après avoir encore eu sous les yeux, un article qui la mentionnait et qui m'a rappelé son existence, ainsi que le fait que je lui avais envoyé un mail auquel je n'ai jamais reçu de réponse. https://www.dna.fr/societe/2020/08/14/e ... r-l-eglise
Madame Soupa, vous avez récemment annoncé votre candidature à l'archevêché de Lyon. Après avoir eu vent de votre candidature, et après m'être renseigné sur vos travaux et vos idées, j'ai pris la décision de vous écrire pour vous faire part de mon profond désaccord. En effet, ne dites-vous pas que les laïcs devraient avoir voix au chapitre ? C'est pourquoi, je vous écris en tant que laïc, mais aussi en catholique conscient que l'Apôtre disait dans sa belle épître aux Galates (6.1) : "Frères,si quelqu’un est pris en faute, vous, les spirituels, remettez-le dans le droit chemin en esprit de douceur ; mais prenez garde à vous-mêmes : vous pourriez être tentés, vous aussi.".

Vous avez manifestement soif de justice sociale, ce qui est tout à votre honneur, et si je prends la peine de vous écrire, c'est en pensant que vous agissez de manière bienveillante. Cependant, j'ai beau ne pas avoir votre niveau en théologie je pense sincèrement que ce que vous faites actuellement est une erreur au regard de Dieu. Le Pape lui-même disait dans son exhortation apostolique Querrida Amazonia que : "Le Seigneur a voulu manifester son pouvoir et son amour à travers deux visages humains : celui de son divin Fils fait homme et celui d’une créature qui est une femme, Marie. Les femmes apportent leur contribution à l’Église d’une manière SPÉCIFIQUE et en prolongeant la force et la tendresse de Marie, la Mère. Ainsi, nous ne nous limitons pas à une approche fonctionnelle mais nous entrons dans la structure intime de l’Église. ". Je ne vous ferais pas non plus l'affront de vous rappeler ce verset de l'épître aux Corinthiens qui dit que "Le mari est chef de sa femme, comme le Christ est chef de l'Église".

Je ne sais si vous répondrez à mon mail, mais je vous imagine aisément penser que je n'argumente qu'avec des arguments d'autorité et c'est la à mon avis que se pose tout le problème. Le catholicisme n'est pas une religion libertaire, et nous ne sommes pas de libres penseurs discutant à propos de Jésus comme nous pourrions discuter des dernières oeuvres du dernier intellectuel en vogue. Au contraire, le catholicisme est et doit rester une religion d'obéissance à Dieu malgré notre incompréhension. Je pense que nous ne pouvons pas nous dire catholique si nous ne cessons de vouloir contourner les règles ecclésiastiques, transgresser les limites données par la Tradition, etc...

Je finirai en rappelant que l'Église est dans une situation de crise et que plus que jamais, nous devons nous y accrocher. Les enfants de Noé n'auraient jamais osé dire "Père, c'est scandaleux, les femmes ne sont pas au gouvernail !" après être monté sur l'arche. Et ce sont les mots de Saint Pie X qui me reviennent alors : "A la mission qui Nous a été confiée d'en haut de paître le troupeau du Seigneur, Jésus-Christ a assigné comme premier devoir de garder avec un soin jaloux le dépôt traditionnel de la foi, à l'encontre des profanes nouveautés de langage comme des contradictions de la fausse science. Nul âge, sans doute, où une telle vigilance ne fût nécessaire au peuple chrétien: car il n'a jamais manqué, suscités par l'ennemi du genre humain, d'hommes au langage pervers , diseurs de nouveautés et séducteurs, sujets de l'erreur et entraînant à l'erreur . Mais, il faut bien le reconnaître, le nombre s'est accru étrangement, en ces derniers temps, des ennemis de la Croix de Jésus-Christ qui, avec un art tout nouveau et souverainement perfide, s'efforcent d'annuler les vitales énergies de l'Eglise, et même, s'ils le pouvaient, de renverser de fond en comble le règne de Jésus-Christ. " (Pascendi Domini Gregis). Nous sommes dans la même situation que celle décrite par Saint Pie X, la France est de plus en plus déchristianisée, les catholiques sont tournés en dérision, et je trouve qu'il est imprudent et dangereux de contester les règles imposée par Notre Mère l'Église.

Je vous souhaite en avance une bonne Pentecôte, en espérant que nous finirons par être dans la même entente que les Apôtres le jour où ils reçurent le don des langues.

Fraternellement,
(Je ne donnerai pas mon nom.)
J'ai vu que cette théologienne est acclamée par la presse, et que beaucoup d'efforts sont faits par cette dernière pour tenter de changer le statut des femmes au sein de l'Église et j'ai été réellement soulagé en apprenant que ce dernier n'avait pas été changé après le synode d'Amazonie.

En vérité, je n'ai pas beaucoup d'arguments en défaveur du droit des femmes à devenir curé(es ?), abbesse, évêchesses etc... Ou plutôt, malgré mon mail, ma morale personnelle ne voit pas de mal à cela. Mais, je pense sincèrement que le progressisme en général détruit l'Église et que madame Soupa et consorts participent à la destruction de l'Église par la nouveauté. Cela me paraît être néfaste pour nous, catholiques.

Pour finir, je vais raconter une petite histoire en faisant un parallèle entre notre situation et celle de nos amis prorestants. Je suis issu d'une famille en partie protestante et mon père, s'il est athée, a été élevé dans la foi protestante. Ce milieu protestante, je le retrouve quand je vais en vacances chez mes grands-parents. Et je remarque que ces derniers croient en toutes sortes de sottises new-age, comme le tellurisme, les vibrations des arbres, et vont parfois jusqu'à mettre leurs mains sur des dolmens ou des arbres pour obtenir leur énergie. Cela n'a évidemment rien à voir avec le protestantisme (on ne peut plus anti païen !), mais je pense que le progressisme et "l'ouverture" dont font preuve les pasteurs et théologiens protestants (regardez les vidéos de campus paroissien et les positions de la fédération luthérienne de France et vous verrez) ne peut mener qu'à une décadence et à une destruction de cette religion (et à son remplacement par l'évangélisme, comme ces derniers le constatent eux-même, par exemple ici, et sans rien faire contre https://youtu.be/uW63JsWCutA ).

Tout cela me déplaît fortement et j'espère que les progressistes ne "gagneront " pas.

DDH.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1789
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Je ne comprends pas les positions et le combat de Madame Soupa

Message non lu par Altior » ven. 14 août 2020, 20:35

Désird'humilité a écrit :
ven. 14 août 2020, 20:13
J'ai vu que cette théologienne est acclamée par la presse,
Je trouve que cela est déjà suspect.

En vérité, je n'ai pas beaucoup d'arguments en défaveur du droit des femmes à devenir curé(es ?), abbesse, évêchesses etc...
Personne n'a le droit de devenir curé etc. Ni femme, ni homme. Plus généralement, un droit aux Sacrements, ça n'existe pas.

ces derniers croient en toutes sortes de sottises new-age, comme le tellurisme, les vibrations des arbres, et vont parfois jusqu'à mettre leurs mains sur des dolmens ou des arbres pour obtenir leur énergie.
À vrai dire, cela arrive aux catholiques aussi. Y a-t-il un seul des commandements de Dieu ou un seul des commandements de l'Église dont on ne se moque pas?

Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Censor
Censor
Messages : 100
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Re: Je ne comprends pas les positions et le combat de Madame Soupa

Message non lu par Désird'humilité » ven. 14 août 2020, 20:57

Concernant la presse, idem. Sans vouloir raconter ma vie, j'étais très politisé au lycée et on m'a parlé de faire du journalisme... Ce que j'ai refusé car je savais que les journalistes étaient soumis à des propriétaires de médias peu soucieux quant à la vérité. Le documentaire "les nouveaux chiens de garde " de Serge Halimi est très bien et montre bien cela. Je regrette les vrais journalistes à la Albert Londres ou à la Jack London, qui enquêtaient vraiment et prenaient de vrais risques.

Concernant le fait d'être curé, je parlais de la possibilité pour une femme de devenir curé. Mais vous avez raison.

Sinon, par rapport aux cathos qui enfreignent les commandements de Dieu et la doctrine, nous sommes bien d'accord. Notre religion s'effondre catastrophiquement en France.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11106
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Je ne comprends pas les positions et le combat de Madame Soupa

Message non lu par Fée Violine » ven. 14 août 2020, 22:18

droit des femmes à devenir curé(es ?), abbesse, évêchesses etc
Permettez-moi de vous faire remarquer qu'il y a effectivement des abbesses, dans les abbayes bénédictines, depuis le début du Moyen Âge. Elles sont élues par les soeurs de l'abbaye.

Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Censor
Censor
Messages : 100
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Re: Je ne comprends pas les positions et le combat de Madame Soupa

Message non lu par Désird'humilité » ven. 14 août 2020, 22:39

Fée Violine a écrit :
ven. 14 août 2020, 22:18
droit des femmes à devenir curé(es ?), abbesse, évêchesses etc
Permettez-moi de vous faire remarquer qu'il y a effectivement des abbesses, dans les abbayes bénédictines, depuis le début du Moyen Âge. Elles sont élues par les soeurs de l'abbaye.
J'avais oublié ça, effectivement. Il me semble que Sainte Radegonde (dont Bloy parle dans le désespéré) était abbesse.

Avatar de l’utilisateur
Fleur de Lys
Quæstor
Quæstor
Messages : 242
Inscription : sam. 20 avr. 2013, 9:59
Conviction : catéchumène
Localisation : France

Re: Je ne comprends pas les positions et le combat de Madame Soupa

Message non lu par Fleur de Lys » lun. 17 août 2020, 2:04

Re: Je ne comprends pas les positions et le combat de Madame Soupa
Sur LA VIE:
Mais derrière le pavé dans la mare, dont beaucoup s’accordent pour dire qu’il n’a aucune chance d’aboutir, quelle est l’intention réelle d’Anne Soupa ? La principale intéressée s’en explique à La Vie : « Je veux montrer aux femmes qu’elles sont capables de demander des responsabilités dans l’Église, car souvent, il existe une intériorisation de leur condition seconde et elles ne se croient pas compétentes. La capacité de prendre la parole au sein de l’Église est essentielle. Et puis, j’aimerais que le débat avance quant à la question de la distinction entre le ministère ordonné et la gouvernance de l’Église. Le pape François a demandé aux théologiens de travailler sur ce point, et je considère qu’il ne s’est rien passé. Je vois ma candidature comme une façon de poser la question de l’articulation entre sacrement, pouvoir et sacerdoce.

La démarche d’Anne Soupa a donc une dimension maïeutique assumée, et c’est, outre la question des femmes dans l’Église, cette volonté de susciter un débat qui lui vaut un certain nombre de soutiens. « Il y a quelque chose de thérapeutique dans son geste. Ce qu’elle veut c’est renverser les choses, commente une théologienne, nous pousser à nous poser des questions. Est-il juste que le pape soit élu par des seules voix masculines ? Quand entendra-t-on la voix d’une Hildegarde de Bingen résonner à nouveau dans une cathédrale devant des évêques et des cardinaux ? »
http://www.lavie.fr/religion/catholicis ... 491_16.php

Bon, si je comprends bien Madame veut être entendue et reconnue dans ses compétences. Au nom de toutes les femmes. Soit.

Mais je suis d’accord avec Désird’humilité, c’est juste pas le moment de « lancer des pavés dans la mare » parce que la mare est quasi à sec...
Vouloir des responsabilités dans l’Eglise est une chose et je ne contredirais pas Madame sur les compétences des femmes dans tout un tas de domaine (et elle ne doute pas des siennes!)...
... mais enfin évêque = prêtre! Alors il ne s’agit pas de défendre les compétences des femmes à des postes à responsabilité!

Vouloir faire d’un droit l’accès à la prêtrise « pour tous » me semble aussi absurde et dangereux que de défendre le droit des hommes à être « enceints »... alors bien sûr que médias et gouvernants applaudissent à grand bruit.
Et leur voilà une raison de plus de se moquer de l’Eglise.
Mon Dieu... ils ne savent pas ce qu’ils font...

Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Censor
Censor
Messages : 100
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Re: Je ne comprends pas les positions et le combat de Madame Soupa

Message non lu par Désird'humilité » lun. 17 août 2020, 13:11

Exactement mais nous ne devons pas nous laisser intimider. Madame Soupa parle de débat mais vous remarquerez qu'elle n'a aucun argument Biblique ou théologique, la preuve, elle n'a jamais répondu à mon mail.

Et comme vous le dites, les médias font tout pour nous influencer en voulant changer l'Église (mais pour la détruire !), Léon Bloy comme Saint Pie X constataient déjà ces ingérences au sein de l'Église, à leur époque... Et cet article veut tout dire http://www.slate.fr/story/187434/religi ... ies-femmes

Parfois je désespère, puis je me rappelle que l'Eglise a enterré les grandes idéologies du XXe comme le communisme ou le nazisme.

Avatar de l’utilisateur
nicolas-p
Ædilis
Ædilis
Messages : 16
Inscription : mar. 12 mai 2020, 16:10
Conviction : totus tuus
Localisation : sud ouest

Re: Je ne comprends pas les positions et le combat de Madame Soupa

Message non lu par nicolas-p » lun. 17 août 2020, 13:32

1° option:

je pense pour ma part que "madame soupa" est une bien piètre théologienne qui, si elle en avait la compétence, aurait compris d'elle même pourquoi la prêtrise est le fait d'hommes dans la suite des apôtres (tous des hommes) et ceci est voulu par Dieu.
et donc, pourquoi la femme et l'homme sont égaux mais différents et complémentaires .

si elle avait un peu de "hauteur " dans ses pensées elle aurait de même perçu toute seule que la personne la plus importante crée, la plus puissante juste après la sainte trinité est notre reine du Ciel la bienheureuse Vierge marie , mère du sauveur, plus puissante que tous les anges réunis que tout homme ou femme plus aimée et chérie de Dieu que quiconque dans sa création.

Dieu à donc placé la Femme par l'intermédiaire de la vierge marie au dessus de tout et au dessus de tout homme et de toute création.
aucun homme n'a égalé, n'égale, ou n'égalera jamais ni de près ou de loin ni même ne pourra approcher la puissance, la sainteté ou l'importance de la Vierge Marie.

Femme, qui tout au long de son existence terrestre a vécue dans la discrétion, l'humilité et l'ombre des apôtres (hommes) alors que sa sainteté, sa puissance était infiniment supérieure à n'importe quel apôtre et ce qu'elle a accompli est d'un niveau et d'une importance infiniment plus grande que n'importe quel homme, prêtre, apôtre ou même la totalité des saints passés, présents et futurs etc... n'ont jamais fait ou ne feront jamais.

elle s'est humiliée au point d’être a peine citée dans les évangiles comparativement à l'action des apôtres.

madame soupa devrait s'en inspirer.

cette seule réalité devrait la satisfaire dans son identité de femme et de catholique.

2° option:

elle manque de reconnaissance dans sa vie ou est un peu "à coté de la plaque" dans sa foi ou elle est "malveillante" (par derrière) envers l'Eglise et tout est prétexte pour tenter "d'exister" par les médias ou tenter de se faire une "église" conforme à sa vision des choses...

franchement à part 2 articles dans un coin, cela n'intéresse que peu de monde...
cela s'éteindra tout seul.

laissons la où elle est , prions pour elle et pour qu'elle ouvre les yeux.

Léon
Censor
Censor
Messages : 65
Inscription : jeu. 14 févr. 2019, 8:31

Re: Je ne comprends pas les positions et le combat de Madame Soupa

Message non lu par Léon » dim. 23 août 2020, 9:23

Moi non plus je ne comprenais pas le combat d'Anne Soupa, jusqu'à ce que je tombe sur son site du "comité de la jupe", avec notamment cette vidéo révélatrice de 5 minutes:

https://youtu.be/UhxNVRbiR7I

A un moment dans cette vidéo, elle parle de la Messe et spécialement du saint sacrifice, de l'Eucharistie, qu'elle a en horreur, qu'elle hait fortement, de la même manière que Luther en son temps.
Donc en clair, cette dame ne partage pas la foi catholique, et en plus elle la combat, sans cacher très longtemps sa volonté de détruire la Messe.
En même temps elle hait le sacerdoce ministériel et cache à peine sa volonté de le renverser et de le détruire.

Ensuite, son ambition carriériste, son féminisme extrémiste, et sa jalousie parlent d'eux-même mais ça c'est l'apparence des choses, car au fond il y a sa volonté perfide d'infiltrer l'Eglise catholique pour essayer de la détruire de l'intérieur, au nom d'un "combat réformateur".

Voilà un peu le personnage en question...

Avatar de l’utilisateur
nicolas-p
Ædilis
Ædilis
Messages : 16
Inscription : mar. 12 mai 2020, 16:10
Conviction : totus tuus
Localisation : sud ouest

Re: Je ne comprends pas les positions et le combat de Madame Soupa

Message non lu par nicolas-p » dim. 23 août 2020, 10:28

Merci.
C'est bien l'impression que j'avais.
Un loup déguisé en agneau.

Personne ne la retient... si le catholicisme lui est en horreur.

Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Censor
Censor
Messages : 100
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Re: Je ne comprends pas les positions et le combat de Madame Soupa

Message non lu par Désird'humilité » lun. 24 août 2020, 10:26

Léon a écrit :
dim. 23 août 2020, 9:23
Moi non plus je ne comprenais pas le combat d'Anne Soupa, jusqu'à ce que je tombe sur son site du "comité de la jupe", avec notamment cette vidéo révélatrice de 5 minutes:

https://youtu.be/UhxNVRbiR7I

A un moment dans cette vidéo, elle parle de la Messe et spécialement du saint sacrifice, de l'Eucharistie, qu'elle a en horreur, qu'elle hait fortement, de la même manière que Luther en son temps.
Donc en clair, cette dame ne partage pas la foi catholique, et en plus elle la combat, sans cacher très longtemps sa volonté de détruire la Messe.
En même temps elle hait le sacerdoce ministériel et cache à peine sa volonté de le renverser et de le détruire.

Ensuite, son ambition carriériste, son féminisme extrémiste, et sa jalousie parlent d'eux-même mais ça c'est l'apparence des choses, car au fond il y a sa volonté perfide d'infiltrer l'Eglise catholique pour essayer de la détruire de l'intérieur, au nom d'un "combat réformateur".

Voilà un peu le personnage en question...
Intéressant. Ça expliquerait pourquoi mon mail est resté sans suite et pourquoi elle est relayée chez les protestants (j'ai vu ça dans des revues protestantes).

Mais je me dis aussi qu'elle vient d'un milieu catho et que comme elle ne veut pas en sortir, elle bricole avec la foi.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité